• Jesse Williams

     Après quelques mois d'accalmie dans une procédure de divorce plutôt houleuse, l'ex madame Jackson monte à nouveau au créneau dans le but de revoir la garde des enfants et obtenir plus d'argent.

    Premier problème, les enfants. Les ex-époux se partagent leur garde conjointement en fonction du planning de tournage de Grey's Anatomy. Selon les documents qu'elle vient de déposer au tribunal, Aryn Drake-Lee en a assez, elle veut un planning de garde cohérent, sans tenir compte du tournage. Elle affirme que la garde telle qu'elle a été appliquée jusqu'à présent a créé un manque de stabilité chez les enfants qui "ne savent pas d'un jour à l'autre si leur père exercera son devoir". Elle rapporte également que Jesse Williams ne respecte pas toujours le programme et qu'il annule souvent les moments qu'il doit passer avec ses enfants, pour seulement demander des visites de rattrapage pour la suite. Elle déclare enfin que son ex-mari ne lui fournit pas son programme de tournage et elle souhaiterait qu'il le fasse toutes les semaines.

    Deuxième problème, l'argent. Jesse Williams verse tous les mois 100.000$ de pension alimentaire pour ses enfants, ce que son-ex femme ne veut pas changer, argumentant que l'acteur continue de gagner de l'argent grâce à Grey's Anatomy. Elle compte aussi demander une pension alimentaire rétroactive de 737.605$, moins les 100.000$ déjà versés, soit un total de 637.605$. Elle suggère encore de réduire la pension alimentaire de 50.000$ par mois la concernant à 29.918$, somme qui lui serait versée au moins jusqu'en 2020. Elle souhaite également percevoir une pension alimentaire rétroactive de 251.602$.

    Dans son dossier, elle mentionne qu’elle était agent immobilier et qu'elle a arrêté de travailler pour aider Williams à faire progresser sa carrière. Depuis le divorce, elle a investi dans deux entreprises - We Buy Gold, LLC et The Jane Club - mais aucune ne lui a rapporté d’argent. Elle a également été impliquée dans une petite boutique de souvenirs mais son investissement a été plus important que les revenus.

    Drake-Lee demande également au juge d’ordonner aux deux parties de ne pas présenter son/sa partenaire aux enfants avant au moins six mois après le début de la relation. Elle ne veut pas non plus que les photos des enfants soient publiées sur les réseaux sociaux.

    Elle souhaite en outre conserver la demeure qu'elle a partagée avec Jesse durant leur mariage, ainis qu'une maison qu'elle a achetée à Brooklyn et une maison à Oakland dans laquelle elle a un intérêt. Drake-Lee souhaite que les royalties de Williams continuent d'être scindés et elle demande sa part du chèque de participation de 796.800$ que Disney a fait à l'acteur en 2017.

    Une audience aura lieu ce mois-ci pour fixer la date du procès. source

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :