• Spoiler

    Lors d'une conférence sur la diversité, Krista Vernoff a dit de l'épisode consacré à Jo qu'il s'agissait de "l'heure de télévision la plus puissante à laquelle j'ai participé en 20 ans de carrière".

    Cet épisode, qui sera diffusé jeudi, aura pour sujet le consentement et il a été inspiré par le témoignage de Christine Blasey Ford sur le juge de la Cour Suprême des Etats-Unis, Brett Kavanaugh.

    Vernoff a précisé que c'était la seule fois où elle avait demandé aux scénaristes de la série. Habituellement, Grey's Anatomy s'attaque aux problèmes - comme l'épidémie d'opioïdes - de façon naturelle et en lien avec les histoires et la vie des personnages. "Avec ce qui s'est passé à la Cour suprême cette année, j'ai écrit aux scénaristes pour leur dire : 'Nous devons faire quelque chose au sujet du consentement. Ça me fait trop mal. Nous devons faire quelque chose'. C'est la seule fois où je peux dire que je suis venue avec un problème et où l'histoire a évolué ", a-t-elle déclaré. "Ce que ces grands scénaristes lui ont apporté, c'est énormément de caractère, d'humanité et de cœur." source


  • Commentaires

    1
    Maud
    Jeudi 28 Mars 2019 à 20:12

    Pour la première fois depuis très longtemps, les commentaires sur cet épisode sont élogieux (l'épisode a déjà été diffusé hier au Canada).  Bonne histoire, bon thème, bon jeu de Camilla Luddington et de l'actrice qui joue sa mère, peu d'interventions des autres acteurs, beaucoup de larmes. Que du bonheur !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :