• Ellen Pompeo

    Un nouvel extrait du livre de Lynette Rice revient sur un moment "embarrassant" pour Ellen Pompeo.

    En 2015, Ellen Pompeo a quitté en pleurs une interview après avoir coupé la parole à Shonda Rhimes alors que celle-ci était en train de parler du racisme à Hollywood.

    La journaliste Melissa Maerz, ancienne rédactrice d'Entertainment Weekly, se souvient de ce moment qui réuissait les stars du "TGIT" : Ellen Pompeo, Kerry Washington (Scandal), Viola Davis (How to Get Away with Murder), et la créatrice de ces séries, Shonda Rhimes.

    Maerz avait demandé à cette dernière de commenter un article du New York Times dans lequel Viola Davis était qualifiée de "moins classiquement belle" que les actrices noires à la peau plus claire. La journaliste avait posé la question suivante : après que cet article ait reçu des réactions négatives, est-ce que quelque chose de positif en est ressorti ?.

    Shonda Rhimes était en plein milieu d'une phrase lorsqu’Ellen Pompeo l'a interrompue pour dire : "Si l'ignorance peut apporter quelque chose de bon, alors je suis pour l'ignorance", ce qui a fait soupirer Viola Davis. Pompeo a ensuite quitté la pièce après que ses "yeux se soient remplis de larmes".

    Maerz a qualifié le commentaire de Pompeo de "moment totalement inédit". "Si je devais faire une supposition, je dirais qu'Ellen a immédiatement regretté ce qu'elle a dit et qu'elle n’a pas voulu attirer plus l'attention sur elle en pleurant devant les autres", a-t-elle ajouté. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :