• Spoilers

    L'épisode de ce jeudi a marqué les débuts d'Ellen Pompeo en tant que réalisatrice mais l’homme du match, c’est Kelly McCreary dont le personnage a vécu la perte terrible de sa mère. L'actrice s'est entretenue avec TVGuide pour expliquer ce que cette perte représente pour Maggie et aussi à quel point cela lui a été d'un grand secours d'avoir Ellen Pompeo à la réalisation de cet épisode.

    Maggie passe par toute une gamme d'émotions dans cet épisode. Quelle a été votre réaction lorsque vous avez reçu le script et qu'avez-vous fait pour vous préparer ?
    J'ai su que cette histoire sortait de l’ordinaire. J'ai vraiment eu beaucoup plus de mal avec les épisodes précédents, car je me disais, ah pourquoi doit-elle être comme ça ? Ne sait-elle pas ? J'avais la même réaction que le public. Je me disais, "Pourquoi est-ce qu'elle doit dire ça ? C'est tellement méchant !" Ici, ça a été plus difficile, et je pense simplement que ça a ajouté plus de niveaux à ce que Maggie traversait alors qu'elle tentait de guider sa mère à travers cette expérience. Il y avait tout le regret de s’être comportée comme elle l’a fait et d'avoir eu ce malentendu, et la peur que le pire arrive. Il y avait juste un million de niveaux à jouer dans chaque scène, et c'est le rêve d'un acteur. Si ce n'est pas déjà là dans l'écriture, c'est exactement ce que vous essayez de créer pour vous, c'est le conflit interne, la vie intérieure d'un personnage. Tout était déjà là, donc c'était passionnant. Pour préparer, j'ai lu beaucoup de choses sur le cancer du sein et les traitements, juste comme l'a fait Maggie pour essayer de comprendre ce que les autres patients ont vécu. En d'autres termes, j'ai fait des recherches tout comme Maggie l’a fait en essayant de trouver comment soigner sa mère.

    Comment ça s’est passé avec Ellen en tant que réalisatrice de cet épisode ?
    Ellen est ma partenaire. J'ai aussi été dirigée par d'autres partenaires, mais au début, elle m'a demandé ce que je pensais, et je me suis demandé quels thèmes me venaient directement à l'esprit et auxquels elle pouvait penser au fur et à mesure qu'elle travaillait. Et l'isolement en a été une grande partie. Pouvoir apporter des contributions au processus d'un réalisateur, c’était très excitant, avant même d'arriver au tournage, ce qui demande toujours beaucoup de collaboration. Donc, ça a réellement été une expérience vraiment incroyable. Et ensuite, quand on était en train de tourner, je suis devenue très consciente du nombre de personnes dans la pièce avec moi, sans parler du monde et du public de Grey's Anatomy, qui ont probablement vécu quelque chose comme ça, la perte d’un être cher. Et c’est devenu encore plus urgent de continuer à travailler pour trouver tous les fragments de vérité émotionnelle dans cette histoire très spécifique pour que ce soit universel, de sorte que l'expérience de la perte d’un être cher puisse paraitre universelle.

    Maggie a soigné beaucoup de patients, mais elle n'a jamais eu un tel lien personnel avec un cas auparavant. Qu'est-ce que ça va lui faire, à la fois d’un point de vue personnel et en tant que médecin ?
    Je pense d'abord que le deuil viendra par vagues. Maggie est joyeuse et gaie par nature, et elle essaiera réellement de se remettre. Mais elle est aussi sensible. Elle sait que le chagrin est une chose réelle, et qu'elle devra prendre un congé et se soigner avec un peu de bonté et s'appuyer sur ses sœurs. Donc, tout cela sera vrai. Et puis, après ça, j'espère, on ne l’a pas encore vu, mais j'espère vraiment qu'elle prendra à cœur les derniers mots de sa mère. Même si je pense que Maggie est super amusante et qu’elle a une belle vie. [Rires] Peut-être qu'elle pourrait suivre les conseils de sa mère et se laisser aller un peu.

    Oui, sa mère lui dit de commencer à être "un peu paresseuse" et "une petite dépravée". Va-t-on voir ce aspect ?
    À quoi ça ressemblerait ? À quoi ça ressemblerait d'avoir une chirurgienne cardiothoracique paresseuse ? Je ne sais pas si je veux vraiment voir ça [Rires] S’écrouler sur le travail au bloc ?

    Elle tue accidentellement un patient ou quelque chose comme ça.
    [Rires] Exact. Elle a décidé de faire une sieste à la place.

    Saviez-vous que la mère de Maggie allait être présentée avec cette histoire précisément ? Avez-vous été déçue de ne pas voir plus de choses à propos de leur relation ?
    Je savais à l'avance que ce serait l'histoire de Maggie. Et alors, LaTanya a décroché le rôle, et elle est tellement formidable que, dans les derniers jours de tournage, on se disait, "Peut-être que Diane a une méchante soeur jumelle". [Rires] En essayant de préparer des moyens de ramener LaTanya. Et, oui, bien sûr, ça aurait été formidable pour le public de voir davantage les relations de Diane et de Maggie, mais je pense que le cadeau d'avoir eu le personnage pendant un certain temps, c’est que, pour moi en tant qu'actrice, maintenant, j'ai encore plus de choses à imaginer à propos de leur relation. J'ai encore plus de choses à ajouter à l’histoire personnelle secrète de Maggie et à comprendre comment le jouer dans chaque scène à l'avenir.

    Il y a eu une inversion de rôles, avec Maggie qui prend en charge le traitement de sa mère. On en apprend beaucoup sur elle dans cet épisode. Est-ce qu'il y a eu quelque chose qui vous a surprise ?
    Je pense que le côté d’elle que le public a vu, c’est... la raison pour laquelle elle est là où elle en est aujourd'hui. Elle est une très, très jeune chef de chirurgie cardiothoracique avec de nombreuses qualifications. Et elle est bien connue dans son domaine à un très jeune âge. Il faut beaucoup de détermination. Cela demande beaucoup de virtuosité. Il faut de la ténacité et de l’entêtement pour réaliser ces choses. Je pense que c'est ce qu’on voit émerger lorsqu’on la regarde essayer de gérer le traitement de sa mère. L’entêtement, la ténacité et la détermination sont vraiment de grandes qualités, mais il y a deux côtés à chaque pièce, et je pense que nous voyons l'autre côté.

    C'était tellement étrange de voir Bailey et Webber presque intimidés par elle.
    Oh, oui. Ils se soucient vraiment d'elle, mais ils se disent aussi, cette fille va nous arracher la tête si on ne fait pas ce qu'elle dit. [Rires] Et c'est pourquoi Maggie est là où elle en est aujourd'hui.

    Riggs est vraiment gentil avec elle. Est-ce que leur accolade réveille les sentiments de Maggie pour lui?
    Non. Ce câlin est la première fois où elle laisse quelqu'un la prendre dans ses bras. Alors qu'elle a repoussé tout le monde, c'est la première fois que la façade du tout va bien se décompose. Evidemment, c’est décomposé. Tout le monde peut le voir. Mais c'est la première fois qu'elle pense à le montrer. Et je pense, réellement, que c'est ce que ce moment montre. Maggie a, pour la première fois, perdu le contrôle, et je pense que ça n’a pas grand-chose à voir avec le fait que Nathan est dans sa chambre avec elle, mais plutôt avec le fait que la situation est très intense concernant la santé de sa mère.

    Meredith et Riggs ont décidé de mettre leur relation en pause pour le moment, mais quelque chose me dit que ça ne va pas durer. Comment Maggie va-t-elle réagir quand elle va découvrir que Meredith lui a caché ça ? Il semble que ses sentiments envers Riggs ne soient plus aussi forts qu'autrefois, mais Meredith lui a menti depuis longtemps à ce stade.
    C'est une période de temps plus longue, et c'est aussi un autre ensemble de circonstances. La mère de Maggie est morte aujourd'hui. Donc, la question de savoir si Meredith aurait dû lui parler ne concerne plus le fait qu’elle est avec Natham et que Maggie veut de lui. Ce n’est plus tellement le fait que Meredith a pris quelque chose que Maggie voulait. Il ne s’agit pas de Meredith qui prend le garçon pour lequel Maggie avait le béguin. Maggie a vécu un évènement qui rend ce genre de chose sans intérêt à ce stade. Je ne veux pas trop en dire sur cette histoire, car c'est l'une des principales questions à laquelle il faut encore répondre cette saison.

    Maggie et Meredith se sont pris la tête dans cet épisode mais semblent parvenir à se comprendre à la fin. Comment cette expérience les affecte-t-elle ?
    Je pense que ça va certainement rapprocher Maggie de Meredith, et d’Amelia aussi, avec la mort de son père. Même si les circonstances sont complètement différentes, elles partagent quelque chose qu'elles n'ont pas partagées auparavant, et cela va apporter un nouveau niveau de compréhension et d’intimité à leurs relations. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :