• Episode 14.10 : Personal Jesus

    Titre français :

    Scénariste : Zoanne Clack

    Réalisateur : Kevin Sullivan

    Diffusion Etats-Unis : 25 janvier 2018 sur ABC

    Diffusion France :

    Référence titre : chanson interprétée par Depeche Mode

     

    Voix off (April Kepner) : Au cours d'une seule journée, Job a reçu quatre messages, chacun lui annonçant séparément que son bétail, ses serviteurs et ses dix enfants étaient tous morts. Il a continué à être un serviteur fidèle. Il prie encore Dieu. Il a persévéré. La foi de Job a été mise à l’épreuve et il a réussi l’épreuve. Et pour sa foi, Dieu a récompensé Job en lui donnant deux fois ce qu'il avait auparavant. "Eloi, Eloi, lama sabachthani ?" C'est ce que Jésus a dit sur la croix avant sa mort. "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Job a aussi posé cette question. Mais il a gardé la foi. Et qu'a-t-il obtenu pour ça ? Des enfants de substitution. Des troubles de stress post-traumatique. Cela valait-il la peine d'avoir été un serviteur fidèle ? Ou aurait-il été préférable de maudire le nom de Dieu dès le début ? Où était Dieu pendant toute la souffrance et la peine de Job ? Il gagnait un pari avec Satan. De quoi se demander où il est dans toute l'injustice, l'iniquité et la cruauté dans le monde. Où est-il maintenant ?


  • Commentaires

    1
    Loubia
    Dimanche 28 Janvier à 13:12
    Je viens de regarder le 9 et le 10, et j'en suis assez satisfaite
    Les sujets traités sont toujours d'actualité
    Contente qu'il n'y ait rien entre Maggie et Jackson, c'était trop nul d'avance et ils ne vont pas ensemble
    Sympa d'avoir revu Matthew, je pensais que ça aurait plus rapproché April et Jackson mais non, par contre le pauvre Matthew le sort s'acharne contre lui...
    Le mari de Jo? Dommage qu'il disparaisse aussi vite, c'est trop facile de le tuer. Faut arrêter de tuer les gens sérieux!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :