• Episode 3.01 : Time Has Come Today

    Photobucket

    Titre français : Temps immobile

    Scénariste : Shonda Rhimes

    Réalisateur : Daniel Minahan

    Diffusion États-Unis : 21 septembre 2006 sur ABC

    Diffusion France : 22 mai 2007 sur TF1


    Voix off : Quinze minutes, quinze heures, À l'intérieur du bloc, les meilleurs chirurgiens font voler le temps. A l’extérieur, cependant, le temps prend plaisir à nous botter le cul. Même au plus fort d’entre nous, il semble jouer des tours, ralentir jusqu'à  geler, nous laissant incapables de nous déplacer dans quelque direction que ce soit.

     

    L’épisode reprend là ou le final de la saison 2 s’était arrêté, Meredith s’enfuit de Seattle Grace en courant. Richard est assis seul et réfléchit aux évènements de la soirée.

    Dans la caravane, Addison, qui tient la veste de Derek, découvre la culotte de Meredith dans sa poche.

    Izzie est couchée sur le sol de la salle de bain, toujours en robe de soirée. Les internes sont de l’autre côté de la porte et tentent de la persuader de sortir. Comme ils n’obtiennent pas de réponse, ils demandent à Meredith d’y aller. Elle est sombre et torturée, elle saura quoi faire. Mais elle refuse. George décide de se lancer.

    Premier flash-back : nous sommes à la soirée donnée en l’honneur des nouveaux internes, au début de l’année. Izzie et Alex font connaissance. Il ne croit pas qu’elle peut devenir chirurgien et lui annonce qu’elle arrêtera avant la fin de l’année…

    Retour au moment présent. George est dans la salle de bain, allongé prés de son amie. Il essaie de lui faire entendre raison. Il l’encourage à enlever sa robe mais elle refuse de parler.

    A l’hôpital, Miranda attend que les pompes funèbres emportent le corps de Denny. Elle lui fait ses adieux et lui demande pardon.

    Meredith raconte à Cristina ce qui s’est passé avec Derek lors du bal. Elle est ennuyée parce que, durant leurs ébats, elle a perdu sa petite culotte. Cristina est surprise par ce retour de flammes.

    On voit Addison sortir la culotte noire du sèche-linge et la mettre dans une pochette en plastique. Elle a l’air extrêmement triste.

    Au même moment, à Seattle Grace, Richard, voyant Derek déprimé, lui confie que lui aussi a des soucis conjugaux : sa femme exige qu’il choisisse entre elle et son hôpital. Derek lui demande s’il n’a pas vu Meredith. Richard demande ce qui ne va pas entre eux mais Miranda Bailey les rejoint avant que Derek ait eu le temps de répondre.

    Derek examine une patiente et décide de l’emmener d’urgence au bloc. Le mari de la jeune femme, Omar, est auprès d’elle. Il est malade, il pense qu’il a la grippe. D’ailleurs, l’hôpital est surchargé de cas semblables, il y a une épidémie.

    Un nouveau-né est amené aux urgences. Il a été retrouvé dans les toilettes d’une école. Alex s’en occupe avec Addison. L’état du bébé est très grave. Addison ne peut pas le soigner sans connaître ses origines. L’infirmière lui annonce que des personnes se sont présentées comme ayant un rapport avec le bébé.

    Dans une salle d’op’, Derek travaille avec George. Il demande des nouvelles d’Izzie. Il sait combien c’est dur de perdre un patient. George lui répond que Denny était plus qu’un patient pour Izzie, ils étaient amoureux.

    Cristina demande à son amie ce que son tendre moment avec Derek signifie mais Meredith ne le sait pas. Elle hésite maintenant entre le neurochirurgien et le vétérinaire. Cristina lui demande si Derek va quitter sa femme. Elle n’en sait rien.

    Pendant qu’elle réfléchit, Meredith a un flash-back : elle se revoit petite fille sur un manège. Tout en tournant sur les chevaux de bois, elle aperçoit sa mère qui se dispute avec un homme (Richard) ; manifestement ils sont en train de rompre.

    Richard est dans son bureau avec Adèle. Celle-ci a dû prendre rendez-vous pour pouvoir lui parler. Ils sont interrompus par Bailey. Elle est inquiète par le mari de la patiente de Derek, elle a l’impression qu’il souffre d’une infection bien plus grave qu’une grippe. Il pourrait avoir la peste.

    Addison vient à la rencontre des personnes qui pourraient avoir un rapport avec le bébé. Il s’agit de 4 jeunes adolescentes. Elles sont les dernières à avoir été vues dans les toilettes du lycée où l’on a découvert le bébé au lycée. Elles sont accompagnées de leurs parents. Evidemment aucun de ces derniers ne peut imaginer que sa fille ait déjà eu des rapports sexuels. Malgré l’insistance d’Addison, aucune des jeunes filles ne veut reconnaître être la mère du nouveau-né. La gynécologue leur explique que l’enfant est dans un état très grave et qu’elle ne pourra le soigner sans information.

    Dans le vestiaire, Derek demande à George si Meredith est chez elle car il veut la voir. Au moment de sortir, ils sont mis en quarantaine par les services sanitaires. Ils ont été en contact proche avec les patients soupçonnés d’être atteint de la peste.

    Bailey va voir Omar, placé lui aussi en quarantaine. Il aimerait avoir des nouvelles de sa femme.

    Callie arrive chez Meredith avec des courses. Elle s’inquiète pour George et elle a pensé que ça ferait du bien à Izzie. Elle promet de ne rien dire sur ce qui s’est passé la veille avec Derek, ce qui rassure Meredith.

    Pendant ce temps, Cristina est couchée près d’Izzie. Elle lui dit qu’elles sont en train de préparer une cérémonie de Shiva en l’honneur de Denny. Izzie lui demande d’expliquer en quoi cela consiste. Cristina raconte qu’il s’agit de prier et de faire des sandwiches. Izzie réalise qu’elle ne reverra plus jamais Denny. Elle demande à son amie ce qu’elle ressentirait si elle ne devait plus jamais revoir Burke.

    A l’hôpital, Addison et Richard tentent de convaincre les parents des adolescentes, en vain.

    Flash-back : à New York, Addison en pleurs supplie Derek qui dévale les escaliers, une pile de vêtements dans les bras. Il vient de la trouver dans un lit avec son meilleur ami, Mark. Il ne veut pas entendre ses explications et jette ses habits sur le trottoir. Elle prend le même chemin. Mais en l’entendant pleurer devant la porte, il a pitié et la fait rentrer. Il lui dit que tout est fini entre eux et c’est lui qui quitte la maison.

    Autre flash-back, encore la soirée des internes. Cristina se présente à Burke, il est en train de flirter avec une jolie jeune femme. Il ne prête que peu d’attention à cette étudiante qui avoue l’admiration qu’elle lui porte et son envie de devenir son interne. On voit également George qui essaie d’impressionner Meredith, laquelle ne l’écoute pas vraiment.

    George et Derek sont toujours en quarantaine. George commence à stresser, il pense qu’ils vont mourir là, dans les vestiaires, avec des casiers pleins de nourriture. Derek est fortement intéressé par l’information.

    Les 4 jeunes filles refusent toujours d’avouer laquelle d’entre elles est la mère du bébé abandonné. Addison décide de leur ponctionner un peu de sang afin de le comparer à celui de l’enfant.

    Callie cuisine chez Meredith. Celle-ci lui avoue ne pas trop savoir quoi dire à Izzie. Finn arrive. Mal à l’aise, Meredith prétexte devoir s’occuper d’Izzie. Callie explique au vétérinaire qu’il ne doit pas se formaliser : les médecins sont des attardés sociaux. Elle compare l’hôpital à une école où les élèves jouent avec des scalpels. Il ne doit pas en vouloir à Meredith car elle a 17 ans dans sa tête.

    Meredith rejoint Izzie et lui avoue qu’elle ne sait quoi lui dire pour la consoler. Izzie lui dit que Denny est mort. Depuis elle ne ressent plus rien. Plus rien ne lui semble normal. Elle ne sait pas quoi faire, elle est devenue une personne qu’elle-même ne connaît pas. Meredith lui prend la main et lui dit qu’elle n’est pas seule.

    A l’hôpital, Derek fouille les casiers la recherche de nourriture et déniche celui d’Izzie, qui est un véritable garde-manger. George dit qu’elle mangeait beaucoup pour avoir de l’énergie, Derek lui fait remarquer qu’il utilise le passé pour parler d’elle alors qu’elle n’est pas morte. George a l’impression qu’elle est partie et qu’elle ne reviendra plus. Il pense qu’elle ne sera plus jamais la même. Derek se parle à lui-même : en une seconde la vie peut changer pour toujours

    Flash-back : c’est la première rencontre de Derek et Meredith, chez Joe. Meredith est assise au bar. Derek l’aborde en lui demandant si c’est un bon endroit pour sortir. Elle répond que c’est la première fois qu’elle vient là et l’ignore. Mais il insiste : il pense qu’elle doit essayer de le connaître, parce qu’alors elle l’aimera. Elle rit de son assurance. Il lui demande de raconter son histoire. Elle n’en a pas, elle est juste une fille dans un bar. Il dit qu’il n’est qu’un gars, dans un bar.

    Addison et Alex discutent en surveillant le bébé. Les résultats du test sanguin arrivent, il ne reste plus que deux mères possibles.

    Bailey doit annoncer à Omar que sa femme n’a pas survécu. Il panique et hyperventile. Elle voudrait entrer pour le secourir mais elle ne peut pas. La menace de la peste n’est toujours pas écartée. Elle commence alors à lui parler pour le rassurer et le calmer. Il lui demande d’aider sa femme. Miranda dit qu’elle aimerait pouvoir remonter le temps mais c’est impossible, il est trop tard pour son épouse. Il pleure et s’assied par terre, derrière la porte.

    Dans le vestiaire, George a une crise d’angoisse. Il demande à Derek de l’examiner, le chirurgien refuse. Le jeune interne s’énerve : il n’a pas eu l’occasion de dire à Callie qu’il l’aimait et il n’aura peut-être plus la chance de pouvoir le lui dire. Derek lui demande s’il l’aime réellement. George répond qu’il l’aimera bientôt, ce qui fait rire Derek. George veut savoir si lui a déjà avoué à Meredith qu’il était amoureux d’elle. Derek reconnaît que non. Il conseille à George d’avouer ses sentiments à Callie, avant qu’il ne soit trop tard.

    Finn dit à Meredith qu’il devine qu’il s’est passé quelque chose avec Derek lors du bal, mais il ne veut pas savoir quoi. Il estime qu’elle mérite mieux que Derek, qu’il n’est pas fait pour elle. Par contre lui est ce qu’il pouvait lui arriver de mieux.

    Adèle est très mécontente de devoir attendre Richard. Elle estime avoir déjà perdu trop de temps et lui pose un ultimatum : c’est elle ou son travail. 

    Addison amène les deux mères potentielles auprès du bébé. Elle évoque la mort qui l’attend si elles ne se décident pas se dénoncer. Finalement la mère avoue et demande le secret vis-à-vis de ses parents.

    Derek et George apprennent qu’ils ne sont pas contaminés. Ils peuvent partir. Ils se rendent tous deux chez Meredith. George retrouve Callie, ils s’embrassent mais le jeune homme n’arrive pas à lui dire qu’il l’aime.

    Derek entre dans la cuisine où se trouve Meredith. Il lui explique qu’il la cherche depuis le matin mais qu’il n’a pu venir plus tôt. Elle a appris pour la quarantaine. Ils restent quelques instants sans dire un mot. Elle se décide enfin à parler et lui pose la même question qu’il lui avait posée, lors du bal, pendant qu’ils se rhabillaient : "qu’est-ce que cela signifie ?" Tout ce qu’il peut dire pour le moment, c’est qu’il est amoureux d’elle, vraiment amoureux, et ça depuis le début. Maintenant elle a un choix à faire. Il lui demande de prendre son temps, de bien réfléchir. Lui aussi dans le passé a eu un choix à faire et il a fait le mauvais. Il s’en va ensuite laissant une Meredith désemparée, les larmes aux yeux.

    Richard demande à sa femme un peu de temps pour prendre sa décision. Mais elle n’a plus de temps à lui accorder.

    Addison accroche la culotte au tableau avec un panneau "perdue et retrouvée".

    Cristina se décide enfin à rendre visite à Burke. Elle se met à pleurer et le supplie de ne pas mourir. Il répond qu’il fera son possible.

    Dernier flash-back : les internes quittent la soirée. Izzie dit à George que c’est génial, demain ils seront des chirurgiens…

    Dans la salle de bain, Izzie annonce à Meredith qu’elle est prête. Elle se lève. Meredith l’aide à enlever sa robe.

     

    Voix off : Le temps file. Le temps n’attend personne. Le temps guérit toutes les blessures. Tout le monde veut plus de temps. Du temps pour se lever. Du temps pour grandir. Du temps pour partir. Du temps.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :