• Spoilers

    Suite des explications de Krista Vernoff.

    Commençons par les licenciements. Bien entendu, le Grey Sloan ne va pas vraiment perdre Mer, Alex et Richard, n'est-ce pas ?
    (Rires) Ça a été un important tournant qu'on a pris, et je ne peux pas promettre que le Grey Sloan ne devra pas se passer de ces médecins, au moins pour un moment. Je veux dire, ils ont été virés !

    Qu'est-ce qui a poussé Meredith à dire si rapidement à DeLuca - quand il était derrière les barreaux, qui plus est - qu'elle l'aimait ? Avait-elle peur de ce qu'il ferait ensuite pour prouver son amour ?
    Je pense qu'elle le lui a dit parce qu'elle a eu le temps d'accepter la raison pour laquelle elle avait peur de le dire. Je pense aussi que, qu'elle en ait été consciente ou pas, DeLuca ne pouvait pas la suivre après pour en parler, alors elle peut encore le faire à son propre rythme.

    Ça a coïncidé avec le pire des scénarios, à savoir qu'il est en prison.
    Mais était-ce le pire des scénarios ? Parce qu'elle l'a dit (je t'aime), ce à quoi beaucoup de gens ne s'attendaient pas, et je pense que DeLuca ne s'y attendait pas. C'est effrayant pour elle, et il le comprend. Le fait qu'elle l'ait dit, c'est une importante, importante, importante évolution pour Meredith.

    J'ai vraiment été partagé en ce qui concerne Owen et Teddy : heureux de les voir heureux mais mortifié pour Koracick. Y a-t-il quelque chose que vous puissiez dire aux fans de Teddy/Tom pour les réconforter ?
    (Rires) Je dirais qu'on peut déduire de ce final qu'il y a plus de choses à raconter dans cette histoire. On n'a pas demandé à Tom d'aménager la chambre de bébé sans raison. Mais le fait est que très souvent dans la vie, les histoires d'amour compliquées ont un prix. Il y a des dommages collatéraux. On veutcroire que l'amour est facile, doux et parfait, mais parfois on crée un peu de chaos dans notre sillage, et c'est ce qu'on a dans ce cas.

    Il y a eu deux discussions que j'ai particulièrement appréciées dans le final. La première était celle où Maggie s'est défendue face à Jackson. Ça ressemblait à une rupture pour moi. Et vous, qu'en pensez-vous ?
    C'était important, c'est sûr. Ça ressemblait à une de ces disputes dont on ne sait pas si on peut s'en remettre.

    Maggie avait-elle raison quand elle a dit que Jackson l'aimait mais qu'il ne l'appréciait pas ? Avait-il raison de dire qu'elle ne respecte pas "M. Monopoly" ?
    Je sais par expérience que l'amour est un ingrédient qui fait qu'une relation fonctionne, mais que si vous vous aimez et que vous ne vous appréciez pas et que vous ne vous respectez pas mutuellement, alors l'amour seul ne fera pas durer la relation. Je pense qu'ils ont eu l'amabilité et la tendresser d'admettre que Jackson ne cesse de vouloir que Maggie se diversifie. Et je ne sais pas si elle l'aurait appelé M. Monopoly. Je ne sais pas si elle s'est jamais assise en pensant qu'elle ne le respectait pas, mais la façon dont cette scène a évolué, ça ressemblait à une de ces horribles disputes dont on ne se rend pas compte avant d'avoir dit ce qu'on ne peut pas retirer.

    A quel point devons-nous être inquiets pour Jackson, selon vous ?
    (Petit rire). C'est inquiétant.

    Et c'est le genre de peur qui pourrait faire réaliser à Maggie : "Oh, même quand j'étais super énervée contre lui, j'avais peur de le perdre."
    C'est exactement ça. Je suis fière de la conception de ce cliffhanger, parce que nous ne savons pas s'ils réussir en tant que couple ou pourquoi Jackson a disparu dans le brouillard. Cela nous donne, en tant que scénaristes, beaucoup de directions excitantes à éventuellement prendre.

    L'autre discusson que j'ai aimée, c'est celle entre Link et Amelia. On aurait dit que c'était fait pour qu'on puisse les voir se retrouver à nouveau sans qu'ils doivent rompre...
    C'est une possibilité, oui. Amelia montre beaucoup de maturité à ce moment-là en reconnaissant qu'elle a des sentiments pour Link, mais qu'elle a sauté sur lui trop rapidement. Elle doit encore faire le deuil de la mort de sa relation avec Owen. Quand elle s'éloigne et que les sentiments arrivent, je trouve que c'était une très belle performance de la part de Caterina Scorsone.

    Jo et Alex semblent avoir surmonté un obstacle. Mais j'ai été surpris que ce soit Meredith qui dise à Alex ce qui s'est passé à Pittsburgh, pas Jo. Les scénaristes se sont-ils demandé "Attendez, c'est à Jo de raconter son histoire" ?
    Jo se sent tellement brisée et elle regrette tellement la façon dont elle le traite, et elle ne trouve pas les mots pour lui dire ce qu'elle a découvert. Parfois, c'est vraiment difficile de parler à la personne qu'on aime le plus. Et dans l'avant-dernier épisode, Jo a donné à Meredith la permission de dire la vérité à Alex. Elle n'arrive pas à mettre des mots sur ce qu'elle a appris - elle a eu cinq épisodes pour le dire à Alex, et elle n'y arrive pas. Et d'une certaine façon, Meredith l'a poussée dans ses retranchements jusqu'au moment où elle a pu l'exprimer, et en l'exprimant, elle a commencé à se sentir un peu mieux. Mais elle ne voulait pas être celle qui allait le dire à Alex. Je trouve que cette histoire compliquée est vraiment authentique.

    J'ai été surpris - et heureux - que vous donniez une fin heureuse à Levi et Nico cette saison, mais je suis aussi inquiet. On ne sait pas encore si Nico a obtenu l'emploi de rêve pour lequel il a postulé. Vous avez pris une décision à ce sujet ?
    Je n'ai pas encore décidé, mais je peux vous dire qu'Alex Landi sera récurrent l'année prochaine. Nous l'aimons, lui et Schmico. source

    L'épisode se termine par un cliffhanger, Jackson est introuvable après être sorti dans le brouillard. Pourquoi laisser le final si ouvert ? S'agissait-il d'une décision contractuelle ou d'une décision créative ? Jesse Williams revient la saison prochaine comme acteur régulier.
    Ça a été une décision créative. C'était un cliffhanger. Je veux que les gens reviennent à l'automne, qu'ils en parlent tout l'été et qu'ils se demandent ce qui lui est arrivé. On n'a encore rien planifié. Les scénaristes reviennent le 3 juin, je suis en vacances pour deux semaines et après, on verra. Ce que j'aime dans l'acte six de notre final, c'est qu'on s'est octroyé beaucoup de choses avec lesquelles jouer au niveau de toutes les storylines la saison prochaine.

    Y aura-t-il un saut dans le temps la saison prochaine ?
    Je n'en ai aucune idée. Il est peu probable qu'il y ait un grand saut dans le temps parce que je veux vraiment jouer avec les conséquences de ce que Meredith a fait. Mais honnêtement, je pourrais vous mentir parce que je ne le sais pas encore.

    Vous avez décrit cette saison comme la Saison de l'Amour, et cela s'est terminé avec Meredith professant son amour pour Andrew. Y a-t-il un thème pour la saison 16 ?
    C'est une conversation qu'on aura plus tard. On a fini cette saison et les scénaristes sont partis. Je suis très fière du travail qu'on a fait cette saison, mais je n'ai pas de réponses pour la saison prochaine.

    Vous avez dit que vous étiez excitée à l'idée d'explorer les conséquences des actes de Meredith. Sachant que la série aborde souvent des questions sociétales plus larges, avez-vous envisagé d'utiliser l'arrestation de Meredith pour explorer un scénario politique plus vaste, peut-être autour de la lutte pour la réforme de l'immigration ?
    Non. La nature même de ce que Meredith a fait ici était un argument en faveur d'une réforme parce qu'elle était confrontée à un système vraiment brisé et qu'elle en parlait. Le système était tellement brisé que ça la fait enrager. L'idée que cette famille souffre à ce point et qu'elle va maintenant souffrir davantage était plus que ce que Meredith ouvait supporter. Elle a donc pris ce qui équivaut à une décision vraiment stupide partie d'un noble sentiment.

    Les actes de Meredith ont rappelé l'ancien Grey's, comme quand Izzie a coupé le fil de l'appareillage de Denn. Et il y a aussi eu une référence à cette scène célèbre dans le final ! C'était intentionnel ?
    Oui. Une des choses qui ne s'est pas produite dernièrement, c'est que Meredith Grey n'a pas subi de conséquences pour les règles qu'elle enfreint. C'est une briseuse de règles audacieuse et on l'aime pour ça, et elle s'en tire toujours à bon compte. On a eu l'impression d'avoir préparé le terrain pour choquer le public quand cette fois-ci, Meredith ne s'en sort pas aussi facilement.

    Meredith, Richard et Alex ont tous été licenciés, ce qui aura un effet ricochet massif sur à peu près tout le monde, tant à l'hôpital que dans leur vie personnelle respective...
    En effet ! C'est une putain de bordel, comme disent les jeunes. Nous, les scénaristes, ça nous a vraiment excités. On n'arrêtait pas de rire en disant : "Putain de merde, qu'est-ce qu'on a fait ? Qu'est-ce qu'on est en train de faire !" Mais quand vous en arrivez à 342 épisodes - et c'est là où nous en sommes - vous avez le droit de prendre des virages audacieux, vous devez le faire si vous voulez que la série reste innovante et excitante et si vous ne voulez pas que les gens prennent de l'avance sur vous. Vous devez être audacieux. Et j'ai l'impression que nous avons été très audacieux ici et nous verrons comment tout cela va se passer.

    Jo atteint un tournant et est admise en thérapie. Dans quelle mesure allez-vous explorer le fait qu'il n'existe pas de solution rapide et facile pour la santé mentale et la dépression ?
    Je pense que Jo souffre de dépression suite à un traumatisme... et parce qu'elle pense que son cerveau lui dit qu'elle n'aurait jamais dû exister. Elle a été dans une spirale horrible et les spirales sont encore plus horribles quand elles sont dans votre tête et que vous êtes incapable d'en parler à qui que ce soit. Je sais que c'est vrai : parler est le début de la guérison. J'étais très fière de la conception de cette histoire. L'épisode 19 a été un épisode exquis et j'espère que la scénariste, le réalisateur et les monteurs de cet épisode auront tous l'attention qu'ils méritent. Quand j'ai vu cet épisode, ça a bouleversé tous mes projets pour Jo. Il n'y avait aucune chance que Jo puisse être heureuse et enjouée à nouveau cette saison, qu'elle ait simplement survécu à cette histoire... On a montré le début du processus de guérison. Et la prochaine étape du processus , c'est qu'elle se fasse soigner. Elle a besoin d'un traitement et c'est ce qu'on voit. Alors, même si ça vous fait pleurer de la voir dire au revoir à Alex dans le final, je crois que c'est un cri de joie parce que Jo reçoit l'aide dont elle a besoin.

    Parlons de Teddy/Koracick/Owen/Amelia/Link. Vous avez vraiment donné une nouvelle tournure au triangle amoureux dans cet épisode. Owen avoue son amour pour Teddy, qui n'appelle pas son petit ami, Koracick, pour lui dire qu'elle est en train d'accoucher. Qu'avez-vous trouvez excitant dans ce quadrilatère ? Comment on appelle ça ?
    Un polygone amoureux ! En fin de compte, c'était un polygone amoureux. J'étais excitée de raconter cette histoire parce qu'elle était très compliquée. Je suis fière qu'on l'ait faite durant toute la saison sans qu'Amelia et Teddy ne s'en prennent jamais l'une à l'autre, sans nous pencher sur ces tropes qu'on a vus si souvent dans les triangles amoureux où il y a deux femmes et un homme. Je suis fière qu'Amelia ait conduit Teddy à l'hôpital et qu'elle ait ensuite parlé du fait qu'elles pourraient être amies et qu'elles devraient peut-être l'être. En tant que scénariste, je suis très excitée par la complexité de l'histoire de Teddy et Owen qui ont eu ce bébé, qui se sont déclaré leur amour et qu'ensuite la caméra passe sur Tom seul dans la chambre d'enfant qu'il aménage pour Teddy et son bébé. C'est une chose excitante pour un scénariste parce que cela donne un excellent matériel pour la saison prochaine.

    Le parcours d'Amelia a été formidable : elle se remet d'Owen et finit par rencontrer Link, et ils sont absolument merveilleux ensemble. Et je le dis en tant que personne qui a aimé Amelia et Owen ensemble depuis leurs débuts. Au lieu de ça, Amelia dit qu'elle est ouverte à vivre quelque chose avec Link, mais elle décide d'explorer qui elle est avant de s'engager dans quelque chose de sérieux.
    J'étais extrêmement fière d'Amelia pour son évolution, sa maturité et pour avoir dit la vérité à Link, c'est-à-dire qu'il était un moyen de rebondir et peut-être qu'il ne l'est plus parce que la vie est compliquée et qu'il est formidable mais qu'elle a sauté sur lui trop rapidement et qu'elle doit comprendre certaines choses avant de pouvoir décider quoi que ce soit de définitif. Si tout le monde pouvait évoluer de cette façon, le monde serait meilleur.

    L'équilibre des forces entre Nico et Schmidt a changé - et Schmidt vient de faire son coming-out auprès de sa mère, après avoir trouvé la confiance en lui pour le faire. Dans le même temps, Nico semble vraiment malheureux. Jake Borelli est devenu un acteur régulier de la série, mais il n'y a pas de nouvelles pour Alex Landi. Sera-t-il de retour la saison prochaine ? Qu'est-ce qui vous a surtout plu dans leur histoire cette année ?
    Alex Landi sera de nouveau récurrent pour nous l'an prochain. Je ne sais pas où tout cela mène, mais j'ai trouvé que cette dernière scène était tout simplement magnifique. Je les ai aimés, c'est tout.

    Vous allez être la showrunner de Grey's et de Station 19 la saison prochaine. J'imagine que ça veut dire que vous allez tout remanier, n'est-ce pas ?
    Je ne suis pas prête à répondre concernant ce que j'ai l'intention d'en faire parce que je viens d'accepter cette offre et je dois l'étudier et m'y mettre. C'est un monde passionnant ainsi que l'idée de fusionner ces deux séries de sorte que des personnages de Grey's pourraient apparaître dans Station 19 et vice versa. La Station 19 est à trois pâtés de maisons du Grey Sloan. Quand Stacy McKee [showrunner et créatrice de Station 19] a décidé de partir, il m'a semblé le plus logique de superviser le tout et de voir comment je pouvais le rendre cohérent.

    J'ai adoré voir Schmidt dans ce monde-là aussi. Y a-t-il un ou deux personnages en particulier pour lesquels vous avez hâte d'écrire ?
    Moi aussi, j'ai adoré. J'ai besoin d'un mois avec les scénaristes pour répondre à ça. Je vais avoir des salles d'écriture qui sont juste l'une à côté de l'autre et j'ai des équipes formidables et je suis vraiment excitée de répondre à cette question pour vous dans six semaines ! [Rires.]

    A quel point ressentez-vous de la pression à l'idée de gérer ces deux séries ?
    C'est peut-être l'épuisement qui ne me permet pas d'avoir l'anxiété que je devrais probablement ressentir, mais je suis excitée. J'ai eu une conversation avec Chandra Wilson, quand je suis revenue dans Grey's il y a deux saisons, à propos de Bailey. La question qu'elle m'a posée est la suivante : On a fait de Bailey une femme ambitieuse. Que fait-elle de toute son ambition maintenant qu'elle est chef de l'hôpital ?" C'est comme ça qu'on a entamé notre discussion et c'est ce que j'ai l'impression d'appliquer ici. C'est comme dire, "Elle a deux hôpitaux !" Revenir dans Grey's a été une joie. Et je pense que ça a été un succès et maintenant j'ai deux séries ! J'ai deux hôpitaux. C'est comme si mon ambition était excitée et je suis excitée de me lancer un défi et de voir ce que je suis capable de faire avec ce nouveau défi.

    Grey's a été renouvelée pour deux autres saisons. Je déteste poser la question, mais a-t-on dit que la saison 17 serait la dernière ?
    Je n'ai encore rien entendu à ce sujet. Je suis sous contrat jusqu'à la saison 17, c'est ce que je peux vous dire. source

     


  • Commentaires

    1
    Mdbailey
    Samedi 18 Mai 2019 à 09:42
    Franchement elle me désespère.
    2
    Nina
    Samedi 18 Mai 2019 à 13:21
    elle a l'air tellement excité mais c'est aussi la seule.
    3
    Cleau
    Dimanche 19 Mai 2019 à 00:48
    A priori elle pense qu’elle est géniale. Elle est toute excitée mais c’est bien la seule. Elle veut que tt le monde parle de la disparition de Jackson, mais tout le monde s’en fou en fait. Il sera régulier la saison prochaine dc on va le retrouver et il ne se séparera pas de Maggie, ça serait trop beau ! Il y a tellement pas d’alchimie entre eux c’est affolant même qd ils se disputent on s’ennuie. Virer Sarah Drew pour ça... ça valait le coup dis donc !!!!! (Ironie!)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :