• Episode 10.13 : Take It Back

    Photobucket

    Titre français : Pour le meilleur et pour le pire

    Scénariste : Austin Guzman

    Réalisateur : Rob Corn

    Diffusion Etats-Unis : 27 février 2014 sur ABC

    Diffusion France : 6 mai 2015 sur TF1

     

    Voix off : Chaque jour, un chirurgien prend des décisions qui peuvent se passer de deux façons : soit très bien, soit très, très, très mal. Le problème, c’est que les décisions mémorablement grandes et les décisions mémorablement mauvaises paraissent exactement les mêmes quand vous les prenez.

     

    Les portes de la grange s’ouvrent pour laisser passer April et Jackson qui courent en riant jusqu’à la voiture de Jackson. April est à peine assise qu’elle réalise ce qu’ils viennent de faire. Son sourire s’efface. Elle se met à haleter. Jackson lui demande ce qu’elle a. Est-ce qu’elle ne veut pas partir avec lui ? Elle se tourne vers lui et, après l’avoir regardé intensément pendant quelques secondes, se jette sur lui pour l’embrasser. Après un long baiser passionné, elle lui demande de faire démarrer la voiture.

    Pendant ce temps là, Meredith rassemble ses affaires pour repartir à l’hôpital. Elle est de fort mauvaise humeur car elle a appris que son mari avait l’intention de travailler dans le programme du Président des Etats-Unis. Derek tente de lui faire comprendre que quand le Président des Etats-Unis en personne vous appelle, on ne peut pas lui dire non. Quand le gouvernement investit de l’argent dans un programme tel que la cartographie cérébrale, cela a un énorme impact dans le monde entier. Meredith lui demande sèchement de lui donner le fer à friser. Cristina entre dans la pièce en annonçant que les sœurs d’April ont tellement pleuré qu’elles ont utilisé tous les mouchoirs en papier disponibles. Meredith lui demande si elle a au moins réussi à calmer la mère d’April. Cristina répond qu’elle a essayé mais elle ne voit pas comment elle aurait pu prétendre que ce qui vient de se passer n’est pas la chose la plus sympa qu’elle ait jamais vue. Elle reconnait qu’elle avait un avis réservé sur April mais maintenant, non seulement elle est son amie, mais sa fan. Meredith quitte la pièce sans un mot, après avoir lancé un regard noir à son mari. Cristina demande à ce dernier si Meredith est fâchée contre elle. Derek la rassure, il est le seul concerné. Il explique qu’il a reçu un appel du Président des Etats-Unis et que suite à cela, il a dû revenir sur une promesse qu’il a faite à Meredith. Cristina est impressionnée. Elle reçoit un message sur son téléphone portable. Elle informe Derek que quelque chose s’est passé à l’hôpital.

    Alex et Jo sont revenus à l’hôpital où Owen leur a appris ce que Shane avait fait à Jimmy. Alex est fou de rage. Il exige le renvoi de Shane. Il veut même le faire arrêter. Owen tente de le calmer en lui disant que Richard surveille son père comme du lait sur le feu. Il ajoute que l’état de Jimmy est stable et qu’ils vont faire tout leur possible pour que cela continue. Richard les rejoint. Owen aimerait savoir à quoi Shane pensait quand il a opéré le père d’Alex. Richard répond que Shane ne pensait pas, il était en pleine hallucination, ne cachant pas du tout ce qui se passait. Il croyait même que c’était Heather Brooks qui était sur la table d’opération. Leah intervient pour informer ses collègues que Shane lui a montré comment modifier les heures dans le système informatique de l’hôpital afin de pouvoir travailler sans presque jamais se reposer. Elle décide de partir à sa recherche. Owen annonce à Alex qu’il a demandé à Cristina de revenir pour s’occuper de Jimmy. Alex ne veut pas en entendre parler. Il refuse que Cristina touche son père. Si Shane a pu foutre un tel bordel, c’est de sa faute à elle. Elle lui a laissé croire qu’il dirigeait l’hôpital. Sinon pourquoi aurait-il décidé de couper le cœur de Jimmy tout seul ? Une fois encore, Owen essaie de tempérer Alex. Il lui conseille d’attendre de connaitre tous les faits avant de juger. Alex lui jette en pleine face que Cristina couche avec Shane. Owen est choqué.

    Arizona et Callie sont encore à l’endroit où April devait se marier. Arizona est en train de charger dans leur voiture tous les cadeaux que les invités ont faits aux futurs mariés. Constatant que sa compagne est nerveuse, Callie lui suggère de se calmer. Arizona ne l’écoute pas. Elle râle parce que certains cadeaux ne portent plus la carte mentionnant le nom des donateurs. Comment April va-t-elle pouvoir les rendre si elle ne sait pas qui les a offerts ? Callie promet à Arizona qu’elles vont retrouver les cartes. Tout va s’arranger. Le visage baigné de larmes, Arizona se tourne vers elle en criant que ça ne s’arrangera pas. C’est bien là, le problème. Elle reproche à Callie de vouloir toujours tout arranger, comme leur mariage, de se tuer à la tâche pour la faire redevenir telle qu’elle était avant. Mais ce n’est pas possible car elle n’est plus cette personne. Elle ne veut pas s’excuser pour ça et elle ne veut pas être arrangée. Callie réplique qu’elle non plus n’est plus la même mais ça ne veut pas dire que… Arizona l’interrompt en hurlant que leur couple ne marche pas et elle sait que Callie en est consciente depuis un moment, même avant elle. Callie ne le nie pas. Embarrassée, elle propose à sa compagne de rentrer chez elles pour en discuter posément. Arizona hoche la tête. Ce n’est plus chez elle. Callie est interloquée.

    Miranda Bailey et Ben sont rentrés chez eux et la discussion est animée. Miranda demande à son mari de cesser de se comporter comme un enfant. Il ne lui cache pas qu’il en a assez de ses reproches. Il est puéril, il est à l’origine de ses toc. Est-ce que par hasard, il ne serait pas aussi responsable du réchauffement climatique ? Ou bien peut-être qu’il a assassiné le Président Kennedy ? Ça expliquerait beaucoup de choses, non ? Elle lui crie qu’il a abandonné la chirurgie. Ce n’était pas censé se passer comme ça. Elle pensait que leur mariage serait différent du premier. Elle croyait qu’il comprendrait ce que c’était que d’être chirurgien. Mais il a tout laissé tomber et maintenant, elle est à nouveau mariée à un homme qui attend de la voir tous les soirs, de voir ce qu’elle va faire, quand elle va revenir à la maison. En colère, Ben lui demande si elle croit qu’il a été heureux d’abandonner la chirurgie. Est-ce qu’elle croit qu’il s’est servi d’elle comme excuse pour y renoncer ? Elle répond que oui. Il réplique qu’il était la star de son programme. Il avait enfin trouvé ce qu’il cherchait depuis des dizaines d’années. Alors, oui, c’est vrai, il est parti parce qu’il voulait être auprès de sa femme mais ça a été le choix le plus difficile de sa vie. Surprise, Miranda lui demande si cela veut dire qu’il ne voulait pas abandonner la chirurgie. Il le lui confirme.

    Stephanie, qui est toujours vêtue de la robe qu’elle portait au mariage d’April, est assise dans un couloir de l’hôpital. Elle semble absente. Jo, qui ne s’est pas encore changée non plus, vient la retrouver. Leah, qui est là aussi, informe Jo qu’elle n’a pas réussi à trouver Shane. Elle va se rendre chez lui. Si jamais le garçon est mort sur le bord de la route, elle va perdre la boule. Jo lui demande si elle peut en profiter pour ramener Stephanie chez elle. Elle ajoute que leur camarade a passé une sale journée. Leah se moque de Stephanie. Avoir une mauvaise journée en allant à un mariage ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Elle a bu trop de champagne ? Elle a des ampoules aux pieds d’avoir trop dansé ? Stephanie répond d’une voix atone qu’elle n’a pas dansé parce que son petit ami s’est enfui avec la mariée. Leah est stupéfaite. Jo propose de la rejoindre chez elle, une fois que les choses se seront calmées avec le père d’Alex, et elles se saouleront et elles brûleront des trucs. Stephanie est d’accord. Jo s’en va. En voyant l’expression douloureuse de Stephanie, Leah n’insiste pas et s’éloigne aussi. Au bord des larmes, Stephanie se lève et quitte l’hôpital en courant.

    On aperçoit Shane qui dort sur un banc, à l’extérieur de l’hôpital. Ses mains sont encore rouges du sang du père d’Alex.

    April supplie Jackson d’arrêter la voiture sur le bord de la route. Il s’exécute aussitôt en lui demandant de sa calmer. Elle ne voit pas comment ce serait possible. Qu’est-ce qu’ils sont en train de faire ? Est-ce que c’est un plan ? Jackson proteste. Il n’y a aucun plan. Comment peut-elle croire qu’il avait prévu de gâcher son mariage ? Elle répond qu’elle sait que ce n’est pas son genre. Il veut lui parler mais elle l’en empêche. Elle est désolée mais elle ne peut pas faire ça. Elle sort de la voiture et s’en éloigne d’un pas vif.

    Trois semaines plus tard…

    Arizona se trouve devant une maison qui est à vendre (l’affiche mentionne également que la demeure a été mise sous séquestre). L’employée de l’agence immobilière qui l’accompagne, lui annonce que les gouttières vont être réparées ainsi que le dégât des eaux dans la chambre. Cette dame ne cache pas qu’elle est assez surprise de la vitesse à laquelle la vente a été conclue. Elle suppose qu’Arizona est vraiment prête à déménager. Arizona répond que parfois, on a besoin de prendre un nouveau départ. L’employée lui présente ses félicitations avec un grand sourire. Callie sort de la maison en annonçant qu’il est trop tôt pour ouvrir le champagne, car elle a découvert une énorme tache de sang dans la chambre. L’employée de l’agence la rassure. Le tapis de la chambre sera changé dès aujourd’hui. Elle s’éloigne pour appeler ceux qui doivent s’en occuper. Restée seule avec sa compagne, Arizona lui fait part de sa joie. Cette maison est superbe et elle sera bientôt à elles. Callie est nettement moins enthousiaste car il y a eu un meurtre dans cette maison. Arizona lui demande d’essayer d’être positive. Avec un grand sourire, Callie dit que la maison est très jolie. Arizona éclate de rire. Elles s’embrassent.

    Derek, qui est vêtu d’un costume, marche dans un couloir de l’hôpital en tapotant sur sa tablette, lorsque Ben le rejoint. Il lui fait une remarque sur sa tenue. Derek répond qu’il a un truc important ce jour là. Ben réplique que c’est son cas aussi, Dans vingt minutes, il doit faire les visites des patients avec Richard et ensuite il devra faire une garde aux urgences qui lui permettra, il l’espère, de s’occuper de nombreux cas de trauma. Il demande ensuite à Derek en quoi consiste son truc important. Derek lui apprend que la Maison Blanche épluche son passé. C’est un grand jour pour nous deux, conclut Ben.

    Leah et Jo sont en train de se changer dans le vestiaire des résidents. Jo fait remarquer à sa camarade que si Stephanie ne veut pas leur parler de ce qui s’est passé, elles ne peuvent pas l’y obliger. Leah rétorque que cela fait trois semaines qu’elles n’ont pas réussi à avoir une seule vraie info sur ce qui s’est vraiment passé entre Jackson et April. La seule chose qu’elles savent, c’est ce qu’elles voient, à savoir que ces deux personnes s’évitent, que Stephanie évite ses amies et que personne ne dit rien. Ben entre dans la pièce. Leah se tourne aussitôt vers lui. Elle considère que, comme il fréquente des titulaires, il doit être au courant de ce qui se passe. Il répond qu’il n’aime pas les commérages. Leah réplique qu’elle, c’est lui qu’elle n’aime pas. Stephanie arrive à son tour. Ses camarades l’accueillent avec enthousiasme. Jo est heureuse de voir qu’elle est enfin sortie de sa cachette. Après avoir nié qu’elle se cachait, Stephanie l’admet avant d’ajouter qu’il parait que le temps guérit les blessures. Elle remarque ensuite la blouse de Shane dans un casier et demande s’il est revenu. Jo répond qu’elle ne l’a pas encore vu. Elle n’arrive pas à croire que le Conseil d’administration ait accepté qu’il revienne. Ben lui fait remarquer que les deux semaines de repos que le jeune a prises ont dû lui faire le plus grand bien. Selon lui, Shane est un brave garçon qui a suivi une mauvaise voie. La ferme, papa, lui lance une Jo agacée avant de quitter la pièce. Vexé, Ben demande à Leah et à Stephanie quel âge elles lui donnent. 49 ans, répond Stephanie. Ben tique. Miranda entre dans la pièce pour lui apporter le déjeuner qu’il a oublié. Il lui fait remarquer qu’elle n’était pas obligée de lui préparer à manger, il aurait été déjeuner à la cafétéria. Miranda réplique que si ça avait été le cas, il aurait encore mangé une pizza ou un hamburger et qu’après, il se serait plaint de brûlures d’estomac. Elle s’en va après lui avoir donné un petit bisou. Moqueuse, Stephanie demande à Ben si elle peut changer sa réponse, parce que maintenant, elle lu donne douze ans. Leah pouffe de rire.

    Jo vient d’apprendre de quelle façon Alex s’y était pris pour faire venir l’ex-femme de son père à Seattle. Elle n’en revient pas qu’il ait osé faire ça. Il se justifie par le fait que cette femme esquivait tous ses appels téléphoniques. En outre, quelqu’un va devoir prendre des décisions concernant Jimmy et il ne veut pas être cette personne. Après tout, cette femme est techniquement toujours l’épouse de Jimmy. Jo estime que ce n’est pas une raison pour mentir. Pour Alex, oui, et c’est même très facile. Ils arrivent devant l’ascenseur au moment même où l’ex-épouse de Jimmy, Naomi, en sort. Celle-ci fait aussitôt remarquer à Alex qu’il ressemble très fort à son père, ce qui pour elle, ne semble pas être un compliment. C’st d’ailleurs comme cela qu’Alex le prend puisqu’il s’en excuse. Il se présente ainsi que Jo qu’il définit comme sa fiancée, à la plus grande surprise de l’intéressée. Alex et sa belle-mère la quittent pour se rendre à la chambre de Jimmy.

    Des patients sont amenés aux urgences. Ils ont tous été victimes d’un carambolage sur les quais. Il y a les personnes qui étaient dans les voitures mais aussi celles qui ont été renversées par ces dernières. Shane se tient immobile à l’entrée du service. Il ne bouge que lorsque Jackson l’invite à venir l’aider. Owen s’y oppose immédiatement. Il a décidé que Shane travaillerait avec lui ce jour là. Il ordonne à Stephanie d’assister Jackson mais réalise aussitôt qu’il ne peut pas imposer ça à la jeune femme. Il demande alors à Ben de rejoindre Jackson, ce qui soulève les protestations de Richard. Ben était censé travailler avec lui. Il estime qu’on ne doit pas séparer les anciens, remarque qui ne plait pas à Ben. Owen réplique qu’il a déjà suffisamment de problèmes comme ça et que c’est inutile d’en rajouter. Leah propose alors de travailler avec Jackson, pour ne pas séparer les vieux chiens, ajoute-t-elle. Les grands chiens, marmonne Jackson (jeu de mots : en anglais, big dogs signifie les personnes importantes). En l’entendant, une patiente lui dit que ce n’est pas un chien qui a provoqué l’accident, mais un chat, un très gros chat.

    Il s’agit en fait d’un homme qui a subi plusieurs interventions pour avoir l’apparence d’un félin. Il fait partie des victimes, car il été renversé par une voiture, et il souffre sans doute d’une fracture du bras. Stephanie, qui doit l’examiner, n’arrive pas à détacher les yeux de son visage.

    Derek arrive dans un restaurant où doit se dérouler son entrevue avec les enquêteurs de la Maison Blanche, Miles Green et Rita Belmont. Derek leur présente immédiatement des excuses pour son retard. Miles répond qu’ils étaient au courant. Ils ont localisé son téléphone depuis leur dernier appel. Derek se fige sur place, ce qui déclenche l’hilarité de Miles. Il ne s’agit que d’une plaisanterie. Miles avertit cependant Derek qu’il ne doit pas se faire d’illusions. Ils en savent beaucoup sur lui. La Maison Blanche exige une enquête très approfondie sur les antécédents de ceux qui vont être associés aux programmes du Président. Derek ne doit donc pas s’étonner si l’entretien aborde des sujets très personnels. Et d’ailleurs, Miles commence immédiatement en évoquant Meredith. Derek l’a bien rencontrée alors qu’elle était son élève, n’est-ce pas ? Derek, qui est relativement tendu, répond qu’effectivement on peut dire cela. Est-ce que c’est mal ? Ses interlocuteurs restent silencieux.

    Meredith travaille à ses recherches lorsque Cristina vient lui demander si elle est tentée de sortir de son laboratoire pour quelques heures, le temps de pratiquer une intervention ensemble. La proposition étonne un peu Meredith. Cristina répond qu’elle a envie de travailler avec elle mais elle veut que ça soit réciproque. Son amie répond que c’est le cas. Mais est-ce que Cristina est sûre de vouloir travailler avec elle ? Cristina assure que oui, ce sera amusant. Mais on sent que les deux femmes sont sur la défensive.

    L’homme-chat, prénommé Robert, explique les circonstances de son accident à Callie et Stephanie. Il marchait dans la rue quand une voiture conduite par une femme a brûlé le feu rouge. Six voitures sont entrées en collision et l’une d’elles est venue le renverser sur le trottoir. Stephanie note que les pupilles du patient ne sont pas réactives. Compte tenu de l’apparence de ses yeux, ceux d’un chat, elle suppose qu’il porte des lentilles de couleur, ce qu’il confirme. Il énumère ensuite tout ce qu’il a fait pour ressembler à un félin, des dents taillées, des moustaches implantées, un tatouage permanent… Comme les deux chirurgiennes l’examinent attentivement, il leur rappelle qu’elles sont censées le soigner. Il leur demande ensuite des nouvelles d’une petite fille qui a été blessée dans l’accident. Stephanie lui promet de s’informer à son sujet. Callie répond qu’elles vont plutôt se préoccuper de le faire sortir de l’hôpital afin qu’il puisse profiter de ses neuf vies. Ravie de sa plaisanterie, elle éclate de rire.

    Richard, Owen, Ben et Shane sont au chevet d’une patiente que Shane doit intuber. Owen lui rappelle sèchement qu’il doit améliorer la situation de la patiente, pas l’empirer. Shane répond qu’il n’arrive pas à voir par où il doit faire passer le tube. Owen demande aussitôt à Ben de le remplacer. Ben procède à l’intubation en quelques secondes à peine. Il est cité en exemple par Owen. Voilà comment un interne de deuxième année doit procéder ! Il ordonne ensuite à Shane de partir à la recherche du téléphone de la patiente afin de pouvoir contacter ses proches, ajoutant perfidement que Ben peut lui montrer comment faire, s’il le désire. Shane le fusille du regard mais sort dans dire un mot. Richard rappelle alors à Owen que le jeune homme est encore fragile. Il craint que la méthode appliquée par Owen l’achève avant qu’il ait eu la chance de se remettre sur pied. Owen réplique que si cela n’avait tenu qu’à lui, Shane ne serait plus là. C’est d’ailleurs ce qu’il a dit au Conseil d’Administration mais celui-ci n’a pas tenu compte de son avis. C’est leur droit, mais il est toujours le chef de la chirurgie et donc, il fera comme il lui convient.

    Alex demande à Naomi pourquoi elle n’est pas venue avec son fils. Elle répond qu’elle n’avait pas de raison de le faire. Elle est juste venue pour récupérer la guitare de Jimmy. Alex pourra disposer du reste des affaires comme il le veut. Ils arrivent devant la chambre de Jimmy. Naomi est stupéfaite. Quoi ? Jimmy n’est pas mort ? Elle reproche à Alex de lui avoir menti. Il est mal à l’aise.

    Meredith et Cristina sont dans une salle d’opération. Meredith fait remarquer à son amie que c’est la première fois qu’elles retravaillent ensemble depuis leur brouille. Cristina répond qu’elle en est très contente. Meredith aussi, mais elle a envie de poser une question qui risque de gâcher l’ambiance. Elle se demande comment ça se fait que Shane ne soit pas avec elles, surtout après que Cristina ait tellement insisté auprès des membres du Conseil pour qu’ils acceptent de réintégrer le jeune homme. Cristina reconnait que Meredith a eu raison à propos du résident et qu’elle, elle aurait dû prévoir ce qui s’est passé. Elle avoue en vouloir terriblement au jeune homme au point d’avoir peur de lui arracher les bras si elle le revoit. En plus, à cause de lui, Alex ne lui parlait plus. Il vient juste de recommencer. Meredith lui explique que, dans les livres consacrés au comportement des parents vis-à-vis de leurs enfants, il est dit que quand un enfant comment une faute, ses parents doivent mettre leur colère de côté pour lui parler. Cristina lui demande sur un ton ironique si c’est ce qu’elle fait avec Derek. Meredith le reconnait. Ce qui est le plus étonnant, c’est que plus elle est gentille, plus Derek se sent coupable. C’est le seul amusement qu’elle ait eu récemment. Cristina lui rappelle que le Président des Etats-Unis a téléphoné personnellement à son mari. Meredith lui demande si elle veut vraiment prendre la défense de Derek, au risque de gâcher le bon moment qu’elles sont en train de passer. Cristina lui donne raison. Que Derek aille se faire foutre ! Meredith la remercie.

    Dans la salle du scanner, Jo se confie à ses camarades. Une demande en mariage, c’est important. On s’en souvient. Mais elle, elle ne s’en souvient pas. Est-ce qu’elle était ivre ? Est-ce qu’elle boit trop ? Stephanie répond d’un ton morne qu’elle envie la vie parfaite de Jo. Celle-ci lui demande ce qu’elle ne comprend pas dans "accidentellement fiancée" ? Soudain, elle réalise qu’Alex considère l’avoir demandée en mariage avec ce qu’il lui a dit avant le mariage d’April. Leah la prie d’arrêter de parler de fiançailles et de mariage devant Stephanie qui a été abandonnée devant l’autel. Jo réplique que ça n’a pas été le cas. Leah rectifie, Stephanie a été abandonnée près d’un autel. Jo pousse discrètement Leah du coude, parce qu’April est apparue à la porte de la pièce. Mal à l’aise, April prévient les trois jeunes femmes qu’elle a besoin du scanner. Stephanie prend un air détaché pour dire qu’elles ont presque terminé. April l’invite à prendre tout son temps, elle reviendra plus tard. Elle est à peine partie que Leah la traite de garce. Stephanie s’empresse de l’approuver. Plus raisonnable, Jo l’encourage à tourner la page, et pour cela, à discuter avec Jackson. Stephanie lui demande ce qu’elle attend pour aller parler à son fiancé. Jo s’en va.

    Naomi abreuve Alex de reproches. Elle se demande si ce qu’il a fait, l’appeler en prétendant que son mari était mort pour la faire venir, n’est pas illégal. Alex lui fait remarquer que Jimmy est en train de mourir. Il a une infection, ses organes lâchent. Ce n’est plus qu’une question de jours. Il ajoute que Jimmy sait que sa femme va venir le voir. Naomi aimerait savoir ce qu’elle est censée faire. Tenir la main de Jimmy et sécher ses larmes d’un baiser, comme s’il n’était pas un enfoiré ? La guitare qu’elle est venue récupérer appartenait à son père. Celui-ci lui en avait laissé deux autres que Jimmy a mis en gage. Un jour, la troisième à disparu, en même temps que lui d’ailleurs Alex l’interrompt. Si Jimmy a débarqué dans cet hôpital, c’est parce qu’il voulait devenir sobre, pour elle et pour leur fils. Ça a été très dur mais il a réussi. Alex est persuadé qu’elle et son fils sont la seule raison pour laquelle Jimmy s’accroche encore à la vie. Il supplie Naomi de ne pas laisser tomber son mari maintenant. Naomi sort de la chambre et y revient quelques secondes plus tard, la guitare à la main. Elle dit à Alex qu’elle a été avec Jimmy pendant cinq ans. Elle sait quand il raconte des conneries. Et là, elle vient de constater qu’Alex est son fils à 100%. Elle s’en va.

    Robert explique à Callie qu’il a subi quinze opérations pour ressembler à un chat. Pour cela, il a dépensé tout ce qu’il avait. Il sait que beaucoup de personnes ne sont pas heureuses de ce qu’elles sont et pourtant, elles ne font rien pour changer ça. Lui, au contraire, il a eu la force de changer pour devenir celui qu’il voulait, être. Il s’est investi. Stephanie lui fait remarquer qu’il aurait pu choisir un moyen moins extrême, comme s’inscrire dans une salle de sport. Par contre, Callie apprécie qu’il ne fasse pas les choses à moitié. Stéphanie aimerait savoir comment ça se passe avec les femmes. Robert lui confie qu’il avait une petite amie quand il a commencé à se transformer. Elle était tout à fait pour mais ça s’est terminé entre eux, et depuis… Disons que l’homme chat a sa part de plan cul ! Les deux femmes n’insistent pas. Il leur redemande des nouvelles de la petite fille qui a été victime de l’accident. Callie répond qu’elle n’est pas autorisée à lui donner des nouvelles d’un autre patient, c’est confidentiel. Il croit comprendre que cela veut dire que la petite ne va pas bien.

    Leah assiste Jackson sur une opération. Elle le fixe d’un regard agressif et jette brutalement les instruments, en faisant beaucoup de bruit, comme si elle voulait attirer son attention. Il comprend qu’elle a quelque chose à lui dire et l’invite à s’exprimer. Elle ne se fait pas prier. Elle estime qu’il aurait dû être plus honnête avec Stephanie durant tout le temps où ils sont sortis ensemble. Stephanie s’inquiétait de ce qu’il pouvait encore ressentir pour April, elle lui en parlé mais il n’a rien dit. Est-ce qu’il attendait le bon moment pour l’humilier en public ? Jackson remarque que le reste de l’équipe attend avec impatience sa réponse. Il s’en veut d’avoir tendu la perche à Leah. Celle-ci rétorque qu’il doit avoir un problème d’impulsivité. Il riposte que cela fait des semaines qu’il tente de présenter ses excuses à Stephanie mais celle-ci le fuit. Il se sent vraiment mal pour ce qu’il lui a fait mais ce n’était pas du tout prévu. Il ne savait pas ce qu’il allait faire jusqu’au moment où il l’a fait. Leah lui fait remarquer que pourtant, il n’est pas avec April. Ils sont tous les trois tout seuls maintenant. Tout le monde est malheureux. Finalement, on dirait que les choses se sont bien passées, non ? Jackson répond qu’il va se remettre au travail pour réparer le bras du patient. Elle, elle peut continuer à le fixer des yeux mais elle va devoir donner un coup de main.

    April a raconté à Arizona sa rencontre avec les résidentes. Elle a eu l’impression que les trois jeunes femmes la jugeaient, avec leurs petits yeux de résidents, les mêmes qui jugeaient Arizona l’infidèle. Sans réaliser que leur conversation est espionnée par Miranda, Arizona tente de réconforter April. Elle estime que l’histoire de la jeune femme avec Jackson n’est pas comparable à la sienne, du moins c’est ce qu’elle croit. April est mal à l’aise. Miranda attend impatiemment d’entendre la réponse qu’elle va faire lorsque la conversation est interrompue par l’arrivée de Callie qui veut prévenir sa compagne qu’elle ne pourra sans doute pas se libérer pour aller signer les papiers d’achat de la maison, chez le notaire à 17h. Arizona la rassure, c’est le notaire qui va se déplacer. April leur annonce qu’elle va leur offrir, en guise de cadeau de pendaison de crémaillère, une sorbetière qu’elle a reçue en cadeau de mariage, et qu’elle ne peut pas renvoyer puisqu’elle ne sait pas qui la lui a offerte. Elle s’en va. En marmonnant, Arizona rappelle à Callie qu’elle l’avait mise en garde pour les cartes des cadeaux. Miranda se précipite sur elles pour savoir ce qui se passe entre Jackson et April. Elle leur avoue avoir essayé d’obtenir des informations par l’entremise de Ben mais celui-ci s’est mis en mode anti-commérages. Stephanie arrive en courant pour avertir Callie que Robert a disparu et que personne ne sait où il est.

    Richard et Ben déjeunent à la cafétéria. Richard invite Shane à se joindre à eux. Le jeune homme objecte qu’Owen l’a chargé de vérifier pour la troisième fois les résultats des analyses d’une patiente avant que celle-ci n’aille en salle d’opération. Richard le rassure. L’opération ne devant pas avoir lieu avant un petit moment, il a le temps de s’asseoir avec eux. Cela fera du bien à Ben d’avoir des amis de son âge. Ben est un peu vexé. Il demande à Richard quel âge il lui donne. Shane fait remarquer que la tartine que Ben vient de déposer sur la table a une forme de dinosaure. Au même moment, Richard s’empare d’un petit mot qui accompagnait la tartine, adressé par Miranda à son "garçon exceptionnel" en lui recommandant de ne pas oublier de se laver les mains. Shane sourit tandis que Ben précise qu’il a pris par erreur le déjeuner de son beau-fils. Il se lève pour aller acheter un hamburger. Le bipeur de Shane sonne. C’est Owen. Stressé, le jeune homme se lève de table pour aller chercher les résultats des analyses de sa patiente. Richard constate qu’il a oublié sa pomme sur la table. Il semble soucieux.

    Robert entre dans la chambre de la petite fille dont l’état de santé le préoccupe tant. L’enfant dort. Richard se penche sur son lit pour lui présenter ses excuses. Tout est de sa faute. Il espère qu’elle va aller mieux. La petite fille ouvre les yeux et se met à hurler de peur. Arizona entre dans la chambre et demande à Robert ce qu’il fait là. Il se tourne vers elle et elle se met à hurler à son tour. Lui aussi se met à crier. La petite fille cache son visage sous son oreiller.

    Alex est en train de taper sur un distributeur de boissons lorsque Jo le retrouve. Elle lui demande si ce qu’il lui a dit avant le mariage d’April doit bien être considéré comme une demande en mariage. Il ricane. Est-ce qu’elle est sérieuse ? Qu’est-ce que c’était à son avis ? Elle répond qu’elle a cru qu’il était énervé à cause de son père. En général, les demandes en mariage se terminent par "veux-tu m’épouser". Si elle avait compris de quoi il était vraiment question, jamais elle n’aurait dit… Alex l’interrompt. Super ! Après Naomi qui a laissé tomber Jimmy, c’est elle qui le laisse tomber. Putain de destin ! Jo proteste. Elle ne le laisse pas tomber mais ils ne peuvent pas se marier uniquement parce qu’il est perturbé par son père. Alex la prie de ne pas se servir de son père pour cacher qu’elle a peur. Si elle ne veut pas se marier, elle n’a qu’à le dire. Jo réplique qu’effectivement, elle ne veut pas se marier, elle n’est pas prête pour ça. Mais le problème est ailleurs. Cette demande en mariage n’a rien à voir avec l’amour, mais avec le chagrin qu’Alex éprouve. Alex affirme qu’il n’en est rien. Il s’en va, fuyant la discussion. Enervée, Jo envoie son poing dans la vitre du distributeur qui se brise.

    Au restaurant, Derek continue de subir l’interrogatoire des enquêteurs de la Maison Blanche. Miles évoque maintenant les problèmes d’addiction d’Amelia. Derek confirme que celle-ci est sobre et qu’elle se rend fréquemment aux réunions. Miles reconnait qu’Amelia n’est pas le sujet qui les intéresse. Ce qui éjecterait Derek du programme du président, ce serait embaucher des travailleurs sans papiers ou avoir une dette impayée, mais pas de souci à ce sujet, il n’a même pas de prêt étudiant. Rita prend alors la parole pour demander à Derek ce qu’il peut leur dire au sujet de Michael Boetcher. Derek qui souriait légèrement, se crispe. Il aimerait savoir si parler de Michael est vraiment pertinent. Rita insiste. Elle aimerait savoir pourquoi il envoie tous les mois une somme de 3.500 $ à la mère de Michael.

    Alex est au chevet de son père. Celui-ci se réveille. Ses premiers mots sont pour demander si sa famille est arrivée. Alex répond que non. Jimmy lui confie qu’il a peur. Cela signifie beaucoup pour lui qu’Alex ait réussi à ce que Naomi et Nicky prennent un avion pour venir le voir. Il espère qu’Alex n’aura pas à les appeler pour leur dire de tout annuler. Alex lui conseille de se calmer. Jimmy aimerait savoir comment il a fait pour convaincre son ex-femme de venir. Alex avoue qu’il lui a dit que son mari était mort. Jimmy se met à rire. C’est ce qu’il aurait voulu ? Il remarque alors que sa guitare a disparu. Alex prétend l’avoir mis avec le reste de ses affaires dans un entrepôt. Jimmy le supplie de la ramener. Cette guitare appartient au père de Naomi, il l’a prise quand il est parti. De toutes les conneries qu’il a commises, celle-là est la pire. Il veut rendre la guitare à son ex-femme. Il demande ensuite à son fils de s’arranger pour qu’il soit éveillé quand sa famille arrivera.

    Callie rassure Robert. Son escapade dans l’hôpital n’a pas aggravé sa fracture. Robert regrette amèrement ce qu’il a fait. Callie pense qu’il parle de la peur qu’il a faite à la petite fille mais en réalité, il parle de l’accident. Il n’aurait jamais dû sortir de chez lui. Tous ces gens ont été blessés par sa faute, à cause de son apparence. Quand il a commencé à se transformer, ses parents, tout le monde l’a mis en garde, en lui disant qu’il ne se plairait plus dans vingt ans. Il ne les a pas crus. Il pensait savoir qui il était. Mais il n’avait que 19 ans. Maintenant, il fait du télétravail. Il n’arrive pas à avoir des relations amoureuses. Le genre de femmes qu’il attire lui fait peur. Il n’a pas d’ami. Les gens le fixent des yeux, ils se moquent de lui, ils le frappent aussi. Cela faisait un an et demi qu’il n’était plus sorti de chez lui. Il a réalisé que le temps passait et qu’il fallait qu’il réagisse, qu’il essaie de revivre. Il a donc décidé de faire une promenade. C’était le matin-même… Ne sachant que lui dire, Callie lui annonce qu’elles vont lui mettre une attelle. Il lui demande de se dépêcher, il est pressé de rentrer chez lui.

    Alex entre dans la salle d’opération où se trouvent Meredith et Cristina. Il leur annonce que la pression sanguine de Jimmy s’effondre. Cristina lui demande si son père alterne les phases de conscience et de semi-coma. Il le confirme. Il sait que cela signifie que Jimmy n’en a plus pour très longtemps. Meredith veut savoir comment il se sent. Il soupire. Il aimerait qu’elle ne s’y mette pas, elle aussi. Mieux que n’importe qui, elle devrait comprendre ce qu’il ressent. Il sort de la salle. Meredith demande à Cristina si elle peut faire quelque chose pour sauver Jimmy. Cristina répond que ce dernier ne veut pas être réanimé. C’est fini pour lui. Elles décident d’aller voir Jimmy une fois que leur intervention sera terminée.

    Richard et Ben opèrent leur patiente, avec Owen et Shane en observateurs. Soudain Owen ordonne à Shane de remplacer Ben et commence à le bombarder de questions. Shane fait un sans faute jusqu’à ce qu’Owen lui demande quelle est l’origine de l’intestin. Shane est désarçonné par la question. Comprenant qu’Owen cherche à le mettre en difficulté, Richard intervient en faisant remarquer que Shane peut pratiquer une suture sans subir un cours d’anatomie. Owen réplique qu’il estime qu’un résident en chirurgie doit pouvoir prouver qu’il connait toutes les parties du corps qu’il va devoir opérer. Shane commence donc à décrire les différentes parties de l’intestin mais le stress lui fait perdre le fil de ses idées. Impitoyable, Owen lui reproche de vouloir suturer un patient sans même être capable de parler de la partie du corps qu’il est en train d’opérer. Shane s’en excuse. Owen lui crie d’arrêter de s’excuser. Ce n’est pas à lui qu’il doit présenter des excuses, mais à l’homme dont il a massacré le cœur parce qu’il ne savait pas ce qu’il faisait, et aussi à la patiente qui est en train de perdre du sang sur cette table d’opération parce qu’il ne sait pas faire une simple suture. Mortifié, Shane se retient de pleurer. Owen le met à la porte du bloc et invite Ben à reprendre ce qu’il faisait. Richard doit se retenir de dire ce qu’il pense.

    Jackson travaille dans un petit bureau lorsque Stephanie le rejoint. Surpris autant qu’embarrassé, il se lève et lui dit qu’il est content de la voir. Il a essayé souvent de l’appeler. Elle lui coupe la parole pour lui dire qu’elle a un patient qui a subi plusieurs interventions pour ressembler à un chat. Maintenant, cet homme le regrette mais il n’a pas d’argent pour se faire enlever ses implants. Elle aimerait que Jackson l’opère gratuitement. Jackson essaie de ramener la conversation sur ce qu’il lui a fait mais elle ne veut rien entendre. Reconnaitre sa culpabilité le fera sans doute se sentir mieux, mais pas elle. S’il veut faire quelque chose d’utile, il n’a qu’à opérer l’homme-chat.

    Alex est auprès de son père lorsque Shane apparait à la porte de la chambre. Alex lui ordonne de s’en aller. Mais Shane insiste, il tient à s’excuser. Alex bondit hors de sa chaise et se jette sur le jeune homme, le propulsant au sol. Il commence à lui donner de violents coups de poing sur le visage, sans que Shane cherche à se défendre. Meredith et Cristina qui arrivaient se précipitent pour les séparer. Cristina aide Shane à se relever tandis que Meredith maintient Alex lequel crie à Shane de rester loin de lui. Cristina s’en va avec Shane. Meredith prend Alex dans ses bras. Petit à petit, il se détend et la serre contre lui.

    Pendant que Cristina soigne son visage, Shane lui explique qu’il pensait que s’il revenait en restant à sa place, en se consacrant seulement à son travail, il pourrait non pas réparer ce qu’il a fait au père d’Alex mais se faire pardonner. Mais il sait qu’il ne mérite pas de se sentir mieux. Il mérite ce qui lui arrive. Cristina est d’accord. Mais elle ajoute aussitôt que la mère de Nathan lui a envoyé une photo du petit garçon. C’est le genre de photos ennuyeuses que toutes les mères trouvent mignonnes, sauf que celle-ci n’est pas mignonne, elle est miraculeuse, révolutionnaire. Elle montre à Shane la photo d’un bébé en très bonne santé qui rit aux éclats. Elle lui rappelle que c’est lui qui a sauvé ce bébé en ayant l’idée de créer le vaisseau avec l’imprimante 3D. Il a fait des mauvais choix mais celui-là était un bon. Maintenant, il doit aller de l’avant et faire d’autres bons choix.  

    Le notaire est là pour faire signer les papiers à Callie et Arizona. Au moment où celle-ci va apposer sa signature, Callie l’arrête. Elle sait que sa compagne est impatiente de vivre dans leur nouvelle demeure et il y avait longtemps qu’elle ne l’avait plus vue aussi souriante. Mais elle sait aussi que trois semaines plus tôt, Arizona était convaincue que leur couple n’avait aucune chance de survivre. Elle veut être sûre qu’Arizona n’est pas trop euphorique que pour avoir oublié qu’elles vivront ensemble dans cette maison. Arizona tient alors à lui expliquer pourquoi elle est si heureuse d’acheter la maison. Quand elle regarde celle-ci, elle ne voit pas de lit d’hôpital dans la chambre, ni la douche dans laquelle Callie a dû la trainer. Elle voit un jardin et une cabane dans un arbre. Il est possible que, dans un an, elles réalisent qu’elles ont fait une grosse erreur. Mais si ça marche… Cette idée la remplit de bonheur. Elle en sourit tellement que son visage lui fait mal. Les deux femmes s’embrassent sous le regard attendri du notaire qui leur rappelle qu’un baiser ne suffira pas. Il a besoin de leurs signatures.

    Leah aperçoit Stephanie qui pleure sur les marches d’un escalier. Elle vient s’asseoir à côté d’elle. Stephanie lui confie avoir réalisé qu’elle est responsable de ce qui lui est arrivé. Elle savait qu’elle ne devait pas s’engager avec Jackson. Elle savait que c’était une erreur mais elle l’a fait quand même. Elle trouve trop dur de travailler dans cet hôpital en sachant que Jackson y est aussi. Elle envisage de s’en aller, de demander son transfert. Selon Leah, ce n’est pas la solution. C’est Jackson qui a profité de la situation, pas Stephanie. Il est son patron et il a choisi de sortir avec elle. Et puis, il a choisi de l’humilier devant tous ses collègues. C’est le genre de comportement que lui et ses collègues ont. Arizona lui a fait la même chose, et Cristina a aussi fait du mal à Shane. Ils sont les patrons et ils considèrent les résidents comme pouvant être sacrifiés. Mais ça ne devrait pas être le cas. Leah pense que Stephanie pourrait, qu’elle devrait faire quelque chose.

    A la sortie de la salle d’opération, Richard accuse Owen de s’être comporté de façon vicieuse avec Shane et de s’être réjoui de l’avoir mis en difficultés. Owen réplique qu’il est désolé si ses façons de gérer le personnel ne comprennent pas une invitation à déjeuner. Richard aimerait qu’Owen lui promette que son comportement n’a rien à voir avec le fait que Shane a couché avec Cristina. Owen est choqué que Richard puisse penser qu’il laisserait ce fait interférer dans sa façon de travailler. Richard riposte qu’il ne l’aurait pas pensé avant aujourd’hui. Une infirmière vient prévenir Owen qu’une personne des Ressources Humaines veut lui parler. Il la suit.

    Jimmy se réveille. La respiration haletante, il appelle Alex. Celui-ci, qui était à ses côtés, comprend que c’est la fin. Il rassure son père en lui disant que Naomi et Nicky vont arriver. Jimmy veut savoir quand. Alex prétend que leur vol a été retardé. Il les a informés pour la guitare. Il leur a dit aussi que Jimmy les aimait. Ils le savent maintenant. Jimmy commence à s’agiter. Alex essaie de le calmer. Tout va bien. Naomi et Nicky savent qu’il les aime, alors il peut s’en aller. Après quelques râles, Jimmy meurt. Après avoir éteint le moniteur, Alex dit à son père, avec une certaine tendresse, qu’il était un fils de pute.

    A la fin de la journée, Miranda retrouve son mari dans le vestiaire des résidents. Elle aimerait savoir s’il a réussi à parler de Jackson et April à Stephanie. Et est-ce qu’il sait quelque chose à propos du résident qui a failli tuer un patient ? Elle ne comprend pas ce qui se passe. Les gens achètent des maisons ou ils gâchent des mariages. Tout est sens dessus maintenant dans cet hôpital et elle n’y comprend rien, alors elle compte sur Ben pour lui donner des informations. Il l’assure qu’il n’y a rien à dire mais même si c’était le cas, il ne lui dirait rien, car il veut que les autres résidents lui fassent confiance. La seule raison pour laquelle il a pu avoir une place dans le programme, c’est parce que leur amie, Heather Brooks, est morte. Il a déjà suffisamment de pain sur la planche. Alors qu’il enfile sa veste, il grimace de douleur. Miranda comprend qu’il a de nouveau des brûlures d’estomac, ce qui signifie qu’il a mangé quelque chose de gras, une pizza sans doute. Il jure que non. Elle lui dit qu’il peut refuser de commérer avec elle, mais il n’a pas intérêt de commencer à lui mentir. Il avoue alors qu’il a mangé un hamburger. Ça devient intéressant, s’exclame Miranda. Ils quittent les vestiaires.

    Meredith travaille dans son laboratoire lorsque Derek revient à l’hôpital après son entretien avec les enquêteurs de la Maison Blanche. Après avoir déposé son téléphone sur le coin du bureau, il s’assied près de sa femme et lui annonce que les enquêteurs on trouvé quelque chose à son sujet. Il lui raconte qu’au lycée, il jouait dans l’équipe de hockey sur glace. Meredith lu fait remarquer qu’elle n’a pas vraiment envie de l’écouter égrener ses souvenirs de jeunesse, parce qu’elle a beaucoup de travail, mais il continue quand même. Il y avait un autre gamin, Michael Boetcher. Ils étaient les joueurs les plus agressifs de leur équipe. Lors d’un entrainement, Derek a chargé Michael avec sa crosse et il l’a projeté contre les planches. Ils sont tombés, mais ils se sont relevés et ils ont continué à jouer. Le lendemain, Michael n’est pas venu au lycée. Il avait eu une hémorragie cérébrale durant la nuit. Meredith demande à Derek si son camarade est mort. Pire que ça, selon lui. Michael n’a plus été capable que de cligner les yeux. Depuis, il est en soins intensifs. Derek révèle à sa femme que tous les mois, il envoie de l’argent aux parents de Michael et les enquêteurs de la maison Blanche aimeraient savoir pourquoi. Meredith ne voit pas où est le problème. Somme toute, l’horrible secret de Derek, c’est qu’il verse de l’argent depuis trente ans pour un accident qui s’est produit quand il était adolescent. Qu’il a causé, insiste Derek. Meredith lui fait remarquer qu’après, il est devenu neurochirurgien, une sorte de super héros. Et maintenant, il a été choisi par le Président des Etats-Unis pour bâtir l’avenir de la médecine. Elle sait qu’elle n’a pas le droit d’être en colère mais elle trouve ça exaspérant. Derek lui assure que s’il le pouvait, il refuserait la proposition. Elle réplique que ce qui lui ferait plaisir, c’est qu’il cesse de lui parler de son devoir envers Dieu et ce pays, et qu’il admette simplement qu’il a envie de travailler pour le Président. Il le reconnait sans peine. Elle est dépitée, parce qu’elle pensait que ça l’aiderait d’entendre ça mais ça n’est pas le cas. Au contraire, elle est encore plus en colère. Le téléphone de Derek sonne. Meredith est la plus rapide et s’en empare. Elle répond à son interlocuteur que le Dr Shepherd n’est pas disponible pour l’instant car il se dispute avec son épouse. Derek veut savoir qui est en ligne. Elle répond que c’est la Maison Blanche. Derek panique et exige qu’elle lui rende son téléphone. Elle le rassure. Ce n’est qu’Owen. Est-ce qu’il pense qu’elle est cinglée ? Après avoir raccroché, elle lui apprend qu’Owen convoque les membres du Conseil d’administration pour une réunion urgente.

    Ils se retrouvent tous dans une salle. Dès qu’Owen arrive, Meredith lui demande si la réunion concerne ce qui s’est passé entre Alex et Shane. Owen n’est pas au courant. Il demande ce qui s’est passé. Rien, répondent en chœur Meredith et Cristina. Owen apprend alors à ses collègues qu’un des résidents a déposé une triple plainte officielle auprès des Ressources Humaines, pour harcèlement sexuel, harcèlement quid-pro-quo (demande de faveurs sexuelles sous la menace d’un licenciement et en échange d’avantages) et création d’un environnement de travail hostile. Tout le monde aimerait savoir qui est l’auteur de la plainte, sauf Jackson qui reste silencieux. Owen répond que les Ressources Humaines ont refusé de divulguer le nom de la personne en question. Callie trouve qu’il y a beaucoup d’exagération quand on parle d’environnement de travail hostile. Arizona aimerait savoir si cette personne a des preuves à faire valoir d’un point de vue légal. Jackson demande à Owen s’il n’y aucun moyen de la faire changer d’avis. Peut-être que s’il rencontrait cette personne, s’il lui parlait, calmement, avant que les choses ne deviennent disproportionnées… Callie estime qu’il ne doit pas parler à cette personne sans la présence d’un homme de loi. Derek pense qu’il est trop tard, puisque la personne a déjà porte plainte. Owen les interrompt. Il réalise qu’ils n’ont pas compris la gravité de la situation. La plainte ne vise pas un médecin en particulier, mais tout l’hôpital et son programme de formation. Le problème, c’est qu’ils laissent trop leurs vies privées interférer dans leur travail. Il estime qu’aucun d’entre eux n’est innocent, à commencer par lui-même. Il échange un regard avec Richard. Dès lors, les Ressources Humaines ont recommandé d’appliquer une politique de tolérance zéro. Il distribue un document à tous ses collègues. Meredith lit à haute voix que cette fameuse politique ne concerne pas les couples déjà mariés. Cristina continue la lecture, "les relations amoureuses ou sexuelles entre supérieurs et subordonnés sont strictement interdites". Owen précise que c’est non négociable, mais il trouve surtout que c’est une règle juste et sans ambigüité. Il leur demande de la voter.  

    Alex veille son père. Jo le rejoint. Elle pose une main sur son épaule. Il la serre dans la sienne.

    Jackson est rentré chez lui. Il prépare le diner en buvant une bière. La porte de l’appartement s’ouvre. jackson dit à la personne qui vient d’entrer qu’il a fait des spaghettis parce qu’il a dû jeter les restes de poulet. Cette personne, c’est April. Elle vient se coller dans le dos de Jackson, en l’enlaçant par la taille. Elle lui annonce qu’elle a trouvé quelqu’un à qui donner la sorbetière. Jackson est étonné, il pensait qu’ils allaient la garder. Il ajoute qu’il espère qu’ils n’ont pas traversé toutes ces épreuves pour rien. Comprenant qu’il plaisante, April lui donne une petite tape. Il la prend dans ses bras et l’embrasse. Il l’informe ensuite qu’il y a une réunion du Conseil d’Administration. Il croit qu’ils ne vont plus pouvoir garder leur relation secrète très longtemps. April lui demande si la réunion les concernait. En quelque sorte, répond-t-il avant de proposer de tout lui expliquer après le diner. Ils s’embrassent à nouveau. On aperçoit une alliance au doigt d’April

    Flashback : nous revenons au soir du mariage avorté d’April ; Elle vient de sortir de la voiture de Jackson. Celui-ci la supplie de revenir, elle ne peut pas s’enfuir comme ça. Elle veut savoir pourquoi. Il répond qu’il y a des ours. Elle arrête de marcher et lui dit qu’elle estime que Matthew ne mérite pas ce qu’ils lui ont fait, et Stephanie non plus. Que vont-ils pouvoir leur dire après ça ? Et que vont-ils dire à ses parents, à Catherine ? Jackson réalise alors l’ampleur du désastre. April se demande comment ils vont pouvoir justifier le fait qu’ils ont détruit deux personnes adorables. Et tout ça pour quoi ? Pour sortir ensemble ? Jackson dit avoir trouvé la solution : ne plus jamais parler à aucune de ces personnes. April le regarde comme s’il était devenu fou. Jackson reprend ses esprits et propose de se marier. April ironise sur le fait que ça ne va pas être plus facile à expliquer. Il en est conscient mais il sait aussi qu’elle a raison. Ils ne peuvent pas juste sortir ensemble. De toute façon, ce n’est pas ce qu’il veut. Il veut tout. Ils peuvent être au Lac Tahoe dans 13 heures. Elle aimerait savoir comment il le sait. Il lui demande si elle veut vraiment parler de ça maintenant. Elle répond que non. Non, elle ne veut pas parler de ça ou non, elle ne veut pas l’épouser ? Elle se met à sourire avant de dire qu’elle veut l’épouser. Elle court se jeter dans ses bras. Il la fait tournoyer avant de l’embrasser. Ils remontent en voiture et s’en vont.

     

    Voix off : Avec le recul, c’est facile de voir qu’une erreur a été commise, de regretter un choix qui semblait une bonne idée sur le moment même, mais si nous utilisons notre meilleur jugement et si nous écoutons nos cœurs, nous sommes plus susceptibles de voir que nous avons choisi prudemment et évité le plus profond, le plus douloureux des regrets, le regret d’avoir laissé passer quelque chose d’extraordinaire.


  • Commentaires

    1
    Chacha
    Samedi 1er Mars 2014 à 12:35

    Tout d’abord les premières images de l’épisode ont été trop cliché à mon goût >> je doit l’avouer je n’est pas trop aimé la façon dont on découvre le pseudo choix d’April. 

    Par contre le petit moment assez drôle c’est lorsque dans la voiture April reprend c’est esprit et casse un peut le délire avec son moment de panique digne de sa folie et de son impulsivité. 

    Il y a à mes yeux juste ce qu’il faut de temps consacré au min d’après mariage. On à fait un petit tour de chacun des personnages et de leur impression du moment. SAUF grosse question OU EST MATTHEW ?  on ne le voit pas une seconde, on ne connait ni sa réaction ni ce qu’il envisage de faire par la suite >> j’ai trouvé sa un peu bizarre…

     

      • Merder : Personnellement je n’arrive pas trop à comprendre les réactions de Meredith >> elle ne s’énerve qu’a motiver, ne dit pas réellement ce quel pense des le débuts et s’enfuit des que Derek veut avoir une discussion.

    Au final c’est le manque de communication qui pourrait crée un énorme conflit entre les deux.  

    De plus la réunion avec la Maison Blanche (un peu inutile) on à essayé de soulever soit disant un lourd secret ? Mais au final Meredith sans fou un peu et nous téléspectateurs on en fait de même. Ok il à blessé quelqu’un ? Ok il se sent coupable ? Ok il leur envoi de l’argent ? Mais après sa nous sert strictement à rien …

     

      • Calzona : Un début d’épisode sous tension entre les deux femmes. On pensée à un fin du couple mais après le bon de 3 semaines dans le temps, tout à l’air de s’être arrangé. Nouvelle maison (un peu bizarre car celle-ci à abrité un meurtre) nouvelle vie j’ai envie de dire. La passé veut être oublié par Arizona mais Callie nous montre quel à un peu de mal et terrifié de recommencer à zéro
      • Jolex : Une demande en mariage qui n’en est pas trop une et des embrouille un peut inutile >> je ne suis pas trop fan du couple dans l’épisode.
      • Miranda/Ben : Finalement on découvre qu’il a tout abandonné par amour et qu’il aimerai être chirurgien >> Je répond cool mais après pourquoi devient-il interne ????? je n’arrive pas le voir interne avec les jeunes. Comme le dit Weber c’est un ancien !! Il ne sera au final jamais considéré comme un réel interne.
      • Mertina : Un bon début pour un retour vers leur amitié pareil pour Alex et Christina.
      • Shane : Il subi les conséquences de ses actes. Owen est sévère non pas pour l'acte qu'il à commis sur le père d'Alex mais plutôt pour la relation qu'il a entretenue avec Cristina. Peut être qu'Owen prend conscience que Cristina va lui échapper et qu'il faudra faire un choix entre sa copine actuelle et son ex femme. Le personnage de Shane même si il a commis d'énorme erreur ma touché.
      • Alex : La perte de son père pour ma part à été triste. En lui il y a un mélange d’amour et de haine envers son père >> Je pense qu’il n’arrive pas à géré se qu’il se passe en lui. 
      • Stéphanie : Elle réussit à me toucher (alors que je détestée son personnage) une vrai humiliation sachant quel à encore des sentiments pour Jackson sa a vraiment été dur pour elle. C’est amies internes sont la pour elle particulièrement Leah que je ne peut pas voir.  Elle lui monte la tête et je pense que les soucis avenir de l’hôpital seront du à elles.
      • Japril : Alors au début de l’épisode j’ai trouver la scène un peu bizarre, on se dit c’est bon elle à choisit Jackson. Ils vont s’enfuir et vivre d’amour et d’eau fraiche. On se serait cru dans les feux de l’amours mais on retrouve assez vite la série.

    Car April reprend c’est esprit et décide de faire marche arrière. 

    Directement on fait un bon de 3 semaines et personne ne sait réellement ce qui c’est passé entre April et Jackson entre temps.  Tout le monde s’évitent et parait au final bien seul. 

    Les 3 dernières minutes de la série mon juste SURPRISE  et le mot et faible !!!!!!!!!! 

    On retrouve Jackson dans son appartement seul qui prépare à mange quelqu’un entre et BAM  c’est April !!!!!!!!! 

    Dans un premier temps on se dit yesssss ils sont couple et puis la on voit la bague au doigt d’April pour moi c’est un double choque !!!!!!!! 

    Un flashback fait alors son apparition puis on revient au moment précis ou April fait marche arrière et la suite que nous avons maintenant MR et MRS Avery 

    Je sens que le couple va nous réserve d’énorme surprise surtout lorsque MAMA Avery va découvrir la secret. Pour l’instant personne ne sait ce qu’ils ont fait donc j’attend la suite avec impatience.

    Personnellement ce couple est une énorme découverte : j’adore et j’adhère à 10000%, ils sont tellement cute ensemble !!!!!!!!!!     

     

    coolcoolcool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :