• Richard Flood

    Le départ de Richard Flood a été salué par un tweet de Krista Vernoff. "Richard Flood est un formidable talent. Nous lui sommes reconnaissants pour son travail nuancé et poignant dans le rôle de Cormac Hayes. Comme Hayes à Grey Sloan, il va nous manquer".

    Dans une interview avec Deadline, l’acteur a parlé de son départ, du tournage de sa scène finale et de ce qui l'attend.

    Comment s'est passé votre départ ? Quand avez-vous appris que Hayes pourrait quitter le Grey Sloan?
    C'est eux qui ont imaginé la sortie. Je n'ai su qu'à l'approche du tournage comment cela allait se passer, mais nous avions eu quelques conversations pendant l'été sur le déroulement de la saison, puis pendant la saison, nous avons eu d'autres conversations sur ce qui pourrait être bon pour la série et ce qui pourrait être bon pour moi. Le fait d'avoir passé trois ans dans la série me convenait, et je pense que l’intrigue du personnage, avec tous les développements de l'histoire, arrivait probablement à sa fin naturelle, et c’est formidable. J'étais très heureux que tout le monde ait ressenti la même chose, et qu'ils soient allés jusqu'au bout.

    Vous dites que vous étiez heureux. N'avez-vous pas eu des sentiments mitigés lorsque vous avez appris que vous alliez quitter la série ? Quelle a été votre réaction ?
    Honnêtement, j'en ai été très heureux. J'ai eu le sentiment que c'était le bon moment. Quand j'ai commencé, j'ai toujours pensé que trois ans dans un projet, c'était vraiment tout ce que je voulais faire. J'ai toujours envie de voir ce qu'il y a d'autre et d'essayer de me lancer dans différentes directions et de faire différents genres de séries télévisées et de films. Trois ans, c'était parfait pour moi, j'étais donc très heureux.

    Quelle part de vous-même avez-vous mise dans Hayes, vos expériences personnelles ont-elles influencé votre façon de l'interpréter et qu'est-ce qui vous manquera chez Hayes ?
    Oui. Evidemment. J'ai une certaine expérience de ce qu'il traverse dans sa vie personnelle, pas directement, mais indirectement, alors j'ai essayé d'y être sensible. Et quelle ressemblance ai-je avec lui ? Je veux dire, pas beaucoup. Il est beaucoup plus accompli que moi à bien des égards, beaucoup plus sûr de lui sous la pression - les médecins qui vivent dans cet univers doivent l'être. Ce que j'essayais d'apporter, c'est mon expérience de père et de mari. Quant à ce qui me manquera dans son rôle, je ne sais pas. Quand je termine quelque chose, je lâche l’affaire. C'est fait et les gens peuvent le voir, et je n'ai pas tendance à y revenir souvent. Je lâche prise, c'est derrière moi, une super expérience, et je passe à autre chose.

    Que pensez-vous de l'intrigue finale de Hayes et de sa décision de partir plutôt que de dénoncer son ami ou d'être complice de son plan ?
    Je pense qu'il a été placé devant un dilemme moral et, après avoir entendu comment d'autres personnes, en particulier Bailey, parlent d'Owen Hunt et du genre d’homme qu'il est et du type de famille qu'ils forment et de ce qu'ils ont fait, je pense qu'il comprend que, qu'il soit d'accord ou non avec ce que fait Hunt, cela vient d'un bon sentiment. Hayes est manifestement une personne très morale, il est très direct, honnête et droit, et il ne pourrait pas rester dans une situation où il aurait le sentiment d'être malhonnête et où sa seule option serait de partir. Je pense que c'est à ça que ça se résume. C'est sa seule option, dans son esprit, en tout cas.

    Comment s'est passé le tournage de vos dernières scènes lors de votre dernier jour sur le plateau ?
    Ça a été très sympa. Vous faites partie d'une série tellement importante avec tellement de personnages et de personnes, et ils ont tout vécu au cours des 20 dernières années environ, donc les personnages vont et viennent, je trouve que c'est tout à fait normal. Ça a été très agréable, et tout le monde a été très gentil. L'équipe de production, en particulier, a été vraiment adorable, ils m’ont fait beaucoup de compliments et ont été d’un grand soutien, tout au long de ces trois années. Donc, quand j'ai terminé ma dernière scène, tout le monde était là, et tout le monde a applaudi et a passé un peu de temps avec moi, ce que j'ai vraiment apprécié, mais en ce qui concerne les scènes, vous jouez juste votre rôle dans l'histoire, vous faites les scènes, et puis c'est tout. Vous passez à autre chose.

    L'intrigue générale de Hayes dans la série aurait probablement été différente si la pandémie n'avait pas eu lieu, car elle a changé toute la direction de Grey's Anatomy la saison dernière. Avez-vous pensé à ce que le personnage aurait pu devenir et à ce qui se serait passé entre Hayes et Meredith ?
    J'ai tendance à ne pas faire ce genre de choses. Je me contente de suivre le personnage, où il va et où les scénaristes et la série veulent qu'il aille. Je joue mon rôle et je fais mon travail et, avec un peu de chance, c'est ce qu'ils veulent. Mais oui, je pense qu'il y aura toujours ces interrogations. La saison dernière a été difficile avec le Covid, j'étais simplement heureux d'être sur un plateau de tournage, que nous ayons pu faire la série, je trouvais que c'était une véritable réussite pour toute l'équipe. Je suppose qu'on peut se demander s'ils se seraient mis ensemble, ou pas. S'ils s'étaient mis ensemble, est-ce que ça aurait fonctionné ? Je pense que les fans auraient aimé voir davantage cette dynamique - c'est bien sûr les réactions que je reçois - mais ce n'est pas vraiment à moi de le dire. L'équipe de Grey’s sait ce qu'il y a de mieux, et ils poussent la série dans la direction qu'ils estiment être la bonne, et mon travail consiste à jouer mon rôle du mieux que je peux, donc je ne remets pas trop ces choses en question.

    Quelles sont les prochaines étapes de votre carrière ?
    Il y a quelques choses qui se préparent, mais comme on dit, il y a loin de la coupe aux lèvres, donc je n'aime jamais parler de projets futurs à moins qu'ils ne soient décidés et que nous soyons prêts à tourner, mais il y a des choses à venir, des choses très intéressantes. Je suis à la recherche de quelque chose, évidemment, assez différent de ce que j'ai fait ces trois dernières années, et j'ai écrit ma propre série, ma première série, et elle est en train d'être montée en ce moment, ce qui est vraiment, vraiment excitant. C'est une série qui se déroule en Italie, où je vis depuis longtemps, donc c'est très excitant. C'est une série vraiment internationale, donc nous espérons que cela se concrétisera, et cela s'annonce bien, donc beaucoup d'options excitantes dans le futur.

    Quand vous repensez à vos trois années passées dans Grey's Anatomy, que pensez-vous de l'héritage de la série et du fait d'en faire partie ?
    C'est drôle, quand vous quittez quelque chose, ce n'est qu'à ce moment-là que vous réalisez que c'était quelque chose de vraiment significatif, ou que vous savez à quel point Grey's est une série importante et quelle part de l'histoire de la télévision elle représente, donc je suis simplement reconnaissant. Je suis reconnaissant à toutes les personnes impliquées, d'avoir fait partie de la série et d'avoir été autorisé à entrer dans ce club, ainsi qu'à tous les acteurs, à l'équipe et à tous les créatifs avec lesquels j'ai travaillé en cours de route. C'était vraiment un de mes rêves, donc je suis très heureux, je pense. Je suis heureux de la façon dont tout s'est terminé naturellement, et je suis sûr que je reverrai beaucoup de gens en cours de route, et je m'en réjouis aussi. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :