• Episode 15.22 : Head Over High Heels

    Titre français : Trouver chaussure à son pied

    Scénariste : Bridgette N. Burgess

    Réalisateur : Allison Liddi-Brown

    Diffusion Etats-Unis : 18 avril 2019 sur ABC

    Diffusion France : 29 mai 2019 sur TF1

    Référence titre : chanson interprétée par

     

    Synopsis: Meredith se demande comment gérer une situation inattendue dans sa vie personnelle tandis que Richard a une réunion importune avec un vieil ami. Jo a des moments difficiles au travail et Owen tente une thérapie.

     

    Voix off : En moyenne, nos cœurs battent 70 fois par minute. Dans la même période de 60 secondes, on cligne des yeux entre 10 et 15 fois, on avale une fois et on respire jusqu'à 20 fois. Nos cœurs battent. Nos poumons respirent. Nos corps nous gardent en vie. Et la plupart d'entre nous le remarquent à peine. On tient tout pour acquis. Une grande partie du monde fonctionne sans qu’on n’y pense. On s’attend à ce que cela fonctionne en notre faveur. Et la plupart du temps, c’est le cas. On se préoccupe de l'avenir et on pense au passé. Et on rate très souvent ce qui est juste devant nous. On prend pour acquis ce qui est bon et facile et ce qui fonctionne. Jusqu'à ce que ce ne soit plus bon et facile et que ça ne fonctionne plus pour nous. C'est normal, mais on peut faire mieux parce qu'il y a des petits et beaux cadeaux qu'on nous offre tous les jours. Et c'est à nous de les apprécier au maximum tant qu’on le peut.



  • Commentaires

    1
    Kate
    Dimanche 21 Avril à 21:16
    Épisode excellent. Jo touche le fond en buvant au boulot Jackson et une personne qui écoute et analyse très vite. Richard toujours là pour ses amis alcooliques. J'aime beaucoup les scènes entre Richard et Maggie. Owen commence ça thérapie dû coup on le découvre un peu plus. Très bonne scène avec son Spy il y a longtemps que je l'avais pas trouvé aussi bon acteur. Amélia met Tom en garde sur sa relation avec Teddy elle est une vraie amie pour lui. Scène de fin avec les enfants et Mer tellement drôle j'adore ses gosses.
    2
    Héloise
    Dimanche 21 Avril à 22:06

    Rien de bien excitant à l’approche de la fin de saison.

    L’histoire de Jo devient complètement illogique. Après tout ce qu’elle a vécu, elle est en dépression, elle boit et elle ne parle plus à son mari ? Sérieusement ? Alex sait tout ce qu’il y a à savoir sur elle, le fait qu’elle a vécu en famille d’accueil, la violence qu’elle y a subie, sa vie de sans-abri, etc et on veut nous faire croire qu’elle pense que le secret de sa naissance va faire qu’il ne va plus l’aimer ? Oui, sa mère a été violée et c’est terrible mais pas plus que les autres expériences qu’elle a eues dans sa vie. Alors, je trouve que sa réaction est exagérée. Et le fait qu’à chaque fois qu’un personnage a un problème, il se console dans l’alcool, c’est vraiment un gros manque d’imagination de la part des scénaristes, tout comme le fait que Richard n’a que des amis alcooliques !

    Owen en thérapie et Amelia qui confie à Koracick qu’elle a encore des sentiments pour son ex-mari mais qu’elle veut vivre des choses simples, me fait craindre que Omelia ne soit pas totalement terminé et que le pentagone amoureux se poursuive la saison prochaine.

    MerLuca : la réaction de Zola, quand elle tombe sur DeLuca quand il s’apprête à quitter la maison, est un peu étrange dans le sens où la maison de Meredith a toujours été un vrai moulin, et donc logiquement, les enfants ont l’habitude de croiser des gens qui ne sont pas de la famille. En plus, DeLuca a squatté le divan pendant un bon moment, donc il n’y a pas vraiment de raison pour que Zola soit surprise de le voir. Ce n’est pas comme si elle l’avait vu sortir de la chambre de sa mère.

    Bizarrement, la gamine ne se souvient de DeLuca que comme le type triste qui a dormi sur le canapé, et plus du fait qu’il a couché avec tante Maggie, ni de ce que sa mère lui avait dit à ce sujet. Très étonnant ! Comme je l’ai dit ailleurs, il y a quelques jours, Vernoff veut tellement que ce couple soit accepté par les fans qu’elle gomme tout ce qui pourrait s’avérer gênant et abimer l’image rose bonbon. Mais le couple reste totalement inintéressant pour moi. Ça m’horripile de lire des commentaires du style, je suis contente de les voir ensemble parce que Meredith sourit. Moi, j’attends un peu plus que ça ! A l’époque de MerDer, le couple avait des problèmes, ou du moins des contrariétés de tout ordre : personnel, professionnel, relationnel avec les autres personnages, des discussions parce qu’ils apprenaient à se connaitre, toutes des choses qu’on ne voit absolument pas avec MerLuca et ça manque cruellement. Mais le public n’est plus le même et les ados qui le composent en majorité semblent se satisfaire des bleuettes insipides qu’on nous donne pour le moment.

    La scène où Meredith révèle sa relation à ses enfants, je l’ai trouvée vraiment ridicule, à cause de la réaction des enfants, dans le genre, je n’en ai vraiment rien à faire. Tout le monde rigole, aucun des enfants ne pose des questions comme des enfants aussi jeunes pourraient en poser dans ce genre de situation, comme : est-ce qu’il va vivre avec nous, il va être notre nouveau papa, etc. J’ai trouvé ça très peu crédible, tout comme le fait qu’une fois encore personne n’évoque le souvenir du père disparu. Meredith et ses enfants n’ont jamais parlé de Derek, de son absence, du manque qu’ils ressentent. Je doute que les enfants ne posent jamais de questions sur le parent qui n’est plus là. A nouveau, le désir d’effacer Derek supplante le réalisme.

    Ce qui me gêne aussi de plus en plus, c’est que, dans la série, les pères sont présentés soit de façon négative (le père absent de Meredith, d’Izzie et de Jackson, le père alcolo d’Alex, le père violeur de Jo) ou bien ils sont morts (les pères de Derek/Amelia, de Cristina, d’Owen, Derek lui-même). George O’Malley méprisait le sien et ne s’en est rapproché que quand il était mourant.

    Si on prend le cas de Derek, alors qu’il était celui qui avait voulu avoir des enfants et qu’il avait toujours été présenté comme un bon père – à l’époque, il y a eu beaucoup de scènes où on l’a vu avec Zola et Bailey à l’hôpital – du jour au lendemain, sans doute en raison de ses désaccords avec Dempsey et en prévision de son départ, Shonda Rhimes a décidé de ruiner le personnage en lui faisant "abandonner" sa famille pour partir à Washington et durant toute cette absence, qui a duré plusieurs mois, il n’est jamais revenu à Seattle pour revoir au moins ses enfants, se contentant de quelques coups de téléphone avec Meredith, ce qui est très peu probable compte tenu de la personnalité de Derek.

    Dans l’esprit malade de Shonda Rhimes, le père semble être un fardeau dont il ne faut pas s’encombrer. Elle le remplace par une figure paternelle : Richard pour Meredith, le vieux prof pour Izzie, Harper Avery pour Jackson, Ben pour le fils de Bailey et sans doute très bientôt DeLuca pour les enfants de Meredith. Je trouve cette façon linéaire de présenter les choses extrêmement malsaine.

    3
    Isabelle
    Lundi 22 Avril à 15:00

    Héloise, j'aime beaucoup tes analyses des épisodes parce que tu vas plus loin que les images qu'on nous montre et je suis d'accord avec toi quand tu dis que la storyline de Derek en saison 11 était totalement illogique. C'était peut-être plausible qu'il parte à Washington sans sa famille, mais certainement pas qu'il ne revienne pas la voir pendant des mois. En plus, Washington Seattle, en avion, c'est pas si long et il avait largement les moyens de se payer les voyages. Même faché avec sa femme, il n'aurait jamais abandonné ses enfants. Et je trouve ça moche qu'on ne les voit jamais poser des questions sur lui. Moi j'ai une amie qui a perdu son mari et je vois que ses enfants la questionnent très souvent sur leur père, même le plus petit qui ne l'a pas beaucoup connu.

    Pour le couple Merluca, je suis d'accord aussi. Je trouve que ce n'est pas un couple normal. Je veux dire, ils s'embrassent, ils couchent ensemble mais à part ça ? A part la discussion dans l'ascenseur sur le père Deluca quand ils n'étaient pas encore ensemble, on ne les a jamais vu discuter. Je pense que quand on sort avec quelqu'un, surtout une veuve avec des enfants, on lui pose des questions sur son mari et sur ses enfants. Eux, ils ne parlent jamais de rien.

    Et moi aussi, ça m'énerve quand je vois des fans qui disent : maintenant, avec Deluca, Meredith sourit. Ils oublient que si elle sourit aujourd'hui, c'est parce que Derek lui a appris à le faire, parce qu'il l'a sortie du dark & twisty dans lequel elle était quand il l'a rencontrée. S'il n'y avait pas eu Derek, Meredith ne serait pas celle qu'elle est aujourd'hui, alors je trouve ça honteux que les fans critiquent Derek, qu'ils diminuent son importance pour Meredith et qu'ils disent que Deluca est mieux pour elle.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :