• 300e épisode : Debbie Allen

    Aujourd’hui, on a commencé à tourner le 300e épisode de Grey’s Anatomy, la série la plus estimée, la plus regardée de toute l’histoire d’ABC, et c’est carrément une célébration aujourd’hui. Carrément !

    Pour moi, c’est une question de fierté et de joie. Je suis vraiment heureuse de faire ce que je fais ici et je suis heureuse de faire partie de la série en tant que réalisatrice, productrice exécutive et actrice. J’adore vraiment mes acteurs et mon équipe, et on a une nouvelle énergie cette saison, avec Krista Vernoff qui est revenue. Shonda n’a jamais aimé autant la série et sa contribution est incroyable.

    Je vais dire, sans spoiler, que Krista a mis un message caché pour nos fans dans l’épisode. Il y aura des personnages, des situations qui vont leur rappeler quelque chose du passé au cours des 14 saisons de Grey’s Anatomy. C’est un merveilleux épisode. Je suis excitée à l’idée de le réaliser. C’est beaucoup de travail. J’adore ça.

    Les gens aiment la façon dont on raconte les histoires dans Grey’s. Ils aiment le côté réel de notre série. Elle a des moments intensément dramatiques avec les défis médicaux et les situations mais tout ce qui se passe dans la série s’est passé ou pourrait se passer et je crois que ça sonne vrai avec tout ce qui se passe maintenant. Pour le moment, il y a beaucoup de fiction et de merveilleux. J’aime bien ça mais c’est sympa d’être assis dans son salon et d’avoir l’impression qu’on connait ces gens. Ce qui fait les très bonnes séries télévisées, c’est que vous avez envie d’inviter ces gens dans votre salon. Nous avons toute une génération de nouveaux fans qui ont regardé tous les épisodes en rafale et découvert Grey’s Anatomy. Je le sais parce qu’à chaque fois que je vais quelque part, à une soirée, par exemple, ils me disent, "Dr Avery, est-ce que votre fils vient ?" Ils adorent mon fils dans la série, Jesse. Il est vraiment génial.

    Nous vivons dans Shondaland et c’est… je ne dirais pas un mandat. C’est une façon de vivre pour Shonda Rhimes. Il y a de la diversité, il y a de l’intégration. On affronte des sujets difficiles. Je trouve que Grey’s Anatomy représente l’Amérique, presque mieux que n’importe quelle série que j’ai vue un jour. Vous voyez toutes sortes de gens aux commandes, vous voyez toutes sortes de gens qui ont des problèmes. C’est extraordinaire. Je n’oublierai jamais l’année où Shonda et Betsy ont gagné le prix de la Diversité. Ce que Shonda a dit de plus remarquable dans son discours d’acceptation, c’est qu’elle ne savait pas pourquoi ce prix existait. Quand elle a reçu une récompense pour faire ce qu’elle devait faire. C’est super.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :