• Retour sur les autres départs de la série

    Ceux qui regardent Grey's Anatomy depuis longtemps ont vu de nombreux médecins faire leurs adieux à la série. Si certains ont droit à des funérailles télévisées en bonne et due forme, d'autres disparaissent sans laisser de trace, amenant les fans se demander ce qu'il est vraiment arrivé. Ce nouvel extrait du livre de Lynette Rice va leur apporter quelques réponses.

    Pas de grandes révélations toutefois, si ce n’est peut-être en ce qui concerne Jerrika Huston. Et rien sur Isaiah Washington (qui fera peut-être l’objet d’un chapitre particulier)

    Lorsqu'une série dure aussi longtemps que Grey's Anatomy, il est naturel de s'attendre à ce que la plupart des acteurs - si ce n'est tous - veuillent un jour s’en aller. Quel que soit le salaire, le fait de jouer le même rôle année après année peut avoir un impact émotionnel (et parfois physique). C'est le même sentiment pour les scénaristes : combien d'opérations chirurgicales épuisantes et de mauvaises relations un personnage peut-il endurer avant d'être à court d'histoires ? À la télévision, tout le monde a une date d'expiration.

    Si vous avez de la chance - ou, plus précisément, si vous vous appelez Sandra Oh - vous avez droit à un adieu parfait. Après avoir fait savoir à Shonda Rhimes qu'elle souhaitait partir à la fin de la saison 10, Sandra Oh avait une requête très importante pour son dernier épisode, qu'elle a confiée à Entertainment Weekly en 2014 : "S'il vous plaît ! Je voudrais que mon personnage reste en vie."

    Sandra Oh: Même si j'ai donné beaucoup de ma vie au personnage, elle m'a sauvée et m'a aidée à devenir l'artiste que je suis. Si Shonda ne me demandait pas de revenir pour la fin de la série, je lui ferais du mal.

    Shonda Rhimes: J'ai trouvé intéressant que, de tous les personnages, Cristina ait la fin la plus heureuse que je puisse imaginer.

    Elle ne plaisantait pas. La plupart des départs de la série ont été étonnamment abrupts ou entourés de mystère et/ou de controverse. C'est le cas de Jerrika Hinton : après qu’elle ait cessé de jouer le rôle du Dr Stephanie Edwards en 2017, il y a eu des rumeurs persistantes selon lesquelles sa relation avec Ellen Pompeo - plus précisément, la façon dont Hinton aimait prendre des photos personnelles sur le plateau sans demander la permission de Pompeo - avait précipité son départ de la série. Hinton a refusé d'aborder la situation pour ce livre, mais ses commentaires à Natalie Abrams pour EW à l'époque semblaient suggérer que la situation était un peu plus compliquée que le fait qu'elle ait simplement décidé un jour de partir.

    Norman Leavitt: Jerrika riait toujours, mais elle était peut-être un peu naïve. Elle n'avait pas beaucoup d'expérience, alors peut-être qu'elle ne comprenait pas tout à fait le pouvoir qu'Ellen avait. Si elle avait dit, "C'est bon si je prends ces Polaroids ?" Ellen aurait probablement répondu, "Ok." Mais en prenant des photos sans demander la permission d’Ellen, vous vous exposez à un désastre.

    Shonda Rhimes: Les acteurs évoluent différemment, et quand une actrice comme Jerrika vient me voir pour me diire qu'elle veut essayer quelque chose de nouveau sur le plan créatif, j'aime honorer sa demande. Jerrika a partagé tellement d'elle-même avec Stephanie, et je suis incroyablement fière du chemin que nous avons parcouru ensemble. Si je suis triste de voir Stephanie quitter le Grey Sloan Memorial, je suis impatiente de voir ce qui attend Jerrika.

    Quant aux autres membres du cast, ils ont reçu leur lettre de licenciement d'une multitude de façons et pour une multitude de raisons.

    Tessa Ferrer (Dr Leah Murphy): Shonda et Betsy, que j'adore, étaient brillantes, et elles ont été vraiment gentilles avec moi. Elles m'ont appelée pour me dire : "On t'aime. Nous n'avons plus besoin de ton personnage. C'est tout." C'est comme ça que ça s'est passé.

    Steven W. Bailey (Joe le barman): Je ne l'ai jamais su. Je n'ai jamais été officiellement supprimé ou quoi que ce soit. C'est simplement devenu une question d'économie, comme beaucoup de choses à Hollywood. Ils ont simplement déterminé que je n'apportais aucune valeur ajoutée à la série, donc ils ne voulaient pas me payer.

    Sarah Utterback (infirmière Olivia): Je me souviens avoir été à une lecture du scénario et avoir découvert que je partais. Vous êtes là en personne, vous lisez et vous dites, "Oh, c'est ça. C'est ça." Et tout le monde vous regarde en se disant, "C'est ça. C'est un au revoir à Olivia."

    Nora Zehetner (Dr Reed Adamson): Je savais que la storyline de mon personnage se terminait, mais je ne savais pas que j'allais mourir, plutôt que de partir vers un autre hôpital. Je n'avais aucun contrôle là-dessus. Si j'avais pu, j'aurais sauvé un bébé ou autre chose avant de mourir au lieu de coucher avec Mark Sloan.

    Kim Raver a quitté la série de façon plutôt abrupte dans la huitième saison pour revenir dans la quatorzième saison et y rester indéfiniment. Son premier adieu dans la série était déchirant car, alors le Dr Teddy Altman pleurait son mari décédé, Henry (Scott Foley), elle dit à son ancien amant Owen (Kevin McKidd) qu'elle le déteste.

    Jeannine Renshaw: C’était difficile de trouver des histoires pour Kim à cette époque. On voulait qu'Owen soit avec Sandra Oh, alors on se demandait qui il allait choisir ? Cristina ou Teddy ? C'était de plus en plus difficile de lui trouver une place dans les histoires. Ce n'est pas de sa faute, mais une fois qu'Henry est mort, c'était une histoire tellement émouvante, tellement captivante, et j'ai eu l'impression que nous ne lui avions pas donné beaucoup d'autres choses qui auraient pu se transformer en une histoire.

    Kim Raver: J'ai appelé Shonda et j'ai dit, "N'est-ce pas un peu trop dur ?" Elle m’a fait comprendre que je n’avais pas le choix. La situation devait être tellement douloureuse que Teddy ne pouvait même pas exprimer son chagrin et la seule personne avec laquelle elle pouvait le faire était elle-même. J'ai été anéantie quand le personnage de Scott est mort, mais c'était tellement merveilleusement compliqué avec Cristina et Owen. C'était une incroyable complexité, et c’était un cadeau.

    Brooke Smith a été très appréciée des fans pour son interprétation du Dr Erica Hahn, une chirurgienne cardiothoracique surnommée "la nouvelle Burke". Après avoir couché avec Callie pour la première fois dans la saison 5, Erica a prononcé ce qui a été affectueusement surnommé le "discours des feuilles" pour avoir comparé leur expérience sexuelle au fait de mettre des lunettes pour la première fois quand on est enfant. Erica regarde Callie les yeux pleins de larmes et déclare : "Tu es des lunettes. Je suis tellement gay." Peu après le tournage de cet épisode, la décision est prise de virer Smith de la série. Elle n’a rien vu venir.

    Brooke Smith: Je sais que Shonda était très heureuse de la scène des feuilles. Ce qui a suivi, c'est un message de l'assistante du directeur disant qu'elle voulait me voir après le tournage. J'avais la clé de ma Prius dans la main pendant tout ce temps. Je me souviens que je la serrais. J'ai été totalement prise au dépourvu. Quand elle m'a dit que j'allais être licenciée ou virée ou peu importe, j'ai demandé, "Quand ?" Et elle m'a dit : "C'est votre dernier épisode." On était déjà en train de le tourner. Je me suis dit : "Que va-t-il m'arriver ?" Je sais qu'il s'est passé pas mal de temps entre le moment où on m'a annoncé la nouvelle et celui où l'épisode a été diffusé... J'avais vraiment l'impression que l'ordre venait d'en haut. C'était clair que Steve ne m'aimait pas. Je veux dire, je me souviens qu'il est venu visiter le plateau environ deux semaines avant que je sois virée. Je me souviens avoir demandé : "C’est qui, ce type ?" Quelqu'un a répondu, "Comment ça, c’est qui, ce type ? C'est le patron d'ABC !" Eh bien, sûrement, me suis-je dit, il va venir se présenter, n’est-ce pas ? Il ne l'a jamais fait.

    Mark Wilding: Steve McPherson a pris sa décision et c'était fini. Elle est partie. On nous a dit qu'il ne l'aimait pas, alors débarrassez-vous d'elle. Alors, on avons imaginé une storyline en six épisodes pour la faire disparaître de la série. Mais il nous a dit, "Non, vous ne comprenez pas. Débarrassez-vous d'elle maintenant." On a dû le faire ici et maintenant.

    Stephen McPherson: Je ne me souviens même pas qui est Brooke Smith. C'est pourquoi j'ai quitté le monde du spectacle et que je le déteste. J'ai pitié des gens comme elle - un blâme illusoire et une haine dirigée vers les autres dans le but de se sentir mieux. Je n'ai rien eu à voir avec quoi que ce soit la concernant, même pas le casting. Lorsque vous êtes dans une position comme celle que j'occupais, il y a un assaut quotidien de haine dirigée contre vous, car les gens veulent rejeter leurs propres échecs sur quelqu'un.

    Brooke Smith: J'ai adoré Erica Hahn. Je l'ai trouvée géniale. Je me sens mal qu'elle n'ait pas eu des adieux appropriés. Je me souviens m’être dit à l'époque, "Oh mon Dieu, quel coup. Comment j'en suis arrivée là ?" Je suis toujours blessée par l’attitude de Shonda, parce que je n'ai plus jamais entendu parler d'elle après ce jour-là. Je suppose qu'une partie de moi a pensé que peut-être, juste peut-être, elle n'aimait pas le personnage et qu’elle m'avait virée. Je n'en ai aucune idée. Mais si c'était un ordre venu d'en haut ou autre, j'aurais espéré qu'elle se battrait un peu plus pour ses personnages.

    Shonda Rhimes: Sara Ramirez était une incroyable actrice comique et dramatique et nous voulions être capables de jouer avec sa magie. Malheureusement, nous n'avons pas trouvé que la magie et l'alchimie avec le personnage de Brooke pouvaient durer sur le long terme.

    Faire ses adieux à Eric Dane, alias McSteamy, a également été particulièrement difficile pour les scénaristes. Bien qu'il soit un chirurgien esthétique très respecté, Mark Sloan a surtout apporté de la légèreté - et une belle paire d'abdominaux - dans les couloirs du Seattle Grace.

    Shonda Rhimes: Lorsque Mark Sloan est apparu pour la première fois dans Grey's Anatomy au cours de la deuxième saison, l'idée initiale était de lui faire jouer un épisode. Mais aucun d'entre nous n'avait prévu ce qui allait se passer une fois que nous aurions choisi Eric Dane. Le Mark Sloan d'Eric n'était pas seulement dragueur et beau gosse, il était coquin et sexy, mais aussi complètement conscient de ses lacunes en matière d'émotions et de contrôle de soi. Le Mark Sloan d'Eric était assez intelligent pour savoir qu'il était un salaud et assez sexy pour que le public croie en lui malgré tout.

    Eric Dane et Chyler Leigh ont fait des étincelles, malgré leur différence d'âge. Mais leur amour n'était pas destiné à durer : Lexie est morte dans l'accident d'avion à la fin de la huitième saison parce que Leigh voulait quitter la série pour poursuivre d'autres projets, tandis que Mark a succombé à ses blessures de la même catastrophe l'année suivante. Dans une déclaration faite à l'époque, Shonda Rhimes a donné l'impression qu'il s'agissait d'une décision qu'elle et Dane avaient prise ensemble, si ce n'est de Dane seul : "C'était le bon moment pour lui. J'aime Eric, et Eric et moi travaillons ensemble depuis longtemps, donc c'était doux-amer. Je suis heureuse qu'il puisse continuer et faire d'autres choses". Mais l'économie a peut-être eu beaucoup plus à voir avec son départ.

    Jeannine Renshaw: Tout le monde voulait garder McSteamy en vie. C'était un personnage merveilleux à écrire, très drôle. Je pense que personne ne voulait qu'il meure. Si je me souviens bien, ça a été une question de budget. Nous devions nous débarrasser de quelqu'un. Donc je pense que personne ne voulait tuer personne. Chyler avait demandé à partir, alors on a senti que... ouais, c’était le moment du point de vue de l'histoire. Vous devez perdre des gens dans cette série.

    Shonda Rhimes: J'aime croire que Mark est avec Lexie quelque part. Que ces deux personnages passent l'éternité ensemble, à avoir la relation qu'ils n'ont jamais pu avoir de leur vivant.

    Lorsque la décision a été prise de tuer le personnage de T. R. Knight dans le final de la cinquième saison, cela a mis fin à une longue période, qu’on a dite inconfortable, entre lui et Rhimes. La tension a semblé commencer après qu'il ait annoncé son homosexualité après l'incident avec Isaiah Washington.

    1. R. Knight: Je pense que Shonda était inquiète de voir ma déclaration sortir si vite après l'événement initial.

    Shonda Rhimes: J'ai dit, "Si tu veux faire ton coming out, c'est génial. Nous te soutiendrons totalement." Et puis il est parti pour réfléchir réfléchi, et il est revenu pour dire : "Je vais faire cette déclaration." Je me souviens avoir dit à Betsy Beers, "C'est notre jour de plus grande fierté. T.R. a fait son coming out, et j'ai dû lui dire que cela n'affecterait pas son personnage", parce qu'il avait peur qu'il fasse son coming out et que George devienne soudainement gay. J'ai dit : "On ne va pas faire ça." L'idée qu'un acteur gay ne puisse pas jouer un homme hétéro est insultante.

    Mais Knight a vu son temps à l’écran diminuer dans les saisons quatre et cinq, alors quand est venu le moment de discuter de l'avenir de son personnage avec Rhimes, il a dit qu'il préférait partir.

    1. R. Knigh: Il arrive un moment tout simplement où ça devient vraiment évident que passer à autre chose est la meilleure décision.

    Shonda Rhimes : Je n'avais pas fini de raconter des histoires pour lui. on avait l'habitude de plaisanter en disant que George serait la dernière personne à quitter l'hôpital en tant que chef de la chirurgie. J'ai regardé son visage et il était vraiment sûr de sa décision.

    Katherine Heigl: J’ai trouvé que ce n’était pas la bonne décision. J'avais l'impression que certains des problèmes pouvaient être résolus, regardés différemment ou tolérés, parce qu’il faisait du bon travail à bien des égards.

    Mark Wilding: Je pense simplement qu'il voulait partir pour faire autre chose, franchement. Je ne sais pas s'il était heureux dans la série à ce moment-là. Je ne pense pas qu'il y ait eu une rupture de communication, mais plutôt qu'il ne voulait plus être dans la série.

    1. R. Knight: Mon expérience de cinq ans m'a prouvé que je ne pouvais faire confiance à aucune des réponses qu’on m’a données sur George… Je n'ai jamais fait de demandes, du genre "Tu fais ça, ou sinon". J'ai toujours été très respectueux. Dans n’importe quel processus créatif, il va y avoir des désaccords.

    La décision de jeter George sous un bus après avoir sauvé un inconnu n'a pas été facile à prendre pour les scénaristes.

    Mark Wilding: C'est notre premier personnage important à être tué. On est toujours confronté au dilemme de le faire aller dans un autre hôpital ou de le faire mourir de façon héroïque. Voilà ce qu'il en est de la série : on voulait de vrais rires, mais on voulait aussi des moments vraiment émouvants, pour que les gens soient vraiment touchés et émus.

    Jeannine Renshaw: Vous devez perdre des gens dans cette série. C'est ce qui est tellement génial avec Shonda. Elle était prête à perdre des gens et à les faire mourir, ce qui était inédit et rafraichissant. Et puis Game of Thrones a commencé à faire la même chose et tout le monde a parlé de la volonté de Game of Thrones de tuer des personnes. Je me suis dit : "Shonda fait ça depuis toujours dans Grey's Anatomy."

    Jenna Bans: C'était vraiment difficile de savoir quoi faire. En tant qu'e scénariste, vous vous rendez compte que tant de gens aiment les personnages et vivent avec eux ; c'est une énorme responsabilité de trouver comment leur faire des adieux qui, à défaut de rendre les fans heureux, seront satisfaisants du point de vue de l'histoire. George part rejoindre l'armée vers la fin de la saison et il a un horrible accident. Meredith s'occupe de ce patient défiguré et blessé. Et à la toute fin, il écrit du doigt sur sa paume la façon dont ils l’appellent tous depuis la saison 1, 007. C'est à ce moment que Meredith réalise que c'est lui. Je pense que lorsque Shonda a présenté cette histoire, nous avons tous eu des frissons.

    Mark Saul: Je me souviens juste que je suis resté bouche bée quand j'ai lu ça la première fois. C'était tellement intelligent et déchirant. C'est sorti de nulle part pour moi, et j'ai été très impressionné par la capacité des scénaristes à écrire ça.

    En fait, Knight n'avait pas besoin d’êtres sur le plateau pour ses derniers épisodes. N'importe quel figurant aurait pu porter la prothèse qui défigurait son visage. Mais Knight était déterminé à travailler jusqu'à la fin.

    Norman Leavitt: C'était tout bonnement bizarre, tout ça. C'était vraiment inconfortable et T.R. n'avait pas besoin d'être là. Il a choisi de le faire. Il est adepte de la méthode Actors Studio.

    Tom Burman: Il voulait quitter la série, alors ils l'ont véritablement jeté sous le bus. Il ne s'est jamais plaint une seule fois, et quand on lui a recouvert toute la tête, il ne s'est jamais plaint une seule fois. Ils l'ont puni pour avoir voulu quitter la série. Mesquin, hein ?

    Jenna Bans : Bien que ce soit complètement tragique, il est mort au service des autres. Nous avons senti que c'était une partie très importante de son personnage. Et non seulement il partait pour rejoindre l'armée, mais il a été renversé par un bus parce qu'il poussait quelqu'un d'autre hors du chemin. Nous avons pensé qu'il était mort en héros. C'était quelque chose que nous voulions donner à ce personnage, collectivement, dans la salle des auteurs.

    Nicole Rubio: C'était vraiment triste pour plein de raisons. De toute évidence, c'était quelque chose qu'il s’est senti obligé de faire. Quand quelqu'un part pour essayer d'autres choses, on lui souhaite bonne chance. J'ai aimé ce George. J'ai aimé travailler avec T.R. ça m’a donné le sentiment qu’on commençait à perdre les fondations. Les fondations commencent à bouger un peu. Et après ça, peut-on maintenir cette fondation avec le reste des briques ?

    1. R. Knight: Il y a eu tellement d'expériences merveilleuses. [Après avoir fait beaucoup de théâtre, j'ai pu passer cinq ans avec des gens vraiment remarquables, et j'ai pu explorer constamment le jeu devant une caméra pendant cette période. J'ai tellement appris de Grey's en tant que personne, et aussi en tant qu'acteur, que cela influence tout, mais d'une manière dont je suis vraiment reconnaissant. Cela me laisse avec le cœur très reconnaissant et plein de gratitude.

    Rhimes a essayé de convaincre Knight de revenir dans des flashbacks pour les premiers épisodes de la saison 6, mais en vain. Les fans ont tout de même eu droit à un dernier regard sur leur George adoré, et c'était à couper le souffle : il se tient tranquillement en uniforme tout en regardant Izzie debout dans l'ascenseur, vêtue de sa robe de bal rose.

    1. R. Knight: Pour moi, c'était vraiment puissant. J'ai pensé que c'était la meilleure façon de quitter la série.

    Dix ans, c'est long pour une série - demandez à Sandra Oh - et ce n'était donc pas une surprise que Sara Ramirez soit prête à jeter l'éponge à la fin de la douzième saison. Mais la façon dont elle l'a fait était très inattendue, à la fois pour les fans et pour Shonda Rhimes. Tout d'abord, l'actrice a tweeté : "C'est la fin du Docteur #CallieTorres @Saison 13 #Grey's Anatomy. Merci à tous pour ces montagnes russes enrichissantes et inoubliables !" Puis elle a publié une déclaration disant : "Je suis profondément reconnaissante d'avoir passé les 10 dernières années avec ma famille de Grey's Anatomy et d’ABC, mais pour l'instant, je fais une pause bienvenue." Plus tard, Rhimes a révélé au Vulture Festival à New York qu'elle avait appris la décision de Ramirez seulement trois jours avant que l'actrice ne rende sa décision publique.

    Rhimes n'a jamais voulu que ses actrices, y compris Ramirez, se sentent mal à l'aise pendant les scènes de sexe. Si elles ne voulaient pas se montrer dénudées, elles avaient toujours le choix de rester cachées sous les couvertures. Mais Rhimes ne voulait pas non plus laisser Ramirez saboter ses propres scènes intimes en se complaisant dans le doute.

    Sara Ramirez: J'étais souvent nue cette saison-là [quand Callie sortait avec George]. Ils m'ont mise en sous-vêtements, pour l'amour de Dieu. Je me sentais mal à l’aise et grosse. J'ai dit à Shonda Rhimes, "Meuf, il y a tellement de cellulite sur ce plateau." Elle a souri et a dit, "Travailles-y." Elle ne voulait pas entretenir mes insécurités. C'est une belle chose.

    Mimi Melgaard: Je pense que tout le monde a des moments d'insécurité. Peu importe que vous soyez célèbre ou non. Vous vous dites toujours, "Argh !" J'étais là pour m'assurer qu'ils étaient beaux, et ils étaient beaux, croyez-moi. Nous avons tous eu une très bonne relation de travail.

    Pourtant, les avis divergeaient sur la question de savoir si la série hypersexualisait Callie. Bien que naturellement belle, Ramirez était plus maquillée que les autres actrices, ce qui n'a pas échappé à la chaîne ni à Rhimes.

    Norman Leavitt: On nous faisait remarquer que ses cheveux étaient trop longs ou trop courts ou trop... quelque chose. Ses joues brillantes ou ses lèvres étaient bizarres. Sara était une fille formidable, vraiment merveilleuse, mais je pense qu'elle manquait d'assurance. Certaines autres actrices sont vraiment séduisantes et ont un gros ego. Les actrices sont drôles, parce que sans en faire beaucoup, elles peuvent faire en sorte qu'une autre actrice se sente vraiment peu sûre d'elle.

    Jaicy Elliot (Dr. Taryn Helm): Je pense que c’est important d'en parler, parce que tout le monde est tellement beau dans le cast et tout le monde est tellement mince. Tout le monde est incroyablement impeccable. Quand j’étais plus jeunet, je me serais certainement sentie plus forte en voyant un personnage de taille normale dans une série aussi emblématique. Je reçois beaucoup de réactions de personnes qui se sentent représentées. Je pense que c'est vraiment important, car nous sommes à une époque où les images changent et où les gens s'ouvrent à des réalités différentes. Dans la vie, je suis en bonne santé, je fais du sport et je mange sainement, mais il est important que les gens sachent que les opportunités ne sont pas réservées aux personnes d'un certain type ou qui rentrent dans une certaine case.

    Callie, comme Cristina, a connu une fin heureuse : elle s'est réconciliée avec Arizona et a retrouvé Penelope à New York.

    Tony Phelan: Je suis particulièrement fier d’avoir installé une relation entre une femme lesbienne et une femme bisexuelle dans le salon des Américains. Nous avons fait en sorte que ces deux personnages tombent amoureux, se marient, aient des enfants et se séparent. Et je pense que c'est la relation dans laquelle beaucoup de gens se sont profondément investis, et je crois que cela a beaucoup contribué à faire de ce genre de relation quelque chose que les gens de l'Amérique moyenne peuvent maintenant comprendre.

    Mais même Ramirez a semblé indiquer qu'il y avait autre chose avec son personnage. Après que Rhimes ait révélé qu'elle avait essayé de la faire revenir pour les adieux de Jessica Capshaw dans la quatorzième saison, mais qu'elle a été bloquée par CBS, la chaine pour laquelle Ramirez travaillait dans Madam Secretary, l'actrice a pris le temps de poster ce tweet en 2018 : "Pour info, @CBS n'a été que courtois et généreux avec moi. Ils sont disposés au retour de Callie ! La balle est dans le camp de @ABCNetwork." Elle a ajouté le signe de la main/paix et des émojis en forme de cœur violet.

    Sara Ramirez: Shonda et moi avons convenu de continuer à discuter, et elle sait que je suis d’accord de le faire.

    Lesley Goldberg: Le départ de Sara a été une grande surprise. De nombreux observateurs du milieu, moi y compris, ont pensé qu'un tweet cryptique qu'elle a posté en avril 2016 était une tentative de tirer parti de son nombre important de fans pour soutenir les négociations de contrat en cours. Un mois plus tard, elle était partie, et le chapitre de l'un des exemples les plus importants de la télévision en matière de visibilité LGBTQ+ a été clôturé. Callie et Arizona ont été le premier mariage lesbien en prime-time à la télévision.

    Shonda Rhimes: Elle sera toujours chez elle à Shondaland.

    Si le départ de Ramirez a blessé les fans, la nouvelle du départ de Jessica Capshaw et Sarah Drew en 2018 a failli les tuer. Le timing n'était pas idéal : Ellen Pompeo venait de signer un contrat de deux ans à plus de 20 millions de dollars, qui la ferait rester dans la série jusqu'à la seizième saison. C'est ainsi qu'est apparu un récit selon lequel Drew et Capshaw avaient été abandonnées parce qu'"aucun producteur n'aime ajouter plus de dépenses au budget", a déclaré un cadre du studio. Les initiés ont insisté sur le fait que l'un n'avait rien à voir avec l'autre.

    Krista Vernoff: En tant que scénaristes, notre travail consiste à suivre les histoires là où elles veulent aller et parfois cela signifie dire au revoir à des personnages que nous aimons.

    Sarah Drew: La réponse qu'on nous a donnée était : "Nous vous avons fait vivre tellement de choses et je ne sais pas quoi vous faire vivre d'autre", et c'est une "décision créative, ce n'est pas une décision budgétaire". J'ai l'impression que je ne saurai jamais vraiment pourquoi. C'est comme ça. C'est juste que pour quelqu'un qui était dans la série depuis neuf ans, c'était étrange... J'ai dû dire "Je suis vraiment perdue" au moins dix fois pendant cette réunion... Quand vous êtes avec les scénaristes, vous essayez de trouver ce qui va secouer les choses et ce qui va les rendre inédites, rafraichissantes et intéressantes.

    Shonda Rhimes: Je serai à jamais reconnaissante à Jessica et Sarah d'avoir donné vie à ces personnages avec des performances aussi vibrantes et d'avoir inspiré les femmes du monde entier. Elles feront toujours partie de notre famille Shondaland.

    Sarah Drew: Honnêtement, pour moi, c’une perte de temps de spéculer. Cela ne m'aide pas du tout à essayer de comprendre. Dans l'après-coup, j'ai eu tellement de personnes qui sont venues me voir pour me dire, "Je suis tellement heureux que tu sois au moins en vie, ou bien, je suis tellement heureux qu'April ne soit pas morte." Pour le bien des fans, alors, oui, je suis contente. Elle a eu une fin heureuse. Elle a découvert sa nouvelle vocation, elle s'est mariée et ça l'a rendue vraiment heureuse et épanouie. Je pense que ça a fait du bien à beaucoup de fans.

    Et ça a fait du bien à Drew, aussi.

    Sarah Drew: Il y a eu tellement de belles choses qui sont arrivées à cause de la façon dont ça s'est passé. Je n'aurais pas connu le genre d'amour que j'ai reçu si j'étais partie à la fin de la série. Je n'aurais pas reçu de lettres de mes partenaires et des membres de l'équipe de production. Des fans n'auraient pas loué un avion pour survoler le plateau en disant : "On aime Sarah Drew et Jessica Capshaw." Ça a représenté tellement pour moi. C'est intéressant de voir comment les choses de la vie qui semblent vraiment difficiles peuvent finir par être belles. On me le rappelle constamment dans ma vie.

    Un acteur qui apparaît dans une série depuis le tout début devrait, au minimum, avoir sa propre affiche aérienne. Mais le temps a manqué pour organiser une quelconque fête d'adieu pour Justin Chambers, qui a annoncé de manière choquante en janvier 2020 qu'il quittait la série qui l'a rendu célèbre. Il n'y a même pas eu de dernière chance de le voir en blouse, puisque son dernier épisode avait été diffusé presque deux mois auparavant.

    Justin Chambers: Il n'y a pas de bon moment pour dire au revoir à une série et à un personnage qui a défini une si grande partie de ma vie au cours des quinze dernières années. Cependant, depuis quelque temps, j'espère diversifier mes rôles et mes choix de carrière. À l'aube de mes cinquante ans, j'ai la chance d'avoir une femme remarquable qui me soutient et cinq enfants merveilleux. Au moment de quitter Grey's Anatomy, je tiens à remercier la famille ABC, Shonda Rhimes, les membres du cast original, Ellen Pompeo, Chandra Wilson et James Pickens, ainsi que le reste de l'équipe, passée et présente. Et, bien sûr, les fans, pour cette aventure extraordinaire.

    Dans un épisode diffusé deux mois plus tard, il a été révélé par une série de lettres envoyées à Meredith que Karev avait quitté Seattle pour retrouver Izzie et leurs jumeaux.

    Krista Vernoff: Il est presque impossible de dire au revoir à Alex Karev. C'est aussi vrai pour moi et tous les scénaristes de Grey's Anatomy que pour les fans. Nous avons aimé écrire Alex. Et nous avons aimé regarder le portrait nuancé qu'en a fait Justin Chambers. Pendant seize saisons, seize ans, nous avons grandi aux côtés d'Alex Karev. Nous avons été frustrés par ses limites et nous avons été inspirés par sa croissance et nous en sommes venus à l'aimer profondément et à le considérer comme l'un de nos meilleurs amis. Il va nous manquer terriblement.

    Justin Chambers: Vous êtes dans une bulle, dans la série. Vous portez une blouse tous les jours, vous voyez à peu près les mêmes personnes tous les jours, dans les mêmes quatre murs, les mêmes studios, vous prenez le même chemin pour aller travailler. Pour moi, c'était une sorte de travail d'usine pour les acteurs. Vous pointez juste à l'arrivée et au départ. Ouais, je suppose que c'est sentimental, mais c'est un peu comme, "Ouah, je ne peux pas croire à quelle vitesse c'est passé."

    Plus d'un an plus tard, les fans ont été surpris d'apprendre que le rôle du Dr Andrew DeLuca joué par Giacomo Gianniotti avait pris fin. Son personnage a été mortellement poignardé dans l'épisode du 11 mars 2021, et il s'est vidé de son sang à l'hôpital.

    Giacomo Gianniotti: Je ne pense pas que les gens aient été prévenus avant, donc ça a été en quelque sorte une surprise pour tout le monde. On était tous sur Zoom, évidemment, et tout le monde a levé les yeux au ciel, les larmes aux yeux, choqués, la bouche en cœur, en disant : "Vous vous moquez de moi ?". Parce que, comme on le découvre, on ne sait pas ce qui se passe avant la toute fin. À ce moment-là, le scénario, pour protéger l'intégrité du scénario, ne disait pas s'il était mort ou non. Donc tout le monde était captivé, attendant la réponse. Je pense que ma dernière scène, si je me souviens bien, était m scène au bloc. Bizarrement, la fin de DeLuca, ça a été aussi ma fin. C'était émouvant. J’ai eu l’impression d’être vraiment blessé sur cette table, j'avais du sang partout et je me vidais de mon sang, et ça a rendu tout ça très réel. source


  • Commentaires

    1
    Jeanne
    Dimanche 19 Septembre à 13:37

    Faire virer quelqu'un parce qu'il ne demande pas la permission de prendre des photos !!!! Ellen Pompeo n'a vraiment pas de leçons à donner sur ka toxicité ! 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Flo
    Dimanche 19 Septembre à 13:44
    Quel est le rapport?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :