• Spoilers

    Est-ce que Grey's Anatomy est sur le point de perdre un autre de ses personnages originaux ?

    Après qu'une promo de l'épiosde de cette semaine ait indiqué que Miranda Bailey pourrait peut-être faire une crise cardiaque, de nombreux fans ont craint que l'interprète du personnage, Chandra Wilson, puisse quitter la série médicale. Entertainement Wekkly et TVLine lui ont demandé ce qu'il en était.

    "Disons que Bailey a été stressée" a-t-elle répondu en riant, en évitant de spoiler. "Est-ce qu'elle s'en va ? Je crois que la chose à dire, c'est : Bailey a été stressée et elle a besoin de prendre soin d'elle".

    Les fans ne devraient probablement pas trop s'inquiéter pour sa survie, car l'épisode sert vraiment à décrire la façon dont les problèmes médicaux des femmes peuvent souvent être mal diagnostiqués - un scénario librement inspiré de l'expérience vécue par l'auteur de l'épisode, Elisabeth R. Finch, laquelle a eu un cancer. "Ce n'est pas directement lié à l'histoire de Finch, mais seulement à l'expérience de la maladie, à l'expérience des urgences, aux diagnostics et aux craintes qui découlent du fait que quelqu'un doit se faire soigner", dit Wilson. "C'est là que les similitudes s'arrêtent."

    "Ce dont nous voulions vraiment parler dans cet épisode, en particulier pour les femmes, ce sont les maladies cardiaques, la façon dont elles se manifestent, à quel point ça tue les femmes et comment être prise au sérieux lorsque vous arrivez aux urgences afin de pouvoir avoir un diagnostic correct et être soignée convenablement", poursuit Wilson. "C'est ce qui a toujours été à l'avant-plan de chacune de nos scènes, de la performance, ainsi que des conversations que Bailey a eues avec tous les personnages."

    Il est certain qu'une partie du stress qui a culminé en une potentielle crise cardiaque, vient du fait que Ben ait décidé de passer à une carrière plus dangereuse - le personnage de George se retrouvera bientôt dans Station 19, le spinoff sur les pompiers. "Elle n'a eu aucun problème à dire à quiconque J'écoutera qu'elle n'est pas du tout contente", dit Wilson. "Il a déjà changé de carrière une fois, renonçant à être anesthésiste pour devenir résident, parce que c'est censé être sa passion, et maintenant sa passion change à nouveau. Bailey n'aime pas l'instabilité. Elle aime savoir ce qui se passe ensuite et ce qui va se passer après ça. Même si elle ne contesterait jamais à personne l'opportunité d'étendre ses activités, d'explorer et d'être le meilleur, elle aime cependant que les choses soient cohérentes, donc elle n'est pas très heureuse avec son mari et le fait de ne pas pouvoir pas exprimer ce mécontentement avec les contraintes normales de la position qu'elle occupe, c'est beaucoup pour elle. "

    Wilson dévoile également que nous aurons plus d'informations sur l'enfance du personnage pendant l'épisode. "Il y a des choses qui sont révélées dans cet épisode à propos de l'éducation de Bailey qui vous font comprendre la personne que vous avez vue depuis le pilote. D'où elle vient, pourquoi elle se comporte de la façon dont elle se comporte, le genre de relations qu'elle a avec sa famille, le genre de relations qu'elle a avec les patients, la femme professionnelle et motivée qu'elle est. Vous avez un aperçu de ce qui a fait qu'elle est comme elle est." source

    Si quelqu'un devait savoir de quoi les médecins parlaient lorsqu'ils ont annoncé que c'était une crise cardiaque, ce serait Bailey. Mais dans l'épisode de ce jeudi, "elle arrive aux urgences [du Seattle Pres] en décrivant des symptômes physiques", a dit Chandra Wilson à TVLine. "Et ensuite il y a les réactions émotives du médecin. "Il pense qu'il la connaît parce qu'il a entendu parler d'elle et qu'il sait ce qu'elle a vécu dans sa vie", poursuit-elle. "Coupler cela avec le fait qu'elle est obsessionnelle-compulsive, et alors les gens commencent à cocher des boîtes mentales dans leur tête, ainsi que sur la carte en face d'eux, ce qui les éloigne complètement des symptômes physiques qu'elle a rencontrés !"

    Comme vous vous en doutez, cela rend Bailey folle. "Absolument !", dit l'actrice en riant. "Si quelqu'un était entré au Grey Sloan en disant ces choses, ils auraient été soignés en conséquence. Donc, elle ne comprend pas pourquoi cela ne se passe pas ccomme ça au Seattle Pres. Mais ce n'est que lorsqu'elle est dans cette situation sans avocat avec elle qu'elle comprend vraiment le dilemme. "C'est pourquoi c'est toujours très important d'avoir quelqu'un avec soi quand va aux urgences" explique Wilson. "Parfois, quand vous avez mal, ça peut être difficule de le dire clairement sans avoir avec vous une personne pour corroborer ce qui se passe."

    Dans un moment comme celui-là, Bailey pourrait vouloir s'appuyer sur son mari, au moins un peu. Malheureusement, "Ben est au piquet en ce qui la concerne", dit Wilson. "Elle ne maitrise toujours pas ses sentiments que le fait qu'il a simplement décidé de changer de carrière. Elle s'attend à ce que tout ce qui l'entoure soit aussi cohérent qu'elle ne l'est à moins qu'il y ait une urgence. Ce changement de carrière n'est pas une urgence, alors Ben ne se trouve pas dans le cercle de confiance en ce moment."

    Ce qui est dommage, car un peu de soins attentionnés - ainsi que le type de traitement qu'elle recevrait chez Grey Sloan - pourrait être exactement ce que le docteur a ordonné. "Quand vous commencez votre journée et que vous n'avez pas l'intention de mourir, alors tout d'un coup vous prenez votre mortalité en pleine figure, vous ne pouvez pas empêcher d'y penser", admet Wilson. "Mais ce n'était pas ce que Bailey avait prévu. Elle avait simplement prévu d'aller aux urgences et de se faire examiner, puis réfléchir à la suite, quelle qu'elle soit. Le plan n'était pas de subir une intervention cardiaque !" source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :