• Spoilers

    Dans cette autre interview, Krista Vernoff revient sur les storylines du 332e épisode et sur ce que ça va amener pour la suite.

    Félicitations pour avoir fait l'histoire de la télévision ! De quelle façon Urgences a-t-elle façonné Grey's Anatomy en ce qu'elle est devenue ?
    Urgences a brisé le moule des séries médicales, et c'était incroyable, c'était dramatique, et c'était juste une série télévisée révolutionnaire pour son époque. Et lorsqu'on était dans la salle des scénaristes dans les premières années de Grey's Anatomy, nos conversations étaient souvent, comment va-t-on se différencier de Urgences ? On ne voulait pas les imiter. Comment pouvait-on être dans le milieu hospitalier et le faire différemment de Urgences ? Dans les premières années de la série, on a rarement amené des patients aux urgences. Ils se présentaient généralement lors des tournées des patients. Du point de vue de la tonalité, on s'est penché sur la comédie romantique, qui, je pense, faisait partie du discours de Shonda depuis le tout début. Si je me souviens bien, quand elle a présenté le pitch de la série, elle a déclaré : "Nous avons le drame et l'excitation des urgences, mais un ton qui nous est propre, avec de la romance et de l'humour à parts égales." À la télévision, on construit toujours sur l'héritage des uns et des autres. Il y a eu MASH, puis il y a eu China Beach, et il y a eu de nombreux séries entre les deux, et il y a eu Urgences, qui a vraiment innové. Et Grey's Anatomy est ... On se serre tous les coudes.

    En abordant cet épisode en particulier, que vouliez-vous accomplir ou réaliser qui soit différent d'un épisode typique de Grey's ?
    Avec le 300e épisode, on a regardé en arrière. C'était un épisode très nostalgique. Il a rendu hommage à toute la longueur de la série. Avec cet épisode-ci, on a pris la décision d’aller de l’avant et de célébrer le chemin parcouru et le chemin qu’il nous reste à parcourir. Et ainsi, le discours de Bailey à Catherine sur le thème "On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve, mais personne ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve". Les gens nous aiment toujours, nous sommes toujours là, et il y a de quoi faire la fête, c'était vraiment le thème. On a organisé une fête pour célébrer cet événement important. Et on voulait faire quelque chose de différent de ce qu'on avait déjà fait auparavant. Il y a eu beaucoup de brainstorming, et ce qu'on a découvert, c'est qu'on n'avait jamais fait d'épisode sans médecine. Je pense que cet épisode est probablement un peu déroutant à regarder après 15 saisons de Grey's Anatomy. On ne cesse d'attendre la crise médicale qui ne vient jamais. C'est ainsi qu'on a décidé d'innover avec cet épisode, tout en préparant émotionnellement le terrain pour les storylines qui vont arriver.

    L'épisode a fait un bon travail en parsemant des fausses pistes, en particulier avec l'arrivée de la mère d'Alex, Helen Karev. J'ai cru que quelque chose n'allait vraiment pas jusqu'à ce qu'on révèle que, en fait non, elle avait raison à propos du feu.
    Je vous remercie. Et je dois dire que Andy Reaser, présent dans la série depuis plusieurs années, a écrit cet épisode et il a fait un travail extraordinaire en posant la question suivante : qui a déclenché l’incendie et toutes les causes d’incendie ont donné un peu de mystère - un peu pour nous induire en erreur. Andy l'a fait magnifiquement. Et Chandra Wilson, qui a réalisé l'épisode.

    En parlant d’avenir, il semble que vous adhérez pleinement à l’idée du couple Meredith-DeLuca. Est-ce la fin du triangle amoureux avec Link ?
    Le triangle amoureux avec Link est terminé.

    Est-ce que ça été une surprise pour vous que nous parlions de cette façon de Meredith et DeLuca ?
    Oui. Je pense que cela a été une surprise pour Meredith, et c’est ce qui est si joyeux à regarder, c’est ainsi que la vie nous surprend tout le temps. Chaque idée que nous avons de notre vie et de ce qui va arriver, nous avons toujours tort, et la vie nous surprend. Et DeLuca est arrivé et a surpris Meredith. Elle est déconcertée et ravie par la tournure des événements. Et je pense que vous voyez cela sur son visage. Mais tous les sourires que nous voyons chez Meredith sont vraiment une joie.

    Où en est Link maintenant ? Y a-t-il une autre histoire l'impliquant lui qui reste à explorer et dont vous pouvez parler ?
    Oui. Certaines des choses les plus excitantes et délicieuses que j'ai vues cette saison proviennent de Link dans les prochains épisodes, mais je ne veux pas dire ce que c'est.

    J'ai récemment demandé à Giacomo Gianniotti s'il croyait que Meredith et DeLuca étaient destinés à terminer ensemble. Quelle est votre position ?
    La seule chose dont je suis sûre, c’est que je ne vais pas commenter le dénouement de l'histoire de Meredith à ce stade-ci, et la raison en est qu’il n’ya pas de fin en vue pour cette série. On obtient toujours les plus hautes audiences d’ABC parmi la population. On est toujours leur série dramatique n°1 dans la tranche d'âge des 18 à 49 ans, avec 15 saisons. Donc, je ne suis pas en train de bâtir la fin de la série. Je suis impatiente, à l'instar de la conversation de Bailey et Catherine. On ne sait pas ce que la vie va nous apporter et nous sommes tournés vers l'avenir. Et donc, je ne commente pas la phase finale parce que pour moi, il n'y a pas de fin en vue.

    À la fin de l'épisode, on a rencontré pour la première fois le père de DeLuca, Vicenzo, qui a appelé Andrew sous son nom italien, Andrea. De quelle façon son arrivée inattendue va-t-elle bouleverser la situation ?
    Papa amène le drame. Si la garde-robe de papa suggère quelque chose, et l'arrivée, et l'italien que personne ne comprend - y compris Meredith. Meredith parle un tout petit peu italien, Meredith a suivi trois ans d’italien en premier cycle. Elle n'a pas compris pas plus que nous cette conversation qu'ils ont eue, alors quand le père de DeLuca est sorti de cette limousine, tout le monde, à l'exception des Italiens, a été complètement choqué. Papa amène le drame, c'est sûr, et c'est tout ce que je vais dire.

    Je me souviens que DeLuca a mentionné que son père était un chirurgien italien réputé mais corrompu, mentalement instable, et il n’est pas exactement ce qu’il était auparavant. Est-ce ce que vous explorez avec son arrivée ?
    Le père de DeLuca a des antécédents de maladie mentale et c'est une relation compliquée pour DeLuca. Et oui, ce sont quelques-uns des thèmes sur lesquels nous nous penchons.

    Amelia et Owen ont vraiment vécu des montagnes russes dans cet épisode. Amelia rompt avec Owen et il se retrouvent maintenant dans une situation où ils pourraient peut-être élever ensemble Leo. Est-ce que Leo est la grâce qui sauve leur relation ? Qu'est-ce que vous préparez ici ?
    Je ne veux pas dévoiler ce qui se passe dans le futur, mais je tiens à dire que je pense que cette histoire a été racontée de manière admirablement belle et que nous avons ressenti une telle joie quand Leo est rendu à Owen et Amelia, ce qui a été simultané avec le chagrin de "Wow, ils viennent juste de rompre, qu'est-ce qui se passe maintenant ?" Et je pense qu'Amelia a eu un vrai moment de lucidité à la fête lorsque Meredith a souligné que Teddy avait été dans la vie d'Owen et qu'elle y sera toujours. Et elle a réalisé que ce n'était pas un triangle amoureux, mais bien un cercle qui lui donnait le tournis, et elle en est sortie. Ce sera vraiment intéressant de voir ce qui se passe maintenant que Leo est de retour.

    Est-ce que l'histoire de Betty/Britney est terminée ? Êtes-vous satisfaite de la façon dont ça s'est terminé ?
    Peyton Kennedy est une jeune actrice incroyable, et donc, je ne sais pas. Je l'aime et j'aime le personnage. Je l'appellerai toujours Betty, parce que je pense que c'est son prénom préféré. Je l'aime et j'espère pour elle qu'elle sera sevrée et sobre et qu'elle retrouvera un peu de bonheur avec ses parents, qui ne sont pas de mauvaises personnes, je pense. Mais qui sait ?

    Et Teddy et Koracick. Quand avez-vous eu l'idée de les mettre ensemble ? J'apprécie vraiment leur dynamique et je ne m'y attendais pas.
    L'idée a émergé dans la salle des scénaristes plus tôt cette saison et on fait des essais avec des acteurs et leur alchimie lorsqu'on commence à construire quelque chose. On les mets ensemble dans une scène ou deux et on voit comment ça se passe. Et dès la minute où on les a mis côte à côte à la table de la séance de lecture, on s'est dit : oh, ça y est. Koracick fait ressortir une légèreté dans Teddy qui fait simplement plaisir à voir. Il la fait rire et elle mérite de rire. Je pense qu'elle fait la même chose pour lui. Nous avons beaucoup appris sur l'histoire de Koracick en tant que personnage et sur sa douleur personnelle, et c'est vraiment amusant de les voir s'apporter une joie mutuelle.

    Encore une fois, félicitations pour le record. Il ne semble vraiment pas que la série soit sur le point de se terminer.
    Il semble que cela pourrait durer éternellement et je pense que c'est ce qu'on espère. source

     


  • Commentaires

    1
    Héloise
    Vendredi 1er Mars 2019 à 23:54

    Je cite : "Le triangle amoureux avec Link est terminé."

    Ah bon il avait commencé ?

    Je sais que je me répète mais il n'y a eu aucun triangle amoureux entre Meredith, Link et Deluca. Cette storyline a été une véritable escroquerie. Il est temps qu'elle cesse de prendre les fans de la série pour des cons.

    La bonne nouvelle : il semblerait qu'on soit débarrassé de Betty ! Youpie

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :