• Episode 12.04 : Old Time Rock and Roll

     

    Titre français : Passé, présent, futur

    Scénariste : Austin Guzman

    Réalisateur : Nicole Rubio

    Diffusion Etats-Unis : 15 octobre 2015 sur ABC

    Diffusion France : 1er Juin 2016 sur TF1

     

    Voix off : Vous pourriez être surpris mais les cours d’anatomie peuvent être pénibles pour des chirurgiens. On a été entrainé à réassembler les corps. On préfère que nos tissus soient chauds, vivants. D’habitude, quand un chirurgien regarde un tissu mort, ça veut dire que quelque chose va vraiment, vraiment mal. 

     

    Richard est dans la classe d'anatomie. Il a demandé à Meredith de la remplacer parce qu'il voulait donner un cours sur le cerveau aux internes. Il tient un cerveau en main, et après l’avoir montré à ses élèves, il le découpe en tranches. Il explique aux internes que si on laisse le cerveau se décomposer, il se liquéfie. L’interne Mitchell sort de la salle en courant, la main sur la bouche.

    Maggie se réveille nue et réalise l'erreur qu'elle a faite. Andrew, qui est en train de se rhabiller, lui confirme qu'ils ont fait l’amour et que c’était génial. Mais maintenant, il doit aller travailler. Maggie le prévient qu’elle ne vit pas seule et qu’il y a même des enfants dans la maison. L’idée qu’elle ait des enfants choque le jeune homme mais Maggie précise qu’il s’agit des enfants de sa sœur. Il la rassure, il n’entend aucun bruit. Il sort de la chambre et tombe directement sur Amelia. Celle-ci le salue en le regardant d’un air moqueur. Gênée, Maggie se laisse tomber sur le lit.

    Alex attend dans sa voiture, devant la maison de Meredith. Les trois femmes montent dans la voiture. Amelia demande Maggie si elle a utilisé un préservatif. Il y a une boîte sous l'évier qu'elle a mise là pour tout le monde. Meredith réalise alors que le bruit qu’elle a entendu pendant la nuit a été fait par Maggie; elle croyait que c’était Amelia. Cette dernière en conclut que l’interne était bon au lit. Meredith veut savoir qui est l’interne en question. Maggie ne veut pas répondre, à cause d’Alex. Il dit qu’il s’en moque. Amelia espère que l’interne a au moins visité le minou de Maggie, sinon ça n’en vaut pas la peine. Maggie menace de sauter de la voiture si elles ne se taisent pas. Alex demande à Meredith à quelle heure il doit être là ce soir. Les sœurs se demandent pourquoi. Il leur rappelle qu'ils ont un dîner ce soir. Elles l’avaient complètement oublié.

    À l'hôpital, Jo dit à Alex qu'elle n’ira pas au dîner. Elle sait que les amies d’Alex ne l’aiment pas. Ce sont ses patronnes et elles la traitent comme une résidente, pas comme une personne. Alex estime que c’est parce ses amies ne la connaissent pas. Comme Jo ne vient jamais à leurs soirées, elles ne la voient qu’à l'hôpital. Il lui demande de venir pour que ses amies puissent apprendre à la connaître. Il s’en va et Jo rejoint Stephanie qui a entendu la conversation. Stephanie trouve aussi que Jo devrait aller au diner ; elle ne peut pas refuser une invitation qui la fera entrer dans le cercle des initiés. Si Jo devient l’amie des chefs des plus grands services, elle pourra avoir toutes les interventions. Stephanie tuerait pour être invitée à ce diner. Amelia arrive avec les internes et demande à Stephanie de la suivre.

    April raconte à Arizona que Jackson lui a parlé de divorce. Comme elle suppose qu’il sera au diner chez Meredith, elle aimerait qu'Arizona y vienne aussi. Arizona hésite ; la petite amie de Callie sera peut-être là et elle ne veut pas la mettre mal à l'aise. April aperçoit Callie et invite Arizona à lui demander si sa petite amie sera là. Arizona propose plutôt de se renseigner sur la présence de Jackson si April se renseigne sur celle de Penny. Callie rejoint les deux femmes et leur confie qu’elle se demande si elle doit apporter de la nourriture pour le diner chez Meredith, parce qu’elle doute des compétences culinaires des sœurs. Arizona pense que tout va bien se passer. Elle lui demande si Jackson va venir. Callie n’en sait rien. April lui pose la même question à propos de Penny. Callie confie qu’elle ne l'a pas invitée parce qu’elle ne savait pas ce qu’Arizona en penserait. Arizona répond avec un enthousiasme débordant qu’il faut que Penny soit là parce qu’elle veut la rencontrer, et les autres aussi. April l’approuve. Callie promet de voir si Penny est disponible. Après qu’elle soit partie Arizona fait remarquer à April qu’elle a été cool. April réplique que les gens cool ne disent pas qu'ils le sont.

    Un interne présente le cas de Rachel, la patiente d'Amelia, qui a subi une craniotomie la veille. Amelia dit à ses internes que Rachel est la candidate idéale pour remarcher rapidement. Stephanie trouve que c’est trop rapide. Amelia lui explique que des études récentes montrent que les patients en neuro se rétablissent plus rapidement s’ils recommencent à marcher dès que possible après l’intervention. Stephanie fait remarquer que c’est contre le protocole, mais Amelia réplique qu’en tant que chef de service, elle peut décider de ce qu’est le protocole. Elle demande ensuite à Stephanie de suggérer à la mère de Rachel de ne pas venir aujourd'hui parce que la journée va être difficile. Ben apparaît à la porte pour annoncer qu’Owen a convoqué tous les internes disponibles.

    Owen ordonne aux infirmières de préparer le service des urgences pour accueillir la vague argentée qui va arriver. Meredith et Miranda arrivent et commencent à se préparer. L’interne Mitchell se demande ce qu’est une vague argentée.

    Callie ordonne à Isaac de lui ramener autant de matériel orthopédique que possible, en prévision de la vague argentée, qu’elle définit comme un festival de fractures. Ils croisent Jackson qui a l’air très excité à l’idée de la vague argentée. Il n’a plus vu ça depuis Mercy West. Callie pense que ça va être amusant. Isaac aimerait savoir ce qu’est exactement une vague argentée.

    Ben explique aux internes la façon dont il faut traiter une vague argentée, ce à quoi il faut faire attention et ce qu’il ne faut pas faire. Andrew lui demande ce qu’est une vague argentée. Ben de répond pas. Le groupe arrive dans la salle des urgences qui est remplie de personnes âgées. Un vieil homme raconte à Jo qu’il a dépensé une fortune pour faire une croisière mais que la navette qui devait l’amener au port a eu un accident, parce que le chauffeur n’arrêtait pas de tripoter son téléphone portable. Une vieille dame ajoute qu’elle ne pense pas que le chauffeur envoyait des texto mais plutôt qu’il regardait un film porno.

    Andrew vient enfin de comprendre le sens de vague argentée. Il demande à Ben pourquoi il est nécessaire d’avoir un mot de code pour désigner un groupe de vieux. Deux dames le traitent de grossier ; elles préfèrent qu’on les appelle des seniors. Ben dit à Andrew que c’est pour ça qu’ils emploient l’expression vague argentée. Il lui souhaite de bien s’amuser.

    Isaac note tous les médicaments que prend Eddie, le patient de Jackson. Ce dernier demande au vieil homme s’il n’a pas oublié de mentionner un traitement contre des problèmes érectiles. Eddie s’offusque, est-ce qu’il ressemble à un homme qui a ce genre de problème ? Jackson répond qu’il veut juste en être sûr parce que ce type de traitement peut causer de mauvaises réactions s’ils sont pris en même temps que certains médicaments. Pour prouver ce qu’il dit, Eddie essaie de leur montrer qu’il peut avoir une érection. Jackson le prie de ne pas le faire.

    Meredith prévient sa patiente, Gabby, qu’elle appelle Mme Margraff, qu’elle va devoir l’emmener au scanner. Gabby lui dit qu’elle n’est pas une madame, étant donné qu’elle n’est pas mariée à son compagnon, Abraham. Elle demande à Meredith et Jo d’examiner la hanche de ce dernier. Il a fait une chute et depuis, il n’est plus le même. De son côté, Abraham prie les médecins de s’occuper de sa compagne. Celle-ci lui fait remarquer que les chirurgiennes savent ce qu’elles font. Meredith prie Jo de demander aux infirmières de surveiller le vieil homme. Elle indique à ce dernier que Gabby va aller au scanner. Gabby recommande à son ami de faire une sieste.

    Amelia, Stephanie et l’interne Hannah essaient de faire asseoir Rachel au bord de son lit. La patiente, qui est terriblement affaiblie, gémit de douleur. Amelia lui dit qu’elle sait que ça fait mal mais il faut faire un effort. Elle ajoute qu’elle ne s’arrêtera que lorsque Rachel sera assise ou qu’elle aura atteint son seuil de tolérance. Hannah aimerait savoir comment elles sauront que Rachel a atteint ce point. A ce moment-là, Rachel vomit. Stephanie en conclut qu’il est évident que la patiente a atteint son seuil de tolérance. Amelia décide de laisser Rachel tranquille et lui dit qu’elle s’est bien débrouillée. Stephanie dit qu'elle va se charger du nettoyage. Elle s’éloigne pour cacher qu’elle est bouleversée.

    Amelia annonce à Stephanie qu’elle va devoir se charger de la prochaine séance de rééducation de Rachel. Elle-même a trop de travail et elles ne peuvent pas se permettre de passer une séance, sinon il faudra arrêter le traitement. Stephanie demande si ce serait mauvais. Elle avoue qu’elle n’est pas à l’aise avec ce traitement parce qu’elle trouve qu’il est trop dur pour Rachel. Amelia admet que ça peut paraitre traumatisant et ça l’est, mais c’est ça, la chirurgie. Cependant, dans la plupart des cas, c’est la meilleure chance pour le patient de guérir et de redevenir normal. C’est la chance de Rachel. Stephanie ne cache pas qu’elle est sceptique. Amelia lui demande de la prévenir quand elle aura terminé la prochaine séance.

    Arizona passe devant Abraham, qui lui demande si elle peut lui donner des nouvelles de Gabby qui n’est pas encore revenue. Arizona vérifie sur sa tablette et lui dit que Gabby est encore au scanner. Elle lui demande ensuite si elle peut encore faire quelque chose pour lui. Il lui dit qu’il aimerait manger un peu de gelée.

    Maggie et Meredith examinent les scans de Gabby. Elle souffre d'une hernie diaphragmatique et d’un hématome splénique. Comme l'interphone était ouvert, Gabby les entend et leur demande si elles peuvent l’opérer sans lui laisser de cicatrice. Amusée par ce souci de coquetterie, Meredith promet de faire de son mieux. Maggie fait une grimace de douleur en voulant fermer l’interphone. Meredith lui demande ce qu’elle a. Maggie répond qu’elle a des flashbacks sexuels. Comprenant qu’elle ne lui en dira pas plus en présence de Jo, Meredith demande à celle-ci de partir. Jo, qui est un peu vexée, s’en va. Maggie confie alors à sa demi-sœur qu’elle a mal partout, suite à sa nuit torride avec Andrew. Elle s’en veut d’avoir couché avec un interne. Quel genre de personne fait ce genre de choses ? Le père de mes enfants, répond Meredith en riant. Maggie est confuse et lui présente ses excuses. Maggie la rassure, ce n’est pas grave. Elle ajoute que Maggie n’est pas la seule à avoir eu des relations inappropriées sur le lieu de travail. Tout le monde fait ça dans l’hôpital. Elle et Derek ont même fait l’amour dans la pièce où elles se trouvent actuellement. Elle avoue qu’elle n’avait plus du tout pensé au sexe depuis le jour de la mort de Derek. Elle ajoute qu’elle est veuve, comme si elle venait de le réaliser. Maggie lui dit qu’elles n’ont pas besoin de parler de ça. Meredith assure que ça ne lui pose pas de problèmes. Elle est veuve. On ne pense pas que ça peut arriver et pourtant, ça arrive. Elle n’est plus disponible pour les choses du sexe. Le train de l’orgasme ne roule plus dans la cité du vagin. Cette partie de sa vie est finie et ça lui va. Maggie lui dit qu’un jour, elle sera prête à recommencer. Meredith répond que non, elle ne veut pas mais elle va bien. Elle a envie que Maggie lui raconte tout sur sa nuit torride avec l’interne, à elle, la veuve Grey. Gabby lui dit que c’est l’histoire la plus triste qu’elle ait jamais entendue. Le train de l’orgasme ne devrait jamais arrêter de rouler. Elle-même a des orgasmes chaque jour depuis qu'elle a 15 ans et c’est merveilleux. Maggie fait remarquer qu’à 15 ans, elle faisait du scrapbooking avec sa mère. Gabby ajoute qu’elle a eu deux orgasmes le matin même, avant de prendre le bus.

    April accourt pour aider Isaac qui fait un massage cardiaque à Eddie depuis dix minutes. L’interne explique à April qu’il a donné des médicaments au patient qui se plaignait de douleurs dans la poitrine. Jackson arrive et dit qu’Eddie leur a probablement menti quand il a prétendu qu’il ne prenait pas de Viagra. Isaac ne comprend pas pourquoi le patient aurait fait ça. April dit que parfois les gens sont bornés même si c’est la pire chose à faire. Jackson comprend qu’elle parle de lui. April prononce l’heure du décès. Jackson dit à Isaac, qui est bouleversé, de prévenir la morgue.

    Un homme, Conner, demande à Isaac de l’aider à retrouver son père qui est une des victimes de l'accident. Il s’appelle d’Eddie. Mal à l’aise, Isaac bafouille qu’il va aller chercher quelqu’un. Conner le retient et lui demande de lui dire la vérité. Isaac lui apprend qu’Eddie a fait une crise cardiaque. Conner veut savoir si son père va bien et s’il peut le voir. Isaac répond que c’est impossible puisque Eddie est décédé. Il ajoute que ce dernier leur a sans doute menti au sujet des médicaments qu’il prenait. Conner insiste, il veut voir son père. Il s’avance vers la salle des urgences. Isaac tente de le retenir. Conner le pousse violemment. Isaac tombe à terre. Owen arrive. Conner lui apprend qu’Isaac lui a dit que son père était mort et qu’il refuse de lui dire où il est. En plus, l’interne a traité son père de menteur. Owen demande à un membre de la sécurité d’emmener Conner et de lui donner un peu d’eau. Ensuite, il se tourne vers Isaac et lui demande sèchement ce qu’il a dit à cet homme.

    Arizona et Abraham mangent de la gelée en parlant des croisières pour célibataires. Abraham raconte qu’il a rencontré Gabby lors d’une de ces croisières. Il ne voulait pas y aller, mais sa sœur a insisté pour qu’il rencontre des gens. Et effectivement, c’est là qu’il a rencontré sa copine. Il montre à Arizona la bague de fiançailles qu’il a achetée pour cette dernière. Arizona la trouve belle. Abraham lui raconte qu’il y avait une soirée dansante prévue le troisième jour de la croisière ; c’est à ce moment-là qu’il comptait demander Gabby en mariage. C’est à cette soirée qu’il avait rencontré Gabby cinq ans plus tôt. Il avait été ébloui par sa robe. Arizona est bipée mais elle promet de revenir le vite possible pour connaitre la fin de l’histoire. Abraham lui demande de rapporter une autre gelée.

    Maggie et Meredith s’apprêtent à opérer Gabby. Celle-ci ne veut pas qu’on l’anesthésie avant qu’elle ait eu le temps de prévenir Abraham. Il va vraiment s’inquiéter s’il pense qu’elle ne va pas bien. Meredith lui promet de faire le nécessaire. L’anesthésie commence. Meredith demande à Jo d’aller prévenir Abraham. Jo lui fait remarquer qu’elle vient de se préparer pour participer à l’intervention. Meredith répond qu’ils sont déjà assez nombreux. Jo sera plus utile aux urgences. Celle-ci s’en va de mauvaise humeur. Meredith promet à Gabby qu’elle verra Abraham à son réveil.

    Stephanie et Hannah font lever Rachel de son lit. Stephanie lui promet de l’installer dans la chaise si elle arrive à faire un pas. Rachel, qui souffre horriblement, arrive à saisir le bras de Stephanie en lui jetant un regard implorant. Stephanie dit à Hannah que la séance est terminée. Elles font rasseoir la patiente sur le lit. Hannah fait remarquer à Stephanie que Rachel n’a pas atteint son seuil de tolérance, comme Amelia le leur a dit. Stephanie répond sèchement que c’est assez.  

    Jo propose à Stephanie de déjeuner ensemble. Stephanie refuse, elle a perdu l’appétit à cause d’Amelia qui l’oblige à torturer une patiente. Jo pense qu’Amelia fait ça parce qu’elle apprécie Stephanie. Celle-ci trouve que c’est une drôle de façon de le lui montrer. Jo estime que c’est mieux que ce qu’elle subit. Meredith et Maggie viennent de la jeter à la porte de la salle d’opération, parce qu’elles la détestent. Elle aimerait qu’un chirurgien la regarde comme Amelia regarde Stephanie. Pour cela, elle va devoir agir comme cette dernière.

    Jo explique à Rachel qu’elle va devoir marcher jusqu’à la chaise, comme Amelia l’a recommandé. Celle-ci apparait à la porte de la chambre et demande à Jo où est Stephanie.

    Owen a réuni les internes. Il leur apprend que six patients sont morts et beaucoup d’autres sont en salle d’opération ou aux soins intensifs. Leurs familles vont arriver. Il va falloir apprendre à certaines que leurs proches sont décédés. Owen a pu constater que les internes avaient besoin d’apprendre comment délivrer de mauvaises nouvelles. Il faut respecter quatre étapes : le lieu, le langage, le langage du corps et le départ. Il faut d’abord amener les familles dans un endroit calme où ils ne seront pas dérangés.

    Les internes sont aux urgences pour trouver les familles des patients décédés. A l’appel d’un nom, un vieux monsieur essaie de se lever de sa chaise mas n’y parvient pas. Mitchell propose de l'aider, mais l'homme assure qu'il va y arriver tout seul.

    Owen dit aux internes que la prochaine étape, c’est le langage. Il ne faut pas édulcorer les faits et dire les choses clairement, pour ne pas laisser place aux interprétations.

    Andrew et Isaac rencontrent des familles et appliquent ce qu’Owen leur a dit.

    Celui-ci insiste sur le fait qu’il faut utiliser le mot "mort".

    L’interne Jessica annonce à un couple, accompagné d’une petite fille, que Franklin n’est plus avec eux. La fillette lui demande où est allé son grand-père et si on peut lui rendre visite là où il est. Est-ce que Jessica va les y emmener ? L’interne ne sait que répondre et se tourne vers Owen.

    Ce dernier parle maintenant de la troisième étape, le langage corporel. Toucher les personnes peut les réconforter.

    Andrew et Isaac mettent leur main sur le bras ou l’épaule des personnes à qui ils parlent. Un homme prend Isaac dans ses bras en pleurant.

    La petite-fille de Franklin sanglote. Ses parents la réconfortent en lui disant que son grand-père est au ciel avec sa tortue. Ils se tournent vers Jessica et lui demande ce qu’elle fait encore là. Elle s’en va.

    Owen explique aux internes qu’ils doivent partir dès qu’ils ont fini de parler aux familles.

    Il sépare Isaac de l’homme qui le serre contre lui.

    Etant donné que le vieil homme n’arrive pas à se lever de sa chaise, Mitchell décide de lui annoncer la nouvelle du décès du membre de sa famille dans la salle d’attente. Owen, qui l’observe de loin, pousse un soupir.

    Arizona revient auprès d’Abraham avec une gelée. Le vieil homme semble endormi mais quand Arizona tente de le réveiller, il ne réagit pas. Elle vérifie son pouls, mais elle ne le trouve. Elle demande qui surveillait ce patient. Une infirmière affirme qu’elle est venue voir Abraham il y a cinq minutes. Il allait très bien à ce moment-là. Arizona soupire.

    Amelia est dans une chambre avec Jo et Stephanie. Elle n’arrive pas à comprendre ce qui a amené Stephanie à abandonner sa patiente. Jo veut parler mais Amelia ne la laisse pas faire. Stephanie répond qu'elle n’a pas abandonné la patiente, elle l’a laissée à Jo qui est très compétente. Amelia réplique qu'elle n’a pas choisi Jo, mais Stephanie à qui elle a donné des instructions très précises. Stéphanie avoue qu'elle n’a pas pu faire endurer de telles souffrances à Rachel. Amelia veut savoir pourquoi. Stephanie lui confie que quand elle était enfant, elle a participé à un essai clinique sur les cellules drépanocytaires. Elle avait cinq ans et les médecins ont dû la tenir pour prélever sa moelle osseuse. Sa mère n’arrêtait pas de lui dire que c’était pour son propre bien. Mais elle ne s’est pas laissée faire et les médecins ont fini par l’attacher à la table. Elle a eu l'impression d’avoir été punie pour quelque chose qu’elle n’avait pas fait, pour quelque chose qui était à l'intérieur d'elle. Elle ne peut pas faire ça à quelqu'un d'autre. Jo a un petit sourire ironique.

    Arizona demande à Owen où elle peut trouver Gabby afin de lui annoncer qu’Abraham est décédé. Ce dernier est mort dans le couloir, sans doute à cause de son âge ; il avait 90 ans. Owen est désolé. Il lui dit qu’il va s’en occuper.

    Arizona entre dans une salle et se met à pleurer. April arrive et lui demande ce qui se passe. Arizona prétend qu’elle va bien et qu’elle ne sait même pas pourquoi elle pleure. Elle explique à April ce qui s’est passé avec Abraham. Cet homme a rencontré l'amour de sa vie quand il avait 85 ans. Il allait faire sa demande en mariage, et maintenant il est mort. Elle a eu l’impression qu’elle pourrait toujours lui parler. Il lui a donné le sentiment qu’elle pourrait retrouver l'amour. Elle a cru qu’elle avait rencontré le vrai amour mais elle a tout foutu en l’air. Abraham était tombé follement amoureux à 85 ans, c’était la preuve qu’elle pouvait encore tomber amoureuse. April se met à pleurer aussi. elle ne veut pas trouver une nouvelle âme sœur quand elle aura 90 ans. Elle a déjà rencontré la sienne mais maintenant, il veut divorcer. Arizona la réconforte en lui disant qu’elle n’est pas concernée par l’histoire d’Abraham.

    Jo suit Stephanie dans un escalier et lui demande ce que c’était. Elle n’aurait jamais cru que Stephanie pourrait inventer une telle histoire. Profiter du système est une chose, mais là, elle estime que Stephanie a franchi la ligne. Elle se demande même si sa camarade a une conscience. Blessée, Stephanie répond sèchement que puisque ça a marché avec Amelia, elle est peut-être mieux sans conscience.

    Amelia présente des excuses à Jo pour avoir réagi de façon exagérée. Elle a compris que la jeune femme n’avait fait que donner un coup de main à son amie. Elle ajoute que si elle avait connu l’histoire de Stephanie, elle aurait réagi différemment. Pour se faire pardonner, elle invite Jo au diner chez Meredith et lui dit de venir avec Stephanie. Jo lui dit que cette dernière est une menteuse. Elle n'a jamais été malade.

    Maggie et Meredith ont fini d’opérer Gabby. Meredith informe sa sœur qu’elle va aller voir Abraham. Maggie voit Andrew arriver vers elles. Elle se cache derrière Meredith. Andrew dit à cette dernière qu’il veut voir Gabby pour lui apprendre que son mari est décédé. Meredith le corrige, Gabby et Abraham n’étaient pas mariés, ils vivaient ensemble, c’est tout. Andrew insiste, Abraham avait désigné Gabby comme sa parente la plus proche. Maggie surgit de derrière sa sœur et rappelle à Andrew qu’il est un interne. Pendant qu’elle regarde le formulaire, Meredith demande à Andrew comment ça se fait qu’il est là. ce n’est pas son travail d’informer les familles de la mort d’un patient. Il lui apprend que cela fait partie d’un cours donné par Owen sur les quatre étapes. Folle de rage, Meredith lui ordonne de ne pas approcher de Gabby. Elle va en parler à Owen. Après son départ, Andrew demande à Maggie quel est le problème de Meredith. Maggie lui dit que le problème, c’est qu'il y a des règles et des limites et que certaines personnes pensent qu’elles peuvent les ignorer, juste parce que le protocole a été négligé une seule fois. Les personnes qui sont sexys devraient savoir que ce n’est pas parce que quelqu'un a fait quelque chose d’imprudent et qu'il a aimé ça, que ça veut dire qu’ils vont continuer à le faire. Peut-être que le problème de Meredith, c’est qu’elle en a marre de faire du scrapbooking mais elle ne sait plus qui elle est et les gens devraient lui donner un peu d’espace et cesser de lui poser des questions et de lui parler de préservatifs. Voilà le problème de Meredith. Andrew ne sait que dire.

    Stephanie essaie de s’expliquer mais Amelia refuse de la laisser parler. Elle s’adresse à Richard, qui vient de terminer une opération, et lui dit qu’en tant que directeur des résidents, il doit savoir que Stephanie a abandonné une patiente mais qu’en plus, elle a justifié son attitude en inventant qu’elle avait été malade durant son enfance. Elle ajoute qu’elle a vraiment cru ce que Stephanie lui a dit. Richard demande à cette dernière ce qu’elle veut qu’il fasse. Au bord des larmes, Stephanie dit qu’Amelia ne veut pas la croire. Elle veut quitter la pièce mais Richard la retient. Il explique à Amelia que quand Stephanie a postulé pour travailler à l’hôpital, il a reçu un appel téléphonique du médecin qui avait mené l’essai sur la drépanocytose. Ce médecin voulait lui dire à quel point cet essai avait été important pour sa carrière et combien il était fier de Stephanie. Amelia est confuse, elle ne comprend pas pourquoi Jo lui a dit que Stephanie avait menti. Celle-ci lui dit que Jo n’était pas au courant ; elle ne raconte son histoire qu’aux personnes en qui elle peut avoir confiance, parce qu’elle ne veut plus être considérée comme une patiente, mais comme une chirurgienne. Elle s’en va. Amelia est en colère contre elle-même. Elle ne comprend pas pourquoi Stephanie ne lui a pas dit que Richard était au courant. Ce dernier lui fait la leçon. Elle a passé tellement de temps avec Stephanie, elles ont pratiqué tellement d’interventions ensemble. Comment a-t-elle pu si facilement remettre en cause l’intégrité de son assistante, sur la seule base des déclarations d’un médecin qu’elle connait à peine ? Amelia réalise qu’elle a fait une erreur.

    Meredith demande à Owen ce qu’il a dit aux internes. Il répond qu’il leur a donné un cours accéléré sur la façon de délivrer de mauvaises nouvelles aux familles. Meredith réplique qu’un cours accéléré ne suffit pas pour expliquer comment faire. Owen lui rappelle qu’ils sont dans un hôpital universitaire. Ils doivent faire bénéficier leurs élèves de leurs expériences. C’est pourquoi il a expliqué aux internes les quatre règles en vigueur. Meredith insiste, ce n’est pas assez. Les internes ont besoin d’en savoir beaucoup plus. Owen lui donne raison. Les internes doivent vivre cette expérience.

    Meredith est avec les internes. Elle leur dit que quand ils entrent dans une pièce pour apprendre à quelqu’un qu’un de leurs proches est mort, il ne suffit pas de se souvenir d’une liste de points clés. Ils doivent garder à l’esprit que ces personnes se souviendront de leur visage toute leur vie. Ces personnes allaient bien avant de les rencontrer. Elles vivaient leur vie jusqu’au moment où la police est venue sonner à leur porte pour leur dire de se rendre à l’hôpital avec leurs enfants, où les médecins leur ont annoncé la pire nouvelle de leur vie. Les médecins vont changer la vie de ces personnes. Ils sont responsables du moment où la femme devient veuve. Ils doivent donc se souvenir que cette femme n’est pas un désagrément, qu’elle n’est pas une case à cocher sur une liste. Ils vont faire partie de sa vie. Ils doivent prendre ça au sérieux et réaliser l'importance de leur rôle. Ils doivent respecter le fait que la douleur de cette personne est la chose la plus importante. Meredith leur demande s’ils ont compris. Ils font signe que oui.

    Maggie et Meredith observent Andrew qui parle à Gabby. Maggie dit à sa sœur que le train de l'orgasme va peut-être revenir dans la gare un jour. Meredith dit qu'elle n’est vraiment pas intéressée. Elle n’a pas l’impression que quelque chose lui manque. Elle a vécu un amour incroyable, mais cette partie de sa vie est derrière elle. Maintenant, elle a la chirurgie, ses enfants et ses sœurs, et elle est de nouveau heureuse, alors qu’elle pensait ne plus jamais l’être. C’est tout ce dont elle a besoin.

    Stéphanie et Hannah aident Rachel à se lever et à marcher jusqu’à la chaise. Rachel a mal et donne une tape sur le bras de Stephanie pour lui demander d’arrêter. Stéphanie lui dit de continuer à la taper pour se concentrer là-dessus plutôt que sur sa douleur. Mais elles ne s’arrêteront pas avant qu’elle soit assise sur la chaise. Rachel fait péniblement quelques pas, soutenue par ses médecins. Stephanie lui dit qu’elle sait ce qu’elle ressent. Rachel réussit à aller jusqu’à la chaise. Stéphanie lui dit que c’est bien, elle a réussi. Bouleversée, elle sort de la chambre. Amelia, qui a assisté à la scène depuis le couloir, est émue. Elle félicite Stephanie. Celle-ci est submergée par l’émotion et se met à pleurer. Amelia la prend dans ses bras et lui présente des excuses pour ne pas l’avoir crue. Elle aurait dû la croire. Stephanie la remercie avant de lui demander si elle n’était pas censée organiser un diner. Amelia réalise qu’elle avait oublié ce dernier.

    Juste avant de rentrer chez elle, Maggie va voir Andrew. Avant qu’elle ait eu le temps de lui parler, il lui dit qu’il ne voulait pas ignorer les limites et ne pas faire son travail. Il est conscient de l’avoir irritée, ainsi que Meredith, et il en est désolé. Et à propos de la nuit dernière… Maggie le fait taire et l'emmène dans une salle. Elle lui avoue qu'elle était venue lui présenter des excuses. Si elle s’est énervée contre lui, ce n’est pas à propos de son travail, mais de la nuit dernière. Andrew dit qu’il le savait. Maggie l’assure que la nuit dernière ne se reproduira pas. C’était très sympa, même mieux que ça, mais ça n’arrivera plus. Elle ne fait pas ce genre de choses. Andrew affirme qu’il en est de même pour lui. Mais au bar, elle était tellement… Il lui retourne le compliment. Néanmoins, ils s’accordent à dire que c’était une erreur. Ça n'a jamais eu lieu. C’est effacé. Ils se serrent la main en souriant sans jamais se lâcher. Ils finissent par s’embrasser et se déshabiller. Andrew soulève Maggie et la plaque contre la porte.

    Dans la classe d'anatomie, Mitchell découpe un cerveau, sous l’œil attentif de Richard.

    Dans la cuisine de Meredith, Amelia s’occupe de préparer l’apéritif. Alex et Jo piquent la nourriture dans les plats, au grand dam d’Amelia. Alex ne cache pas qu’ils sont là pour manger ce qu’il y avait de meilleur. Meredith demande à Amelia où est Maggie. Les invités commencent à arriver. Amelia répond que Maggie l’a prévenue qu'elle avait été retenue au travail, mais qu’elle était en route. Stephanie dit à Amelia que le séchoir a fini de tourner mais que la nappe est encore humide. Amelia lui demande de la mettre sur la table quand même. Stéphanie et Jo échangent un regard hostile.

    Arizona et April sont assises sur le canapé en train de boire du vin. Elles entendent une voiture arriver. Arizona pense que c’est Jackson, mais April lui dit que c’est Callie. Elle aperçoit la petite amie de cette dernière et prévient Arizona qu’elle est rousse. Arizona vide son verre de vin et annonce qu'elle a besoin de plus d'alcool, parce qu'elle n’est pas prête pour la rencontre. Pendant qu’elle se rend dans la cuisine, Meredith va ouvrir la porte. Callie la salue avant de lui présenter sa petite amie, Penny. Meredith reconnaît immédiatement en cette dernière le médecin qui s’est occupé de Derek après son accident de voiture. Elle a des flashbacks de cette journée. Callie, qui ne se doute de rien, annonce à Meredith qu’elle a apporté le vin. Penny aussi a reconnu Meredith. Les deux femmes se regardent fixement sans dire un mot. source

     

    Voix off : Il y a des choses dans la vie qui ne peuvent simplement pas être évitées, peu importe à quel point elles nous mettent mal à l’aise et il ne peut y avoir que des récompenses dans le fait de prendre des risques. Même si cette pensée nous donne envie de vomir. Même quand on ne veut rien d‘autre que de prendre ses jambes à son cou en hurlant. C’est pourquoi les gens aiment dire que ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Mais parfois, ces gens ne savent vraiment pas ce dont ils parlent.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 06:54

    Putain !!!! La nana de Callie, c'est la pétasse incompetente qui a laissé Derel crever ! Quelle saloperie ! Suis heureuse de ne plus regarder !!! 

      • Vendredi 16 Octobre 2015 à 07:39

        Â l''époque, Meredith lui avait dit qu'elle allait s'améliorer et de le prendre comme une leçon donc pourquoi elle fait la gueule ??? 

      • MDBailey
        Vendredi 16 Octobre 2015 à 08:57
        Tu as raison heureusement que je regarde plus car elle mériterait juste qu'on lui fasse pareil.
    2
    Vendredi 16 Octobre 2015 à 20:34

    J'avoue que je suis admirative de la façon dont Shonda prend des libertés avec le scénario. Elle fait volte-face, des pirouettes, des roulés-boulés. A ce niveau-là, c'est de la haute voltige !

    Dans cet épisode, on voit Meredith encourager Maggie à coucher avec Andrew, en lui disant que tout le monde fait ça dans tout l'hôpital. Mais n'est-ce pas cette même Meredith qui, avec tout le conseil d'administration, a instauré la règle de la "non-fraternisation" dans l'hôpital, ce qui entraine l'interdiction d'avoir des relations intimes avec un collègue ? Pour ne pas être sanctionné, Alex a dû faire une déclaration officielle selon laquelle il avait une relation sérieuse et officielle avec Jo. Mais on dirait que cette règle est passée aux oubliettes, comme bien d'autres choses dans la série

      • Nolcéline 97234
        Vendredi 16 Octobre 2015 à 20:52

        Bonsoir à tous,

        Oui et on a encore une incohérence tout ça parce qu'ils veulent calquer ce qu'on a pu voir au début de la série. Bonne soirée et bon week-end à tous.

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Angel
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 00:31

    Episode très émouvant, entre maggie qui parle de ces flashs sexuels à Meredith (quelle conne, de dire ça à sa soeur, elle lui demande qui peut coucher avec son interne, elle oublie que Meredith a connu ça pfff) et ce vieux patient qui meurt alors qu'il voulait faire ça demande en mariage. Du coup tout est fait pour que Meredith parle de son veuvage à sa soeur (pendent qu'elle s'occupe de la patiente qui doit être demandée en mariage) elle lui dit qu'elle ne pensait plus être heureuse mais qu'elle réussit garce a ses enfants à l'être quand même et qu'elle ne connaîtra plus de vie sexuelle (ma pauvre Meredith normale que tu penses ça mais la vie prend toujours des tournants énormes). Tu m'as beaucoup émue ma chère Meredith tu pourrais dire à ta soeur: je ne parle pas de sexe avec toi, mais non tu veux son bonheur et tu lui dit que tout le monde couche dans cet hôpital, un gros coeur sur la main comme toujours tu mérites vraiment d'être heureuse. Mais voila le soir ce diner est organisé (je n'ai pas trop compris l'occas d'ailleurs), et quand Callie arrive c'est le choc. Cette Penny vas bien gâchée ta vie (et la mienne) et je sais très bien que tu ne va pas la foutre dehors du moins pas de suite, tu es trop gentille (c'est d'ailleurs le seul défaut que je te trouve) alors que tu ne devrais pas hésiter cela t'enlèvera un poids. 

    Sinon Arizona ne m'a pas émue quand le patient qui voulait faire sa demande en mariage est mort, je trouve que l'actrice joue mal et ne me fait pas passer d'émotion et quand elle est triste de se dire qu'elle a laissé filer Callie (ba oui fallait t'occuper de ta femme ...). Ni même Arpil d'ailleurs quand elle dit qu'elle ne veut pas trouver l'amour à 80 ans car elle l'a mais il veut divorcer (je n'aime pas ce couple de toute façon loll). Et enfin la palme d'or revient à Amélia qui demande à Stéphanie de faire marcher une patiente qui a subi une opération du cerveau. Cela rappelle à Stéphanie des mauvais souvenirs car à 5 ans elle a eu une maladie de l'hémoglobine et elle devait être attachée pour que les médecins la pique. Du coup elle demande à Jo de s'en occuper. Amélia le voit et n'est pas contente, quand Stéphanie lui explique pourquoi elle l'a comprend mais Jo lui dit que Stéphanie ment alors Amélia croit Jo au lieu de croire Stéphanie qui est comme Richard lui dit sa main droite. Encore une belle bévue pour toi Amélia (bref tu n'es jamais rentré dans mon coeur de toute façon lol). 

    Episode vraiment émouvant et la semaine prochaine aussi (courage ma Meredith, tu peux la foutre dehors, cela ne fera pas de toi une mauvaise personne, tu es une superbe personne et on le sait depuis plus de 10 ans ). 

    4
    lilies
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 18:39

    ... Angel je ne sais pas si je suis admirative ou effrayée ton obsession pour un personnage virtuel ...

      • Angel
        Dimanche 18 Octobre 2015 à 19:14

        Tu peux être les deux lilies loll. C'est une grande partie de ma vie Grey's (trop grande certes). Le personnage de Meredith m'a aidé dans les moments durs de ma vie et cette saison 11 l'a gâché. Mais elle toujours là donc bon je m'y accroche toujours...

    5
    kate
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 23:26

    ellen pompeo et juste incroyable dans cet épisode. après 12 saisons elle fait passer de réelle émotions, merci pour tout ça.

     

      • Mi
        Lundi 19 Octobre 2015 à 19:35

        Je la trouve moins convaincante maintenant qu'elle n'est plus soutenue par des acteurs du calibre de Dempsey ou de Sandra Oh. Son discours aux internes sur la manière d'annoncer un décès aux proches était émouvant, mais sa manière de jouer la scène avec Maggie n'était pas top. Parler de son veuvage avec un sourire jusqu'aux oreilles, j'ai trouvé ça moyen. On peux comprendre qu'elle ait repris le dessus, mais de là à être aussi joyeuse en en parlant, ça sonne un peu faux. La scène entre April et Arizona dans le local à fournitures était assez mal jouée aussi. Par contre Maggie et DeLucas avaient une bonne alchimie, Pas de quoi grimper aux rideaux, mais c'était plutôt amusant.

         
      • Angel
        Lundi 19 Octobre 2015 à 19:48

        Moi perso j'ai vu un sourire quand elle entend sa soeur parler de sex mais pas quand elle parle de son veuvage. J'ai été dedans, elle me fait pensé vraiment à une femme annéhenti. Quand elle dit à Maggie qu'elle a surement du coucher avec Derek dans la salle de scan ou elles sont, elle s'arréte net de parler pendent quelques secondes le regard figé . Moi je rentre dedans et trouve comme Kate, Ellen incroyable; 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :