• Ellen Pompeo

    Vendredi, Ellen Pompeo est apparue dans l’émission Good Morning America pour promouvoir Grey’s Anatomy.

    ABC en a profité pour diffuser une plus longue interview.

    imagebam.com

    Good Morning America

    Depuis 12 ans, Ellen Pompeo personnifie le cœur et l’âme de Grey’s Anatomy mais pour beaucoup de stars féminines d’Hollywood, vieillir sous les feux des projecteurs n’est pas facile.
    Vous ne voulez pas cacher vos défauts et vos rides ?
    “En tant qu’actrice, je trouve que les défauts sont nécessaires. Personne n’est parfait, et je ne le suis pas, et ça me va.”
    Il y a une certaine gloire à vieillir aussi.
    "Oui, il y a quelque chose… la sagesse. Tout ce que vous avez quand vous êtes jeune, c’est votre apparence."
    Et quand la belle apparence s’évanouit, que reste-t-il ?
    "Avec de la chance, un personnage fantastique, de l’intégrité, une âme et de la c-compassion."
    Etant l’une des actrices de télévision les mieux payées, Ellen Pompeo a déclaré récemment que la décision de rester dans <Grey’s était un choix conscient, en partie parce qu’il y a très peu d’opportunités pour des femmes mûres à Hollywood.
    "Je dois me retrouver dans le panorama, essayer d’obtenir des rôles et faire avec le, vous savez, Suis-je assez bonne ? Suis-je assez jolie ? Suis-je assez intelligente ? Suis-je assez talentueuse ? Et suis-je assez jeune ?’ Votre ego est ce qui vous conduirait à dire, ‘Oh ce que je fais n’est pas cool et je dois être une star de cinéma ou quelque chose d’autre’. Mais votre ego est votre plus grand ennemi."
    Comme pour son personnage, la vie d’Ellen Pompeo a évolué. Elle est tombée amoureuse et est devenue mère. Mais la télévision n’est pas la réalité. "Dans toutes les dernières scènes, on ne voit pas mes enfants. Je suis assise sur le canapé en train de boire tout le temps, des choses que je ne ferais jamais avec des enfants. Mais on part du principe que les enfants sont au lit. Et qu’il ne faut jamais se réveiller à 6h du matin pour tout préparer."
    En quoi sa façon d’éduquer ses enfants, est différente de celle de Meredith ? Elle rit "Oh ! je trouve que ce n’est qu’une apparence chez elle."
    Elle a perdu sa mère très jeune, De quelle façon ça a influencé la façon dont elle élève ses filles ? "Je suis probablement un peu trop protectrice, un peu trop dominatrice. Je dis à ma fille à quel point elle est extraordinaire probablement un peu trop souvent."
    Une chose qui est restée constante, l’obsession des téléspectateurs pour la vie amoureuse épique de Meredith Grey avec McDreamy, mais Ellen Pompeo déclare que c’est sa partenaire favorite qui lui manque le plus. “Sandra Oh a été une partie énorme, énorme de cette série et j’ai été dévastée de la perdre. Je ne croyais pas que la série allait lui survivre et elle l’a fait. Et je crois que les gens continuent de la regarder pour voir ce que Meredith va faire sans sa personne. Vous savez, aussi dur que soit le changement, je trouve qu’il est nécessaire.”

    Interview ABC

    La vidéo commence par montrer l’actrice faisant faire le tour du plateau à la journaliste venue l’interviewer.
    Après plus d’une douzaine de saisons, le personnage d’Ellen Pompeo, Meredith Grey, vit une vie plus risquée que jamais avec un nouvel amoureux, le Dr Nathan Riggs.
    A la fin de la saison dernière, il y avait un possible nouvel amour en vue. Est-ce que Meredith est prête pour ça ? Est-ce que le public est prêt ? Et est-ce que cela n’amène pas la question, est-ce qu’on peut avoir plus qu’une âme sœur dans la vie ?
    "Vous savez, vous pouvez avoir une âme sœur quand vous avez vingt ans. Vous pensez qu’il n’y aura jamais de plus beau ciel. Quand vous avez 40 ans, vous êtes complètement différent. Et la personne que vous rencontrez est votre âme sœur dans ce chapitre de votre vie."
    Durant les années, on a vu Meredith passer du stade de l‘interne folle amoureuse à une chirurgienne sûre d’elle. "Je peux être intelligente, je peux être amusante. Je peux mener toutes les histoires" dit Pompeo.
    Les fans ont vu de l’amour vrai et des départs, une série de belles expériences, jusqu’à ce choquant accident de voiture qui a ôté la vie de l’âme sœur romantique de Meredith, le neurochirurgien Derek Shepherd. Beaucoup ont cru que la mort de McDreamy allait faire couler la série mais en fait, celle-ci est meilleure que jamais, attirant une toute nouvelle génération de fans, faisant de Grey’s Anatomy la série dramatique la plus populaire d’ABC. Quel est le secret de ce succès selon Ellen Pompeo ? "Les réseaux sociaux, et les plateformes de streaming y ont terriblement contribué. Et aussi, pour les téléspectateurs plus anciens qui sont avec nous depuis le début, je crois que le changement est précisément ce qui les fait rester."
    Aucun changement en vue pour Pompeo qui a décidé il y a des années de rester dans la série. Après avoir fait des apparitions au cinéma, elle a dû attendre d’avoir 33 ans pour décrocher le rôle de Meredith Grey. Quelques années plus tard, son contrat arrivait à terme. "Si je partais, j’avais 36 ans" explique-t-elle. "Je dois me retrouver dans le panorama, essayer d’obtenir des rôles et faire avec le, vous savez, Suis-je assez bonne ? Suis-je assez jolie ? Suis-je assez intelligente ? Suis-je assez talentueuse ? Et suis-je assez jeune ?’ A ce stade, vous devez vraiment séparer votre ego du reste. Il n’y a pas beaucoup de rôles pour une femme qui vieillit. On voit que ça commence à changer mais pas encore assez."
    Pourquoi n’est-ce pas facile de se voir vieillir à la télévision ? "A cause de l’ego. Vous savez, voir que votre peau n’est plus la même." Pourtant, elle ne cherche pas à cacher les défauts et les rides qui arrivent. “En tant qu’actrice, je trouve que les défauts sont nécessaires. Personne n’est parfait, et je ne le suis pas, et ça me va. Il y a quelque chose… la sagesse. Tout ce que vous avez quand vous êtes jeune, c’est votre apparence." Et quand la belle apparence s’évanouit, que reste-t-il ? "Avec de la chance, un personnage fantastique, de l’intégrité, une âme et de la c-compassion. Vous avez encore toutes les choses que l’on amis sur cette planète pour nous."
    Pompeo a grandi dans un milieu ouvrier du Massachussetts. Elle a tragiquement perdu sa mère quand elle avait 4 ans. De quelle façon cela a influencé sa façon de jouer Meredith et la façon dont elle élève ses filles ? "Cela a influencée toute ma vie. Je suis incroyablement en contact avec mes émotions. J’ai un degré de compassion et d’empathie qui m’affaiblit parfois." Elle a puisé dans cette expérience lorsqu’elle a joué la scène où Meredith perd sa mère. Et concernant ses propres enfants, "Je suis probablement un peu trop protectrice, un peu trop dominatrice. Je dis à ma fille à quel point elle est extraordinaire probablement un peu trop souvent."
    Ses filles sont métisses. En qui cela influence-t-il l’éducation qu’elle leur donne ? "Je ne leur parle pas beaucup de race. Je m’assure simplement qu’elles aient des amis de toutes les ethnies." Concernant les enfants, quelle est la différence entre elle et Meredith ? Elle rit "Oh ! Je trouve que ce n’est qu’une apparence chez Meredith. On a l’impression qu’elle cache ses enfants à la cave ou quelque chose comme ça. Je ne sais vraiment pas où ils sont. C’est très différent de ce que je vis. Je ne bois pas. Très rarement. Parfois une Margarita de temps en temps. Je ne bois pas comme Meredith. Et si je buvais, je ne boirais pas au goulot. Je ne fais pas l’amour dans une voiture. Si je n’étais pas mariée et que je rencontrais quelqu’un je trouverais probablement un lit quelque part."
    Il y a une vie pour elle au-delà de Grey’s. Qu’est-ce qu’elle aimerait faire ? Produire est ce qui l’attire vraiment.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 20:40

    je cite " “Sandra Oh a été une partie énorme, énorme de cette série et j’ai été dévastée de la perdre. Je ne croyais pas que la série allait lui survivre et elle l’a fait. Et je crois que les gens continuent de la regarder pour voir ce que Meredith va faire sans sa personne."

    Cristina étant sa personne....donc une femme se pose la question de sa vie sans sa meilleure amie..CERTES mais une femme normalement constituée se poserait la même question sinon plus après la mort de son mari, qui est, en plus, l'amour de sa vie.....franchement, des "MEredith" ça n'existe pas....Mettre sa meilleure amie avant l'amour de sa vie...comment dire ? c'est la preuve par 3 qu'elle prend les fans pour des jambons et je dirais même plus pour des CONNES !

    2
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 20:45

    je cite " "Je ne leur parle pas beaucoup de race. Je m’assure simplement qu’elles aient des amis de toutes les ethnies."

    moi j'avais et j'ai des amis, je ne m'occupe pas de la couleur de peau, la religion ou la préférence sexuelle...la différence est là, on ne s'assure pas que nos enfants aient des amis de toutes ethnies, c'est l’éducation et les valeurs transmises qui font agir et accepter naturellement l'autre qui est différent.

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 21:15

        J'ai tiqué sur ce passage aussi. Ca donne l'impression qu'il n'y a pas de spontanéité dans les relations même enfantines. Dit-elle à ses filles, il faut être amie avec X parce qu'elle est latino, et avec Y parce qu'elle est asiatique ? biggrin

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 21:38

        Ma copine Boa, je te fais une révélation ce soir, les yeux dans les yeux, je n'avais pas de copine belge donc tu es l'élue he si je rajoute Stefy, ça fait deux ^^

    3
    Angel
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 22:19

    Moi ça me choque pas, elle s'assure juste que ses enfants aient des amis de toutes races sans justement leur parler souvent qu'il faut faire attention à la race. Je fais attention à ça avec ma belle-fille, qu'elle ne rejette personne. Enfin j'adore quand elle parle de ses enfants , quand elle dit "Je dis à ma fille à quel point elle est extraordinaire probablement un peu trop souvent." je suis comme elle pour ça.

    4
    Loulou
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 23:52
    Ce qu'elle dit sur les fan de la première heure, le changement qui les fait rester, elle a du zappé le fait qu'avec le temps beaucoup de fan on arrêté de regarder la série...
    Elle nous parle du fait que l'on peut avoir plusieurs âme soeurs, qu'entre 20 et 40 ans on change. D'accord mais dans son cas si je ne me trompe pas, EP à la même âme sœur depuis sa vingtaine. Je ne vois pas trop pourquoi elle a sorti ça dans cette itw.
    Concernant les "amies" de ses filles, j'avoue j'ai un peu tiqué aussi. Ceci dit je suis d'humeur à lui accorder le bénéfice du doute ^^' choisir en premier lieu ces fréquentations en se basant sur la couleur de peau, la religion, l'origine sexuelle c'est moyen.:/
    5
    Mardi 20 Septembre 2016 à 19:21

    Comment par tout les moyens d'éviter de parler de PD, qui au passage a bien plus de notoriété qu' elle.... il n'y a pas photos yes

    6
    Soren
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 13:35

    Kate ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :