• Spoilers

    Pauvre Maggie qui ne se doute pas de ce qui est sur le point de lui arriver !

    Avec la série qui revient au Grey Sloan Memorial après avoir séjourné la semaine dernière dans le Montana avec Japril, les prochains épisodes vont se concentrer sur la chirurgienne grâce au retour de sa mère Diane, laquelle vient se faire soigner pour le cancer du sein qu’elle a caché à sa fille. Oh et il y a aussi le petit problème de l’attirance grandissante entre Meredith et Nathan, l’objet de l’affection de Maggie, qui va finalement être amené à l’avant-plan.

    E! News a discuté avec Kelly McCreary pour savoir comment son personnage allait gérer le fait que son univers était en train de s’écrouler de tous les côtés.

    "Je pense qu’avant tout Maggie est la personne la plus brillante qu'elle connaisse" a dit McCreary au sujet de l’urgence de sauver la vie de sa mère. "Et elle va essayer de résoudre ses problèmes elle-même. Et bien sûr, quand vous essayez de tout faire vous-même, vous vous épuisez." On a l'impression que Jackson, le médecin choisi par Diane et la raison pour laquelle elle est venue à Seattle se faire soigner, va avoir quelque chose à dire à ce sujet.

    Et en ce qui concerne le petit problème de sa demi-sœur qui commence à fréquenter son béguin ? "C'est une mauvaise idée de garder des secrets. Ne le faites pas", a plaisanté McCreary. "Je ne pense pas que le public va avoir la réaction à laquelle il s’attend de la part de Maggie. Il faut relativiser."

    Par ailleurs dans l'épisode, Owen et Amelia règlent finalement leurs problèmes quand ils travaillent sur un cas de trauma ensemble, tandis que Bailey essaie de remettre sur pied sa relation avec Richard après l’avoir vous savez, poignardé dans le dos et lui avoir retiré le programme d’enseignement aux résidents Bonne chance, Bailey ! source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :