• Spoilers

    Rien ne ferait plus plaisir à Kelly McCreary que d'apprendre qu'en regardant l'épisode de cette semaine, nous avons eu besoin de la boite entière de mouchoirs en papier. "J'espère que vous allez être vraiment anéanti" a-t-elle déclaré. "Peu importe la relation que les gens ont avec leurs parents, j'espère qu'ils vont ressentir profondément ce que vit Maggie et qu'ils vont avoir de l'empathie pour elle."

    Après avoir appris la gravité de l'état de Diane dans “Till I Hear It From You”, Maggie entre dans “Be Still, My Soul” en étant accablé par tout un tas d'émotions. "Elle est terrifiée, elle a beaucoup de regrets concernant la façon dont elle a traité sa mère (avant de savoir la vérité) et elle a un sentiment de trahison parce qu'elle a été laissée en dehors du coup. Mais au fond, Maggie est une optimiste, et donc elle croit qu'elle et son équipe peuvent faire en sorte que sa mère aille de nouveau bien."

    Ce qui la fait aller droit à l’affrontement avec sa demi-sœur Meredith. "Maggie ne peut pas accepter quand Meredith lui dit que ce qu'elle veut ne fonctionnera pas" avertit McCreary. "Alors, elle s’en est pris à Meredith. Ce qui est en partie vraiment triste à regarder dans le drame qui se joue, c'est à quel point la réalité et la gravité de la situation sont apparents pour tout le monde, sauf pour Maggie. A cause des lunettes roses qu'elle porte et une certaine dose de déni qu'elle a en elle, elle ne peut vraiment entendre ce qu'on lui dit."

    A l'écran, à peut près tout le Grey Sloan est là pour Maggie, y compris son béguin, Nathan. Cependant, l'étreinte qu'on a vu dans la promo "n'a que peu de rapport avec l'affection qu'elle a pour lui" indique l'actrice. "Il s'agit plutôt de lui qui aide quelqu'un dans le besoin."

    Hors caméra, c'était pour McCreary et tout le cast la première expérience d'Ellen Pompeo en tant que réalisatrice. "ça a semblé naturel" de l'avoir à la réalisation, dit McCreary, qui ajoute que "Ellen avait la façon d’extraire des niveaux supplémentaires d'émotion dans le sens où elle a été capable de communiquer avec nous, les acteurs. Elle a eu également de super idées visuellement sur la façon de mettre en valeur l'histoire dans ces espaces qu'on était déjà tellement habitué à voir - la chambre d'hôpital, la maison - ou pour ajouter du symbolisme en filmant au-dessus de nos têtes ou en voulant que les scènes soient éclairées d'une certaine façon. Elle a été un peu visionnaire !" source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :