• Episode 12.01 : Sledgehammer

    Titre français : Table rase

    Scénariste : Stacy McKee

    Réalisateur : Kevin McKidd

    Diffusion Etats-Unis : 24 septembre 2015 sur ABC

    Diffusion France : 25 mai 2016 sur TF1

     

    Voix off : Alors, vous pourriez penser, j’ai été là avant. C’est familier. C’est dépassé. Peut-être vous demandez-vous ce qu'on fait ici ? Mais je promets, vous êtes sur le point de découvrir que tout a changé.

     

    Allongée dans son lit, Meredith fixe le plafond avec un petit sourire. Un bruit sourd la fait sursauter. Elle saute hors de son lit et dévale les escaliers. En entrant dans son salon, elle trouve sa belle-sœur Amelia qui est en train de taper un marteau dans un mur pour y faire un trou, sous le regard de Maggie. Meredith demande à Amelia ce qu'elle est en train de faire. Amelia lui rappelle qu’elles en ont déjà parlé. Meredith n’est pas d’accord, elles l’ont seulement envisagé avant d’aller se coucher. Maggie pense que l’idée d’Amelia est bonne, il faut faire entrer la lumière dans la pièce. Mais en voyant l’expression de Meredith, elle se ravise et prétend détester le soleil, au grand dam d’Amelia.

    Par après, Maggie discute séparément avec les deux femmes pour tenter d’apaiser les tensions. Meredith est habituée à vivre avec des gens qui la connaissent et qui savent qu’il y a certaines choses à ne pas faire, comme changer de chaine pendant les publicités, ou faire des trous dans le mur du salon. Amelia estime que Meredith refuse le changement. Meredith s’en veut de ne pas avoir tiré les leçons de son expérience passée ; elle devrait arrêter d’accueillir les animaux errants, car ils ont des puces. Amelia pense ne pas mériter le mépris de sa belle-sœur parce qu'elle fait la vaisselle et la lessive. Meredith aimerait qu’Amelia cesse de s’occuper de ses vêtements parce qu’elle ne les retrouve pas. Chacune trouve que l'autre est impossible.

    Arizona croise Jackson dans un couloir. Elle lui demande s’il est excité. Il ne voit pas de quoi elle parle. Elle lui rappelle qu’April va rentrer à la fin de la journée. Jackson répond que oui et s’en va. Arizona est étonnée par sa réaction. Elle punaise sur le tableau en liège une offre de location pour une chambre.

    Richard dit à Miranda qu'elle devrait annuler le cours d'anatomie qu'elle est censée enseigner parce qu'elle n'aura pas le temps pour ça une fois qu'elle sera chef. Elle lui rappelle qu'elle n'a pas encore été nommée. Ils voient une femme sortir de l’ascenseur. Miranda demande à Richard qui elle est. Il lui apprend qu’il s’agit de Tracy McConnell, la chef du service de cardiologie à l'hôpital Johns Hopkins que Catherine Avery veut faire nommer à la tête du service de chirurgie. Tracy aperçoit Richard et se précipite vers lui. Elle le connait et a été fort impressionnée par son travail sur les cellules des ilots pancréatiques. Elle se présente aussi à Miranda, qui lui rappelle qu’elles ne doivent pas se présenter devant le conseil d’administration avant 16h. Tracy lui explique qu’elle a demandé à Richard de lui faire visiter l’hôpital. Miranda ne cache pas qu’elle est un peu vexée de ne pas avoir été invitée à la visite. Richard lui fait remarquer qu’elle connait déjà l’hôpital.

    Callie demande à Jackson à quelle heure aura lieu la fête pour le retour d’April. Jackson ne répond pas. Owen les rejoint et demande quand April sera là. Jackson n’en sait rien ; il ajoute qu’il n’y aura pas de fête. Après son départ, Callie demande à Owen s’ils ne devraient pas préparer une intervention pour retirer le balai que Jackson a dans le derrière. Owen lui sourit. Il lui demande conseil ; il a des tickets pour un concert et il hésite à inviter Amelia, parce que ce n’est pas le genre de choses qu’ils font. Callie estime qu’il réfléchit trop. Ils arrivent aux urgences.

    Jo arrive aux urgences. Jackson lui fait remarquer qu'elle est en retard. Jo explique qu'elle a pris du retard à cause d’un train qui était arrêté sur les rails. Pendant qu’elle discute avec Jackson, Ben est au téléphone et parle de deux piétons qui ont été heurtés par le train. Il raconte ensuite à ses collègues que les piétons sont des enfants qui ont survécu à l’accident.

    Dans la cour des urgences, Owen et Callie accueillent les ambulances qui amènent ces deux victimes, Jessica Tanner, âgée de 15 ans, et une autre fille. Jessica a été fauchée par le train et projetée contre un talus. Elle a un gros hématome sur le côté droit de son corps. Elle explique aux médecins que pour aller à l’école, elle prend tous les jours un raccourci qui passe par la voie de chemin de fer. Elle a trébuché et son pied est resté coincé entre les rails. Elle aimerait avoir des nouvelles de la fille qui a essayé de la dégager. A ce moment-là, l’interne Mitchell remarque que l’un des pieds de l’autre adolescente est complètement tourné vers l’arrière. Parce qu’il ne sait pas quoi faire, il appelle à l’aide. Owen le rejoint et après avoir vu l’état du pied, demande à Callie de l’examiner. Elle s’apprête à le faire quand Jessica la retient par la main. Callie la rassure, ils vont tous prendre bien soin d’elles. Après avoir brièvement examiné le pied de l’autre fille, elle fait signe à Owen de pousser sa civière à l’intérieur.

    Meredith arrive aux urgences où ses collègues sont en train de soigner la deuxième victime de l’accident de train. Ses blessures sont assez sérieuses et il se pourrait qu’elle soufre d’une commotion cérébrale. A la demande de Callie, l’interne Isaac fouille le sac de l’adolescente pour essayer de trouver son identité, en vain. Mais en se basant sur les manuels scolaires, il en déduit que l’adolescente doit avoir environ 16 ans. Meredith demande à ses collègues de se taire pour entendre ce que la patiente est en train de dire. Elle réclame sa mère. Owen l’intube. Callie remarque alors la présence d’un tatouage en forme de cœur sur le bras de la jeune fille, qui est identique en tout point à celui de Jessica.

    Callie interroge cette dernière à propos de l’autre fille. Jessica prétend qu'elle ne la connaît pas, mais lorsque Callie évoque la similitude de leur tatouage, elle lui apprend que l’autre fille s’appelle Aliyah. Elle reconnait qu’elles étaient ensemble sur les voies du chemin de fer et que son pied n’était pas seulement coincé dans les rails. Callie l’invite à lui dire ce qui s’est passé. Jessica lui révèle qu’elle et son amie voulaient être ensemble, mortes ou vivantes.

    Richard et Miranda font visiter l’hôpital à Tracy. Dans une salle de radiologie, celle-ci indique qu’elle est adepte des nouvelles technologies. Richard projette l’hologramme d’un cerveau. Tracy demande la permission d’aller le voir de plus près. Miranda la suit. Catherine arrive et prie Richard d’admettre qu’il apprécie Tracy. Il le reconnait mais ajoute qu’il préfère Miranda. Catherine pense qu’il a travaillé trop longtemps avec cette dernière, et que de ce fait, elle ne le met plus au défi. Il a besoin d’un chef qui le pousse. Richard lui fait remarquer que Miranda n’est pas une femme douce. Catherine réplique qu’elle est trop à son aise. Ils ont besoin d’une personne qui les mettra mal à l’aise et les poussera à être meilleurs.

    Pendant qu’Alex et Maggie examinent Jessica, Callie demande à celle-ci si elle a voulu mourir. L’adolescente répond que c’est plus compliqué que ça. Elle et son amie ne sont pas suicidaires. Callie décide de lui confier quelque chose de très personnel. Elle lui révèle qu’elle a parfois des relations romantiques avec des hommes mais aussi avec des femmes, que c’est une grande partie de sa vie. Elle demande à Jessica si elle aime bien les filles et si elle aime bien Aliyah. Jessica sourit et dit qu'elle est amoureuse d’Aliyah. Callie l’invite à lui dire la vérité sur l’accident de train. Jessica assure qu’elle et son amie ne voulaient pas mourir, mais c’était pour elles la seule façon de rester ensemble pour toujours. Callie objecte qu’il y a beaucoup d’autres façons de faire et que se tuer ne résout pas les problèmes. Jessica lui explique alors que ses parents veulent l'envoyer dans un camp de réorientation sexuelle, afin qu’elle change d’avis sur ses sentiments pour Aliyah. Alex est certain qu’ils n’y arriveront pas, parce que ces endroits ne fonctionnent pas. Jessica supplie les médecins de ne pas appeler ses parents.

    Le père d’Aliyah, Dakhir, confie à Meredith à quel point il est choqué par ce qui est arrivé à sa fille. Elle ne lui pose pas de problèmes et il ne croit pas qu’elle ait pu sécher les cours, même s’il ne comprend pas pourquoi elle était sur les voies du chemin de fer plutôt qu’à l’école. Meredith lui explique de quelles blessures souffre sa fille ; il faut qu’il marque son accord pour qu’on l’opère. Dakhir aimerait parler à Aliyah. Meredith lui apprend que celle-ci est inconsciente; elle ajoute que l’adolescente a réclamé sa mère. Dakhir répond que celle-ci est décédée. Meredith insiste pour qu’il signe les documents pour autoriser l’intervention chirurgicale. Il le fait.

    Les parents de Jessica, Bethany et Steven, arrivent aux urgences. Ils demandent à voir leur fille. Maggie se présente comme un des médecins de Jessica. Ils veulent savoir ce qui s’est passé, on leur a dit que leur fille avait été percutée par un train. Dakhir, qui a entendu la conversation, intervient en disant qu'il pense que leurs filles étaient ensemble. Il se présente. Bethany le prie sèchement de garder sa fille loin de la leur.

    Arizona est en train de regarder son offre de colocation quand Stephanie lui apporte les résultats d’examen d’un bébé. Jessica lui confie qu’elle est contrariée parce que personne n’a pris une languette portant ses coordonnées, pour la contacter. Elle ne comprend pas pourquoi. Son offre est bien placée, la présentation est attrayante ; d’autres prospectus, moins bien que le sien, ont suscité plus d’intérêt. Stephanie se demande pourquoi elle a besoin d’un colocataire puisqu’elle est propriétaire d’une maison. Arizona lui apprend que la maison a été vendue. Par ailleurs, beaucoup de parents de ses patients ne sont pas capables de lui payer ses honoraires. Voilà pourquoi elle a besoin d’un colocataire. Elle propose à Stephanie d’habiter avec elle. Stephanie objecte qu’elle a déjà un logement. Arizona essaie de la convaincre de prendre une languette avec ses coordonnées, parce qu’elle est persuadée que cela incitera d’autres personnes à faire de même. Stephanie refuse et s’en va. Arizona prend une languette.

    Meredith et Owen opèrent Aliyahtandis qu'Ameliasurveillel’étatneurologique de cette dernière. Comme les deux femmes se chamaillent, Meredith reprochant à sa belle-sœur de prendre trop de place et de la gêner dans son travail, Owen leur demande sitout va bien. Ameliarépond queMeredithest en colère à cause dumur.Isaacaimerait savoir de quoi il s’agit mais Meredith luidit de se taire. Les deux femmescontinuentde discuter du mur, Amelia insistant que le fait qu’elles avaient décidé de l’abattre, Meredithobjectant qu’elle était sous l’emprise de la tequila quand ça s’est passé. Pour mettre fin à la dispute, Owen leur demande s’il s’agit d’un mur porteur. Si c’est le cas, l’abattre pourrait détruire la maison.

    Jessica explique à ses médecins qu'elle et Aliyah aiment se passer des petits mots pendant les cours. Elle les avait tous gardés pour pouvoir les relire quand elle ne va pas bien, parce que parfois les autres élèves se moquent d’elle. Mais récemment, sa mère a trouvé les messages et les a jetés dans la cheminée. Mitchell vient annoncer que les parents de Jessica sont là. Ils veulent la voir et parler à l’équipe chirurgicale. Callie lui demande de leur dire que leur fille se prépare à être opérée et que donc, elle ne peut pas recevoir de visites.

    Dakhir prend la défense de sa fille face à Béthany. Il estime qu’Aliyah n’a pas de mauvaise influence sur Jessica. Bethany n’est pas d'accord ; elle lui apprend que leurs filles veulent être ensemble parce qu’elles pensent être amoureuses l’une de l’autre. Son mari voit arriver les médecins et l’entraine pour aller leur parler. Callie, Alex, et Maggie leur expliquent quelles sont les blessures de leur fille. Il faut opérer. Alors que les médecins s’éloignent, ils entendent Bethany reprocher à son mari d’avoir prévenu Jessica qu’ils allaient l’envoyer dans un camp. Ils n’en seraient pas là s’il avait su garder le secret. Sans s’occuper de ce que ses collègues lui disent, Callie revient vers les parents pour leur parler. Elle sait qu'ils essaient d’aider leur fille mais ils ne se rendent pas compte à quel point ces camps sont horribles. Ce n’est pas ça qui donnera à Jessica le soutien dont elle a besoin. C’est parce qu’elle ne voulait pas y aller que Jessica a voulu mourir. Bethany ne la croit pas et lui fait remarquer que, de toute façon, ça ne la regarde pas. Callie s’adresse alors directement à Steven pour lui dire que Jessica a raison d'avoir peur, parce que ces camps sont dangereux. Ils vont détruire sa fille. Cela équivaut à de la maltraitance. Bethany lui demande d’arrêter. Elle lui rappelle qu’elle est là pour soigner les blessures de leur fille. Si ce n’est pas le cas, elle se débarrassera d'elle. Mal à l’aise, Steven lui demande de se taire. Callie fait volte-face et s’en va. Bethany lui demande ce qu’elle fait. Callie répond qu’elle va aider sa fille.

    Pendant l’intervention, Callie dit à ses confrères que Bethany est un tyran et que Steven est inutile. Jessica n'a personne de son côté. Maggie se demande pourquoi les gens agissent comme ça. Callie demande à Alex de répondre. Il ne comprend pas pourquoi elle s’adresse à lui. Parce qu'il est une brute, dit-elle.

    Jackson et Arizona soignent un bébé. Elle lui demande ce qu’il a prévu pour le retour d'April. Jackson répond que les gens n’ont pas le droit de s’installer aux premières loges sur son mariage. Jo vient le prévenir que son patient est prêt. Il part avec elle. Arizona invite Stephanie à prendre la place de Jackson. Elle lui demande si elle pense qu’April va devoir trouver un colocataire. Stephanie répond que non, si c’est Arizona. Celle-ci ne comprend pas pourquoi les gens ne veulent pas vivre avec elle. Stephanie prétend qu’elle vient d’être bipée et s’en va.

    Callie estime qu’elle a raison de dire qu’Alex est une brute. Il a harcelé des infirmières, des internes, et même George. Alex réplique que ce n’est pas parce qu’on s’est moqué d’elle quand elle était enfant qu’elle doit rejeter la faute sur lui. Elle affirme que personne ne s’attaquait à elle. Pourtant, elle était une cible facile parce qu’elle ne ressemblait pas aux autres filles et qu’elle se comportait différemment. Mais elle a appris à résister à l'intimidation. Un jour, elle a frappé son harceleur et tout est rentré dans l’ordre. Maggie lui fait remarquer qu’elle n’est pas différente d’Alex. Callie proteste, dans son cas, c’était de la légitime défense. Maggie raconte à ses camarades que des gens comme eux avaient l’habitude de l’appeler "petit asticot" parce qu'elle était la plus jeune, la plus petite et la plus intelligente et parce qu’elle zozotait. Callie trouve ça mignon. Maggie n’est pas d’accord. Ça n’était pas mignon quand elle suppliait qu’on ne lui enlève pas son pantalon dans la cour de récréation ou quand on l’avait enfermée dans le placard du concierge et qu’elle avait crié à l’aide jusqu'à ce que la police la retrouve le lendemain matin. Les brutes persécutent les gens parce qu’ils peuvent le faire. Peut-être qu'ils vivent des choses pires à la maison ou qu’ils harcèlent les autres pour éviter qu’on les harcèle, mais c’est parce que les gens comme elle et Jessica sont seuls qu’on les harcèle. Les brutes les martyrisent parce que ça les fait se sentir mieux. Elle ajoute cependant que ni Alex ni Callie ne sont concernés. Ils sont des gens bien, maintenant.

    Pendant qu’ils poursuivent la visite de l’hôpital, Tracy explique à Richard et Miranda tout ce qu’elle a accompli dans sa vie professionnelle. Miranda lui demande pourquoi elle envisage de venir travailler à Seattle alors qu’elle travaille dans un hôpital qui fait un excellent travail. Tracy répond qu’elle a fait tout ça dans le cadre de son association. Pour ne pas être en reste, Miranda lui apprend qu’elle a elle-même créé un dispensaire. Ils entrent dans la galerie qui surplombe la salle d’opération dans laquelle les chirurgiens opèrent Aliyah. Les choses se passent mal. Meredith demande qu’on prévienne la cardio. Tracy demande à Richard la permission d’intervenir. Depuis la galerie, elle indique aux médecins ce qu’il faut faire. Ils suivent ses conseils et sauvent la vie d'Aliyah. Richard déclare qu'il vient d’assister à un sacré sauvetage. Tracy fait preuve de modestie, elle trouve que tout le mérite revient aux chirurgiens. Démoralisée, Miranda annonce qu’elle envisage de renoncer au poste de chef mais ni Richard ni Tracy ne font attention à elle. Elle quitte la galerie.

    Stephanie sort de l’ascenseur. Arizona surgit et lui demande pourquoi les gens ne veulent pas vivre avec elle. Est-ce que c’est parce qu'elle a un enfant ou parce qu'elle est une des patronnes de l’hôpital ? Comme Stephanie tente de noyer le poisson, elle la menace de l’obliger à faire plusieurs gardes de nuit d’affiliée. Stephanie se résout alors à lui dire qu’elle est une sorte de légende pour les résidents et les internes. Elle fait partie du club des cinq de l’hôpital pour avoir survécu à un accident d'avion. Mais elle a survécu aussi à un accident de voiture et à une fusillade. Elle est sans doute immortelle. En plus, elle a maitrisé très rapidement une des spécialités les plus sélects et elle a pris la place d’Herman. Elle a aussi couché avec des dizaines d’internes qu’elle a fait virer par après. Elle parle très vite, à une vitesse surhumaine. Et elle a un prénom bizarre. Arizona proteste. Elle n’a couché qu’avec une seule interne et son prénom est génial. Elle demande si les gens ont un problème avec le fait qu'elle est unijambiste ? Stephanie répond qu’en fait les gens pensent qu'elle fait semblant d’être amputée, pour la place de parking.

    Maggie et Callie demandent à Alex de leur donner de bonnes nouvelles. Il répond qu’Aliyah s’accroche. Callie annonce à ses camarades qu'elle a donné quelques coups de fil pour que Jessica ne doive pas aller au camp. Bethany arrive et demande aux médecins lequel d'entre eux a appelé les services de protection de l'enfance pour enquêter sur elle. Elle ne comprend pas pourquoi ils ont fait ça. Elle estime qu’elle a le droit d’envoyer sa fille dans un camp. Ignorant Callie qui lui fait face, elle se dirige vers Maggie en lui ordonnant de laisser sa fille tranquille. En l’insultant, elle la fait reculer contre un mur. Maggie lui envoie son poing en plein visage.

    Callie examine la main de Maggie. Celle-ci explique qu’elle a eu l’impression que son poing avait agi tout seul, parce qu’elle n’avait pas l’intention de frapper Bethany. Elle se reproche d’être un monstre. Maggie et Callie répliquent qu’elles auraient payé cher pour faire la même chose. Meredith entre dans la pièce et reproche à Amelia de ne pas prendre ça au sérieux. Ce sera moins drôle quand Maggie aura été congédiée. Amelia est certaine que cela n’arrivera pas. Callie estime que Bethany méritait ce qui lui est arrivé. Meredith réplique qu’il y a une bonne et une mauvaise façon de se comporter. Callie lui donne raison. Elle conseille à Maggie, pour la prochaine fois, de laisser son pouce à l’extérieur de son poing pour éviter de le casser. Alex vient informer ses amies que Bethany n’est pas blessée mais que, par contre, elle en veut à Maggie. Arizona rejoint le groupe, toute excitée. Elle a entendu dire que Callie avait frappé une homophobe. L’intéressée lui apprend qu’il s’agit de Maggie. Celle-ci réalise qu’elle va devoir présenter des excuses à Bethany.

    Miranda se prépare pour une intervention. Ben est surpris. L’intervention va durer au moins trois heures et Miranda est censée faire son exposé devant le conseil d’administration dans 45 minutes. Elle réplique qu'elle a la capacité d'arrêter la douleur de son patient, et c’est ce qu'elle va faire. Ben lui demande si ça veut dire qu’elle ne va pas faire sa présentation. Elle répond que ça n'a pas d'importance puisque c’est Tracy qui va être choisie, car elle est parfaite. Ils auront de la chance de l'avoir. Miranda répète que ça n’a pas d’importance, il y a d'autres choses qu'elle peut faire. Elle demande à son mari de la laisser tranquille. Elle entre dans la salle d’opération.

    L’interne Andrew demande à Arizona si son offre de colocation est toujours disponible. Arizona se méfie. Est-ce qu’il fait ça parce qu’il a perdu un pari ? Il répond que non. Elle aimerait savoir pourquoi il veut vivre avec elle plutôt qu’avec ses amis internes. Il avoue qu’il n’a aucun ami parmi les internes. Ces derniers pensent qu’il s’est fait volontairement passer pour un médecin traitant et ils ont diffusé plein de rumeurs sur lui. Personne ne veut lui parler et encore moins vivre avec lui. Ravie, Arizona lui annonce qu’il va devoir lui donner deux mois de loyer à l’avance. Il est d’accord.

    Ben entre dans la salle d’opération où se trouve Miranda et lui annonce qu’il va terminer son intervention pour qu’elle puisse faire sa présentation. Elle invite Andrew à escorter Ben hors de la salle. Andrew va obéir, mais Ben lui conseille de ne pas bouger. Il reproche ensuite à sa femme d’abandonner la compétition. Il pense que s’il s’agissait de lui ou de son fils, elle ne les laisserait pas faire. Quand son fils a voulu arrêter de jouer du cor de chasse, parce qu’il n’était pas doué, elle lui a dit qu’il ne pouvait pas abandonner parce qu’il s’était engagé. Maintenant, Tuck est le meilleur. Ben estime que Miranda ne doit laisser personne prendre sa chaise, parce qu’elle a la meilleure.

    Alex dit à Steven que l’opération de Jessica s’est bien passée et que l’adolescente va s’en remettre totalement. Steven aimerait savoir quand elle va sortir, afin que sa femme puisse prévenir les gens du camp pour qu’ils viennent chercher Jessica à l’hôpital. Ils entendent Meredith dire à Dakhir que l’opération d’Aliyah a connu quelques complications et qu’il faut attendre le réveil de la jeune fille pour savoir comment elle va. Steven demande à Alex si Aliyah va mourir. Alex ne peut pas répondre. Dakhir explique à Meredith qu'ils sont venus aux États-Unis pour donner un avenir à Aliyah. Elle avait huit ans quand ils sont arrivés et sa mère est morte deux ans plus tard. Sa famille lui a dit qu'il ne pourrait pas élever une jeune fille tout seul et il commence à penser qu'ils avaient raison. Steven intervient pour dire que tout ce qu’il sait, c’est que c’est difficile d’élever un enfant. Dakhir reconnait sa fille ne se confie pas à lui. Dans leur communauté, ils ne parlent pas de choses comme ça. Sa femme aurait su quoi dire. Ils sont venus aux États-Unis pour donner un avenir à Aliyah et maintenant, elle pourrait ne pas en avoir. Steven lui demande s’il a une photo d’Aliyah. Lui-même montre une photo de Jessica et dit qu'elle a le plus beau sourire. Dakhir lui montre une photo d’Aliyah avec Jessica. Elles ont l'air heureuses ensemble. Steven se présente et Dakhir fait de même. A quelques pas de là, Meredith fait remarquer à Alex que Jessica est sortie de la salle d’opération depuis un moment. Est-ce qu’il a attendu que celle d’Aliyah soit terminée pour tenir la famille de Jessica au courant. Il hausse les épaules et s’éloigne.

    Tracy termine sa présentation et remercie le conseil d'administration. Ils applaudissent. Catherine dit que Miranda devrait être là. Andrew vient annoncer que Miranda a une requête à leur présenter.

    Les membres du conseil d'administration sont dans la salle où Miranda opère son patient. Elle leur dit que l'hôpital va être seulement un autre projet pour Tracy, mais elle, elle aime l’hôpital et elle veut l’emmener vers d’autres niveaux. L’hôpital n’est pas un tremplin pour elle. Ce poste a été fait pour elle. Il lui appartient. Elle l'a mérité. Ils le savent tous. Catherine reconnait que Miranda a bien joué.

    Maggie voit Steven qui attend à l'extérieur de la chambre de Jessica. Elle lui demande si l’adolescente est passée au scanner. Steven répond par l’affirmative. En voyant Maggie, Béthany sort de la chambre comme une furie. Maggie lui présenter des excuses, mais Bethany s’en moque. Elle promet de poursuivre, Maggie en justice, mais aussi les autres médecins et tout l’hôpital. Steven lui dit de se taire. Personne n’ira en justice. C’est elle qui devrait présenter des excuses. Ils ont presque perdu leur enfant et ils ne vont l’envoyer nulle part. Si elle ne se calme pas, il la quittera en emmenant Jessica et elle ne la reverra plus jamais. Il se moque que Jessica soit gay, il veut simplement qu’elle soit aimée et heureuse. C’est la seule chose dont Bethany devrait se soucier. A ce moment-là, Jessica est ramenée à sa chambre. Elle sourit à son père.

    Meredith prévient Dakhir qu’Aliyah s’est réveillée. Elle suppose qu’il veut la voir. En entrant dans la chambre, Dakhir dit à sa fille que Jessica va bien. Il lui demande de ne pas essayer de parler. Il a une lettre pour elle de la part de Jessica qu’il aimerait lui lire. La lettre commence par "Ma belle Aliyah". Dakhir dit qu'il aime déjà Jessica.

    Jackson s’allonge sur le lit d’une salle de garde. La porte ouvre et April entre dans la pièce. Elle est surprise de le voir. Il lui dit qu’il n’est pas rentré à la maison parce qu’il pensait qu’elle y serait. Elle reconnait que c’est pour la même raison qu’elle est venue à l’hôpital. Jackson l’invite à rentrer à la maison pour pouvoir dormir dans un vrai lit. Elle le remercie et lui demande s’ils pourront parler le lendemain. Elle veut lui parler. Jackson se contente de lui souhaiter une bonne nuit. Elle s’en va.

    Ben trouve sa femme sur la passerelle. Il lui dit que tout ce que la lumière touche dans l’hôpital est à elle. "Félicitations, chef" ajoute-t-il.

    Alex et Jo dinent chez eux. Alex sert sa compagne. Elle apprécie qu’il la nourrisse mais elle ne va pas pouvoir continuer à manger comme ça sinon, elle va grossir. Alex ne voit pas ce qu’il y a de mal à être gros. Il l’était avant. Croyant qu’il plaisante, Jo se met à rire. Alex assure qu’il est très sérieux. Il n’était pas seulement enveloppé, mais carrément gros. Ça n’a pas posé de problème jusqu’en CM2 mais après, tout le monde s’est moqué de lui. Un jour, les autres élèves l’ont poussé dans un casier et il y est resté coincé. Il était le gros à l’école et le raté à la maison. C’était terrible. L’été qui a suivi la huitième année, il a passé toutes ses journées à rouler en vélo. Quand l’école a repris, personne ne l’a reconnu. Il se lève pour resservir Jo. Elle l’embrasse.

    Owen raccompagne Amelia jusqu’à la porte de la maison de Meredith. Amelia se demande qui peut emmener quelqu’un au travail en covoiturage et rentrer sans cette personne. Elle n’arrive pas à croire que Meredith lui ait fait ça. Owen assure qu’il a été heureux de pouvoir la reconduire chez elle. Il s’apprête à lui poser une question mais elle lui coupe la parole pour lui dire qu’elle n’a pas envie de rentrer. Elle a peur de s’énerver. Il l’embrasse. Elle lui demande ce qui se passe. Il n’a pas le temps de répondre. Maggie sort de la maison et tire Amelia à l’intérieur en s’excusant auprès d’Owen.

    Maggie fait asseoir Amelia à côté de Meredith. Elle leur qu’elles vont devoir régler leurs différents. Amelia présente ses excuses pour le mur. Meredith fait de même pour avoir dit qu’Amelia avait des puces. Elle ajoute qu'elle ne sait pas comment lui parler. Parfois, Amelia est tellement… Meredith n’aime pas tout en sa belle-sœur, mais ça n’a aucune importance puisqu’elle fait partie de la famille. Donc, elle l’aime. Elle se lève, saisit le marteau et tape dans le mur. Elle passe le marteau à Amelia. Les trois femmes tapent dans le mur à tour de rôle.

    Meredith entre dans un laboratoire et dit aux internes d'oublier tout ce qu'ils savent sur l'anatomie. Ils vont repartir de zéro avec elle. Ils font tous une incision dans leur cadavre.

    Une fois que le mur est percé, les trois femmes regardent à travers et sourient. source

     

    Voix off : Je veux que vous arrêtiez et que vous regardiez mieux le corps en face de vous. Il n'a rien de spécial. C'est juste un corps. Alors, pourquoi êtes-vous ici ? Qu'est-ce qui est différent ? Qu'est-ce qui a changé ? Ma réponse, c’est vous ? Ce qui a changé, c'est vous. Je veux que vous jetiez par la fenêtre tout ce que vous pensez savoir sur l'anatomie et que vous regardiez ce cadavre comme si vous n'aviez jamais vu un corps humain avant. Maintenant prenez vos scalpels, placez-le en dessous du processus xiphoïde, appuyez fermement, pas de regrets, et commençons.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :