• Episode 3.07 : Where the Boys Are

    Photobucket

    Titre français : Une affaire d’hommes

    Scénariste : Mark Wilding

    Réalisateur : Daniel Minahan

    Diffusion États-Unis : 9 novembre 2006 sur ABC

    Diffusion France : 5 juin 2007 sur TF1


    Voix off : En tant que chirurgiens, nous avons l'habitude de chercher la petite bête. Parfois, le problème est facile à détecter. La plupart du temps, il faut y aller pas à pas. Premièrement, sonder la surface, voir s'il y a le moindre problème, une masse, une lésion ou une bosse fâcheuse. La plupart du temps, on peut dire ce qui ne va pas seulement en regardant la personne. Mais parfois, vue de l'extérieur, elle peut sembler en parfaite santé, alors qu'à l'intérieur, c'est une toute autre histoire.

     

    Burke prépare son sac. Il a accepté d’aller camper avec Derek. Cristina ne comprend pas comment il peut penser à pêcher alors qu’elle a planifié deux pontages coronariens. Elle est encore plus étonnée d’apprendre que son compagnon a annulé ces opérations pour accompagner Shepherd.

    Une fois dans la voiture avec Derek, Burke lui dit qu’il faut d’abord qu’ils aillent chercher quelque chose. Ce quelque chose n’est autre que Richard, enthousiaste à l’idée de dormir sous la tente pour la première fois de son existence. Derek demande à son ami s’il lui a réservé une autre surprise. Effectivement, ils doivent passer prendre George. Meredith devient ironique quand elle voit son neurochirurgien favori débarquer chez elle, entouré de sa "bande". Elle lui souhaite de profiter pleinement de son espace. Derek lui répond par une grimace éloquente, semblant signifier "Qu’est-ce que je vais faire dans cette galère ?"

    Il n’est pas au bout de ses peines. Il apprend que George a invité Joe qui est accompagné par son petit ami, Walter. Enfin, Alex sera de la partie également, il n’a pas d’invitation mais il est là et prêt à partir !

    A l’hôpital, Addison et Callie prennent une pause dans une salle de repos. Mark vient se servir une tasse de café. Addison surprend les regards qu’il échange avec Callie et comprend aussitôt qu’ils ont eu une aventure.

    Les filles sont devant le tableau du planning. Elles font quelques commentaires acerbes sur les hommes éprouvant le besoin de prendre l’air. Mark les rejoint et leur demande si elles savent où se trouve Alex. Lorsqu’il apprend par Meredith que l’interne fait du camping, il lui propose de le remplacer. La jeune femme essaie de se soustraire mais Bailey marque son accord. Izzie doit passer la journée avec un médiateur et Cristina travaillera avec Bailey.

    Cristina espère pouvoir participer aux opérations du jour mais Bailey la charge de s’occuper d’un garçon qui a avalé les pièces de son jeu de Monopoly. Cristina doit surveiller la progression des pièces dans l’organisme jusqu’à qu’elles sortent par voie naturelle. Cristina est déçue de ce travail qu’elle estime nettement inférieur à ses compétences. Bailey veut bien l’en décharger à condition qu’elle explique pourquoi elle a effacé son nom du planning, pour l’autogreffe que Burke a pratiquée. Cristina refuse de se justifier.

    Dans l’ascenseur, Meredith met les choses au point avec Mark. S’il veut avoir avec elle quelque relation que ce soit, il va devoir respecter des règles. Mark s’étonne que le club des méchantes maîtresses ait établi des règles. Il la croyait moins coincée. Meredith insiste : ne pas flirter avec elle, ne pas parler de Derek et enfin pas de regard à la McSteamy. Ça n’a aucun effet sur elle. Mark répond que s’il avait décide de passer la journée dans les bois (sous-entendu, comme Derek), il aurait invité Meredith à venir avec lui pour le réchauffer. Meredith lui fait remarquer que, là, il outrepasse les trois règles à la fois.

    Izzie réalise avec désespoir que la médiatrice avec qui elle va devoir passer la journée est Sydney, la résidente qui avait remplacé Bailey pendant son congé de maternité.

    Mark ne cède pas un pouce de terrain à Meredith. Il l’interroge sur sa relation avec Derek : sont-ils ensemble ou … ? La jeune femme répond qu’ils prennent un peu d’air. Mark enfonce le clou : est-ce une décision commune ou est-ce Derek qui a décidé de s’éloigner ? La jeune femme dit que beaucoup de choses se sont passées.

    Ils arrivent à la chambre du patient dont ils vont devoir s’occuper : Daniel, un transsexuel qui se fait appeler Donna et qui est là pour se faire enlever le pénis. Donna est accompagnée de son épouse, laquelle a bien évidemment beaucoup de ma   l à accepter sa décision. Meredith est un peu surprise de constater que Mark peut manifester beaucoup d’égards envers ses patients.

    Dans la forêt, les garçons s’installent et montent les tentes. Richard constate que celle de Joe et de son ami semble bien plus confortable que les autres. Il essaie de se faire inviter pour dormir avec eux, jusqu’à ce que George et Alex lui fassent comprendre que Walter est plus qu’un simple ami pour Joe. Derek ne cache plus son énervement d’être entouré de ses collègues.

    Cristina crève de jalousie lorsque Meredith lui apprend qu’elle va participer à une vaginoplastie. Izzie demande à ses amies de lui donner une tâche à remplir, afin de lui éviter de passer trop de temps Sydney. Cristina profite de l’aubaine et lui demander de fouiller les selles de son patient pour dénombrer les pièces du Monopoly.

    Addison reçoit une femme enceinte qui a glissé dans la salle de bain. Elle demande l’aide de Callie car la patiente s’est aussi cassé le poignet. La jeune femme refuse les antidouleurs afin de ne pas mettre la santé du bébé en danger. Elle est un peu inquiète car elle ne perçoit plus les mouvements de son enfant. Alors qu’elle regarde l’écran de l’échographe, Addison sort précipitamment de la pièce.

    Meredith demande à la femme de Donna comment elle a fait pour accepter le changement d’identité de son époux. La jeune femme lui apprend qu’elle a commencé par le quitter, mais elle est revenue vers lui, même si elle ne sait pas vraiment pourquoi. Elle essaie de faire le deuil de sa vie de couple.

    Callie retrouve Addison dans les toilettes, en train de pleurer. La gynécologue lui confie avoir constaté que le bébé est décédé. Elle ne comprend pas pourquoi elle est autant touchée par ce cas.

    Les hommes sont en train de pêcher, Richard interroge Joe sur sa relation avec Walter. Joe expliquent qu’ils sont ensemble depuis dix ans. Ils pensent à adopter des enfants mais Joe est fort occupé par son travail au bar. Cependant, il est prêt à changer de vie pour Walter, car il n’envisage pas de vivre sans lui.

    George confie à Burke qu’il est prêt à s’engager avec Callie. Alex, qui les écoute, semble agacé. A un moment, George constate que la main du titulaire est agitée de tremblements. Il s’inquiète. Burke le rassure et va pêcher un peu plus loin.

    Mark apprend à Donna qu’elle a un cancer du sein, provoqué par les hormones qu’elle prend. Elle doit arrêter ce traitement, ce qui implique qu’elle doit également renoncer à changer de sexe.

    Callie et Addison sont émues par la situation de la jeune femme enceinte. Elles la regardent rire avec son mari et décident de retarder quelque peu le moment où elles vont devoir leur annoncer la triste nouvelle du décès de leur bébé.

    Alex conseille à George de ne pas se réconcilier avec Callie. Son camarade ne voit pas de raison de ne pas le faire. Alex n’insiste pas. Derek explique à Burke qu’il aurait préféré être tranquille pendant le week-end. Burke lui demande pourquoi alors il l’a invité. Il pense que Derek n’a pas d’amis. Celui-ci répond qu’il avait besoin de paix et d’espace et qu’il ne s’attendait pas à ce que Burke invite la moitié de l’hôpital. 

    Sydney retrouve Izzie qui compte les pièces de Monopoly. Elle s’assied près d’elle, elle va attendre qu’elle ait terminé pour s’entretenir avec elle.

    Meredith demande à Mark ce qui va advenir de Donna maintenant. Mark répond qu’il va devoir assumer sa vie d’homme malheureux. Il change de sujet : peut-être que Derek a raison de vouloir prendre du recul. Ils ne sont peut-être pas faits pour être ensemble. Derek semble apparemment maîtriser son existence, mais en réalité il est dévasté. Mark sait de quoi il parle, puisque c’est lui qui l’a blessé, peut-être à tout jamais. Il demande à Meredith si elle désire partager la vie d’un tel homme.

    L’épouse du transsexuel informe Mark que Donna a décidé de maintenir l’opération. Elle lui demande de la convaincre de ne pas s’entêter.

    Richard se plaint du manque de poisson auprès de Burke et de Derek. Celui-lui lui rappelle que les poissons évitent les endroits trop fréquentés et bruyants. George demande à Alex s’il n’a rien remarqué d’étrange dans le comportement de Burke. Mais avant que son ami puisse répondre, il se moque de son attitude de pêcheur amateur. Vexé, Alex lui apprend sans ménagement que Callie a couché avec Mark. George refuse d’y croire. Ils commencent à se battre. Soucieux de protéger son investissement – les mains de ses internes – et leur carrière, Richard intervient. Si George et Alex sont décidés à se battre, qu’à cela ne tienne ! Mais ils vont devoir le faire selon ses règles. Le combat se fera à mains ouvertes. Ce sera donc une bataille de claques ! Derek ne donne pas cher de la peau de George face à Alex. Il trouve cette bagarre immature et ridicule. Burke estime que ça permet d’évacuer la pression. Il pense que le fait que son ami ne comprenne pas ce genre de réaction explique qu’il n’ait pas d’amis hommes. Derek rétorque qu’il aurait dû venir seul.

    Malgré les conseils de Mark, Donna ne veut pas annuler l’opération. Il préfère mourir femme que de continuer à vivre en homme qu’il n’est pas. Sa femme se fâche ; elle refuse de rester là à le regarder se détruire.

    Addison annonce la mort du bébé à sa patiente et son mari.

    Cristina reproche à Izzie de lui imposer la présence de Sidney. Elle l’oblige à s’en aller et continue seule le décompte des pièces de Monopoly.

    Dans la forêt, le combat se poursuit. Derek apprend de Burke que les deux hommes se battent parce qu’Alex a révélé à George que Mark avait couché avec Callie. Sans le vouloir, les duellistes bousculent Walter qui, en tombant, se cogne la tête contre une pierre.

    Cristina trouve Meredith en train de faire des recherches sur la vaginoplastie. Elle a l’impression qu’elle apprécie beaucoup ce cher Dr Sloan. Meredith l’admet. Elle a l’impression qu’il veut la protéger. Cristina est sceptique. Elle demande à son amie si elle pense que c’est bien de garder un secret, même si cela peut détruire sa carrière. Alors que Meredith tente d’en savoir plus, Cristina est bipée. Son jeune patient fait une hémorragie.

    Walter n’est pas grièvement blessé mais il a besoin de points de suture. Burke suggère d’utiliser un hameçon. George constate qu’il a beaucoup de mal à enfiler le fil de suture. Joe refuse que ce soit un interne qui fasse la petite intervention. Il veut le meilleur pour son ami. George recommande Burke qui le regarde d’un air étrange. Pendant qu’il recoud la plaie, sa main tremble légèrement, ce qui n’échappe pas à George. Derek perçoit également que quelque chose ne va pas mais Preston le rassure.

    Cristina demande à participer à l’opération du jeune garçon dont elle s’est occupée toute la journée. Bailey est prête à accepter pour autant qu’elle lui explique pourquoi elle a effacé son nom du tableau. L’interne ne répond pas.

    Sydney tente de faire parler Izzie mais la jeune femme se bloque. Elle lui dit qu’elle préfère fouiller des excréments plutôt que de se confier à elle. Elle l’accuse d’être incapable de comprendre ce qu’elle ressent.

    Mark opère Donna. Meredith ne comprend pas qu’il ait accepté. Le chirurgien se justifie : il ne se contente pas de réparer l’extérieur de ses patients, il s’occupe également de leur bien-être intérieur. Contrairement à certaines personnes, il ne fuit pas ses responsabilités.

    Richard essaie de comprendre le comportement d’Alex. Le jeune homme explique qu’il a eu une enfance difficile. Il a grandi dans un bar, à regarder son père boire et jouer de la musique. Jamais il n’a eu l’occasion de passer du temps entre hommes. Et cette première expérience n’est pas concluante. En voyant la complicité qui unit Joe et Walter, Richard se rend compte que sa femme lui manque. Burke reproche à George de trop exiger des gens qui l’entourent et de ne pas avoir l’esprit d’équipe. S’il ne change pas, il se retrouvera seul.

    Addison procède à l’expulsion du bébé mort-né. Callie est à ses côtés.

    Derek est de plus en taciturne. Richard et Burke tentent de le faire parler. Burke le provoque en évoquant Mark. Derek se confie : Mark est comme le cancer, il infecte tout. Même en n’étant pas là, il est parvenu à empoisonner les relations entre collègues. Derek pensait qu’en s’éloignant un tout petit peu, il trouverait des réponses à ses questions et qu’il pourrait prendre un nouveau départ. Richard lui fait comprendre que les nouveaux départs n’existent pas. Burke confirme : leur journée de retraite n’a pas de sens. Ils décident de rentrer.

    Sydney apprend à Izzie que, pendant sa première année d’internat, un de ses patients est décédé par sa faute. Elle a fait une dépression et ne s’en est jamais vraiment remise. Elle pense qu’Izzie va devoir accepter le fait qu’elle ne va pas bien. La jeune interne avoue que Denny lui manque et qu’elle a des doutes sur sa capacité à devenir un bon chirurgien.

    L’épouse du transsexuel est à son chevet au sortir de l’opération. Elle explique à Meredith qu’elle n’a pu se résoudre à partir car, malgré tout, Donna est sa meilleure amie et aussi son mari.

    Addison demande à Callie s’il est vrai qu’elle couche avec Mark. Callie dit que c’est du passé. Elles en concluent qu’elles se sont tournées vers lui par dépit.

    Burke rejoint Cristina à l’hôpital, elle est heureuse de le voir.

    George arrive à son tour. Il veut demander des explications à Callie mais celle-ci lui apprend que son père vient d’être hospitalisé.

    Meredith et Mark sont chez Joe. Mark veut savoir s’ils ne partagent qu’un verre ou si cela pourrait être plus. Meredith répond qu’elle ne peut rien commencer avec lui. Il n’est pas d’accord. Il lui conseille de tout recommencer à zéro, prendre un nouveau départ. Son bip sonne. Il se lève pour téléphoner et lui demande de commander une autre bière. Elle se rend au comptoir et attend qu’on la serve lorsque Derek fait son entrée. Il est évident qu’il a couru. Il regarde à gauche et à droite et, lorsqu’il voit Meredith, il pousse un soupir d’aise. Il n’est donc pas là par hasard ! Il va près d’elle, lui tend la main et se présente : "Hey… Je m’appelle Derek Shepherd". Elle est amusée et lui demande ce qu’il est en train de faire. Il entame sa plaidoirie : ils se sont rencontrés dans ce bar et ont entamé une relation. Elle ne savait rien de lui, même pas son nom. Il veut qu’elle apprenne à le connaître. Il veut tout recommencer depuis le début. Meredith lui rappelle que c’est lui qui a décidé de s’éloigner d’elle. Maintenant c’est trop tard. Il la supplie. A ce moment, Mark revient, il se tient derrière Derek, qui ne le voit donc pas. Meredith le regarde puis se tourne vers Derek et se décide enfin : "Hey, je m’appelle Meredith Grey". Mark comprend immédiatement que la bataille est perdue pour lui, il s’en va. Les deux amoureux se rapprochent. Ils se sourient et s’embrassent.

     

    Voix off : Toutes les blessures ne sont pas superficielles. Certaines blessures sont plus profondes qu'on ne pourrait l'imaginer. On ne peut pas les voir à l'œil nu. Il y a aussi les blessures qui nous prennent par surprise. La ruse, avec tout type de blessure ou de maladie, c'est de bien chercher et de trouver la vraie source du mal. Et une fois qu'on l'a trouvée... il faut essayer autant que possible de la guérir.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :