• Episode 4.10 : Crash Into Me (part 2)

    Photobucket

    Titre français : ... Et sa bannière

    Scénaristes : Shonda Rhimes & Krista Vernoff

    Réalisateur : Michael Grossman

    Diffusion Etats-Unis : 7 décembre 2007 sur ABC

    Diffusion France : 29 octobre 2008 sur TF1


    Voix off : A la fin de la journée, l’exercice de la médecine peut s’apparenter à un rêve. Nous choisissons la médecine parce que nous voulons sauver des vies. Nous choisissons la médecine parce que nous voulons faire du bien. Nous choisissons la médecine pour nous stimuler, pour nous élever, pour avancer. Mais ce dont on se souvient à la fin de la plupart de nos journées, ce sont les pertes que nous avons faites. C’est ça qui nous retient éveillés la nuit : la douleur que nous causons, les maux que nous ne parvenons pas à guérir, les vies que nous ruinons ou que nous ne parvenons pas à sauver. La vérité, c’est qu’à la fin de la journée, plus souvent qu’à son tour, nous sommes sens dessus dessous.

     

    C’est la fin de la journée.

    Meredith et Cristina dansent dans le salon...

    Alex est dans sa chambre, avec Rebecca. Il l’embrasse. Elle lui demande s’il va vraiment bien. Il l’empêche de parler et veut l’embrasser, mais elle refuse. Elle a trouvé que les évènements de la journée étaient stressants et intenses. Elle ne comprend pas comment il peut être bien après les avoir vécus. Il ne répond pas et l’embrasse encore...

    Dans une salle Cristina tente de rassurer Lexie, qui est abattue. Elle estime qu’elle a fait du bon boulot. Ce qu’elle a fait n’était pas facile. C’était courageux...

    Mark et Callie tentent de se relaxer dans un bureau...

    George et Izzie sont allongés dans leur lit, sans mot dire. Izzie semble effondrée...

    Meredith vient trouver Derek qui est train de compléter des papiers, et lui dit qu’elle ne veut pas qu’il rencontre d’autres personnes. Elle veut qu’il ne sorte qu’avec elle. Il a un petit sourire...

    Richard assiste au départ de l’ambulance accidentée...

    Plus tôt, le matin même...

    Meredith est dans l’habitacle de l’ambulance, toujours en train de secourir Ray.

    Lexie pose ses mains sur la carotide de Nick et lui ordonne de se calmer immédiatement. Elledoitimpérativement stopper l’hémorragie.

    Dans la salle d’opération, Derek est toujours auprès de Mary. La sonde est insérée dans son cerveau pour repérer la tumeur mais il ne peut rien faire à cause de la panne d’ordinateur. Rose l’informe que l’équipe de techniciens la plus proche se trouve à Spokane, qui est à 5h de route. Il demande à l’interne n°2 de Cristina, Steve, d’aller prévenir au plus vite le bureau des infirmières et d’essayer de trouver, parmi elles, quelqu’un capable de réparer l’ordinateur. En effet, il ne peut pas laisser indéfiniment la sonde dans le cerveau de la patiente, sans risque de provoquer un œdème cérébral. Pendant cette conversation, Rose examine le PC. Derek lui demande ce qu’elle fait. Elle lui apprend qu’elle a faittroissemestres d’informatique avant de se lancer dans les études d’infirmière. Elle pourrait essayer de faire la réparation elle-même. Derek lui fait remarquer que sa voix tremble. Elle rétorque que c’est toujours le cas quand elle est stressée. Elle n’est pas une personne parfaite mais cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas capable de réparer l’ordinateur. Il lui demande où elle a étudié l’informatique, elle dit que c’était à Santa Cruz. Il hésite parce qu’il s’agit d’une faculté qui a une réputation d’accueillir les fêtards. Mais, après avoir demandé l’avis de son équipe, Derek accepte l’offre. Rose le remercie de son vote de confiance.

    Meredith fait une échographie du cœur à Ray pour déterminer l’étendue des dégâts. Richard examine les résultats sur un petit écran. Ray demande à la jeune femme de fermer les yeux de son ami Stan qui est toujours à ses côtés. Meredith s’exécute. Richard lui demande d’arrêter de bouger la sonde, il vient de voir que le péricarde était gorgé de sang. Ray commence à paniquer. Richard demande qu’on ailler chercher Hahn.

    Cristina et Bailey sortent de la salle d’opération où elles viennent de terminer l’intervention sur Shane. George les rappelle, il y a un problème. Bailey lui demande d’aller parler à son mari, pour le convaincre de l’attendre.

    Hahn et Sloan opèrent Jacob lorsqu’une infirmière signale à Hahn qu’elle est attendue d’urgence aux urgences pour s’occuper de Ray. Erica demande à Izzie de l’accompagner.

    Lexie a toujours les mains posées sur la carotide de Nick. Elle lui demande de prendre le téléphone pour appeler des secours, tout en faisant le moins de mouvements possible. Il y parvient et place le combiné sur l’oreille de la jeune fille. Elle donne l’alerte pour un code bleu et demande qu’on prévienne Sloan et Yang. Les équipes de secours arrivent aussitôt.

    Dans la salle d’opération où se trouvent Bailey et Cristina, lesbipssonnent. Bailey ne veut pas savoir ce dont il s’agit. Mais les appels se succèdent pour signaler que Lexie se trouve en présence d’un code bleu et que Cristina doit se rendre auprès d’elle de toute urgence. Bailey libère Cristina. Celle-ci n’apprécie pas, elle pensait qu’elle était indispensable à sa supérieure et que c’était pour cette raison qu’elle l’avait empêchée de travailler avec Hahn.

    L’équipe médicale s’occupe de Nick qui est toujours bien conscient. Il plaisante même au sujet de ses veines flasques lorsqu’il s’agit de lui mettre une perfusion pour compenser la perte de sang. Au moment où on implante l’aiguille, un flot de sang jaillit. Cristina arrive à temps pour aider Lexie à stopper l’hémorragie. L’interne demande à l’infirmier Tyler de se procurer des poches de sang supplémentaires. Cristina décide d’aller chercher Sloan.

    Celui-ci est en train de parler à Alex lorsqu’il s’aperçoit que celui-ci ne l’écoute pas, plus occupé à surveiller Ava qui est toujours dans la galerie. Mark suit son regard et reconnaît la jeune femme, bien qu’elle essaie de dissimuler son visage.Ilcomprend la situation et s’apprête à faire des reproches à Alex lorsque Cristina vient l’informer de la situation de Nick. Il s’en va.

    George rejoint Tucker. Celui-ci comprend que sa femme ne viendra pas manger avec lui. George le rassure, elle viendra mais plus tard. Il tente d’expliquer qu’elle est en train de réaliser une intervention délicate mais Tucker l’interrompt, il a entendu ça trop souvent. George insiste pourtant : elle est en train de sauver la vie d’un raciste, ce n’est pas un bon jour pour elle. Elle ne devrait pas tarder à arriver. Tucker se laisse fléchir mais demande à George de prévenir sa femme qu’il ne pourra pas l’attendre très longtemps.

    Izzie aperçoit la famille de Jacob qui attend des nouvelles. Elle demande à Hahn la permission d’aller les rassurer. Hahn soupire et lui demande de se conduire comme un chirurgien, pas comme une assistante sociale. Sinon, elle devrait penser à changer d’orientation. Si elle veut devenir chirurgien, elle doit savoir qu’on n’informe la famille qu’une fois la crise passée. Izzie la suit.

    Steve revient seul dans le bloc, aucune infirmière n’est compétente en matière d’informatique. Derek demande à Rose où elle en est. Elle a ouvert la boite de l’ordinateur et doit reconnecter certains fils mais ses mains tremblent. Derek propose de l’aider, il est neurochirurgien, ses mains ne tremblent pas. Il passe la sonde à l’interne Steve, en le prévenant que le moindre de ses mouvements tuera la patiente.

    George rejoint Bailey et lui remet le message de son mari. Elle le renvoie pour l’informer que ce sera un peu plus long que prévu. George renâcle mais elle lui ordonne d’y retourner.

    A l’extérieur, Hahn donne ses instructions à Meredith en lui décrivant tout ce qui peut arriver au patient si elle s’y prend mal. Ray recommence à paniquer. Meredith demande à Erica de la fermer. Celle-ci se rend compte de son manque de tact et veut rassurer le blessé, tout ira bien pour lui.

    Dans la salle d’opération où se trouve Jacob, Callie continue de réparer sa jambe tandisqu’Alexstabilise le patient dans l’attente du retour des chirurgiens. Tout à coup du sang gicle. Alex ne sait que faire et demande qu’on bipe Sloan et Hahn.

    Dans la chambre de Nick, Lexie réclame plus de gaze pour endiguer le flot de sang. Il lui confie qu’il se sent faible et lui demande de faire prévenir sa famille. Mark arrive enfin et le rassure. Lexie a su calmer l’hémorragie. Lui va refermer la plaie. Il félicite l’interne et demande à Cristina de lui réserver un bloc d’urgence.

    Erica est obligée de quitter Ray pour se précipiter au chevet de Jacob.

    George revient près de Tucker. Celui-ci comprend dès qu’il le voit et se lève pour partir. Embarrassé, George lui demande de rester. Il y a des complications et l’intervention va durer plus longtemps que prévu. Tucker accepte de rester mais il exige que George aille dire à son épouse qu’il est fatigué d’être le seul à faire en sorte que leur mariage fonctionne. La seule raison pour laquelle il accepte d’attendre, c’est pour lui dire en personne qu’il désire mettre fin à cette parodie de mariage.

    Mark revient au bloc et demande à Alex ce qu’il a fait. Celui-ci pense avoir coupé un câble. Mark lui reproche d’avoir été plus attentif à sa petite amie dans la galerie qu’à ce qu’il faisait. Callie prend la défense du jeune homme, ce n’était pas de sa faute. Hahn arrive à son tour. Rebecca quitte la galerie.

    George revient chez Bailey avec des pieds de plomb. Il lui délivre le message de Tucker. Elle ne comprend pas. Elle préfèrerait être avec lui mais elle ne peut pas laisser mourir le patient. Elle renvoie l’interne pour rappeler à Tucker qu’elle a prononcé le vœu de sauver des vies, et aussi qu’ils ont fait le vœu de rester ensemble pour le meilleur et pour le pire. En tant que mari, il doit accepter ses vœux et l’aider à les réaliser. Lui-même pourrait être blessé, quelque part, et devoir recevoir des soins d’un chirurgien marié, tout comme elle. Elle respecte sa part de marché, elle attend de lui qu’il en fasse autant. George essaie d’échapper à la corvée en demandant à compléter des dossiers mais elle lui ordonne d’y aller.

    Derek a reconnecté les fils maisil ne se passetoujours rien. Il demande à Steve s’il tient le coup. Ensuite, il se tourne vers Rose. Elle lui demande de cesser de la regarder comme si elle était en train de tuer la patiente. Elle n’est pas une technicienne, elle a seulement essayé de faire de son mieux. Il le sait et lui demande de se calmer. Ils se regardent. Soudain, elle se penche vers lui et appuie sur le bouton de redémarrage. Le PC se remet en marche. Tout le monde applaudit. Rose et Derek échangent des regards complices.

    Nick confie à Lexie qu’il n’avait pas prévu de mourir de cette façon. Elle le gronde, il ne va pas mourir, il va être opéré. Tout à coup, le sang jaillit de la compresse. L’hémorragie a repris. Nick s’enfonce petit à petit. Cristina ordonne qu’on l’emmène au bloc. Elle s’aperçoit que Lexie commence à pleurer. Elle lui dit qu’elle ne doit pas pleurer tant que ce n’est pas fini. Pour la première fois, elle l’appelle par son prénom.

    Meredith continue de dispenser ses soins à Ray, en suivant les instructions de Richard. Les examens ont révélé que ses poumons également étaient endommagés. Elle va devoir introduire une énorme aiguille pour retirer du fluide. Avant qu’elle procède, Ray lui demande de présenter ses excuses à Sara, la femme de Stan, pour n’avoir pu sauver son mari. Elle réplique qu’il n’aura qu’à le faire lui-même et veut introduire l’aiguille quand il l’interrompt à nouveau. Il a peur et il ne veut pas mourir en ayant peur. Richard lui dit que la peur a du bon. Avoir peur signifie que l’on a quelque chose à perdre. Ray a des doutes et demande à Meredith si elle a peur. Elle lu répond qu’elle éprouve ce sentiment, à chaque instant. Il lui demande d’enfoncer l’aiguille mais sans faire de décompte, il ne veut pas savoir quand elle va le piquer. Elle le fait pendant qu’il parle.

    Erica s’en veut de ne pas avoir vu ce dont souffrait réellement Jacob. Elle s’adresse maints reproches. Cristina entre en trombe dans la salle pour l’avertir de l’aggravation de la situation de Nick. Mark voit la civière passer derrière elle, avec Lexie ensanglantée et en pleurs. Il demande à Erica si elle peut déjà refermer Jacob et lui céder la salle. Ce n’est pas possible. Il ordonne alors à Cristina d’installer Nick dans une chambre stérile. Il va arriver. Hahn termine l’opération en se répétant que son patient a quatre enfants.

    Meredith retire une seringue pleine de sang. Ray lui signale qu’il peut à nouveau respirer. Tandis que Meredith sort de l’habitacle, Richard donne l’ordre aux pompiers de commencer la désincarcération du patient. Il remarque que sa protégée est blessée et la soigne. Il la félicite aussi pour le sang-froid dont elle a fait preuve. Il est très impressionné. Elle lui avoue qu’elle a eu très peur. Ray est enfin sorti de l’ambulance.

    La femme de Jacob vient demander des nouvelles de son mari à Izzie. Celle-ci pense qu’il est encore au bloc mais elle ne peut en dire plus. La femme est étonnée, elle lui avait promis de la tenir au courant. Izzie se justifie, on l’a mise sur un autre cas. L’épouse s’emporte, elle aquatreenfants terrifiés qui veulent être rassurés quant au sort de leur père. Elle se demande si elle a affaire à un médecin froid qui suit la procédure ou à un être humain. Izzie ne sait que dire et préfère prendre la fuite.

    Tucker est outré par le message que sa femme lui fait parvenir par l’entremise de George. Celui-ci lui conseille d’attendre d’être face à elle pour parler et prendre des décisions importantes. Tucker ne veut rien entendre. Il ne comprend pas que Miranda ait envoyé son interne pour sauver son mariage. George est embêté. Il lui rappelle qu’elle est médecin, elle est en train de sauver une vie, elle sera là bientôt. Tucker rétorque qu’elle est toujours en train de sauver une vie. Il aimerait savoir ce qu’elle entend par bientôt. Il s’en va.

    Meredith est accostée par Sara, la femme de Stan, pour avoir des nouvelles de Ray. Elle lui annonce qu’il est au bloc. Sara aimerait qu’elle lui présente ses excuses, parce qu’elle ne sera pas là quand il se réveillera. Elle ne supporte plus de rester là. Meredith la retient. Elle doit savoir que Ray est désolé de ne pas avoir pu sauver son mari. Elle pense qu’elle devrait rester pour lui. Sara répète qu’elle ne peut rester dans l’hôpital où son mari est mort. Meredith essaie de la convaincre. Lorsque Ray se réveillera, ce sera dur pour lui s’il se retrouve seul. Pour Sara elle-même, même si cela fait mal, même si c’est la chose la plus douloureuse qu’il y ait à vivre, c’est toujours mieux d’avoir quelqu’un.

    Bailey s’apprête à refermer l’abdomen de Shane. Elle explique à George la façon dont elle doit procéder pour reconstituer parfaitement le tatouage de la croix gammée. Ensuite elle lui demande si son mari est parti. Il lui dit que oui. Elle commence les sutures.

    De l’autre côté de la vitre, Meredith regarde Richard et Izzie qui tentent de sauver Ray.

    Erica continue d’opérer Jacob en répétant à l’infini qu’il ne va pas mourir.

    Derek opère Mary.

    Mark opère Nick en chambre stérile lorsqu’il fait un arrêt. Mark commence le massage cardiaque pendant que, sous le regard inquiet de Cristina, Lexie prie pour que Nick survive. Elle n’est pas exaucée.

    Richard examine Ray qui a été amené dans une chambre. Meredith et Sarah arrivent. Richard leur apprend que le cœur et les poumons ont subi de lourds dommages mais l’ambulancier est fort et jeune, il devrait s’en sortir assez bien. Sara s’approche du lit et appelle Ray qui ouvre les yeux. Meredith sourit.

    Shane contemple sa cicatrice. Il est outré parce que Bailey a abîmé son tatouage. Sa croix ressemble maintenant au chiffre 5. George ne le comprend pas. Après tout il semble bien s’entendre avec sa partenaire Mary, pourtant elle est noire, elle aussi. Shane dit qu’il n’est pas le diable. Il est seulement une personne qui a certaines croyances. Il apprécie Mary, parce qu’elle une personne bien et qu’ensemble, ils sauvent des vies. Cela n’empêche qu’il aurait un problème si elle devait épouser son frère. Il ne pense pas être tellement différent de beaucoup de personnes. George lui répond que quoi qu’il en soit, Bailey lui a sauvé la vie. C’est une chance pour lui qu’elle se soit occupée de lui parce que si ce rôle lui avait été assigné, à lui, il serait sans doute mort à l’heure qu’il est. Puisqu’ils en sont à se faire des confidences sur leurs idéaux, George avoue qu’il pense que le monde se porterait mieux sans les personnes de son espèce.

    Alex est dans la chambre de Jacob qui est sorti du bloc. Les enfants sont là aussi, ils dorment sur les fauteuils. Izzie vient aux nouvelles. L’épouse de Jacob la voit et lui demande ce qu’elle fait là. Elle refuse de lui parler et lui ordonne de partir. Alex voit alors que Rebecca est là, à l’attendre dans le couloir.

    Bailey est plantée dans le couloir, les mains jointes. Cristina lui demande si elle compte rentrer chez elle. Bailey préfère attendre encore, le temps que Tucker dorme. Cristina lui dit qu’elle a réussi l’épreuve, elle est parvenue à passer au-dessus de ses convictions pour opérer le patient. Mais elle estime que sa chef a abusé de son pouvoir. Elle comprend qu’elle avait besoin d’aide, mais elle regrette qu’elle ait utilisé sa couleur de peau pour la convaincre.

    Derek a terminé l’opération de Mary. Il est en train de se laver les mains en compagnie de Rose. Celle-ci le félicite d’avoir sauvé la vie de la patiente. Il répond qu’il n’a fait que réparer son cerveau en appliquant la procédure. C’est elle qui a sauvé sa vie. En s’essuyant les mains, ils se retrouvent face à face et très proches. Ils se sourient. Derek se penche légèrement vers elle. Elle vient à sa rencontre et c’est le baiser. Ensuite, elle le remercie. Il lui fait remarquer que sa voix tremble. Elle lui rappelle qu’elle n’est pas parfaite. Ils se sourient encore. Elle s’en va. Il sort à son tour.

    Lexie regarde Tyler emballer le cadavre de Nick. Elle lui signale que ses parents vont bientôt arriver. Il la laisse seule avec le corps.

    Meredith arrive dans le bureau où se trouve Derek. Elle hésite une seconde avant d’entrer. Elle lui annonce de but en blanc qu’elle ne veut pas qu’il rencontre d’autres personnes. Elle veut qu’il ne sorte qu’avec elle. Il la regarde, interloqué. Elle a un petit rire nerveux et lui dit qu’elle a peur. Vouloir être avec lui l’épouvante mais le perdre l’effraie plus encore. Mais elle sait que la peur signifie que l’on a quelque chose à perdre. Et elle ne veut pas le perdre. Il la regarde et veut lui parler mais elle ne le laisse pas faire. Elle va partir maintenant, il lui parlera le lendemain. Elle lui fait remarquer qu’elle fait des progrès. Il l’approuve avec un petit sourire. Elle s’en va. Il reste là, un peu perdu.

    Alex est dans sa chambre, avec Rebecca Il l’embrasse. Elle lui demande s’il va vraiment bien. Il l’empêche de parler et veut l’embrasser, mais elle refuse. Elle a trouvé que les évènements de la journée étaient stressants et intenses. Elle ne comprend pas comment il peut être bien après les avoir vécus. Il ne répond pas et l’embrasse encore. Elle l’arrête et lui demande de lui parler. Il s’énerve. Qu’y a-t-il à dire ? Le patient a failli perdre la vie parce qu’il a été distrait par sa présence dans la galerie. Elle n’apprécie pas qu’il l’appelle Rebecca. Il en a assez qu’elle s’obstine à nier la réalité : elle est mariée, elle a un bébé. Lui a une vie. Il couche avec la fille avec laquelle elle a parlé dans la galerie. Elle est mieux qu’il ne le sera jamais. En prime, elle n’est pas mariée et elle ne prétend pas être ce qu’elle n’est pas. Il aimerait que Rebecca soit honnête avec elle-même juste un instant et qu’elle admette qu’elle n’est pas venue pour lui parler. Ils recommencent à s’embrasser.

    Lexie n’a pas bougé. Cristina l’aperçoit et entre dans la pièce. Elle lui dit qu’elle a fait du bon boulot. Ce qu’elle a fait n’était pas facile, mais courageux. Lexie n’est pas d’accord avec elle. Elle estime qu’elles ont tué Nick. Elles n’étaient pas suffisamment préparées. Cristina le reconnaît, cela arrive parfois. Mais au final, l’hôpital soulage plus qu’il ne blesse.

    Mark et Callie tentent de se relaxer dans un bureau. Hahn les rejoint. Elle sait que ce qu’elle va leur dire va leur sembler bizarre mais elle voudrait qu’ils viennent boire un verre avec elle. Elle regarde Mark. Celui-ci demande pour quelle raison ils devraient faire ça. Callie explique qu’Erica a besoin d’amis. Mark accepte. Erica veut qu’il promette qu’il n’essaiera pas de la draguer. Il refuse. Callie dit qu’il est incapable de tenir ses promesses de toute façon. Erica décide de courir le risque. Ils se lèvent tous les trois.

    Meredith est dans son salon, quand Cristina entre une bouteille d’alcool à la main. Elle est surprise quand elle voit son amie faire signe à Lexie d’entrer. Après quelques hésitations, Meredith annonce son intention de boire et demande à sa sœur si elle compte en faire autant. Lexie accepte.

    Izzie est couchée sur son lit. George vient s’allonger près d’elle. Elle lui explique s’être rendue compte qu’elle ne sera jamais comme Cristina ou Erica Hahn. Elle, elle pense que les patients sont importants. Elle ne veut pas arrêter de se soucier d’eux et de leurs familles. Il comprend. Elle lui dit qu’elle l’aime. Il dit la même chose. Mais ça ne peut pas fonctionner entre eux pour le moment. Il sait que le mariage est une chose difficile à réussir, la prochaine fois, il veut que cela dure toute la vie. Il croit que s’ils ont échoué, ce n’est pas à cause de l’alchimie entre eux, mais à cause du timing. Elle lui demande s’il pense qu’un jour ils seront prêts l’un pour l’autre. Il dit que oui.

    Dans le salon, lestroisfilles dansent. George et Izzie les voient. Jalouse, Izzie s’apprête à partir lorsque Meredith l’invite à rejoindre le groupe. Izzie demande à George de rester avec elles. Ils dansent à cinq.

     

    Voix off : Certains jours, le monde entier nous semble sens dessus dessous. Mais d’une façon ou d’une autre, et probablement au moment où on s’y attend le moins, le monde se remet lui-même en place.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :