• Episode 1.04 : No Man's Land

    Photobucket

    Titre français: Combat de femmes

    Scénariste: James D. Parriott

    Réalisateur: Adam Davidson

    Diffusion Etats-Unis: 17 avril 2005 sur ABC

    Diffusion France: 10 juillet 2006 sur TF1


    Voix off: L’intimité est un mot de 4 syllabes qui signifie : "Voici mon cœur et mon âme. Faites-en du steak hâché et dégustez." On la désire et on la craint, c’est difficile de vivre avec et impossible de vivre sans. L’intimité est indissociable de trois catégories de personnes : la famille, les amoureux et les colocataires. Il y a certaines choses qu’on ne peut éviter et d’autres qu’on voudrait ne pas connaître.

     

    George prend sa douche lorsqu’Izzie fait irruption dans la salle de bains. Il est ulcéré par son manque de pudeur.

    Meredith range des papiers et feuillette un album photo de son enfance. Elle a son attention attirée par une photo sur laquelle apparaît son père.

    Il est 4h30 du matin lorsque les trois amis arrivent à Seattle Grace pour commencer leur service. George fait la leçon à Izzie : il est un homme et il ne supporte plus de la voir déambuler en petite tenue dans la maison. Mais elle ne l’écoute pas. Elle lui rappelle que, puisque c’est son tour d’aller faire les courses, il va devoir acheter des tampons hygiéniques. Il refuse catégoriquement.

    Dans les vestiaires, Alex se moque d’Izzie qu’il surnomme le Dr Top Model. Cristina annonce à Meredith qu’elle était là très tôt et qu’elle a repéré un cas intéressant.

    En sortant des vestiaires, Meredith croise Derek qui veut lui offrir un petit-déjeuner avant d’entamer la tournée. Elle décline l’invitation, elle a déjà grignoté. De plus, elle ne veut pas s’afficher avec lui. Il trouve normal qu’un titulaire s’intéresse à son interne. Quand au fait qu’ils ont couché ensemble, cela n’est pas bien grave, ils ne se connaissaient pas. Mais puisqu’elle le désire, ils n’auront plus que des rapports strictement professionnels.

    Cristina a pris le dossier d’une patiente, Elizabeth Fallon, qui souffre d’un cancer du pancréas et qui a été admise pendant la nuit. C’est une ancienne infirmière de bloc à Seattle Grace qui, d’emblée, devine que Cristina s’intéresse à elle uniquement parce que cela lui donne une chance de participer à une intervention assez rare, un Whipple. Elle comprend qu’elle va vouloir impressionner Burke lors de la tournée.

    Izzie réveille un patient, Mr Humphrey. Dès qu’il l’aperçoit, il met en cause son statut de médecin. Il ouvre un magazine à la page centrale et lui montre une photo d’elle, posant en sous-vêtements. Il exige qu’elle sorte de la pièce.

    George aimerait que Meredith établisse des règles de vie dans sa maison. Elle suppose qu’il ne supporte pas de voir Izzie à moitié nue parce qu’il a craqué pour elle. Il nie énergiquement.

    Bailey leur apprend que Derek les a réclamés, ainsi qu’Alex, pour l’assister sur le cas d’un patient, Jorge, qui est tombé dans l’escalier avec son pistolet à clous. Sept clous sont plantés dans son crâne et ont atteint son cerveau. Le nerf optique est sans doute touché puisque Jorge ne voit plus. Derek doit opérer au plus vite.

    Cristina décrit le cas de Liz Fallon à Burke lorsque Richard entre dans la chambre. Liz dit aux deux hommes que l’interne a sauté sur son dossier pour être choisie pour le Whipple. Richard annonce qu’il pensait plutôt à Meredith, la fille d’Ellis dont Liz était l’infirmière attitrée. Cristina enrage jusqu’à ce que Burke intervienne : Grey travaille avec Shepherd sur le cas d’un patient qui a des clous plantés dans le crâne. Cristina est presque déçue lorsque le chef annonce que, dans ces conditions, c’est elle qui aura le Whipple. La patient avec les clous lui semble plus intéressant maintenant.

    Derek demande à Meredith d’interroger la femme de Jorge, Sona, pour obtenir plus de renseignements sur la santé de son mari.

    Alex et George font des recherches sur des cas analogues à celui de Jorge. Alex explique qu’il a entendu dire que, chez Meredith, les filles se promenaient nues devant George mais, selon lui, si c’est le cas, c’est parce qu’elles le considèrent comme un frère. George réalise qu’il a raison.

    Bailey doit faire une biopsie de la prostate à Mr Humphrey. Quand il la voit entrer avec Izzie, il s’énerve et exige que l’interne s’en aille.

    Sona est inquiète pour son mari. Elle craint qu’il ne retrouve pas la vue, car il est passionné par la photographie. Elle apprend à Meredith que cela fait à peu près deux mois qu’il a des maux de tête et des vertiges.

    Bailey demande à Izzie ce qui se passe avec son patient. L’interne lui avoue qu’elle a jadis posé pour une marque de lingerie. Mr Humphrey le sait, c’est pour cela qu’il ne la prend pas au sérieux. Bailey insiste pourtant pour qu’elle continue à s’en occuper.

    Meredith communique ses informations à Derek. Elle pense que Jorge pourrait avoir une tumeur. Il estime qu’elle voit tout en noir.

    Alex trouve un magazine et le feuillette. Il découvre la page centrale avec Izzie et en fait des photocopies.

    Bailey donne les résultats de la biopsie au chirurgien qui doit opérer Mr Humphrey. Le titulaire décide de procéder à l’ablation complète de la prostate. Bailey lui suggère d’épargner certains nerfs afin de sauvegarder la vie sexuelle du patient. Il refuse car il ne veut prendre aucun risque. Bailey apprend à Izzie qu’il est surnommé "le massacreur".

    Richard est au bloc avec Derek, il décrit ce qui va se passer aux personnes qui observent depuis la galerie, notamment George et Cristina. Celle-ci envie Meredith qui est sur une intervention tellement passionnante. N’ayant pas vu qu’il est là, elle claironne que Burke lui met la pression. Elle doit supporter les jérémiades de Liz Fallon alors qu’elle n’est même pas sûre de faire ce satané Whipple. Burke se montre et lui ordonne de conduire la patiente à l’IRM. Si elle refuse, elle n’aura pas le privilège de faire le Whipple avec lui.

    Izzie apporte de l’argent à George pour qu’il fasse les courses. Quand elle veut lui rappeler d’acheter des tampons, il lui ordonne de se taire. Voilà un sujet de conversation qu’il ne veut pas aborder là. Mais rien n’empêche Izzie de dire ce qu’elle a à dire. Toute la galerie se moque de George.

    Derek a retiré tous les clous du crâne de Jorge. Il faut attendre son réveil pour savoir s’il recouvrera la vue.

    Cristina revient dans la galerie au moment où tout le monde en sort. Elle est déçue d’avoir raté l’intervention de Shepherd. En passant devant le planning, elle constate qu’aucun Whipple n’est programmé. Elle va trouver Burke pour lui signaler que les résultats des analyses de Fallon ne sont pas bons. Elle le presse d’intervenir. Il préfère attendre les résultats de la biopsie et des analyses de la nuit. D’ailleurs, comme elle est de garde, il la charge de veiller sur la patiente.

    Meredith vient saluer Liz au nom de sa mère. L’infirmière est étonnée car cela ne ressemble guère à la Ellis Grey qu'elle a connue et qui n’avait d’égards pour personne. Elle demande ce qu’elle fait actuellement. Meredith hésite avant de répondre qu’elle voyage. Liz est encore plus étonnée, surtout lorsque la jeune femme ajoute que sa mère ne pratique quasiment plus la médecine. Elle pose des questions et ne croit Meredith qu’à moitié lorsqu’elle lui dit que tout va bien.

    Le soir, Meredith rend visite à sa mère. Elle lui montre les photos qu’elle a regardées le matin même. Ellis demande qui est l’homme qui figure à leurs côtés. Quand Meredith dit qu’il s’agit de son père, Thatcher, Ellis reste indifférente. Elle ne réagit pas plus lorsque sa fille lui explique qu’ils formaient une famille. Par contre, lorsqu’elle cite le nom de Liz Fallon, Ellis s’illumine et éclate de rire. Elle se souvient parfaitement de son infirmière de bloc.

    George prend sa douche lorsqu’Izzie vient le sermonner. Il a oublié d’acheter les tampons. Elle ouvre la porte de la douche et l’accuse de l’avoir fait exprès. Le jeune homme fait remarquer qu’il est nu. Meredith entre dans la salle de bains et enrage quand Izzie lui dit que George n’a pas acheté ce qu’il fallait. Le jeune homme insiste : les hommes n’achètent pas ce genre de choses. Il glisse dans le tub au moment où Izzie ouvre à nouveau la porte de la cabine.

    Le lendemain matin George et Izzie sont toujours en froid. Il prend les escaliers, elle monte dans l’ascenseur où l’accueillent les sourires goguenards des hommes qui y sont déjà. Les portes de l’ascenseur se ferment. Dessus, il y a une copie de la photo de la jeune femme en lingerie.

    Cristina entre dans la chambre de Liz pour l’examiner. L’infirmière se moque d’elle et de sa passion pour son métier, au mépris de sa vie personnelle. Burke les écoute se chamailler. Cristina demande à lui parler.

    George arrive aux vestiaires où entre en courant tout ce que Seattle Grace semble compter comme mâles. Il essaie d’empêcher Izzie d’y pénétrer. Mais elle le pousse sur le côté et découvre ses photos placardées sur tous les casiers. Elle est accueillie par des sifflets et applaudissements. Alex demande le silence pour faire des commentaires douteux sur ses tatouages. Izzie commence à se déshabiller et se moque de leurs préjugés machistes. Ses seins et se fesses ont payé ses études. Elle se moque qu’on l’appelle Dr Top Model. Ses photos lui ont permis de ne pas avoir de dettes, alors qu’Alex doit encore rembourser 200 000 $. George lui propose d’enlever les photos, elle refuse.

    Derek interroge Jorge pour vérifier que sa mémoire est intacte, ce qui semble être le cas. Il compte lui faire passer une IRM pour être tout à fait tranquille.

    Izzie s’en prend maintenant à Mr Humphrey. La personne qu’elle est devenue n’a plus rien à voir avec la fille de la photo. Elle est un médecin aussi qualifié que les autres. Il avoue qu’il ne remet pas ses compétences en cause. Le problème, c’est qu’il a fantasmé sur cette photo. Quand il sortira du bloc, il sera castré. Il ne veut pas que la fille de la photo assiste à ça.

    Cristina exige des explications de la part de Burke. Au vu des analyses de Fallon, elle ne voit pas pourquoi il tarde à intervenir. Elle commence à penser qu’il n’a jamais eu l’intention de réaliser un Whipple. Il agit comme si la patiente était venue à l’hôpital pour mourir. Le regard qu’ils échangent alors lui fait comprendre que c’est le cas.

    En examinant les résultats de l’IRM, Derek et Meredith constatent que Jorge a une tumeur au cerveau. Derek annonce au couple qu’il pourra enlever 95% de la tumeur mais pas plus. Avec les rayons et la chimio, Jorge aura encore droit à cinq à dix bonnes années. Cependant, étant donné que cette tumeur est située dans la zone de la mémoire, il y a de gros risques pour que, après l’intervention, le patient ne sache plus qui il est. Il y a une autre solution moins invasive, par rayons, mais qui ne lui garantit une espérance de vie que de trois à cinq ans. Le couple est atterré et Meredith très émue.

    Elle va se réfugier dans la chambre de Liz à qui elle confie que sa mère se souvient très bien d’elle. Liz n’en doute pas, Ellis Grey n’oublie jamais rien. Le rire nerveux de Meredith lui fait comprendre qu’il y a un problème. Elle fait la grimace quand elle apprend qu’il s’agit d’Alzheimer. Connaissant le personnage, elle devine qu’Ellis a exigé le secret.

    Cristina avoue à ses amies son malaise face à la situation de Liz ; elle ne comprend pas que les médecins ne tentent pas tout. Au contraire, Meredith estime que parfois, intervenir est pire que de ne rien faire.

    Bailey bipe Izzie afin qu’elle prépare Mr Humphrey pour son intervention. La jeune femme refuse d’y participer. Le patient ne veut pas d’elle, elle ne s’imposera pas.

    Derek annonce à Meredith que Jorge et Sona ont opté pour l’intervention.

    Cristina est dans la chambre de Liz lorsque celle-ci fait un arrêt. Elle demande que l’on prévienne Burke et se lance dans la réanimation de la patiente, malgré que celle-ci ait signalé qu’elle n’en voulait pas.

    Meredith fait part de son incompréhension à Sona. A quoi bon cinq ans en plus si Jorge n’est plus Jorge ? Sona s’emporte, elle ne fait que respecter les volontés de son mari. Derek intervient : il s’excuse au nom de Meredith et entraîne l’épouse dévastée à l’écart.

    Burke ordonne à Cristina de cesser la réanimation de Liz. Elle ne l’écoute pas et il doit l’écarter de force. Elle se débat.

    Bailey tente de convaincre le chirurgien qui opère Mr Humphrey de ne pas couper tous les nerfs. Il refuse, ça va lui prendre trop de temps. Il est plus facile de tout enlever. Izzie entre dans le bloc et donne raison à sa résidente. Ils sont là pour respecter les souhaits des patients. Le chirurgien les avertit qu’il fera un rapport sur leur comportement à Richard. Bailey s’en moque. Elle lui demande seulement d’agir comme si c’était lui qui était sur la table.

    Tout le service assiste aux derniers moments de Liz Fallon. Burke demande à Cristina de prononcer l’heure du décès. Elle le fait et sort aussitôt après. Il la suit jusque dans les escaliers pour tenter de lui faire comprendre qu’il faut apprendre à laisser partir les malades. Elle est au bord des larmes.

    Après l’intervention, Bailey fait remarquer à Izzie qu’à chaque fois que Mr Humphrey aura une érection, il pensera à elle.

    George sort de sa douche. Izzie se brosse les dents sur la cuvette des w-c. Il espère qu’elle a bien vérifié qu’il s’agit de la sienne. Il s’enveloppe dans sa serviette et sort. Elle sourit.

    Après avoir rendu visite à sa mère. Meredith retrouve Derek, à la terrasse d’un restaurant.

     

    Voix off: J’aimerais qu’il y ait un guide de l’intimité, une sorte de manuel qui nous dise quand on va trop loin. Ce serait bien si on pouvait anticiper ce moment. J’ignore comment délimiter ça sur un plan. On est intime avec qui on peut. Et on fait tout pour que cela dure le plus longtemps possible. Pour ce qui est des règles, peut-être qu’il n’y a en a pas. Peut-être que les règles de l’intimité, il faut les définir pour soi-même.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :