• Episode 4.05 : Haunt You Every Day

    Photobucket

    Titre français : A jamais réunis

    Scénariste : Krista Vernoff

    Réalisateur : Bethany Rooney

    Diffusion États-Unis : 25 octobre 2007 sur ABC

    Diffusion France : 8 octobre sur TF1


    Voix off : Il y a une bonne raison à ce que les chirurgiens apprennent à manier le scalpel. Nous aimons prétendre que nous sommes des scientifiques purs et durs. Nous aimons prétendre que nous sommes courageux. Mais la vérité est que nous choisissons de devenir chirurgiens car quelque part, tout au fond, nous pensons pouvoir trancher ce qui nous hante, la faiblesse, la fragilité, la mort.

     

    Meredith rêve. Elle se voit marcher dans les couloirs de l'hôpital. Elle revit certains moments de son passé : la scène du "choose me, pick me, love me", un baiser de Derek, le matin dans la baignoire, la déclaration de Derek au mariage de Burke, Derek qui la sauve de la noyade, Ellis qui retrouve sa lucidité et lui crie sa déception de la trouver si ordinaire. Toujours dans son rêve, elle entre dans la morgue et sort du frigo une civière sur laquelle il y a un corps, le sien ! Le cadavre ouvre les yeux et s’adresse à son double vivant pour lui demander : "pick me, choose me, love me".

    Meredith se réveille en sursaut. Elle va dans son placard et en sort l’urne qui contient les cendres de sa mère. Ensuite, elle se rend dans la cuisine où Alex et Izzie creusent des citrouilles. Elle va prendre un sac congélation. Izzie la regarde retourner l’urne dans le sac. Elle lui demande ce que c’est. Meredith répond qu’il s’agit de sa mère. L’air dégoûté, Alex lui souhaite un joyeux et effrayant Halloween.

    Cristina place une affiche pour mettre l’appartement de Burke en location. Richard le voit. Il lui apprend qu’Adèle a introduit une demande de divorce. Il a donc besoin de se trouver un logement et est intéressé par son offre. Cristina retire l’affiche et la lui donne. L’appartement est à lui.

    Cristina entre dans le vestiaire des résidents. Elle y trouve Alex, Izzie et Sidney qui regardent Meredith installer "sa mère" dans son casier. Izzie explique que Meredith a emmené sa mère au boulot. Meredith se justifie : elle devait la retirer de son placard, elle la hantait. Alex dit que maintenant Ellis les hante tous. Sidney pense que Meredith est en train de faire le ménage. Elle sait que, dans certaines tribus primitives, pour se purifier, on se coupe les cheveux et on les enterre. Elle lui conseille d’en faire autant.

    Callie et Bailey entrent dans le vestiaire et expliquent le déroulement de la journée. Comme c’est Halloween, il risque d’y avoir beaucoup d’accidents et de blessures. Izzie veut savoir s’ils doivent faire les tournées avant de gérer les urgences. Enervée, Callie lui répond que dorénavant elle devra s’adresser à Bailey. Cristina demande si cette mesure les concerne tous. Callie répond que non, cela ne concerne qu’Izzie. Elle révèle devant tous que Stevens a couché avec son mari. Bailey regarde son ancienne interne avec un petit sourire. Alex fait une grimace ironique. Les autres restent figés sur place avant de se tourner vers la coupable qui ne peut qu’esquisser un sourire gêné et prendre la fuite. Cristina ne comprend pas que, vu les circonstances, Izzie ait pu être perturbée par les cendres d’Ellis.

    Une jeune femme, Erin, déguisée en souris pour Halloween, a accompagné son père à l’hôpital. Il est en attente d’une greffe de cœur. Elle s’en prend à Lexie, qui a revêtu une coiffe de pionnière, parce qu’il aurait dû recevoir ses médicaments il y a plus d’une heure. Elle estime que si l’interne a eu le temps d’enfiler un déguisement, elle aura probablement le temps de soigner son père. George arrive. Il assure Erin qu’il prendra personnellement soin de son père. Il entraîne Lexie un peu plus loin et lui dit qu’avant tout autre chose, elle doit toujours s’assurer que les patients reçoivent leurs médicaments. Il aime beaucoup son déguisement. Elle lui avoue qu’elle l’a fait pour obéir à un ordre de Cristina. Il lui apprend que sa résidente s’est moquée d’elle. Furieuse, Lexie retire sa coiffe.

    Un homme très agité, Mr Miller, s’adresse à Bailey en tapant du pied gauche par terre. Il ne sait pas comment l’expliquer mais il pense que ce pied n’est pas le sien. Il a l’impression que c’est un cadavre de pied. Bailey croit comprendre qu’il a perdu toute sensibilité dans son membre mais ce n’est pas ce qu’il veut dire, ce pied ne lui appartient pas. Il précise qu’il n’est pas fou. Il est venu ici parce qu’il a besoin qu’un chirurgien lui retire le pied étranger. Bailey est stupéfaite.

    Au coin d’un couloir, Derek et Meredith se bousculent. Meredith fait tomber ce qu’elle tient en main. Derek se baisse pour l’aider à ramasser et remarque un sac en plastique contenant de la poussière. Il lui demande ce que c’est. Elle lui avoue qu’il s’agit des cendres de sa mère. Elle les avait mises dans son casier mais comme cela effraye ses camarades, elle comptait les mettre dans sa voiture. Est-ce qu’il trouve cela irrespectueux ? Il préfère ne rien dire et se met à ramasser les cendres qui se sont dispersées sur le sol. Pendant ce temps, elle lui explique qu’elle ne sait que faire avec les restes maternels. Tout ce qu’elle veut, c’est trouver un endroit où ils pourront reposer. Elle ne peut plus les conserver dans son placard. Elle fait face, elle essaie vraiment d’aller de l’avant. Elle lui demande son avis : les cendres doivent-elles rester dans le casier ou la voiture ? Il trouve que sa question est étrange.

    Un gamin qui porte des prothèses auditives les a regardés faire et demande à la jeune femme s’il s’agit bien des cendres de sa mère. Derek veut savoir s’il trouve lui aussi que c’est étrange. Le gamin hoche la tête. Meredith s’inquiète : est-il perdu ? Il dit que non, sa mère travaille à la cafétéria. Il voudrait trouver le Dr Sloan. Meredith demande à Derek d’emmener le garçon. Il part pendant qu’elle ramasse les dernières miettes de maman.

    Mark tend un dossier à l’infirmière Olivia avec un grand sourire. Elle s’emporte immédiatement. Elle ne veut pas qu’il lui sourie. Une autre infirmière se joint à elle pour dire la même chose. Il est interloqué. Elles s’expliquent : entre elles, elles ont parlé de sa façon de faire avec les infirmières. Elles en sont venues à la conclusion qu’il utilisait les mêmes techniques pour les séduire toutes. Elles ont fondé le club : les infirmières unies contre Sloan. L’air coquin, il leur demande si elles font des sorties de groupe. Elles sont dégoûtées par son aplomb et s’en vont.

    Mark voit Derek qui vient à sa rencontre pour le prévenir qu’un gamin le cherche. C’est alors que ledit gamin surgit de derrière le dos de Derek et regarde Mark avec de grands yeux pleins d’espoir. Il l’appelle papa. Mark panique. Le gamin regarde Derek en riant. Le chirurgien sort un billet de 20$. Il l’a payé pour faire une blague à son ami. Celui-ci reprend son souffle et menace Derek de le lui faire payer très cher. Resté seul avec Mark, l'enfant lui dit qu'il n'est pas son papa mais qu’il espère qu'il saura réparer son oreille. 

    Une infirmière vient prévenir Alex qu’il est attendu en salle d’examen. Il est rejoint par Norman qui lui ditqu’il ne se sent pas très bien. Il a peur de contaminer les patients. Il devrait peut-être rentrer chez lui. Alex lui demande s’il veut devenir un chirurgien ou dormir dans un lit parce que ce sont deux choses tout à fait différentes. Un chirurgien reste debout 10h sur 12 sans se plaindre, il ne rentre jamais chez lui. En parlant, il se dirige vers un cabinet dont il ouvre le rideau. Derrière, il découvre Rebecca. Norman veut continuer la conversation mais Alex le fait taire. Il referme le rideau derrière lui. Rebecca se met à parler : elle était chez elle en train de se demander en quoi elle voulait se déguiser pour Halloween et la seule chose qui lui est venue à l’esprit c’est qu’elle ne voulait être rien d’autre qu’Ava. Il lui sourit et la prend dans ses bras pour l’embrasser.

    Meredith retrouve le garçonnet, Ryan, avec Mark. Celui-ci lui explique que les camarades de classe du gamin lui ontécrit pour lui demander de l’opérer gratuitement. Mais il ne pourra pas le faire. L’enfant insiste. Ce matin, à cause de ses prothèses auditives, plusieurs personnes ont cru qu’il était déguisé. Le souci, c’est qu’il semble être déguisé toute l’année. Marc lui explique qu’une opération pro bono ne dépend pas uniquement de lui. Cela requiert un nombre important de médecins et d’infirmières. Meredith demande s’il ne peut pas demander leur concours. Il reconnaît que sa cote de popularité auprès du corps infirmier est au plus bas. Il lui apprend la fondation du club. Quant aux autres médecins, ils ne lui feront pas de faveurs parce qu’il ne leur en a jamais faites. Il s’excuse auprès de Ryan, il aimerait pouvoir l’aider. Il le ferait s’il le pouvait. Ryan est très déçu. Meredith annonce qu’elle dispose d’un certain capital sympathie auprès du personnel. Du moins si ce n’est pas le cas, on connaît bien sa mère et sa renommée. Elle va voir ce qu’elle peut faire pour lui. Mark confirme que si elle arrive à mettre ça sur pied, il en sera. Ryan retrouve le sourire. Il demande à Meredith si les gens qui connaissaient sa mère savent que sa fille la transporte dans un petit sac.

    Rebecca et Alex sont dans une salle de repos et s’embrassent passionnément. Il essaie de la déshabiller. Elle le repousse et lui demande pourquoi il n’a pas cherché à la revoir, ni à la retenir quand elle le lui a suggéré. Elle sait qu’il a eu peur mais elle avait espéré qu’il viendrait la retrouver. Elle, elle est revenue pour lui, ce qui lui donne l’impression d’être une mendiante. Ils recommencent à s’embrasser. Elle l’arrête une fois encore, elle pense qu’ils devraient parler d’abord. Il promet qu’ils le feront et se jette à nouveau sur elle.

    Bailey a fait appel au psy pour examiner le patient qui veut être amputé de son pied. Elle est stupéfaite que la seule chose qu’il trouve à lui conseiller, c’est de prescrire des anxiolytiques. Elle s’exécute. Mr Miller n’est pas content. Il ne veut pas de médicaments, il veut qu’on l’ampute. Il s’énerve. Bailey hausse le ton et lui dit qu’il n’arrivera à convaincre aucun chirurgien de lui enlever un membre parfaitement sain. Elle lui donne une ordonnance.

    Meredith explique à Richard le cas de Ryan. Elle lui apprend que Mark accepte de faire l’intervention bénévolement à condition qu’il fournisse le bloc et l’équipement. Il refuse. Meredith fait entrer Ryan. Le gamin tend un sac au chef en criant "des bonbons ou un sort". Meredith essaie d’attendrir Richard : voit-il à quoi cette enfant est réduite? Elle ajoute qu’Ellis était la reine de l’intervention pro bono. Richard accepte. 

    Lexie, Izzie et George attendent une ambulance devant l’entrée des urgences. Izzie regarde George en chien de faïence. Lexie leur dit que, s’ils désirent discuter, elle peut aller plus loin. Izzie ne voit pas pourquoi. Leur histoire n’est plus secrète puisque Callie a claironné la nouvelle à tout l’hôpital.

    L’ambulancier sort une patiente gravement blessée.Un groupe d'enfants, qui fêtaient Halloween a jeté une brique sur le pare-brise de sa voiture. La briquel’a heurtée à la tête. Elle est dans le coma, il n’y a plus d’espoir. Lexie et George réalisent qu’il s’agit d’Erin.

    Bailey soigne un homme qui s’est sectionné un doigt en découpant une citrouille avec une tronçonneuse.Il explique que le bout manquant est toujours sur la tronçonneuse. Il se penche pour regarder à côté de son lit et constate que la machine a disparu, et donc son doigt aussi. Bailey lui dit que, de toute façon, la coupure n’est pas assez nette pour que l’on puisse envisager une greffe. Tout à coup, ils entendent un bruit de machine qu’on met en marche. Bailey comprend et se met à courir.

    Tous les docteurs courent dans les couloirs pour localiser l’endroit d’où vient le bruit. Cristina ouvre un rideau juste au moment où Mr Miller sectionne son pied. Elle est éclaboussée par son sang. Mr Miller hurle mais poursuit son œuvre. 

    Mark et Callie examinent les dégâts. Ils en déduisent qu’il n’y a plus rien à sauver. Callie n’en revient pas que le patient ait pu s’infliger ça, d’autant plus qu’il n’était pas sous l’effet de la drogue. Elle demande à Cristina de préparer le bloc pour une amputation. Le patient est heureux d’avoir obtenu ce qu’il désirait. Norman est nauséeux. Bailey le remarque mais il la rassure.

    Resté seul avec Callie, Mark lui dit qu’il a appris pour son mariage. Il veut qu’elle sache que, si elle a besoin de se distraire, il reste dans les environs… jour et nuit… mais surtout la nuit.

    Richard, Izzie et George ont annoncé au père d’Erin ce qui était arrivé à sa fille. Elle est en mort cérébrale. Il ne réalise pas vraiment comment cela a pu se produire. Izzie essaie de le tranquilliser. Ça s’est passé tellement vite qu’elle n’a vraisemblablement pas eu le temps de souffrir. Avec ménagement, Richard rappelle au père qu’Erin était donneuse d’organes. S’il accepte de signer les papiers pour interrompre l’assistance médicale, il pourrait recevoir son cœur. Elle est le donneur idéal pour lui. Le père est choqué et lui demande de sortir.

    Derek monte l’escalier quand il croise deux infirmières. Il remarque qu’elles le regardent en souriant. Il se retourne pour les suivre des yeux. Il ne voit pas arriver Sidney et la percute. Il s’excuse. Elle se présente. Elle est fan de ce qu’il fait en tant que chirurgien. Ils se sont déjà rencontrés une fois lors d’une conférence mais il n’a pas l’air de s’en souvenir. Elle parle tout le temps et très rapidement ce qui fait qu’il n’a pas le temps d’en placer une. Il lui répond par des sourires et des mimiques. Elle termine en disant qu’elle a fini de se présenter et attend qu’il en fasse de même. Elle lui tend la main qu’il serre en donnant son nom.

    Meredith a vu toute la scène de loin. Elle demande à Ryan s’il trouve que Sidney est jolie. Il dit que oui, il aime les gens qui sont de bonne humeur. Meredith affirme qu’elle peut l’être aussi. Il en doute, à cause de l’histoire des cendres.

    Meredith vient trouver Bailey pour lui demander si elle accepterait de se rendre disponible pour l’opération pro bono. Bailey refuse, elle a beaucoup de paperasses à remplir, à cause du type qui s’est amputé. De plus, elle a promis à son mari de rentrer à temps pour voir son fils dans son costume d’Halloween. Meredith fait signe à Ryan de s’approcher. A nouveau, il crie "des bonbons ou un sort". Meredith fait semblant d’être gênée, puis insiste pour que Bailey participe et aussi qu’elle persuade quelques infirmières de se joindre à l’équipe. Bailey se laisse fléchir.

    Le père d’Erin est auprès de sa fille qui est maintenue en vie par un respirateur artificiel. Il trouve que ça n’a aucun sens. Sa fille n’est pas froide, elle n’est donc pas morte. Derek lui explique que la Erin qu’il a connue n’est plus là. Celle qui est devant lui ne vit plus que grâce aux machines. Le père comprend et annonce qu’il va signer les papiers nécessaires pour autoriser le prélèvement de ses organes, puisque c’est ce qu’elle désirait. George lui demande ce qu’il a décidé pour le cœur. Il dit qu’on peut le donner à quelqu’un d’autre. 

    Meredith et Cristina sont assises à la cafétéria pour parler du repos éternel d’Ellis Grey. Cristina suggère qu’elle disperse les cendres sur le toit de l’hôpital. Meredith refuse, sa mère avait peur de l’altitude. Elle veut simplement trouver un endroit où sa mère pourra reposer en paix. Elle ajoute qu’elle ne veut pas lui ressembler, mourir en étant une estropiée émotionnelle et solitaire. Surtout elle ne veut pas assister au mariage de Derek Shepherd et de Sidney Heron. Cristina ne comprend pas pourquoi elle parle de Sidney.

    George et Izzie viennent s’asseoir à leur table. Il y a un moment de malaise. Cristina se retourne et toussote. Meredith les observe en silence. Izzie l’encourage à poser ses questions. Meredith leur demande s’ils sont vraiment ensemble, avec de l’amour et du sexe. Izzie confirme. Meredith veut savoir combien de fois ça a eu lieu. George est choqué quand Izzie répond qu’ils n’ont couché ensemble qu’une fois. Maintenant ils attendent … par respect pour les sentiments de Callie. Cristina ricane et quitte la table. Meredith demande à ses amis de ne pas se méprendre : Cristina ne les juge pas. Izzie n’est pas dupe. Meredith prend congé pour s’occuper de Ryan. Elle assure qu’elle est heureuse pour eux.

    Alex et Rebecca ont fait l’amour. Ils sont nus, couchés dans un lit de la salle de repos. Alex est bipé, c’est Norman. Il décide de rester encore un peu avec son amie. Elle lui parle de sa fille, le moindre de ses gestes l’émerveille. Il lui demande ce qu’il en est avec son mari. Elle dit que lui aussi est fou de sa fille. Elle remarque qu’Alex est fatigué. Pendant qu’elle lui parle, il ferme les yeux. Elle lui demande ce qu’ils vont faire maintenant. Il ne lui répond pas, il s’est endormi.

    Richard explique au Dr Hahn que le père d’Erin est là pour recevoir un cœur, mais on ne sait toujours pas s’il va l’accepter. Le Dr Hahn est incrédule mais comprend mieux lorsqu’elle apprend que le cœur est celui de sa fille. Cristina demande à Izzie pourquoi Hahn est là. Lorsqu’elle réalise qu’elle va effectuer une transplantation cardiaque, elle se précipite pour la saluer et lui demander d’y participer. Izzie fait de même, en spécifiant qu’il s’agit de son patient. Elle connaît donc le dossier. Richard n’apprécie pas vraiment la situation. Le Dr Hahn le félicite pour la motivation manifestée par ses docteurs. Il lui suggère de choisir celle qui lui conviendra le mieux. Il s’en va. Le Dr Hahn remercie Cristina de s’être proposée mais malheureusement pour elle, elle sort avec des hommes. Donc elle ne pense pas qu’elle saura l’impressionner de la même façon qu’elle l’a fait par le passé, avec ses mentors. Cristina lui demande de s’expliquer. Le Dr Hahn sait que son truc, c’est de coucher avec ses supérieurs. Cristina ne voit pas en quoi ça la regarde. Le Dr Hahn estime que, si elle était vraiment bonne dans un bloc, elle n’essaierait pas de les impressionner dans un lit. Elle demande à Izzie de la suivre.

    Cristina se plaint auprès de Norman de ce qui vient de lui arriver. Elle bosse comme une folle pour avoir une bonne réputation et maintenant qu’elle a l’occasion de participer à une transplantation, elle doit se contenter de l’amputation du pied d’un fou. Le fou en question proteste. Il n’est pas déséquilibré, il a simplement cherché à éliminer un élément qui perturbait sa vie.

    Le Dr Hahn entre dans la chambre du père d’Erin. Elle lui dit que son équipe attend qu’il ait terminé de faire ses adieux à sa fille. Il sent qu’elle n’a pas d’enfant, sinon elle n’aurait jamais dit une telle chose. Elle s’excuse mais elle veut le convaincre d’accepter l’intervention. Il est catégorique, il n’en veut pas.Il ne peut supporter de vivre le reste de ses jours avec le cœur de sa fille dans la poitrine. Le Dr Hahn sort après avoir demandé à Izzie de la biper s’il change d’avis.Georgedit au patient qu’il n’a pas d’enfant, mais il sait ce que c’est que perdre un parent. Il a constaté combien sa fille l’aimait. Elle se battait pour lui, pour qu’il vive. Elle aurait certainement voulu qu’il reçoive son cœur. Lui aurait aimé pouvoir donner son cœur à son père, s’il en avait eu la possibilité, si cela avait pu le sauver. Lexie et Izzie ont les larmes aux yeux. Touché par ce discours, lui aussi, le père accepte.

    Cristina descend l’escalier pendant qu’Izzie le monte. Elle passe devant elle sans la regarder. Izzie l’arrête et lui dit que ce n’est pas sa faute si Hahn l’a choisie. Elle ne comprend pas comment elle se permet de la juger après ce que Hahn lui a dit. Cristina trouve que ça n’a rien à voir. Izzie dit qu’elle est désolée pour Callie, elle ne voulait pas la blesser. Cristina insiste, ce n’est pas la même chose : elle n’a pas couché avec un homme marié. Pour se défendre, Izzie rappelle que Meredith aussi a couché avec le mari d’une autre. Mais elle, elle a la chance de faire partie du cercle très fermé où tous les crimes sont admis. Izzie sait que Cristina n’a pas couché avec Burke par ambition et, si Hahn le lui avait demandé, elle le lui aurait dit. Elle ne veut pas qu’on prenne sa défense, mais seulement qu’on la croie quand elle dit qu’elle est désolée pour Callie. Cristina dit qu’il n’y a pas de cercle fermé. Izzie persiste.

    Derek croise une autre infirmière qui lui lance un regard sans aucune équivoque. Il se demande ce qui se passe. Il est à nouveau accosté par Sidney qui aimerait savoir s’il y a de vrais bergers dans son arbre généalogique. Il ne comprend rien à ce qu’elle raconte. Elle va se lancer dans une discussion sur l’origine de son nom quand il aperçoit Mark qui les observe avec un sourire goguenard. Il s’excuse auprès de Sidney et va le rejoindre. Il comprend que son ami lui a fait une blague, il aimerait savoir laquelle exactement. Mark lui dit qu’il a fait passer le mot selon lequel il était à la recherche de nouvelles conquêtes. Derek lui dit qu’il n’est pas étonné que les infirmières aient créé un club anti Sloan. Celui-ci est surpris qu’il en ait entendu parler.

    Meredith dit à Ryan qu’il peut aller chercher sa mère à la cafétéria pour l’avertir que l’opération aura lieu.

    Cristina et Callie pratiquent l’amputation du pied. Elles n’en reviennent pas que le patient se soit sectionné un membre tout à fait sain. Norman trouve que les gens font parfois des choses vraiment étranges. Callie dit qu’elle, elle a vécu le mariage le plus court du monde. Pour Cristina, ce serait plutôt d’avoir été plaquée en robe de mariée, au pied de l’autel. Elles attrapent un fou rire qui redouble lorsque Callie explique qu’elle ne s’est pas aperçue de l’infidélité de son mari, alors que ça se passait devant son nez. Cristina surenchérit : Burke lui a envoyé sa mère pour lui faire ses adieux. Callie annonce que dorénavant elle sera une femme divorcée. Cristina ajoute que le Dr Hahn la considère comme un imposteur. Elles rient de bon cœur. Norman s'évanouit.

    Alex se réveille dans les bras de Rebecca. Il entend son bip sonner. Il lit le message et se rhabille à la hâte. Il prévient son amie qu’un de ses internes a fait un malaise. Il doit aller voir ce qu’il en est. Elle essaie de le retenir, ils ont besoin de parler. Il lui promet de revenir et l’embrasse. Elle lui demande de ne pas paniquer.

    Mark et Meredith se préparent pour l’opération du gamin. Il lui dit comme il est impressionné par tout ce qu’elle a fait pour lui. Il ne pensait pas qu’elle y arriverait. Elle avoue être étonnée elle aussi. C’est une belle façon de fêter son premier Halloween. Elle explique que sa mère n’était jamais assez tôt à la maison pour lui faire son déguisement. De plus, elle trouvait grossier d’aller déranger les gens, de porte en porte, pour obtenir des bonbons. Il la regarde. Elle lui demande ce qu’il a. Il répond qu’il constate que la pomme est tombée loin de l’arbre.

    Derek fait passer un examen à Norman. Alex arrive et, inquiet, demande si tout ira bien pour lui. Derek lui montre qu’il y a un caillot au cerveau. Si celui avait été un peu plus à gauche, le vieil homme n’aurait plus été capable de parler. Derek doit l’opérer. Ils verront bien comment Norman s’en sortira après.

    Le Dr Hahn procède à la transplantation cardiaque. Pendant qu’ils y assistent, Lexie demande à George si son mariage est vraiment fini. Il dit que oui. Elle est désolée pour lui. Elle veut savoir s’il est vrai que Meredith a apporté les cendres de sa mère. Il lui fait signe que oui. Elle sourit.

    Rebecca s’est rhabillée. Elle fait les cent pas dans la salle de repos, en attendant Alex. Elle regarde l’heure.

    Alex assiste à l’opération de Norman.

    Mark et Meredith terminent d’opérer Ryan. Mark est content de sa journée de travail.

    Le cœur d’Erin commence à battre dans la poitrine de son père.

    Alex est inquiet. Il encourage Norman à se réveiller. Celui-ci ouvre les yeux et demande ce qui s’est passé. Derek regard Alex en souriant. Ils sont rassurés.

    Lexie et Meredith se croisent dans un couloir. Lexie dit qu’elle sort d’une transplantation cardiaque. Meredith rétorque qu’elle a fabriqué des oreilles à un enfant. Elles trouvent toutes les deux que c’est cool. Tout à coup, Lexie révèle qu’elle a exhumé le chat de sa mère. Meredith ne comprend pas où elle veut en venir. Lexie explique que sa mère n’avait laissé aucune instruction quant à son enterrement, puisqu’elle ne s’attendait pas à mourir si jeune. Ils se sont donc demandé ce qu’elle aurait aimé. Ils ont pensé qu’elle adorait son chat. Alors, ils ont exhumé l’animal et ont été l’enterrer en plein milieu de la nuit, au cimetière, près de Susan. C’était morbide mais Lexie pense que sa mère a apprécié. Meredith la remercie de lui avoir raconté ça.

    Devant l’entrée des urgences, Bailey est au téléphone avec son mari. Elle s’excuse de ne pas avoir été là. Elle essaie de s’expliquer mais il lui raccroche au nez. George la rejoint. Ils s’assoient tous les deux sur le banc. Il devine qu’elle a entendu parler de son infidélité. Elle confirme. Il s’excuse de l’avoir déçue. Elle rétorque qu’elle n’est pas sa mère. Il réalise qu’il va devoir se justifier auprès de cette dernière aussi, il en est catastrophé. Il se lève, elle le retient. Il n’est pas un méchant garçon. Evidemment ce qu’il a fait est horrible et blessant, mais il n’est pas mauvais pour autant. Le mariage, c’est l’affaire de deux personnes. Il n’est pas le seul coupable. Elle-même est là à l’hôpital en plein milieu de la nuit, elle vient d’opérer les oreilles d’un gamin, mais son mari ne juge pas cela important. Elle a fait une bonne action aujourd’hui mais Tucker ne voit qu’une seule chose : elle n’a pas fait ce qu’il voulait. Avec lui, tout est blanc ou noir. Le fait d’avoir raté le premier Halloween de son fils lui fait mal au cœur mais cela ne compte pas pour son mari. Pour lui, elle est fautive. Ce qu’elle essaie de faire comprendre à George, c’est qu’elle était là le jour où Mr O’Malley est mort, et une semaine après quand il est revenu marié de Las Vegas. Dans la vie tout n’est pas blanc ou noir. Elle répète qu’il n’est pas un sale type.

    Cristina rejoint le Dr Hahn. Elle lui dit qu’elle n’a pas couché par ambition. Elle est seulement attirée par le talent. De toute façon, sa vie privée ne la regarde pas. Elle trouve que les propos qu’elle a tenus étaient peu professionnels et déplacés. Erica rit, elle va beaucoup s’amuser. Cristina ne comprend pas jusqu’à ce que Richard lui apprenne que le Dr Hahn est le nouveau chef de la cardiologie. Elle se venge en lui disant qu’il ne peut pas prendre son appartement. Il est désarçonné.

    Alex s’excuse auprès de Norman de ne pas l’avoir cru quand il lui a dit qu’il ne se sentait pas bien, et aussi de ne pas avoir répondu à son bip. Norman dit qu’il a réalisé qu’il n’est pas fait pour la chirurgie. Il est trop vieux et la vue du sang le dégoûte. Il voulait faire psychiatrie parce qu’il aime parler mais il a entendu la petite voix de Mary Beth lui conseiller de changer d’orientation. Il pense qu’elle savait qu’il allait avoir une attaque, elle voulait qu’il soit bien entouré. Mais maintenant, il va faire ce qu’il a vraiment envie et donc s’inscrire en psychiatrie. Quand il les voit, eux, tous ces chirurgiens, il a l’impression de voir des gosses courir avec des scalpels et avoir des relations sexuelles n’importe où et n’importe quand, et il se dit qu’ils ont grand besoin de consulter un psychologue.

    Ryan se réveille après l’opération. Il dit à Meredith qu’il a eu, un jour, un poisson et, quand il est mort, ils ont jeté son corps dans les toilettes, pour qu’il retourne à la mer. Elle devrait faire la même chose avec les cendres de sa mère. Il lui fait signe de s’approcher et, à mi-voix, lui dit que ce sera toujours mieux que de la garder dans son casier. Elle lui sourit.

    Alors qu’il allait partir, Derek voit Richard assis dans le grand hall. Il lui demande si tout va bien. Richard n’est pas sûr de pourvoir supporter une nuit de plus à l’hôtel. Derek s’assied à côté de lui, l’air sombre. Richard lui demande quel est son problème. Derek répond qu’il doit recommencer à avoir des rendez-vous. Il ne semble pas enchanté par cette perspective.

    Alex revient dans la salle de repos. Rebecca ne l’a pas attendu. Elle lui a laissé un de ses vêtements. Il plonge son nez dedans.

    George rejoint Izzie qui l’attend sur un banc. Elle lui dit en souriant qu’ils ont survécu à la journée. Ils se prennent la main et se sourient.

    Cristina fait visiter l’appartement à Callie. Celle-ci a déjà apporté ses affaires. Cristina lui dit qu’elle devra dormir sur le canapé. Callie lui demande si elle peut faire un peu de ménage. Cristina refuse.

    Meredith est au bloc, dans une salle de préparation. Elle prend une poignée des restes de sa mère et ouvre le robinet. Elle met sa main sous l’eau qui emporte les cendres. Richard entre dans la pièce. Il lui demande ce qu’elle fait, ils sont dans un environnement stérile. Elle lui dit qu’il s’agit de sa mère. Il est stupéfait. Elle pense que c’est l’endroit où Ellis aurait aimé reposer. Ils se regardent. A son tour, il prend une poignée de cendres. Il hésite et demande s’ils ne devraient pas réciter une prière. Elle répond que sa mère ne croyait en rien. Ensemble, ils dispersent les cendres d’Ellis Grey. Richard prononce l’oraison funèbre "Poussière tu retourneras poussière". 

     

    Voix off : Ça ne concerne pas que les chirurgiens. La vérité est que je ne connais pas une personne qui n’ait jamais été hantée par quelque chose ou quelqu’un. Et qu’on essaie d’enlever la douleur avec un scalpel ou de la cacher au fond d’un placard, généralement, nos efforts échouent. La seule façon dont nous pouvons nous débarrasser des toiles d’araignée, c’est de tourner une nouvelle page ou d’enterrer les vieilles histoires, pour que finalement, finalement, elles puissent reposer en paix.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :