• Martin Henderson

    Au tour de Martin Henderson de donner des détails sur son arrivée dans Grey’s Anatomy.

    Il y a environ 8 ans, il a tourné un pilote pour Shonda Rhimes, Inside The Box, un genre de Grey’s Anatomy situé dans le monde du journalisme à Washington, mais ça n’a pas été choisi par la chaine. Environ deux ans plus tard, il a joué dans la série Off The Map, produite également par Shonda, qui a été annulée. L’année dernière, on l’a appelé pour lui dire que Shonda voulait le voir. Ils ont discuté de Grey’s et d’un nouveau médecin. Ça l’a enthousiasmé. Il y a réfléchi pendant un petit moment et il s’est dit que ce serait quelque chose d’amusant à faire. Il a rappelé Shonda pour dire qu’il était intéressé mais qu’il ne savait même pas qui était son personnage. Elle lui a répondu qu’elle ne le savait pas non plus. Il a été déconcerté parce que ce rôle l’engageait pour quelques années et il se demandait ce que Shonda attendait de lui. Elle lui a assuré qu’elle allait y réfléchir, qu’elle voulait l’intégrer lentement pour observer sa dynamique avec les autres acteurs et voir avec qui ça marchait bien. Il a eu l’impression que d’était une sorte d’expérience sociale devant des millions de personnes. Shonda a essayé des choses qu’elle trouvait bonnes pour lui et qui allaient plaire au public. Ça a été une sorte d’improvisation.

    Il avait regardé la série au début et ça l’a aidé à prendre sa décision d’une certaine façon. Quand il a accepté le rôle, il a regardé quelques épisodes récents. Ce qui l’a excité dans la série, en tant que téléspectateur mais aussi en tant qu’acteur, c’est qu’il y a plusieurs styles. Il y a des scènes très dramatiques, sur la vie et la mort et les relations amoureuses, mais il y a aussi des scènes drôles. Il apprécie que la série passe de l’un à l’autre. Il trouve cela important surtout quand on signe un contrat de longue durée. Il espère que le personnage de Riggs va lui permettre d’avoir une grande variété de scènes. Il refuse de dire pour combien d’années précisément il a signé.

    Son épisode préféré est celui où Meredith transporte un pénis dans une glacière. Il trouve qu’il y a quelque chose de drôle dans le mot pénis. Il avoue avoir l’humour d’un gamin de 12 ans.

    Il a fait ses débuts dans une série médicale. Maintenant qu’il est dans Grey’s, il y pense assez souvent. Quand il a des problèmes pour jouer une scène, il se retire dans un coin sombre du plateau pour réfléchir. Récemment, il s’est dit qu’il faisait la même chose qu’il y a 20 ans, mais de l’autre côté du Pacifique. C’est un peu bizarre.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :