• Episode 9.22 : Do You Believe in Magic

    Photobucket

    Titre français : Les maux magiques

    Scénariste : Dan Bucatinsky

    Réalisateur : Kevin McKidd

    Diffusion Etats-Unis : 2 mai 2013 sur ABC

    Diffusion France : 11 juin 2014 sur TF1

     

    Voix off : La magie n’existe pas, pour autant que nous le sachions. Et alors que, en tant que chirurgiens, nous étudions les secrets du réseau complexe de cellules, de tissus et d'organes du corps humain, lorsque les choses tournent mal, horriblement, horriblement mal, il y a des limites aux cartes que nous pouvons retirer de notre manche pour réassembler un corps. Mais il y a une sorte de pouvoir, bien plus qu’une formule magique, vraiment, et quand nous faisons bien les choses, cela peut être sacrément magique.

     

    Meredith et les internes Heather et Shane se précipitent pour accueillir une ambulance qui amène une jeune femme de 32 ans, Kayla, qui souffre de très graves blessures ouvertes au niveau de l’abdomen. Un couple arrive en courant. L’homme, Danny, signale aux médecins que la victime fait partie de leur numéro. La jeune femme qui est avec lui, Cherise, hurle qu’elle lui a dit plusieurs fois "Titanic". Il répond qu’il ne l’a pas entendue. A l’intérieur de l’hôpital, Meredith leur demande de se calmer et de lui raconter ce qui s’est passé. Danny lui explique de façon décousue que Kayla est sa femme et son assistante. Ils étaient en train de se produire dans un salon professionnel. Cherise crie qu’ils n’étaient pas prêts. Shane leur demande en quoi consistait leur numéro. La jeune femme répond qu’il s’agissait de scier Kayla en deux. A ce moment, les médecins retirent les draps qui recouvraient le corps de la patiente. Le sang jaillit comme un geyser. En pleurs, Cherise crie que Danny a vraiment découpé Kayla avec une tronçonneuse. Meredith ordonne qu’on bipe Bailey.  

    Arizona est à la cafétéria. Elle prend une tasse de café qui était posée sur le comptoir, sans prêter attention au fait qu’il y a déjà un prénom écrit sur la tasse, Lauren. Une jeune femme s’approche et se présente comme la Lauren en question. Un peu surprise, Arizona la salue. Lauren précise qu’elle ne cherche pas à faire connaissance mais simplement à signaler qu’elle est la personne à qui cette tasse de café était destinée. Arizona lui présente ses excuses. Lauren s’empare de la tasse de qu’on vient de mettre sur le comptoir et qui porte le prénom d’Arizona. Elle s’en va en disant qu’elle espère qu’elles se reverront bientôt. Arizona semble troublée.

    Meredith pousse la civière de Kayla dans les couloirs lorsque Callie demande à lui parler. Mais en voyant la patiente, Callie comprend que sa collègue n’est pas vraiment disponible pour le moment. Meredith confirme. Elle craint que le bassin ait été touché. Il faudra faire des radios au bloc. A l’arrière, Danny et Cherise continuent de se chamailler. Danny répète qu’il n’a pas entendu "Titanic". Heather croit qu’il parle de la chanson. Cherise explique que "Titanic" est le mot qu’ils ont convenu de prononcer lorsque quelque chose ne se passe pas comme prévu durant leur numéro. Elle l’a hurlé au moins une centaine de fois lorsqu’elle a compris que le clapet à ressort ne s’ouvrait pas. L’illusionniste lui ordonne de se taire. Il ne faut pas révéler leur truc. Callie demande qu’on les éloigne, ce que fait aussitôt une infirmière. Derek rejoint le convoi et signale à sa femme que normalement, Heather devrait travailler avec lui sur un cas de Moyamoya (obstruction progressive des artères situées à la base du crâne). Il propose cependant que l’interne reste avec Meredith si celle-ci en a besoin. Meredith refuse. Elle a déjà Shane et elle a fait biper Bailey. Heather fait part de son mécontentement d’être exclue d’un cas aussi génial. Derek lui promet que le Moyamoya sera tout aussi génial.

    Richard arrive en courant et demande pour quelle raison on l’a bipé. Callie lui résume la situation : une tronçonneuse contre un abdomen. Meredith s’étonne de la présence de Richard alors que c’est Bailey qu’elle a fait appeler. Richard répond que c’est lui qui s’occupe de tous les patients de Bailey. Callie est surprise, puisque Bailey n’est plus infectée et qu’elle a été déclarée apte à reprendre son travail. Richard ne répond pas. Il entre dans l’ascenseur avec Meredith, Shane et la patiente. Callie demande à Meredith de la prévenir dès que Kayla sera suffisamment stable pour passer à la radiographie. Dans l’ascenseur, Meredith fait part de son étonnement à Richard. Comment est-il possible que Kayla soit encore vivante avec de telles blessures ? Il n’en sait rien.

    Owen constate qu’Ethan a passé toute la nuit dans la chambre de son père. La grand-mère de l’enfant, Nancy, explique au médecin qu’Ethan l’a entendu dire que son père pouvait se réveiller après huit jours. Il veut donc être là quand cela arrivera. Owen insiste sur le fait que cela pourrait très bien ne pas se produire. Nancy assure qu’elle en est consciente mais Ethan n’est qu’un petit garçon. Comment lui dire une telle chose ? Owen estime que c’est à elle de préparer l’enfant à l’éventualité que les choses pourraient mal tourner. Elle refuse. Elle ne veut pas être celle qui va infliger une telle peine à son petit-fils. Elle supplie le médecin de s’en charger. Ethan se réveille et ses premiers mots sont pour demander si son père est réveillé.  

    Cristina entre dans un ascenseur dans lequel se trouve déjà Alex encore en tenue de ville. Elle décharge aussitôt sur lui sa mauvaise humeur. Elle enrage que la famille de son patient soit toujours là, tout ça parce qu’ils l’ont entendue par hasard dire qu’il pourrait se réveiller dans huit jours. Ce n’est pas comme si Paul allait se réveiller le huitième jour comme par magie. Il pourrait tout aussi bien se réveiller après quatre jours ou après dix. Le silence d’Alex attire l’attention de Cristina. Elle se tourne vers lui et comprend, en voyant qu’il porte des écouteurs, qu’il n’a pas entendu un mot de ce qu’elle a dit. D’ailleurs, il semble être ailleurs. Elle lui retire les écouteurs et en porte un à proximité de son oreille pour entendre la musique. Celle-ci ne semble pas trop lui plaire. Elle demande à Alex d’un air moqueur s’il s’agit de la bande originale de son cœur brisé, avant de lui conseiller de tirer un trait sur Jo qu’elle surnomme la boule de poils. Alex réplique que c’est ce qu’il est en train d’essayer de faire mais il n’arrête pas croiser la jeune femme. Sur ces mots, les portes de l’ascenseur s’ouvrent sur Jo. Cristina lui ordonne de ne pas entrer et de prendre l’escalier. Elle pousse sur le bouton de l’ascenseur pour que les portes se referment.   

    Aux urgences, April s’occupe d’une jeune femme, Kimmy, qui souffre de fortes douleurs abdominales. La patiente est accompagnée de deux camarades, une blonde et une brune complètement saoules, qui expliquent à April que Kimmy a sûrement trop bu ou qu’elle s’est droguée. Les deux filles commencent à commenter leur soirée jusqu’à ce qu’April leur demande de se taire pour qu’elle puisse interroger sa patiente. Elle aimerait savoir quand les douleurs ont commencé. C’est la blonde qui répond. Kimmy a commencé à être malade en embrassant Eric à la fraternité des Kappa Sig. La brune objecte que Kimmy a eu un malaise pendant le brunch. La blonde lui donne raison. Il s’agit certainement d’une intoxication alimentaire. Est-ce qu’un lavage d’estomac ne règlerait pas le problème ? Excédée par le comportement des deux étudiantes autant que par leur haleine alcoolisée, April répond que Kimmy va devoir subir d’autres examens. Est-ce que ses amies vont attendre ? La brune n’en sait rien. Elle a cours commencent dans une heure. Elle a à peine terminé sa phrase qu’elle vomit, ce qui fait éclater de rire la brune. April n’en pleut plus.

    Callie croise Arizona qui boit son café. Elle lui demande qui est cette Lauren dont le prénom est écrit sur la tasse. Arizona s’apprête à lui raconter sa rencontre avec ladite Lauren mais cela n’intéresse pas Callie. Le fait que Richard continue de s’occuper des patients de Bailey la perturbe. Arizona n’en est pas étonnée outre mesure. Elle suppose que Bailey doit toujours se terrer dans son laboratoire, à cause de ce qui s’est passé avec le Centre de Contrôle des Maladies. Callie estime que Bailey ne peut pas leur en vouloir pour ça. Ce n’est pas elles qui ont décidé d’avertir les autorités, mais Jackson. Si Bailey doit en vouloir à quelqu’un, c’est à lui. Le jeune homme, qui est justement là, aimerait savoir de qui il s’est attiré les foudres cette fois. Callie lui rappelle sèchement que Bailey leur en veut à tous parce que lui a appelé le Centre de Contrôle. Jackson lui rappelle que la décision d’appeler le Centre a été prise d’un commun accord par les membres du Conseil d’Administration. Callie répète qu’elle n’a rien à voir avec ça. Elle demande ensuite à Arizona de l’accompagner pour essayer de ramener Bailey à de meilleurs sentiments. Arizona refuse, elle est attendue pour une consultation. Callie ne comprend pas comment elle peut envisager d’aller travailler en sachant que Bailey leur en veut.

    Le départ des deux femmes laisse la place libre à Stephanie. En la voyant, Jackson se souvient immédiatement qu’ils avaient rendez-vous la veille. Ils étaient supposés se retrouver pour aller diner et faire l’amour. L’expression de la jeune femme lui fait réaliser qu’il a sans doute commis une gaffe et il tente très maladroitement de se rattraper. Pour ce qui est de la partie faire l’amour, c’est sans doute le fruit de son imagination. Peut-être que Stephanie y a pensé aussi, mais au fond cela n’a aucune importance puisque cela n’est pas arrivé. Il finit par admettre qu’il a totalement oublié leur rendez-vous. Il jure ses grands dieux qu’il s’en veut énormément pour ça. D’ailleurs, il va se faire pardonner, et pas plus tard que le soir même. Il s’en va sans avoir laissé à Stephanie l’occasion de s’exprimer.

    Callie frappe à la porte du laboratoire dans lequel s’est enfermée Bailey. Elle veut que sa collègue sache que c’est Jackson qui a appelé le Centre de Contrôle. Se rendant compte de ce qu’elle vient de dire, elle ajoute que bien sûr, ils étaient tousd’accord mais en ce qui la concerne, elle n’a jamais cru que Bailey avait commis une faute. En fait, si elle a accepté l’intervention de Centre de Contrôle, c’était uniquement pour que Bailey soit lavée de tout soupçon. Et maintenant que c’est fait, Callie se sent beaucoup mieux. Est-ce que Bailey se sent mieux aussi ? Le regard fixé sur son microscope, l’intéressée ne réagit pas, ce qui exaspère Callie. Bailey lève la tête avec un regard absent.

    Owen et Ethan jouent au football dans la cour des urgences. L’enfant marque un but. 4 à 0. Owen rectifie, 3-0. Le premier but ne comptait pas, il n’était pas prêt. Subitement, l’enfant s’arrête de jouer et demande ce qui se passera si son père ne se réveille pas. Owen lu conseille de ne pas penser à ça puisqu’ils ne sont pas encore à ce stade. Ethan profite de son inattention pour marquer un autre but. C’est 5-0 maintenant. Sa grand-mère surgit et lui demande de rentrer à l’hôtel avec elle, juste pour quelques heures, le temps qu’elle fasse une sieste. Cette perspective n’enchante pas l’enfant qui préférerait rester avec Owen. Celui-ci l’incite cependant à accompagner sa grand-mère. A l’hôtel, il pourra manger un bout et regarder la télévision. Pour le décider, il lui promet de le prévenir si l’état de son père devait changer. Ethan part avec sa grand-mère.

    En salle d’opération, Meredith et Richard opèrent Kayla. Ils examinent les organes qui se trouvent dans la cavité abdominale afin de vérifier leur état. Richard retire un rein qui est complètement détruit. Il craint qu’il n’y ait plus grand-chose à sauver. Meredith sort une partie des intestins. Elle s’énerve parce que le sang coule à flots et qu’elle n’arrive pas à localiser la source de l’hémorragie. Richard jure. La tronçonneuse a même atteint les vertèbres. Après que l’anesthésiste leur ait communiqué les constantes vitales de la patiente, Meredith décrète qu’il faut emballer cette dernière. Callie entre dans la salle et indique à Meredith qu’elle a pu examiner les radios de Kayla. Elle aimerait pouvoir placer des broches sur la fracture dès que la patiente sera stable. En voyant les tripes de celle-ci sur la table, elle comprend que celle-ci risque de ne pas s’en remettre. Richard confirme. Pour le moment, ils essaient seulement de limiter les dégâts. Callie en prend note avant de changer de sujet. Elle informe ses collègues qu’elle a tenté de parler à Bailey qui est restée muette. Meredith demande à Richard s’il a eu l’occasion de discuter avec Bailey. Il répond un peu sèchement que pour le moment, il ne se préoccupe que de l’état de leur patiente qui risque une chute de son métabolisme. Callie sort de la salle pendant que Richard demande à Shane de travailler plus rapidement. Plus vite la patiente sera aux soins intensifs, plus elle aura de chances de s’en sortir.   

    Derek, Alex et Heather sont dans la chambre d’Iris, une fillette de 7 ans qui est donc atteinte de la maladie de Moyamoya. Heather commence à expliquer aux parents de quelle façon l’intervention chirurgicale pourrait mettre fin à la maladie mais elle est interrompue par le petit frère d’Iris, David. Il se met à crier "Moyamoya" avant de dire qu’il s’ennuie. Sa mère essaie de le raisonner en lui rappelant qu’ils ont convenu qu’il devait être sage à l’hôpital mais le gamin n’en a rien à faire. Il crie à sa mère de le laisser tranquille. Elle lui demande une fois encore de se calmer pour permettre aux médecins de leur expliquer comment ils vont pouvoir guérir Iris. Derek et Alex échangent un regard qui laisse deviner ce qu’ils pensent du laxisme des parents. Pour occuper son fils, le père lui donne des petits soldats de plomb. David commence à jouer sur le lit de sa sœur en imitant des bruits d’explosion, ce qui lui vaut un regard assassin de la part de Derek. Le père présente ses excuses pour le comportement de son fils, comportement qu’il justifie par le fait que David se sent exclu quand on parle de la santé de sa sœur. Les médecins s’abstiennent de tout commentaire. Alex prend la parole pour décrire la maladie qui handicape Iris. Certains vaisseaux qui sont dans son cerveau ont rétréci et se sont bouchés. Il faut donc les remplacer et pour cela, il va prélever des vaisseaux situés dans l’abdomen. Derek précise qu ces vaisseaux vont être greffés dans le cerveau pour que le sang puisse à nouveau y circuler normalement. Comme David continue de faire beaucoup de bruit et qu’il n’écoute toujours pas son père, Heather décide de s’en mêler. Elle s’approche de l’enfant et lui propose de jouer aux soldats avec lui s’il… L’enfant lui assène un coup sur le front avec un de ses petits soldats. Les parents poussent un soupir horrifié. David sort de la chambre en courant et en hurlant qu’il veut s’en aller. Son père part à sa poursuite, suivi de la mère. Très zen, Iris suggère à ses médecins de poursuivre leurs explications pour elle. Il est probable que ses parents vont en avoir pour un moment.

    Arizona entre dans une chambre où se trouvent déjà Jackson et un autre médecin. Elle est très surprise de reconnaitre Lauren. Jackson comprend que les deux femmes se connaissent déjà. Arizona mentionne qu’elles se sont rencontrées brièvement. A la cafétéria, précise Lauren. Jackson fait alors les présentations officielles. Le Dr Lauren Boswell est une chirurgienne spécialisée en chirurgie crânio-faciale qui est venue pour les aider à résoudre le cas de Tyler. Le cerveau de ce dernier, un bébé de quelques mois à peine, se développe à l’extérieur de son visage, juste à côté de son nez. Arizona remercie Lauren d’avoir accepté de les aider. Lauren lui fait remarquer qu’il y a des invitations qui ne se refusent pas. De nombreux chirurgiens font toute leur carrière sans voir un cas comme celui-ci. Elle est ravie d’être là. Mal à l’aise, Arizona lui demande quelle sera son approche. Lauren préfère attendre le résultat des nouveaux scanners qu’elle a demandés avant de prendre une décision définitive. Comme Arizona lui propose d’en parler à ce moment là, Lauren répond qu’elle a hâte de la revoir. Arizona est troublée. Une fois que Lauren a quitté la pièce, Jackson confie à Arizona à quel point il est ravi de la présence de leur consœur. C’est une rock star dans le monde de la chirurgie. Arizona lui donne raison. Lauren semble très compétente. Il n’est pas certain qu’elle ne pense qu’à la chirurgie.

    Dans la chambre de Kayla, le mari de cette dernière tente de tromper son stress en manipulant des cartes tandis que Richard lui explique que l’opération a été interrompue pour permettre à Kayla de reprendre des forces avant de retourner au bloc. Danny le supplie de sauver sa femme. Il ne veut pas la perdre. Cherise estime qu’il aurait dû penser à ça avant de découper sa femme pour un tour de magie. Danny prend la mouche. Devant des médecins médusés, il crie qu’il ne fait pas de la magie mais de l’illusion et qu’il n’a utilisé la tronçonneuse que pour rendre son spectacle plus intéressant. Cherise lui fait remarquer que c’est le bruit de sa tronçonneuse qui a couvert ses cris quand elle a voulu lui signaler que la trappe ne s’était pas ouverte. Il lui coupe la parole en lui rappelant une fois encore qu’un magicien ne révèle jamais ses secrets. Cherise n’en croit pas ses oreilles. Tout aussi éberluée qu’elle, Meredith précise à l’illusionniste qu’on le préviendra dès que sa femme pourra être réopérée. Les médecins quittent la chambre.

    Cristina et Stephanie sont dans la chambre de Paul, le père d’Ethan. Après avoir interdit à Stephanie de faire le moindre commentaire, Cristina résume à voix haute les différentes actions qu’elle a menées pour sauver la vie de son patient. Celui-ci a subi une transsection aortique qu’elle a miraculeusement réparée. Après l’intervention, il y a eu une infection du myocarde qui a provoqué un arrêt cardiaque, raison pour laquelle elle a provoqué une hypothermie. Si elle n’avait pas choisi cette dernière option, qu’aurait-elle pu faire d’autre ? Croyant qu’elle est interrogée, Stephanie ouvre la bouche pour répondre mais Cristina la somme de se taire. Elle aurait pu conduire Paul au laboratoire de cathétérisme. Elle se corrige aussitôt. Impossible puisqu’il était sous héparine et que ça aurait fait exploser son aorte. Elle aurait alors été obligée de dire à Ethan que son père était mort parce qu’elle avait merdé. Et ça, ce n’est pas possible ! Donc, elle a eu raison de ne pas envisager le laboratoire de cathétérisme. Stephanie approuve. Cristina lui rappelle qu’elle ne lui a pas demandé son avis.

    April supplie les deux étudiantes de lui dire ce que Kimmy a ingéré durant la soirée. Il faut qu’elle sache tout ce que la jeune femme a mis dans sa bouche. Les deux étudiantes pouffent de rire. Vraiment tout ? Enervée, April leur rappelle que leur camarade a quelque chose qui s’est rompu au niveau de l’abdomen, ce qui peut s’avérer très dangereux. Les camarades de Kimmy sont complètement indifférentes au danger qui la menace parce qu’elles viennent d’apercevoir Jackson. La brune se demande s’il ne pourrait pas remplacer April. Elles le hèlent en lui faisant des grands signes et en se tortillant. Jackson les rejoint et demande à April ce qui se passe. En deux mots, elle lui explique que ces deux jeunes filles, qui sont ivres, se moquent totalement de l’état de leur amie. La blonde proteste. En fait, elle est là parce que ses seins sont malades - pour appuyer ses dires, elle toussote – et elle espère que Jackson aura le temps de l’examiner. La brune aimerait qu’il s’occupe d’elle aussi. Révoltée, April crie que leur amie va mourir si elles refusent de coopérer. La brune, hilare, se décide enfin à dire qu’elles ont commencé la soirée en buvant des lemon drops, lesquels ont été suivis de quelques Cosmopolitan. A la fraternité, elles ont bu de la tequila frappée et pendant le brunch, des Smoking Nipples. April lui demande ce que c’est. Il s’agit d’un cocktail à base de rhum servi dans un verre qui fume. Jackson, qui semble inquiet, l’interroge sur la nature de la fumée. Est-ce que c’était de la vraie fumée ou de la neige carbonique ? A ce mot, Kimmy vomit un flot de sang. Ses deux amies sont épouvantées.

    Les internes se sont rassemblés pour regarder sur Internet un reportage sur l’accident dont a été victime Kayla. Shane tente de comprendre en quoi consiste le truc. Il est certain qu’il y a une autre fille dans la boite mais il ne sait pas où, vu le manque d’espace. Jo ironise que c’est la même chose dans son nouvel appartement. Stephanie se moque gentiment d’elle. La vie avec Jason n’est-elle pas ce qu’elle avait espéré ? Jo ne répond pas. Les internes se mettent à crier parce que dans le reportage, l’illusionniste à commencé à tronçonner sa femme. Alex, qui était un peu plus loin, se rapproche pour voir de quoi il s’agit. Une fois qu’il a compris, il s’éloigne. Il croise Meredith et Cristina, laquelle se moque de sa tête de déprimé. Alex se lamente sur le fait que Jo est partout, où qu’il aille. Cristina le pousse un peu pour qu’il avance. Meredith lui signale qu’elle devait aller dans la direction opposée. Cristina le sait mais le petit cœur brisé d’Alex préfère prendre le chemin le plus long pour éviter de passer devant Jo. Meredith se plie volontiers à la volonté du petit cœur brisé de son camarade. Alex réplique que son petit cœur brisé aimerait bien qu’elles la ferment. Il quitte ses amies.

    Restée seule avec Cristina, Meredith lui confie qu’elle est inquiète pour Bailey. Elle sait que celle-ci leur en veut toujours pour l’histoire du Centre de Contrôle. Depuis elle s’enferme dans son laboratoire et elle refuse de parler à qui que ce soit. Tout à coup, Cristina semble avoir une illumination et part en courant, après avoir dit qu’elle va parler à Bailey. Meredith, bien qu’un peu désarçonnée, l’encourage. Elle est bipée. Elle aussi part en courant.

    C’est Richard qui lui a demandé de le rejoindre dans la chambre de Kayla. Cette dernière est en train de faire le syndrome compartimental abdominal, à savoir la pression dans l’abdomen monte en flèche sous l’effet de l’hémorragie. Il faut immédiatement la ramener en salle d’opération. Cherise, qui comprend que la situation vient encore de se compliquer, présente ses excuses à son amie. Meredith lui demande de sortir, ainsi qu’à l’illusionniste. Mais Cherise ne veut pas quitter Kayla. Lorsque Danny tente de la tirer de force à l’extérieur de la chambre, elle lui hurle de la laisser. Il lui rappelle qu’il est le mari de Kayla. Il sait très bien qu’il a commis une bêtise. Cherise rétorque qu’il ne sait rien. Elle et Kayla sont amoureuses l’une de l’autre. S’il avait accordé de l’attention à sa femme, il l’aurait vu. Elle lui apprend que Kayla voulait le quitter mais que c’est elle qui l’a convaincue de rester jusqu’à ce qu’il réalise son stupide rêve de spectacle à Las Vegas. Elle se reproche de n’avoir pas écouté Kayla lorsque celle-ci lui disait que son mariage était en train de la faire mourir, qu’elle avait ce sentiment à chaque fois qu’elle devait mettre son costume et entrer dans la boite. Les médecins poussent la civière hors de la chambre.

    Cristina est devant la porte de Bailey. Elle lui a expliqué le cas de Paul Dawson. Maintenant, elle agit comme si Bailey lui parlait et qu’elle lui répondait. Elle ne comprend pas pourquoi son patient ne se réveille pas. Elle a fait tout ce qu’il fallait. Elle a demandé l’avis de tous les médecins de cet hôpital. Personne ne sait. Tout à coup, elle s’exclame que Bailey a raison. Bien sûr, il faut voir plus grand. Elle s’éloigne après avoir dit que sa collègue, qui n’a pourtant rien dit, était un génie. Quelques pas plus loin, elle croise Arizona et Callie, laquelle lui demande comment ça s’est passé avec Bailey. Génial ! assure Cristina. Callie pense donc qu’elle a réussi à la faire parler. Non, pourquoi, répond Cristina avant de s’en aller.

    C’est donc deux femmes dépitées qui viennent se poster devant la porte du laboratoire de Bailey. Arizona prend la parole la première. Elle assure Bailey qu’elle comprend les raisons de sa colère. Mais pourquoi rester seule ? IL vaudrait mieux sortir et exprimer sa colère ? Elle pourrait hurler et leur jeter des trucs. Aucune réaction. La conclusion s’impose à Callie. Une femme adulte qui impose la loi du silence, c’est un appel à l’aide. Arizona croit qu’il s’agit plutôt de la façon que Bailey a trouvée pour demander qu’on lui fiche la paix. Elle s’en va. Callie prend sa place devant la porte et passe aux menaces. Si Bailey veut jouer à ça, elles vont jouer à deux. Mais après deux secondes de silence, Callie supplie Bailey de lui parler. En vain.

    Jackson entre dans la salle où April est en train d’opérer Kimmy. Il lui demande ce qu’elle a appris sur le cocktail Smoking Nipple. Elle a contacté le restaurant qui lui a appris que cette boisson était faite avec de l’azote liquide. C’est ce qui a fait exploser l’estomac de l’étudiante. Jackson constate qu’il ne reste quasiment rien de l’organe. April lui explique qu’elle va devoir le retirer et ensuite relier directement l’œsophage à l’intestin. Pour cela, elle va avoir besoin de l’aide d’un autre chirurgien. Elle invite Jackson à biper Bailey. Le jeune homme lui indique que celle-ci n’opère pas pour le moment. C’est Richard qui a repris ses patients. April comprend qu’elle ne doit, pas attendre d’aide de la part de ce dernier puisqu’il travaille déjà avec Meredith. Comme elle envisage de se faire assister par un interne, Jackson lui propose son aide. Comme elle semble étonnée, il précise que ce n’est pas si souvent qu’on voit un estomac dans un tel état. Il s’apprête à sortir de la salle pour aller se préparer lorsqu’elle le rappelle. Elle voudrait lui présenter ses excuses pour ce qu’elle lui a dit l’autre jour, en l’accusant d’être celui qui a fait que sa vie était merdique. Elle ne le pensait pas. C’est juste qu’elle est folle. Il répond qu’il le sait mais elle devrait se dire que, compte tenu de l’intervention qu’elle va faire, sa vie est plutôt géniale.  

    Meredith, Richard et Shane se préparent à réopérer Kayla lorsque Callie entre dans la salle. Elle voudrait savoir ce qui se passe. Après que Richard le lui ait expliqué en quelques mots, Callie en revient au sujet qui l’obsède : Bailey. Richard tente de l’arrêter mais elle insiste. Bailey les déteste tous. Elle ne veut même pas se retourner lorsque quelqu’un vient frapper à sa porte. Callie pense que les choses seraient différentes si c’était Richard qui allait lui parler. Meredith lui donne raison. Enervé, Richard répond qu’il n’a pas le temps de parler de ça maintenant. Mais Callie n’en démord pas. Richard est probablement la seule personne qui comprend Bailey. Richard explose. Non ! En ce moment, il est sans doute la personne que Bailey a le moins envie de voir. Il sait qu’il l’a profondément blessée et il n’est pas certain de pouvoir réparer cette erreur. Il ordonne à Callie de le laisser tranquille pour qu’il puisse se concentrer sur le moyen de sauver la vie de sa patiente. Callie lui présente ses excuses et annonce qu’elle reviendra s’occuper du bassin de Kayla quand leur intervention sera terminée.

    Stephanie entre dans la chambre de Paul alors que Cristina téléphone à une personne à qui elle s’adresse en français. L’interne profite d’une pause dans la conversation pour demander à sa titulaire si elle est toujours en ligne avec la France pour le problème de Paul. Cristina lui répond sur un ton ironique que non, elle est en train de leur réserver des vacances à Nice. Est-ce que Stephanie veut avoir un soin du visage le jour de son arrivée ? Elle reprend ensuite la conversation avec son interlocuteur français qui, manifestement, ne lui apporte pas la réponse qu’elle avait espérée. Après avoir raccroché, Cristina apprend à Stephanie que l’essai mené par les Français concerne uniquement les patients dans le coma à la suite d’un traumatisme crânien. Quant à Stephanie, elle a fait des recherches sur un essai réalisé au Mexique, mais il ne convient pas non plus puisqu’il a pour objet les comas provoqués le diabète. Cristina enrage. Elle demande à son interne de se casser, en français. 

    Derek et son équipe sont en train d’opérer Iris lorsque Jo fait son entrée dans la salle. Derek l’accueille chaleureusement. Alex, qui n’est pas enchanté de voir la jeune femme, demande au neurochirurgien si cela ne fait un peu trop de monde dans la salle. Derek lui fait remarquer que la maladie de Moyamoya est rare et que tout le monde a envie de voir comment se pratique une greffe omentale. Il invite Jo à s’approcher de la table pour mieux voir. Jo hésite parce que la seule place libre se trouve à côté d’Alex. Mais Derek insiste et elle ne peut rien faire d’autre que de venir se placer à côté de son ancien complice. Celui-ci ne peut s’empêcher de la regarder, détournant le regard aussitôt qu’elle-même regarde dans sa direction. Pendant ce temps, Derek s’extasie sur le besoin en sang d’un cerveau humain. Avec un peu de chances, dans quelques semaines, celui d’Iris aura complètement absorbé les vaisseaux qui lui ont été greffés. Derek le compare à un vampire. Comme l’intervention est presque terminée, Alex annonce à la cantonade que le spectacle est terminé et que tous ceux qui ne sont pas indispensables à l’opération peuvent sortir. Jo recule de quelques pas. Heather est perplexe. Donc si elle a bien compris ce que Derek a dit, dans plusieurs semaines, quelque chose va se produire ou peut-être pas. Mortifié, le neurochirurgien invite Jo à se préparer afin de remplacer Heather pour la fin de l’intervention. Pendant que les deux internes quittent la salle, Alex lance un regard noir à Derek.    

    April fait part de ses impressions à Jackson. Comme tout le monde, elle n’aime pas les bimbos écervelées mais cette intervention est tellement amusante que finalement, elle aime bien Kayla qui a troué son estomac. Elle devine que Jackson pense qu’elle est horrible d’avoir de telles pensées. Le jeune homme assure qu’il ne faisait rien d’autre que d’admirer sa technique. Mais inutile de prendre la grosse tête pour autant. Elle plaisante sur le fait qu’il a lui-même une très bonne image de lui, en tant que chirurgien plastique propriétaire d’un hôpital qui plus est. Il lui fait remarquer que cela signifie aussi qu’il passe plus de temps en réunion qu’en salle d’opération. Il lui confie qu’il envie la spécialiste de la reconstruction faciale qu’il a fait venir à l’hôpital. Cette femme fait des miracles à travers le monde. Elle pense que le fait d’avoir réussi à sauver cet hôpital tient aussi du miracle. Il la remercie. Ils échangent un regard qui se prolonge.

    A l’aide d’un écran digital, Lauren explique à Arizona que les examens ont prouvé que l’excroissance qui est sur le visage du petit Tyler ne contient que du liquide et non pas de matière cérébrale. Elle n’aura donc qu’à l’enlever et avec un peu de chance, le bébé ne conservera aucune séquelle. Elle fait apparaitre sur l’écran le visage de l’enfant tel qu’elle espère qu’il sera. Arizona trouve le résultat épatant. Les deux femmes se regardent en souriant. Elles sont interrompues par l’arrivée de Callie qui vient demander à sa compagne de l’aider à faire sortir Bailey de sa tanière. Arizona, que l’entrée de sa femme semble déranger, reprend vite ses esprits et présente Lauren à Callie, mais pas le contraire. C’est Callie qui doit se présenter elle-même. Elle demande à pouvoir assister à leur réunion. Ce n’est pas tous les jours qu’on voit un cas comme celui-là. Lauren l’invite à entrer. Plus on est de fous, plus on s’amuse. Arizona semble un peu contrariée mais ne dit rien. Lauren explique aux deux médecins qu’elle va prendre un bout de l’os pariétal pour former la base du crâne. Après, il faudra encore réparer le bec de lièvre mais elle est sûre qu’Arizona et Jackson vont pouvoir le faire les yeux fermés. En bafouillant, Arizona répond qu’elle et Jackson profiteront de se présence pour l’observer et apprendre plus de choses. La voix suave, Lauren lui promet d’essayer de frimer un petit peu. Callie éclate de rire avant de confier à sa compagne qu’elle est un peu amoureuse de leur consœur. Le sourire d’Arizona est figé.

    Jackson rejoint en courant ses collègues du Conseil d’Administration qui lui ont donné rendez-vous devant les toilettes où Callie a vu entrer Bailey. Celle-ci ouvre le porte et reste interdite en découvrant ses collègues rangés en file devant elle. Mais elle se reprend vite et avance sans leur accorder un regard. Cristina dénonce aussitôt Callie qui a organisé ce guet-apens. Callie se défend en reprochant à Bailey de ne pas lui avoir laissé d’autre choix. Arizona supplie Bailey de bien vouloir les écouter. Comme Cristina prétend que Jackson veut présenter ses excuses, il réplique qu’il n’est pas le seul à devoir s’excuser. Meredith insiste sur le fait que Jackson sait qu’il a fait une erreur et tous, ils se rendent compte qu’ils auraient dû la soutenir mieux qu’ils ne l’ont fait. Vient ensuite le tour de Derek qui assure Bailey que, dans la même situation, il serait aussi en colère qu’elle. D’ailleurs, elle sait comment il est quand il est en colère. Il traine dans les bois et il se saoule jusqu’à ne plus savoir ce qu’il fait. Cette triste expérience lui a permis de comprendre que se cacher ne servait à rien. En plus, ils ont tous besoin d’elle. Cet hôpital ne fonctionne pas sans elle. Bailey entre dans son laboratoire et claque la porte derrière elle. Arizona est bipée pour une urgence et s’en va. Callie tente alors le tout pour le tout. Elle frappe à la porte pour rappeler d’un ton sec à Bailey que ce laboratoire n’est même pas le sien. Ce sont eux qui le lui ont offert. Elle se tourne vers ses camarades et leur demande si elle ne vient pas d’en faire trop. Ils confirment.   

    Owen traverse le service des urgences en courant comme un fou. Une ambulance vient d’amener Ethan. Arizona apprend à Owen que l’enfant a pris les somnifères de sa grand-mère. Owen annonce qu’il va pratiquer un lavage gastrique. Arizona refuse car il est trop impliqué. Elle va s’en occuper. En pleurnichant, Nancy explique à Owen qu’à son réveil, elle a trouvé son petit-fils par terre et qu’elle n’est pas arrivée à la réveiller. Enervé, Owen lui demande si elle a sait que maintenant, Arizona est tenue par la loi de prévenir les services sociaux. Nancy tente de se justifier, ce n’était qu’un accident. Non, c’était une overdose, réplique Owen qui lui reproche d’avoir été négligente. En larmes, Nancy supplie le seigneur de ne pas laisser son petit-fils mourir.

    Peu après, Cristina rejoint son mari et lui demande des nouvelles d’Ethan. Il pense que l’état de l’enfant s’est stabilisé. Arizona vient le rassurer. Par chance, Ethan est arrivé à temps pour qu’ils puissent lui administrer les médicaments nécessaires. Normalement, il devrait se réveiller bientôt. Lorsqu’Owen tente de lui parler des services sociaux, elle lui coupe la parole. Elle les a déjà appelés. Ils vont bientôt arriver. Owen est effondré. Cristina semble réfléchir à ce qu’Arizona vient de leur dire. Tout à coup, elle explique à son mari que le médicament qui a été administré à Ethan pour contrecarrer l’effet des somnifères est ce qu’on appelle un agoniste des récepteurs du Gaba, ce qui signifie qu’il inverse les effets des médicaments. Elle part en courant. Owen, qui a compris où elle voulait en venir, la suit.  

    Ils arrivent dans la chambre de Paul avec Stephanie qui ne comprend pas comment ils vont arriver à réveiller le patient en lui donnant des somnifères. Cristina lui explique que des études ont montré que, dans certains cas où l’équilibre chimique a été troublé, ces somnifères peuvent produire des effets contraires à ceux qu’ils ont normalement. Cela veut dire qu’ils vont pouvoir réveiller Paul. Dans des cas similaires, il n’a fallu que quelques minutes pour que cela se produise. Elle injecte le produit dans le bras de Paul. Owen semble reprendre espoir.

    Kayla est sortie de la salle d’opération. Cherise demande aux chirurgiens si son amie va s’en sortir. Richard ne lui cache pas que les prochaines 24 heures seront cruciales. Il espère que le fonctionnement du foie et des reins va s’améliorer. Danny veut savoir si cela veut dire que sa femme est hors de danger. Cherise lui fait remarquer sèchement que ce n’est pas ce que Richard a dit. Meredith leur ordonne d’arrêter de se disputer. Peu importe ce qui est arrivé, peu importe le passé, ils doivent passer à autre chose. Ce qui est important maintenant, c’est que Kayla a besoin d’eux. Danny avoue à Cherise qu’il s’était rendu compte que sa femme n’était pas heureuse avec lui mais il a préféré l’ignorer. Il n’a pas voulu l’écouter quand elle a essayé de lui parler. Il pensait que s’il réussissait à améliorer son numéro, à gagner plus d’argent et à être célèbre, elle retomberait amoureuse de lui. Cherise lui dit que maintenant, il ne doit plus penser qu’à Kayla. Il réplique que c’est ce qu’il fait. Kayla n’a plus besoin de lui mais de Cherise. Il a compris que celle-ci était la seule à pouvoir aider la jeune femme.

    Jo entre dans un bureau où Alex était en train de travailler. Elle est un peu embêtée. Quant à lui, il est franchement excédé. Ils feignent de s’ignorer mais à nouveau, ils ne peuvent s’empêcher de se regarder à la dérobée. C’est Jo qui craque la première. Elle supplie Alex de faire un effort pour qu’ils puissent au moins se parler. Elle aimerait avoir au moins l’impression de ne pas être obligée d’éviter la pédiatrie. Ils devraient pouvoir retravailler ensemble. Croyant qu’elle est uniquement motivée par ses ambitions professionnelles, Alex se vexe. Il n’apprécie pas qu’elle s’inquiète uniquement de ne plus être dans son service et le lui fait savoir. Elle proteste et veut s’expliquer mais il ne lui en laisse pas le temps. Il estime n’avoir jamais rien fait d’autre que de vouloir l’aider. Elle n’est pas du tout d’accord. A chaque fois qu’il ouvre la bouche, il aggrave les choses pour elle. Tout était parfait avec Jason jusqu’à ce que… Alex lui coupe la parole. Il est désolé si son crétin de copain n’arrive pas à accepter la vie qu’elle a menée avant. Mais elle n’a qu’à s’en prendre à elle-même, parce qu’apparemment, c’est le genre de mec qu’elle apprécie. Quant à lui, il en ras le bol des cinglées à problèmes ! Elle s’en va après lui avoir demandé de ne plus se mêler de ses affaires. Il lui crie qu’elle ne doit pas s’inquiéter. C’en est fini pour lui.

    Derek est en train de vérifier les capacités motrices d’Iris. Il annonce aux parents que tout va bien. Il ajoute que normalement le cerveau de la petite fille va apprendre à absorber le sang qui lui a manqué. Heather précise que cela ne se fera pas tout de suite, sans doute dans quelques semaines. Derek lui lance un regard réprobateur. David, qui était resté calme jusqu’à présent, se met à crier qu’il veut s’en aller. N’écoutant pas sa mère, il commence à courir autour du lit de sa sœur. Derek l’arrête et lui dit qu’Iris a besoin de beaucoup de repos parce qu’on lui a ouvert la tête pour y mettre de la magie. Il conseille à l’enfant d’être très sage avec sa sœur parce qu’elle a des super pouvoirs maintenant. Impressionné, Danny ne bouge plus. Après que Derek soit sorti de la chambre, Heather s’accroupit devant le petit garçon. Elle le prévient qu’il ferait mieux d’être très sage parce que c’est un vampire que le médecin a placé dans la tête d’iris. David en reste bouche bée.

    Kimmy a également été ramenée dans sa chambre. Ses deux copines se demandent si elle sera rétablie pour les vacances de printemps. La brune suppose que si l’absence d’estomac n’empêche par Kimmy de manger, ça ne devrait pas la gêner pour boire. Elle trouve que leur amie a trop de chance. Maintenant elle va être super mince. April qui l’a entendue, explose. Non, Kimmy ne peut pas boire ! Et elles, pourquoi est-ce qu’elles ne zapperaient pas leur vacances pour aider leur amie à se rétablir ? La blonde répond qu’elles ne peuvent plus annuler leurs vacances parce qu’elles ont déjà déposé un acompte pour l’appartement. April leur suggère alors de mettre leurs vacances à profit pour étudier. Elles pourraient devenir médecin, ou PDG ou pourquoi pas sénatrice. Elles pourraient s’entraider pour obtenir de bonnes notes et devenir des filles épatantes. Est-ce qu’elles ne veulent pas devenir épatantes ? Un peu interloquées, les deux filles répondent que oui. April rejoint Jackson qui a écouté la conversation avec un air sceptique. Il la félicite avant de lui demander si elle pense avoir eu une bonne influence sur le Dr Crétin et la Sénatrice Trainée. April est sûre que non. Ils pouffent de rire. Elle lui confie qu’elle a envie d’aller boire un verre et lui propose de l’accompagner chez Joe. Bien qu’il soit clairement tenté d’accepter, il refuse l’invitation, parce qu’il a quelque chose de prévu. Pour ne pas perdre la face, elle prétend qu’elle vient juste de se rappeler qu’elle a rendez-vous avec Matthew. Peut-être une autre fois alors. Jackson se dépêche de partir. April le regarde s’éloigner avec une lueur de regret dans les yeux.  

    L’espoir s’est éteint dans le regard d’Owen. Voila une heure que Cristina a injecté le somnifère et Paul n’est toujours pas réveillé. Comme Cristina lui demande de patienter encore un peu, Owen réplique que c’est peine perdue. Paul ne se réveillera pas. Et maintenant, il y a une assistance sociale qui s’apprête à emmener Ethan. Il sort de la chambre.   

    Meredith annonce à Bailey qu’elle a réussi à réparer une femme qui était coupée en deux. Espérant faire réagir sa collègue, elle précise que Richard l’a aidée. Elle finit par gourmander Bailey. Quoi qu’il se soit passé avec Richard, il faut que cela cesse. Ce sont des gamineries et c’est égoïste. Ce que Meredith ne sait pas, c’est que Bailey ne l’entend même pas. Elle est perdue dans ses pensées. Elle se repasse en boucle tous les détails de son affaire, le moment où tout le monde a compris l’importance de l’infection, son interrogatoire devant l’enquêteur du Centre de Contrôle, Richard qui la désigne comme la seule responsable… En même temps, elle répertorie les prélèvements qu’elle a effectués sur ses propres mains, en indiquant l’heure à laquelle elle les a faits. Il y en a des dizaines et des dizaines.   

    Owen demande à Ethan de lui raconter ce qui s’est passé. Un peu gêné, l’enfant lui confie qu’il a pris les médicaments de sa grand-mère parce qu’il voulait dormir. Owen le gronde gentiment en lui rappelant combien il est dangereux de prendre des médicaments qui ne sont pas les vôtres. Il aurait pu en mourir. Il ne doit plus jamais prendre de médicaments sans l’accord de ses parents. Ethan lui fait remarquer qu’il n’a plus de parents. Emu, Owen assure qu’il n’en est rien. Son père… Ne sachant que dire, il soupire. L’enfant le supplie de faire quelque chose. Pourquoi est-ce qu’il n’essaie pas de faire quelque chose qui réveille son père ? C’est Cristina qui répond depuis la porte de la chambre. Ils essaient. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour réveiller son père. Ils n’ont pas abandonné tout espoir de réussir. Alors, lui non plus ne devrait pas abandonner. Ethan se met à pleurer. Cristina sort de la chambre. Elle observe à travers la vitre Owen qui console le petit garçon.

    La journée est terminée. Alex et Jackson projettent d’aller boire quelques verres. Juste avant de sortir de l’hôpital, leur attention est attirée par des éclats de voix. C’est Jo et Jason qui se disputent. Jackson se demande ce qui se passe. Alex n’en sait rien et assure qu’il s’en moque. Il a prévenu Jo que son mec était un connard, de toute façon.

    Nancy apprend à Owen qu’en raison des circonstances particulières, l’assistante sociale n’a pas pu placer Ethan dans une famille d’accueil. Pour sa part, elle le regrette. Owen tente de la rassurer. Ethan va bien. Il est certain qu’elle va y arriver. Nancy est persuadée du contraire. Ce gamin a besoin de sa mère. Il a besoin d’une mère et d’un père, et aussi d’une maison, d’un endroit où il pourra courir et d’une école. Elle, elle ne peut même plus conduire une voiture à cause de la cataracte. Elle prend le bus quand elle doit aller rendre visite à son mari qui vit dans une maison de retraite. Owen veut savoir s’il n’y a pas un membre de la famille qui pourrait s’occuper d’Ethan, un cousin, un parent éloigné… Nancy répond qu’il n’y a plus personne. La mère d’Ethan a perdu ses parents quand elle était jeune. Elle se remet à pleurer. Owen lui conseille de se calmer. Ils vont réfléchir pour trouver une solution acceptable pour le moment. Nancy lui fait remarquer qu’il faut penser à long terme. Elle fait du mieux qu’elle peut mais son fils est parti. Comment est-il possible qu’elle ait perdu son fils et sa belle-fille en même temps ? Maintenant, Ethan a besoin d’une personne qui saura veiller sur lui et elle n’est pas cette personne. Elle se remet à sangloter.

    En arrivant chez Joe avec Alex, Jackson aperçoit Stephanie assise au bar. Le jeune homme se rappelle alors qu’ils avaient rendez-vous. Il s’avance vers elle en tentant de s’excuser mais elle lui ordonne de se taire. Elle espère que s’il aussi peu disponible pour elle maintenant, c’est parce qu’il est devenu le patron de l’hôpital, que c’est à cause de ça qu’il ne l’a pas appelée depuis onze jours. Elle déteste la femme qu’elle est devenue, une femme qui compte le nombre de jours depuis qu’il sont ensemble, et elle se déteste encore plus de lui poser des questions, comme si elle était une femme en manque d’affection, ennuyeuse et obsédée par les garçons, parce qu’elle n’est pas comme ça. Mais elle a besoin de savoir pour quelle raison il ne l’a pas appelée depuis onze jours. Il lui répond que c’est parce qu’il doit gérer un hôpital. Stephanie saisit son sac et saute en bas de son tabouret. C’est une excuse qu’elle n’accepte pas. Elle mérite d’être mieux traitée. Alors c’est ce qu’il doit faire. Il la fait taire d’un baiser.  

    Arizona monte dans l’ascenseur dans lequel se trouve Lauren. Celle-ci lui dit qu’elle espérait la revoir avant la fin de la journée. A nouveau troublée, Arizona suppose que Lauren voulait lui parler de l’opération de Tyler. Lauren répond que non. Après quelques secondes, elle demande à Arizona si on lui a déjà dit qu’elle avait de jolis yeux. De quelle couleur sont-ils ? Noisette ou bleus ? Arizona semble soudain avoir du mal à respirer. Elle ferme les yeux. Quand elle les rouvre, elle signale à Lauren qu’elle est mariée et heureuse en ménage. D’ailleurs, Lauren a déjà rencontré sa femme. Le Dr Torres, ortho, sexy, brune et, puisqu’on parle des yeux, Callie a des yeux magnifiques. Arizona répète qu’elle est mariée avant de lâcher qu’elle n’a plus qu’une jambe. Lauren est déjà au courant. Est-ce qu’Arizona sait combien il y a d’Arizona Robbins sur Internet ? Une seule, murmure Lauren en passant à côté d’elle.  Elle sort de l’ascenseur. Arizona est aux anges.  

    Cherise est au chevet de Kimmy tandis que Danny manipule ses cartes à l’extérieur de la chambre. Un peu plus loin, Heather fait part de son admiration à Shane. Il a réparé une femme coupée en deux par une tronçonneuse pendant qu’elle s’occupait d’un Moyamoya. Shane trouve qu’elle a eu de la chance. Assister à une telle opération… Heather l’interrompt en mimant un ronflement. Elle lui demande ensuite s’il essaie toujours de comprendre quel est le truc dans le tour de la femme coupée en deux. Il croit l’avoir trouvé mais ce qu’il ne sait pas, c’est quand se fait l’échange entre les deux femmes. Danny, qui a suivi leur conversation, dit à Shane qu’il est préférable de ne pas savoir, pour ne pas tout gâcher. Il dépose son jeu de cartes et s’en va.

    Richard observe Bailey derrière la porte de son laboratoire. Ben arrive en courant. Il remercie Richard de l’avoir appelé. Richard assure que ce n’est rien. Il s’en va après avoir dit que Bailey a besoin de son mari. Meredith, qui a observé la scène, sourit. Ben frappe à la porte du laboratoire et demande à sa femme de le laisser entrer. Elle sursaute. Elle se précipite pour lui ouvrir. Il lui dit qu’il est venu dès qu’il a su. Elle voudrait savoir qui l’a appelé. Il estime que ça n’a pas d’importance. Elle n’est pas d’accord, compte tenu du fait qu’il doit bientôt passer ses examens. Il lui rappelle qu’il est son mari et la soutenir dans les épreuves fait partie de son rôle de mari. Elle n’a pas plus à faire tout toute seule. Il la prend dans ses bras pour lui dire qu’elle n’est pas responsable de ce qui est arrivé. Elle est convaincue du contraire. C’est son infection qui a tué ses patients. Elle les a tués en les opérant. Un fils, une mère, un professeur. Elle connaissait leur famille. Ils son morts par sa faute. Et maintenant, les autres veulent qu’elle retourne au bloc. Bien sûr, on lui a dit que ce qui lui était arrivé ne se reproduirait plus mais qui peut le savoir. Elle explique à son mari qu’elle a effectué de nombreux prélèvements sur elle-même. Mais bien que les résultats soient tous négatifs, elle n’arrive pas à se départir du sentiment qu’elle est sale. Ben semble choqué en découvrant tous les prélèvements. Bailey regarde fixement ses mains. Quand Ben veut les lui reprendre, elle le repousse. Elle se met à pleurer. Ces gens sont morts à cause d’elle. Ben la serre contre lui.  

    Cristina et Owen se reposent dans une salle de garde. Cristina confie à son mari qu’elle sent qu’il a changé. Elle a compris qu’il veut toujours avoir un enfant. Il répond qu’il la veut, elle. Il l’embrasse fougueusement. Le regard de Cristina montre qu’elle n’est pas dupe.

    Dans leur salon, Meredith et Derek jouent à la dinette avec Zola, qui est habillée en princesse. Meredith porte des oreilles de tigre et Derek une tiare avec des plumes. Zola fait semblant de leur verser du thé et ils font semblant de le boire. Derek s’extasie sur la beauté de sa fille qu’il trouve parfaite. Il s’inquiète pour elle. Et si le petit frère était un monstre ? Meredith le rassure. Leur fils ne sera pas un monstre. Mais les craintes de Derek ne s’apaisent pas pour autant. Et si leur fils détestait Zola, s’il lui volait ses jouets ? Meredith ne voit pas où est le problème. Tous les enfants font ça. Derek regarde Zola avec un  air désolé. Elle est si heureuse. Elle n’a aucune idée ce qui va lui arriver. Meredith est certaine que leur fille s’en sortira très bien. Elle a réussi à faire porter une couronne de princesse à son père, ce qui veut dire qu’elle est vraiment douée pour faire faire aux gens ce qu’elle veut qu’ils fassent. Derek se rend aux arguments de son épouse. Le petit doigt en l’air, il boit son thé imaginaire avant de demander à Zola, avec un bel accent anglais, si elle veut bien le resservir.

    En rentrant chez lui, Alex découvre Jo assise sur la balancelle. Il souffle bruyamment. Il essaie de la laisser tranquille et de sortir de sa vie mais il n’y arrive pas parce qu’elle est partout. Et maintenant, elle est venue pour lui répéter ce qu’elle lui a déjà dit ? Jo relève la tête vers elle et Alex découvre avec stupéfaction son beau visage couvert de larmes. Elle a la lèvre fendue et des marques autour de l’œil gauche. Elle le supplie de lui permettre de rester. 

     

    Voix off : En tant que chirurgiens, nous ne sommes pas étrangers aux ruptures et déchirures du le corps humain. En réalité, nous sacrifions la meilleure partie de nos vingt ans pour apprendre toutes les façons possibles de le reconstituer. Mais il y a des blessures qu'un chirurgien ne peut pas réparer. Pas tout seul. Ça nécessite un pouvoir que nous n'avons pas. Il n'y a rien d’aussi magique. Rien dans le genre abracadabra, le génie dans une bouteille". Mais c’est magique de savoir qu’alors que tout ne peut pas être réparé, on peut survivre à la plupart des choses.


  • Commentaires

    1
    lili971
    Samedi 4 Mai 2013 à 05:28
    C est la fin du couple Calzona. Jpense que Lauren ne va pas en reste la et qu Arizona va peut etre ceder aux avances. C dommage qu un aussi beau couple ne soit plus rien a cause d une meuf qu Arizona a rencontre en 5 min.
    2
    lili971
    Samedi 4 Mai 2013 à 13:51
    Hilarie burton a signe pour la 10e saison de greys anatomy? Oui ou non?
    3
    Boa Profil de Boa
    Samedi 4 Mai 2013 à 14:07

    Pour le moment, non, elle a signé juste pour 3 épisodes

    Mais je ne pense pas que son personnage va s'incruster. Je crois qu'elle est là juste pour "mettre le bordel" dans le couple Calzona.

    On verra sans doute dans la saison 10 comment le couple fait face à ce qui s'est passé

    4
    lili971
    Samedi 4 Mai 2013 à 15:22
    Hilarie burton a signe pour un spin off "the life" donc jpense pas quelle sera. Jpense comme toi pour foutre le bordel.
    Callie elle n est pas faite pour les mariages lol apres georges c arizona putin se sera chaud.
    Je veux voir comment arizona se fera pardonner dans la saison 10 se sera pas facile.
    5
    lili971
    Samedi 4 Mai 2013 à 16:10
    Penses tu qu Arizona va trompe Callie?
    Moi je pense que oui mais une partie de moi me dit non.
    6
    Boa Profil de Boa
    Samedi 4 Mai 2013 à 16:38

    J'avoue que je ne sais pas du tout. Mais vu la façon dont cette nouvelle doc la trouble (ça ressemblait presque à un coup de foudre) ça me fait penser que oui.

    En plus, Shonda a dit dans une interview (que je vais bientôt poster sur le blog) que le couple formé par Callie et Arizona pourrait ne pas terminer la saison comme l’espèrent les fans et que ceux-ci devraient commencer à s'inquiéter. 

    Je ne pense pas qu'elle dirait ça s'il n'y avait pas quelque chose d'important qui se prépare. Et je ne vois pas Callie rompre avec Arizona juste pour quelques sourires et regards charmeurs.

     

    7
    lili971
    Samedi 4 Mai 2013 à 17:26
    Je pense que callie va les surprendres au lit lol non une conversation ou mm un baiser.
    Je ne crois pas quelles vont rompre mais juste faire une pause enfin un truc de se genre. Et ce sera le defit de pardonne la personne qu on aime et repartir.
    Comme a dit shonda elle veut pas neutralise le couple comme heureux et dans son coin.
    Le truc d enorme se sera peut etre une bagarre avc lauren comme elle a voulu le faire avc izzie mais au final elle ne la pas fait ou une gifle a arizona qui c.
    Moi je ss pour la paix des menages
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :