• Jesse Williams

    Après que son ex-épouse ait introduit une nouvelle requête en vue d’obtenir une somme de 200.000$ pour régler les honoraires de ses avocats, Jesse Williams n’a pas tardé à riposter. Ce divorce n’est pas près de se régler à l’amiable !

    Selon les documents déposés au tribunal, l’acteur demande au juge de de rejeter la requête d'Aryn Drake-Lee, invoquant le fait qu’il lui a déjà versé 270.000 $ pour ses frais juridiques, un montant que le tribunal a déterminé en jugeant que c'était plus que suffisant. De plus, il souligne qu’il verse à son ex-femme 100.000$ par mois à titre de pension alimentaire, et que donc elle est parfaitement en mesure de régler elle-même les honoraires de ses avocats, ainsi que ceux du comptable judiciaire qu’elle a engagé pour préparer la procédure de divorce. Enfin, Jesse accuse son ex d’utiliser sa pension alimentaire pour acheter des œuvres d'art au lieu de payer ses avocats.

    C’est pour toutes ses raisons qu’il demande au juge de rejeter la requête de Drake-Lee, argumentant que "ce divorce n’est pas une rente sans contrepartie", et suggérant à son ex de payer ses propres factures à l'avenir. "Aryn a réussi à se soustraire à trouver un emploi intéressant, préférant plutôt vivre confortablement de sa substantielle pension alimentaire et économiser de l'argent tout en insistant pour que seul Jesse doive payer les frais du procès pour les DEUX parties dans cette affaire" argumente l’avocat de l’acteur, avant d’ajouter : "Aryn prétendra probablement qu'elle perd de l'argent avec ses entreprises, mais même en supposant que ce soit vrai, Jesse ne devrait pas être lésé en raison des mauvais choix d'investissement de son ex-femme". source - source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :