• Episode 2.18 : Yesterday

    Photobucket

    Titre français: Hier encore

    Scénariste: Krista Vernoff

    Réalisateur: Rob Corn

    Diffusion États-Unis: 19 février 2006 sur ABC

    Diffusion France: 25 septembre 2006 sur TF1


    Voix off: Après mûre réflexion et de nombreuses nuits sans sommeil, voilà ce que j’ai conclu. Un adulte, ça n’existe pas. On emménage, on déménage, on quitte sa famille et on bâtit la sienne. Mais les inquiétudes et les peurs basiques, et toutes nos vieilles blessures grandissent avec nous. Et au moment où on croit que la vie et les circonstances nous ont forcés à devenir adulte une fois pour toutes, votre mère vous dit quelque chose dans ce genre. Ou pire, quelque chose comme ça. On devient plus gros, plus grand, plus vieux. Mais tout au fond de nous, on reste des gamins qui courent dans la cour de récré, essayant de trouver notre place.

     

    Cristina est en train de s’habiller, un MP3 sur les oreilles. Elle se dandine, une brosse à dents à la bouche. Burke arrive et se demande ce qu’elle fait. Elle vient vers lui en se trémoussant, ils dansent ensemble et rient comme des fous jusqu’à ce que le portable du chirurgien sonne. Quand il raccroche, il se remet à danser et dit à Cristina que son propriétaire voulait l’informer que son autre appartement était inondé.

    A la maison de repos, Meredith prépare le café pour sa mère. Celle-ci lui confie être exténuée car elle s’est envoyée en l’air toute la nuit.

    Meredith est choquée d’autant plus qu’elle comprend rapidement que le partenaire dont parle sa mère n’est pas son père.

    Dans les vestiaires, Meredith essaie de digérer ce qu’elle vient d’apprendre. Elle ne voit pas que George la couve du regard. Cristina arrive et lui confie que Burke a appris pour son appartement, il lui en veut. Alex et Izzie s’adressent des regards pleins de désirs mais la jeune femme annonce qu’il n’y aura plus rien entre eux, ce n’était qu’un moment d’égarement. Alex fait remarquer qu’elle s’est égarée quatre fois. Izzie reconnaît que c’était bien mais ça n’arrivera plus.

    Pendant la tournée, Meredith présente un cas de Burke : Chuck Eaton qui a un carcinome. Malgré la chimio et la radiothérapie, la tumeur n’a pas disparu. Il doit être opéré. Le patient, ancien fumeur, sait qu’il n’a que 25% de chances de survie mais il veut tenter sa chance.

    George interroge Izzie pour savoir s’il est séduisant. Elle lui conseille de parler franchement à Meredith. Ils croisent Bailey et son bébé. Elle est venue rendre visite à son mari, toujours hospitalisé.

    En présence de Derek, Cristina présente Jake, un garçon de 15 ans qui souffre de dysplasie crânio diaphysaire évoluée (augmentation de volume des os du crâne et du visage qui entraîne des malformations ou des déformations, voire des monstruosités). Ses os compriment son cerveau et lui occasionnent de terribles maux de têtes.

    Meredith est en train de consulter un dossier lorsqu’un homme s’approche d’elle. Il lit au-dessus de son épaule et lui dit que le patient en question est foutu. Elle rétorque qu’elle apprécie les hommes sensibles comme lui. Il lui apprend qu’il est de passage et qu’il déteste Seattle parce qu’il y pleut beaucoup, ça lui donne envie de rester au lit. Il est clair qu’il s’agit d’une invitation à peine déguisée. Derek les aperçoit au travers d’une vitre. Addison arrive, voit le couple et reste interdite.

    L’homme demande à Meredith s’il lui arrive de sortir avec des collègues. Comme elle lui dit qu’elle évite ce genre de situation, il lui confie qu’il est heureux de ne pas travailler au Seattle Grace. Elle est amusée et se présente en lui serrant la main. A ce moment-là l’homme est terrassé par un coup de poing que vient de lui asséner Derek. Meredith est scandalisée et lui demande ce qui se passe. Derek lui apprend que l’homme en question est Mark, son ancien meilleur ami avec qui Addison l’a trompé.

    Un peu plus tard, Derek se fait réprimander par Richard. Il veut savoir ce qui s’est passé. Addison les rejoint et explique qui est Mark. Richard félicite Derek pour attitude et sort du bureau. Derek demande à sa femme ce que son amant fait là. Elle n’en sait rien.

    Meredith soigne la blessure que Mark a à la joue. Il lui dit que Derek et lui ont toujours eu les mêmes goûts en matière de femmes. Il sait qui elle est, il a entendu parler d’elle à New-York, elle est célèbre. Elle lui retourne le compliment. Mark leur trouve un surnom : ils sont les amants terribles. Quand il lui apprend que son psychanalyste dit de lui qu’il a un comportement autodestructeur, la jeune femme trouve qu’ils ont beaucoup de points communs. Mark lui confie qu’il est intrigué par le comportement de Derek : quand celui-ci l’a trouvé dans un lit avec Addison, en pleine action, il s’est contenté de s’en aller, sans dire un mot. Mais quand il le voit simplement parler avec Meredith, il l’assomme. Il trouve ça très révélateur.

    Meredith veut lui faire des points de suture, il préfère les faire lui-même, elle doit seulement lui tenir le miroir. Les internes observent la scène. Ils sont intrigués par le nouvel arrivant. Alex leur apprend qu’il s’agit de Mark Sloan, le chirurgien esthétique le plus renommé de la côte Est. Les filles le trouvent très sexy. Elles essaient de lui trouver un surnom. Meredith trouve que McSteamy lui convient particulièrement bien. Sa proposition est adoptée. George est dégoûté, pour lui, c’est plutôt McVomit.

    Il fait part de sa colère à Izzie. Il est le premier à avoir remarqué Meredith, avant Derek même. La jeune femme lui avoue qu’Alex est un bon coup et qu’il a réveillé sa libido.

    Meredith trouve Mr Eaton qui manie une caméra. Il sent qu’il va mourir et il veut enregistrer des messages d’adieu. Meredith propose son aide. Le premier message est adressé à Suzy, son amour de jeunesse qu’il a continué d’aimer toute sa vie. Mais ce qui avait commencé par des mots d’amour se termine en insultes. Après ce premier message, Mr Eaton demande à l’interne de mettre une autre cassette.

    Alex et Mark regardent les radios de l’ossature du chirurgien qui comprend vite que l’interne est intéressé par sa spécialité. Il lui conseille d’aller à Los Angeles ou New-York. Pour se faire bien voir, Alex lui parle du cas de Jake.

    Une jeune femme, Pamela, victime d’un accident de la route, arrive aux urgences. Izzie et George la prennent en charge. Les secouristes leur apprennent que la patiente souffre vraisemblablement d’épilepsie ou elle a des convulsions. En réalité elle a des orgasmes spontanés sept à huit fois par jour. Izzie est épatée. Les internes appellent Addison en consultation.

    Mr Eaton continue d’enregistrer ses messages règlements de compte. Il y a déjà une bonne dizaine de cassettes. Meredith ne comprend pas pourquoi il fait ça. Il veut que les gens sachent ce qu’il ressent vraiment. Il a toujours tout gardé pour lui, il ne veut pas mourir avec ça. Elle pense qu’il serait préférable de laisser le souvenir d’un homme gentil. Il n’est pas d’accord, il veut poursuivre.

    Meredith croise Richard et lui demande s’il se souvient de son père et s’il sait pourquoi il les a quittées, elle et sa mère. Richard, mal à l’aise, assure qu’il n’en sait rien.

    Derek et Cristina arrivent dans la chambre de Jake. Ils y trouvent Mark qui propose aux parents du gamin une intervention destinée à lui donner un aspect normal. Derek est furieux et demande à parler à Mark. Jake est heureux parce qu’il va enfin avoir un aspect normal. Les deux chirurgiens échangent un terrible regard.

    Ils se retrouvent dans le bureau de Richard. L’entrevue est violente. Mark explique qu’il veut seulement rendre service à l’adolescent. Derek n’est pas dupe : en fait ce qu’il vise vraiment c’est la possibilité d’être publié. Mark prend le chef à témoin et lui fait miroiter la publicité que cela serait pour SGH. Richard est très froid avec lui mais il est plus qu’intéressé. Il s’excuse auprès de Derek : il aimerait refuser la proposition de Mark par amitié pour lui mais, si les parents donnent leur accord, l’opération aura lieu.

    Addison tombe face à face avec les deux hommes. Moment de malaise. Derek rebrousse chemin et les laisse seuls. Addison fait également demi-tour mais est poursuivie par Mark. Elle lui demande de repartir à New-York. Il refuse. Il reconnaît avoir fait des erreurs mais il n’est pas le seul. Il a perdu son meilleur ami et la femme qu’il aime. Elle lui demande d’arrêter. Il veut savoir si elle a mis Derek au courant de ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre et du fait qu’elle est restée avec lui, après son départ. Comme elle ne répond pas, il doute que son mariage puisse fonctionner s’il n’est pas basé sur la franchise. Elle veut savoir pourquoi il est venu à Seattle. Il veut la ramener à la maison. Elle lui manque. Elle lui dit qu’elle aime son mari. Mark réplique que Derek, lui, ne l’aime plus. Il est amoureux de Meredith et ne s’en cache même pas. Pourquoi rester dans ces conditions ? Elle ne répond pas et s’en va.

    Les internes se retrouvent à la cafétéria. Ils parlent de Pamela. Izzie et Alex se jettent des regards coquins et ne tardent pas à quitter la table. George complimente Meredith qui reste indifférente.

    Mark fait des repérages sur la figure de Jake. Les parents arrivent avec Derek, ils ont décidé de refuser l’intervention qu’ils trouvent trop dangereuse. Le garçon proteste, il ne veut plus vivre comme ça. Les avertissements de Derek restent lettre morte. Les parents proposent d’opérer d’abord la tumeur au cerveau, et de remettre l’esthétisme à plus tard. Mark suggère alors de réaliser les deux opérations en même temps.

    Derek vient parler à Meredith. Elle lui explique qu’elle est en train d’expédier les cassettes de Mr Eaton. Ils parlent de vengeance et de trahison. Elle lui demande pourquoi, selon lui, Addison l’a trompé avec Mark. Il reconnaît qu’il n’était pas beaucoup présent. Elle veut savoir s’il pense que cela aurait été différent s’ils avaient eu des enfants. Il ne sait pas. Ils se regardent intensément. Mark arrive pour dire que Jake est prêt à subir l’intervention. Il s’excuse de les avoir interrompus. Sans un mot, Derek se lève et s’en va dans la direction opposée.

    Izzie discute avec Pamela, elle ne comprend pas comment elle envisage de renoncer à quelque chose d’aussi agréable qu’un orgasme spontané. Pamela reconnaît aimer le sexe, mais en privé. Cette situation l’empêche d’avoir une vie normale.

    Lors de l’opération de Mr Eaton, Meredith explique à Burke qu’il a enregistré dix-sept cassettes pour dire à ses connaissances combien il les déteste. Elle avoue qu’elle ne les a pas envoyées. Burke estime que ce n’est pas à elle de décider. Elle doit faire tout ce que le patient lui a demandé. Elle a promis de le faire, si elle ne le fait pas, elle sera une menteuse. Il lui demande si elle savait que Cristina avait gardé son appartement. Elle reconnaît que oui et s’en excuse.

    Derek et Mark opèrent Jake. Il y a une hémorragie. Mark participe à la réanimation. En vain. Jake meurt.

    Plus tard, Cristina et Alex procèdent à la toilette du jeune homme pour pouvoir présenter son corps à ses parents. Alex trouve dommage que l’opération du visage n’ait pu être réalisée. Ils vont chercher Mark. Peu après ils reviennent en salle d’op’. Jake aura son nouveau visage malgré tout.

    Burke et Meredith assistent au réveil de Mr Eaton. Ils ont pu retirer la totalité de la tumeur. Le rescapé demande à Meredith ce que sont devenues les cassettes. Elle lui tend le sac, elle propose de les jeter. Il insiste pour qu’elle les envoie. Il veut vider son sac.

    Meredith consulte un annuaire téléphonique. George vient l’inviter à boire un verre. Il a quelque chose à lui dire. Elle l’écoute à peine et s’en va après avoir dit à son ami qu’elle ne veut pas enregistrer des cassettes sur son lit de mort.

    Plus tard, elle sonne à la porte d’une maison. Un homme vient ouvrir, il la regarde bizarrement il semble l’avoir reconnue. Les larmes aux yeux, Meredith lui demande si sa mère avait une liaison. L’homme – qui est en réalité son père, Thatcher Grey – répond par l’affirmative. Elle veut savoir pourquoi il ne s’est pas battu pour elle. Il dit qu’il a essayé. Il propose de l’aider. Elle refuse, elle ne veut rien de lui. Elle part.

    Derek monte dans l’ascenseur. Les portes vont se refermer lorsqu’Addison y entre. Elle ne l’a pas vu de la journée, il dit qu’il n’avait pas envie de la voir. Elle insiste sur le fait qu’elle n’est pour rien dans la venue de Mark. Il le sait. La porte s’ouvre à un autre étage. C’est Mark. Il entre et dit à Derek qu’il n’est pas responsable de la mort de Jake. Derek ne l’écoute pas, il sort, il préfère prendre l’escalier. Mark lui demande pourquoi il a accepté de pardonner à Addison, mais pas à lui. Derek réplique qu’il n’a rien pardonné, mais avec Addison, il est obligé d’essayer. Il part. Addison est effondrée. Mark lui dit que son mariage est terminé, elle doit l’admettre. Il veut qu’elle revienne avec lui à New-York. Il va l’attendre chez Joe. Il sort à son tour.

    Les parents de Jake découvrent le nouveau visage de leur fils.

    Cristina est en train de manger chinois sur le canapé de Burke. Celui-ci arrive chez lui. Il est énervé : il est un chirurgien renommé, il est quelqu’un de bien, il est propre et bon cuisinier. Elle est une interne bordélique, négligée et colérique. Elle est la personne la plus difficile qu’il connaisse mais il l’aime. Elle lui apprend qu’elle a renoncé à son appartement.

    Pamela demande à Izzie si elle pourra encore avoir des orgasmes après l’intervention. Izzie la rassure. Elle échange un sourire avec Alex.

    George est assis sur un banc devant l’hôpital. Izzie le rejoint. Il lui confie son amertume : Meredith l’ignore. Elle lui dit qu’il doit l’obliger à l’écouter. Elle rejoint Alex qui l’attend un peu plus loin.

    Richard rend visite à Ellis. Il lui apprend que Meredith pose beaucoup de questions, il pense qu’elle est au courant pour eux. Ellis se moque de lui : Meredith n’est qu’une petite fille de 5 ans.

    Meredith est assise au comptoir de l’Emerald City Bar. Mark vient s’asseoir à ses côtés et lui demande pourquoi elle a l’air si triste. Elle lui confie qu’elle a revu son père pour la première fois depuis 20 ans.ça ne s’est pas trop bien passé. Elle veut savoir ce qu’il fait là. Il espère qu’Addison viendra. Elle est étonnée de constater qu’il est toujours amoureux d’elle. Il rétorque qu’elle est bien toujours amoureuse de Derek. Elle lui ouvre les yeux : Addison ne viendra pas. Derek n’est pas de ceux que l’on quitte si on peut l’éviter. Il espère que cette fois-ci, elle se trompe, que pour une fois la vie va se ranger du côté des amants terribles.

    Derek est allongé dans son lit. Il est songeur. Addison est assise dans le salon. Elle est triste.

    Meredith est devant la fenêtre de sa chambre. On frappe à sa porte. George entre et lui parle de ses sentiments : s’il n’est pas un grand chirurgien, s’il n’est pas l’home qu’elle recherche, il est au moins sûr de l’aimer toute sa vie, de ne jamais la quitter. Elle le regarde et le prend par la taille pour lui enlever son pull. Ils s’embrassent.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :