• Spoilers

    Dans une interview à TVLine, Kelly McCreary, qui a livré une magnifique performance dans l'épisode réalisé par Ellen Pompeo, revient sur ce que son personnage vient de vivre et ce qui l'attend dans cette fin de saison.

    On savait que la mère de Maggie n'allait pas bien. Donc ça n'a probablement pas été un grand choc de voir que, après que Maggie ait appris que le cancer de sa mère s'était répandu, ignoré les conseils de Meredith et incité sa mère à participer à un essai clinique douloureux, elle a quand même perdu sa mère. L'épisode s'est conclu avec Richard qui a fait la connaissance du père adoptif de Maggie et qui pardonne sa trahison à Bailey, et Meredith qui avertit Nathan que sa demi-sœur aura besoin d'elle pendant un bon moment (ce qui implique que leur rendez-vous devra attendre).

    Avez-vous été soulagée que Maggie ait pu faire la paix avec sa mère avant, vous savez, la fin ?
    Oui, ça a été une énorme source de soulagement. Elle devait être totalement du côté de Diane durant toute l'expérience. Mais ce qui sera intéressant à voir, c'est ce qui n'a pas été résolu lorsque Maggie arrivera à certains stades de sa vie dans le futur, comme quand elle va se marier et que sa mère ne sera pas là.

    Autant Maggie se soit déchainée contre Meredith dans cet épisode, il apparait que cette expérience partagée peut finalement les rapprocher.
    La solitude qui accompagne le fait de perdre un parent vous isole, je pense, alors Maggie passe beaucoup de temps à repousser les gens dans cet épisode. Mais, en fin de compte, ses sœurs [non seulement Mer, mais aussi Amelia] sont toujours là, peu importe ce qui se passe.

    Ce qui fait que ça va faire encore plus mal quand Maggie va enfin découvrir ce qui se passe entre Mer et Nathan.
    Absolument. Mais d'un autre côté, Meredith et Maggie ont vécu ensemble quelque chose de vraiment extrême, et je pense que tout ce qui concerne Nathan n'a eu aucune importance tout au long de cette période. Donc, quand cela survient, je pense qu'il s'agit de mettre "Oh, il y a ce type que j'ai aimé" en balance avec l'expérience de vie et de mort qu'elles ont partagée.

    Dans un précédent entretien, vous avez mentionné que Maggie est une optimiste. Est-ce que la mort de sa mère change ça ?
    Non. C'est ce que Maggie est dans son cœur. Je ne pense pas que cela va changer. Mais je pense qu'elle va prendre en compte ce beau conseil que sa mère lui a donné dans ses derniers instants, quand elle a dit à Maggie de vivre sa vie plus à fond et de se donner la permission d'être un peu moins rangée.

    Peut-être même moins rangée d'un point de vue romantique ?
    Eh bien, puisque tous les hommes célibataires [au Grey Sloan] sont dans des relations ambiguës en ce moment, s'engager avec n'importe lequel d'entre eux pourrait donner à Maggie quelque chose à faire. Je serais pour si ça donne à Maggie une chance d'être un peu moins contenue ! source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :