• Ellen Pompeo

    Le magazine Architectural Digest a consacré un article à la maison de vacances d’Ellen Pompeo, située à Sag Harbor, dans les Hamptons (Etat de New York).

    imagebam.com
    album

    Ellen Pompeo a acquis cette maison – qu’elle qualifie de grange moderne - il y a huit ans, quand elle était enceinte de sa fille Stella. "J’ai aimé l’histoire de la propriété. Il y avait un chalet qui avait été construit par une femme avocate qui se battait pour les droits civils. En fait, elle a construit le chalet de ses propres mains. A l’origine, on m’a conseillé de bâtir sur la surface originale du chalet, car cela permettrait de gagner du temps et de l'argent. Eh bien, on n’a gagné ni l’un ni l’autre" explique l’actrice en riant.

    Le projet était de transformer le chalet en une maison pour invités et de construire une plus grande maison principale à côté, mais cette deuxième partie a été arrêtée à cause d’un autre projet : une maison sur la plage sur la côte ouest. "Une maison à Malibu dont j'étais tombée amoureuse est devenue disponible, alors j'ai abandonné le projet original, et je ne sais pas si je vais un jour construire la maison principale à Sag Harbor", dit Ellen Pompeo. Après la construction de la maison pour invités, qui devrait maintenant faire office de maison principale, Pompeo a entrepris de s'attaquer à la décoration. "J'ai demandé à l'architecte d’être aussi le décorateur", explique-t-elle, mais cela a été un échec. Après cela, elle s’est chargée elle-même de la décoration, mais sa maison de Malibu a monopolisé son attention et la propriété de Sag Harbor a été temporairement oubliée.

    Elle a décidé de s’y remettre quand elle a renoué avec la décoratrice Estee Stanley (et son associée Brigette Romanek) qui compte parmi ses clients Chris Evans, Jessica Biel et un certain Patrick Dempsey.

    Les obstacles ont alors commencé à se lever. "Étant donné que ce n'était pas sa demeure principale, il était clair pour nous que cela devait être facile, agréable, léger, confortable et beau, avec peu d’éléments, mais chaque élément devait dire quelque chose", explique Romanek. Pourtant, il y a eu certains obstacles. "La maison est certainement un défi en raison de la configuration et de la taille", admet Romanek. Un exemple selon Stanley, c’est la cuisine, qui "n'est pas un grand espace, mais c'est un point central important. Lorsqu’on se promène dans la maison, on la voit de plusieurs endroits différents, alors on voulait que ça soit propre et beau."

    Le résultat final : "Rien n'est trop précieux. Lorsque vous marchez, vous pouvez vous asseoir sur les meubles. Vous pouvez renverser des choses. Vous pouvez être mouillé. Mais c'est vraiment très beau", explique Romanek. Un bonus supplémentaire, ça a été la bonne entente entre les trois femmes : "Ellen et moi, on a fait des batailles d'oreillers tout le temps", dit Stanley. "Je veux dire, pour de vrai. Elle aime lancer des oreillers, mais nous ne sommes pas exactement sur la même longueur d’onde avec ça, mais on en a ri. C’est amusant de travailler avec Ellen."

    L'objectif de Pompeo - et ce qu’elle a réussi à faire - pour sa maison des Hamptons était "d’avoir quelque chose de totalement différent» de ses autres propriétés. "C'est mon hobby et j’adore vraiment ça", dit-elle sur le fait de créer de beaux intérieurs. "C'était la première grange moderne que j'ai faite. J'ai deux maisons de style méditerranéen, et j'ai aussi deux maisons modernes, et je viens de terminer ma maison de Malibu, qui est du milieu du siècle. Pour moi, ce sont comme des peintures complètement différentes."

    En dépit de quelques obstacles, Pompeo semble avoir atteint les résultats qu'elle recherchait, avec sa bonne humeur intacte, en plus. "Je cherchais à faire quelque chose de moderne, de branché et de jeune, et je voulais faire quelque chose qu’on ne voit pas ici, je voulais faire quelque chose de différent", explique-t-elle. "C’est décoré d'une façon qui est inédite par rapport à ces maisons des Hamptons qui semblent toutes appartenir à des milliardaires de 60 ans, avec les bardeaux et les colonnes lumineuses. Tout cela m’ennuie à mourir." source


  • Commentaires

    1
    Lolo63
    Jeudi 1er Juin à 17:47

    mais elles a combien de maison en tout !!! sa fait 5 aux Usa, y en une en Italie et elle cherche à racheter un ranch et ben ca va !!!

    2
    Cleau
    Samedi 3 Juin à 00:51
    Oui je pense que ca va pour elle, en meme temps elle bosse depuis des années, 13 ans de séries TV ca doit rapporter, et son mari travaille aussi. Ils gagnent leur argent honnêtement. Et ils le dépensent comme ils veulent ! Certains aiment les voitures, ou les voyages, ou que sais je ....Et puis certaines sont peut être louées ? Moi ca me choque pas, je ne gagnerai probablement jamais ce qu'elle gagne, mais si c'était le cas j'aurai pas honte
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :