• Episode 10.07 : Thriller

    Photobucket

    Titre français : Frayeurs nocturnes

    Scénariste : Gabriel Llanas

    Réalisateur : Cherie Nowlan

    Diffusion Etats-Unis : 31 octobre 2013 sur ABC

    Diffusion France : 15 avril 2015 sur TF1

     

    Voix off : A chaque Halloween, nous choisissons le genre de costume que nous allons porter. Quelque chose de sexy. Peut-être serons-nous quelqu’un d’effrayant ou bien vous pourriez être un super héros, ce que j’essaie d’être cette année.  

     

    C’est une belle journée d’automne qui commence à Seattle. Dans sa chambre d’hôtel, Arizona dort aux côtés de Leah, laquelle est déjà réveillée. La jeune femme se lève en essayant d’être la plus discrète possible mais le bruit qu’elle fait en prenant ses vêtements réveille Arizona. Celle-ci lui dit qu’elle n’est pas obligée de s’en aller. Leah répond que ça ne lui pose pas de problèmes. Arizona lui propose néanmoins de prendre le petit-déjeuner avec elle. Croyant qu’elle essaie juste d’être aimable, Leah insiste sur le fait que ce n’est pas nécessaire. Elle sait qu’elle n’était pas censée passer la nuit avec Arizona. Elle explique à cette dernière qu’elle était très fatiguée et que lorsqu’elle a fermé les yeux, elle avait juste l’intention de se reposer quelques minutes. Arizona la rassure, elle n’est pas contrariée. Mais Leah s’entête. Elle est totalement d’accord avec ce que lui a dit Arizona. Entre elles, c’est juste occasionnel. Il n’est pas question de se faire des câlins au réveil. Entre elles, c’est facile, sans problème ! Arizona lui fait remarquer qu’elle allait de toute façon commander un petit-déjeuner, alors si elle en veut un… Leah décline l’invitation une fois de plus, prétextant qu’elle doit s’en aller afin de trouver un costume pour la soirée qui doit avoir lieu chez Joe, le soir même. Arizona réalise alors que c’est le jour d’Halloween. Elle veut souhaiter un joyeux Halloween à sa compagne mais celle-ci est déjà partie.

    Meredith croise Derek dans un couloir et lui remet une partie du costume de Zola, des ailes de papillon. Une des ailes est déchirée dans le bas à gauche. Meredith pensait la réparer durant les vingt minutes de pause qu’elle devait avoir entre l’appendicectomie qu’elle vient de terminer et sa prochaine intervention, mais elle doit absolument donner un coup de téléphone pour commander une imprimante en 3D. Derek comprend que cela signifie qu’elle a reçu sa bourse pour ses recherches. Elle le lui confirme, insistant sur le fait que ses recherches entrent en conflit avec la réparation de l’aile de papillon. Derek répond qu’il est lui-même occupé à essayer de trouver un moyen de pratiquer une craniotomie en diminuant les risques d’infection. Meredith lui fait remarquer que la réparation de l’aile ne devrait lui prendre que quelques minutes. Il lui dit qu’il a simplement voulu la mettre au courant de son programme et part avec l’aile de papillon, en lui rappelant qu’ils doivent se retrouver le soir pour fêter Halloween.  

    Meredith arrête Alex pour lui demander s’il a déjà préparé la maison. Il répond que oui. Mais ses autres réponses sont à chaque fois négatives quand Meredith lui demande s’il a prévu les bonbons, les citrouilles et les toiles d’araignée. Elle ne voit pas alors comment il peut affirmer que la maison est prête. Il réplique qu’il a prévu le tonneau de bière. Il s’en va, laissant Meredith interloquée. Cristina, qui a entendu la conversation, demande à son amie si elle a organisé une fête dans son ancienne maison. Meredith lui explique qu’effectivement Alex a accepté de lui laisser organiser une fête chez lui, pour Halloween, parce que là où ils habitent, ils n’ont pas de voisins. Alors, elle en a profité pour inviter quelques enfants qui vont à la crèche. Elle pensait qu’Alex en aurait parlé à Cristina. Celle-ci répond que non. Un peu embarrassée, Meredith l’invite à se joindre à eux. Cristina refuse. Meredith n’insiste pas, elle suppose que son amie n’a pas envie de se retrouver entourée d’une bande d’enfants trépignant d’impatience pour avoir des sucreries. Cristina lui donne raison. Elle déteste les enfants. Mais elle adore ceux de Meredith, ajoute-t-elle aussitôt. Meredith lui présente ses excuses. Elle aurait dû l’inviter mais elle a pensé que… Elle ne termine pas sa phrase et invite Cristina à venir prendre un verre. La fête commencera à 19h et Zola sera déguisée en papillon. Elle annonce ensuite qu’elle est attendue pour pratiquer une intervention. 

    Jackson et Stephanie, qui porte un genre de lunettes de protection, arrivent enlacés dans le service. En voyant sa camarade, Jo lève sa main en l’air et lui demande combien de doigts elle voit. Trois, claironne fièrement Stephanie. Elle peut même voir qu’il y a une envie à l’index. Leah est étonnée qu’elle ne ressente aucun effet secondaire après son intervention. Son oncle s’est fait opérer des yeux au laser, il y a trois ans, et il souffre d’encore d’horribles douleurs au niveau du visage. Il est même devenu accro aux antidouleurs. Jo est choquée par sa remarque. Jackson saute sur la perche que vient de lui tendre Leah. Il avance le fait que les douleurs de son oncle sont sans doute dues au fait qu’il a repris le travail trop tôt, parce qu’il n’a pas accepté les deux jours de congés de maladie que lui recommandait son médecin. Il se tourne vers Stephanie. Elle lui rappelle qu’elle est une résidente de deuxième année et qu’elle ne peut pas se permettre de prendre plus que les 16 heures de repos qu’elle s’est déjà accordée. Elle lui suggère d’aller travailler et de la laisser tranquille. Il lui obéit après l’avoir embrassée. Leur complicité semble attrister Jo qui va se réfugier dans un bureau. Stephanie la rejoint et lui demande comment ça se passe avec Alex. Silence radio, répond Jo. Elle pense que tout est fini entre eux. Stephanie n’y croit pas du tout. C’est son excellente vision, au sens propre comme au sens figuré, qui lui permet d’être aussi optimiste. Elle encourage ensuite sa camarade à venir avec elle pour examiner Richard. En sortant de la pièce, elle cogne son bras contre le chambranle de la porte. Jackson lui demande si elle est certaine de ne pas vouloir rentrer chez elle. Elle ne lui répond pas.

    Callie demande à April et Owen s’ils ont des projets pour Halloween. April répond que Matthew doit aller à une soirée et qu’elle va l’y accompagner, déguisée en lapin. Callie pense évidemment au lapin de Playboy. Mais April est une femme raisonnable, elle a choisi d’entrer dans la peau du Lapin de Velours (personnage de conte pour enfants). Quant à Owen, il confie que lui et Emma ne fêteront pas Halloween ensemble, car ils ont rompu. Callie est catastrophée par la nouvelle. Owen explique la rupture par le fait qu’il n’est pas encore prêt à entamer une nouvelle relation. Callie n’est pas du tout d’accord. Owen réplique qu’en tout cas, Emma en est convaincue, étant donné qu’il ne lui a pas dit qu’il avait été marié. Elle lui a conseillé de la rappeler quand il serait prêt. Callie pense qu’il l’est. Elle demande son avis à April. Celle-ci pense également qu’il est prêt mais peut-être pas encore prêt à rappeler Emma. Callie ne voit pas où se situe la différence. Elle se tourne vers Owen et réalise alors qu’il n’est plus là. Ça, ça veut dire qu’il n’est pas prêt. April lui donne raison.

    Arizona rejoint Callie pour lui dire qu’elle a le costume de Sofia dans le coffre de sa voiture. Callie répond qu’elle a déjà le costume. Arizona est embêtée à l’idée qu’elles vont se retrouver avec deux costumes d’astronautes. Callie lui fait remarquer que Sofia veut se déguiser en princesse. Arizona accuse à demi-mots Callie de forcer Sofia à être une princesse. Agacée, Callie réplique qu’elle n’a fait qu’exaucer le vœu de sa fille. Arizona est catégorique. Sofia veut être une astronaute, elle le lui a dit, raison pour laquelle elle a passé trois heures la veille à coudre des petits écussons sur une minuscule combinaison de pilote. Callie rétorque qu’elle, elle a passé trois heures à coller des marguerites sur un tutu. Arizona propose alors sur un ton sec de présenter les deux costumes à la petite fille qui décidera celui qu’elle préfère. Callie refuse catégoriquement de jouer à ce jeu. Elle laisse à Arizona le soin de s’occuper de Sofia pour Halloween.

    Les résidents sont dans la chambre de Richard. Ils lui demandent s’il est vraiment sérieux. Oui, comme une tombe, assure-t-il. Jo trouve ça super. Miranda entre dans la chambre et leur demande ce dont il est question. Stephanie lui apprend que Richard veut que son opération, prévue pour ce jour là, soit pratiquée par l’un d’entre eux. L’intéressé rectifie aussitôt le tir. Il ne veut pas de Stephanie parce qu’il a entendu dire qu’elle était entrée dans un mur. Miranda intervient pour suggérer qu’elle pourrait pratiquer l’intervention. Richard est d’accord pour qu’elle supervise cette dernière mais il veut que ce soit un des résidents qui la fasse. Ils connaissent la procédure, ils sont prêts. Miranda l’enjoint à revenir sur sa décision. Pour lui prouver qu’elle a tort, Richard interroge les résidents sur la façon dont ils devraient l’opérer. Il revient à Shane d’expliquer l’approche transgastrique, à Jo l’approche postérieure. Les deux s’en sortent sans problème. Richard se tourne alors vers Leah pour lui demander quelle est l’approche la plus facile. C’est Ben, le mari de Miranda, qui répond depuis l’embrasure de la porte. Miranda est ravie. Elle ne pensait pas le revoir avant le week-end. Ils se prennent dans les bras l’un de l’autre tandis que Ben répond qu’il ne pouvait pas rater un Halloween en famille. Il félicite ensuite Richard pour sa décision courageuse de se laisser opérer par des résidents de seconde année – Miranda lève les yeux au ciel – et il se demande comment Richard va s’y prendre pour faire son choix. Richard répond que la décision va revenir à Miranda. Elle va devoir observer chaque candidat aux urgences et ensuite, elle devra désigner celui qui mérite de l’opérer. Aucun, réplique sèchement Miranda, et il est hors de question qu’elle passe la journée aux urgences. Richard lui coupe la parole en la congédiant purement et simplement, et en lui donnant rendez-vous plus tard pour mettre au point l’option préconisée par Ben.

    Celui-ci entraine sa femme outrée hors de la chambre. Il veut lui parler de la fête d’Halloween. Il aimerait qu’ensemble, ils trouvent trois personnages en lesquels eux et Tuck pourraient se déguiser, comme par exemple les Trois Stooges (troupe de comiques américains qui ont fait des court-métrages dans les années ’30 à ’50). Miranda lui réplique qu’elle a un chapeau de sorcière qu’elle remet chaque année et ça lui suffit. Amère, elle rappelle à son mari qu’elle va devoir passer la journée à choisir le résident qui va tuer le patient le plus important qu’elle ait jamais eu. Ben insiste. Halloween était une fête importante pour sa famille et il veut qu’il en aille de même pour eux. Il lui promet de s’occuper de tout pendant qu’elle travaillera, Elle n’aura qu’à rentrer ce soir avec son visage et son corps. Il trouvera de quoi habiller celui-ci. Juste avant qu’il ne disparaisse, elle lui rappelle qu’Halloween est une fête pour les enfants.

    On amène un patient aux urgences. Il s’agit d’un homme de 30 ans, Victor, qui a été victime de mutilations. April demande ce qui l’a blessé. Victor répond qu’il a été attaqué par un homme surgi de nulle part, lequel lui a sauté dessus en grognant pour dévorer son visage. Il a cru que c’était un… zombie, demande Leah, incrédule.

    L’agresseur arrive justement sur une civière poussée par Owen qui demande à Leah et Stephanie de l’assister. L’ambulancier explique que les policiers ont tiré sur le pseudo zombie pour l’empêcher de manger le visage de sa victime. Leah ne comprend pas comment le zombie peut survivre avec deux balles dans la région du cœur. L’homme est très agité. Il essaie de se relever en grognant. L’ambulancier précise qu’il lui a donné un calmant lequel a eu très peu d’effets. Owen demande à Stephanie d’administrer des sédatifs au patient. Leah ausculte ce dernier. Elle déclare qu’elle entend à peine son cœur, il devrait être mort. Tout à coup, l’homme se redresse, la saisit par sa blouse pour l’attirer à lui et la mord violemment dans le cou. La jeune femme se met à hurler. Owen et l’ambulancier se précipitent pour l’aider tandis que Stephanie, tétanisée, reste figée sur place.

    C’est elle et Jo qui soignent leur camarade. Celle-ci a peur que cet incident lui fasse rater sa chance avec Richard. Elle exhorte ses amies à lui faire des points de suture. Miranda surgit brusquement, faisant ainsi peur aux trois jeunes femmes, et annonce à Leah qu’il est hors de question qu’elle aille dans une salle d’opération avec une plaise ouverte. Elle lui ordonne d’aller se faire examiner afin de vérifier qu’elle n’a pas été infectée ou qu’elle n’a pas contracté le SIDA. Stephanie retire alors un morceau de dent du zombie de l’épaule de Leah. Miranda ne cache pas sa satisfaction. En voilà une de moins ! Leah est atterrée.

    Owen a demandé à Cristina de la rejoindre dans une salle d’examen. Lorsqu’elle arrive, il lui demande de prononcer la formule consacrée à Halloween, "des bonbons ou un gage". Elle commence par refuser mais s’incline lorsqu’il lui dit qu’elle n’est pas drôle. Il lui montre alors les radios de la cage thoracique d’un patient. C’est un cadeau pour elle. Elle lui fait remarquer que les images sont à l’envers. Owen répond que non, ce sont les organes qui le sont. Cette fois, Cristina est époustouflée. Il s’agit d’un cas de situs inversus, une maladie qui fait que les organes sont inversés dans une position en miroir par rapport à leur situation normale. Owen explique à son ex que ce patient, le zombie, a été blessé par balles à la poitrine. S’il n’est pas mort, c’est parce que son cœur se trouvait de l’autre côté. Pour Cristina, c’est merveilleux, elle rêve de voir un cas semblable depuis qu’elle est entrée à l’école de médecine. Owen le savait, c’est pour ça qu’il voulait lui offrir ce cadeau, pour Halloween. C’est avec des yeux brillants d’excitation que Cristina se met à ausculter le patient.

    De son côté, Jo s’occupe d’une petite fille, Taryn. Le père de celle-ci explique au médecin que la petite adore Halloween. Ça fait deux jours qu’elle ne quitte pas son déguisement. L’enfant a mal au ventre depuis la veille, ce qui embarrasse son père qui doit partir en voyage d’affaires. Son téléphone portable sonne. Pendant qu’il discute avec son interlocuteur, Taryn précise que le dernier voyage de son père était au Brésil et qu’elle a pu l’accompagner. Le père, qui a déjà mis un terme à sa conversation, ajoute qu’il ne sera pas là pour Halloween, raison pour laquelle ils l’ont déjà fêté en regardant un film d’horreur. Alex entre dans la chambre. Mal à l’aise, Jo lui dit qu’elle a bipé Arizona. Il réplique qu’elle a bipé la pédiatrie et qu’elle va devoir se contenter de lui. Il commence ensuite à examiner Taryn avec laquelle il plaisante sur la formule magique à employer pour faire disparaitre son mal de ventre. Le père pense que ce dernier pourrait résulter d’un abus de bonbons. Taryn a été malade plusieurs fois la veille. Alex lui reproche sèchement d’avoir fait diner sa fille avec des bonbons, avant de décréter que ces derniers n’ont sans doute rien à voir avec les douleurs de l’enfant, celle-ci ayant de la fièvre. Il ordonne froidement à Jo de faire des analyses avant de sortir de la chambre. Taryn demande à Jo si elle va pouvoir quand même aller récolter des bonbons. Jo la rassure. Le service pédiatrie du Grey Sloan Memorial est le meilleur endroit pour ça. Les enfants peuvent se balader avec de grandes taies d’oreiller et tout le monde leur donne des tas de bonbons. La petite fille est ravie.

    Victor n’en revient pas que son agresseur soit encore vivant. Ce type a reçu deux balles dans le cœur et il est toujours vivant ! Victor pensait n’avoir eu affaire qu’à un fou. Jackson, qu’April a fait venir pour les soins esthétiques, le rassure. C’en était bien un. Enervé, Victor lui demande alors pour quelle raison le fou n’est pas mort. Jackson lui conseille de se calmer, ça peut être dangereux de s’agiter quand on a une aiguille à côté du visage. April demande à Victor s’il a mal autre part. Le patient répond que son visage lui fait mal, il a l’impression que sa peau se tend. Soudain, il commence à paniquer. Est-ce que c’est la rigidité cadavérique ? April le rassure, les zombies n’existent pas. Victor n’en est pas convaincu. Il trouve que les médecins devraient le mettre en quarantaine. L’alarme du moniteur se met à sonner. Au moment même, l’élocution de Victor se ralentit et sa bouche se tord. Il ne faut que quelques secondes pour qu’April et Jackson comprennent qu’il est en train de faire une attaque. April remarque une grosseur au niveau du cou, elle se demande si ce n’est pas la carotique qui aurait été abimée. Jackson lui suggère d’aller faire un scanner pour vérifier la présence d’un éventuel anévrisme tandis que lui réservera une salle d’opération.

    Stephanie arrive aux urgences pour prendre en charge une certaine Marge Wiltern, laquelle s’appelle en réalité Marge Walker, preuve que la vue de la résidente n’est pas au top. Marge supplie son fils, Philip, qui l’accompagne, de la ramener chez elle. Philip informe Stephanie que sa mère a peur des hôpitaux. Stephanie promet d’être très douce. Elle a lu dans le dossier que Marge était là pour une blessure à la jambe. Philip explique qu’en fait sa mère a été piquée par un insecte et que cela s’est infecté. Maintenant, cela lui fait très mal et elle prend des anti-inflammatoires comme si c’était des bonbons. Il a vraiment dû la trainer jusqu’à l’hôpital. Marge continue de geindre qu’elle veut rentrer chez elle. Philip refuse, pas tant qu’on ne l’aura pas examinée. Stephanie retire les bandages qui recouvrent la jambe et est surprise de voir une petite mouche s’en échapper. Elle demande alors à Marge quand elle a été piquée par l’insecte. Marge répond que cela doit faire quatre mois. Stephanie est sidérée. Lorsqu’elle retire le pansement, elle découvre avec stupéfaction une plaie purulente grouillante d’asticots. 

    Elle a décrit la situation à Meredith et Callie et comme elle donne pas mal de détails, Meredith lui rappelle qu’elles savent ce que sont des asticots. Stephanie confie aux deux titulaires qu’au début, les asticots lui sont apparus troubles, à cause de l’opération qu’elle a subie aux yeux. Callie et Meredith sont scandalisées. Si elle a subi une intervention, elle ne devrait pas être là. Stephanie réplique qu’elle veut aider. Meredith saute sur l’occasion et l’envoie acheter des bonbons pour Halloween, uniquement des marques, pas de Smarties ou de Candy Corns (petits bonbons triangulaires à base de sirop de maïs et de miel). Pour échapper à la corvée, Stephanie lui rappelle qu’elle n’a pas le droit de conduire une voiture. Meredith réplique qu’on a inventé l’autobus. Callie marque son désaccord. Pensant avoir trouvé un soutien, Stephanie la remercie. Ironique, Callie ajoute qu’il y a un magasin en haut de la rue. Stephanie pourra y aller en marchant. Les deux titulaires s’en vont, laissant Stephanie totalement dépitée.  

    Derek est en train de travailler dans un laboratoire. Ben est dans la pièce, en train de tourner en rond. Derek lui demande ce qu’il cherche. Ben répond qu’il cherche un miroir frontal, comme en ont les médecins. Derek se moque de lui gentiment. En tant que médecin, il devrait savoir que cela fait un siècle que ces miroirs frontaux ne sont plus utilisés. Qu’est-ce qu’on lui apprend à Los Angeles ? Ben l’informe que Tuck veut se déguiser en savant fou. Le miroir frontal serait l’accessoire idéal. Derek lui propose de prendre un cerveau conservé dans un bocal. Ben réplique qu’il veut un costume, pas un cauchemar. Il lui demande ensuite ce qu’il est en train de faire. Derek lui explique qu’avec Callie, il travaille sur le contrôle des prothèses par la pensée. Il essaie de trouver un moyen d’insérer les capteurs en pratiquant une plus petite craniotomie. Ben remarque alors les ailes de papillon. Derek précise que cela fait partie du costume de Zola. C’était déchiré, il l’a réparé. Au tour de Ben de se moquer de lui. La réparation n’est pas très bien faite. Lui, il aurait pu en faire une que le papillon n’aurait jamais même remarqué. Qu’est-ce que Derek peut bien enseigner à ses élèves ?  

    Callie et Meredith sont au chevet de Marge. Callie aimerait réaliser une biopsie pour s’assurer que l’infection n’a pas encore gagné l’os. Cela met la patiente dans tous ses états mais ce n’est rien comparé à sa réaction lorsque Meredith lui apprend qu’elle va devoir être opérée. Elle s’accroche au cou de son fils qu’elle supplie de la ramener à la maison. Callie propose de lui donner des sédatifs pour la calmer. La perspective d’une injection fait paniquer Marge encore plus. Elle crie, elle pleure. Voyant l’effet qu’elle fait à ses voisins de chambre, Meredith ferme les rideaux qui entourent son lit. Philip explique aux chirurgiennes que sa mère a toujours détesté les médecins, et plus encore depuis que son mari est mort. Il ne veut pas paraitre cruel mais il croit que les médecins devraient attacher sa mère et lui donner quelque chose de très fort pour la calmer. Meredith a une autre idée. Elle annonce à Callie qu’elle doit se rendre à la boutique de l’hôpital.

    Après avoir donné quelques consignes à une infirmière concernant des patients qui sont dans la salle d’attente, Shane remarque la présence d’une vieille dame toute tremblante. Celle-ci, qui a un œil de verre, lui dit qu’elle attend son médecin. Shane propose de remplacer ce dernier, ce qui ne convient pas à la vieille dame. Shane lui demande alors le nom de ce fameux médecin afin qu’il puisse aller le chercher. Il est ébranlé quand il entend qu’il s’agit d’Heather. Il répond qu’elle n’est pas là. La vieille femme ne le croit pas. Le Dr Brooks est toujours là. La patiente regarde droit devant elle. Mal à l’aise, Shane se retourne, comme s’il s’attendait à ce qu’Heather soit derrière lui.

    Un peu après, il a fait part de sa mésaventure à Miranda. Il envisage de dire la vérité concernant Heather, à la vieille dame. Miranda se montre catégorique, apprendre à une vieille femme malade que son médecin préféré est décédé, c’est une mauvaise idée. Si la patiente insiste pour voir Heather, il doit lui dire que ce n’est pas possible et qu’il va la soigner. Ils arrivent dans la salle d’attente et constatent que la vieille dame a disparu. Le constat de Miranda est amer. Leah a été mordue, Stephanie est aveugle et lui, il est cinglé, raison pour laquelle elle va l’exclure de l’opération de Richard. C’est avec une certaine amertume que Shane la regarde s’éloigner. Lorsqu’il se retourne, il sursaute. La veille dame à l’œil de verre est là, comme sortie de nulle part. Il lui dit qu’elle a un grand besoin d’être soignée rapidement. Il aimerait connaitre son nom afin de pouvoir l’enregistrer. Elle refuse, elle préfère attendre son médecin. Shane s’emporte. Le Dr Brooks n’est pas là, lui, oui. Il lui redemande son nom, sinon il va devoir consulter tous les dossiers d’Heather. La vieille dame s’entête. Le Dr Brooks va venir.

    Cristina et Owen sont en train d’opérer le zombie. Owen annonce qu’il a retiré une balle du lobe accessoire. Cristina le reprend, étant donné que tous les organes sont inversés, il a retiré la balle du lobe central. Owen soupire. Il a l’impression de conduire une voiture en Angleterre. Il doit penser à tous ses mouvements. Cette opération va leur prendre deux fois plus de temps qu’une autre. Il demande ensuite à Cristina comment elle compte fêter Halloween. Elle lui apprend que Meredith l’a à moitié invitée à participer à une fête d’enfants. Elle ne sait pas si Meredith a vraiment envie de la voir ou bien si elle s’est sentie obligée de l’inviter. Owen lui dit que c’est compliqué. Cristina est bien d’accord. Avant, avec Meredith, elles savaient ce que l’autre pensait. Owen la corrige, il voulait parler de l’opération. L’alarme du moniteur résonne. Cristina constate qu’il y a encore une hémorragie au niveau du lobe supérieur du poumon. Owen, qui a encore oublié que tous les organes du patient, sont inversés, blesse la veine cave supérieure. Il s’énerve. Cette veine ne devrait pas être là.

    Meredith est revenue de la boutique avec un masque de sommeil. Avec ça, Marge ne sera plus obligée de fermer aussi fort les yeux pour ne pas voir ce qui se passe autour d’elle. Une fois que Marge a enfilé le masque, Meredith lui suggère d’essayer d’oublier qu’elle est à l’hôpital en parlant d’Halloween. Marge lui confie qu’il n’y a plus d’enfants dans son quartier. Ceux qui étaient là ont l’âge de son fils et donc, ils sont partis. Mais quand Philip était petit, il y avait des enfants partout dans la maison. Philip adorait ça, les vacances d’Halloween étaient ses préférées. Il voulait toujours un costume introuvable dans les magasins, alors elle devait le fabriquer. Pendant qu’elle parle, Callie rejoint Meredith. Elles remontent les barreaux du lit. Marge s’en rend compte et demande ce qui se passe. Meredith lui dit qu’elles vont aller faire une petite balade jusqu’à la salle d’opération. Légèrement rassurée, Marge accepte de se laisser emmener. Tout en poussant la civière avec Callie, Meredith continue de parler d’Halloween avec sa patiente.

    Jo informe Alex que les examens ont révélé que le taux de globules blancs de Taryn avait augmenté et que par contre, ses électrolytes sont en baisse. Alex ne réagit pas. Jo lui demande si la gamine va devoir passer la nuit à l’hôpital. Le père aimerait le savoir pour éventuellement annuler son vol. Cette fois Alex répond sèchement que ce serait préférable étant donné que Taryn pourrait devoir être opérée. Jo aimerait savoir quel est son problème. Elle sait qu’il prend le père de Taryn pour un con mais ce n’est pas le cas. Cet homme n’est pas comme son père. Enervé, Alex lui demande d’arrêter. Jo s’en moque. Elle ne peut pas faire comme s’il n’était pas en colère, blessé et prêt à exploser. Dans le passé, elle a réagi comme lui et elle sait que ça ne marche pas. Elle aimerait qu’il lui dise quoi faire pour améliorer la situation. La réponse n’est pas celle qu’elle espérait. Alex lui demande de lui apporter les scans de Taryn.

    Marge entre en salle d’opération alors que Meredith lui parle du fait qu’elle a deux enfants. Elle croyait que ce serait plus facile avec le deuxième mais elle a réalisé que ce n’était pas le cas. C’est comme en avoir un premier à nouveau, sauf que maintenant, ils sont deux. Marge comprend ce qu’elle veut dire, maintenant, elle est deux fois plus fatiguée. Meredith lui annonce alors qu’elles sont arrivées au bloc et que l’opération va avoir lieu. Inquiète, Marge lui demande si elle sera là. Meredith assure qu’elle sera présente tout au long de l’opération. Marge déclare alors qu’elle est prête.

    Ben montre à Derek comment bien réparer la déchirure de l’aile de papillon. Il trouve que Derek aurait dû dissocier les deux parties de l’aile afin qu’elles puissent battre quand Zola marchera. Derek lui rappelle que la petite fille doit simplement ressembler à un vrai papillon. Il n’est pas nécessaire qu’elle sache voler. Il demande ensuite à Ben comment il a obtenu un congé. Ben reste évasif, il s’est simplement arrangé pour que ça arrive. Depuis tout petit, il adore Halloween. Il a juste voulu partager ce moment avec sa famille. Derek ironise sur le fait que Ben est domestiqué. Ben rétorque que ce n’est pas lui qui est occupé à coudre un costume de papillon. Il ajoute ensuite que si on relie les ailes à une corde qui serait attachée au poignet de Zola, celle-ci pourrait les déployer et les faire bouger. Derek trouve l’idée brillante. Il sort de la salle après avoir demandé à Ben de continuer à coudre.

    Miranda s’est rendue dans la chambre de Richard pour lui ouvrir les yeux sur l’incapacité des résidents. Certes, ce n’est pas de leur faute s’ils sont incompétents parce que c’est comme ça qu’on les a éduqués. De nos jours, les parents pensent que leurs enfants sont des génies. Par exemple, tous les joueurs de foot reçoivent un trophée par le seul fait qu’ils font partie de l’équipe. Richard l’interrompt. Ce ne sont pas les résidents qui posent problème, c’est elle. Il estime qu’elle veut l’empêcher de former les résidents. Il peut à peine sortir de son lit, il n’est pas capable d’opérer. Peut-être ne pourra-t-il plus jamais le faire. Sa seule raison d’exister, la seule chose qui lui permette de rester positif, c’est d’enseigner ce qu’il sait aux résidents et elle, elle veut l’en empêcher. C’est pourquoi il a décidé de trouver une autre personne qui va surveiller les résidents. Miranda comprend qu’il est en train de l’exclure de son cas. Elle n’arrive pas à y croire. Richard lui ôte tout doute en ajoutant que, quand il doit renvoyer quelqu’un, il préfère le faire dans le bureau de cette personne parce qu’après, il a la possibilité de sortir de la pièce. Maintenant, c’est à elle de sortir. Immédiatement ! Blessée, Miranda quitte la chambre en titubant légèrement.

    Callie est surprise de constater que la jambe de Marge est finalement moins abimée qu’elle ne l’avait craint. C’est comme si les asticots avaient empêché les tissus de se nécroser. Meredith plaisante sur le fait qu’elles devraient leur envoyer des fleurs pour les remercier. Finalement, elles auront sans doute la possibilité de fêter Halloween. Callie lui annonce qu’à ce propos, elle a décidé de ne pas venir. Elle et Arizona n’arrivent même plus à être ensemble dans la même pièce plus de cinq minutes sans que ça dégénère. Elle ne veut pas gâcher l’Halloween de Sofia, qui est tellement excitée par cette fête. Meredith lui demande si elle est sûre de sa décision, parce qu’il y aura une piñata (récipient en forme d’animal que l’on remplit de sucreries). Callie lui ordonne de se taire. Meredith ajoute qu’il y aura des jeux, comme accrocher une tête sur un squelette les yeux bandés ou mettre des pommes dans un baquet d'eau et les attraper sans les mains. Callie râle à l’idée de tout ce qu’elle va manquer. Les enfants sont si mignons quand ils font tout ça. Meredith lui promet de prendre des photos. Une infirmière l’avertit que Richard veut savoir si elle va avoir le temps de pratiquer une opération du pancréas. Meredith échange un regard avec Callie. Celle-ci pense que c’est Derek qui va devoir prendre les photos.

    Stephanie et Leah sont dans le vestiaire des résidents. Stephanie demande à sa camarade si elle a déjà reçu les résultats de ses examens. Leah répond que non. Un médecin lui a remis une brochure sur les antiviraux en lui disant que, au cas où elle aurait contracté le HIV, il faudrait commencer le traitement immédiatement. Stephanie est presque certaine que Leah n’a pas le HIV. Leah n’en est pas aussi sûre, ce serait possible. Stephanie réplique qu’elle, elle pourrait devenir aveugle. Leah la rassure, ça n’a pas été le cas pour son oncle même s’il a été contraint d’abandonner son bureau de comptable. Stephanie suppose qu’elle aussi va devoir abandonner son métier. Leah mentionne que le médecin qu’elle a vu lui a dit qu’il y avait beaucoup de métiers liés à la santé en dehors de la chirurgie, comme par exemple conseiller les gens qui ont été, comme elle, exposés à un virus. Stephanie lui fait remarquer que si elle est aveugle, elle ne sera pas capable de distribuer des brochures. Les deux jeunes femmes en arrivent à la même conclusion, elles sont foutues.   

    Pendant qu’April et Jackson sont occupés à opérer Victor, une infirmière avertit Jackson qu’il a reçu un message de Stephanie lui demandant s’il pense qu’elle doit appeler l’agréable lasagne. April fait remarquer à son ami que c’est le quinzième texto de Stephanie qui est mal orthographié. Jackson justifie cela par le fait que Stephanie a peur. Il demande à l’infirmière de répondre qu’il ne faut appeler personne parce que tout se passera bien. Stephanie doit simplement continuer à mettre ses gouttes dans les yeux. Il prie l’infirmière dire à Stephanie qu’elle est belle. April le regarde d’un air moqueur. Il n’a jamais été aussi gentil avec elle quand elle avait peur. Il répond qu’il essaie d’être un meilleur petit ami. April le rassure. Le fait qu’il ait été nul avec elle l’a aidée à se reprendre. Elle va se marier et maintenant, elle est en train de sauver le visage et la vie de Victor. Tout ça grâce à moi, plaisante Jackson. Elle rit.   

    Owen continue de se plaindre de la difficulté d’opérer un homme dont les organes sont inversés. Pour Cristina, c’est simple. Il suffit de dire à la main gauche de faire ce que la droite fait d’habitude. Elle est étonnée qu’il ne se soit jamais entrainé à opérer avec les deux mains, ou à l’envers, dans l’eau ou encore dans un blouson ultra serré. Owen réplique qu’il est capable d’opérer avec les deux mains mais ici, il n’y arrive pas.  

    Richard a demandé à Meredith de reprendre le rôle de Miranda. Elle refuse. Comme il insiste, elle s’emporte quelque peu et lui suggère sèchement de faire appel au chirurgien généraliste qui est de garde, parce qu’elle, elle n’a pas le temps. C’est alors que Richard lui présente ses excuses pour ce qu’il lui a dit, à savoir qu’elle était le mauvais choix pour prendre des décisions quant à sa santé et qu’elle aurait plutôt dû le laisser mourir. Il est désolé d’avoir eu un tel sentiment parce que maintenant, il se souvient de ce que c’est de vivre et il n’aurait jamais réussi à surmonter tout cela si cela n’avait pas été pour elle. Il la supplie de l’aider afin qu’il puisse aider les résidents à s’améliorer.

    Derek a dessiné ce qui va lui permettre de faire une plus petite craniotomie et qui ressemble à des hélices de ventilateur. Cet appareillage devra être sur le trou de trépanation et la craniotomie sera pratiquée en-dessous afin que la zone soit recouverte. Ben se demande pourquoi personne n’y avait pensé jusqu’alors. Derek se demande pourquoi, lui, il n’y avait pas encore pensé. Ben constate que son camarade ne semble pas regretter d’avoir arrêté la chirurgie. Derek lui fait remarquer que cela ne fait qu’une semaine mais effectivement, pour le moment, il n’éprouve aucun regret.

    Alex a fait biper Jo en urgence parce qu’il a reçu les résultats du scan de Taryn. Il tend sa tablette à la jeune femme qui y lit que les glandes surrénales de l’enfant sont gonflées et que le taux de potassium est élevé alors que celui de glucose est bas. Ces résultats prouvent que Taryn ne produit pas assez d’adrénaline. Alex lâche méchamment qu’il est heureux de voir qu’elle sait lire. Jo ne relève pas. Elle relève les possibles causes de ses symptômes quand tout à coup, elle se souvient que Taryn lui a dit avoir récemment accompagné son père au Brésil. Alex lui reproche de ne pas avoir mentionné ce fait dans le dossier médical de l’enfant. Après avoir appuyé plusieurs fois sur le bouton de l’ascenseur, il décide de prendre l’escalier. Jo le suit. Ils arrivent dans la salle où l’enfant était installée et constatent qu’elle a disparu. Son père, qui était occupé au téléphone, ne peut pas leur dire où Taryn se trouve. Il sait seulement qu’elle voulait savoir où trouver des bonbons dans l’hôpital. Quant à lui, il ne s’est absenté que quelques minutes pour annuler son vol. Alex s’en prend à lui, le critiquant parce qu’il n’a pas surveillé convenablement sa fille. Le père s’étonne de l’inquiétude des médecins, il veut savoir ce qui se passe. Jo lui apprend que Taryn ne produit pas d’adrénaline. Alex ajoute que l’adrénaline sert à protéger les organes des chocs violents, qu’elle les empêche de se détériorer, quand on a été blessé ou qu’on a eu peur. Cela rappelle à Jo que Taryn a commencé à être malade la veille, alors qu’elle regardait un film d’horreur. Le père proteste, il n’a fait qu’accéder au désir de sa fille. Alex se montre très clair. Taryn est en train de se promener dans un hôpital un soir d’Halloween. Si quelque chose lui fait peur, elle pourrait avoir un choc. Le père lui demande si cela veut dire que sa fille pourrait mourir de peur, au sens propre du terme. Alex élude la question, se contentant de dire qu’il faut trouver l’enfant de toute urgence  

    Shane demande à Stephanie si elle a aperçu une vieille folle avec des yeux bizarres. Il explique à sa camarade qu’il s’agit d’une patiente d’Heather, qui a refusé de lui dire son nom et qui n’apparait sur aucun dossier. A chaque fois qu’il met la main sur elle, elle disparait. Stephanie se moque de lui, la vieille dame est peut-être un fantôme. Shane n’apprécie pas la plaisanterie. Stephanie ajoute qu’il doit s’agir d’une clocharde. Heather acceptait toujours de soigner les sans abris et les gens qui n’avaient pas d’assurance.

    Alex et Jo se sont lancés à la rechercher de Taryn. Celle-ci se promène dans un couloir sombre de l’hôpital. Elle n’est guère rassurée, d’autant que l’endroit semble avoir été déserté. Tout à coup, elle se retrouve devant une porte qui s’ouvre. Apparait la patiente de Shane. La vieille dame, qui fait un malaise, tend la main vers l’enfant en poussant des gémissements. Cette vision épouvante Taryn qui s’évanouit. Heureusement, Alex arrive peu après. Il crie qu’on lui apporte des médicaments et une civière. Une fois que Taryn est installée sur cette dernière et prise en charge par les infirmières, il examine la vieille dame. Il emmène ensuite l’enfant dans son service après avoir recommandé qu’on emmène la vieille dame aux urgences.

    Après son opération, Marge a été installée dans une chambre. Elle confie à Callie qu’elle n’a pas l’impression d’être dans un hôpital. Callie lui avoue qu’ils ont retiré tout l’équipement médical qui n’était pas nécessaire. Par ailleurs, Philip va ramener quelques affaires personnelles à sa mère. De plus, Callie a placé un panneau sur la porte de la chambre demandant aux médecins et au personnel de respecter l’intimité de la patiente. Elle propose ensuite à Marge de lui tenir compagnie. Marge est étonnée parce qu’elle supposait que Callie avait des enfants avec qui fêter Halloween. Calie ne le nie pas. Marge l’invite à s’en aller. Il faut qu’elle en profite avant que ses enfants ne préfèrent faire la fête avec leurs amis. Il faut en profiter tant qu’on peut.

    Cristina et Owen ont terminé leur intervention. Cristina informe Owen qu’elle a décidé de se rendre à la fête de Meredith. Elle boira une bière, elle discutera avec Meredith et elles réussiront à surmonter leurs problèmes. Son téléphone portable l’avertit qu’elle a reçu un message. C’est justement Meredith qui lui demande d’apporter des cupcakes au cas où elle viendrait. Mais si elle ne vient pas, ce n’est pas grave. Le message plonge Cristina dans l’incertitude. Est-ce que cela veut dire que ce n’est pas grave si elle ne vient pas ou si elle n’amène pas les cupcakes ? Et si elle ne vient pas, il n’y aura pas de cupcakes alors ou bien quelqu’un d’autre va en apporter ? Et s’il y a quelqu’un d’autre pour les apporter, pourquoi Meredith demande à Cristina d’en amener ? Owen lui conseille de ne pas se compliquer la vie et de simplement se rendre à la fête.

    Jo informe le père de Taryn que sa fille a été mise sous cortisone afin d’empêcher une autre crise. Elle ajoute que l’enfant va se rétablir complètement. Le père s’en veut. Jamais il n’aurait emmené sa fille au Brésil s’il avait su qu’elle y serait tombée malade. Et c’était aussi une mauvaise idée de lui permettre de regarder des films d’horreur. Les larmes aux yeux, il dit à Jo qu’il est un bon père. Comprenant qu’il a été ébranlé par les reproches d’Alex, elle lui conseille de ne pas prendre en compte ce que ce dernier lui a dit. Alex est super avec les enfants mais nettement moins avec les adultes. Elle est certaine qu’en son for intérieur, le pédiatre sait que le père de Taryn est un brave homme.

    Victor demande à ses médecins s’ils ont pu réparer son visage. Jackson répond qu’ils l’ont fait mais partiellement, la priorité étant d’abord de réparer sa carotide. Victor se met à paniquer. Il veut savoir où est le zombie. Est-il en quarantaine ? Et lui-même, est-il aussi en quarantaine ? Il se rappelle un reportage qu’il a vu concernant un rituel à Haïti. Jackson a beau lui dire qu’il n’y a pas de quarantaine, qu’il est seulement aux soins intensifs, le patient ne le croit pas. Il est persuadé qu’on lui cache la vérité. C’est ce qu’ils font toujours, au Centre de Prévention des maladies. April doit crier pour le faire taire. Il n’est pas en quarantaine mais aux soins intensifs, là où on amène les gens après une opération. Il n’a pas été attaqué par un zombie mais par un homme à qui la drogue a fait perdre l’esprit. Si cet homme n’est pas mort alors qu’on lui a tiré dessus, c’est parce qu’il a les organes inversés. Tout ce qui est arrivé n’est que le fruit du hasard. Cela n’a rien de surnaturel. April trouve d’ailleurs que cette idée est plus effrayante qu’une attaque de zombies. Victor ne lui donne pas entièrement tort. En sortant de la chambre, April dit à Jackson que lorsque quelqu’un commence à paniquer, il faut juste lui dire de la fermer. Mais cela n’empêche pas de lui dire aussi qu’il est beau. Comprenant qu’elle se moque de lui, Jackson sourit.   

    Meredith demande à son mari s’il a réparé les ailes du costume de Zola. Il répond que oui, et en plus, il a changé l’avenir de la science en trouvant le moyen de pratiquer une craniotomie plus petite. Après l’avoir félicitée, elle lui explique qu’elle a été chargée par Richard de trouver le résident qui l’opérera. Elle doit réussir pour pouvoir fêter Halloween. Ils se donnent rendez-vous chez Alex.

    Pour se débarrasser de la corvée, Meredith annonce à Shane qu’il a gagné le concours et qu’il va pouvoir opérer Richard. À son grand étonnement, le jeune homme refuse sous prétexte qu’il doit s’occuper de la vieille dame. Meredith n’a pas le temps d’en discuter avec lui, parce que Jo demande à lui parler d’Alex. Meredith la prend par le bras. Elle connait un endroit où personne ne les interrompra.

    Miranda rentre chez elle. Sa maison a été transformée en royaume des monstres. Son fils surgit de l’obscurité et pousse un petit cri. Elle se met à rire. Il lui souhaite la bienvenue dans son laboratoire. Miranda applaudit. L’enfant ajoute aussitôt que c’est Ben qui a tout arrangé. Il y a même de la fumée qui s’échappe d’un chaudron. Miranda s’extasie avant d’inviter son fils à aller chercher son sac pour faire le tour des maisons. Emue, elle remercie Ben pour tout ce qu’il fait pour son fils. Ben est ravi. Il s’est bien amusé avec le petit garçon, il trouve qu’ils devraient faire ça plus souvent. Miranda est certaine que Tuck adorerait ça, et elle aussi d’ailleurs. Ben en profite alors pour lui dire qu’il en assez de ne les voir que durant les week-ends et les vacances. Il a envie de revenir s’installer à Seattle. Miranda en a envie aussi, mais ce n’est pas possible. Il ne peut pas laisser tomber son internat en plein milieu de l’année. Ben lui annonce alors que c’est pourtant ce qu’il vient de faire. Il a quitté le programme de Los Angeles. Le sourire de Miranda s’efface. Elle est choquée par ce qu’elle vient d’entendre.

    Arizona entre dans le vestiaire des résidents et trouve Leah en larmes. Elle lui demande ce qui se passe. La jeune femme commence par refuser de répondre, assurant qu’elle va bine. Comme Arizona insiste, elle lui raconte qu’elle a été mordue par un toxicomane psychotique qui a cru être un zombie et qu’elle attend les résultats du test HIV. Arizona ne comprend pas pourquoi Leah ne lui en a pas parlé. Leah répond qu’elle essaie de garder les choses simples entre elles. Arizona vient s’asseoir à côté d’elle. Elle lui explique qu’alors qu’elle était en troisième année d’internat, elle traitait un malade du SIDA en stade terminal. Un jour, elle utilisait une aiguille et au moment de la mettre à la poubelle, elle l’a plantée accidentellement dans sa paume. Elle a eu peur comme jamais. Elle sait ce que Leah est en train de vivre. Ce n’est pas le moment de vouloir être quelqu’un de facile.

    Shane annonce à sa patiente qu’Heather est décédée depuis trois mois. La vieille dame a du mal à y croire. Shane lui a dit que ne l’ayant pas trouvée dans les dossiers, il en a conclu qu’Heather la soignait en cachette. Gênée, la dame ne répond pas. Shane lui remet des aérosols pour soigner son asthme. Il devine qu’Heather les lui donnait gratuitement. Il lui promet de continuer à le faire. Quand elle en aura besoin, elle n’aura qu’à venir. A partir de maintenant, il sera son médecin. La vieille dame vante le talent d’Heather et elle demande à Shane s’il en a autant que sa consœur. Il répond que non mais qu’un jour ce sera le cas. La patiente lui prend la main.

    Jo opère Richard, sous la férule de Meredith. Après avoir expliqué comment elle allait procéder, Jo demande à Meredith si elle peut lui dire quelque chose au sujet d’Alex, quelque chose que ce dernier veut garder secret. Jo ne sait plus que faire pour l’aider, car il s’obstine à la repousser. De plus, elle sait que Meredith connait mieux Alex qu’elle. Meredith refuse d’être mise au courant de ce fameux secret. Selon elle, ce serait la pire erreur que Jo pourrait faire. Si Alex lui a confié ce secret, c’est parce qu’il a confiance en elle. Quoi que ce soit, elle va devoir gérer le problème toute seule. Meredith ajoute que si Alex repousse Jo, c’est parce qu’il déteste montrer sa vulnérabilité. Mais il faut s’accrocher parce que c’est dans ces moments là qu’il aura le plus besoin d’elle. Jo promet de continuer à essayer. Pour Meredith, cela n’est pas suffisant. Il va falloir que Jo fasse plus qu’essayer parce que, elle, maintenant, elle n’a plus le temps de gérer un Alex blessé. Elle a trop d’enfants et trop de patients. Elle est sûre que Jo peut y arriver.

    Miranda n’accepte pas la décision de son mari. Elle lui reproche de ne pas être cohérent. Il ne voit pas de quoi elle parle. Tout ce qu’il sait, c’est qu’ils ne se voient jamais. Des enfants sonnent à la porte pour avoir des bonbons. Miranda se débarrasse d’eux en quelques secondes, ne prenant même pas la peine de faire semblant d’avoir peur d’eux, pour leur plus grande déception. Elle rappelle ensuite à Ben qu’en s’inscrivant dans le programme de Los Angeles, il a bouleversé leur vie parce que la chirurgie était terriblement importante pour lui. Il réplique que ça ne le satisfait plus. Elle représente sa famille et il veut être auprès d’elle. D’autres enfants sonnent à la porte. Ben se montre aussi expéditif que son épouse à laquelle il explique ensuite qu’il a l’impression que sa vie défile loin de sa famille, et qu’il veut être auprès d’eux. Elle lui demande s’il n’aime plus la chirurgie. Il a quitté Seattle une semaine après leur mariage pour faire de la chirurgie, parce qu’il était amoureux de cette discipline. Il ne le nie pas, mais il a réalisé qu’il était encore plus amoureux de sa femme. La réaction de Miranda n’est pas celle qu’il attendait. Au lieu d’être heureuse de cette déclaration d’amour, elle avoue qu’elle est terriblement déçue. Tuck surgit pour demander s’ils vont pouvoir enfin aller récolter des bonbons. Miranda se précipite pour le prendre dans ses bras. Ben est dévasté.

    Owen compose le numéro d’Emma. Il tombe sur son répondeur et décide d’y laisser un message. Il avoue qu’il n’était pas prêt à parler de Cristina avant, parce que cela l’aurait obligé à dire à quelle point les choses étaient compliquées entre eux. Pour le moment, il ne veut plus de choses compliquées. Il ne veut même pas y penser. C’est ce qu’il aime chez Emma, c’est qu’elle est facile. Il se corrige aussitôt. Evidement, il ne veut pas dire qu’elle est une fille facile, il veut juste dire qu’elle est simple. Réalisant qu’il vient de commettre une autre gaffe, il lui conseille d’effacer ce message. Il coupe la communication. Quelques secondes plus tard, son téléphone se met à sonner. C’est Emma qui le rappelle.

    Richard demande à Meredith comment Jo s’en est sortie. Elle répond que la jeune femme s’est très bien débrouillée. Lorsque Richard l’invite à lui expliquer comment ça s’est passé, dans les moindres détails, Meredith propose que ce soit Jo qui s’en charge, afin de parfaire sa formation. Meredith s’esquive lorsque Jo commence son récit.

    Stephanie et Leah se retrouvent chez Joe. Leah apprend à sa camarade que le test HIV est négatif mais qu’elle doit en refaire un dans six mois pour être sûre. Elle n’a pas contracté d’hépatite non plus. Elle remarque que Stephanie ne se réjouit pas pour elle et comprend que c’est parce que la jeune femme a toujours des problèmes de vue. Elle s’éloigne de leur table. Une voix masculine demande à Stephanie ce qu’elle fait là. Il lui faut quelques secondes avant de réaliser que c’est Jackson. Elle déprime. Elle ne pourra peut-être plus jamais opérer et ce sera de sa faute. Elle a voulu se faire opérer parce qu’elle en avait assez de ses lunettes et ensuite, elle a voulu reprendre le travail trop tôt, parce qu’elle avait peur de prendre du retard, mais elle se rend compte que c’était stupide. Jackson lui donne raison. Est-ce qu’elle n’a pas réalisé que si elle avait pris congé, il aurait passé la journée avec elle ? Ils auraient flâné à la maison et il lui aurait fait du bouillon de poulet, tandis qu’elle se serait reposée en regardant des films. Au lieu de ça, elle a préféré revenir travailler, fatiguer ses yeux et se stresser. Toute penaude, elle lui demande s’ils ne pourraient pas appliquer son programme dès le lendemain. Il répond qu’ils vont le faire directement. Ils quittent l’établissement  

    Meredith revient dans son ancienne maison. Derek est ravi de voir sa femme arriver. Ils s’embrassent. Arizona dit à Meredith que la fête était super et que Sofia est une championne quand il s’agit d’attraper des pommes. Meredith félicite sa fille pour son costume. Callie entre avec Sofia qui est déguisée en princesse de l’espace, un beau compromis entre les costumes confectionnés par ses mères. En catimini, Meredith fait remarquer à Callie que les choses semblent plutôt bien se passer entre elle et Arizona. Callie lui dit qu’elle a réfléchi au fait que dans une dizaine d’années, Sofia voudrait mettre des costumes de fille légère et elle n’a pas envie de ne profiter que la moitié de ces dix années qui lui restent. De plus, elle est heureuse de constater que c’est la première fois depuis des mois qu’Arizona et elle ont réussi à s’entendre. Elle rejoint sa fille. Tout le monde s’amuse avec les enfants lorsque Cristina arrive. Personne ne la remarque. Après avoir observé la scène pendant quelques secondes, Cristina dépose les cupcakes qu’elle a apportés et sort aussi discrètement qu’elle était entrée. Elle est à peine partie qu’Arizona donne le signal du départ pour aller récolter des bonbons. Alex arrive dans le hall et prend un cupcake. Au moment de sortir, Meredith le voit en train de langer le gâteau et comprend que Cristina est passée. Elle demande à Alex s’il va rester à la maison pour distribuer les bonbons. Il répond qu’il va rester pour manger les bonbons dans le noir et faire semblant d’être absent. Meredith n’est pas très contente. Il la rassure, il distribuera les bonbons aux enfants qui passeront.

    Cristina arrive chez Joe. Elle s’installe au comptoir. Le barman lui demande en quoi elle est déguisée. Elle s’empare d’un chapeau qui traine sur le comptoir et répond qu’elle est une sorcière sexy. Shane, qu’elle n’avait pas remarqué, s’étonne de la voir là. Il pensait qu’elle aurait eu quelque chose d’autre à faire que de venir au bar. Elle répond qu’elle avait beaucoup d’options mais que celle-ci lui a semblé être la meilleure. Il vient s’asseoir tout à coté d’elle en lui proposant, avec un sourire conquérant, de lui offrir un verre. A la fois amusée et flattée, elle accepte. Elle boira une tequila. Shane commande deux verres. Ils se regardent en souriant.

    Comme il l’avait annoncé, Alex mange des bonbons dans le noir, en regardant un film d’horreur. On sonne à la porte. Il crie que les lumières sont éteintes. On sonne encore et même, on frappe à la porte. Il se lève enfin et se dirige vers l’entrée, son paquet de bonbons dans les bras. Il aperçoit Jo, déguisée en Fée Clochette, de l’autre côté de la porte. Elle lui avoue tout de go qu’elle a eu tort à propos de son père. Elle a pris la mauvaise décision. Jamais elle n’aurait incité Alex à se rapprocher de son père si elle avait pensé que ça lui ferait du mal. Elle reconnait qu’elle n’a pas compris que ça se passerait mal et elle est vraiment désolée de l’avoir mis dans cette situation, alors qu’il l’avait prévenue. Il lui ouvre la porte et l’invite à entrer avant que les collecteurs ne bonbons ne sachent qu’il est chez lui. Elle entre et, après avoir éteint la lumière, se met face à lui.

     

    Voix off : Halloween n'est pas pour les âmes sensibles. Il y a une surprise à chaque coin de rue. Certaines surprises sont bonnes. Et certaines surprises sont mauvaises. Ce qui est important c'est que vous ne pouvez pas laisser la peur d’être surpris vous empêcher de vous déguiser et de vous promener jusqu’à la maison d’un étranger pour lui poser la question. Alors, qu’est ce que ce sera, des bonbons ou un sort ? 


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Novembre 2013 à 15:41

    L'enthousiasme de l'épisode de la semaine dernière est bien derrière moi, j'ai regardé l'épisode ce matin, j'ai refait un effort cet après-midi..le constat est le même, pas terrible du tout, Boa parlait d'une transition...oui mais quand mes élèves me font des transitions aussi merdiques, je leur dis deux mots..parce que utiliser la thématique HALLOWEEN pour nous pondre un zombie en carton, des cas médicaux sorties d'une série Z, des citrouilles, des vers, des squelettes et des costumes...je dis NON !!!! autant ne rien faire (comme auparavant) et sortir des épisodes plus consistants...

    Vais pas faire ma réboussière parce que c'est vraiment le pire épisode depuis le début de la saison 10 (que je trouve excellente pourtant)

    Épisode de merde, alors commentaire avec la même tendance !!!!!!!!!

    j'ai retenu :

    Que Baby Bailey est à croquer, il est cro mimi avec sa grenouillère Citrouille, tout le portrait de son papa en fait ! Il a déjà la classe avec ses joues façon Chipmunks et ses yeux ronds comme des billes.....aaaah punaise s'il avait 20 ans de plus, je l'épousais le Bailey et Merde si vous me traitez de Cougar lol  

    qu'Arizona avait "tourné" la page plus vite qu'Owen. Leah est venue gouter le caprice des dieux et Owen essaie d'appeler Emma... Arizona a le don "d'ébouriffer le chignon"  des dames plus vite que son ombre...au lieu d'essayer de reconquérir Callie et, en conséquence, de garder sa "minouche" au chaud pour quelques mois..mais non...pfffftt

    Je ne parle pas de la relation Leah/Arizona, la première scène déjà, j'ai beaucoup ri, Arizona voulait lui proposer le petit Dej au lit carrément...je ne sais pas mais une nuit pour se consoler, on n'offre pas le Nesquick et des tartines à son passe-temps sexuel sinon j’appelle ça une relation MOI..le summum étant le Happy Halloween lol

    J'ai appris que CAllie commençait à se calmer avec Arizona pour le bien de la petite Sofia, j'ai bien dit Callie et pas Arizona..Ouais elle est partie dans les tours pour son histoire de costume...et c'est Callie qui a fait preuve d'une certaine intelligence...enfin

    Je ne reconnais plus Callie, elle est humaine, douce, gentille, avenante, touchante..[copine je râle ! sors de mon corps et vite]. Comme Boa, j'apprécie la relation qui se noue avec MEredith (ouais je sais je n'en voulais pas) mais je n'en voulais pas avec une Callie chiure et égoïste, là, ce n'est plus le cas...
    C'est vrai que l'arrivée de Bailey et surtout le départ d'Arizona, dans la vie de CAllie, ont fait un certain effet...je le dis et je le redis, si on suit l'évolution de Callie depuis la saison 10, on se dit que les scénaristes (consciemment ou pas) nous font comprendre qu'Arizona est TOXIQUE pour Callie !!!
    (Enfin c'est mon interprétation et elle n'engage que moi lol)

    J'ai aimé Jo, elle essaie de Dompter le ALEX qui est odieux quand il est soucieux, contrarié et quand il a des soucis..il se referme comme une huitre...elle a fait le grand Pas vers lui avouant, même si elle n'avait pas tort sur tout, qu'elle s'est trompée....D'ailleurs, Jo en Fée Clochette, c'était fabuleux et ressemblant, j'ai adoré !!!!

    Stéphanie et Jackson, je n’accroche pas désolée, il est la rebound girl mais c'est trop long maintenant !! Depuis le 9.07 et nous sommes au 10.07, c'est la même constante...Merde à la fin !!!!!!! Faisons capoter le mariage d'April et du benêt...et réunissons April et Jackson !!!! suis pas ravie mais au moins, on avancera !!!!!!!

    Meredith en super chirurgien/maman
    , c'était sympa à voir. la culpabilité est moins présente, son projet avance...c'est l'année MEredith !!!  Son super Mari/chirurgien/Nanny, parfait  lui aussi et ses scènes avec Baby Bailey   

    Meredith et Cristina = le fossé se creuse, les paroles de Cris ont fait des ravages dans cette relation. Cristina est coupable, selon moi, d'être incapable de gérer ses émotions et ses choix de vie.
    Très franchement, on ne juge pas et on ne "fuit" pas ses amis parce qu'ils ont pris la décision de ne pas vivre de la même façon que nous, parce qu'ils sont différents ou parce qu'ils ne pensent pas comme vous sur certains sujets.
    Vous allez me dire que Cristina ne juge pas MEr, je prétends le contraire quand elle lui dit que l'arrivée des enfants a plus d'effet sur Mer que sur Bailey ou Callie. Elle juge que son choix de vie va la rendre différente et sous-entendus va la détourner de la chirurgie...

    dans un précédent com, j'ai dit "elle est accomplie professionnellement mais étriquée personnellement, ce regard qu'elle jette chez Alex en Direction de Mer est évocateur" tout est dit pour ma part...les chemins vont se séparer de cette façon, je ne dis pas qu'elle n'est pas attachée à Mer mais elles ne sont plus sur la même longueur d'ondes..

    Bailey et son mari = je le confesse, l'acteur Jason George m'emmerde, je ne le supporte pas mais Ben, dans cet épisode, m'a fait de la peine..juste 3 secondes lool  Bailey qui lui dit qu'il l'a déçue..con j'ai halluciné punaise, son mari lui dit qu'il rentre à la maison pour être avec sa famille, il est un "père" pour Tuck et elle lui dit ça ?????  qu'est ce qui peut se cacher derrière ces propos de Bailey ?
    L'attachement viscéral, de Bailey, dans la réussite de ce qu'on entreprend ? elle peut s'appliquer ce principe mais ne pas l'imposer aux autres, Ben est son mari, pas son interne ni son élève. C'est un choix délibéré de Ben alors où est le problème pour Bailey ?
    A croire qu'elle ne veut pas de lui H24 à la maison..ou alors quoi ???

    RIRI qui présente ses excuses à Meredith, c'est fort sympathique mais bon, il l'a fait parce qu'il a congédié Bailey...il aurait fait avant, je n'aurais pas eu ce sentiment même si je connais l'attachement, malgré tout, de RIRI pour MEredith...

    Mon cauchemar
    = Shane et Cristina, le CriShane, ça va pas être possible pour moi.....ça fait vraiment misère et désert amical..

    les cas médicaux = à chier, je n'ai pas d'autres mots !!! même "Damon Salvatore" mais en carton pâte et surtout en very plus moche, il ne m'a même pas séduite quand il a croqué Leah alors que je la déteste, c'est dire mon état !!!!!

    2
    Samedi 2 Novembre 2013 à 16:46

    Je ne vais pas faire un long commentaire mais juste donner mon avis sur cet épisode.

    Je n'ai pas du tout aimé cet épisode. Ils ont voulu faire des choses "en grand" pour Halloween mais ils auraient du s'abstenir...

    En réponse à Shera : Je ne pense pas qu'Arizona a tourné la page avec Callie... Elle a essayé depuis le début de la reconquérir mais Callie ne voulait même pas lui parler. Même si ce qu'a fait Arizona n'est pas bien, je trouve que Callie a poussé le bouchon un peu loin. Callie a été méchante avec Arizona : elle est partie avec leur fille sans dire où elle allait (je trouve ça pitoyable), elle l'a quand même méchamment insulté. Je comprends sa colère mais de là à dire au Gala qu'Arizona était morte ça a été loin... A partir de ce moment là, Arizona a pensé que c'était fichu avec Callie (et je la comprends) et a arrêté de vouloir la reconquérir. 

    Il ne faut pas oublier qu'Arizona a une SSPT et qu'apparemment elle ne se soigne pas encore (en tout cas quand on regarde la série on ne le pense pas car elle n'en parle pas et en plus elle n'a pas beaucoup de temps d'écran...)

    Je pense qu'elle n'a pas oublié Callie car elle porte encore son collier et son alliance.

    Bref, je me trompe peut-être mais j'attends de voir les autres épisodes pour voir l'évolution ;-)

    3
    Filibo
    Samedi 2 Novembre 2013 à 23:24

    Bonsoir à tous, je n’ai jamais été fan des épisodes thématiques et là avec cet épisode cela se confirme encore une fois parce que c’est l’épisode que j’ai le moins aimé depuis de la saison comme la plupart d’entre vous ; par conséquent je ne vais pas en dire grand-chose.

    Meredith excellente en tant que chirurgienne et une super maman également tout comme Derek également.  
    Ce n’est pas toujours évident à gérer  mais dans cet épisode ils semblent avoir trouvé un bon équilibre, en tout cas ça va nettement  mieux depuis que Derek  a décidé de pratiquer moins de chirurgies et ainsi se consacrer à la recherche, ce qui lui laisse du temps pour s’occuper de leurs enfants.
    En tout cas je suis contente que Meredith ait eue sa bourse et que son projet avance.  
    Ma petite Zola et mon petit Bailey ils sont trop mignons dans leurs déguisements.   

    Les relations Callie/Meredith , Christina/Meredith je suis totalement d’accord avec les avis des Docteurs Roudoudou SLOANE et Chokotoff DEMPSEY.   

    Calzona : Callie depuis le début de cette histoire j’apprécie qu’elle pense au bien-être de Sofia entre les tours de garde, et là elle pense à son bonheur.  
    Par contre Arizona je n’ai apprécié aucunes de ses réactions mis à part quand elle compatit et qu’elle se montre compréhensive envers Leah en lui racontant ce qu’elle avait vécue lorsque qu’elle était résidente.
    Sinon pour le reste c’est niet franchement demander à une petite fille  de 2 ans et demi de choisir entre les costumes de ses deux mamans c’est du n’importe quoi.

    Richard qui présente ses excuses à Meredith  enfin au bout de trois mois il était temps mais comme beaucoup d’entre vous cela m’a gênée dans la mesure où on a l’impression qu’il a l’a fait pour que Meredith puisse accéder à sa requête, j’aurais nettement préféré qu’il le fasse avant.

    Jo/Alex : Elle était toute jolie dans son déguisement de la Fée Clochette  c’est bien qu’elle l’ait reconnue qu’elle a eu tort de le pousser vers son père alors qu’il l’avait prévenue. Maintenant j’espère qu’ils pourront avancer plus sereinement par la suite.  

    Miranda/Ben : Lorsque que ce dernier lui avait annoncé qu’il partait faire son internat à Los Angeles elle était déçue et là il lui annonce qu’il lui rentre pour être auprès d’elle et Tuck et elle est déçue.
    C’est là où l’on constate encore une fois que bien qu’étant mariée elle préfère le statut de célibataire, déjà à l’époque lorsqu’elle était mariée avec Tucker elle n’hésitait pas à faire des heures supplémentaires alors qu’elle pouvait rentrer chez elle retrouver sa famille comme s’il  n’y avait que son fils et la chirurgie qui comptait, Tucker on avait l’impression qu’elle en avait rien à faire de lui enfin c’est peut-être un peu fort mais n’empêche que c’est quand même le même sentiment avec Ben vu son expression.
    Alors j’ai envie de dire si elle préfère la condition de mère célibataire bien qu’étant mariée et sa profession alors pourquoi s’est –elle mariée une seconde fois ?  

    Shane/ Christina j'attends de voir...

    Enfin Stéphanie/Jackson et April pas très intéressant mais comme d’hab ou presque j’ai envie de dire lol.
    Bonne nuit à tous.

    4
    Dimanche 3 Novembre 2013 à 01:08

    En réponse à @Mimi

    Quand je dis qu'elle a tourné la page, je veux dire qu'elle essaie de passer à autre chose..J'estime que Léah est une rebound girl pour Arizona et pas une relation sérieuse. Elle passe son temps comme elle peut, certaines auraient sombré dans les sucreries, l'alcool ou la dépression, Arizona essaie de continuer sa vie malgré tout. CAllie est une sanguine et je défie quiconque de ne pas réagir comme elle dans une situation identique....elle s'est occupée d'Arizona, elle a géré sa souffrance, elle a porté Arizona à bout de bras, tu m'excuseras Mimi mais je pense qu'elle a une réaction humaine et logique, la big trahison, comme on dit "fais du bien à Jean, il te le rend à caguant".

    Arizona s'est vautrée avec Lauren puis léah avec une vitesse déconcertante, si je fais le // avec Owen, il est beaucoup plus dans la retenue par rapport à ce que sa rélation avec Cris a été !!!!

    Tu parles de choc post-traumatique pour Arizona, je suis OK mais elle ne s'y colle pas, pour elle, y a pas de problèmes, son écart avec lauren aurait pu et dû passer comme une lettre à la poste, elle ne semble pas comprendre la réaction de Callie...selon les ITW données par Jessica Capshaw, elle aurait fait le premier pas mais elle a été remballé par Callie...personne n'a pu voir cet acte à l'écran ce qui peut brouiller la stroyline.

    5
    Dimanche 3 Novembre 2013 à 12:31

    Coucou Shera, merci pour ta réponse.Je suis d'accord avec toi quand tu dis : "selon les ITW données par Jessica Capshaw, elle aurait fait le premier pas mais elle a été remballé par Callie...personne n'a pu voir cet acte à l'écran ce qui peut brouiller la stroyline." Ça se rapproche un peu de ce que j'ai dit plus haut : "Il ne faut pas oublier qu'Arizona a une SSPT et qu'apparemment elle ne se soigne pas encore (en tout cas quand on regarde la série on ne le pense pas car elle n'en parle pas et en plus elle n'a pas beaucoup de temps d'écran...)"

    En effet Jessica Capshaw/Arizona n'ayant pas beaucoup de temps d'écran (à peine 2 ou 3 minutes dans chaque épisode) on ne peut pas vraiment savoir si elle se soigne de son SSPT et on ne peut pas savoir toute la storyline comme tu as dit.

    Sur ce point je suis d'accord et c'est pour ça que j'attends de voir la suite et j'ai hâte ;-)

    6
    Iamjustine
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 17:55

    Salut a tous ! Nouvelle venue et aime beaucoup lire les résumés sur ce site! Que je trouve génial ! 

    Je trouve cet episode ennuyeux à mourir et depuis le SP de cette saison, beacoup trop de temps consacré aux developpements des internes que je n'arrive vraiment pas à encaisser: ils me font tout simplement pleurer d'ennuie !

    Tout le monde a sa vie et continue son petit bout de chemin mais le plus triste est pour Cristina qui se retrouve vraiment toute seule et n'en est vraiment pas consciente que ses choix l'ont amenés là où elle sr trouve actuellement: déesse de cardio mais foutrement seule !

    Pas une seule larme pour elle, car elle est en train de récolter ce qu'elle a semé: elle ne voulait pas de boulet qui puisse l'empêcher de devenir une vrai déesse de  la cardio, elle n'a plus qu'à continuer a suivre le chemin choisi qui est déjà toute tracé pour elle.

    J'adore ce que Merredith est en train de devenir: elle représente réellement ce que la manorité des femmes actuelles. Et Derek est un unicorne, il n'existe pas. Shonda devrait revoir ses concepts sur l'homme idéal...c'est peut-être pour ça qu'elle a surnommé Mcdreamy...

    Callie, je la veut forte et je ne veux pas qu'elle flanche et retombe dans les bras de  sa blondasse de  femme comme si de rien. De tous, Callie est celle qui mérite le plus d'être aimée actuellemnt.

    Owen et Emma = me donne la nausée

    Cristina et Shane= me fait vomir

    Alex et Jo = ça ne me passionne pas du tout. 

    Ben = emmerdeur de tour ! Je préfère Bailey célibataire qu'avec ce benet !

     

    7
    Mercredi 6 Novembre 2013 à 20:19

    Hello Iamjustine, je suis très heureuse de t'accueillir sur ce blog et je te remercie d'autant l'apprécier :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :