• Kelly McCreary

    Dans une interview accordée à BuzzFeed News, Kelly McCreary raconte comment elle a obtenu le rôle de Maggie Pierce dans Grey’s Anatomy, quelle est sa relation avec Ellen Pompeo et Richard Pickens Jr et bien d’autres choses.

    1. Avant d’être dans Grey’s Anatomy, Kelly McCreary a eu un petit rôle dans Scandal.
    Mais son personnage a mordu la poussière après deux apparitions. Les deux séries de Shondaland ont la même directrice de casting, Linda Lowy. "J’ai eu de la chance parce que mon expérience dans Scandal a été vraiment positive. Et il a été rapporté à Shonda que je n’avais pas été une emmerdeuse. Et il s’est avéré qu’elle appréciait mon travail. Donc, je pense que ça m’a mis dans la position d’avoir le rôle de Maggie.

    2. Elle connaissait l’importance de Grey’s Anatomy bien avant de passer son audition.
    Dans Grey’s, nous pouvons tenir comme acquis que Meredith Grey, une femme blanche, a une sœur noire. Après tout, sa mère blanche avait eu une liaison durant plusieurs années avec un homme noir, ce que, encore une fois, nous tenons pour acquis. Il est facile d’oublier à quel point Shonda Rhimes a eu un impact, sinon révolutionné, ces perceptions. Mais Kelly n’a pas oublié. "Je n’ai pas vu beaucoup de femmes qui me ressemblaient à la télévision quand j’étais jeune. Je me souviens quand j’ai vu Grey’s Anatomy pour la première fois, je suis restée bouche bée. Regardez ça ! Voilà un personnage principal asiatique qui n’est pas le faire-valoir, et voilà une femme amoureuse d'un homme noir. C’est juste réel pour la première fois." Elle trouve que ça a une importance planétaire. "Le divertissement est l'une des plus grands exportations de l'Amérique. Et les histoires que nous racontons sur les gens disent au monde comment penser à ces gens. Plus ça devient normal de voir des gens d’une couleur ou d’un genre sexuel auquel on ne s’attend pas, dans des emplois auxquels on ne s’attend pas, ou parlant d'une façon à laquelle on ne s’attend pas, plus ça cultive un sentiment que nous nous mêlons plus que nous nous séparons. Il y a un grand danger de penser à nous comme des personnes différentes les unes des autres comme nous l'avons vu lors des derniers récents évènements. Avouons-le, la norme de la beauté occidentale est blanche, très maigre et cheveux longs. Et je ne ressemble pas à ça ! Mais je me vois toujours comme attirante, et de toute façon, ça ne devrait avoir aucun rapport avec le fait que je peux avoir un travail."

    3. Quand elle a passé l’audition, elle pensait que son personnage s’appelait Claudette.
    "Son nom était Claudette dans les faux sides, dont je ne savais pas qu’ils étaient faux" dit-elle en faisant référence aux très courtes parties du scénario qu’on donne aux acteurs pour leurs auditions. "Je savais qu’elle était adoptée, qu’elle serait un personnage récurrent, et qu’elle allait faire partie d’une très importance storyline. C’était tout ce que mon équipe m’avait communiqué." Après avoir obtenu le rôle, Kelly est arrivée sur le plateau. "Claudette n’était pas le nom de mon personnage. Je me suis dit, ‘Attendez une minute, qu’est-ce qui se passe ?’"

    4. Avant la lecture du scénario du final, on a dit à Kelly que Shonda Rhimes voulait lui parler. Elle ne savait pas du tout pour quelle raison elle avait été convoquée.
    Shonda Rhimes est allée droit au but. "Elle m’a dit, ‘Donc, vous êtes l’enfant illégitime d’Ellis et de Richard Webber’. Je me suis dit, ‘Oh c’est important’. J’étais en effervescence. J’étais assise à la table de lecture avec mon petit secret. J’avais été présentée comme la guest-star de l'épisode, et ils étaient tous très aimables et chaleureux. Mais moi, je pensais, ‘C’est un moment spécial pour tout le monde. C’est le dernier épisode de la saison, et c’est le dernier épisode de Sandra Oh. Je suis tout au fond dans cette scène dans la vue d'ensemble. Donc, j’ai lu avec tout le monde et en fait, je ne savais pas ce qui allait arriver, parce que c’était une lecture à froid pour tout le monde. On parcourait le scénario tous ensemble et quand on est arrivé à ce moment où Maggie dit, ‘Oui, le nom de ma mère est partout dans cet hôpital. Ellis Grey… L’avez-vous connue ?’, je me souviens avoir regardé de l’autre côté de la table et les premiers visages que j’ai vus étaient ceux de Jesse Williams et de Sara Ramirez, et ils faisaient, ‘Ohhhhhhhhhhhhhhhh’. Il y a eu une cacophonie pendant trente bonnes secondes. J’étais simplement assise à à me dire, ‘Heehee !’”

    5. James Pickens Jr l’a aidée à rester calme dans ses premiers épisodes.
    "Mes premières scènes étaient avec Jim Pickens, qui joue Webber. Et il est vraiment aussi chaleureux et aimable que le chef parait l’être. Et en passant, c’est un acteur phénoménal, et dans les premiers jours où j’étais nerveuse, c’était un environnement parfait pour me fondre dans le personnage et me fondre moi-même dans le monde de Grey’s."

    6. Grey’s existe depuis 2005, donc les acteurs ne font pas la fête ensemble tous les soirs.
    "Tout le monde a été très gentil avec moi et m’a soutenue. Mais j’ai vraiment atterri à Los Angeles en me disant, ‘Hé, où est l’équipe ? Quand allons-nous tous sortir ? Est-ce qu’on ne va pas aller boire un verre après le travail pour apprendre à se connaitre ? J’ai appris très tôt que, oui, ils avaient fait tout ça… il y a dix ans. Cependant, il y a des choses géniales dans le fait que la série existe depuis si longtemps, les gens savent ce qu’ils font. C’est une machine bien huilée à bien des égards. Chacun a ses routines, et leurs relations qu’ils entretiennent au travail. La série est vraiment bien établie."

    7. La relation Maggie-Meredith a commencé de façon désastreuse – comme les téléspectateurs le savent – et Kelly et Ellen Pompeo ont commencé à faire connaissance.
    "C’est amusant parce qu’avec Ellen, Maggie et Meredith ont connu des débuts si fougueux que, je ne sais pas, peut-être il y avait une part inconsciente de moi qui se disait, je commence à pouvoir connaitre Ellen. Je sais toujours que ça va être une scène géniale quand je la joue avec Ellen. Mais oui, il y a eu quelque chose à propos de ce truc Maggie et Meredith, au début, qui m’a fait réaliser récemment, ‘Je vais aller parler à Ellen, je vais trainer avec Ellen aujourd’hui’. Elle m’a dit très, très clairement que la porte de sa caravane serait toujours ouverte, et elle est disponible pour parler et pour travailler sur des trucs."

    8. Kelly a commencé comme guest-star mais elle est devenue une actrice régulière. C’est le travail le plus permanent qu’elle ait eu en temps qu’actrice.
    Kelly est impatiente de creuser dans Maggie, et de s’installer "pour une transformation vraiment longue, lente et dynamique. Maggie va essayer de comprendre qui est Meredith, et aussi quel genre de personne est Richard, qui était Ellis aussi. J’imagine que ça demande un certain courage de chercher des réponses à des questions telles que celles-là. Et je pense que Maggie finira par avoir un amoureux." Ce sera pour Kelly une nouvelle expérience, en tant qu’actrice. "J’ai toujours été curieuse de savoir comment les acteurs négociaient ces relations entre eux. Et ce qu’on arrive à apprendre sur soi aussi. Il y a certainement quelque chose d’égoïste ou narcissique dans ma curiosité. Quand vous révélez les craintes et les vulnérabilités de votre personnage, vous arrivez à voir ces choses-là en vous aussi. Comme j’ai compris et entendu dire à propos de Grey’s, les murs ont des oreilles et tout ce qui pourrait arriver dans notre vie personnelle, on pourrait le voir jouer, peut-être pas pour notre personnage mais avec quelqu’un dans la série. Ça m’a vraiment intimidée au début. Mais j’ai changé d’avis. Ça pourrait être vraiment sympa à voir, d’être confronté à ça et d’y faire face. Je pense que pour moi, c’est la chose principale dans ce rôle. Je n’ai jamais eu un rôle de cette importance avant. Tout est un défi." Source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :