• Episode 2.27 : Losing My Religion

    Photobucket

    Titre français : …Tous pour un

    Scénariste : Shonda Rhimes

    Réalisateur : Mark Tinker

    Diffusion États-Unis : 15 mai 2006 sur ABC

    Diffusion France : 10 octobre 2006 sur TF1


    Derek encourage Burke à remuer les doigts sous les yeux anxieux de Cristina. Enfin, Burke réussit, il regarde Cristina pour se motiver, elle sort de la salle.

    Le cœur de Denny n’a toujours pas redémarré. Bailey demande au Dr Hahn d’arrêter d’insister. Pourtant elle persiste et elle a raison, le cœur se met à battre. Izzie ne le voit pas car elle est assise dans la galerie, elle pleure. Elle sourit lorsqu’elle entend le moniteur indiquer que le battement est régulier.

    Les internes ont été convoqués dans le bureau de Richard. Izzie avoue avoir coupé le fil de l’appareillage. Aussitôt, Meredith s’accuse du même fait, suivie par George. Cristina se fait un peu tirer l’oreille mais elle suit ses camarades. Seul Alex crie son innocence. Il est aussitôt pris à parti par ses amis qui l’accusent de ne pas être solidaire. Il leur fait remarquer qu’il ne peut pas prétendre l’impossible, il n’était pas au Seattle Grace lorsque c’est arrivé. Richard leur demande de se calmer. Il affirme savoir qui est le coupable, mais il veut qu’il se dénonce. George lui fait remarquer que si c’était vrai, il ne les interrogerait pas. Meredith ajoute qu’il n’a que des soupçons. Tant qu’il n’a pas de preuves, il ne peut rien faire contre eux. Malgré l’insistance de leur chef, ils continuent à se taire. Il leur annonce qu’ils ne pourront plus entrer dans un bloc tant que le coupable ne se sera pas dénoncé. En attendant, ils sont dévolus au seul service de Camille dont ils vont devoir faire tous les caprices.

    Une fois sortie du bureau, Izzie promet à ses amis d’aller se dénoncer. Meredith refuse. Alex dit que c’est lui qui va aller dénoncer Izzie. Celle-ci s’excuse encore et le remercie d’avoir aidé Denny. Il rétorque qu’il se moque de Denny et qu’il espère qu’elle sera virée ; à cause d’elle, il a menti. Cristina étonne tout le monde lorsqu’elle affirme qu’ils doivent se serrer les coudes. Après tout, on ne peut rien leur faire puisqu’il n’y a pas de victime.

    Bailey apprend aux internes que Camille est la nièce du chef et qu’ils vont devoir collaborer avec ses amies pour organiser son bal de fin d’année. Alex et George sont préposés au choix du thème de la soirée.

    Cristina avoue à Meredith qu’elle a toujours détesté les adolescentes même lorsqu’elle était au lycée. Meredith confie qu’à cet âge-là, elle était toujours habillée en noir. Par contre, elle avait les cheveux teints en rose. Comme elle était une enfant rebelle, elle n’avait pas été au bal de promo. Cristina, elle, y avait été obligée par sa mère. Son cavalier avait vomi sur elle et essayé de la peloter.

    Izzie va rendre visite à Denny. Elle est contente parce qu’il a l’air en pleine forme mais elle ne peut pas rester longtemps à cause de Bailey. Il lui demande si elle n’aime que les hommes malades et faibles. Il remarque également qu’elle est très fébrile et pense que c’est dû au fait qu’il l’a demandée en mariage. Elle est heureuse qu’il s’en souvienne. Mais elle comprendrait qu’il change d’avis. Il lui explique que depuis qu’il est malade il a dû obéir à ses médecins, il n’a plus eu la possibilité de faire ses propres choix. Maintenant qu’il va mieux, il peut prendre ses propres décisions, faire ses choix et l’un d’eux c’est de l’épouser. Elle sort de la chambre sans répondre.

    Richard signale à Bailey que les internes font bloc et refusent de lui parler. Il va donc les voir séparément. Il lui annonce également que tous les docteurs devront assister au bal.

    Alex et George écoutent les desiderata des adolescentes, en ce qui concerne la soirée. Alex n’en peut plus, il pousse des cris et des gémissements. George lui demande de se rappeler qu’ils travaillent pour la nièce du chef. Une des jeunes filles lui dit qu’elle veut simplement que son amie qui meurt du cancer soit heureuse. C’est pourquoi tous les détails ont leur importance.

    Les internes vont demander l’aide de Bailey. Ils ne comprennent pas ce que les jeunes filles attendent d’eux. Ils ont besoin de quelqu’un qui parle le langage des ados. Bailey prend les choses en main : les couleurs de la soirée seront le blanc et l’argent, il faudra des ballons également. Cristina doit rester près de Camille pour lui remonter le moral. Meredith doit trouver les locaux.

    Callie reproche à George de ne pas l’avoir rappelée. Il lui dit qu’il a eu un imprévu mais refuse d’en dire plus. Elle est vexée. Il l’invite à aller au bal avec lui, elle refuse.

    Dans un couloir, Meredith percute Finn. Il est inquiet parce qu’il a essayé de l’appeler toute la soirée. Elle l’invite à l’accompagner au bal. Il accepte avec joie, il a d’excellents souvenirs de son propre bal de promo. Elle lui demande pourquoi il est venu. Il lui apprend que l’état de Doc s’est empiré, le cancer a gagné le cerveau.

    Addison retrouve Derek devant le tableau du planning. Elle lui demande des nouvelles de Burke. Ensuite, elle s’excuse pour sa scène de jalousie. Elle est persuadée s’être fait des idées. Parce qu’il lui a pardonné pour Mark, ils essaient d’avancer pour sauver leur mariage. Derek l’invite à venir au bal avec lui. Ils se sourient.

    Burke constate que sa main tremble. Cristina le voit à travers la vitre de la chambre, elle se rend compte qu’il y a un problème. Ils se regardent, elle s’en va.

    Richard commence ses interrogatoires par Alex. Celui-ci lui explique qu’il a jadis fait partie d’un club de football. Il fait le parallèle avec ce qui lui arrive maintenant. C’est comme s’il avait été enrôlé dans une équipe sans l’avoir choisie. Il n’aime pas les autres membres mais il est obligé se rester solidaire.

    Avec Cristina, Richard essaie l’intimidation. Il sait qu’elle est accro à la chirurgie. Elle ne supportera pas de rester longtemps loin du bloc. C’est dans son intérêt de dire ce qu’elle sait. Elle reconnaît qu’il a raison ; néanmoins, elle ne parlera pas. Elle aimerait savoir comment il fait pour toujours rester calme et concentré. Elle était comme lui avant d’arriver à SGH. Avant, elle aurait pu tout lui dire, sans remords ni culpabilité. Avant, elle n’aurait même pas été dans la chambre de Denny. Avant, elle n’aurait pas paniqué en salle d’op’ comme elle l’a fait avec Burke. Elle a perdu son sang-froid, elle veut le retrouver. Si elle le retrouve, elle sait qu’elle fera un grand chirurgien. Elle pleure. Richard lui demande de sortir. Elle insiste pour qu’il la conseille. S’il accepte de l’aider, elle lui dira tout. Il a changé d’avis, il ne veut rien apprendre d’elle. Il a les réponses à ses questions mais il ne les lui donnera pas. Il ne veut pas qu’elle devienne moins humaine.

    Ensuite, il interroge Izzie. Celle-ci lui dit qu’elle est jolie, très jolie. Elle est la blonde aux gros seins. Elle sait que c’est comme ça que les hommes la voient, ils ne peuvent pas imaginer qu’elle est également intelligente. Mais Denny, lui, a vu autre chose. Il lui a demandé de l’épouser. Il lui demande si c’est pour cette raison qu’elle a coupé le fil de l’appareillage. Elle ne répond pas directement. Avec Denny, elle n’est pas qu’une jolie fille, elle est elle-même. Si c’est elle qui a coupé le fil, elle ne se sent pas coupable.

    George est dans le bureau. Richard le fixe sans dire un mot. George le prévient, il ne craquera pas. Il ne peut pas lui dire ce qu’il veut entendre. D’ailleurs, c’est quelque chose qui lui arrive souvent ces derniers temps. Il commence à philosopher. On peut être avec quelqu’un sans l’aimer, on peut le désirer aussi, mais c’est épuisant. Richard ne comprend rien à son discours.

    Enfin, il termine avec Meredith. Il lui rappelle qu’il connaît bien ses parents et elle aussi, depuis qu’elle est toute petite. Il sait que ce n’est pas elle qui a coupé le fil. Mais il a besoin qu’elle lui dise qui l’a fait. Tout à coup, elle le regarde et lui dit qu’elle a tourné le problème dans sa tête des centaines de fois. Maintenant, elle sait que c’est à cause de lui que ses parents se sont séparés. Elle sait qu’il était l’amant de sa mère, que celle-ci l’aimait, qu’elle a quitté son mari pour lui, parce que ce n’était pas une simple liaison. Mais lui est resté avec sa femme. Elle devine qu’il n’a jamais regretté sa décision, qu’il n’y a même plus jamais repensé. Il est mal à l’aise et ne répond pas.

    Meredith retrouve Derek en train de se reposer dans une salle. Elle lui apprend que Finn a demandé qu’ils prennent une décision à propos de Doc. Il s’assombrit plus encore et répond qu’ils prendront une décision puisque Finn l’a demandé. Elle aimerait qu’ils puissent se parler sans se disputer. Elle suggère l’euthanasie. Il dit qu’ils feront comme elle le souhaite. Mais elle hésite encore : et si jamais l’état du chien pouvait s’améliorer. Il l’assure que ce n’est pas possible. Elle décide alors que l’euthanasie se fera le jour même parce que Finn pense que c’est mieux. Elle sort en claquant la porte.

    Izzie arrive dans la chambre de Denny. Bailey lui demande de revenir une heure plus tard, à l’heure des visites. Izzie ne peut pas attendre. Elle est venue pour informer Denny qu’elle acceptait de l’épouser. Elle promet de revenir dans une heure, pour lui montrer sa robe de bal.

    Cristina annonce à Burke que les internes ont été réquisitionnés pour organiser un bal. Il le sait déjà par George. Cristina est étonnée que George soit passé le voir. Burke réplique que George est son ami. Il ajoute qu’il ne lui en voudra pas si elle ne reste pas pour prendre soin de lui. Il le comprend. Mais dorénavant, il va s’occuper de lui.

    Dans le cabinet de Finn, Meredith, Derek et Addison entourent Doc. Finn doit leur faire signer l’autorisation d’euthanasie. Comme ni Meredith ni Derek n’en ont le courage, c’est Addison qui s’en charge. Finn leur explique comment il va procéder. Meredith interroge Derek pour savoir ce qu’ils vont faire du corps après. Finn propose de les en débarrasser. Meredith refuse de jeter son chien aux ordures. Elle rappelle à Derek qu’il s’agit de leur chien. Il est ému et suggère de l’enterrer dans une clairière près de la caravane. Meredith accepte, elle connaît bien l’endroit. Elle pleure et dit à son chien qu’elle regrette. Derek fait de même. Le bip d’Addison sonne. Elle doit repartir au Seattle Grace.

    Derek et Meredith rassurent leur chien pendant que Finn fait la première injection. Derek ne quitte pas la jeune femme des yeux. En caressant le chien, leurs mains se touchent. Derek essaie de retenir sa main dans la sienne mais elle se dégage. Elle pleure de plus belle. Finn annonce que Doc est parti. Meredith prend son manteau. Le vétérinaire lui dit qu’il est désolé pour elle. Elle répond que Doc n’a pas été son chien très longtemps, il était plutôt le chien de Derek. Celui-ci la regarde avec un sourire attendri et dit que Doc était un bon chien. Ils se regardent, elle part.

    C’est le bal de promo au Seattle Grace. Tout le monde est là. Bailey est étonnée de voir Cristina. Elle pensait qu’elle aurait été dispensée à cause de Burke. Cristina reste évasive.

    Derek arrive au bar en même temps que Finn. Celui-ci lui demande s’il a vu Meredith. Derek regarde autour de lui et répond qu’elle n’est sans doute pas encore arrivée. Tout à coup, il l’aperçoit en train de descendre les escaliers. Finn la voit aussi et va à sa rencontre. Addison rejoint son mari. Ce bal lui rappelle des moments traumatisants de son adolescence. Il ne l’écoute pas, il ne quitte pas Meredith des yeux et la voit serrer Finn dans ses bras. Addison lui demande s’il veut bien danser avec elle, il ne peut faire autrement que d’accepter.

    Richard demande à Brian de le laisser danser avec Camille. Celle-ci lui demande d’être gentil avec le jeune homme. Il l’aime. Au moins, quand elle mourra, elle pourra dire qu’elle a été aimée.

    George croise Callie, il veut savoir où elle va. Elle dit qu’elle va au bal… sans lui. Elle s’énerve parce qu’elle lui a avoué qu’elle l’aimait et que lui, depuis, il l’évite. Il n’est pas d’accord avec elle. Mais il ne veut pas lui dire qu’il l’aime uniquement parce qu’elle le lui a dit. Il veut le penser. Il lui demande du temps. Ils s’embrassent passionnément.

    Meredith danse avec Finn. Elle le remercie d’avoir été si patient et pense qu’il a une chance avec elle. Il reconnaît avoir des projets pour eux, c’est la première fois depuis la mort de sa femme. Elle se serre contre lui. C’est à ce moment qu’elle remarque que, tout en dansant avec sa femme, Derek ne la quitte pas des yeux. Son regard est même très intense. Elle est mal à l’aise et dit à Finn qu’elle a besoin de prendre un peu l’air. Devinant qu’elle va sortir, Derek prétend à Addison qu’il a promis d’aller voir un patient. Il suit Meredith.

    Celle-ci se met à courir dans les couloirs en lui criant de la laisser tranquille. Ils entrent dans une salle d’examen. Elle s’arrange pour mettre le lit entre eux. Il lui dit qu’il veut seulement être sûr qu’elle va bien. Elle explose : non, elle ne va pas bien ! Il est marié, il l’a traitée de pute, leur chien est mort et maintenant il n’arrête pas de la regarder. Elle veut qu’il cesse de la regarder. Il objecte qu’il ne la regarde pas. Elle insiste : Finn a des projets pour elle, il lui plaît, il est parfait pour elle. Elle essaie d’être heureuse. Elle veut qu’il cesse de l’observer parce que ça l’empêche de respirer. Enervé, il réplique qu’il aimerait pouvoir ne pas la regarder. Il contourne le lit pour se rapprocher d’elle. Elle lui tourne le dos. Il poursuit. Il est marié, il a des responsabilités. Sa femme ne le rend pas fou. Avec elle, il ne se sent pas anormal, il n’a pas mal à l’estomac quand son vétérinaire la touche. Il donnerait n’importe quoi pour ne pas la regarder. Elle se retourne vers lui. Ils se regardent. Il se précipite sur elle et l’embrasse avec passion.

    Dans les escaliers, Alex croise Izzie dans sa robe de bal. Il la complimente sur sa beauté. Elle annonce qu’elle ira au bal après avoir rendu visite à Denny.

    Derek et Meredith s’embrassent toujours avec autant de fougue. Il lui enlève sa culotte. Ils font l’amour.

    Denny lit un magazine en attendant Izzie. Tout à coup, il se sent mal. Il meurt.

    Izzie entre dans l’ascenseur.

    En se rhabillant, Derek demande à Meredith ce que cela signifie. Elle ne répond pas, elle est inquiète parce qu’elle ne retrouve pas sa culotte. Elle lui demande de l’aider à la chercher. Il insiste, il veut savoir ce que cela signifie. Callie entre dans la salle et comprend immédiatement ce qui s’est passé. Elle avertit Meredith qu’elle doit la suivre, il y a un problème avec Izzie. Au moment où Meredith va quitter la pièce, elle la retient pour refaire le nœud de sa robe. Elle jette un regard désapprobateur à Derek qui est mal à l’aise.

    Bailey va avertir Richard que Denny est mort.

    George, Cristina, Meredith et Callie arrivent devant la chambre de Denny. Olivia leur apprend qu’Izzie est avec lui et ne veut pas le quitter. Ils la trouvent allongée à côté du cadavre. Elle s’en veut parce que Denny est mort seul. Il a fait une attaque. George lui dit qu’elle n’aurait rien pu faire pour lui. Elle se reproche d’avoir perdu trop de temps en changeant trois fois de robe. George et Meredith essaient de la convaincre de sortir afin que les infirmières puissent procéder à la toilette du corps. Mais elle refuse, elle veut rester avec Denny. Alex entre dans la chambre et lui dit que Denny n’est plus là. Il l’aimait, il n’aurait pas voulu la voir comme ça. Elle éclate en sanglots. Il la soulève dans ses bras et s’assied avec elle dans un fauteuil. Il la serre contre lui.

    Burke constate que sa main tremble encore. Cristina entre et la prend entre les siennes.

    Derek sort précipitamment de l’ascenseur et trouve son épouse en train de plaisanter avec Finn. Il est mal à l’aise. Richard et Bailey viennent lui demander s’il a vu les internes. A ce moment-là, ils sortent tous de l’ascenseur : Izzie est la première, elle est suivie par les deux garçons, Meredith ferme le cortège. Derek se retourne pour qu’on ne voie pas son trouble. Izzie avoue à Richard qu’elle est la coupable. Elle pensait qu’elle était faite pour la chirurgie mais elle s’est trompée, elle démissionne. Elle sort, escortée de George et Alex. Addison part avec Richard. Finn propose à Meredith de la raccompagner.

    La jeune femme ne bouge pas. Elle regarde Derek, puis elle regarde Finn. Celui-ci regarde son rival et comprend qu’il s’est passé quelque chose. L’un après l’autre, les deux hommes appellent Meredith par son prénom. Elle les regarde mais ne bouge pas.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :