• Krista Vernoff justifie les départs

    Dans une interview accordée à Variety, Krista Vernoff est revenue sur les départs de Sarah Drew et Jessica Capshaw et sur la réaction des fans qui a suivi.

    Vernoff a fait partie des scénaristes pendant les sept premières saisons de la série et elle est revenue l'an dernier dans le rôle de showrunner. A son retour, elle a déclaré qu'elle voulait apporter à Grey’s "la dent comique" qu’elle avait affûtée pendant qu’elle travaillait pour la série Shameless. "La série était devenue un drame beaucoup plus sombre et beaucoup plus sérieux", dit-elle. "Maintenant, il est temps de ramener la lumière. Le gouvernement fait le mort, les gens ont besoin de secours. Je suis donc venue apporter de la joie, de la comédie et de la légèreté."

    Elle a également prendre des décisions "compliquées et pénibles" comme de se séparer de deux stars de la série, Jessica Capshaw et Sarah Drew. "On avait 14 acteurs réguliers dans la série et c’est un nombre ingérable d’acteurs réguliers pour qui écrire des histoires" dit-elle. "Rien n’a le temps d'atterrir. Ce n’était pas gérable. J'ai donc pris des décisions compliquées et difficiles la saison dernière, mais j'ai toujours 10 acteurs réguliers qui sont là depuis longtemps et qui me permettent d’inviter des guest-stars pour jouer avec ces acteurs réguliers. Les guest-stars sont souvent essentiels pour que les choses restent innovantes et animées, pour donner une nouvelle énergie aux gens. De nouveaux personnages pour rebondir."

    Cette décision a déclenché une réaction brutale sur Twitter, qui, elle le reconnaît, a très fortement heurté, car elle l'a pris très personnellement. Elle a admis qu'elle avait du mal à faire face aux critiques entourant les départs de Drew et Capshaw. "Au début, mon approche était mauvaise, c'est-à-dire que j’ai lu les critiques sur Twitter et je les ai prises vraiment personnellement", a-t-elle expliqué. "Et j'en ai parlé à John Wells, qui est un homme très généreux et un mentor pour moi parfois, et je lui ai dit : 'Oh mon dieu, ils me tuent', et il a simplement ri et m’a dit : 'Qu'est-ce que tu fous sur Twitter ? Tu es folle ?'Et après, Shonda Rhimes m’a dit plus ou moins la même chose. Les réseaux sociaux peuvent vraiment être un cercle vicieux parce que vous voulez engager le dialogue avec les fans. Vous voulez qu'ils soutiennent la série. Vous voulez mener la conversation. Mais c’est aussi très difficile de vivre dans cet espace quand la négativité commence à revenir vers vous. J'aime les fans et j'aime bien discuter avec eux. Je pense que c'est l'une des joies. Mais vous ne pouvez pas rester sain d'esprit, car une personne pourrait ne pas avoir d'emploi et passer toute la journée sur Twitter à vous enfoncer. Cela peut devenir profondément démoralisant, et en tant que scénariste, votre cerveau est vraiment, vraiment, vraiment affecté par ce qui est écrit. C’est ce que j’ai remarqué à propos de moi et de mes collègues scénaristes. Les paroles ne me touchent pas comme les mots. Ainsi, à un moment donné, j’ai juste dû couper les notifications.

    "Rien n’a pas été facile là-dedans, mais je pense que c’est juste et que je dois me tenir débout dans la tempête", dit-elle.

    Cette saison, promet-elle, ressemblera plutôt o une comédie romantique, puisque Meredith trouve un nouveau petit ami, Karev devient le nouveau chef par intérim de la chirurgie, le triangle amoureux entre Owen, Amelia et Teddy se complique, et une histoire d'amour avec le le premier chirurgien masculin ouvertement gay de la série, le Dr Nico Kim (Alex Landi), est présentée. "C'est sexy. C'est marrant. C’est émouvant. C’est profond. C’est léger", dit-elle. "Et je vais dire délicieux." source - source


  • Commentaires

    1
    Maxune
    Lundi 1er Octobre à 19:31

    Ingerable ? Effectivement mais pourquoi elles et pas d'autres ? De luca sert à quoi ? Catherine avery ? 

      • Sarahfan
        Lundi 1er Octobre à 21:23

        Exactement ! En plus, elle en vire 2 pour en engager une autre tout de suite (Teddy) et on sait très bien que les deux nouveaux médecins vont devenir des réguliers s'ils plaisent au public. Et si c'est pas eux, ce sera des autres. Le prochain mec de Meredith sera un régulier c'est sûr, et donc on aura le même nombre de réguliers pour finir !

        Elle est comme sa patronne, c'est une mytho !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :