• Episode 2.25 : 17 Seconds

    Photobucket

    Titre français: Un cœur pour deux

    Scénariste: Mark Wilding

    Réalisateur: Daniel Minahan

    Diffusion États-Unis: 14 mai 2006 sur ABC

    Diffusion France: 10 octobre 2006 sur TF1


    Voix off: Dans la vie, on nous apprend qu'il y a sept pêchés capitaux. On connaît les plus importants : la gourmandise, l’orgueil, la luxure... Mais le pêché dont on n'entend pas beaucoup parler, c’est la colère. Peut-être parce qu'on croit qu’elle n'est pas dangereuse, qu'on peut la contrôler. Peut-être qu’on sous-estime la colère. Peut-être qu’elle est bien plus dangereuse qu'on ne le pense. Après tout, quand elle mène à un comportement destructeur, elle est le pire des sept pêchés.

     

    Derek et Burke jouent aux fléchettes chez Joe. Ils lancent des regards assassins à Meredith et Cristina qui sont assises au comptoir, en compagnie d’Izzie. Celle-ci remarque l’attitude des chirurgiens. Meredith décrète que depuis que Derek l’a traitée de putain, il n’a plus le droit de la regarder. Cristina ne comprend pas pourquoi Burke lui en veut, elle n’a rien fait de grave. Elle le traite de connard, aussitôt imitée par Meredith à l’intention de Derek. Alex arrive et se fait également insulter par Izzie. Il ironise : est-ce que Denny est mort pour qu’elle daigne les honorer de sa présence ? George et Callie rejoignent le groupe.

    Derek et Addison retrouvent Meredith chez le vétérinaire pour discuter de l’état de Doc. Finn leur apprend que le chien a un cancer des os. L’ambiance entre Meredith et Derek est plus que tendue ce qui n’échappe pas aux deux autres. Finn explique que dans un premier temps, une chimiothérapie peut être tentée et que, si cela n’a aucun effet, il faudra envisager une amputation. Derek doute que ça en vaille la peine. Meredith lui reproche de vouloir la mort de leur chien. Il rétorque qu’il ne veut pas que l’animal souffre inutilement.

    L’atmosphère est la même dans l’ascenseur. Addison perçoit le malaise et leur demande ce qui se passe. Est-ce qu’ils se sont disputés ? Sont-ils toujours amis ? A chacune de ses questions, ils répondent ensemble, d’une façon faussement détachée, de façon à rassurer Addison : tout va bien entre eux. Mais leur attitude dément leurs paroles. Ils partent chacun de leur côté, laissant Addison, totalement désemparée.

    Cristina demande à Burke de pouvoir l’accompagner à Mercy West, pour aller chercher un cœur destiné à la transplantation. Il refuse.

    Branle-bas de combat aux urgences. Un forcené a tiré dans un restaurant et fait de nombreuses victimes.

    Les premières, Neal et Debra, se disputent parce que le jeune homme s’est camouflé derrière sa fiancée lorsque les premiers coups de feu ont retenti. La jeune femme veut rompre. Le couple est pris en charge par Bailey et Cristina.

    Meredith et Callie s’occupent de Will, dont le tibia a été traversé par une balle.

    Derek et George accompagnent leur patiente, Kendra, qui est inconsciente. Meredith surveille Derek du coin de l’œil.

    Izzie retire des balles de l’épaule et du bras de Brad, le manager du restaurant. C’est lui qui était visé par le tireur. Il raconte ce qui s’est passé en parlant haut et fort, et en se vantant d’avoir vu venir le drame.

    Alex râle parce qu’il est coincé en gynécologie. Il pense qu’Addison veut le dégoûter des vagins. Il observe Burke qui est prêt à partir pour Mercy West. Cristina comprend qu’il est tenté de l’accompagner et essaie de l’en dissuader. Mais le jeune homme décide de tenter sa chance et suit le chirurgien jusqu’à l’hélicoptère. Cristina vient également. Burke lui demande de retourner s’occuper des victimes de la fusillade et invite Alex à l’accompagner. Cristina est révoltée, elle avait demandé la première. Alors que l’hélicoptère s’envole, Alex apprend que le cœur est destiné à Denny. Il est tout à coup nettement moins motivé.

    Bailey prévient Izzie qu’elle ne pourra pas préparer Denny pour son intervention. Elle estime qu’elle y est trop attachée. L’interne plaide sa cause : elle est certainement celle qui connaît mieux le dossier. Elle promet d’être professionnelle à 100% et traitera Denny comme n’importe quel autre patient. Bailey se laisse fléchir.

    Derek examine le scanner de Kendra. Une balle s’est logée dans sa tête. George lui annonce qu’en outre elle est enceinte.

    Pendant que Brad saoule les urgences en parlant sans cesse, Will s’inquiète de l’état de Kendra. Il demande à Meredith de prendre de ses nouvelles. Callie réprimande l’interne d’accorder trop d’attention à ce seul patient.

    Izzie annonce à Denny qu’il va recevoir un nouveau cœur. Il est heureux parce que cela signifie non seulement qu’il va vivre mais qu’ils vont pouvoir être vraiment ensemble. La secrétaire de Richard, Patricia, vient lui apporter des papiers à signer. Il s’agit d’une demande de non-réanimation. Izzie ne comprend pas. Il va recevoir un nouveau cœur et, au cas où il y aurait un problème, son appareillage peut lui permettre d’attendre d’en recevoir un autre. Il lui avoue que s’il ne reçoit pas un cœur maintenant, c’en sera fini pour lui. Il ne veut plus vivre de cette façon. Il croit au Paradis et s’il a le choix entre vivre de cette façon sur terre et aller au Paradis, il choisit ce dernier. Izzie le laisse signer.

    Neal essaie de rattraper le coup avec Debra. Il lui rappelle qu’ils doivent se marier dans six semaines. Elle rétorque qu’ils ne sont plus fiancés. Elle ne veut pas se marier avec un homme qui n’est pas capable de la protéger. Cristina lui donne raison. Les hommes sont tous les mêmes : ils font des promesses qu’ils ne tiennent jamais. En fait, elle s’en prend à Neal comme si elle s’adressait à Burke.

    Celui-ci est arrivé à Mercy West. On lui explique qu’il y a deux donneurs, deux frères qui ont eu un accident de voiture. Ils sont tous deux compatibles avec Denny. Burke croise une ancienne camarade de promo, le Dr Erica Hahn, avec qui il a eu manifestement des problèmes dans le passé. Elle fait des allusions déplaisantes à son ego démesuré.

    Addison explique à Derek que le fœtus de Kendra doit avoir à peu près douze semaines et qu’il est en bonne santé. C’est à peine si Derek l’écoute. Elle lui demande ce qui se passe entre lui et Meredith. Il répond sèchement qu’il n’y a rien à dire. Il entre au bloc. Addison a les larmes aux yeux.

    On avise Burke qu’un des deux donneurs est décédé ; son cœur est donc inutilisable. Il entre en trombe dans la salle où le Dr Hahn s’apprête à prélever l’autre cœur pour son patient. Il lui ordonne d’arrêter. Elle refuse. Il insiste et exige que l’on vérifie auprès de l’administration des greffes lequel des deux patients est le premier sur la liste d’attente.

    Meredith explique à Callie que son chien a un cancer des os. Elle aimerait avoir son avis sur ses chances de survie à une opération. Callie est choquée qu’elle soit plus préoccupée par la santé de son toutou que par celle de son patient.

    Le centre des greffes prévient Mercy West que le patient du Dr Hahn a été admis sur la liste dix-sept secondes avant Denny. Il est donc prioritaire. Alex prévient Izzie qui est catastrophée. Elle invente que l’état de Denny s’est soudainement aggravé. Alex n’est pas dupe et la prévient qu’il ne mentira pas pour elle.

    Addison essaie de nouer la conversation avec Meredith en lui parlant d’Alex. Ensuite, à brûle-pourpoint, elle lui demande si elle couche avec Derek. Meredith répond que non, pas depuis qu’elle a appris qu’il était marié. Addison insiste : pourtant, ce matin, chez le vétérinaire, puis dans l’ascenseur, elle a eu une impression bizarre, comme si elle assistait à une dispute d’amoureux. Meredith lui assure qu’elle a tourné la page. D’ailleurs, elle a commencé à sortir avec le vétérinaire. Addison comprend alors ce qui met son époux dans cet état.

    Izzie a demandé à parler à Burke. Elle lui invente que Denny vient de faire un œdème pulmonaire. Le chirurgien en avise le Dr Hahn. Pour lui, cela suffit pour que Denny passe en tête sur la liste. Le centre des greffes lui donne une heure pour réaliser les tests et prouver que son patient est au plus mal. Le Dr Hahn est révoltée et Alex, mal à l’aise.

    Derek opère Kendra. Il constate qu’elle est en mort cérébrale. Il va prévenir ses parents, leur fille ne se réveillera plus jamais. Le père demande des nouvelles du bébé. Derek dit que là n’est pas la question : dans les faits, leur fille est morte. L’hôpital doit avoir leur consentement pour arrêter la réanimation. Le père aimerait savoir s’il est possible que le bébé puisse naître, si on maintient artificiellement Kendra en vie. George intervient et dit que c’est une mauvaise idée. Le père s’emporte : il ne sait pas de quoi il parle, il n’a pas de famille, pas d’enfant.

    Brad continue de fanfaronner. Bailey lui demande de cesser. Son comportement indispose les personnes qui sont aux urgences et qui, pour la plupart, ont été blessées par une arme qui le visait, lui.

    Cristina se plaint auprès de Meredith à propos de Burke qui a choisi Alex pour aller à Mercy West. Meredith se plaint de Derek qui veut tuer leur chien. Chacune parle de son histoire à tour de rôle. Izzie les interrompt pour leur avouer qu’elle a menti à Burke à propos de Denny. Mais maintenant, elle ne sait plus quoi faire. Meredith lui dit de se calmer, Denny aura le prochain cœur. Cristina ajoute que de toute façon, il a son appareillage pour tenir le coup. Izzie n’insiste pas et part avec un chariot de réanimation.

    En la voyant arriver, Denny demande ce qu’elle compte faire. Elle lui avoue que, compte tenu de son état actuel, il ne recevra peut-être pas le cœur. Il faut que son état empire. Comme ils ne peuvent pas faire semblant, elle va donc devoir faire en sorte qu’il aille plus mal. Il refuse. Il ne veut pas voler le cœur d’un autre qui en a plus besoin que lui. Il préfère attendre le prochain. De plus, il ne veut pas qu’elle mette sa carrière en péril. Il lui demande de ne pas s’inquiéter pour lui. Elle devient hystérique : elle n’a pas peur pour lui mais pour elle. Que deviendra-t-elle quand il ne sera plus là ? S’il ne se bat pas pour vivre, elle ne pourra pas lui pardonner d’avoir tout fait pour qu’elle tombe amoureuse de lui. Il est ému et accepte sa proposition.

    Callie explique à George que Meredith lui a demandé un avis médical pour un chien. Elle se moque d’elle. George trouve que c’est normal, Meredith aime son chien. Callie ne comprend pas pourquoi il s’obstine à défendre une fille qui l’a fait tellement souffrir. Il explique qu’ils font partie de la même famille. Il peut détester une des filles mais il la défendra toujours. Il lui suggère d’essayer d’entrer dans cette famille.

    Izzie téléphone à Burke pour lui demander de revenir le plus rapidement possible avec le cœur. Il ne comprend pas pourquoi elle ne lui donne pas les résultats des examens qu’elle est sensée avoir fait passer à Denny. Elle lui répond qu’il doit se dépêcher, elle ne sait pas de quel temps elle disposera, une fois qu’elle aura commencé. Il ne comprend pas ce qu’elle veut dire. Elle raccroche.

    Sentant que quelque chose ne va pas, Burke annonce à l’équipe de Mercy West que Denny a fait un œdème pulmonaire. Il doit repartir à SGH pour vérifier son état. Le Dr Hahn lui demande pourquoi son équipe ne peut pas lui transmettre les renseignements dont il a besoin. Il ne sait que répondre. C’est Alex qui lui sauve la mise. Tous les docteurs sont débordés à cause de la fusillade qui a eu lieu. Le Dr Hahn ne dit plus rien. Burke s’en va en laissant Alex comme chien de garde.

    Derek annonce à Addison quelles sont les intentions des parents de Kendra. Il aimerait qu’elle essaie de les en dissuader. Ils arrivent dans la chambre de la jeune fille. Le père est d’entrée très hostile, il a pris sa décision, il ne veut plus en parler. Addison essaie de parlementer : elle comprend sa réaction mais d’un point de vue médical, son idée est mauvaise. Elle veut expliquer les risques encourus par le bébé mais le père lui répond grossièrement. Elle l’accuse alors de se servir de sa fille comme d’un incubateur. Derek l’emmène précipitamment hors de la chambre.

    Il estime que, compte tenu des circonstances, elle aurait pu faire preuve d’un peu plus de sensibilité avec ces gens. Ils aiment leur fille, ils ne peuvent accepter l’idée de la perdre. Elle n’est pas d’accord avec lui, ça n’a rien à voir avec l’amour. Elle le prend comme exemple : il prétend l’aimer mais en fait, il l’utilise pour passer pour un type bien. Il lui dit qu’il ne veut pas parler de ça maintenant. Elle le suit en criant. Elle mérite mieux que ça. Elle en a assez de son indifférence. Quand il l’a trouvée dans un lit avec son meilleur ami, il s’est défilé. Quand Mark est venu la relancer à Seattle, il n’a pas bougé. Que doit-elle faire pour qu’il remarque qu’elle existe ? Peut-être sortir avec le vétérinaire parce que ça le met dans une rage folle quand il s’agit de Meredith Grey. Elle hurle qu’elle n’est pas Meredith Grey. Derek lui fait un signe discret. Elle regarde en bas de la passerelle et voit que plusieurs personnes les observent. Parmi elles, Richard, Cristina et Meredith qui est totalement épouvantée d’être à nouveau l’objet d’un scandale.

    Les parents de Kendra sont à son chevet. George leur demande ce qu’ils ont décidé. Ils ne savent plus. Il dit qu’à son avis, il faut toujours soutenir les membres de sa famille. Le petit ami d’une de ses amies va mourir s’il ne reçoit pas un nouveau cœur. Or, Kendra s’était inscrite comme donneuse d’organes. Bien entendu, elle n’est pas compatible avec le garçon dont il a parlé mais elle pourrait sauver la vie d’autres personnes. Elle préférerait certainement ça à son état actuel. En tant que parents, ils peuvent la soutenir encore une fois.

    Callie a bipé Meredith. Elle souhaite lui montrer les radios d’un homme qui a eu un cancer du tibia. C’est un cas relativement proche de celui de Doc. Elle lui explique que l’homme en question est décédé très rapidement parce que son cancer avait produit des métastases aux poumons.

    Neal et Debra s’embrassent à bouche que veux-tu. La jeune fille explique à Cristina qu’elle a décidé de lui donner une seconde chance. Le jeune homme assure que l’épreuve qu’il vient de vivre l’a changé. Dorénavant, il n’agira plus que dans l’intérêt de sa fiancée. Debra suggère à Cristina d’être moins amère et d’apprendre à pardonner.

    Bailey apprend à Will que Kendra est condamnée. Brad, qui a tout entendu, vient dire à son employé qu’il va lui accorder un congé et qu’il lui garantit son job par après. Après tout, ce n’est pas de leur faute si on leur a tiré dessus. Will ne répond pas.

    Richard attend Addison pour la sermonner. Elle lui dit que sa journée a été pénible. Il lui ordonne de se reprendre. Elle n’est pas la seule à avoir des problèmes. Elle n’a pas à faire de scène devant tout le personnel. Elle répond qu’elle n’est pas de taille à lutter. Derek ne la trompe pas, il ne veut pas lui faire du mal, elle en est certaine. Mais les seules personnes qui ignorent que Derek aime Meredith, sont justement Derek et Meredith.

    On retrouve ceux-ci dans un ascenseur. Ils regardent tous les deux droit devant eux, et parfois l’un regarde l’autre, à la dérobée, mais jamais en même temps. Derek est tourmenté. Il a envie de parler à Meredith mais n’y arrive pas. Ils sortent de l’ascenseur et partent chacun de leur côté.

    Dans les vestiaires, Callie avoue à George qu’elle l’aime. Il ne répond pas. Elle est déçue et s’excuse. Elle voudrait savoir ce qu’il pense. Il n’a pas le temps de répondre parce qu’Izzie vient le chercher, elle a besoin de son aide de toute urgence.

    Meredith exige de Finn qu’il lui dise toute la vérité sur Doc. Il reconnaît que, dans le meilleur des cas, le chien n’a plus qu’un an à vivre, mais il n’est pas le meilleur des cas. Finn ajoute qu’il sait que c’est dur parce qu’elle l’aime vraiment énormément. Les larmes aux yeux, elle lui donne raison. Il la prend dans ses bras.

    George suit Izzie dans la chambre de Denny. Elle place des électrochocs sur la poitrine du malade. Elle lui explique qu’elle compte couper le fil qui relie son appareillage à la pompe qui actionne le cœur. George est interloqué et essaie d’intervenir mais elle ne l’écoute pas. Elle embrasse Denny et saisit une paire de ciseaux.

    Neal et Debra signent leurs papiers de sortie.

    Brad quitte les urgences.

    On entend de nombreux coups de feu. Tout le monde sursaute. Neal se jette à terre, sans se soucier de Debra. Celle-ci dit que cette fois, c’est fini.

    Bailey court vers la sortie.

    Izzie demande à George de veiller à ce que personne n’entre dans la chambre. Il lui demande une fois encore ce qu’elle compte faire. Elle répond qu’elle va arrêter le cœur de Denny.

    Bailey arrive à la sortie des urgences. Il y a trois corps à terre. Brad et sans doute le tireur sont morts. Un peu plus loin, Burke est étendu. Bailey hurle après les secours.

    Dans la chambre de Denny, Izzie tente de rassurer George. Tout va bien se passer. Burke ne va pas tarder. Elle coupe le fil.

     

    Voix off: Qu'est-ce qui rend la colère si différente des six autres péchés capitaux ? C'est assez simple en fait. Quand on cède à un pêché comme l’envie ou l’orgueil, on ne blesse que soi. Avec la luxure ou l’envie, on ne fait du mal qu’à soi-même, et probablement à quelques autres personnes. Mais la colère,. la colère, c'est la pire des choses, la mère de tous les péchés. Non seulement la colère peut vous faire perdre le contrôle, mais quand cela arrive, vous risquez d’entraîner beaucoup de gens avec vous.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :