• Katherine Heigl récidive !

    A l’occasion de la sortie de son dernier film en France, Katherine Heigl a donné de nombreuses interviews à la presse francophone, nt celle-ci à un magazine suisse.

    Voilà deux ans qu’elle a rendu la blouse d’interne qu’elle a longtemps portée dans Grey’s Anatomy, mais elle ne serait pas contre un petit retour aux sources, histoire de savoir ce qu’Izzie est devenue. Mène-t-elle une brillante carrière dans un autre hôpital que le Seattle Grace, comme l’espère Katherine Heigl? Pour l’instant, impossible de savoir si les producteurs envisagent son retour, même en guest star. En attendant, l’actrice se consacre au cinéma. Après Bébé mode d’emploi puis 27 robes, elle change de registre pour incarner Stephanie Plum, une chômeuse qui décide de devenir chasseuse de primes pour améliorer l’ordinaire, dans One for the Money (Recherche bad boys désespérément en v.f.).

    Est-ce le fait de devenir mère qui vous a poussée à raccrocher la blouse du Dr Stevens ?
    L’arrivée de Naleigh dans ma vie a effectivement eu une grosse incidence sur ma façon de gérer ma carrière. Avec mon mari (ndlr: l’acteur Josh Kelley), nous souhaitions absolument profiter de ces instants de bonheur. Passer du temps avec notre enfant plutôt que sur un plateau. Grey’s Anatomy me laissait très peu de liberté. Je fais partie de ces femmes qui estiment que l’on ne peut pas courir deux lièvres à la fois. L’envie de materner a été plus forte qu’un plan de carrière ou la manne financière que m’offrait la série. Et vous savez quoi ? Je ne le regrette pas !

    On a évoqué, à un moment, une ambiance détestable sur le plateau…
    Mon départ n’a rien à voir avec l’ambiance, la qualité intrinsèque du show, les scénarios ou l’évolution de mon personnage. J’avais tout simplement envie de tourner la page – MA page – sans froisser qui que ce soit.

    Votre démission a fait l’effet d’un électrochoc…
    Je n’ai pris personne en traître. Nous étions en pleine procédure d’adoption avec mon mari quand j’ai pris cette décision. La production a bien essayé de trouver une solution, notamment en aménageant un emploi du temps qui concilierait à la fois mon rôle de mère et mon métier d’actrice, mais nous nous sommes très vite rendu compte que ça ne pouvait pas coller; il y aurait eu des répercussions négatives pour tout le monde. Comme je ne voulais pas de traitement de faveur ni bouleverser le planning des autres, j’ai préféré tirer ma révérence.

    Avez-vous conscience d’avoir déçu des millions de fans à travers le monde ?
    Déçu ? Je trouve le mot un peu fort ! Les téléspectateurs avaient l’habitude de me voir sur leur écran. Quand on supprime un meuble dans son salon, on le remarque pendant quelque temps, et puis on finit par oublier que ce meuble était là. C’est la même chose à Hollywood: nous, les acteurs, nous sommes interchangeables. (Rires.)

    Souhaiteriez-vous revenir dans «Grey’s Anatomy» ?
    Pourquoi pas ? Izzie et moi, nous nous sommes quittées un peu trop rapidement. Un retour dans cette série qui m’a tout apporté est envisageable. Je suis même prête à faire quelques suggestions aux scénaristes pour légitimer ce come-back. On verra bien…

    Hormis un planning chronophage, quelle a été votre grosse frustration après ces années passées sur le plateau de «Grey’s Anatomy» ?
    Ma plus grosse frustration est de ne pas avoir été choisie pour être au générique des films Sex and the City. Et ce pour des raisons purement vestimentaires. Les filles qui jouaient dans la cultissime série portaient des escarpins Manolo Blahnik et des fringues de grands couturiers, alors que moi, pendant presque six ans, j’ai dû me résigner à porter des blouses bleues mal taillées et des sabots blancs en caoutchouc… Je plaisante, bien sûr ! (Rires.)

    Est-il vrai que vous étiez raide dingue amoureuse de Patrick Dempsey avant de le retrouver sur le plateau de la série, où il incarne le Dr Mamours ?
    Oui, Patrick, c’est le gars qui me faisait fantasmer dans le film Cant’ Buy Me Love quand j’avais 15 ans. Je rêvais alors de mettre le grappin sur un mec comme ça ! Je voulais avoir le même à la maison ! Source


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :