• Grey's ou la déliquescence programmée : Toutes les bonnes choses ont une fin…

    La série est née, sur nos écrans, un soir de juillet 2006, tous les ingrédients étaient réunis : ils étaient beaux, ils étaient jeunes & talentueux, tous sortis ou presque d’un certain anonymat..

    Le cadre ? Un centre hospitalier universitaire (concept déjà utilisé pour URGENCES, CHICAGO HOPE) qui permettait d’allier les drames de la vie, la passion et un désir de reconnaissance, une vocation dévorante… .

    ..L’écriture était belle, enjouée, percutante, ardente et passionnante..Il y avait un côté novateur dans ce type de séries (série médicale je veux dire). En effet, nous étions loin des séries médicales où le cas médical prenait le pas sur les histoires humaines des personnages….Shonda Rhimes et son équipe avaient ainsi un fabuleux projet en main, celui où les cas médicaux étaient le prétexte, le miroir ou le révélateur des sentiments multiples des personnages.

    Si on y rajoute les vertus comme la camaraderie, la compétition, le respect des différences, les sujets sociétaux (les armes, la peine de mort, le mariage gay….) traités avec efficacité et même parfois avec excès, il était clair que la série allait rencontrer le succès et ce fut le cas !

    Ainsi, la série, qui est entame sa 11eme saison, est entrée dans le « panthéon » des séries la plus regardée et aimée par les téléspectateurs à travers le monde.

    Pourtant, je le dis ce soir, toutes les bonnes choses ont une fin, il faut savoir s’arrêter avant de tomber dans une routine, une désastreuse redondance des histoires, la prévisibilité et le vide sidéral parfois…(oui je le dis et j’assume) qui a pour effet, très vite, de provoquer l’ennui, le dépit et la déception pour les fans.

    Si je rajoute, une tendance à la focalisation excessive, l’inégalité de traitements des couples et personnages…c’est une vraie bombe à fragmentation…et les premiers fragments ont fait exploser la série depuis quelques saisons et ce n’est pas le maintien de l’audience (en trompe l’œil et manipulé) qui va modifier ma vision de la situation. D’ailleurs, ce billet a pour objet  la dégradation et de la déliquescence de la série.

    En effet, les qualificatifs que je viens de citer sont de plus en plus présents dans la série….Je daterais la déliquescence à partir de la saison 7. Quelques sursauts scénaristiques ont pu sauver les apparences depuis mais il faut bien admettre que quelque chose ne tourne plus rond dans la série.

    Certains viendront me mettre sous le nez les chiffres d’audience (convenables après 11 saisons, ça c’est pour les plus optimistes) mais il faut bien reconnaitre que les chiffres baissent et sont en chute libre depuis plusieurs saisons. D’ailleurs, il suffit qu’une chaine concurrente propose un match de football ou un concert de flûte traversière pour que les audiences se cassent la gueule…alors oui franchement, un concert de flûte traversière qui fait chavirer une série comme Grey’s..Ça me donne envie de pleurer !…

    Baisse des audiences disais-je ? oui le record étant pendant la saison 7 où la série pouvait se targuait de réunir 12 millions de fans dans les premiers épisodes et juste 9 millions vers la fin de la saison. (Moins 3 millions en 8 mois, ce n’est plus une claque mais l’exode massif !)

    Depuis la saison 7, les chiffres stagnent autour de 9 millions avec des pointes à 10 millions mais aussi des claques à 6 millions (oui à cause des footeux même pas en short et un concert de flûte)

    Assez de chiffres, parlons de la série et des raisons, selon moi, de la déliquescence….

    Je suis la série depuis le début et je dois dire que ce qui m’avait plutôt attiré  (dans l’ordre):

    • La vie de 4 internes en proie à la compétition sous l’autorité du petit bout de femme qui les terrorisait.
    • Les histoires d’amour et d’amitié
    • Les valeurs humaines développées et l’authenticité des personnages
    • Les cas médicaux (ça c’est pour ne pas me prendre la honte quand je disais que je regardais GA)

    Pour résumer, Grey’s c’était pour moi (et je pense que c’était le cas pour les créateurs) : Meredith Grey’s, ses amis, son mec (oui je sais, il est trop beau Patrick) ou ses mecs, ses collègues, ses chefs et l’interaction entre eux…

    Je dois dire que le cahier des charges a été rempli de manière brillante pendant 5 saisons, la 6eme saison tanguait un petit peu mais c’était encore supportable…

    Après la saison 6, j’ai pensé, à des moments précis, ne plus reconnaitre ma série…je dis Ma série parce que mon niveau d’implication a été tel que j’avais vraiment l’impression de faire partie de cette famille.

    Mais pourquoi ce basculement, ce basculement tellement visible depuis quelques saisons ?

    1) Je pense que le « cheptel » de scénaristes a changé, les anciens de GA ne sont plus là ou presque et à l’écran, ca se voit…l’esprit s’est envolé et pire encore, depuis la saison 7, il est impossible de traiter, en parallèle, plusieurs Storylines…

    Résultat ? Nous avons des saisons saucissonnées en deux parties. (Partie 1 : UNE histoire conséquente avec petites histoires légères sans aucun intérêt (très souvent, genre la couleur des carrelages de Calzona)….PARTIE 2, même chose mais pour un autre couple et les autres personnages/couples, ils peignent les girafes du ZOO de Los Angeles)

    Résultat ? On a assiste à une « overdose » pour un couple et des miettes pour les autres…les téléspectateurs et les fans se sentent cocufiés en beauté !

    2) Utiliser LES stars de la série (Ellen Pompeo et Patrick Dempsey) pour inciter les fans à continuer à regarder mais ceux-ci sont sous exploités et ne sont que des remparts contre l’exode des fans. ABC se presse pour les refaire signer, on annonce qu’ils restent (avec la participation active des médias «amis » de Shondaland qui assurent la communication contre scoop, photos) et après ?…et bien on se sert des deux acteurs comme des panneaux promotionnels, mise en vitrine et cie…sauf que depuis plusieurs saisons, nous devrions poursuivre Shondaland et sa clique pour tromperie sur la marchandise et publicité mensongère !

    D’ailleurs, n’avez-vous jamais remarqué que tous les épisodes ou presque commencent par une scène MERDER et se terminent par une scène MERDER…(temps cumulé 1minutes 20) au milieu de tout ça ? Sans exagérer vous me connaissez… 2 minutes 30 du couple allez 3 minutes (quand Shonda Rhimes est bien lunée) sur un épisode qui dure 42 minutes = 7.15 % du temps d’écran !!!! …

    Est-ce qu’il est logique de négocier des contrats mirobolants avec ces deux acteurs pour les sous-exploiter ? Non ! Sauf pour maintenir l’image de la série car soyons clair, sans eux, pas de séries et surtout pas de séries qui aurait pu tenir jusqu’en saison 11 !

    3) Les Storylines à rallonge qui tournent en rond, on a l’impression que les scénaristes, en panne d’inspiration, font durer le plaisir ou le déplaisir….Alors le côté sadique je peux comprendre (faut bien retenir notre attention) mais là, ce n’est plus du sadisme, c’est de la perdition scénaristique… !! 2 saisons ½ de galère pour Cris & Owen jusqu’au départ de Sandra Oh (la SL est donc conclue par la force de choses et le scénariste peut rouler un patin à Sandra Oh car elle le sort de la merde).

    Pour résumer, la SL OWINA a été menée tellement « merdiquement » que je pense très sincèrement que SR et ses scénaristes ne savaient plus comment en sortir et la sortie de Sandra Oh a été un cadeau du ciel !

    Aaah Calzona… qui tourne en rond aussi, entre tromperie, réconciliation, bébé pas bébé, je t’aime, je te pardonne, je pars, je reviens, où ma jambe ? (humour hein) tu veux quoi Callie ?

    Jolex (Jo et Alex) Storyline qui ne démarre jamais…c’est décousu, lent et sans saveur donc on n’accroche pas…rien à voir avec Alex & Izzie par exemple !!! Et puis il ne suffit pas de mettre Jo à poil dans un lit ou de la faire sautiller comme un cabri pour nous faire adhérer à ce couple !

    Bailey est une petite boule bourrue hystérique mais par intermittence hein..elle a épousé un mec (Ben Warren) qui ne sort de nulle part..Enfin si pardon, il était dans la série dramatiquement nulle à chier de Shonda « Off the map » (la série médicale dans la jungle (oui à Hawaii quoi) où les dangers étaient essentiellement liés à la présence de serpents ou de raies Manta et de moustiques des tropiques) Cette série, qui n’a pas fait long feu, il fallait bien reclasser l’acteur (Jason George)…et comme c’est un grand admirateur, lécheur de la gouroute de Shondaland, on nous le colle dans GA ! franchement à quoi sert Ben Warren dans GA ?

    Jackson et April (Japril), tout va bien pour eux, ils vont être parents donc on a mis de côté aussi vite que l’éclair leurs différends religieux..Oui parce que dans GA, on enterre les problèmes pour les déterrer très longtemps après (que presque tu te demandes d’où ça sort..)..Oui parce que, comme je le disais, les SL sont traitées en profondeur mais chacune à leur tour ! Donc Japril va attendre son tour (Allez Zou prenez un ticket et on ne ronchonne pas !)..RDV donc en février 2015

    Et je ne parle même pas des internes (il en reste une, Stéphanie … et on se demande bien pourquoi c’est cette actrice qui est restée et pas les autres !!), en fait, c’est très simple, selon moi, elle est la bonne amie voire plus d’un des productrices qui ne laisse pas passer un jour sans lui déclarer son admiration. Ce n’est pas un indice probant, je vous l’accorde, mais Boa ne passe pas ses journées à envoyer des mamours à Shera….vous avez compris…

    3) Mais alors, qui montre-t-on dans la série ? Et pourquoi surtout ?

    Alors commençons par ceux qui sont l’essence même de la série et qu’on met au chômage technique : Le couple MERDER, Alex et sa copine aux cheveux gras qui sautillent, Bailey..

    Ceux que nous voyons un peu plus, JAPRIL, OWINA (mais quand c’est à eux)

    Ceux qui nous bouffent l’écran : CALZONA..

    Alors ce dernier couple sera l’objet de la fin de mon billet parce que, j’ai des choses à dire et pas qu’un peu…

    Je vais être très clair dès le début, critiquer Calzona ne fait pas de moi une homophobe..Je ne fais qu’exposer mon point de vue sur ce couple et mon ressenti depuis plusieurs saisons…

    Callie d’abord hétérosexuelle, se retrouve un beau jour Bisexuelle…c’est d’accord pour moi !

    Arizona débarque dans la série en saison 6 et voici que débute le Calzona !

    Je précise, quand même, que Callie était d’abord avec Erica Hahn (lesbienne avérée) avec qui elle a des relations sexuelles (sa première fois avec une femme) ! L’actrice qui interprétait le rôle d’Erica Hahn (Brooke Smith)…..) a été mise à la porte de la série parce que trop « lesbienne »…et pas assez glamour pour la chaine…Shonda annonça qu’il n’était pas nécessaire d’intégrer une autre lesbienne..Mais quelques semaines après Jessica Capshaw (dont le talent ne m’a jamais sauté aux yeux et qui me fait pleurer d’affliction à chaque scène tellement elle est gauche, empruntée et peu naturelle, elle ne joue pas, elle surjoue et ça fait très mécanique, si je rajoute une propension à ne pas coordonner ses scènes avec le sentiment qui transpire de la scène, vous aurez compris) débarqua dans la série..En saison 6.

    Saison 6, les prémices de la Calzona’s anatomy et petite précision qui vaut son pesant de cacahuètes, les deux personnages Callie et Arizona n’avaient aucune interaction à ce moment là avec Meredith GREY. Un comble quand même ! C’est la vie de Meredith Grey mais les deux personnages CALZONA n’ont jamais de contact avec elle…les choses ont pu changer à partir de la saison 9…3 saisons après en fait lol ça fait rêver n’est-ce pas !

    Ce qui me fait penser qu’il fallait introduire un couple Gay pour faire plaisir à la communauté gay mais que le lien avec l’héroïne…ben en fait, on s’en tape quoi ! C’était purement idéologique ! Et je ne parle même pas des histoires développées pour elles…d’une pauvreté, d’un stéréotype à faire pleurer !

    Saison 7 exclusivement CALZONA (même la pauvre Meredith n’a pas pu s’exprimer sur sa fausse-couche et elle a été contraint de garder le pyjama) mais la tendance bisexuelle de Calie était encore présente (enfin plus pour longtemps parce que maintenant Calie, quand elle voit un sexe masculin, elle frôle le malaise !!! Pitain, elle n’était pas la dernière à demander son compte à Mark).

    Un soir de déprime, Arizona en Afrique et elle, toute seule…Mark est là… donc patatras, un polichinelle dans le tiroir ..et là, il fallait un père parce que des lesbiennes c’est bien, faut promouvoir et changer les mentalités mais un enfant de lesbiennes sans père, c’est pas bien ! (oui le progrès a ses limites, un enfant sans père, c’est vrai que ce n’est pas courant de nos jours lol) alors au lieu d’aller au bout d’une logique PMA/GPA (Procréation Médicalement assistée et Gestation pour autrui) et assumer la vie d’une lesbienne qui cherche un moyen d’avoir un enfant…ben, non le couple MEXIE a été sacrifié pour donner un « mari » à Callie et un père à Sofia !

    Les fans MEXIE n’allaient que se faire foutre, Calzona c’était plus important !

    Ce cirque Calzona s’est calmé en saison 8 (parce que les – 3 millions de fans, ça fait mal sans compter les vagues de protestation) et rebelote, on recommence en saison 9 et 10…et la 11 commence déjà..

    Alors ma conclusion ?

    Depuis que je le dis, c'est un fait avéré à l’aube de la saison 11... « L’Affirmative Action ou la discrimination positive » bat son plein dans les séries ShondaLand....

    Elle est en trompe l'œil (des minorités visibles sont présentes pour répondre au cahier des charges des chaines qui ne veulent pas se faire taxer des racistes), quant à l'affirmative action basée sur les préférences sexuelles (nous y sommes), elle est à son apogée dans Grey's Anatomy sous l'impulsion du militantisme de Shonda Rhimes, de ses acolytes.. Ces grands donneurs de leçon de la bien-pensance ..

    Mais surtout… et c’est le pire…sous la surveillance, la bienveillance et SUR IMPULSION du GLAAD (Lobby Gay vindicatif quasi-extrémiste de la pensée qui distribue ses bons points et ses mauvais de poing aux chaines de TV et médias sur un ton presque menaçants, la chaine CW a été clouée au pilori dans le dernier rapport du GLAAD)

    Soyons très clair, il ne s'agit de critiquer la présence des gays et lesbiennes dans les séries mais il s'agit de ne pas tomber, non plus, dans de la discrimination "anti-hétéro" et ainsi dans la surreprésentation des gays dans les séries ! Je pense et j’estime que le militantisme à outrance s’apparente à du terrorisme de la pensée !

    Que Shonda Rhimes militent dans ses associations, c’est tout à fait son droit mais qu’elle impose aux fans de la première heure de sa série, un virage à 180 °, à un point tel qu’elle dénature et décourage les plus fans d’entre-nous, je ne suis pas d’accord !

    Si elle a envie de militer, qu’elle le fasse mais qu’elle ne vienne pas m’imposer sa vision des choses, pas besoin d’une tutrice à opinion… je suis adulte, censée et parfaitement capable de juger de ce que je peux admettre ou pas, accepter ou ne pas accepter et ceci sur tous les sujets !

    Surtout et je crois que c’est le pire, c’est de nous faire miroiter des SL, des futures développements et qui sont très souvent : peu présents, mensongers et qui ne visent qu’a nous fidéliser au fil de saisons ! Elle est très forte dans l’art de la manipulation !

    Et qu’elle arrête de s’insurger quand les fans lui reprochent ses mensonges ou son parti pris, ses préférences (on sait parfaitement qu’elle adore avoir une cour à sa botte et qu’elle promeut, d’abord, ceux qui la congratulent et s’extasient devant ses propos ou actes ) !! chez Shonda, faut faire partie de la clique idolâtrique si on veut prendre du grade …elle a coutume de dire « Don’t tweet my your crazyness » et j’ai envie de lui dire « Arrête de prendre les gens pour des cons » « Arrête de nous imposer TA vision de la société »

    Dans L'épisode 11.02 avec Maggie (la soeur de Meredith) en vedette, elle a suspendu toutes les SL sauf la SL Calzona et ce n’est pas une coïncidence… ????  non pensez-vous ? Shera a mauvais esprit peut être ? même pas, j'ai un bon oeil surtout lol   et la SL centrale MERDER a été remise à plus tard..Alors j’exagère ?

    Alors pour la saison MEREDITH, on va repasser hein, encore de l’enfumage Shonda Rhimes  !!!

    En conclusion,

    Être PROGRESSISTE : OUI

    MILITER, IMPOSER et OSTRACISER AVEC OUTRANCES : NON

    Si elle ne redresse pas la barre, si elle perdure à imposer ses vues, à appliquer un déséquilibre malsain (oui parce que ce qui n’est pas bon pour les autres couples, c’est bon pour le couple Calzona…pour ne citer que les préparatifs et les mariages, le baby shower, les parents…. et surtout, si elle continue à se désintéresser de Grey’s au profit de SCANDAL dont elle voue, à l’actrice, une admiration dévorante et risible…je ne donne pas 2 ans à la série !


  • Commentaires

    1
    Mardi 7 Octobre 2014 à 22:49

    D’accord dans l’ensemble mais pas pour tout J  

    Pour commencer, je ne suis pas sûre d’avoir bien compris ce que tu dis sur les audiences. Pourquoi dis tu qu’elles sont manipulées ???? Les chiffres d’audiences sont établis par un organisme indépendant qui donne les chiffres tels qu’ils sont. Et si manipulation il y a, j’imagine que c’est pour l’ensemble des programmes télévisés. Il n’y aurait pas de raison de ne le faire que pour Grey’s.

    Oui, les audiences de GA ont baissé, c’est indéniable, mais comme pour l’ensemble des séries. Il ne faut pas occulter l’aspect érosion naturelle dû à l’âge de la série (les téléspectateurs sont versatiles et leurs amours varient souvent, ils abandonnent ce qu’ils adoraient hier au profit d’une nouvelle série) et l’aspect nouvelles technologies (DVR, téléchargement), cela ayant pour conséquence que les audiences ont baissé pour l’ensemble des séries, à part quelques phénomènes comme NCIS ou The Big Bang Theory qui, notons-le au passage, ne s’adressent pas au même public que GA.

    Donc effectivement, je le dis et je le répète, une moyenne de 9 millions de téléspectateurs pour une série qui a 11 ans, c’est un phénomène, on ne peut le nier.

    Quant à la concurrence de grands évènements (le ballon ou la flûte) toutes les séries s’en ressentent en général.

    Pour ce qui est de la qualité des scénarios, je suis d’accord avec toi. Une nouvelle équipe d’auteurs  a remplacé ceux qui étaient là à la naissance de GA et ils ont, à mon sens, un gros défaut : ils ne respectent pas souvent le passé. J’ai parfois l’impression qu’ils n’ont pas regardé les premières saisons ou alors en diagonale, et ça les amène à contredire ce qui a eu lieu ou ce qui s’est dit dans les précédentes saisons. Disons qu’ils ne sont pas très scrupuleux sur la genèse de Grey’s quand ça sert leur nouvelle storyline.

    Mais à nouveau, je ne crois pas que le phénomène soit propre à Grey’s. Soyons honnêtes, dans la masse de téléspectateurs qui regardent des série toutes les semaines, en direct ou en différé, combien sont aussi passionnés que nous ? Combien ont regardé les épisodes plusieurs fois, jusqu’à en connaitre les répliques par cœur, pour certains ? Combien sommes-nous à pouvoir dire que dans l’épisode n°X, Meredith a dit ceci ou cela ou que c’est dans l’épisode n°Y que tel personnage est apparu pour la première fois ? Pas tant que ça à mon avis. Quand je parle de Grey’s avec des personnes de mon entourage, elles regardent la série, elles apprécient, elles préfèrent tel ou tel personnage, et en détestent d’autres, mais ça s’arrête là. C’est comme moi quand je regarde un épisode de Castle, par exemple. J’aime bien, je rigole, mais pas plus. Je suis même quasiment incapable de me souvenir de ce qui s’est passé dans telle ou telle saison. Et donc, ce public là ne remarque pas les incohérences de scénario ou de temps, ça lui passe carrément au-dessus de la tête. Ils ne retiennent que les grandes lignes, à savoir Mer et Der sont ensemble et heureux avec leurs gosses ; Calzona est un couple lesbien qui a des problèmes  et ainsi de suite. Je crois que c’est cette catégorie de personnes qui forment le plus gros des téléspectateurs de Grey’s, et je pense que c’est pour eux principalement que les scénaristes écrivent

    Autre argument pour appuyer ma théorie : à une époque, nous avons vu déferler sur le forum des nouveaux membres qui expliquaient avoir découvert Grey’s en saison 6. Il est plus que probable que ces personnes avaient été attirées par la publicité faite alors autour de la naissance d’un couple lesbien dans la série. Dans leur présentation, bon nombre de ces nouveaux membres ont déclaré n’avoir jamais pris la peine de regarder les premières saisons. Calzona étant l’unique raison de leur intérêt pour Grey’s, ils n’avaient même pas envie de découvrir les premières saisons. 

    Alors compte tenu de tout ça, pourquoi voudrais-tu que les scénaristes se décarcassent ? En saison 11, ils arrivent encore à convaincre environ 9 millions d’Américains à s’installer sur leur canapé pour regarder la série et dans les jours qui suivent, quelques millions supplémentaires regardent en différé. La vie est belle, non ?

    Je ne dis pas que j’excuse ou que je suis d’accord. J’explique J

    Nous, les fans de la première heure, les passionnés, on voit les choses d’un point de vue émotionnel. Ça nous emmerde que nos personnages favoris soient malmenés ou négligés au profit des derniers arrivés qui sont bien moins charismatiques que les anciens, et auxquels il est difficile de s’attacher parce que déjà ils sont trop nombreux, et parce que leurs histoires sont bien moins passionnantes. Pour reprendre ton exemple, il m’est difficile de trouver le moindre intérêt dans une scène où Calzona pinaille sur la couleur des murs de leur appartement (avec le détail des nuances de beige), après avoir assisté pendant cinq ans aux passionnants débuts professionnels des internes ou à la naissance de l’amour MerDer.

    Mais les scénaristes, la production, Shonda Rhimes, quoi qu’elle en dise, ils sont dans une démarche commerciale où il faut plaire au plus grand nombre. Et le plus grand nombre, ce n’est pas nous !

    Le grand problème, je crois, c’est que Shonda Rhimes s’est désintéressée de Grey’s. ou du moins que son intérêt s’est fortement émoussé. Ceux qui la suivent sur Twitter savent que Scandal, Kerry Washington et consort, sont ses nouveaux chouchous. Elle a laissé la clé de la salle des scénaristes à ces derniers et elle n’y passe plus qu’une fois de temps, pour leur donner la ligne générale de la saison. Bon, les gars, cette année, on va coller une demi-sœur à Meredith, Calzona va avoir des problèmes conjugaux, April va avoir son bébé, Owen va essayer d’oublier Cristina et Amelia a un secret. OK ? Vous avez compris ? Allez, salut et à la prochaine. Et tous ces gens, qui sont arrivés en cours de route, laissent libre cours à leur imagination en se moquant bien d’être incohérents par rapport au début de la soirée. A part quelques illuminés, qui va le remarquer ? Et apparemment, ces nouveaux scénaristes sont amateurs de cycles plutôt que de parallèles. La première moitié de la saison 7 a été consacrée à Cristina qui se remet de la fusillade (c’est Derek qui reçoit la balle mais c’est elle qui est traumatisée) et la seconde moitié était pour Calzona. Ces dernières étaient quasiment inexistantes dans la saison 8 ! Et elles ont refait un tour en force en première moitié de saison 9, grâce à la jambe perdue d’Arizona. Et évidemment, cela fait toujours des mécontents chez les fans, d’un côté comme de l’autre. Mais dans le public lambda ? Pas sûr.

    2
    zabou
    Mardi 7 Octobre 2014 à 23:49

     Vous avez très bien exprimé ce que je ressens. Il y a effectivement les anciennes fans qui ne se retrouvent que partiellement dans ces dernières saisons et les nouvelles qui sont plus dans une consommation immédiate du produit sans se soucier de savoir si ce qui est proposé tient la route par rapport à l'histoire racontée quelques années auparavant.


    Shonda Rhimes s'est laissée grisée par son succès et court plusieurs lièvres à la fois. Elle se contente de rappeler qu'elle est la maman de GA de temps à autre (cf. le "it's thursday) et que ses actrices vedettes lui doivent leur notoriété. J'ai essayé de m'intéresser à ses autres séries mais sans succès.


    Merci pour vos deux billets.

    3
    elise
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 10:17

    Bonjour Shera,

    ce billet intervient juste après la diffusion du 11.02. C'est une coïncidence  ?  ou pas ?

    En général,  on fait le bilan des choses quand un élément déclencheur nous l'impose. non ?

    j'avoue que le dernier épisode a été longuet et exclusivement centré sur un seul personnage, ce qui passionne moins.

    je n'ai pas assez de connaissance sur la série, mais je partage parfaitement ton avis sur " plus de parallèle , mais des centrages en deux parties d'une seule saison".

    mais avec du recul : j'ai le sentiment que dans chaque saison il y " à prendre et à laisser"

    ex saison 10 : l'épisode axé sur les trois vies hypothétique de Christina m'avait beaucoup plu.  j'étais scotchée de la 1ere sec à la dernière..  mais j’avoue que c'est pas souvent le cas.

     

     

     

     

    4
    Boop
    Jeudi 9 Octobre 2014 à 23:22

    Honnêtement, après avoir lu cet article, je n'ai pas compris et ça m'a agacé.  Je ne comprends pas ton "coup de gueule", qui pour moi, n'a pas lieu d'être. Déjà on est sur un blog consacré à Grey's. Si tu postes des articles où tu es en train de descendre la série qu'on adore, perso moi ça m'agace.


    Je suis fan de Grey's depuis le début. Et même après dix saisons, je suis encore et toujours, une fan absolue. Alors effectivement, la série a changé par rapport aux premières saisons, tout comme les personnages ! La série évolue et c'est pas plus mal.


    Pour revenir à ton 2), effectivement nous ne voyons que trop peu de Merder mais voilà, problème réglé puisque la saison 11 est axé sur Meredith et donc forcément sur son docteur Mamour ! Et ce n'est pas pour nous déplaire ! ;)


    Ensuite niveau SL, on a connu mieux mais ça continue de passionner les téléspectateurs à travers le monde! (Moi en tout cas, c'est certain). Il suffit de voir le nombre de fans passionnés de Grey's sur la toile.... plus  la liste des nombreux pays qui diffusent la série et même les audiences aux Etats-Unis... 


    Alors je suis d'accord avec toi sur un point, Shonda a délaissé Grey's au profit de Scandal. Mais cette dernière s'en est rendue compte suite aux nombreuses plaintes des fans, car sur Twitter elle a affirmé ré-écrire certaines scènes des épisodes S11 de Grey's et qu'elle avait l'impression de revenir à la saison 2. Je pense que ça va ravir de nombreux fans (dont moi, je l'avoue) :) 


    Néanmoins, pour moi tous les personnages sont attachants et notamment le couple Calzona ! ça a été l'un des premiers couples gays à la télévision ! Shonda a toujours été une pionnière et c'est honorable à elle. Je trouve notamment que le duo Ramirez/Capshaw a fait ses preuves et elles sont très attachantes ! Elles apportent un petit plus à la série et c'est devenu au fil des années l'un de mes couples préférés. Alors certes c'est une série dramatique ( et dieu sait que des drames, on en a connu) néanmoins choisir la couleur des murs de Calzona et bien ça rajoute un peu de comédie et de légèreté, et franchement ça fait du bien ! ! 


    Mais alors, ce que je ne comprends absolument pas c'est la fin de ton billet... Et bien si tu ne veux pas que Shonda t'impose sa vision des choses, ou son militantisme ou je ne sais quoi d'autre, et bien arrêtes de regarder ses séries ! Moi en tout cas, j'adore ce qu'elle fait.

    5
    Solene
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 00:18
    je ne partage absolument pas ton point de vue. MerDer ca me fatigue et je trouve que c'est un couple gnangnan et sans saveur. Ce que j'aime dans Grey's c'est que juste y ce n'est plus centré sur un seul personnage parce que oui, il y a des fans de Grey's qui n'aiment pas du tout Meredith. Moi j'adorerais retrouver le couple caleçons des débuts qui me faisait énormément rire et Cristina ca me manquer pour la meme raison
    6
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 06:55

    Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points, mais il faut aussi qu'une série évolue pour continuer à exister. Donc, il est normal que de nouveaux personnages arrivent, que des anciens partent (d'ailleurs, si je ne me trompe pas, hormis Eric Dane, tous les acteurs qui sont partis le souhaitaient).


    Il est aussi normal que les histoires tournent et que de temps en temps, ce ne soit plus Meredith qui ait l'histoire principale, mais là où je te rejoins, c'est que même si ça n'est pas son histoire, elle devrait toujours y avoir un rôle (même secondaire) ou en tout cas, avoir une vraie interaction avec le personnage qui a la storyline principale, parce que justement, on est dans Grey's Anatomy et cette série raconte la vie de Meredith Grey et des gens qui sont dans son entourage, ça n'est pas pour rien que le titre comporte son nom et ça, les scénaristes ont tendance à l'oublier trop souvent.


    Et pour MerDer, dans cette série comme dans d'autres, les gens heureux n'ont pas d'histoire, donc, tant qu'ils n'ont pas de problème, on n'a pas grand chose à raconter sur eux. En même temps, aurions-nous supporté 11 saisons de tergiversations et de problèmes pour MerDer ? Pas sûr... Au bout de 3 saisons, les fans criaient au scandale et voulaient les voir heureux... C'est pour ça qu'en saison 4, SR les a mis ensemble définitivement et à partir de là, la principale histoire qu'elle leur a trouvé, c'est la construction de leur maison, au moins 3 saisons pour ça, si je ne me trompe pas, à tel point que ça a fini par gaver tout le monde.


    Maintenant, c'est vrai que le couple Calzona n'est pas pour moi, le plus intéressant des couples à mettre en avant. Mais ça n'est que mon avis, j'aime les personnages de Callie et d'Arizona quand elles ne sont pas en couple et dès qu'elles sont en couple, elles m'agacent. En plus, leur problème d'enfant depuis la saison 6 est vraiment répétitif, à croire qu'elles n'ont pas d'autre problème que celui-là.


    Enfin, c'est un drama qui raconte l'histoire des médecins d'un hôpital, au bout de 11 saisons, il vieillit. Les situations possibles ont toutes été imaginées ou presque, alors, ça n'est pas simple de se renouveler. J'ai parfois l'impression de revoir les mêmes histoires que j'ai déjà vues auparavant, bien sûr, elles sont différentes, mais bon, leur ligne générale est la même. Par exemple, cette saison, les problèmes d'enfant de Calzona, Derek qui veut partir et Meredith qui ne veut pas (c'était déjà le cas après l'accident d'avion, non ?), une soeur pour Meredith (Lexie était déjà une sœur surprise, d'ailleurs, ils auraient au moins pu lui faire un frère, cette fois-ci lol), etc.


    Cette série vieillit et elle ne sera plus jamais ce qu'on a connu, c'est dommage, mais on n'y peut pas grand chose :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :