• Kevin McKidd

    Kevin McKidd a récemment accordé une interview à une chaine payante de télévision britannique.

    Cela fait 8 ans que Kevin est dans la série mais il a toujours l’impression d’être le petit nouveau. Il ne peut pas croire que 8 ans se sont écoulés. Il avait rencontré Shonda Rhimes l’année précédant son arrivée dans Grey’s, lors d’une audition pour Private Practice. Il venait de terminer une autre série. La production l’a appelé pour lui dire que Shonda voulait le voir pour un nouveau perso dans Grey’s. Ils se sont revus et il suppose qu’elle l’a apprécié puisqu’il a eu le rôle.

    Jamais il n’aurait pu penser que la série allait durer si longtemps. Quand il est arrivé en saison 5, les autres acteurs étaient persuadés que ça allait encore durer 2 ans maximum. Le fait que ça dure encore, c’est extraordinaire, une vraie bénédiction. Il n’a jamais eu un travail aussi stable. En général, les acteurs ont une vie précaire faite de boulots temporaires ; donc il se sent vraiment privilégié.

    Si le public adhère autant à la série, c’est parce que celle-ci aborde des thèmes universels : l’amour, la mort, les difficultés de la vie, le fait de se battre pour devenir une meilleure personne. C’est aussi un brillant mélange de comédie et de drame avec du pathos et des moments très émouvants ou très drôles. C’est un cocktail très satisfaisant d’éléments auxquels les gens peuvent réagir. Sans parler de la qualité de l’écriture : le niveau n’a jamais baissé et c’est la preuve du talent de Shonda et des scénaristes qui sont toujours aussi passionnés.

    S’il est devenu réalisateur, c’est parce qu’on le lui a proposé. C’est quelque chose qui l’a toujours passionné. Il a demandé s’il pouvait observer et assister les réalisateurs de la série pour essayer d’en tirer des leçons. Un jour, une opportunité s’est présentée : les réalisateurs de la série sont réservés un an à l’avance et l’un d’eux a demandé à être libéré pour pouvoir réaliser un pilote de série. Comme Kevin venait de réaliser un web épisode de Grey’s Anatomy, la production lui a annoncé qu’il allait réaliser un épisode de la série. La perspective l’a terrifié, il n’en a pas dormi pendant un mois. Après cela, on lui a demandé d’en faire un autre et c’est comme ça que ça a commencé.  

    Réaliser des épisodes de Grey’s lui semble facile parce que tout le monde s’entend très bien. De plus, en général, les acteurs aiment être dirigés par d’autres acteurs, parce qu’ils pensent que celui qui les dirige comprend ce que c’est que d’être devant la caméra. La plupart des réalisateurs ne voient que le résultat final tandis qu’un acteur qui réalise aidera les acteurs à atteindre ce résultat avec des suggestions, des indices ou des idées.

    Il n’a pas envie de choisir entre les deux. Jouer la comédie sera toujours son premier amour. Il a d’abord été comédien de théâtre et il est devenu acteur de télévision. Il finira probablement par revenir au théâtre. Mais la réalisation est une deuxième carrière. Il ne dit jamais jamais donc ça pourrait peut-être devenir son métier principal dans la deuxième partie de sa vie, mais il reviendra toujours vers la comédie.

    Son épisode préféré de Grey’s Anatomy est le final de la saison 6, avec la fusillade. Très bon travail de réalisation. Episode très dramatique, très intense et sans doute le final de saison le plus satisfaisant, le plus captivant.


  • Commentaires

    1
    Loubia
    Jeudi 3 Novembre 2016 à 18:12
    C'est bien, il dit lui-même que ça fait longtemps qu'il n'y a pas eu de final aussi captivant, c'est vrai, et ça fait loin...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :