• Episode 10.10 : Somebody That I Used to Know

    Photobucket

    Titre français : Dans la tourmente

    Scénariste : Deborah Cahn

    Réalisateur : Debbie Allen

    Diffusion Etats-Unis : 21 novembre 2013 sur ABC

    Diffusion France : 22 avril 2015 sur TF1

     

    Voix off : Le corps est une masse infiniment complexe de systèmes communiquant entre eux. Les gens aiment penser que les docteurs voient tout cela clairement. Mais ce n'est pas toujours évident de voir ce qui est un contretemps dans le système, et ce qui est un vrai désastre médical. On le comprend pendant notre première année de résidence. On passe le reste de nos carrières à mentir à ce sujet.

     

    Miranda Bailey est assise sur le lit de son fils. Elle compte et recompte nerveusement ses doigts. Des images se succèdent montrant que chez elle aussi bien qu’à l’hôpital, elle souffre de TOC (troubles obsessionnels compulsifs).

    Au moment de quitter la maison pour se rendre au travail, Ben remarque que son épouse vide son sac à main, étale les objets sur la table avant de les remettre dans son sac pour les retirer aussitôt et les vérifier encore une fois.

    Arizona se réveille dans le canapé du salon de Callie. Cette dernière sort de la chambre et lui demande si elle a bien dormi. Arizona sourit légèrement. Sa nuit a été super.

    Tout en préparant le déjeuner de sa fille, Derek raconte à sa femme qu’en observant la façon dont son dentifrice tombait sur l’évier, il avait réalisé que l’appareillage à insérer dans le cerveau pouvait être asymétrique, ce qui lui permettrait de remplir plusieurs fonctions. Meredith se montre ironique, l’accusant de prétendre qu’il ne peut même pas faire une chose aussi simple que cracher sans avoir une idée de génie. Il lui fait remarquer que son idée ne va peut-être rien donner. Elle lui met leur fils dans les bras pour aller vérifier que Zola est prête. Derek confie à son fils que ce matin là, sa salive était révolutionnaire.

    Emma est venue à l’hôpital pour être au calme afin de lire tout ce qui a été écrit sur les tératomes, et ce dans le but d’introduire une demande de bourse. Owen, qui l’a installée dans une salle de réunion, la prévient qu’il ne peut pas lui garantir le calme absolu puisqu’elle lui a dit qu’il pourrait venir la voir de temps en temps. Emma le confirme, en ajoutant que ce sera le meilleur moment de la journée. Ils s’embrassent.

    Callie et April ont observé la scène depuis le couloir, avec un sourire attendri. Cristina arrive et salue le retour de Callie parmi eux. Celle-ci la remercie, en précisant qu’elle a cassé la baraque au tribunal. Voyant que Cristina ne quitte pas le nouveau couple des yeux, elle lui apprend qu’Emma a apporté des muffins. April ajoute qu’Emma a pris un jour de congé pour venir faire ses devoirs dans leur hôpital. Cristina semble trouver ça bizarre mais ne fait pas plus de commentaire. Après son départ, April confie à Callie qu’elle trouve Owen et Emma mignons. Callie est bien d’accord avec elle. Ils sont adorables.

    Meredith vient à peine d’arriver à l’hôpital que Jo l’informe du désir de Richard de subir un autre test d’effort. Meredith lui rappelle qu’il a raté le dernier à deux minutes de la fin. Jo plaide la cause de Richard, insistant sur le fait qu’il s’entraine souvent. Meredith promet de lui rendre visite dès qu’elle en aura le temps. Stephanie surgit pour lui exposer un problème. Meredith, qui n’est guère heureuse de travailler encore la jeune femme, l’informe sèchement qu’elle veut revoir le modèle créé par l’ordinateur avant d’imprimer la vraie veine. Stephanie lui apprend qu’avant de s’occuper de ça, il faut vérifier l’état de la patiente qui souffre du pancréas. Les nouvelles ne sont pas bonnes.

    Un peu plus tard, les deux femmes sont dans la chambre de ladite patiente, Donna. Stephanie explique à cette dernière qu’il était prévu de retirer sa tumeur mais que les examens ont révélé que celle-ci était à un stade plus avancé que ce qu’ils avaient cru. Tout ce qu’on peut faire maintenant, c’est d’essayer de soulager sa douleur en bloquant certains nerfs. Victor, le mari de Donna, qui est anéanti par la nouvelle, reproche aux médecins de ne même pas essayer de sauver sa femme. Stephanie lui répond qu’elle aurait aimé avoir d’autres options. Donna, plus fataliste que son mari, estime qu’essayer de soulager ses douleurs sera mieux que rien. Elle donne son accord pour l’intervention.

    Cristina et Alex examinent Nathan, le bébé dont ils s’occupent. Alex informe sa camarade qu’ils sont en train de le soigner avec des diurétiques et des bêtabloquants mais cela ne suffit pas pour empêcher les œdèmes. Cristina est certaine que cela ira mieux quand ils auront pu pratiquer la greffe. L’enfant, qui est déjà là depuis trois semaines, pourra enfin quitter les soins intensifs. Alex lui demande si elle a terminé les tests avec l’imprimante 3D. Elle répond par l’affirmative. Les tests ont été terminés la veille au soir et maintenant, Shane est en train de créer le conduit qui sera greffé à l’enfant. Elle entame ensuite une conversation d’ordre plus privé, en apprenant à Alex qu’Emma est venue à l’hôpital avec des muffins. Alex lui demande si elle veut se débarrasser de la petite amie d’Owen. Elle répond que non, elle est même heureuse qu’Owen couche avec quelqu’un, parce que tout le monde devrait coucher, à commencer par elle. Alex soupire, ce qui n’empêche pas Cristina de poursuivre en disant que son travail souffre du fait qu’elle ne couche pas. Son abstinence est mauvaise pour l’humanité. Alex lui suggère de se réconcilier avec Meredith afin qu’il ne doive plus l’écouter parler de sexe. Elle s’étonne qu’il soit aussi prude. Est-ce qu’il ne parle pas de sexe avec ses copains ? Alex ricane. Quel copain ? Jackson ? Certainement pas. Cristina est sceptique. Ils doivent sûrement parler parfois de la fille qui a la plus grosse poitrine. Alex reconnait que cela peut arriver. Cristina réplique que s’il le fait avec d’autres gars, il peut le faire avec elle. Shane entre dans la pièce. Alex, qui ne l’a pas vu, dit à Cristina que si son travail souffre du manque de sexe, elle doit se trouver quelque chose avec laquelle elle pourra s’amuser. Qu’elle aille se défouler et qu’elle le laisse tranquille ! Perplexe, Cristina lui demande s’il est en train de lui conseiller d’utiliser un vibromasseur ou quelque chose du même genre. Alex réplique qu’il est en train de parler d’un sex toy humain. Shane toussote pour signaler sa présence. Cristina lui demande depuis combien de temps il est là. Il répond qu’il est là depuis le "va te défouler" suggéré par Alex. Il lui annonce ensuite qu’ils ont un problème.

    Cristina et Shane sont devant l’imprimante 3D. Shane informe Cristina que le conduit créé par l’imprimante est contaminé. Il n’a aucune idée de la façon dont ça a pu se produire. Il peut en recréer un autre et essayer de le cultiver sous vide mais ça va prendre du temps. Ce ne sera pas possible de pratiquer l’opération aujourd’hui. Cristina doute que le bébé tienne un jour de plus. Shane insiste. Ils doivent essayer. Cette greffe, c’est leur meilleure option. Cristina décide d’aller en parler à Alex. Shane lui rappelle que quand ils ont pris l’imprimante de Meredith, ils ont établi un planning d’utilisation et fait toute une histoire pour que Meredith s’y conforme. Ce planning prévoit qu’elle doit récupérer son imprimante à 10h aujourd’hui. 

    April demande à Stephanie de lui donner son adresse personnelle afin de pouvoir lui envoyer une invitation à son mariage. Pendant que Stephanie, perplexe, lui écrit son adresse sur un bout de papier, April lui explique qu’elle avait d’abord pensé envoyer ses invitations par mail mais qu’elle n’a pu s’y résoudre. Elle quitte la pièce avec la précieuse adresse, après avoir dit à Stephanie qu’évidemment, elle pouvait venir accompagnée. 

    Cristina a informé Alex du problème qui se posait à eux avec le conduit. Agacé, Alex réplique que si la procédure prévue n’est pas prête, il faut en faire une autre. Cristina lui fait remarquer qu’elle ne lui demande qu’un jour de plus. Ça ne sert à rien de s’énerver. Après tout, c’est peut-être lui qui aurait besoin de se défouler. Alex riposte qu’il s’envoie en l’air régulièrement. S’il est énervé, c’est uniquement parce qu’elle l’a amené sur ce cas et qu’elle lui a demandé de garder ce bébé en vie assez longtemps pour qu’elle puisse pratiquer une intervention fantaisiste qui ne fonctionnera pas. Il quitte la pièce.

    Ben et Miranda arrivent à l’hôpital en discutant. Ben estime que l’état de sa femme nécessite une consultation avec un psy. Elle estime qu’il fait toute une histoire pour rien. Il réplique que ça ne peut pas faire de mal. Lui-même, il aimerait pouvoir de temps en temps s’asseoir et discuter de choses et d’autres avec quelqu’un. Elle lui suggère de le faire. Elle, elle a un planning trop chargé et elle n’a pas le temps de faire du nombrilisme. Ben saute sur la perche qu’elle vient de lui tendre. Avoir un planning trop chargé peut exacerber les comportements comme le sien. Miranda s’emporte. Elle n’a pas de comportement particulier, elle a une vie ! Lui aussi, il en avait une quand il avait des défis qui le stimulaient. De toute évidence, Ben n’apprécie pas cette allusion au fait qu’il a abandonné la chirurgie. Jackson passe devant eux en poussant une civière et demande à Miranda si elle a le temps de s’occuper du patient, un grand brûlé. Elle le suit après avoir jeté un regard dédaigneux à son mari.

    Arizona entre dans une salle où Owen et Leah sont en train de soigner une petite fille de 6 ans, Ella, qui a été renversée par une voiture. La jeune femme qui accompagne l’enfant explique aux médecins que l’accident a eu lieu alors que la fillette faisait de la trottinette à un endroit qui lui avait été interdit. Elle ne sait pas ce qui s’est passé exactement. Arizona lui demande si elle est la mère d’Ella. La jeune femme répond que les parents sont absents pour le moment. Leah signale la présence de liquide intra-péritonéal. Owen la prie de réserver une salle d’opération au cas où cela s’avérerait nécessaire. Arizona constate sur les clichés de la radio que lui présente Leah, que la petite patiente souffre d’une fracture du fémur. Owen la prie d’appeler Callie. Il demande ensuite à Arizona si cela ne lui pose pas de problèmes. Elle répond avec le sourire que non, elle et Callie sont en voie de guérison. Owen en est heureux pour elles. Il annonce ensuite à Leah qu’elle va seconder les deux chirurgiennes. Leah dit en catimini à Arizona que ce n’est pas une bonne idée. Arizona la rassure. Leah persiste. Arizona, qui est mal à l’aise à cause de la présence d’Owen, lui demande sèchement de se taire. L’alarme du moniteur se déclenche. Arizona déclare qu’elle doit opérer l’enfant au plus vite. La baby-sitter, paniquée, aimerait savoir ce qu’elle doit dire aux parents. Leah promet de la tenir au courant dès qu’ils sauront quelle est la cause du problème. Tout va bien se passer.

    Arizona et Leah opèrent Ella. Leah demande à la titulaire si c’est Callie qui va réparer le fémur de l’enfant. Arizona le confirme en ajoutant que Callie va avoir besoin d’aide, raison pour laquelle Leah va devoir rester. Leah objecte qu’Arizona devrait suffire. Arizona trouve étrange qu’en tant que résidente, Leah ne semble pas avoir envie de participer à la suite de l’intervention. Elle reconnait cependant que la situation est quelque peu gênante. Leah lui demande si elle et Callie sont à nouveau ensemble pour de bon ou si elles essaient simplement de recoller les morceaux. Arizona lui fait comprendre qu’elle ne doit pas l’attendre au cas où ça ne marcherait pas avec Callie. 

    Stephanie entre dans la chambre de Donna au moment où cette dernière reçoit la visite d’une amie. La jeune femme écoute discrètement la conversation. Elle est quelque peu étonnée en entendant Donna confier à son amie qu’elle veut trouver la femme qui va la remplacer après sa mort, auprès de son compagnon. Elle ne veut pas que ce dernier soit seul et elle doute qu’il fasse lui-même la démarche de rencontrer d’autres femmes. L’amie trouve cela peu conventionnel mais elle comprend Donna qui est motivée par l’amour qu’elle éprouve pour son mari. Stephanie est stupéfaite en entendant Donna avouer à son amie qu’elle ne parle pas de son mari mais de son amant, Stan.

    Schéma à l’appui, Derek a expliqué à Ben comment il envisageait son appareillage. Il espère que Ben aura le temps d’examiner son projet afin de lui donner son avis. Ben répond que ce jour là, hélas, il enchaine les interventions. Derek lui demande ce que cela lui fait d’être revenu en anesthésie. Ben reconnait que cela ne le comble pas mais il a fait un choix, à cause de sa famille, et quand on a une famille, il faut savoir faire des compromis. Derek sait de quoi son camarade parle. Il avait promis à Meredith de lever le pied afin qu’elle puisse se consacrer plus entièrement à sa carrière mais avec ce qu’il est en train de faire, ça risque de ne pas se passer comme ça. Elle va le tuer quand elle le découvrira. Ben lui suggère de ne pas tout dire à sa femme. Derek lui demande si ça marche pour lui. Ben répond que oui. Dans un mariage, il faut savoir garder le silence. Il confie alors à Derek que Miranda semble souffrir de ce qui ressemble très fort à des TOC. Derek est stupéfait. Ben ajoute qu’il savait que l’affaire du staphylocoque traumatiserait sa femme mais il n’avait pas pensé que ce serait à ce point. Au début, il ne voulait pas s’en mêler mais maintenant, il n’est pas sûr qu’elle s’en sorte toute seule. Il raconte à Derek que récemment, Miranda a prolongé une intervention d’une heure. Il devrait sans doute rester en dehors de tout ça mais le fait qu’un médecin pratique des procédures inutiles le met mal à l’aise. Derek lui fait remarquer qu’en tant que patron de l’hôpital, il ne peut pas entendre ce genre de choses sans en informer ses partenaires. Ben comprend qu’il vient de gaffer.

    Shane estime que Cristina devrait demander en personne à Meredith l’autorisation de garder son imprimante. Cristina rétorque que pour le moment, elle n’a pas le temps de s’occuper de ce que Meredith ressent. Elle compte sur Shane pour aller présenter à cette dernière leurs excuses, faire leur mea culpa et jurer que cela ne se reproduira plus. Bien sûr, Meredith sera énervée mais elle s’en remettra. Shane, qui semble peu désireux de se confronter à Meredith, propose de faire passer le message par Stephanie. Cristina trouve cette idée encore meilleure que la sienne. Ils attendent l’ascenseur lorsque tout à coup, Shane prend une voix suave pour dire à Cristina que si elle a besoin de se défouler, il est disponible. Abasourdie, Cristina lui demande s’il est train de lui proposer une partie de jambes en l’air. Il lui présente ses excuses, ajoutant que son offre était inappropriée, mais qu’il ne l’a faite que dans l’intérêt du travail. Elle réplique que c’est encore pire. Il aurait dû dire qu’il était amoureux d’elle ou quelque chose du genre. Shane assure qu’il la trouve très attirante, ce n’est pas le problème. C’est juste qu’il ne veut pas paraitre trop présomptueux en supposant que… Elle lui coupe la parole pour lui ordonner de se taire.  

    Meredith aperçoit Owen en train de manger un muffin, aux côtés d’Emma qui travaille. En voyant qu’il y a toute une assiette de gâteaux sur la table, elle lui demande si ce sont les restes de la réunion du matin. Il lui répond que c’est Emma qui les a faits. Meredith en prend un. Comme elle le trouve délicieux, elle dit à Owen que si c’est Emma qui prépare leur diner de Thanksgiving, elle veut qu’il lui donne les restes. Mal à l’aise autant l’un que l’autre, Owen et Emma lui expliquent qu’ils n’avaient pas prévu de passer Thanksgiving ensemble. Owen fait cependant remarquer à Emma qu’il n’est pas contre, c’est juste qu’il n’y avait pas vraiment pensé. Meredith leur présente ses excuses. Elle ne voulait pas créer de malaise. Owen dit à Emma qu’il pensait qu’elle célébrerait la fête en famille. Elle répond que ce n’est pas possible vu qu’elle est de garde le lendemain. Il lui propose alors de faire quelque chose ensemble. Emma est d’accord si ce n’est que son appartement n’est pas disponible pour cause de travaux. Il va falloir faire ça à la caravane alors. Owen semble emballé par l’idée. Ils pourraient manger dehors. Emma est aussitôt plus circonspecte. Manger dehors en novembre ? Meredith en profite alors pour leur proposer sa cuisine. Seul petit inconvénient, il faudra aussi la nourrir, elle et ses invités. Emma trouve ça amusant mais elle ne veut pas donner l’impression de réquisitionner la cuisine de Meredith. Celle-ci la rassure. Il faut bien que quelqu’un le fasse de toute façon. Pour expliquer à quel point elle est une piètre cuisinière, elle raconte à ses confrères que Zola a fait une dinde en papier à l’école et qu’elle ne savait pas du tout ce que c’était. En acceptant de cuisiner pour elle, Emma la fera passer pour une bonne mère. Elle quitte la salle après pris un deuxième muffin.

    Nettement moins aimable, elle s’adresse à Stephanie pour lui annoncer qu’elle va aller examiner Richard. Quand elle en aura fini avec lui, elles pourront commencer leur travail avec l’imprimante 3D. Elle demande sèchement à Stephanie si ça lui convient. La jeune femme répond que oui. Meredith s’éloigne. Leah et Jo qui ont assisté à la scène, demande à leur camarade ce qui se passe. Stephanie répond que Meredith lui en veut d’avoir pris le parti d’Alex contre elle, ce qui l’a obligée à mettre fin à son intervention. Jo était déjà au courant de l’histoire, évidemment, car Alex la lui a racontée. Elle trouve que Stephanie a agi de façon courageuse. A contraire, Leah trouve ça stupide. Stephanie demande à ses deux amies si April les a invitées à son mariage. Les deux filles répondent que non. Jo suppose qu’Alex sera invité et qu’elle l’accompagnera. Shane surgit et annonce à Stephanie que Cristina va garder l’imprimante un jour de plus. Stephanie refuse. Passant outre, il lui demande de présenter leurs excuses à Meredith. Elle réplique qu’il n’a qu’à les présenter lui-même. Il riposte qu’il n’en a pas le temps. Il doit se mettre immédiatement au travail pour ne pas garder l’imprimante deux jours au lieu d’un. Comme Stephanie s’apprête à argumenter, il lui rappelle qu’il y a la vie d’un bébé en jeu.

    Meredith est auprès de Richard. Il râle de devoir rester à l’hôpital où, selon lui, il occupe un lit pour rien. Meredith lui rappelle que son dernier test d’effort était une vraie catastrophe. Il n’est pas d’accord avec elle. Il est un homme différent de celui qu’il était la semaine précédente. Maintenant, il fait de l’exercice. Elle répond qu’il devrait envisager d’aller dans un centre de revalidation. Il refuse catégoriquement. C’est déjà assez pénible de devoir rester à l’hôpital, où pourtant tout le monde le connait et doit être gentil. Meredith réplique qu’elle ne veut pas qu’il retourne chez lui tout seul. Il objecte qu’il pourrait prendre une infirmière à domicile. Comprenant qu’elle n’aura pas gain de cause, Meredith accepte qu’il repasse un test d’effort. Richard garantit qu’il le réussira haut la main. Elle lu dit que s’il sort de l’hôpital, il pourrait venir fêter la Thanksgiving chez elle et Derek, à condition que lui et Catherine n’aient rien prévu d’autre. Il lui demande avec un air méfiant si c’est elle qui sera aux fourneaux. Elle lui demande si ce serait tellement absurde. Il lui répond par une autre question, est-ce qu’elle veut vraiment qu’il lui réponde franchement ? Elle lui apprend que c’est la petite amie d’Owen qui fera la cuisine. Richard aimerait savoir si Emma met des champignons dans sa farce, parce qu’il n’aime pas beaucoup ça. Il trouve que ça ramollit la farce. Meredith sourit.  

    Callie est en train d’examiner les radios du fémur d’Ella lorsqu’Arizona la rejoint. Callie est étonnée de la voir. Elle pensait que l’intervention serait plus longue. Arizona lui apprend que la fillette a trop d’œdèmes. Elle a donc décidé de l’emballer et de la refermer provisoirement. Elle compte terminer l’opération le lendemain, après quoi Callie pourra s’occuper du fémur. Elle profite de l’instant pour avouer à sa compagne qu’elle a eu une aventure durant leur séparation. Elle ajoute qu’elle n’a pas l’impression qu’elle a fait quelque chose d’inapproprié dans la mesure où elles étaient séparées et où Callie l’avait mise à la porte de leur appartement. Callie tique légèrement. Donc c’est de sa faute ? Arizona répond qu’il n’y a pas eu de faute. Si elle lui en parle, c’est juste dans un souci d’honnêteté. Mais en voyant l’expression de Callie, elle regrette de lui en avoir parlé. Callie la rassure et la remercie d’être aussi honnête. Arizona lui demande si elle désire savoir autre chose au sujet de cette aventure. Après avoir hésité, Callie lui demande si cela n’a été que le coup d’un soir. Arizona répond que non, il y a eu plusieurs fois. Plus de deux fois, interroge Callie. Arizona se tait. Plus de dix fois, questionne Callie avant de se raviser. Au fond, elle ne veut pas savoir. Arizona lui présente des excuses. Callie aimerait savoir si cette histoire est terminée. Totalement, certifie Arizona. La réponse satisfait Callie qui estime que c’est tout ce qu’elle a besoin de savoir. Elle s’offusque un peu lorsqu’Arizona lui demande si elle n’a pas eu une relation avec une autre personne. Elle réplique qu’elle s’est occupée d’elle-même, en dansant en sous-vêtement pour essayer de se rappeler qu’avant, elle était une personne qui aimait s’amuser. Arizona soupire. Elle fait vraiment des efforts pour sauver leur mariage. Elle aimerait être sûre qu’il en va de même pour Callie. Celle-ci répond que oui. Arizona lui demande alors la permission de la prendre dans ses bras. Callie accepte. Les deux femmes s’avouent mutuellement qu’elles se sont manquées. Leah entre dans la salle à ce moment là. Elle est interdite à la vue de ce spectacle mais se reprend très vite pour annoncer que la cuisse d’Ella est fortement enflée. De plus, l’enfant est en hypotension. Callie décide de l’opérer immédiatement. Avant de sortir de la pièce, elle demande à ses deux consœurs si elles vont l’assister. Arizona répond que oui et invite Leah à aller prévenir les parents de l’enfant de ce qui se passe. Leah va lui répondre mais Arizona ne l’écoute même pas. Elle suit Callie. Blessée, Leah répond dans le vide que les parents sont encore dans l’avion. Il n’y a que la baby-sitter qui est présente.

    Stephanie rejoint Meredith pour l’informer des manœuvres de Shane mais Meredith ne la laisse pas parler. Elle lui demande de prévenir Jo qu’il faut refaire un test d’effort avec Richard. Stephanie lui coupe la parole pour lui dire que Cristina et Shane ont encore besoin de l’imprimante. Hors de question, proclame Meredith. Stephanie ajoute qu’elle a essayé de discuter mais que Shane n’a rien voulu entendre. Elle va se lancer dans d’autres explications quand Meredith entre dans une salle en lui claquant la porte au nez.

    Bien que Ben tente encore de l’en dissuader, Derek prévient Owen qu’il a une information importante à lui soumettre. Owen leur donne rendez-vous dans quinze minutes. Meredith rejoint le groupe et prévient Owen qu’elle a invité Richard pour Thanksgiving, donc le diner est maintenant officiel. Elle annonce ensuite à Derek que c’est Emma qui cuisinera pour eux. Derek trouve l’initiative très sympathique. Meredith demande à Owen s’ils doivent inviter plus de monde. Il pense que oui, vu qu’ils vont faire une dinde entière. Tandis que Meredith prie une infirmière de faire venir Cristina, Derek invite Ben et Miranda. Ben répond qu’ils sont attendus dans sa famille, pour autant que Miranda lui parle encore à ce moment là, bien sûr. Meredith pense qu’ils devraient inviter Callie aussi, parce qu’avec le procès, celle-ci n’a certainement pas eu le temps de faire des projets. Derek est un peu embarrassé. Inviter Callie revient à dire qu’on ne peut pas inviter Arizona. Owen leur apprend que les deux femmes se sont remises ensemble. Meredith et Derek sont surpris. Ben, que ces papotages agacent un peu, suggère à Owen de terminer ce qu’il a à faire afin que lui et Derek puissent lui soumettre leur problème. Derek demande à sa femme s’ils n’invitent pas Cristina à cause de la présence d’Emma. Elle lui répond que Cristina a certainement d’autres projets. Owen répond que non. Derek grimace. Meredith semble mal à l’aise. Alex débarque et elle lui demande s’il a des projets pour Thanksgiving. Il aimerait savoir à quoi elle pense. Elle lui dit de venir chez elle, à 15h. Lorsqu’il lui dit qu’il viendra avec Jo, elle répond sèchement qu’elle s’en doutait. Sans doute blessé par le fait qu’elle ne semble pas enchantée de l’accueillir avec sa petite amie, il lui rappelle qu’à une époque c’était elle, l’interne qui se faisait sauter par un titulaire. Choquée, elle lui demande si c’est avec cette bouche là qu’il embrasse ses enfants. Il ne répond plus et s’en va. Ben annonce à Derek qu’il a un travail urgent qui l’attend. Il le prie de ne pas parler à Owen avant son retour. Derek le promet. En croisant le regard curieux de son épouse, il lui dit qu’elle ne veut pas savoir ce qui se passe. Il s’en va à son tour. L’infirmière informe Meredith que Cristina n’est pas disponible pour le moment. Meredith lui demande si Cristina sait que l’appel venait d’elle. L’infirmière assure que oui. Outrée, Meredith s’éloigne.

    Stephanie trouve Leah assise dans la cage d’escalier. Elle lui demande si elle va bien. Leah lui apprend qu’Arizona l’a écartée d’une intervention sous prétexte de donner des nouvelles d’une gamine à sa baby-sitter. Elle ajoute que Callie et Arizona n’ont pas besoin d’elle puisqu’elles sont là l’une pour l’autre. Comme Stephanie n’est pas sûre de comprendre ce dont il est question, Leah lui révèle que les deux chirurgiennes se sont remises ensemble. Stephanie lui demande si elle était vraiment attachée à Arizona. Leah répond que oui. Elle a du mal à comprendre son propre comportement. Elle ne peut tout de même pas s’effondrer au travail à chaque fois qu’elle se fait plaquer, ce qui lui arrive de plus en plus souvent. Stephanie lui conseille de se concentrer sur son travail et de commencer par aller parler à la baby-sitter et ensuite d’aller au bloc, comme le ferait un chirurgien digne de ce nom.

    Cristina et Owen se croisent dans un escalier. Il lui dit qu’il avait l’intention de venir voir comment ça se passait avec sa greffe. Elle lui apprend qu’il y a eu un problème et qu’elle espère être prête pour le lendemain. Il lui demande ensuite ce qu’elle a prévu pour Thanksgiving. Elle répond qu’elle compte faire des heures supplémentaires, ajoutant sur le ton de la plaisanterie qu’elle n’aime pas trop les airelles. Il est mal à l’aise lorsqu’elle lui retourne la question. Elle comprend ce que cela signifie et lui dit qu’il ne doit pas avoir peur de lui parler d’Emma. Elle ne va pas s’effondrer en entendant le prénom de cette dernière. Il avoue qu’il fêtera Thanksgiving avec sa petite amie. Cristina lui demande si Emma va cuisiner. Comme il répond par l’affirmative, elle lui conseille d’être prudent. Ça commencer par laisser Emma cuisiner une dinde pour deux et ensuite, il mangera des restes jusqu’à la fin de sa vie. Elle s’en va. Il pousse un profond soupir.

    Leah informe la baby-sitter qu’Ella a dû être opérée d’urgence car elle perdait trop de sang, à cause de sa fracture. La jeune femme est atterrée. On lui avait pourtant dit que ce n’était qu’une jambe cassée. Leah lui apprend qu’une fracture du fémur peut parfois être plus compliquée qu’une fracture normale. La baby-sitter panique à l’idée de la réaction des parents d’Ella, des gens charmants par ailleurs. Ils étudient la nidification des aigles en Alaska. Elle est certaine qu’ils vont la renvoyer. Leah pense qu’elle dramatise. Ces gens vont comprendre qu’elle n’est pour rien dans l’accident de leur fille. La baby-sitter n’en est pas si sûre. Quand quelque chose d’horrible arrive à un enfant, les parents ont besoin de trouver un responsable à blâmer, et ça n’est jamais leur enfant. Elle craint de ne plus avoir le droit de revoir Ella. Elle s’en veut de s’être autant attachée à l’enfant.  

    Stephanie demande à Jackson qui se prépare pour une intervention, si elle pourra disposer de la salle d’opération après 16h. Meredith doit pratiquer une opération et si elle apprend qu’elle ne peut pas entrer au bloc avant 19h, elle arrachera le cœur de son assistante avec ses mains. Jackson lui fait remarquer que cela implique qu’il va devoir travailler tard. Elle réplique que c’est ce qu’il aurait fait de toute façon parce qu’il se dévoue pour l’hôpital et pour les gens qui comptent sur son soutien, sous-entendu elle-même. Il accepte. Ils échangent un baiser. Juste avant de sortir de la salle, elle lui apprend qu’elle a été invitée au mariage d’April. Jackson est surpris et plus encore lorsque Stephanie mentionne qu’April lui a demandé de venir avec quelqu’un. Elle suppose qu’April va faire la même chose avec lui, ce qui la rend perplexe. Est-ce qu’April veut qu’ils assistent à son mariage avec d’autres personnes ? Jackson est sûr que non. C’est juste que les futures mariées sont un peu bizarres. Souriant, il conseille à Stephanie de penser à autre chose. Une fois que la jeune femme est sortie, il se renfrogne.  

    Jo retrouve Alex devant la chambre de Nathan. Elle lui demande si le bébé va s’en sortir. Il pense qu’il y a une chance si Cristina arrive à se ressaisir. De son côté, il continue à faire ce qu’il peut mais ça ne va pas aider le bébé très longtemps. Il lui apprend ensuite qu’elle est invitée chez Meredith pour Thanksgiving. Jo est étonnée. Alex lui avoue que c’est lui qui a été invité et qu’il a décidé qu’elle l’accompagnerait. Elle hésite parce qu’elle pense que les titulaires se comporteront différemment si elle est là. Elle pense qu’il ferait mieux d’y aller sans elle et de la retrouver par après. Alex réplique qu’il n’a pas envie d’y aller sans elle. Elle trouve ça mignon. Comprenant qu’elle n’a pas envie d’aller chez Meredith, il lui propose d’acheter du poulet qu’ils mangeraient dans la voiture, comme ils le faisaient quand ils étaient jeunes. Elle lui dit qu’elle l’aime. Sur le ton de la boutade, il lui dit de se calmer. Elle s’en va.

    Victor informe Donna que deux femmes ont répondu à l’annonce qu’ils ont publiée pour trouver une compagne pour Stan. Une de ces deux femmes devrait arriver dans une demi-heure. Donna lui demande si cette personne a l’air gentil. Stephanie, qui est dans la chambre, n’en croit pas ses oreilles lorsqu’elle entend Victor dire à sa femme qu’il a prévenu Stan, ce qui prouve qu’il est au courant de toute l’histoire. Donna est plus que contrariée. Elle ne voulait pas que Stan soit au courant. Au contraire, elle aurait aimé qu’il pense que tout était naturel, comme quand on rencontre quelqu’un à la piscine. Victor réplique qu’il ne voulait pas mentir à Stan. Tout a toujours été clair entre eux. C’est comme cela que leur relation a fonctionné depuis le début. Elle lui rappelle qu’il avait accepté de jouer le jeu. Il le reconnait mais c’était avant qu’il sache qu’elle allait mourir. Elle ne le comprend pas. C’est justement parce qu’elle va mourir que c’est important de trouver quelqu’un pour Stan.

    Derek et Ben ont informé Owen des TOC de Miranda. Owen demande à Ben s’il veut dire que sa femme effectue des procédures inutiles. Ben réplique qu’il ne dit rien du tout. Il ne faisait que papoter avec un ami, il ne faisait pas un rapport pour le Conseil d’administration. Derek lui présente ses excuses. Ben leur suggère de faire comme s’ils n’étaient au courant de rien. Owen refuse. Ni lui ni Derek ne peuvent faire une telle chose. Ben plaide la cause de sa femme. Il est sûr qu’elle peut gérer son problème. Derek lui rappelle qu’il lui a dit le contraire. Énervé, Ben lui fait remarquer qu’il prétend avoir vu la Sainte Vierge dans son dentifrice. Owen se montre inflexible. Miranda ne peut plus opérer, du moins jusqu’à ce qu’elle ait solutionné son problème. Ben est atterré. Derek lui présente à nouveau ses regrets. Ben demande à ses confrères de lui laisser annoncer la nouvelle lui-même à Miranda. Ils acceptent sans problèmes, bien évidemment.  

    Victor demande à Stephanie ce qu’elle pense de la femme avec qui Donna est en train de s’entretenir. Stephanie ne sait que répondre mais elle finit par avouer qu’elle a effectivement essayé de regarder cette personne, sans vraiment y parvenir. Victor lui dit qu’il réalise à quel point la situation, le fait qu’il est en train d’aider sa femme à trouver une compagne pour son amant, est bizarre. Stephanie l’admet. En tout cas, c’est une première pour elle. Il lui raconte que Donna et lui ont été très heureux pendant trente ans et puis, un jour, ça n’a plus été le cas. Alors, ils ont chacun eu des aventures. Mais ce n’est pas parce qu’ils n’étaient plus amoureux qu’ils n’étaient plus des amis et ils sont restés ensemble parce qu’ils détestaient l’idée de divorcer. Voilà pourquoi maintenant il aide sa femme à trouver une compagne pour Stan. Ce dernier n’a jamais aimé personne aussi fort que Donna et celle-ci a peur qu’il ne retrouve jamais personne après elle. Victor ajoute que Stan est un type formidable. Ils ont joué au golf ensemble pendant des années. Lui non plus ne veut pas que Stan reste seul. 

    En apprenant que Ben a révélé ses problèmes à Owen et Derek, Miranda entre dans une colère noire. Il insiste sur le fait qu’il a simplement gaffé en parlant à Derek. De plus, les troubles dont elle souffre ne datent que de quelques jours. Il pense qu’elle devrait prendre une pause afin de trouver comment les guérir. En comptant ses doigts, elle lui demande de rester en dehors de ses affaires. Il la saisit par les épaules et lui dit de renoncer d’elle-même à pratiquer son métier, sinon c’est Owen qui l’exclura. Elle se dégage sèchement de son étreinte, comme si elle ne supportait plus qu’il la touche, et sort de la pièce sans dire un mot.  

    Meredith reproche à Cristina d’avoir chargé son laquais, Shane, d’informer Stephanie, son laquais à elle, qu’elle avait besoin de l’imprimante. Est-ce qu’elle ne peut pas lui dire en face qu’elle veut détruire ses recherches ? Cristina proteste. Ce n’est pas ce qu’elle veut. Meredith ne la laisse pas parler. Si elle n’arrive pas à termine cette première phase de son étude pour la fin de la semaine, elle va perdre sa subvention. Cristina lui demande de venir avec elle. Meredith la suit, le visage fermé. Les deux femmes arrivent devant la chambre de Nathan. Cristina explique à Meredith que c’est pour lui qu’elle veut l’imprimante. Il ne s’agit pas d’elle mais d’un vrai bébé. La dame qui est à ses côtés, c’est la maman et il y a un papa aussi, très gentil. Ici, on n’est pas face à des recherches scientifiques, mais face à un bébé. Nathan est censé être le premier de sa famille à pouvoir aller à l’université un jour. Meredith lui demande froidement si elle a perdu l’esprit. Est-ce que Crsitina croit sincèrement que parce qu’elle a des enfants, elle va avoir une montée de lait à chaque fois qu’elle voit un gosse et que cela lui fait perdre sa capacité à raisonner ? Elle accuse son amie d’avoir voulu réaliser une opération tape-à-l’œil et comme ça n’a pas marché, elle voudrait maintenant compromettre son étude pour pouvoir tenter un miracle qui pourrait tout aussi bien tuer ce mignon petit bébé. Elle ajoute que Nathan et ses potentielles études universitaires pourraient avoir une greffe artificielle, comme tout autre enfant atteint de la même maladie. Cristina répond que non. Pour Meredith, cela veut dire que Cristina ne peut pas faire en sorte que cela fonctionne. Elle s’en va.  

    Emma panique lorsqu’Owen lui annonce qu’il y aura environ seize personnes chez Meredith. Cela ne la rassure guère d’apprendre que dans le groupe, il y a des enfants qui ne mangent guère. Elle pensait que ce serait un diner pour quatre. Il lui présente ses excuses et reconnait que les choses lui ont échappé. Lorsqu’il lui suggère de cuisiner tous ensemble, elle lui rappelle qu’il lui a dit que Meredith ne savait même pas comment allumer un four. Il ne le nie pas. Mais à part Meredith, il y a tous les autres convives. Lui, il peut se charger des courses et du planning. En fait, il est prêt à l’aider pour tout, elle n’aura qu’à crier ses ordres. Elle se détend. Il en profite pour lui parler de Cristina qui n’a rien de prévu pour Thanksgiving et il se demandait si, juste en tant qu’ami… En voyant l’expression d’Emma, il fait marche arrière et lui demande d’oublier ce qu’il vient de dire. Elle le tranquillise. Puisqu’il lui a dit qu’il n’y avait plus rien entre lui et son ex femme, elle le croit. De toute façon, c’est à Meredith et Derek de choisir leurs invités puisque le diner aura lieu chez eux. Il lui demande si elle certaine que ça ne lui posera pas de problèmes. Il veut qu’elle se sente à l’aise. Elle lui répond en souriant qu’elle s’apprête à cuisiner pour un diner qui au final, pourrait réunir trente personnes, alors elle n’aura pas le temps d’être mal à l’aise. Il dépose un petit baiser sur les lèvres de son amie. On frappe un coup bref à la porte. C’est Ben qui vient avertir Owen que son intervention auprès de Miranda n’a pas eu les résultats escomptés.  

    Richard confie à Jo qu’il a l’intention de parler avec Emma de la façon dont elle fait la farce pour la dinde. Il se demande aussi si Emma est capable de faire frire une dinde. Il trouve n’y a rien de meilleur que ça. Jo se demande si ce n’est pas dangereux. Est-ce qu’il n’y a pas des gens qui sont morts pour avoir essayé ? Tout a un prix, selon Richard. Stephanie vient s’installer près d’eux pour leur raconter que sa patiente a un mari et un amant et qu’avec l’aide du premier, cette patiente interviewe des femmes pour essayer de trouver une compagne pour le second, quand elle sera morte. Jo trouve ça bizarre. Richard n’est pas sûr d’avoir bien compris. C’est un genre de plan à trois ? Stephanie éclate de rire. Il lui demande si elle continue à éviter Meredith. Le sourire de la jeune femme disparait instantanément. Il la met à la porte de sa chambre. Qu’elle retourne travailler !

    Owen demande à Meredith de se charger des interventions de Miranda prévues ce jour là. Elle commence par refuser. Son étude est en train de s’écrouler et elle doit pratiquer une intervention plus tard dans la journée. Mais en voyant l’expression d’Owen, elle comprend qu’il y a un sérieux problème avec Miranda.

    Leah a rejoint Callie et Arizona en salle d’opération. Callie demande à la jeune femme si elle a déjà réalisé une fixation externe. Comme Leah répond par la négative, elle lui tend la foreuse, en lui expliquant que le premier cortex est dur et qu’il lui semblera spongieux au milieu pour redevenir dur par après, ce qui sera le signe qu’elle a atteint le second cortex. Leah commence à forer, sous les encouragements et indications de Callie. Tout à coup, un bruit étrange se fait entendre. Callie regarde en-dessous de la table et constate que Leah a percé toute la jambe jusqu’à toucher la table. Elle lui demande de faire tourner la foreuse en sens inverse pour faire sortir la mèche. Mais Leah panique et n’y arrive pas. Elle demande à Callie de reprendre l’appareil. Callie tente de la calmer pour qu’elle puisse continuer mais Leah enfonce la mèche au lieu de la retirer. Elle supplie Callie de l’aider. Callie commence à s’énerver. Leah se tourne alors vers Arizona et lui demande d’intervenir. La façon dont elle s’adresse à elle, l’expression d’Arizona et sa réaction – elle demande à Callie de retirer la mèche elle-même et de donner quelque minutes à Leah pour se reprendre – font comprendre à Callie avec qui Arizona a eu une aventure. Elle pose la question à sa compagne qui ne répond pas, ce qui est un aveu en soi. Callie secoue légèrement la tête avant de reprendre la foreuse des mains de Leah, laquelle n’ose plus lever le regard. 

    Après l’intervention, Leah reproche à Arizona d’avoir parlé d’elle à Callie. Arizona assure qu’elle n’a pas prononcé son nom. Elle a juste dit à Callie qu’elle avait eu une relation avec quelqu’un. Si Callie a compris de qui il s’agissait, c’est parce que Leah s’est effondrée au bloc. La jeune femme ne comprend pas pourquoi Arizona s’est sentie obligée de parler de ça à Callie. Est-ce qu’elle n’aurait pas pu oublier ce qui s’était passé et poursuivre sa merveilleuse vie ? Arizona lui rappelle qu’elle est en train de parler de son mariage. Leah réplique que c’est sa carrière qui est en jeu. Maintenant, Callie la déteste. Arizona assure que ce n’est pas le cas. Leah n’en croit rien. Callie ne peut pas en vouloir à Arizona puisqu’elle l’aime. La seule personne qu’elle peut blâmer, c’est Leah.

    Avec l’air de marcher sur des œufs, Jackson demande à April si elle a réalisé que la relation qu’il avait avec Stephanie était sérieuse. April répond que oui. D’ailleurs elle est ravie que lui et Stephanie soient ce qu’ils sont, quoi que ce soit. Il lui demande alors pourquoi elle a invité la jeune fille à son mariage en l’incitant à amener quelqu’un, sachant qu’elle va sans doute lui faire la même proposition. Elle lui apprend qu’en fait, il ne va pas recevoir d’invitation. Si elle a invité Stephanie, c’est pour qu’il puisse venir. Comme il ne comprend pas où elle veut en venir, elle lui avoue avec un peu d’embarras qu’elle l’avait repris sur la liste des invités mais, qu’en raison de l’ordre alphabétique, son nom était le premier de la liste – le seul commençant par un A même – et elle n’a pas voulu blesser son fiancé en lui jetant ça à la figure. Jackson est de plus en plus confus. Si son nom écrit sur un papier pose déjà un problème à Matthew, pourquoi devrait-il aller à ce mariage ? April répond qu’il doit venir pour elle, parce qu’il est son ami et qu’elle veut qu’il soit là. Il lui dit qu’il veut être là aussi mais… il ne termine pas sa phrase mais son silence est très éloquent. Il est clair qu’il n’a pas envie de la voir se marier avec un autre. Elle lui dit qu’elle ne peut pas se marier si elle n’a pas sa bénédiction. Il répond qu’il la lui donne mais cela ne l’empêche pas de penser qu’il ne devrait pas assister à son mariage.  

    Stephanie informe Victor que Meredith a été appelée pour une opération urgente et que par conséquent, l’opération de Donna a été reportée au lendemain. Un homme surgit – c’est Stan – et après avoir regardé brièvement dans la chambre de Donna, demande à Victor ce que cette dernière est en train de faire. Stephanie s’écarte pour laisser les deux hommes discuter. Victor dit à Stan que rien ne l’oblige à accepter de sortir avec la femme que Donna aura choisie. Stan réplique qu’il ne veut sortir avec personne. Victor l’entraine légèrement à l’écart, pour que Donna ne s’aperçoive pas de leur présence. Il explique à son camarade que c’est justement parce qu’il ne veut rencontrer personne que Donna a décidé de trouver quelqu’un pour lui. Stan pensait que Victor essaierait de dissuader sa femme. Victor réplique que c’est à Stan de s’expliquer avec Donna. Il en a assez d’être impliqué dans leurs histoires. De toute façon, Donna n’écoute personne. Ceci dit, il trouve que son idée n’est pas si mauvaise. Stan s’emporte. Il n’est pas un enfant pour lequel il faut prévoir une garderie. Et l’idée que Donna se cherche une remplaçante sur Internet lui semble horrible. Victor objecte que cela empêche leur amie de penser à ce qui est en train de lui arriver. Stan riposte que personne ne peut remplacer Donna. Il s’effondre en sanglots. Victor le prend dans ses bras pour le consoler. Stephanie est bouleversée.

    Alex prévient Cristina que l’état de Nathan empire et que si elle veut pratiquer la greffe, c’est maintenant ou jamais. Elle lui apprend que c’est impossible de faire l’intervention maintenant puisqu’elle n’a pas encore le conduit. Celui-ci ne sera pas terminé avant six heures. Alex n’est pas certain que le bébé va survivre aussi longtemps. Cristina lui propose alors une solution pour stabiliser l’enfant pendant au moins une journée. Alex réplique qu’il ne veut pas attendre encore une journée. Elle assure qu’elle non plus mais pour le moment, ils n’ont pas de meilleure option. Comme elle l’a suggéré, ils branchent l’enfant à un oscillateur. Pendant que l’appareil fonctionne, elle apprend à Alex que Shane a proposé de coucher avec elle. Alex lui demande si elle compte accepter. Elle répond que non, elle aurait l’impression de coucher avec un bébé phoque. Elle lui demande ensuite d’aller parler à Meredith, de lui dire que tout se passera bien, afin que leur amie se calme pendant un moment. Alex estime que Meredith a raison quand elle dit que Cristina pourrait pratiquer une greffe artificielle. Cristina lui rappelle sèchement qu’elle a déjà essayé mais que Nathan a rejeté la greffe. Alex l’encourage à recommencer, à bourrer l’enfant de médicaments antirejet. Cela lui donnerait deux ans pour mettre au point sa procédure révolutionnaire. En tout cas, c’est ce qu’il ferait. Mais si elle veut mener au autre genre de guerre, c’est son problème à elle. Énervée, elle lui dit qu’il a raison. Le cas de Nathan est son problème. Elle sort de la chambre.

    Richard est en train de marcher sur un tapis roulant, sous la surveillance de Jo. La jeune femme lui signale que son rythme cardiaque est fort élevé. Richard la rassure, tout va bien. Elle lui dit que normalement, il devrait passer au rythme supérieur mais elle n’est pas sûre que ça soit judicieux. Il lui dit de le faire sinon, il lui fera mal. Elle obéit. Mais elle a à peine modifié la vitesse qu’elle s’en veut et tente de convaincre Richard d’arrêter. Il lui crie d’augmenter encore la vitesse. Comme elle ne bouge pas, il le fait lui-même en appuyant plusieurs fois de suite sur le bouton. Pout tenir le rythme du tapis, il est obligé de courir. Il ne faut que quelques secondes pour qu’il tombe lourdement à terre. Il grimace de douleur. Jo appelle à l’aide. Derek, qui passait dans le couloir, se précipite.

    Miranda dispose ses instruments chirurgicaux d’une façon très précise. Elle agit de même avec le champ chirurgical qui recouvre le patient. Owen et Meredith entrent dans la salle. Owen demande à Miranda de lui accorder un instant pour discuter. Elle refuse à cause de l’opération qu’elle doit pratiquer mais elle lui propose de le retrouver une fois qu’elle aura terminé. Owen insiste. C’est une conversation qui ne peut pas attendre. Il ajoute que Meredith est là pour la remplacer. Bailey s’entête. Ils discuteront quand elle en aura fini avec ce patient. Owen vient se mettre derrière elle et invite Meredith à déplacer un instrument d’un centimètre vers la gauche. Miranda les supplie de n’en rien faire. Meredith s’exécute pourtant. Après avoir tenté de se maitriser, Miranda remet l’instrument exactement là où il était. Owen incite Meredith à déplacer un autre instrument un centimètre vers le bas. Miranda tente de parlementer avec Owen mais elle craque lorsque Meredith déplace l’instrument, lui criant de s’éloigner de sa table. Les larmes lui montent aux yeux et elle sort précipitamment de la salle.  

    Derek et Jo examinent Richard. Ils constatent que ce dernier a des ecchymoses sur la poitrine. Derek aimerait pratiquer une échographie. Richard lui dit que c’est inutile, il sait qu’il a une côte cassée. Callie entre dans la chambre et demande ce qui s’est passé. Derek lui apprend que Richard est tombé du tapis roulant. Callie gourmande Richard. Elle confirme ensuite la fracture de la côte. Jo lui explique que Richard voulait réussir un test d’effort afin de pouvoir quitter l’hôpital. Callie demande qu’on lui apporte un appareil pour faire des radios. 

    Les parents d’Ella sont arrivés d’Alaska. Pendant qu’Arizona les informe de l’état de santé de leur fille, la baby-sitter sort de la chambre et rejoint Leah. Elle pense qu’elle devrait s’en aller, parce qu’elle est sûrement la dernière personne que les parents d’Ella ont envie de voir. Leah est persuadée du contraire. Les larmes aux yeux, la baby-sitter se fustige de s’être autant attachée à un enfant qui n’est même pas le sien. Mais tout de suite après, elle dit à Leah qu’elle a envie de rester dans les parages au cas où les parents auraient besoin de quelque chose. Leah lui propose de rester avec elle. Elle regarde intensément Arizona à travers la vitre de la chambre.

    Stephanie demande à Jackson ce qui s’est passé avec Miranda. Elle a entendu dire que cette dernière avait été expulsée de sa salle d’opération. Jackson refuse de lui en parler. A la place, il lui annonce qu’ils ne seront pas obligés d’aller au mariage d’April. Il en a discuté avec cette dernière et tout est arrangé. La nouvelle est loin de réjouir Stephanie qui lui demande pourquoi il ne veut pas aller au mariage d’April. Il lui répond que c’est plus simple comme ça. Elle lui explique qu’elle a une patiente qui, avec son mari, est en train de rencontrer des femmes afin de trouver une compagne pour son amant, quand elle sera morte. Ces trois personnes ont une relation d’amitié et ils se soutiennent dans cette épreuve. Quand l’amant pleure, le mari le prend dans ses bras. Voilà comment ça se passe quand des gens qui ont eu une relation amoureuse sont passés à autre chose. En souriant, Jackson lui demande si elle est en train de lui dire qu’il devrait prendre Matthew dans ses bras. Elle répète qu’elle aimerait savoir pourquoi il ne veut pas aller au mariage d’April. Il répond que c’est parce que son nom de famille commence par un A, qu’April est névrosée et que lui et Matthew ne se font pas de câlins. Il sait que la situation sera inconfortable, elle sera même gênante pour dire toute la vérité. Il est probable que ce sera toujours le cas entre lui, April et Matthew mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas fini entre lui et April parce que ça l’est vraiment. Il veut être certain que Stephanie le croit parce que c’est important pour lui. Parce que si elle ne le croit pas, ça va ruiner leur soirée, alors qu’il a des projets très inétressants. Conquise, Stephanie sourit. Ils s’embrassent.  

    Meredith entre d’un pas décidé dans la salle où Cristina et Shane sont en train de travailler avec son imprimante 3D. Elle leur signale qu’elle leur a donné le jour qu’ils avaient demandé mais maintenant ils doivent lui rendre l’imprimante. Cristina lui demande un délai supplémentaire. Meredith réplique qu’elle leur a déjà octroyé ce délai. Maintenant, elle a absolument besoin de commencer à imprimer sa veine porte ou bien… Cristina lui coupe la parole pour lui dire qu’ils ont des problèmes avec la culture sous vide. Cela implique qu’ils vont devoir recréer un autre conduit. Ils l’ont déjà d’ailleurs lancé et il devrait être fini vers trois heures du matin. Meredith proteste. Tous ces échecs sont la preuve que ce que Cristina veut réaliser ne fonctionne pas. il faut que Cristina admette qu’elle n’est pas le Christ réincarné, qu’elle ne peut pas marcher sur l’eau et qu’elle n’a pas réussi à révolutionner la médecine moderne tout en sauvant un bébé en même temps. En plus, elle met la vie d’un bébé en danger. Pendant toute le temps qu’elle a parlé, Cristina a évité de croiser son regard. Shane qui attendait qu’elle réagisse, explose. Il crie à Meredith de se taire. Interloquée, Meredith lui demande ce qui lui prend. Il lui dit d’arrêter, ça suffit. Elle lui conseille d’aller prendre l’air pour se calmer. Insolent, il lui dit que Cristina ne voulait pas faire cette intervention à cause d’elle, parce qu’elle se soucie d’elle. Il a dû lui forcer la main. Meredith prend un air moqueur et un ton mielleux pour dire que Cristina a trouvé quelqu’un pour l’aduler. Déchainé, Shane lui reproche de placer cette affaire sur un plan personnel, de la relier à son amitié avec Cristina. Selon lui, si le problème était purement professionnel, Meredith, se serait adressée à Owen mais elle sait ce que ce dernier aurait décidé. Il lance sur un ton presque menaçant qu’elle récupérera son imprimante le lendemain. Cristina ne réagit pas, gardant ses yeux baissés vers le sol. Après avoir fixé Shane du regard pendant quelques secondes, Meredith se tourne vers Cristina, dans l’espoir qu’elle intervienne. Cristina tourne la tête. Blessée, Meredith sort de la pièce sans ajouter un mot. Shane présente ses excuses à Cristina si elle trouve qu’il a dépassé les bornes, mais il n’a pas supporté la façon dont Meredith lui parlait. Cristina prend le visage du jeune homme entre ses mains et pose ses lèvres sur les siennes, avant de lui jeter un regard éperdu de reconnaissance.  

    Arizona demande à Callie si elle est prête à partir. Callie répond qu’elle doit encore examiner Ella mais elle aimerait qu’Arizona s’assure que Leah n’est pas dans les parages. Elle ne veut pas la faire pleurer encore une fois. Arizona soupire. Leah ne pleurera plus. Perfide, Callie ajoute qu’elle aimerait que la prochaine fois qu’elles feront une pause dans leur relation, si Arizona prend encore la liberté d’aller voir ailleurs, elle le fasse à l’extérieur de l’hôpital, même si ce drame au bloc était plutôt amusant. Arizona réplique qu’elle comprend que Callie soit blessée mais quand elles se sont remises ensemble, elles l’ont fait avec l’idée qu’elles avaient toutes les deux commis des erreurs et qu’elles étaient prêtes à repartir à zéro. Elle estime qu’elle ne peut pas continuer à s’excuser et que Callie ne peut pas continuer à jouer à la victime. Si Callie veut qu’elle revienne dans sa vie, elle sera là mais pas comme bouc émissaire. Elle ajoute que cela fait une semaine qu’elle dort sur le canapé. Si elle revient, elle doit dormir dans le lit. Callie lui répond simplement qu’elle a besoin d’une nuit pour digérer tout ça. Mais demain, pas de problèmes, Arizona pourra revenir dans leur lit. Celle-ci lui fait remarquer avec dépit qu’elle ne semble pas enthousiaste à cette idée. Callie lui fait comprendre qu’il vaut mieux ne pas insister sur ce point.

    Miranda et Ben rentrent chez eux. Evidemment, Miranda est en colère et elle rend son mari responsable de ce qui lui est arrivé. S’il passait la moitié du temps qu’il passe à papoter comme une fille avec Shepherd à bosser, ils ne seraient pas cette merde. Il est ulcéré qu’elle le rende responsable de tout. Elle lui crie de ne pas se mettre en travers de sa carrière. Il admet qu’il a fait une erreur. Elle ricane. Juste une ? Il s’emporte. L’erreur qu’il a faite, c’est de mêler Derek à leurs histoires. Il aurait dû aller voir Owen lui-même et il aurait dû le faire depuis plusieurs jours. Folle de rage, Miranda jette une chaise à terre avant de sortir de la pièce. Elle est de retour à peine une seconde après pour replacer la chaise exactement comme elle était. Elle part en pleurant.

    Pendant que Leah et Stephanie s’occupent de Richard, Jo confie à Alex son regret de ne pas avoir mis fin au test d’effort plut tôt. Alex lui recommande de ne pas s’en faire. C’est dur de dire non à Richard. Elle estime qu’elle aurait dû le faire quand même, ça fait partie de son travail. Il pense que Richard n’aurait pas pu réussir le test, tout simplement parce qu’il n’est pas prêt à rentrer chez lui. Jo lui propose d’aller fêter Thanksgiving chez Meredith. Elle, elle préfère rester avec ses camarades auprès de Richard. Il plaisante sur le fait qu’elle lui préfère un vieux cloué sur un lit d’hôpital. Elle lui dit que de toute façon, si elle l’accompagnait, elle s’installerait à la table des enfants, parce que c’est ce qu’elle préfère. Il lui demande s’ils se retrouveront après. Elle le lui promet, ils se feront un plan cul. Après l’avoir embrassé, elle entre dans la chambre où Stephanie et Leah parlent du menu. Stephanie pense qu’elle pourrait faire une dinde. Leah doute qu’on lui donne six heures de congé pour cuisiner. Stephanie est sidérée d’apprendre qu’il faut six heures pour cuire une dinde. Jo propose de commander plutôt du poulet frit chez KFC. Richard n’est pas chaud. Il trouve que les petits seaux en carton dans lesquels on sert le poulet manquent de classe. Jo trouve que ça donne l’impression de manger en famille, simplement. Leah décide de faire la liste de la commande. Stephanie veut de la purée, Richard des gâteaux et Jo de la sauce. 

    Meredith et Derek s’apprêtent à quitter l’hôpital. Meredith confie à son mari que son amie Cristina est une méchante fille. Elle se demande comment elle a pu la choisir comme amie. Derek, que cette conversation ne semble pas vraiment intéresser, répond qu’il n’en sait rien. Meredith reconnait que la méchanceté de Cristina ne la dérangeait pas quand elle concernait les autres personnes. Mais ça craint vraiment que maintenant, ça s’adresse à elle. Derek lui demande si Cristina est méchante ou bien si elle est… Tout à coup, il s’arrête. Meredith lui demande ce qu’il veut dire. Il préfère se taire. Owen surgit et annonce à Meredith qu’elle peut inviter Cristina pour son diner, si elle le veut. Il en a parlé avec Emma et ça ne pose pas de problème à cette dernière. Meredith répond sèchement qu’elle en est heureuse. Interloqué, Owen regarde Derek qui lui fait comprendre qu’il vaut mieux ne pas insister. Cristina arrive pour remettre un dossier dans une armoire, située derrière Meredith et Derek. Owen ne peut que remarquer que les trois personnes évitent de se regarder. Derek semble très mal à l’aise. Il fait une grimace à l’intention d’Owen qui est complètement perdu. Owen s’en va. Derek le suit après avoir prévenu Meredith qu’il va chercher les enfants à la crèche. Restées seules, Meredith et Cristina agissent comme si l’autre n’existait pas. Meredith regarde son amie à la dérobée avant de s’en aller. Cristina regarde dans la direction par laquelle Meredith est partie.

     

    Voix off : C'est juste un rhume. Persévérez. Ça passera. Rien ne va vraiment mal. Nous sommes médecins. On le saurait si quelque chose n'allait pas. On ira bien. Rien ne va mal.

     


  • Commentaires

    1
    Iamjustine
    Samedi 23 Novembre 2013 à 07:36

    Trops de temps consacres aux internes pour cette saison ! Je n'arrive toujours pas à les saquer ! Que faut-il  faire pour les virer de  l'écran et donner plus de développement aux autres personnages principaux  et aux couples phares de la série ?!

    Merder sont au paradis et n'en descendent pas...ils sont ennuyeux à mourir !

    Crowen est kaput et il sont en train d'introduire Emma petit à petit: j'aurais aimé plus d'interaction entre Cristina et Owen cette saison avec leur chimistry sans faille avant que Sandra Oh s'en aille mais il semblerait que les scénaristres se sont perdus dans le souci de nous montrer leus différences durant 3 saisons et demi ! Que de Temps perdus ! Et avec le départ de  Sandra Oh, il ne leur reste plus que creuser un trou de 6 pieds sous terre pour ce merveilleux couple ! 

    Calzona...tous leurs problèmes se résolvent en un tour d'épisodes...manque de crédibilité ! 

    Richard ! Je l'adore tout simplement en grand-père gâteux !  Ok pour son interaction avec les internes. 

    Que les scénaristes trouvent une autre petite amie pour Alex ou qu'ils fassent revenir Izzie !

    Bailey ? Où est-elle ? Cette loque humaine  c'est quoi ? 

    Cela fait pas mal de temps que je ne regarde plus live le show car je trouvais qu'ils ont déraillé et n'arrivent plus à se mettrent en selle. Ils ont décidé de prioriser le côté dramatique sur le côté humour qui cependant différenciait GA du reste des TV show  médicaux. Maintenant ils semble qu'ils ont perdu leur sceau et punch. Time to end it Shonda ! 

    2
    Tounsy
    Samedi 23 Novembre 2013 à 11:29

    Et voilà que GA commence à m'ennuyer et cela depuis la saison dernière.

    Je suis fan, mais en tout fan logique il est temps que la série s'arrête. Car là c'est du grand n'importe quoi.

    Le Shane insulte limite Meredith (une des patronnes de l'hopital tout de même) et rien ne se passe ? Pas de remise en place rien. On rajoute aussi Cristina et son flirt avec ce Shane sorti de nul part (même si ça a commencé ds les derniers épisodes)...

    Ouais, donc là, la série a intérêt de remonter car ça sera sans moi.

    3
    Grey's Japril
    Samedi 23 Novembre 2013 à 15:06

    Je suis tt a fait d'accord avec toi @iamjustine , les internes ont bcp d'importance dans cette saison, ont les vois bcp plus que certains personnages principaux

    -Pour Bailey , je l'aime bien mais la ces tok, sont mal joué, l'histoire est mal faite autour de sa avec Ben  , j'aime pas du tout

    -Christina ma fait bcp de peine , car elle se retrouve tte seule , Meredith en fait trop et abuse avec elle , sa reaction est disproportionnée et elle prend trop les choses personnellement . Elle devient méchante et audieuse avec sa meilleur amie . Les âmes soeurs on complétement disparu . Et on découvre une facette de Meredith que je n'aime pas trop

    -En se qui concerne Crowen, je pense que la seconde partie de la saison leur sera consacré et on vera l'évolution de leur relation, elle l'aime tjr  et Owen trouve un certain reconfort chez Emma mais rien de plus.

    -Chistina et Shane , un peu too much , je ne comprend pas trop le delire la , et je vois pas pourquoi elle se tourne vers lui 

    -Merder , le couple parfait à un moment sa devient chiant , mais vue la réaction de Derek lorqu'il à parlé de Christina avec Meredith  (je pense que Derek  panche plus du coté de Christina mais n'a rien dit pour ne pas qu'il n'y ait pas tension  avec Meredith)

    Au niveau de Merder je pense que certains probléme de couple vont leurs tombés dessus, puisque Derek à un son nouveau projet et je pense que celui de Meredith va tomber à l'eau vu la tournure que cela prend avec christina

    -Jolex sont mimi enssemble, mais sans plus , ils font de la fugaration pour moi

    -Calzona , en un épisode , tout repart comme avant enfin presque , un peu bizarre à mes yeux  car elle est passée de la haine totale envers Arizona à l'acceptation de la tromperie sans vraiment montrée pas à pas l'évolution dans leur couple

    -Leah ne sert pas vraiment à quelque chose à mes yeux , Ok elle couchée avec Arizonna , mais aprés ?? elle sert toujour à rien

    - Pour Japril (mon couple préférer) un moment assez bisarre , un alchime trés forte à mes yeux , un dénie profond pour Jackson , April qui n'attend qu'un signe de sa part je pense pour tout arreter(elle qui lui dit que sans sa bénédiction elle ne ferait rien ) .  Pour moi il'ya des regards qui ne trompe pas malgrés tout Jackson reste sur sa position lui donne sa bénédiction et decide de ne pas venir au mariage

    On voit réelement dans le regard d'April le mal que sa lui fait. On croise les doigts pour que le mariage n'est pas lieu  

    -Stackson pour moi est un couple sans réel amour , du meme type de Emma et Owen , Jackson est avec Stéphanie , par dépit , Jacskon se ment à lui même et par la même occasion ment à Stéphanie

    Jackson va meme jusqu'a etre méchant derriere le dos D'April en disant que cette fille etait  névroser et folle , pour donner une raison à Stéphanie de ne pas aller au mariage

    -Richard vraiment cute , le papa de l'hopital tjr la , et sa j'aime

     

    Jusqu'a présent la saison 10 me deçois , certaine histoire ne sont pas logique , j'espere vraiment que les 2 prochains épisodes remontront le niveau , et me surprendront =)

     

     

     

     

    4
    Filibo
    Samedi 23 Novembre 2013 à 19:49

    Bonsoir à tous, je n’ai pas aimé cet épisode.

    Meredith/Christina : Si lors de l’avant dernier épisode j’avais trouvé que Meredith avait été injuste et non professionnelle en ne prenant pas en compte le patient et l’urgence de sa situation (je parle bien évidemment de Nathan ce petit bébé gravement malade) en refusant de prêter son imprimante 3D je trouve là que Christina encore et toujours poussée par Shane va trop loin en s’obstinant dans une procédure expérimentale qui ne fonctionne pas et qui met clairement la vie de ce bébé alors qu’il y a d’autres traitements possibles.
    Là on retrouve clairement Christina l’ambitieuse qui veut faire une procédure révolutionnaire tout cela au détriment du patient et ça me dérange et qui par là même risque de faire perdre à Meredith sa bourse.
    En fait dans cette histoire on a l’impression depuis deux épisodes qu’elles n’arrivent pas à faire la part des choses parce que leurs intérêts personnels prennent le pas, interfèrent dans leur boulot et cela c’est totalement inadmissible parce qu’elles ont quand même la vie des patients entre leurs mains.
    Meredith qui voulant à tout prix prouver qu’elle était un bon chirurgien n’hésite pas à faire courir à son patient, n’écoute personne.
    Là Christina dans cet épisode tout ce qui l’intéresse c’est qu’on maintienne son patient en vie pour qu’elle puisse réaliser sa procédure alors que l’état de ce petit garçon s’aggrave, ça va trop loin avec encore une circonstance aggravante avec le comportement de Shane qui manque totalement de respect à ses supérieur(e)s mais depuis quelques temps c’est monnaie courante chez lui il n’hésite pas à hurler sur Derek qu’il n’a plus envie de travailler avec lui, là il fait la même chose avec Meredith et Christina qui ne trouve rien à dire ( d’ailleurs Meredith a été surprise et fort étonnée que Christina ne réagisse pas) allant même jusqu’à qu’à l’embrasser après sa tirade n’importe quoi !!
    Bref toute cette histoire va trop loin , dénature les personnages c’est bien dommage.  
    Meredith qui est odieuse avec Stéphanie, Alex qui voulait inviter Jo j’ai bien aimé quand il lui a dit qu’elle aussi elle a été l’interne qui couchait avec un titulaire ,tout cela ne lui ressemble pas  ce n’est pas celle qui habituellement aurait invité tout le monde parce qu’habituellement elle est celle qui recueille tous les chiens errants lol..
    Même avec Derek je l’ai trouvée un peu désagréable sa façon de s’adresser à lui dans la cuisine, quant à lui lorsqu’elle lui dit que sa meilleure amie est méchante avec elle il a envie de dire quelque chose mais il se ravise…
    Eh bien il serait temps qu’il lui dise quelque chose, qu’il lui fasse comprendre, qu’on leur fasse comprendre que tout cela commence à bien faire et ça va trop loin, ce qu’Alex essaie de faire mais en vain.

    C’est toujours un bonheur de voir baby Bailey    mais j’aurais aimé revoir aussi ma Zola, sa maman qui lui demande si elle a mis ses chaussettes, et qui parle d’elle à Emma et Owen oui mais j’aurais aimé la revoir.  

    Miranda alors tout le monde est au courant qu’elle a replongé maintenant qu’on l’a éloignée des salles d’op ce qui était absolument nécessaire il faut qu’elle se fasse soigner coûte que coûte sur le plan psychique ce qui aurait dû  être fait dès le départ selon moi ils n’auraient pas dû l’autoriser à reprendre le boulot sans passer obligatoirement par cette étape alors qu’ils avaient tous été témoins de son blocage, etc.

    Richard qui refuse d’aller en maison de convalescence, qui souhaite rentrer chez lui, qui se casse les côtes résultat son séjour à l’hôpital est prolongé…
    Comme vous toutes je trouve que ça commence à être long il serait temps qu’il sorte de ce lit d’hôpital définitivement !!

    Calzona je n’en parlerai pas plus puisque je l’ai déjà fait hier je vais juste rajouter qu’hormis le fait que je trouve la situation tellement improbable, dire qu’Arizona n’a pas perdu de temps puisqu’après avoir demandé à Leah de partir la semaine dernière elle a pris ses cliques et ses claques et est rentrée directement chez elle puisque elle a dit que ça fait une semaine qu’elle dort sur le canapé.

    Enfin Japril c’est du n’importe quoi aussi elle a besoin que Jackson lui donne sa bénédiction , vu la manière dont elle s’y est prise pour inviter Jackson et Stéphanie, Jackson a raison de ne pas vouloir y aller.
    Puisqu’elle s’obstine à vouloir épouser Matthew, qu’elle l’épouse et puis qu’on n’en parle plus…
    Bon samedi soir à tous.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Béné@
    Lundi 25 Novembre 2013 à 22:11

    J’ai trouvé cet épisode très moyen. J’ai trouvé que certains personnages finissaient par être dénaturés. Des storylines trainent en longueur, les réactions des personnages vont carrément à l’encontre de ce qu’ils sont!

    Alors, je commence par la saga Meredith/Cristina… Au premier visionnage, j’ai été un peu paumée au niveau du cas médical de Cristina. Au départ, je pensais que seule l’imprimante à organes en 3D pourrait sauver ce bébé. Visiblement, ce n’est pas le cas. Cette procédure n’a encore jamais été faite et hormis Shane, personne ne semble penser que c'est une bonne idée. Ca change la donne évidemment. J’imagine que l’ambition de Cristina et son envie de réaliser une procédure qui n’a jamais été faite auparavant dictent ses décisions. En ça, elle ne change pas, elle reste égoïste dès qu’on touche à sa carrière. C’est elle d’abord et finalement tant pis si Mer perd ses subsides. Mais à l’image de la Cristina sans réaction et finalement « timorée » de cet épisode, je trouve qu’elle se laisse complètement embarquer par Shane (que je n’ai pas du tout aimé en passant !). Ca ne lui ressemble pas du tout. Le fait qu’elle ne réponde pas à Meredith, j’ai été scotchée ! De même, j’ai été scotchée par le peu d’empathie de Meredith dans cet épisode. Elle en est restée au discours que lui a fait Cristina sur sa carrière et ses enfants et interprète tout à partir de ça ! Elle est vraiment butée. Quand je pense qu’elle est parvenue à pardonner à Alex qui l’a consciemment balancée lors de l’essai et toutes les conséquences que ça a eues… Je trouve vraiment que la Meredith de cet épi ne ressemble pas à la Meredith qu’on connait.

    En gros, cette histoire commence à franchement me saouler… Je n’aime pas du tout la tournure que ça prend, ce qu’on fait des persos suite à cela. J’espère qu’on va en sortir et que, même si cette histoire laisse des traces dans l’amitié Mer/Cris, on retrouvera au moins leur caractère.

    Le baiser Shane/Cristina: J'ai simplement eu l'impression que Cristina embrassait Shane car elle était reconnaissante qu'il prenne sa défense, chose que personne n'a faite depuis un certain temps.

    Merder, pas grand-chose à dire. Si ce n’est que Derek devrait avoir le courage de dire à Meredith qu’elle abuse au lieu de lever les yeux au ciel. Mais j’ai l’impression qu’il marche sur des œufs dès qu’il s’agit de Cristina.

    Owen/Emma et Alex/Jo, mignon mais on stagne un peu.

    J’aimerais vraiment que la storyline d’Alex et Jo soit plus développée et qu’on avance !

    Owen semble vraiment être passé à autre chose je trouve. Il s’inquiète pour Cristina mais j’ai l’impression qu’il ne veut juste pas qu’elle soit malheureuse, par amitié. Ca semble nettement plus compliqué pour Cristina.

    Par contre, comme presqu’à chaque fois, j’ai beaucoup aimé les scènes Cristina/Alex, légères et marrantes !

    Back to Calzona ! j’ai eu envie de donner des baffes à Arizona tout le long de l’épisode. Je l’ai trouvée blasée. Et même si elle s’est excusée, je ne l’ai pas trouvée « vraie » dans ses excuses. Et cette façon qu’elle a de mettre des ultimatums à Callie ! affraid Je rêve. Quand elle lui balance qu’elle a vu quelqu’un lors de leur séparation et qu’avant de laisser Callie réagir elle dit d’emblée que pour elle, ce n’est pas un problème… c’est juste invraisemblable. Ce que je n’ai pas compris non plus, c’est l’absence totale de réaction de Callie. Elle obtempère à chaque fois et c’est limite si elle ne s’excuse pas. Ca ne lui ressemble pas du tout.

    Bailey et ses tocs… Wow, elle est déjà loin quand même ! Chandra Wilson est vraiment très douée, ça m’a fait mal au cœur pour Bailey. Après coup, je me demande si sa réaction lorsque Ben lui a annoncé son retour n’est pas directement lié à ses tocs. Soit elle avait peur qu’il découvre la vérité (mais j’ai un doute, car finalement, elle n’a peut-être pas pleinement conscience de la gravité de l’état dans lequel elle est) soit ça perturbait sa vie, la manière dont elle l’avait agencée, et que ce qui n’est pas parfaitement « rangé » ou organisé comme prévu est dérangeant pour elle.

    Stephanie/Jackson/April… encore et toujours, idem dito !

    Voilà, un épisode qui ne m’a pas emballée, parce que je n’ai pas aimé les réactions des personnages, parce que j’ai trouvé que les scénaristes avaient manqué d’imagination…

    6
    Vendredi 29 Novembre 2013 à 20:07

    En ce jour de RTT pour cause météorologique, oui oui vous moquez pas, il fait, dans le sud, un temps de Nordiste et de Picard genre -5 ° , autant dire que je ressens le -15 ° le matin

    Bref..mais je pourrais même rajouter un temps belge mais je ne veux pas me fâcher avec la cogérante de ce forum...

    Bref, il gèle chez moi et je me suis pris un jour de congé bien mérité...Je me faisais tellement chier en zappant sur mes 549 Chaines (je n'ai rien trouvé à regarder d'ailleurs lol) que je me suis carrément dit : A ce faire chier, fais toi le Grey's 10.10, comme somnifères si jamais j'avais la tentation de la sieste, y'avait pas mieux !!!  Comment je le sais ? j'ai essayé de le regarder, je suis jamais arrivée à me concentrer dessus et cet aprèm, je vous rassure, j'y suis pas arrivée non plus !!!

    Mais bon, je vais faire un effort pour commenter ce que j'ai vu et compris dans cet épisode..


    D'abord je me suis demandée pourquoi Meredith était aussi cassante, emmerdante, piquante et reboussière...ben en fait, elle ne s'entend plus avec Cris, Elle en veut à Alex et Stéphanie qui se sont mis contre elle pour l'opération du petit garçon (épisode 10.08), Shane est le sbire-Esclave sexuel et labial de Cristina donc elle lui en veut aussi.
    finalement, elle est aimable avec ceux qui ne lui ont rien fait.. : Owen, RIRI, Ma petite Bree Van de KAmp et son mari !!!!

    Quand j'ai regardé, j'aurais pu donner un petit surnom à Tout le monde :

    Derek, c'est Bob L'éponge, il supporte tout de sa femme sans broncher et encore, il se flagelle en pensant déjà que "Meredith va le tuer" car il bosse autant qu'elle... pitain, ce mec, je veux le même, je sais, je le dis et redis mais plus le temps passe plus je me dis qu'il est fait pour moi, il bronche pas !!!  S'il supporte Meredith et sa mauvaise humeur, je me dis que j'ai toutes mes chances avec lui !!!!

    Derek s'est engagée à soutenir sa femme dans sa carrière, s'occuper des enfants, accepter de fait les "frasques" de Meredith mais j'espère que ça ne va pas durer...ses grimaces en direction d'Owen genre "Laisse tomber" me laissent penser que ça va péter !!!!  tant mieux, moi Derek en Super Nanny, ça m'emmerde !!!

    Ce qui est fou dans cette série c'est qu'on ne se pose jamais les bonnes questions quand il s'agit des enfants, franchement, dans la vraie vie, un couple ne se pose pas la question de la gestion des enfants (surtout quand les deux parents travaillent), ce ne sont pas des discussions que nous devons avoir auparavant ????

    Jackson, c'est Pinocchio = pris, par Shera-Roudoudou, en Flagrant délit de mensonge à propos de sa relation et ses sentiments pour April...


    Cristina, c'est l'apprentiE sorcierE
    = utiliser un processus expérimental dont les chances de réussite ne sont pas quantifiées avec exactitude et surtout non utilisé auparavant !!! Surtout quand on sait que le traitement de la pathologie de Nathan est la greffe (qui n'a pas fonctionné la première fois mais qui peut être tentée encore une fois).

    Alors le choix entre un processus jamais utilisé dont on ne connait pas les conséquences sur l'humain et un process utilisé qui est le seul protocole possible ? mon choix est fait...le process utilisé !!!

    Et puis ça me gène vraiment de voir que cet enfant est une sorte de cobaye pour Cristina.....Autant j'avais loué Cristina contre Meredith la dernière fois, là, je vois le cas un peu différemment, Cristina veut être "la pionnière" en dépit des risques et la méconnaissance du protocole.

    En ce sens, Cristina n'a pas changé selon moi (par la partie Médecine)

    Emma, c'est Bree Van de Kamp = BCBG, elle fait des gâteaux (deux apparitions = Cake à la banane + des muffins), elle cuisine, elle est toujours prête à rendre service..elle me plait bien, je la trouve fade par rapport à Cristina mais j'aime les gâteaux

    Meredith, c'est Cruella = elle est remontée comme une pendule, elle est sèche, directe et sans concessions...limite méchante et méprisante, on ne la reconnait pas mais je trouve que c'est très logique, une personne sous pression, attaquée comme elle l'a été par Cristina notamment, "désavouée" (enfin c'est ce qu'elle pense) par Alex et Stéphanie, elle ne peut que réagir comme cela selon moi !!!

    je ne dis pas qu'elle a raison mais en général, c'est de cette façon qu'on réagit quand on remis en cause par ses collègues, attaquée...la colère est mauvaise conseillère et elle fait agir de manière idiote mais c'est humain !!!

    Shane, c'est Don Lino en version Gigolo pour l'avancée de la médecine = Alors lui, je ne sais pas s'il fait ça par amour de la médecine, par "amour" pour Cristina, pour Failloter et pour se faire bien voir mais ça marche auprès de Cristina !!!  bizarrement, je croyais qu'elle n'aimait pas les lèche-culs ?

    En tout cas, il prend ses aises ce garçon, il a pris de l'aplomb, il est passé de la version Larbin à l'homme à tout faire grande gueule..Quand il a parlé à Meredith de cette façon, j'ai été Scotché par la réaction molle de Meredith et le pire, par la non réaction de Cristina qui a lâchement tourné la tête !!!

    Autant là, oui je peux dire que je ne reconnais pas Cristina...bravo de s'écraser comme une merde et ne pas affronter ce qui lui tient tellement à cœur, son opération !!

    Je comprends Meredith maintenant, j'aurais fait comme elle, c'est pas tant une histoire de sauver le petit Nathan parce que, comme l'a expliqué Alex, elle pouvait lui refaire une greffe (le protocole qui s'applique à cette pathologie) en attendant que la greffe expérimentale soit un peu plus avancée...elle dit non sans avoir essayé !! Bizarre pour un médecin qui veut sauver des vies non ?

    RIRI, c'est Papy Brossard = Protecteur avec les internes, protecteur et ironique avec Meredith, j'ai hâte de le revoir en qualité de Médecin et patriarche !!!  j'ai même pensé à un moment que Meredith allait lui proposer de venir chez elle     Derek s'occupant de Zola, Junior et Papy, j'imagine le tableau

    Plus sérieusement, Depuis qu'il a congédié Bailey de son cas et sa chambre, elle n'est plus apparue auprès de lui !!!

    Je me demande si ce dernier événement n'a pas précipité l'état de Bailey

    Bailey, c'est Bailey = j'adore cette SL parce que je la trouve réaliste et surtout fort bien jouée...Oui il est possible d'avoir des troubles qui se déclarent très longtemps après un traumatisme (parfois quelques mois et même des années)...c'est plus que crédible et j'ai hâte de voir la suite !! je pense que l'évènement déclencheur est l’engueulade avec RIRI...

    J'en viens à ma partie préférée et à mon personnage et couple préféré : ARIZONA et CALZONA


    Starring :

    Arizona, c'est  "Madame sans gêne"

    CAllie, c'est "pétard mouillé"

    Alors je m'attendais à un feu d'artifice de CAllie quand "Madame sans gêne" lui dirait pour Léah et j'ai eu un "Pétard Mouillé"

    Pitain, j'ai halluciné pendant les échanges Calzona !!!!  Déjà, je déplore le fait que ce soit le seul couple qui a la capacité à se réconcilier plus vite que les autres (et par deux fois), alors dans l'ordre décroissant :

    5 saisons pour MERDER (record à battre)
    2 saisons et ça a mal finit pour OWINA
    1 Saison pour JAPRIL
    JAMAIS pour le  MEXIE

    Ensuite, la complainte de "Madame sans gêne", ça m'a fait penser à : "ouais, j'ai couché, je suis désolée mais tu m'avais virée, j'avais le droit, pas la peine d'en faire un fromage et de me chier une pendule, arrête de jouer les victimes et moi me faire passer pour la méchante, c'est de notre faute à toutes les deux, si je reviens, je dois dormir avec toi.."

    Réponse du "Pétard Mouillé" = Ouais OKI, laisse moi digérer et tu peux revenir dans le lit

    je résume comment j'ai perçu les arguments boiteux (sans mauvais jeu de mots) d'Arizona !! et franchement, j'ai bien observé la ganache de l'une et de l'autre pendant l'échange...l'heure était grave certes mais j'ai eu l'impression qu'une réconciliation froide et de convenance..alors ou elles jouent comme un pied (pardon encore, sans mauvais jeu de mots) ou c'est le prélude à des tiraillements encore et encore entre elles.......BON OK Jessica Caphaw joue comme un pied oui, elle ne sait pas coordonner ses émotions avec la scène (sentiment purement personnel)

    Moi je suis à la place de CAllie, je lui fais la misère à Arizona, pour qui elle se prend d'ailleurs ? elle couche ailleurs (pardon pardon, on perd un bébé, on va voir ailleurs, on a un trauma, on va voir ailleurs), elle se fait jeter par Callie et elle va passer le temps avec une autre nana avec qui elle couche (pitain, Madame Sans gêne, c'est une nympho !!!!)

    Aaaah je comprends mieux pourquoi Jessica Capshaw avait hâte de rentrer chez elle après le tournage  

    Pour conclure, même pas elles ont pu discuter du différent, de l'amputation, des problèmes....bref, cette réconciliation, c'est vraiment un plâtre sur une jambe de bois (sans mauvais jeu de mots)

    Aaaah j'allais oublier la mariée ravie qui va épouser Lou ravi de la crèche !!!  Rien à redire, elle cherche un mot, un acte de Jackson pour arrêter ce mariage qui s'annonce très champêtre....au contraire, notre "Pinocchio aux beaux yeux" lui donne sa bénédiction !!

    Faudra qu'on m'explique ce qui empêche ce couple de se réunir.....

    Les Cas médicaux = sans intérêt...Nathan qui est un cobaye, La nana mourante avec son mari et son amant...dommage que ce soit aussi plat !!!

    Episode à oublier pour moi, j'en ai marre de voir des trucs improbables, des déséquilibres de SL, de nous faire croire que la SL April et son mariage est si importante qu'elle sera un Cliffhanger de mi-saison, de voir des personnages complétement effacés...

    Bref, Grey's ne me satisfait pas et si la scénariste pensait qu'elle avait, devant elle, des benêts et des "benêttes" qui ne connaissent pas la série et qui vont dire AMEN à cette "bouse" d'épisode, elle nous prend vraiment pour des cons!!!!!!!!!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :