• Episode 10.11 : Man on the Moon

    Photobucket

    Titre français : Révolutionner la médecine

    Scénariste : Elizabeth J.B. Klaviter

    Réalisateur : Bobby Roth

    Diffusion Etats-Unis : 5 décembre 2013 sur ABC

    Diffusion France : 29 avril 2015 sur TF1

     

    Voix off : Chaque médecin a un vilain petit secret... Nous sommes tous des geeks de la science compétitifs. À l'école primaire, nous avons fait les plus grands et les meilleurs volcans, qui entraient en éruption avec de la fausse lave en fusion. Au collège, nous avons passé des heures à travailler dur sur nos labyrinthes pour rats. Afin qu'un jour nous soyons la personne qui a changé le visage de la médecine... pour toujours

     

    Derek et Callie ont révisé et corrigé les données informatiques relatives à la main robotique qu’ils sont en train de mettre au point, dans le cadre de leur essai. Tout semble fonctionner parfaitement bien. Ils sont prêts à connecter la main à leur patiente, Becca. Celle-ci leur confie qu’à chaque fois qu’ils la relient à la machine, elle a l’impression d’être la fiancée de Frankenstein.

    De leur côté, Meredith et Stephanie s’apprêtent à greffer la veine porte qu’elles ont créée en 3D, sur une brebis. Meredith est en train de tondre cette dernière lorsque Stephanie, toute excitée par le projet, lui demande comment elle se sent. Comme un valet de ferme dans une grange, répond Meredith. Elle passe la tondeuse à Stephanie qui reste euphorique. Selon elle, en tondant la brebis, elles sont en train de changer le visage de la médecine. Meredith lui fait remarquer que c’est elle qui a tondu la brebis. Stephanie s’occupe juste du dégradé de la coupe. La jeune femme n’en a cure. Elle répète qu’elles sont en train de changer le visage de la médecine.

    Cristina et Shane ont fait l’amour dans une salle de garde. Cristina semble ravie par la performance que vient de lui donner le jeune homme. Elle n’hésite d’ailleurs pas à lui dire qu’il sait ce qu’il fait. Il lui demande si elle est en train de lui attribuer une note. Elle ne le nie pas et lui attribue un A. Cela ne suffit pas à Shane qui, étant perfectionniste, vise le A+. Comme il veut se remettre à la tâche, Cristina le repousse, argumentant qu’ils ont encore beaucoup de choses à faire avant leur intervention. Shane lui fait remarquer que le conduit qu’ils vont greffer à Nathan sortira de l’imprimante dans environ 2h47, ce qui leur laisse trente minutes de liberté. Cristina lui accorde donc ce qu’il veut.

    Arizona demande à Callie comment se déroule son essai avec Derek. Callie répond brièvement que tout se passe bien. Elle a juste pris une petite pause mais elle va y retourner parce qu’elle ne veut rien manquer. Arizona aimerait savoir si elle aura terminé à temps pour assister à la fête qui est donnée en l’honneur d’April. Callie, qui avait oublié que la fête avait lieu ce jour là, ne semble pas enchantée de devoir y aller. Arizona lui rappelle qu’April est leur amie. Cette remarque agace Callie qui promet sur un ton sec qu’elle sera là si elle le peut. Elles passent devant les résidentes de première année, parmi lesquelles Leah, qui les salue. Elles font de même.

    Stephanie félicite Leah pour son attitude très professionnelle. Jo n’est pas dupe. Elle devine que Leah est en train de se ronger de l’intérieur. L’intéressée le confirme d’un signe de tête. Shane rejoint les trois filles pour leur demander si elles ont envie d’assister à l’intervention de Cristina. Il y a encore deux places de libre dans la galerie. Jo et Leah acceptent immédiatement l’invitation. Stephanie proteste. Elle aussi va faire une intervention très intéressante. En plus, il y aura plein de place dans la salle puisqu’il n’y aura qu’elle, Meredith, un anesthésiste et un vétérinaire. Leah grimace. Cette opération a perdu tout attrait quand Stephanie a mentionné le vétérinaire. Jo met en avant que Shane va greffer un conduit dans un bébé. C’est-à-dire un humain, insiste Leah qui déplore le fait que Stephanie va enquiquiner un mouton. Jo ajoute qu’en plus, elle est allergique à la laine. Leah renchérit, elle, elle est allergique aux opérations ennuyeuses.

    A quelques pas de là, Owen rappelle à Meredith qu’aujourd’hui, c’est le grand jour. Est-ce qu’elle va assister à l’intervention ? Elle ne voit pas de quoi il parle. Lorsqu’il précise qu’il s’agit de l’intervention de Cristina, Meredith répond un peu sèchement qu’elle a sa propre opération à pratiquer. Un peu confus, Owen lui dit qu’il s’en souvient, elle va opérer un cochon. Non, un mouton, réplique Meredith.

    Leur conversation est interrompue par l’arrivée de Richard dans un fauteuil roulant. Il quitte enfin l’hôpital. Toutes les personnes présentes (Meredith, Owen, Callie, Arizona, Miranda, les résidents) l’applaudissent. Il leur demande ce qu’ils font tous là. Meredith lui répond qu’ils se sont rassemblés pour le voir sortir. Arizona ajoute qu’ils ne voulaient pas le laisser partir sans lui dire au revoir. Callie précise qu’il va leur manquer. Il leur fait remarquer qu’il va juste rentrer chez lui. Ce n’est pas un départ à la retraite. Mais maintenant, il a juste envie de ne plus les voir pendant un petit moment. La plaisanterie fait rire tout le monde. Miranda, qui est escortée par une inconnue, l’accompagne jusqu’à l’ascenseur. Elle le félicite d’avoir réussi à se remettre sur pied. Richard répond que c’est elle qui a réussi à le soigner.

    Les portes de l’ascenseur sont à peine refermées que Miranda commence à compter ses doigts. La femme sui la suit comme une ombre et qui, en fait, est une psychologue, lui demande si le départ de Richard la stresse. Agacée, Miranda répond que non. La psychologue, le Dr Alma, lui demande pourquoi alors elle compte ses doigts. Cette fois, Miranda choisit de se taire.

    April prend le petit-déjeuner dans un restaurant en compagnie de ses trois sœurs et de son fiancé. Une des sœurs, Libby, propose de porter un toast à April, qu’elle surnomme Duckie, et à son fiancé. Ce dernier s’étonne du surnom qui est donné à April mais celle-ci le supplie de ne pas poser de questions à ce sujet. Après avoir vidé son verre de cocktail – à base de champagne, alors que tous les autres boivent du jus d’orange – une autre sœur d’April, Kimmie, reconnait qu’elles ont toujours pensé qu’April finirait vieille fille. Elle se ressert un verre de cocktail. April lui suggère d’y aller mollo sur l’alcool. Libby prend la défense de Kimmie qui, selon elle, veut seulement célébrer le prochain mariage. Elle trouve d’ailleurs qu’April et Matthew devraient ajouter un peu de champagne dans leur jus d’orange. Matthew lui signale que lui et April sont de garde ce jour là. La troisième sœur, Alice, clame que Matthew est l’homme idéal. Il a le sens des responsabilités et il est beau. Elle espère qu’April est consciente de la chance qu’elle a. Libby attire l’attention de ses sœurs sur un autre homme idéal, devant le restaurant cette fois. Elle s’étonne qu’il leur fasse des signes. April se raidit en reconnaissant Jackson tandis que Matthew tente de faire bonne figure. April présente ses sœurs à Jackson. Alice ne cache pas son admiration pour le jeune homme. Tout à coup, elle réalise qui il est. Il est Jackson, le Jackson ? April se dépêche de dire qu’ils vont devoir aller travailler. Matthew se renfrogne. Jackson s’éloigne de la table. Alice demande à April si elle aura fini de travailler à temps pour la séance de manucure et pédicure. April promet d’essayer d’être là. Elle demande à son fiancé de conduire ses sœurs jusqu’à son appartement. Les sœurs protestent. Hors de question de la quitter ! Elles vont l’accompagner à l’hôpital. Elle ne saura même pas qu’elles sont là. Elles se lèvent de table. Tandis que Matthew se charge de régler l’addition, Kimmie fait remarquer à April à quel point Jackson a de beaux yeux. Elle comprend mieux pourquoi April a donné le prénom du jeune homme à un de leurs cochons.

    Une infirmière signale à Jo qu’un homme a demandé à la voir. Jo reconnait immédiatement Jimmy, le père d’Alex. Il semble tellement mal en point qu’elle croit qu’il est défoncé. Il lui jure que ce n’est pas le cas. Au contraire, il essaie de se désintoxiquer. Elle trouve ça super, mais elle ne veut pas qu’il fasse sa cure dans cet hôpital. Jimmy lui rappelle qu’elle lui avait promis de l’aider. Elle rétorque qu’elle a déjà essayé mais qu’à l’époque, il a refusé son aide. Il a donc laissé passer sa chance. Cependant, elle peut lui donner l’adresse d’autres établissements. Jimmy s’évanouit. Jo appelle à l’aide.

    Jackson et Matthew sortent ensemble du restaurant. Mal à l’aise, ils échangent quelques banalités sur l’emplacement où ils ont garé leur voiture ou la boisson qu’ils ont achetée au restaurant. Tout à coup, Matthew se fait bousculer par un homme qui se précipite dans un taxi, lequel s’apprêtait à embarquer un autre client. Celui-ci proteste. Le voleur de taxi le traite de hippie et lui dit que normalement, vu son genre, il devrait préférer les vélos. Il rentre dans le véhicule et claque la porte. Choqué par sa conduite, Jackson fait remarquer à Matthew que les gens se conduisent comme des animaux. Le soi-disant hippie signale à l’autre homme que sa cravate est coincée dans la portière. Il lui demande d’ouvrir celle-ci afin de le libérer. Mais l’autre homme n’en a cure et ordonne au chauffeur du taxi de démarrer. Le hippie est alors trainé sur la route. Jackson et Matthew se précipitent à son secours.

    La victime, qui a été étranglée par sa cravate, est allongée sur le trottoir. Elle ne respire plus. Jackson et Matthew tentent de la réanimer en attendant l’arrivée des secours. Jackson demande aux curieux de se reculer. L’homme qui est à l’origine de l’accident, surgit pour se justifier. Il estime ne pas être responsable parce qu’il n’avait pas vu que la victime était accrochée à la voiture. Enervé, Jackson le saisit par le col pour le faire reculer. Matthew lui subtilise une seringue qui dépassait de sa poche de pantalon et après avoir incisé la gorge du patient, pratique une trachéotomie de fortune. La victime respire à nouveau.  

    En présence de Shane, Owen informe les parents du petit Nathan que l’opération de ce dernier sera filmée. Il promet toutefois que l’identité de leur fils sera préservée. On ne verra que les médecins et le champ chirurgical. Cristina et Alex entrent dans la chambre. Ashley fait aussitôt part de son mécontentement à Cristina qui, manifestement ne comprend pas ce dont il est question. Shane le lui explique en quelques mots. Don, le père de Nathan, fait remarquer aux médecins qu’il préférerait qu’ils se concentrent sur son fils plutôt que sur les caméras. Tandis qu’Alex et Cristina échangent des regards perplexes, Owen insiste sur le fait que celles-ci ne seront là que pour permettre à d’autres médecins d’apprendre la technique mise au point par Cristina et ainsi pouvoir par la suite aider d’autres enfants comme Nathan. Cela ne suffit pas à convaincre Ashley qui insiste sur le fait que Nathan n’est qu’un bébé. Cristina lui promet que celui-ci sera sa seule préoccupation pendant l’opération. Les parents s’inclinent. A l’extérieur, de la chambre, Cristina reproche à Owen de la mettre devant le fait accompli, le jour même de l’opération qui plus est. Owen est surpris car Shane lui a dit que c’était elle qui était à l’origine de ce projet. Shane explique qu’il a reçu beaucoup de demandes, ici comme dans d’autres hôpitaux, de personnes qui veulent assister à cette opération hors du commun. Ces personnes lui ont suggéré de diffuser l’intervention en direct. Comme il n’a pas voulu déranger Cristina avec cette histoire, il a tout organisé. Evidemment, elle peut remettre en question certaines de ses décisions. Alex ironise sur le fait qu’il faut toutes les remettre en question. Shane réplique que si c’est ce que Cristina veut, il annulera tout. Owen le fait taire pour rappeler à Cristina qu’ils sont dans un hôpital universitaire et que donc, il leur incombe de créer des conditions pour qu’une majorité de personnes puissent apprendre de nouvelles choses. Cristina lui demande ce qui se passera si l’intervention tourne mal. Owen estime que, même dans ce cas, cela sera utile. Cristina accepte à contrecœur. Par contre, Shane est ravi.  

    Derek et Callie sont prêts à commencer les nouveaux essais avec la main robotique. Derek demande à Becca de simplement faire bouger les doigts. Malgré tous les efforts de concentration de la patiente, la main reste inerte. Calie propose à Becca d’essayer de ne bouger qu’un seul doigt, celui qu’elle veut. Le mari de Becca, John, conseille à sa femme de se détendre. Elle lui répond sèchement qu’elle est déjà détendue. John décide d’aller à la cafétéria. Il se fait à nouveau rabrouer quand il propose à Becca de lui ramener quelque chose. Les choses ne changent pas après son départ. Becca n’arrive pas à faire bouger la main. Elle s’énerve. Cela fait des semaines que les médecins ont placé les capteurs dans son cerveau et elle n’arrive à rien. Derek l’encourage. Elle va y arriver. Elle doit juste se concentrer sur l’image de ses doigts qui s’agitent. Elle réplique qu’elle ne peut pas se concentrer s’il n’arrête pas de lui parler. Après avoir échangé un regard avec Callie, Derek se recule.

    Jo a appelé Owen en consultation pour Jimmy. Elle lui apprend que le patient est héroïnomane. Logiquement, Owen prescrit de la méthadone, en vue de faciliter la désintoxication. Jimmy refuse. Cela fait des mois qu’il n’a plus pris aucune drogue, y compris de la méthadone. Il veut se désintoxiquer complètement sans aide médicamenteuse. Owen accepte. Il charge Jo de s’occuper du patient. Elle lui demande de faire admettre Jimmy dans un centre de désintoxication. Owen tique. Elle lui révèle alors que Jimmy est le père d’Alex. Les deux hommes ont une histoire qui est plutôt compliquée. Owen s’en moque. Tout ce qui compte, c’est que Jimmy a subi une opération du cœur trois mois plus tôt et que Jo est son médecin. Elle doit donc agir comme tel.

    Owen a à peine fait quelques pas qu’il est rejoint par Miranda, laquelle le supplie de la débarrasser du Dr Alma. Cela fait deux jours que celle-ci la suit partout. Miranda assure qu’elle se sent vraiment bien maintenant et qu’elle n’a plus besoin d’aide. La psychologue lui fait remarquer qu’elle est en train de tirer sur ses doigts. Après lui avoir grogné de s’en aller, Miranda affirme à Owen qu’elle est prête à reprendre ses activités. Owen demande l’avis du Dr Alma. Cet avis étant négatif, Owen informe Miranda qu’elle pourra retourner au bloc lorsque le Dr Alma l’en jugera capable. Après le départ d’Owen, Miranda informe sa psychologue qu’elle a des patients qui sont en attente d’une opération et que donc, elle est prête à faire ce qu’il faut pour pouvoir reprendre son travail.

    April fait visiter le service des urgences à ses sœurs. Elle est très fière de leur dire qu’il s’agit de son domaine et qu’elle en est en quelque sorte la chef. Le quatuor rencontre Arizona et April fait les présentations. Kimmie est ravie de faire la connaissance de la fameuse Arizona dont April leur a tellement parlé. Libby espère que la pédiatre pourra assister à la fête. Arizona assure qu’elle ne voudrait manquer ça pour rien au monde. Complètement hors sujet, Kimmie lui apprend qu’elle a un chat qui a perdu une patte et qu’à chaque fois qu’elle le voit sautiller, elle se dit qu’il a beaucoup de force. Gênée, April la somme de se taire. Faisant semblant de rien, Arizona s’en va après leur avoir promis une fois encore d’être présente à la fête. Kimmie la regarde s’éloigner et fait une remarque sur la facilité avec laquelle elle marche. April se dépêche de changer de sujet en annonçant qu’elle va aller s’habiller et qu’après, elles pourront s’en aller. C’est à ce moment là que Jackson et Matthew arrivent avec leur patient. Jackson demande aussitôt un kit de trachéotomie. Matthew lui rappelle qu’il en déjà fait une sur le lieu de l’accident. Jackson se montre ironique, le comparant à un boy-scout qui aurait utilisé son canif et lui reprochant d’avoir fait une incision trop large et trop bas sur la gorge. Il ajoute qu’il va être obligé de pratiquer une intervention pour réparer les dégâts. Matthew n’apprécie pas les remarques mais il se tait. Le sang gicle sur April ce qui fait crier ses sœurs. Elle leur demande de partir mais elles restent là. Jackson lance à la volée qu’il faut lui réserver un bloc pour qu’il puisse réparer les conneries de Matthew. Cette fois, celui-ci réagit, assurant qu’il a fait ce qu’il devait faire et que Jackson finira par lui donner raison. April lui demande d’arrêter. Pour le moment, ce n’est pas important de savoir qui a raison. Ce qui compte, c’est de préparer le patient pour son opération. Elle l’invite à s’en aller avec ses sœurs. Mortifié, Matthew obtempère.

    Jo apprend à Alex que son père est revenu à l’hôpital parce qu’il était en manque. Il lui ordonne de le mettre à la porte. Elle répond qu’elle ne peut pas faire ça. Il réplique que lui, il peut. Après avoir regardé le numéro de la chambre sur le dossier qu’elle tient en main, il se précipite et somme son père de se lever. Jimmy le salue, en l’appelant mon fils, et lui demande comment il va. Alex ignore la question et lui dit sur un ton agressif qu’il ne peut pas rester. On l’a déjà aidé une fois pour son cœur, ils ne vont pas recommencer pour son addiction. Il voit rouge quand Jimmy l’appelle encore une fois "fils". Il lui ordonne de ne plus l’appeler comme ça. Jimmy tente de s’expliquer. Il assure qu’il ne l’avait pas reconnu, lors de son premier séjour à l’hôpital. Alex réplique qu’il s’en fout. Jimmy insiste. Il a seulement compris qui était Alex quand il est venu au bar et qu’il s’est énervé. Jimmy a alors revu la scène où Alex, qui avait alors 15 ans, se tenait au-dessus de lui en lui disant qu’il voulait le voir mort. C’est depuis ce soir là, au bar, qu’il essaie de ne plus prendre de drogue. Alex lui dit durement qu’il doit aller ailleurs pour ça. Jo tente de plaider la cause de Jimmy mais Alex ne veut rien entendre. Il ne veut pas aider un homme qui a fait de sa vie un enfer. Jo crie qu’il n’a pas à le faire. C’est elle qui va s’en occuper parce que Jimmy a besoin d’aide et qu’elle est son médecin. Il peut partir, elle va s’en occuper. Après avoir lancé un regard plein de haine à son père, Alex quitte la chambre.

    Callie et Derek discutent des possibles raisons qui expliqueraient l’échec de leur essai. Ils sont certains que les capteurs ne sont pas en cause, ni la programmation qui a été testée plusieurs fois. Ils en arrivent à la conclusion que c’est Becca qui pose problème. Callie fait remarquer que la patiente n’est pas très positive. Avec elle, chaque jour ressemble à un combat. Derek est d’accord mais il estime que malgré tout, elle fait son possible. Il en vient donc à penser que c’est peut-être lui qui est en cause. Peut-être que c’est lui qui ne trouve pas les mots justes pour que Becca puisse réussir.

    Le Dr Alma a conclu un marché avec Miranda. Si elle réussit à faire cinq sutures de suite, elle pourra retourner au bloc. Miranda est assez surprise de la facilité de ce test. Elle se demande même si la psychologue est consciente du fait qu’elle est plutôt douée en suture. Le Dr Alma réplique qu’elle n’en doute pas. Par contre, elle doute que Miranda puisse faire cinq sutures sans avoir de TOC. Mais si c’est le cas, elle la déclarera apte à reprendre son travail. Miranda se voit déjà remporter la partie. Mais le Dr Alma complique les choses en dérangeant complètement l’ordre dans lequel les instruments chirurgicaux sont rangés sur les plateaux qui se trouvent à la droite de Miranda. Elle prévient celle-ci qu’elle ne pourra utiliser que les instruments qui se trouvent à sa gauche. Si elle touche l’un des plateaux, la suture qu’elle sera en train de faire ne sera pas prise en compte. Idem si elle compte ses doigts, si elle revérifie un point ou si elle remet les instruments en ordre sur les plateaux. Miranda résiste à la tentation de regarder en direction des plateaux et commence la première suture.

    April reproche à Jackson d’avoir crié sur Matthew devant ses sœurs. A cause de lui, ces dernières vont croire que son fiancé est un crétin. Il reconnait qu’il a eu tort. Comme il l’appelle Duckie, elle se fâche. Elle ne veut pas qu’il l’appelle comme ça. Elle lui explique que ce surnom vient de l’expression "vilain petit canard" parce que quand elle était plus jeune, elle avait de l’acné et un appareil dentaire. Au jour d’aujourd’hui, ses sœurs la considèrent encore comme cette adolescente ingrate, comme une idiote incapable de faire quelque chose de bien, alors qu’elle est une super chirurgienne en traumatologie. Jackson lui dit alors que Matthew a fait du bon travail et qu’en fait, il aurait fait exactement la même chose que lui. Il l’encourage à le dire à ses sœurs afin qu’elles ne pensent pas qu’elle va épouser un idiot. Il ajoute ensuite qu’il ne va avoir aucun mal à faire l’intervention tout seul et que donc, elle peut s’en aller pour participer à sa fête. Cette perspective est loin de réjouir April. Elle espérait pouvoir se cacher là toute la journée. Il lui rappelle que ses sœurs sont venues de loin pour la voir. Elle devrait aller les rejoindre.  

    Il n’y a personne pour assister à l’intervention de Meredith sur la brebis. Mais Stephanie a installé une petite caméra pour filmer ce moment historique. Lorsqu’elle demande à Meredith de sourire, celle-ci la prie d’arrêter de jouer et de la rejoindre pour commencer l’opération. Meredith explique ce qu’elle est en train de faire. Stephanie le répète d’une voix plus forte en regardant la caméra. Elle rappelle ensuite à sa titulaire qu’elle est en train de changer le visage de la médecine. Il faut qu’elle parle plus fort. Meredith lui demande sur un ton peu ironique si elle sait qui ne parle jamais de changer le visage de la médecine. Justement les personnes qui le font. Ils se contentent de faire leur travail. Elles s’apprêtent à greffer la veine porte.

    Par contre, la salle dans laquelle Cristina est en train d’opérer Nathan est noire de monde. Face à la caméra, la chirurgienne annonce que le conduit qu’elle doit greffer a satisfait à tous les examens et qu’il va bientôt leur être apporté. En attendant, Alex va leur résumer le cas du patient.

    Pendant ce temps, les parents de Nathan patientent dans la salle d’attente.

    Shane entre dans la salle d’opération avec le greffon. Après l’avoir présenté, Cristina annonce qu’elle va transplanter le conduit.

    Stephanie pousse un cri de victoire lorsque le sang s’écoule dans la veine que Meredith vient de greffer. Bien que plus mesurée, Meredith partage l’enthousiasme de son assistante, d’autant plus que la brebis semble réagir positivement à l’intervention.

    Ce n’est pas le cas de Nathan dont la tension chute. Cristina l’explique par le fait que le conduit est plus petit que prévu. Elle va devoir y remédier.

    Arizona entre dans la galerie et va s’asseoir à côté de Callie, sous le regard inquisiteur de Leah. Arizona demande à sa compagne si Becca a réussi à bouger sa main. Comme Callie répond que non, Arizona tente de la réconforter, en lui disant que ce genre de choses prend du temps et qu’il ne faut pas désespérer. Agacée, Callie lui dit qu’elle ne voit aucune raison de se réjouir puisque que son essai est un échec. Comme Arizona tente de se justifier, Callie lui demande d’arrêter. Elle n’a pas envie de se disputer. Mais Arizona ne veut pas en rester là. Alors Callie préfère s’en aller. La scène n’a pas échappé à Leah. Elle demande à Jo si elle pense que les deux femmes vont encore rompre. Jo lui fait comprendre qu’elle doit laisser tomber et se concentrer exclusivement sur ce qui se passe dans la salle d’opération, où les choses ne s’arrangent pas.

    Stephanie invite Meredith à laisser un message pour la postérité. Après s’être présentée, Meredith informe donc les gens qui regarderont peut-être un jour cet enregistrement qu’elle et Stephanie ont greffé une veine porte créée grâce à une imprimante 3D à partir de cellules souches, sur une brebis. Sous le regard perplexe du vétérinaire, elle ajoute que le Dr Edwards – laquelle fait de grands gestes en arrière-plan – va surveiller l’animal et elles espèrent que la greffe va résister sans problèmes. Derrière elle, Stephanie exécute une petite danse de la victoire.

    Nathan est en fibrillation ventriculaire. Il faut le réanimer. Comme la situation devient grave, Cristina ordonne à Shane de mettre fin à la transmission en direct. Il faut qu’elle répète son ordre pour qu’il s’exécute.

    Les parents de Nathan ont été informés de ce qui s’est passé. Ashley est désespérée. Elle a attendu toute la nuit de pouvoir prendre son fils dans ses bras et maintenant, on lui dit qu’elle va devoir attendre encore. Ne laissant pas à Cristina le temps de répondre, Shane explique que les constantes du bébé ne sont pas assez stables. Don lui coupe la parole. Il s’en veut de s’être laissé convaincre de tenter cette opération avant-gardiste. Ils auraient dû en rester au greffon synthétique. Finalement, il se rend compte qu’Alex avait raison et qu’ils auraient dû l’écouter. Alex estime qu’il est trop tôt pour s’avouer vaincu. Il est fort possible qu’au final le conduit remplisse sa mission. Don émet des doutes sur la sincérité du chirurgien. Il lui demande de le regarder dans les yeux et de lui dire qu’il y croit vraiment. Evidemment, Alex ne le peut pas. Cristina qui était restée muette jusqu’à présent, encourage les parents à se concentrer sur ce qui est certain. Pour le moment, Nathan est placé sous oscillateur pour forcer l’oxygène à entrer dans ses poumons. Si cela continue comme ça, on pourra le placer sous un respirateur normal. Il faut avancer pas à pas. Quand elle se retrouve seule avec Alex, elle lui reproche de ne pas s’être montré assez solidaire avec elle. Il lui présente ses excuses et lui explique qu’il doit faire face à quelques problèmes. Ces derniers jours n’ont pas été faciles. Elle lui demande s’il pense vraiment que le conduit va fonctionner. Il répond honnêtement qu’il n’en sait rien mais qu’il l’espère.

    Le manque de drogue provoque des hallucinations chez Jimmy. Celui-ci se revoit dans le passé, quand il vivait avec la mère d’Alex, Helen. Il appelle Alex pour le gronder parce qu’il a cassé un objet. Il reproche ensuite à Helen de ne pas être assez sévère avec ce gamin et de lui laisser faire tout ce qu’il veut, ajoutant qu’il ne veut pas que l’enfant touche à ses affaires. Il commence à crier. Jo tente de le ramener à la réalité en lui disant que le sevrage provoque des hallucinations. Mais Jimmy ne l’entend pas. Il s’en prend à Alex qu’il accuse de raconter n’importe quoi. Comprenant qu’elle ne va pas pouvoir le raisonner, Jo augmente le dosage de calmants. Jimmy s’endort presque aussitôt.  

    Meredith pénètre dans un ascenseur où se trouve déjà Shane. Celui-ci se renfrogne en la voyant. Lorsqu’elle lui demande comment se passe l’opération de Cristina, il lui demande de ne pas être suffisante. Meredith est interloquée. Il ajoute sèchement qu’il a compris la leçon. Elle a gagné et eux, ils ont perdu. Elle lui fait remarquer qu’il ne peut pas continuer à lui parler de cette façon. Indifférent au sermon, il sort de l’ascenseur après l’avoir froidement félicitée. Elle lui ordonne de revenir. Il l’ignore.  

    Les sœurs d’April débarquent dans le service, les bras chargés de tout le matériel nécessaire pour que la fête soit réussie. Elles demandent à Arizona où se trouve leur sœur. Arizona leur répond qu’April est en train d’opérer un patient et elle ne sait pas combien de temps ça va durer. Les sœurs sont dépitées. Elles n’ont pas envie d’annuler leur fête, d’autant plus qu’elles ont déjà payé la nourriture, les fleurs et le champagne. Kimmie est d’autant plus déçue qu’April leur a promis d’être à l’heure. Arizona reconnait que les chirurgiens font souvent des promesses qu’ils ne peuvent pas tenir, parce qu’ils ne peuvent pas prévoir leur emploi du temps. Libby ne comprend pas pourquoi ils continuent de vivre de cette façon. Parce qu’on sauve la vie des gens, réplique Arizona avec le sourire. Elle ajoute qu’April va certainement finir par se montrer à sa fête. Lizzie riposte qu’elle ne peut pas faire que se montrer. Cette fête, c’est pour elle. Arizona lui conseille de se préparer à ce que sa sœur ne fasse qu’une simple apparition. Les trois femmes hochent la tête avec un air désapprobateur.   

    Miranda est en sueur et elle est à bout de souffle mais elle a réussi deux sutures. Plus que trois ! Elle essaie de donner le change en plaisantant sur le fait qu’une bonne nuit de sommeil lui faciliterait les choses. Le Dr Alma pose une boite de médicaments devant elle, en lui disant que c’est ça qui lui faciliterait vraiment les choses. Elle déteste la voir souffrir. Il faut qu’elle accepte de prendre ce traitement. Miranda refuse. La psychologue lui propose une pause de cinq minutes, le temps qu’elle aille aux toilettes. Avant de sortir de la salle, elle prend une photo des plateaux sur lesquels il y a les instruments. Restée seule, Miranda se met à pleurer. Il lui faut faire des efforts surhumains pour résister à la tentation de ranger les instruments à sa façon. Elle va y succomber lorsque Richard entre dans la pièce. Elle lui demande ce qu’il vient faire là. Il répond qu’il a besoin de s’entrainer pour pouvoir reprendre le travail. Se cachant derrière ses cheveux pour qu’il ne voie pas son visage mouillé de larmes, elle lui fait remarquer qu’il met sa convalescence en danger. Il devrait être chez lui plutôt qu’à l’hôpital. Il réplique que rester dans le fauteuil à zapper d’une chaine à l’autre ne va pas l’aider à revenir plus vite au bloc. Il n’en peut plus de regarder les émissions de téléréalité. Il a l’impression de sentir son cerveau qui se flétrit et qui meurt. En s’approchant de la table où elle travaille, il remarque le désordre qui règne sur les plateaux et s’en étonne. Comment peut-elle travailler de cette façon ? Il commence à ranger les instruments. Miranda panique mais n’ose pas lui demander d’arrêter. Anxieuse, elle guette le retour de la psychologue.

    Derek demande à Becca de se concentrer sur les ligaments de son index quand il se contracte. Il est évident qu’elle le fait mais cela n’a aucun effet sur la main robotique. Becca se fustige, se traitant d’idiote. Son mari revient de la cafétéria avec des chips, ceux qu’elle préfère. Elle lui demande sèchement de s’en aller. Elle l’appellera quand elle aura fini. Même s’il est blessé, John ne fait aucun commentaire et quitte la pièce. Il est à peine sorti que Becca fait son mea culpa. Elle explique à ses médecins qu’elle n’arrête pas de crier sur son mari et qu’ils en sont arrivés à un point où ils n’arrivent même plus à se regarder. Elle se trouve horrible, parce que John fait vraiment tout pour elle. Si elle a accepté d’intégrer ce programme, c’est parce qu’elle voulait lui rendre la pareille, parce qu’elle voulait aussi faire quelque chose pour lui. Mais elle se rend compte qu’elle ne peut pas, alors il vaut mieux tout arrêter. Derek lui dit qu’ils vont faire une pause. Elle réplique qu’il n’a pas compris ce qu’elle voulait. Elle ne veut plus poursuivre cette expérience. Elle veut qu’on lui enlève l’appareil qu’elle a sur la tête. Énervée, Callie lui demande s’il faut prévoir une intervention pour retirer les capteurs qui sont dans son cerveau. Derek objecte calmement qu’ils n’en sont pas encore là. Comme elle va lui répondre, il demande à lui parler en privé.

    Stephanie vient vérifier l’état de la brebis et découvre que le vétérinaire est en train d’essayer de la réanimer. Le vétérinaire explique à la chirurgienne que cela fait vingt minutes que l’animal a fait un arrêt et qu’il tente de la ranimer. Il n’y a plus rien à faire. Stephanie est dévastée.

    Meredith l’a rejointe. Elle tente de lui remonter le moral en lui rappelant que les Russes ont envoyé beaucoup de chiens dans l’espace avant qu’un homme puisse marcher sur la lune. L’idée du sort qu’ont subi ces pauvres bêtes attriste encore plus Stephanie. Meredith annonce qu’elles vont pratiquer une nécropsie (autopsie des animaux) afin de trouver ce qui a posé problème. Ensuite, elles feront d’autres essais qui se concluront par d’autres échecs. C’est à ça que le progrès ressemble. Stephanie est perplexe à l’idée que le progrès ressemble à un mouton mort. Meredith la corrige, le progrès ressemble à une série d’échecs. Elle comprend que cela attriste Stephanie mais ça ne peut pas la faire s’effondrer, parce qu’un jour elles réussiront et ce jour-là, elles sauveront la vie d’un être humain. Ce jour-là, elles marcheront sur la lune, au sens figuré bien entendu. Elle demande à la jeune femme si elle est prête à tenter l’aventure avec elle. Stephanie répond que oui.

    Callie et Derek se querellent au sujet de Becca. Callie estime que Becca déteste l’expérience et qu’il faut la laisser s’en aller. Derek objecte que Becca vient tous les jours et qu’elle fait son possible à chaque fois. Callie pousse un soupir. Elle en a assez de se battre tous les jours. Sa vie entière est un combat. A la maison, elle se bagarre avec Arizona. A l’hôpital, elle se bagarre avec Becca et maintenant avec lui. Derek lui explique que le fait de ne pas trouver de solution à leurs problèmes les frustre et cela frustre Becca aussi. Callie lui demande si c’est mal qu’elle ait envie que les bouteilles d’eau qui se trouvent derrière lui soient en fait des bouteilles de gin. Il prend une bouteille en main et la regarde fixement. Il esquisse un petit sourire et annonce à Callie qu’ils vont devoir parler à Becca.

    Kimmie confie à Arizona qu’elle trouve très bien le fait qu’elle et Callie essaient de recoller les morceaux. C’est tellement mieux pour les enfants. Elle lui révèle qu’elle vit plus ou moins le même genre de situation – ce qu’April ne sait pas – puisque son mari a eu une liaison. Ils ont décidé de rester ensemble pour le bien de leurs trois enfants. Elle vide son verre de vin d’un trait. Arizona lui demande si elle et son mari ont fait une thérapie de couple. Elle ajoute qu’elle et Callie n’arrivent pas à se mettre d’accord sur ce point. Kimmie répond que non. Avec son mari, ils n’ont pas ressenti le besoin de parler sans fin de cette histoire. Ils voulaient simplement aller de l’avant, laisser les problèmes derrière eux en espérant que les choses iraient mieux un jour. Tandis qu’elle se ressert un grand verre de vin, Arizona lui demande si ça a marché. Kimmie lui apprend qu’ils sont toujours en plein processus. Elle boit une gorgée de vin. Arizona a un sourire forcé.

    Tandis que Richard s’entraine dans un coin de la pièce, Miranda s’évertue à réussir sa troisième suture. Mais c’est un échec, parce qu’elle a tiré sur ses doigts. Elle craque et se met à pleurer. Elle n’en peut plus. La psychologue en est parfaitement consciente. Pour elle, la solution est simple. Il faut que Miranda accepte de suivre un traitement médicamenteux. Miranda explose et crie qu’elle ne prendra pas ces satanées pilules. Richard est surpris. Miranda se recroqueville sur elle-même, comme une enfant prise en faute. Agissant comme si rien d’anormal ne s’était passé, Richard lui propose de l’accompagner à la fête donnée en l’honneur des fiançailles d’April. Il ajoute qu’elle a besoin de faire une pause. Elle refuse. Ce dont elle a besoin, c’est de recommencer à opérer.

    Meredith a appris que Nathan n’allait pas très bien. Elle vient dire à Cristina qu’elle en est désolée. Cristina lui dit qu’elle essaie de trouver un plan B pour essayer de résoudre le problème mais elle n’est pas sûre que l’enfant vive assez longtemps pour ça. Elle félicite ensuite Meredith pour le succès qu’elle a remporté avec son mouton. Meredith la remercie avant de lui apprendre qu’en fait, le mouton est mort. Au tour de Cristina de lui présenter ses regrets avant de lui demander si elle a besoin de l’imprimante. Meredith répond que oui, mais si Cristina en a encore besoin, elle peut attendre. Cristina la rassure, juste le temps de vérifier quelques petites choses et elle lui rendra la machine. Meredith en profite pour lui parler de l’attitude de Shane. Elle trouve que le jeune homme a changé et elle voudrait savoir si Cristina l’a remarqué aussi. Elle estime qu’il n’est plus le même homme que celui qu’il était quand il est arrivé, ni celui qui a mis son fils au monde. Cristina lui fait remarquer qu’elles aussi ont changé. Elles ne sont plus celles qu’elles étaient du temps de leur internat. Meredith en est totalement consciente mais elle estime que ce n’est pas la même chose avec Shane. Il est devenu agressif et méchant. Elle se demande, comme il passe beaucoup de temps aux côtés de Cristina, s’il en cherche pas à lui ressembler. Cristina se vexe. Est-ce que Meredith est en train de sous-entendre qu’elle apprend Shane à être méchant ? Elle trouve que le jeune homme n’est pas méchant, il a juste un peu de mordant, ce qui n’est pas mauvais quand on est chirurgien. Meredith tente de clarifier ses propos mais Cristina ne la laisse pas parler. Elle déclare qu’elle n’est pas méchante, mais seulement efficace. Au tour de Meredith de s’offusquer. Est-ce que cela veut dire qu’elle, elle ne l’est pas ? Cristina lui fait remarquer qu’elle vient de l’accuser d’avoir détruit un résident. Meredith proteste. Ce n’est pas ce qu’elle a dit. Elle a juste dit qu’elle trouvait que quelque chose clochait chez Shane. Cristina prend la défense de ce dernier. Peut-être qu’il en a assez des gens qui le trouvaient mou. Peut-être qu’il ne veut plus se contenter de jouer les seconds rôles. Quant à elle, elle est là pour s’occuper de ses compétences professionnelles, pas de sa personnalité. Interdite, Meredith ne sait plus que répondre. Cristina est bipée et s’en va.

    Elle retrouve Shane dans la chambre de Nathan. Il lui annonce que l’état de l’enfant semble s’être stabilisé. Les parents du bébé veulent avoir la confirmation que c’est un bon signe, comme le leur a dit le jeune homme. Cristina les rassure, c’est même un très bon signe. Cela veut dire que la greffe a probablement fonctionné. Les parents du bébé sont bouleversés. Cristina et Shane quittent la chambre de leur patient d’un pas qui semble presque synchronisé. Une fois qu’ils sont à l’abri des regards, ils exécutent une petite danse pour célébrer leur victoire.

    Attiré par le bruit, Jo entre dans la chambre de Jimmy et le trouve en pleine crise. A nouveau, il revit une scène de son passé, un jour où il ne retrouvait plus ses clés et qu’il soupçonnait Alex de les lui avoir prises. Jo tente de le calmer, en vain. Croyant s’adresser à son ex femme, il crie qu’elle lui avait promis de ramener le gamin à la maison mais qu’il n’est pas là. Lui, il rentre et il la trouve assise par terre. Et maintenant, il fait nuit et Alex pourrait être n’importe où. Dans sa crise, il confond Jo avec son ex-femme et la projette contre le mur en la traitant d’idiote. Alex entre comme un fou dans la chambre et se jette sur son père qu’il pousse contre le mur. Il hurle à Jo de s’en aller mais elle reste là. Jimmy, toujours dans le passé, dit à son fils qu’il a eu peur pour lui. Alex lui hurle de la fermer. Jo le supplie d’arrêter. Plein de hargne, Alex ordonne à son père d’aller dormir en attendant que ça se passe. Puis il se calme un peu et le met au lit, avec l’aide de Joe. Inquiet, il demande à cette dernière si elle va bien. Elle le rassure avant de lui présenter ses excuses. Il estime qu’elle n’a pas à être désolée. Son père est un junkie. Quant à sa mère, elle était folle. Il avait six ans quand il a commencé à s’interposer entre eux. C’est comme rouler à vélo, ça ne s’oublie pas.

    Derek demande à Becca de tenter l’expérience encore une fois. John veut prendre la parole mais sa femme lui demande de se taire. Elle dit à Derek que s’il a envie de perdre encore son temps, elle est d’accord. John s’apprête à quitter la salle mais Callie le retient. Ils vont avoir besoin de lui. Elle l’invite à se placer devant sa femme. Derek explique à cette dernière que, quand on a soif, on ne pense pas à bouger ses doigts ni au fait qu’il faut attraper le verre. On prend simplement le verre. Ça se fait machinalement. Dans ce même ordre d’idée, il veut qu’elle regarde son mari. Elle obéit. Après quelques minutes, elle lui demande quand elle doit commencer à bouger sa main. Il lu dit de ne rien faire, juste de regarder John et de penser à ce qu’elle veut lui dire. Tout à coup, les doigts de la main robotique se contractent. Derek ne peut cacher qu’il est plus que satisfait. Becca aimerait savoir si la main a bougé mais Derek l’invite à se concentrer uniquement sur son mari. La main robotique s’élève pour se tendre vers John. Bouleversé, celui-ci la prend dans sa main. Il pensait que sa femme ne pourrait plus jamais le toucher et elle vient de le faire. Callie lutte pour empêcher ses larmes de couler. Derek aussi est ému.

    C’est la fête en l’honneur d’April. Celle-ci déballe ses cadeaux. Meredith lui a offert une essoreuse à salade. Elle n’a aucune idée de ce que c’est mais le vendeur le lui a chaudement recommandé. Au cas où cela ne conviendrait pas à April, le reçu est sur l’emballage. April la remercie. Leah et Stephanie entrent dans la salle et rejoignent Richard qui est en train de dévaliser le buffet. Elles lui demandent ce qu’elles ont manqué. La bouche pleine, il leur explique qu’il y a eu un presse-ail, une machine à café et un délicieux plateau de bruschetta. April déballe un autre cadeau et Richard se joint à la liesse générale en criant que c’est superbe. En voyant le cadeau, un horrible animal en porcelaine, Leah lui demande s’il a au moins fait attention à ce que c’était. Il réplique que ça n’a aucune importance. Il faut juste dire quelque chose de gentil. Il leur conseille de goûter la quiche. Il crie que le cadeau est adorable. Les deux jeunes femmes font comme lui. Arizona prend un cadeau sur la pile et le remet à April en mentionnant qu’il vient de ses sœurs. Libby invite April à l’ouvrir en privé. Mais April ne veut rien entendre. Elle est émue à l’idée que ses sœurs se soient souvenues qu’elle voulait porter le voile de leur mère. Malgré les protestations de ses sœurs, elle déballe le paquet en temps record et découvre un string en dentelle dont la ficelle est remplacée par un rang de perles. Adorable, ravissant, crient Stephanie, Leah et Richard qui s’empiffrent. Cristina éclate de rire. Les trois sœurs expliquent à April que le cadeau est destiné à être utilisé pour la nuit de noces, quand elle et Matthew… April se dépêche de ranger le string. Les sœurs trouvent qu’elle ne doit pas être gênée. Elles ont toutes eu leur première fois. Libby s’apprête à donner quelques conseils en la matière à sa cadette mais celle-ci lui intime l’ordre de se taire. Alice lui fait remarquer qu’elles veulent juste lui apporter leur aide, étant donné que Matthew est son premier vrai copain et qu’elle n’a pas vraiment eu l’occasion de se forger une expérience. Elles commencent à se moquer d’April. Celle-ci explose leur demandant de cesser de la décrire come une personne qu’aucun homme ne peut trouver sexy et de l’appeler Duckie. Devant l’assistance médusée -même Richard s’est arrêté de manger – elle fait remarquer à ses sœurs qu’elle n’est plus une adolescente ingrate. Cela fait des années que son acné a disparu et qu’elle ne porte plus de lunettes. Maintenant, elle porte des lentilles et elle se maquille. Elle a subi des années de kinésithérapie pour résoudre son problème de pieds en dedans et au cas où personne ne l’aurait remarqué, elle a appris à coiffer ses cheveux. Elle n’est plus leur petite sœur laide et désespérée. Elle n’est plus le vilain petit canard de la famille. Au contraire, elle est un cygne et un putain de chirurgien qui a déjà eu des rapports sexuels. Choquée, Alice lui demande si leur père est au courant. April se lève et déclare qu’elles sont virées en tant que demoiselles d’honneur. Elle ne veut pas les voir devant l’autel. Kimmie lui demande de ne pas faire l’idiote. Elle sait bien qu’elle a besoin de demoiselles d’honneur. April ne voit pas où est le problème. Elle en aura. Elle se tourne vers le divan où se trouvent Meredith, Cristina et Arizona et les proclame nouvelles demoiselles d’honneur. Mises devant le fait accompli, ses camarades ne peuvent qu’accepter avec plus ou moins d’enthousiasme. April est triomphante, ses sœurs dépitées et Arizona ravie.  

    En sortant de la chambre de son patient, Jackson se trouve face à Matthew. Celui-ci estime que Jackson lui doit des excuses puisqu’il a dit à April qu’il aurait fait exactement la même chose. Jackson reconnait qu’effectivement, c’est ce qu’il a dit à April mais il a menti. La réalité, c’est qu’il a passé huit heures au bloc pour réparer les bêtises de Matthew. Il suggère à ce dernier de plutôt le remercier et d’admettre qu’il aurait mieux fait d’attendre. Il ne comprend pas pourquoi Matthew a agi de la sorte. Est-ce qu’il a voulu prouver quelque chose ? Est-ce qu’il se sent menacé par lui ? Matthew prétend que non, il a juste essayé de sauver la vie du gars. Il ajoute qu’il n’a aucun problème avec lui. Jackson assure qu’il en est de même pour lui. Matthew précise qu’il espère le voir au mariage. Jackson prétend qu’il n’aura peut-être pas la possibilité d’être présent. Matthew lui dit qu’April tient vraiment à ce qu’il soit là. Maintenant qu’ils ont mis les choses au point, il estime que Jackson devrait venir.

    Miranda est toujours en train de s’entrainer à faire des sutures lorsque Richard revient dans la salle. Il lui rappelle qu’avant qu’il ne soit électrocuté, elle l’a traité d’alcoolique. Bouleversée, elle lui présente ses excuses d’une voix tremblante. Il ne se passe pas une journée sans qu’elle ne regrette ce qu’elle lui a dit. Il la rassure. Elle avait raison. Il est alcoolique et c’est la raison pour laquelle il est à l’hôpital plutôt que chez lui. Chez lui, il est seul et il s’ennuie, et ça lui donne envie de boire. Mais il a envie de boire aussi quand il est heureux. En fait, il a toujours envie de boire, parce que c’est une maladie. Elle est incurable mais elle peut être contrôlée. Seulement pour y arriver, il a besoin d’aide. Il encourage Miranda à faire comme lui, à admettre qu’elle est malade et qu’elle a besoin d’aide. Ils seront tous là pour elle quand elle sera décidée à commencer. Elle prend la boite de médicaments et après avoir hésité quelque secondes, elle prend une pilule et l’’avale, sous le regard bienveillant de Richard.

    Callie et Arizona sont chez elles. Elles se disputent à nouveau. Callie crie qu’elle en assez. C’est la même chose à chaque fois qu’elles se parlent. Arizona rétorque qu’elle aussi, elle en a marre. Tout ce qu’elle dit semble énerver sa compagne. Soudain, Callie la saisit par le bras, la tire vers elle et l’embrasse. Arizona est un peu surprise. Callie lui dit qu’elle pense que discuter est leur problème. Arizona se range à son avis. Peut-être qu’elles ne devraient pas parler autant. Callie lui sourit et lui lance un regard coquin avant de recommencer à l’embrasser.

    Cristina veille sur Nathan.

    Meredith et Stephanie vont commencer la nécropsie sur la brebis.

    Jo s’est endormie dans le fauteuil qui se trouve dans la chambre de Jimmy. Celui-ci est à nouveau en crise. Alex se tient dans l’embrasure de la porte et entend son père délirer. "Alex, Aaron, ramenez vos fesses dans la voiture avant que je vous donne une raison de pleurer."Alex prononce la fin de la phrase en même temps que son père.

     

    Voix off : Parfois, la clé du progrès, c’est de reconnaître comment faire le tout premier pas. Ensuite, vous commencez votre voyage. Vous croisez les doigts. Et vous vous y tenez, jour après jour. Même si vous êtes fatigué, même si vous voulez partir, vous ne le faites pas. Parce que vous êtes un pionnier. Mais personne n'a jamais dit que ce serait facile.

     


  • Commentaires

    1
    Grey's Japril
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 22:35

    Un épisode qui ma encore déçu , j'ai vraiment cru que les 2 derniers serait remonter un peu le truc mais rien ,

    Le seul moment (assez drôle) fut lorsque Yang et Shane fête leur réussite avec leur pas de danse

    •  Japril (Néant pour moi même si ils y avaient des scènes , aucun espoir et je suis déçu)
    • Les kepnerrettes son assez drôles ( on comprend mieux la folie d'April)
    • Mapril le couple le plus barbant
    • Mertina, leurs histoire devient vraiment inintéressante ( sa en devient même enfantin tt sa )
    • Shane il prend un petit peu trop de confiance a mon gout et sa relation avec yang et juste
    • Stéphanie sans Jackson  est bcp mieu
    • Bailey ces TOC sa va un moment encore too much
    • Richard tjr la pére de cet hopital
    • Owen inutile dans l'épisode
    • Jo plus je la voit plus jlm pas son personnage saison 9 était bcp mieu , la saison 10 ne lui réussi pas

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 23:18

    Merci de ne pas employer de langage SMS dans vos messages

    3
    Filibo
    Samedi 7 Décembre 2013 à 21:04

    Bonsoir à tous, merci pour le résumé cet épisode se laisse regarder mais sans plus !!!

    Commençons par la patiente de Derek et Callie Becca et son mari John ça m’a énormément touchée.
    J’ai aimé Derek tout au long de l’épisode heureusement qu’il était là  pour tempérer le caractère de feu de Callie parce que j’ai eu l’impression comme bien souvent qu’elle ramène tout à elle au contraire de Derek qui lui n’hésite pas à se remettre en question en disant que si la patiente n’y arrive pas c’est qu’il ne trouve pas les bons mots.
    Elle en revanche ,elle en marre tous les jours de se battre aussi bien au travail que chez elle ben si elle en marre qu’elle en discute avec un psy puisque que pour l’instant elle n’arrive pas à parler à sa compagne mais pour une fois il serait bien qu’elle mette ses problèmes personnels de côté  pour se concentrer entièrement sur Becca.

    Puisque je viens d’évoquer les difficultés de Callie à communiquer avec Arizona elles ont conscience de cela puisqu’elles le disent clairement alors je n’arrive pas à comprendre qu’elles n’arrivent pas à se mettre d’accord sur la nécessité de consulter un psy  (dixit Arizona) afin de mettre les choses à plat.
    Depuis quelques temps il semble avoir des problèmes avec le fait de consulter et de faire une thérapie dans cette série c’est assez surprenant car en saison 2 lorsque Derek essaie de sauver son mariage avec Addison il en fait une, Christina et Owen ont participé à une séance en saison 8, lorsqu’il y avait un  malaise (les problèmes avec sa mère, Derek etc) combien de fois nous avons vu Meredith faire appel au Docteur WYATT, il en est de même pour Owen lorsqu’il a eu ses troubles post-traumatiques).
    J’ai du mal à comprendre les réticences de Calzona à en faire une parce que le sexe c’est bien mais ça ne résout pas les problèmes j’en veux pour preuve Owina qui en faisaient de même au lieu de discuter du problème qui les opposait à savoir les enfants et qui ont rattrapés, mis face à la réalité avec l’arrivée du petit Ethan.

    D’ailleurs j’ai halluciné lorsque l’une des sœurs d’April révèle que son mari a été infidèle et qu’elle et son époux n’ont pas ressenti le besoin de faire une thérapie  ils essaient juste d’avancer d’ailleurs on sent bien quand elle le dit qu’il y a encore des problèmes mais c’est normal comment peut-on avancer sans discussions, sans mettre les choses à plat ?
    Il est clair que vu leur situation ça va  péter à nouveau entre elles alors pourquoi ne pas prévenir les choses en amont en nous donnant une storyline crédible avec des discussions, une mise à plat au lieu de nous donner une mascarade de réconciliation tout ça pour soit disant le bien de Sofia, le bien de Sofia ça reste à voir parce que de par leurs attitudes je trouve qu’elles font tout sauf penser au bien de la petite parce que nul doute que l’enfant doit ressentir le malaise qui s’est installé entre ses mamans tellement c’est froid entre elles et que l’amour n’est pas là bref  c’est du grand n’importe quoi cette storyline.
    Ajoutons à cela l’attitude pathétique de Leah qui espère qu’elles rompent…

    Puisque je viens de parler du fait que je trouve anormal que Calzona  ne puisse pas faire appel à un professionnel par rapport à leurs problèmes , en revanche je trouve que c’est bien qu’enfin que Miranda ait été prise en charge sur le plan psychique ce qui à mon humble avis aurait dû être fait plus tôt.
    La psy à part la suivre partout, surveiller ses gestes, lui donner une médication qu’elle refuse de prendre (elle ne veut pas le faire parce qu’elle refuse d’admettre qu’elle est malade, d’ailleurs j’ai bien aimé que Richard fasse le // avec sa propre situation pour lui faire conscience qu’elle a besoin d’aide et enfin qu’elle puisse prendre ses médicaments.
    Richard toujours là fidèle à lui-même pour soutenir ses médecins  et d’ailleurs quand il dit à Miranda que c’est grâce à eux  qu’il s’en est sorti nul doute  qu’il lui rendra la pareille en l’aidant à traverser cette épreuve et à s’en sortir.
    D’ailleurs ça fait du bien de retrouver Richard hors du lit combatif et plein de  vie.  ), on se doute qu’elle se confier à sa psy je trouve que ça manque qu’on aurait pu nous montrer ça parce que j’aurais aimé l’entendre parler de son mal-être, de ce qu’elle ressent, ce qu’elle traverse, ce qu’elle a traversé j’espère que nous l’entendrons par la suite d’ailleurs d’après le synopsis de l’épisode de la semaine prochaine nous aurons peut-être un début d’explication parmi tant d’autres choses puisqu’elle va se confier à Ben sur ce qu’elle ressent à propos de son retour définitif à Seattle.

    Meredith/ Christina c’est pas ça, ça m’ennuie un peu Christina qui prend la mouche en entendant le mot méchant qui se vexe et tout ça mouais au moins elles ne discutent plus pour l’imprimante 3 D et arrivent à compatir sur la situation de l’une et de l’autre mais on sent que les choses sont loin d’être réglées.
    Bon à  présent que Meredith a fait part à Christina du changement du comportement de Shane  j’espère que celle-ci  va parvenir à le faire parler en lui demandant pourquoi il agit ainsi?
    D’ailleurs je suis entièrement d’accord avec Docteur Boa-Choko DEMPSEY sur le fait que son comportement pourrait s’expliquer par le fait qu’il se sente responsable de la mort d’Heather d’ailleurs il y a quelques jours j’ai dit dans l’un de mes commentaires que s’il réagissait comme cela c’était pour ne pas s’effondrer  et faire face à la mort de son amie.
    En tout cas nul doute comme l’a dit Docteur Boa-Choko DEMPSEY que tout ça va lui revenir en pleine face.
    Je n’ai pas apprécié son attitude tout au long de l’épisode.

    Je suis contente que le petit Nathan s’en soit sorti mais Christina j’ai eu l’impression peut-être à tort vous me direz  que l’important était que la procédure réussisse plus pour sa propre gloire que pour le bébé  lui-même.
    Bon d’accord je l’admets elle a été mise devant le fait accompli par Owen et Shane je peux comprendre sa réaction  de prime abord mais d’un autre côté sa première réaction a été et si quelque chose se passe mal sous-entendu je n’ai pas  envie de me vautrer devant tous les médecins du pays et ça s’est confirmé au moment où les choses se sont mal passées en salle d’opération lorsqu’elle exige qu’on n’éteigne les caméras elle ne pensait qu’à elle.
    L’opération aurait pu continuer à être filmée malgré les complications ses collègues savent très bien que des complications peuvent se produire lors  d’une intervention le risque 0 n’existant pas Owen lui avait dit que si ça  ne se   passe pas ça arrive bien évidemment mais on apprend toujours de ses échecs , ça aurait servi à d’autres mais bien sûr c’est Christina il ne faut pas qu’on la voit dans ces moments- là.
    D’ailleurs ça se confirme lorsqu’elle exécute sa petite danse avec Shane significative de la réussite d’une procédure avant-gardiste  ce succès comptait bien plus que le bébé lui-même.

    En revanche j’ai bien aimé Meredith et Stéphanie avec leur mouton Meredith  que l’on retrouve dans cet épisode et qui a su trouver les mots pour réconforter et encourager Stéphanie elle a raison avant d’y arriver elles passeront par un tas d’échecs et on apprend toujours de ses échecs d’ailleurs j’ai eu l’impression de revoir Derek quelques saisons en arrière réconfortant et encourageant Meredith lors de leur essai sur les gliomes qui avait dit qu’ils réussiraient (ce qui a été le cas avec Beth) et qu’ils boiraient cette bouteille de champagne qu’ils avaient achetée pour célébrer leur tout premier succès. (la maison en bougies que de souvenirs  ).
    Là j’ai aimé qu’elle lui dise qu’un jour qu’elles réussiront et qu’elles vont marcher sur la lune lol.

    April, ses sœurs Jackson et Matthew elles sont spéciales ses sœurs d’ailleurs c’est bien April a eu raison de s’énerver, c’est bien qu’elle les ait congédiées en tant que demoiselles d’honneur et remplacées par Meredith, Christina et Arizona étant donné le comportement de celles-ci.
    Alors cette fameuse révélation que j’avais supposé il y a quelques jours en disant que ses sœurs pensaient qu’elle était encore vierge et lorsqu’elle leur révèlera que ce n’est plus le cas elles seront choquées de l’apprendre  ABC qui fait une affiche pour ça il n’y a pas besoin.
    En tout cas elles ont reçues un double choc en plus d’apprendre cette nouvelle elles se font virer du poste de demoiselles d’honneur lol.
    Jackson/ Matthew leur petite querelle et après une petite explication tout va bien entre eux bof je n’y crois pas trop.

    Alex son père et Jo : Comme bon nombre d’entre vous j’aime bien cette storyline j'ai hâte de voir la suite, tout comme je suis impatiente de revoir le petit Bailey et son papa    la semaine prochaine et ce serait le must si on revoyait la jolie Zola  également pour ce final de mi-saison.  
    Bon samedi soir à tous.

     

    4
    Béné@
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 22:16

    Alors, même si l’épisode est loin d’être topissime, je l’ai apprécié dans sa globalité – sans doute car on a aussi un relatif retour à la normale avec des personnages plus cohérents et du temps d’écran partagé.
     
    Premier point positif, c’est d’avoir retrouvé Meredith ! Posée, humble (quel pied !), pédagogue avec son interne. J’ai beaucoup aimé son attitude lors de l’opération du mouton, elle marchera sur la lune, à coup sûr.
    J’ai trouvé ça bien aussi qu’elle aille vers Cristina de façon constructive. Même si ça part en sucette quand Mer dit que Shane devient méchant et veut ressembler à Cris. A nouveau, je ne pense pas qu’elle a voulu dire que Cris était méchante, mais l’état de leur relation fait qu’elle interprète les mots de Mer au premier degré.
    J’ai détesté Shane pour changer, et j’espère que les mots de Mer feront réfléchir Cristina par rapport à son interne. Qu’elle arrête de se faire manipuler, ça ne lui ressemble tellement pas. Il y a quelques temps, elle aurait remis Shane en place en 2 temps 3 mouvements s!il l'avait mise face au fait accompli avec la caméra.
    Heureusement que Cris a un regain d’humanité lorsqu’elle s’adresse à la maman de Nathan. Je pense qu’à l’inverse de Shane, elle pense également à sauver une vie, et pas uniquement à entrer dans l’histoire. Sa discussion avec Alex en témoigne un peu.
     
    Clairement, ça m’a énervée que Mer échoue et que les 2 requins y arrivent. Pas juste, pas juste du tout. (Bon, ok, juste bien pour le bébé, mais les persos méritaient l’inverse !) Un bonne claque dans la tronche de Shane et Cris aurait fait plus de bien qu’une danse indienne !
     
    Le fait qu’on n’ait pas eu de Merder du tout est décevant. Heureusement qu’on a eu un Derek en médecin parfait, compréhensif et humble. Le cas de la patiente était très émouvant, tout autant que Derek.  Cela contrebalançait parfaitement l’impatience et l’énervement de Callie. Cela a donné quelques jolies scènes. Le seul point négatif, c’est que la comparaison de cette SL avec Calzona était trop grosse, j’ai vu venir à des km le rapprochement de Callie en fin d’épisode.
     
    Rapprochement Calzona qui ne rime à rien d’ailleurs, je rejoins la majorité d’entre vous sur ce point. Soit, ridicule, j’ai même pas envie de m’étendre là-dessus. Les fans du couple sont contents (enfin, la majorité, pas tout le monde dans le même panier !), y a des bisous ! C’est froid, incohérent et ça va sans doute péter encore, mais elles s’embrassent !
     
    La storyline d'Alex et son père me plait toujours autant. On entrevoit un petit bout de son passé. Et on sent vraiment qu’il est tiraillé à la fin. Ses sentiments sont mitigés. Il est peut-être touché par les efforts que son père fait pour s’en sortir. Jo est également touchante. Elle essaye, s’investit, tente de protéger Alex, et en même temps, j’ai eu l’impression qu’elle s’investissait autant car c’était justement le père d’Alex. J’espère aussi que la relation Jolex va s’étoffer un peu à l’avenir. Je les aime vraiment bien, mais en tant que couple, leur relation manque de consistance. J’ai eu l’impression de voir les 2 amis de la saison 9 aujourd’hui. J’aimerais qu’on aille plus loin.
     
    April, Jackson, Matthew, ses sœurs : Les sœurs d’April m’ont fait sourire, c’était marrant au final. Elles sont pénibles, April les remet bien en place et les vire. C’était bien qu’elle s’impose. Les choses ne sont évidemment pas réglées entre Matthew et Jackson. Il risque d’y avoir un peu de sport dans le prochain épisode, ça ne peut pas en rester là j’imagine.
     
    Richard/Bailey : J’aime vraiment toujours autant la relation privilégiée qu’ont ces deux personnages. Je les ai trouvés émouvants. Comme d’habitude, Richard a su trouver les mots pour toucher Miranda. J’espère aussi qu’on arrive à peu de choses près au bout de la SL  des tocs de Bailey. Car même si Chandra Wilson excelle dans son jeu, je n’accroche pas plus que ça sur le fond. Si ce n’est que ça a donné lieu à de belles scènes avec Richard.

    5
    stevelovekono
    Lundi 9 Décembre 2013 à 10:14

    Bonjour aà tous et à toues : 

    Cris-Mer : Alors moi je trouve que notre Cristina Yang on a beau dire ce que l'on veut ce n'est plus la Cristina Yang du début une évolution certaine certes elle est toujours compétitive arrogante opérationnelle mais quel chirurgien ne l'est pas. Par contre elle est douée avec les enfants et ça c'est indéniable.

    Sa relation avec Mer je la trouve pas ennuyante dans la mesure ou au bout de 10 années d'amitié c'est normal qu'à un moment donné on ne voit plus la même chose de la même façon et qu'on s'éloigne sans le vouloir et j'éspère que d'ici la fin de saison on retrouve nos deux compères ....

    Shane à une attitude déplacée envers Meredith mais pas seulement il se rattache à Cristina parce qu'elle est ce qu'il a de plus proche d'une amie mais tôt ou tard il va devoir y faire face et j'éspère que Cristina prenda en compte ce que Meredith lui a dit. Par contre j'ai hâte de voir la réactioon de Owen par rapport au fait que Cristina et shane couchent ensemble (j'espère que cette histoire est juste passagère ...) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :