• Spoilers

    Imaginez que vous êtes acteur dans Grey's Anatomy et que vous découvrez que votre personnage va avoir une énorme tumeur cérébrale dans la prochaine saison. A en juger par la prédisposition de l'émission à faire sortir les personnages préférés de la façon la plus tragique, vous seriez plutôt inquiet, n'est-ce pas ? Peut-être même que votre agent commencerait tranquillement à chercher votre prochain rôle ? Pas Caterina Scorsone.

    L'actrice, dont le personnage, la neurochirurgienne, le Dr Amelia Shepherd, a appris qu’elle avait le type de tumeur que, ironiquement, elle aurait normalement été chargée de retirer, a déclaré que le diagnostic était apparu comme un soulagement. Finalement, elle a eu la réponse à certains des comportements erratiques de la chirurgienne très émotive au cours des dernières saisons.

    "Quand j'ai entendu parler de cette histoire, ma réaction initiale a été, ‘C’était ça !’ Parce que c'est évident que le comportement d'Amelia est passé d'un ‘Oh, elle est bizarre et elle fait des choses sauvages et audacieuses’ à ‘Que fait-elle ?’ d'une manière dérangeante", dit l'actrice, qui est dans la série depuis la saison 11, après quatre saisons dans Private Practice. "Elle a pris des décisions qui étaient simplement erratiques et pas cohérentes. Elles n'avaient aucune cohérence. Elle disait une chose, puis elle en faisait une autre et elle partait parce qu'elle avait peur d'une chose et elle déclenchait une dispute. Ça donnait l’impression que cela ne reflétait pas sa personnalité. Il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond."

    Donc, en fait, Scorsone était encline à demander ce qui se passait exactement. "Nous avons eu quelques conversations à ce sujet du genre, ‘Pourquoi fait-elle ça’", a-t-elle admis. "Donc, entendre qu'il y avait en fait une raison physique et médicale pour certains des comportements erratiques, c’était plutôt bien. Ça a fait disparaître beaucoup de mes questions."

    Même si on pourrait penser que cette histoire de tumeur était en préparation depuis des saisons – après tout, pourquoi la rendre erratique s'il n'y avait aucune raison derrière ça ? – Scorsone a révélé qu'elle avait laissée dans l’ignorance comme son personnage. Et elle a préféré ça. "Ça reste toujours un peu mystérieux, et en tant qu'acteur, tout le monde ne le fait pas, mais j'essaie de garder des œillères concernant ce que les scénaristes ont derrière la tête, parce que je ne veux pas démonter Amelia d'une façon aussi clinique, vous voyez ce que je veux dire ? Je ne veux pas savoir ce qu'elle ne sait pas", a-t-elle dit. "Donc, moi, je m’appuie sur ce qu'elle doit vivre, c'est-à-dire, ‘Depuis combien de temps est-ce que ça existe ? Où est-ce que je suis passée d’une mauvaise journée et je ressens une émotion’ à ‘j'ai vraiment une journée normale, mais mes émotions sont énormes et je réagis d'une manière qui crée plus de drame et de chaos ?' Je ne sais pas, je la laisse vivre dans ce monde boueux, car je ne sais pas depuis combien de temps la tumeur est un facteur dans sa vie."

    Cela dit, Scorsone se dépêche d’assurer aux fans de Grey's Anatomy qu'Amelia n'a pas été une sorte de zombie maîtrisée par la tumeur, depuis que nous l'avons rencontrée en 2009. " Ça ne dure pas depuis dix ans. C'est une chose que je voulais clarifier avec les auteurs et en être vraiment sûre. Les dix dernières années de la vie d'Amelia, elle n'a pas été le jouet de la tumeur", a-t-elle expliqué. "Elle a toujours sa personnalité, Amelia est Amelia. Souvent, une tumeur se développe silencieusement et elle ne commence à se faire connaître que lorsqu'elle pousse sur des structures, sur des organes ou des tissus, ce qui commence à compromettre tout le système. C'est ce qui s’est passé ici. Ce n'est pas comme si la tumeur avait commencé à se développer il y a dix ans et que depuis lors, Amelia est dans le coma. Ce n'est pas ça. Progressivement et subtilement, la tumeur a commencé à faire des ravages sur son système et on ne sait pas vraiment quand c'est arrivé."

    Concernant l'Amelia qui se réveillera après l’intervention invasive, Scorsone ne dit rien, mais elle a indiqué que les conséquences pourraient être plus énervantes que le diagnostic. "Ce n'est pas une promenade dans le parc, je pense qu'elle ne se réveille pas immédiatement après l'opération, prête à partir. Quand elle se réveille, c'est assez effrayant. C’est une situation critique pendant un moment" a-t-elle révélé. On ne sait pas dans quel état elle va finir. Son chirurgien, après qu'elle se soit réveillée et ce n'est pas tout à fait ce qu'ils espéraient, son chirurgien rassure tout le monde en disant que la période de convalescence est différente pour tout le monde et qu’ils devraient simplement se détendre et être patients, mais je pense que tout le monde est horrifié. Personne ne sait vraiment dans quelle mesure l’intervention chirurgicale va avoir un effet cognitif à long terme sur elle. Elle a certainement des symptômes très étranges quand elle se réveille. Aucun d’entre eux n’est inconnu mais c’est vraiment dérangeant."

    On n’en attendait pas moins de la part de Grey’s Anatomy. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :