• Anatomie d’un succès

    Il y a dix ans, la série médicale Grey’s Anatomy était à son apogée absolue. Les vies professionnelles et personnelles compliquées de Meredith Grey, Izzie Stevens, Derek "McDreamy" Shepherd et Burke Preston n’étaient pas seulement un phénomène, mais aussi un peu un baume pour les fans de la série Friends qui étaient en deuil après la fin de leur sitcom tant adorée.

    Un nombre stupéfiant de 38,1 millions d’Américains avaient regardé un épisode en 2006 - pas seulement pour voir comment les internes géraient une bombe à l'intérieur d'un patient, mais pour profiter d'une série qui était créative, drôle parfois, innovatrice avec son usage de la musique et le fait qu’elle visait toujours le cœur.

    Ces jours-ci, naturellement, la place de Grey’s Anatomy dans l'air du temps culturel a changé, remplacée dans les goûts par The Walking Dead, Game of Thrones et Girls - mais alors que la saison 13 débute demain, deux des acteurs estiment que la série ne s’est jamais mieux portée.

    "De fait, une série cet âge devrait être sur la pente descendante", dit Kevin McKidd, qui interprète le Dr Owen Hunt depuis la saison 5, en 2008. "Mais il semble vraiment qu’on est en train de passer à la vitesse supérieure. La qualité de l'écriture reste élevée il n'y a pas eu plongeon dans les storylines Et nous constatons que les filles adolescentes des femmes qui ont été passionnées par Grey’s Anatomy durant toutes ces années sont maintenant en train de regarder l’intégrale de la série afin d’être à temps pour la nouvelle saison. On a une nouvelle génération branchée sur Grey Anatomy, ce qui est très rare pour quelque chose d’aussi vieux."

    McKidd est parfaitement bien placé pour comprendre pour quelle raison la série continue de fasciner, puisque maintenant il en réalise quelques épisodes. Non pas qu'il ait l’impression de devoir les adapter spécialement à tous les nouveaux publics potentiels, bien au contraire. "Vous voulez les surprendre plutôt que simplement leur donner ce que vous pensez qu’ils veulent, parce que sinon ça va les ennuyer," dit-il. "Il s’agit de faire en sorte que la série reste intéressante."

    Martin Henderson - qui commence sa deuxième saison dans le rôle du Dr Nathan Riggs - ajoute que cet engagement à improviser et innover vient de la créatrice de la série, Shonda Rhimes, qui est également derrière les succès télévisés Private Practice, Scandal et How to Get Away With Murder.

    La saison 12 s’est terminée avec Meredith et Riggs qui commencent un peu plus qu'une relation professionnelle, mais juste pour compliquer un peu plus les choses, c’est la demi-sœur de Meredith, Maggie, qui veut vraiment être avec le nouveau chirurgien.

    Tout cela a amené les gens à penser qu’Henderson était le remplaçant de Patrick Dempsey – qui a quitté la série à la fin de la saison 11 – dans l’affection autant de Meredith que des fans.

    "Je savais que l'introduction de mon personnage donnerait à penser qu’ils amenaient un nouveau partenaire pour Meredith mais, et c’est tout à l’honneur de Shonda, quand j’en ai parlé, elle m’a dit qu'elle n’insulterait personne en rendant les choses trop évidentes" dit Henderson. "Ce qui est génial. Ce que Patrick Dempsey a bâti pendant plus de 11 saisons avec McDreamy est vraiment sacré pour le public, de sorte que l'idée de le remplacer immédiatement est arrogant et insultant pour les fans. Vous savez, ils ont vécu les émotions de Meredith pendant plus d’une décennie, donc partir du principe que je vais finir avec elle me met mal à l'aise. Si cela ajoute de la valeur dramatique de compliquer leur relation, Shonda le fera. Vous ne pouvez pas faire de prédiction avec cette série, c’est ce qui la rend aussi bonne."

    L'arrivée de l'acteur, l'année dernière, a été une sorte de déclaration d'intention pour une série qui ne conserve qu’une poignée de sa distribution originale. Henderson déclare qu'il était un peu inquiet pour son premier jour sur le plateau - Grey 's Anatomy a eu, après tout, sa juste part de drames et de conflits en coulisses. Mais l'ambiance positive qu’il a trouvée l’a agréablement surpris - peut-être parce qu'il y a maintenant des acteurs impliqués dont les personnages ont traversé d'innombrables histoires fascinantes. L’Owen Hunt de McKidd est un exemple.

    "Voyons voir", dit McKidd en gloussant. "Owen a commencé comme chirurgien traumatologue en étant perturbé par des troubles de stress post-traumatiques et il s’est marié, il a été le chef de de l'hôpital pendant quatre saisons, il est reparti à l'armée, et maintenant il est marié à une tout autre personne. Donc, ça a été un peu les montagnes russes, mais c'est ça, une série dramatique. Voir les gens vraiment heureux pendant longtemps à la télévision est la chose la plus ennuyeuse qui soit."

    "Les gens perdent leurs bébés, leurs amours, leur vie... Cette série n’y va pas avec le dos de la cuiller mais j'aime aussi comme elle peut être drôle parfois", dit Henderson. "Mais c'est la vie et voilà pourquoi le drame fonctionne. Et l'art de Shonda, c’est de laisser les relations se développer de façon naturelle à l'écran, et de laisser les choses rebondir."

    Alors est-ce qu'il pense qu'il va encore jouer Riggs dans une décennie ? "La série continuera à marcher, avec ou sans moi", dit-il. "Shonda est aussi impliquée qu’elle l'était il y a 10 ans." source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :