• Ellen Pompeo

    Juste après la diffusion du deuxième épisode de ce début de saison, Ellen Pompeo état l’invitée de Jimmy Kimmel.

    JK: Depuis 15 ans, notre première invitée porte des blouses bleues et un badge qui porte l'inscription Grey. Cette saison, elle et ses collègues médecins s'engagent dans des relations romantiques et contre le COVID-19 dans Grey's, tous les jeudis à 21h sur ABC. Veuillez accueillir Ellen Pompeo. Bonjour Ellen. Je suis content de vous voir consciente parce que... et avant d'entrer dans le vif du sujet, je voudrais avertir tous ceux qui n'ont pas vu l'épisode de Grey's Anatomy ce soir et qui sont peut-être particulièrement friands de la série de se boucher les oreilles et de fermer les yeux pendant les neuf prochaines minutes parce que, Ellen, il s'est passé quelque chose de bizarre à la fin de l'épisode ce soir
    EP: Oui.
    JK: Vraiment.
    EP: Qu’est-ce que c’était bien !
    JK: Oui, c'est super et je vais montrer ce qui s'est passé ce soir mais je veux d'abord présenter les choses parce qu’on ne peut pas passer l'épisode en entier mais dans la série, votre personnage travaille très dur à cause du COVID-19. De l’épuisement, on suppose. Meredith s'effondre dans le parking. Vous êtes allongé là. Des personnes vous voient. Elles essaient quelque chose, ça ne marche pas, pour vous faire revenir à la vie. On ne sait pas et puis, on passe à cette scène mystérieuse. [extrait de la scène MerDer] Oui, McDreamy revient. Peut-être un McRêve. Peut-être que Meredith est morte. Peut-être que c'était la porte du paradis et que la semaine prochaine, vous vous réveillerez tout à coup avec les mains de quelqu'un qui vous comprime la poitrine. On ne sait pas. Vous allez nous le dire ? (EP reste muette) Vous ne pouvez pas nous le dire. D'accord. Vous savez ?
    EP: Oui.
    JK: D’accord. Vous avez travaillé aujourd’hui ?
    EP: Non.
    JK: Et hier ?
    EP: Oui.
    JK: Oh ok bien, donc vous êtes en vie. Ou peut-être que vous êtes un fantôme qui hante l'hôpital ou peut-être que vous êtes dans le coma ou quelque chose comme ça. Ça ne vous plairait pas d’être simplement dans le coma et de dormir pendant une demi-saison (EP rit) Peut-être que j’ai miss la main sur quelque chose, là, je ne sais pas. Ouah c'est quelque chose quand même. Au fait, chaque fois que je suis inconscient, j'ai aussi des hallucinations sur Patrick Dempsey. C'est très bizarre. [Rires] J’ai été assez surpris par ce qui se passe dans l’épisode.
    EP: Oh mon dieu. Ça a été tellement amusant, tellement amusant parce qu’on savait que les gens allaient péter un plomb et on sait tous que 2020 a été un très long et horrible parcours et on a été tellement heureux de pouvoir filmer ces scènes en sachant toute la joie que cela allait apporter aux gens. On s’est amusé comme des petits fous.
    JK: Je ne pensais pas qu’on reverrait un jour Patrick dans la série. Je voudrais vous demander quelque chose. Disons que - c'est hypothétique – et si depuis qu'il a quitté la série, Patrick avait pris environ 35 kilos, s’il était vraiment gros, pensez-vous que vous auriez encore fait cette scène (il ouvre les bras avec un air réjoui) Hé, me voilà sur la plage. J'ai mangé.
    EP: Probablement pas.
    JK: Non, vous n’auriez pas fait ça. Je trouve ça honnête.
    EP: Vu l’impact sur les fans, vous savez, les filles veulent voir McDreamy être charmeur.
    JK: Oui c’est ce qu’on veut. Enfin, elles. (Rires) Un très intéressant garçon. C'était vraiment sorti de nulle part, non ? Je suis très curieux, j'aimerais connaître tous les détails de toute cette histoire. J'aimerais savoir qui a appelé qui. Je veux savoir ce qui va se passer après. Peut-être que c'est un peu comme la série Lost. Comme si d’une certaine façon vous touchiez le territoire de Lost.
    EP: 17 saisons ! On a touché tout ce qu’il y avait à toucher.
    JK: Depuis que McSteamy a cassé son pénis, on n’avait rien vu d’aussi choquant dans la série. Vous vous souvenez de cet épisode où vous promeniez durant tout l’épisode avec un pénis dans une glacière ?
    EP: Oui, oui, et il y a eu une grosse dispute. Je suis peut-être en train de massacrer cette histoire, mais il y a eu comme une grosse dispute parce qu'avec le département des normes et des pratiques - auxquelles je suis sûr que vous avez affaire à l'occasion – vous pouvez dire pénis, mais pas vagin, à cette époque.
    JK: Quoi ?
    EP: C’est comme ça que le terme "vajayjay" est né. Shonda a inventé "vajayjay" parce que le département des normes et des pratiques ne laissait pas mon personnage dire vagin, je ne sais pas si c'était mon personnage, mais ne nous laissaient pas dire vagin et l'argument de Shonda, c’était, on a dit 97 fois pénis dans cet épisode. On peut dire pénis 97 fois mais on ne peut pas dire vagin ? Et ils ont dit, non on ne peut pas.
    JK: J'ai l'impression d'entendre une histoire sur l’origine d’un super-héros. C'est incroyable. On doit donc blâmer le département des normes et des pratiques d’ABC pour le mot vajayjay.
    EP: Exactement.
    JK: Ouah, c'est fou. Je suis content que nous ayons dépassé cette période, cette période restrictive. Maintenant le président dit ce genre de choses dans un bus. Tiens, est-ce que c'est pratique de faire une série médicale pendant cette période où tout le monde doit porter un masque pour travailler ? Ça vous va bien mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Mais avez-vous déjà eu du mal à distinguer qui sont les acteurs et avez-vous déjà commencé à jouer accidentellement une scène avec un éclairagiste qui portait son masque ?
    EP: Non, mais je vais vous dire, je porte un masque pour travailler depuis 17 saisons et je suis toujours là et regardez comme j'ai l'air bien. Je vais bien.
    JK: Vous avez l'air en forme. Vous allez bien et vous n’avez pas été malade. Comment va la famille ? Comment vont Chris et les enfants pendant cette quarantaine ?
    EP: Ils vont très bien et vous avez joué un rôle dans une partie de notre quarantaine, vous ne le savez peut-être pas. Il y a eu quelques moments où le fantôme de Jimmy Kimmel était dans les parages.
    JK: Oh vraiment ? Comment ça ?
    EP: Vous vous souvenez du lanceur de paintball que vous avez acheté à Chris ?
    JK: Oui. Vous aviez des coyotes qui venaient dans votre jardin, non ?
    EP: Oui, eh bien, il n’attend pas les coyotes. Il passe simplement le temps avec son lanceur de paintball.
    JK: Dans votre jardin.
    EP: Partout, Jimmy. Partout ! (Rires)
    JK: Eh bien, c’est un bon avertissement aux coyotes pour qu’ils ne viennent pas dans votre jardin.
    EP: Il y a juste des éclaboussures roses partout. Quoi ? Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce qu'il y a au plafond ? Qu'est-ce sur le sol ? Il y en a partout. Et puis, il devient très macho et il se promène dans la maison avec le lanceur (elle imite son mari) Et ton ami Jimmy m'a donné ça, c’est ton ami Jimmy qui me l'a donné, je vais l’inviter à manger une pizza. Ne t’en fais pas.
    JK: Eh bien, je suis content qu’il s’en serve. La plupart des gens n’utilisent pas les cadeaux que je leur fais. Je suis ravi d’entendre qu’il y a des éclaboussures roses, pour être honnête avec vous.
    EP: J’ai fait quelquefois des pastatina aussi.
    JK: Oh c’est une recette italienne. Je suis certain, qu’ayant grandi dans une famille italienne, vous en aviez déjà mangé. Ils donnent ça aux bébés. Des pastina, ce sont des minuscules pâtes en forme d’étoile, et en général, vous mettez simplement du beurre dedans et vous donnez ça aux enfants. J’ai commencé à en faire pour mes enfants mais ma fille appelle ça des pastatina et alors, moi aussi. Oh vous faites des pastatina, j’adore.
    EP: Oui j’ai vu ça sur votre Instagram.
    JK: (après avoir échangé quelques plaisanteries avec un de ses collaborateurs) Vous enfants aiment ça ?
    EP: Oui, ils adorent ça. La quarantaine a été un peu compliquée avec les pastatina et Chris qui a fait des pizzas et moi, j’ai fait des gâteaux. Whou ! Comme Patrick Dempsey qui aurait pu prendre 30 kilos !
    (Après la pause)
    JK: Ellen Pompeo est avec nous. Elle est morte ou s'est évanouie ou bien elle a fait un rêve ou quelque chose comme ça, plus tôt dans la soirée dans Grey's Anatomy. Elle ne veut pas nous le dire mais il s'est passé quelque chose. Alors Ellen, est-ce que vous vous googlelisez parfois ?
    EP: Non.
    JK: Jamais. Moi, je l’ai fait souvent et d’ailleurs, bon anniversaire en retard de quelques jours.
    EP: Merci.
    JK: Avec plaisir. Alors, j’ai votre page Wikipedia. L’avez-vous déjà consultée ?
    EP: Non mais j’ai vu cette photo.
    JK: Je vais descendre vers une autre, parce que celle-là est une bonne photo et après, on a cette photo. Elle est bien aussi mais pourquoi il y a seulement deux photos de vous et ils ont choisi une où vous avez les yeux fermés.
    EP: Vous avez raison, ce n’est pas une bonne photo. Et est-ce que je suis avec une découpe en carton de Katie ?
    JK : Oui, vous êtes avec une découpe en carton de Katherine Heigl ou alors il lui est arrivé quelque chose d’étrange. On ne sait pas.
    EP: C’est tellement bizarre. Qu’est-ce que c’est ? D’où ça vient ? Ça doit être une première de film.
    JK : Il se trouve que je sais que c'est à la première de 27 robes en 2008.
    EP: Exact.
    JK: On doit changer cette photo pour une autre.
    EP: Oh on peut faire ça ? Faites-le s’il vous plait. Qui dirige Wikipedia ?
    JK: C’est le monde. Personne en particulier. C’est une communauté de personnes qui corrigent les articles. Mais on a contacté Wikipedia pour savoir comment changer la photo et on va le faire. On va changer cette photo pour cette photo de nous ensemble et ensuite, on va voir si ça marche.
    EP: Merci Jimmy. J’apprécie.
    JK: Pas de problème et c’est entièrement gratuit. Merci Ellen. Regardez Grey’s Anatomy la semaine prochaine pour voir ce qui va se passer.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :