• Ellen Pompeo

    Alors qu'elle était l'invitée d'EllenDeGeneres, Ellen Pompeo a donné un conseil médical qui lui a attiré les foudres de vrais médecins.

    Dans cette séquence, Ellen DeGeneres met aux enchères un rendez-vous avec Ellen Pompeo chez Starbucks afin de récolter des fonds pour la lutte contre le cancer du sein. Les deux gagnantes expliquent pour quelle raison cette cause les passionne et l'une d'entre elles raconte qu'une de ses proches est décédée d'un cancer des ovaires après avoir eu un cancer du sein. Visiblement émue par cette histoire, Ellen Pompeo prend le micro pour dire : "J'ai appris récemment - et je n'étais pas au courant - qu'il faut une simple échographie pour détecter un cancer des ovaires. Quand vous allez chez le médecin, l'assurance santé ne paiera pas pour une échographie. Vous devez la demander. Donc quand vous allez chez le médecin pour une mammographie ou un examen, demandez une échographie parce qu'on ne peut pas détecter un cancer des ovaires autrement. C'est une simple échographie et vous pouvez trouver le cancer et vivre."

    Si les fans de l'actrice l'ont chaleureusement remerciée pour ce conseil, il n'en a pas été de même pour les professionnels. Une gynécologue qui écrit dans le New York Times (et très connue pour critiquer régulièrement les conseils donnés par Gwynneth Paltrow sur son site Goop), le Dr Jen Gunter, s'est exprimée sur Twitter : "Une échographie ne protège pas du cancer des ovaires. Vous venez juste de donner à plus de 4 millions de personnes une information médicale incorrecte. C'est exactement comme cela que les fausses informations médicales se propagent." Sur son blog, la gynécologue a précisé sa pensée : "Ellen Pompeo, qui joue un médecin dans la série télévisée Grey’s Anatomy, a décidé de jouer au docteur dans la vraie vie et a utilisé sa célébrité pour recommander à toutes les femmes de subir une échographie pelvienne pour dépister le cancer de l’ovaire. il est frustrant de voir une personne avec autant d'influence utiliser celle-ci pour diffuser des informations aussi incorrectes. Je ne reproche rien à Ellen DeGeneres, la séuquence portait sur le cancer du sein et l’intervention de Mme Pompeo sur le cancer des ovaires a parue spontanée. Je crois aussi que Mme Pompeo a parlé sincèrement, mais une désinformation bien intentionnée est toujours une désinformation et elle est nocive tout de même." Le Dr Gunter explique ensuite qu'en fait, il n'y a aucun moyen de détecter un cancer des ovaires à un stade précoce et que les échographies vaginales peuvent causer plus de tort que de bien aux patientes (douleurs, faux espoirs…). " Je pense que Mme Pompeo a agi en toute bonne foi" poursuit-elle. "Mais cela ne corrige pas ses informations et annuler ce qu’elle a dit sera difficile. Il existe un phénomène appelé effet de vérité illusoire : plus vous êtes exposé à des informations incorrectes, plus vous aurez de chances de les croire. Même une seule exposition à des informations incorrectes peut inciter à y croire, alors le préjudice potentiel d'une courte séquence comme celle-ci est réel. Les célébrités ont une grande influence sur la prise de décision en matière de santé et elles devraient faire attention à ce privilège. Les informations sur le cancer des ovaires doivent provenir d'un médecin et non d'une actrice jouant le rôle d'un médecin à la télévision. Je pense que Mme Pompeo, au cours de ses 14 années dans la série, n’a pas appris beaucoup de choses sur la médecine fondée sur des preuves ou l’hygiène éditoriale sur Internet. Aucune femme n'est jamais servie par la désinformation. J'espère que le Ellen Show rétablira les faits" conclut-elle.

    Cet article a été relayé par un pédiatre canadien, le Dr Raphael Sharon, qui a tweeté : "Conseil bien intentionné (mais INCORRECT) d'Ellen Pompeo dans The Ellen Show. Les infos correctes sur le blog de Jen Gunter." Ellen Pompeo a réagi par un tweet : "Important !!! Merci pour la correction ii J'aimerais entendre d'autre vrais médecins à ce sujet."Elle a indiqué également qu'elle n'avait fait que répéter une histoire qu'on lui avait racontée.

    Ensuite, l'affaire a pris une autre dimension quand Krista Vernoff s'est mêlée au débat pour prendre la défense de son actrice. "Je connais des femmes dont le cancer des ovaires a été découvert grâce à une échographie. Le problème, c'est le coût. La norme de traitement des cancers chez les femmes est souvent terriblement incomplète. L'échographie n'est peut-être pas suffisante, mais elle devrait être intégrée" a-t-elle tweeté. S'en est suivi un débat avec le Dr Gunter au cours duquel les deux femmes sont restées sur leurs positions. De nombreux internautes, parmi lesquels des fans de la série, ont vivement critiqué Krista Vernoff pour oser contredire un vrai médecin. Beaucoup lui ont conseillé de se taire et de présenter des excuses, ce qu'elle n'a pas fait.

    Quant à Ellen Pompeo, elle a remercié le site BuzzFeed d'avoir relayé cette histoire. "Je ne suis pas un vrai médecin mais il est clair que si vous avez des symptômes ou des cas dans la famille, une échographie peut être bénéfique pour avoir un diagnostic." Ce à quoi Krista Vernoff a réagi par un nouveau tweet : "Merci Ellen Pompeo d'avoir sensibiliser et d'avoir lancé la conversation sur les cancers féminins. Nous avons besoin de plus d'argent, de plus d'attention et de meilleurs examens. Et nous devons écouter notre corps et nous défendre." sourcesource


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :