• Spoilers

    Dans les interviews suivantes, Vernoff parle de sa décision de ne pas terminer la saison, du dernier episode, de son approche de la saison 17 et aussi de la façon dont elle et les scénaristes du Grey ont écrit la sortie de Justin Chambers.

    Tout d'abord, comment vous situez-vous par rapport à l'état actuel du secteur de la télévision ?
    Je suis inquiète pour tout le monde, y compris pour notre industrie. J'ai vraiment de la chance de pouvoir continuer à travailler. J'ai des scénaristes pour le pilote de la série Rebel et je suis en post-production pour Station 19. J'ai un semblant de normalité et j'espère qu'il y aura un retour à la normale dans un avenir pas trop lointain.

    Grey's a été la première série à mettre fin à sa production. Qu'est-ce qui a motivé cette décision et est-ce que ce qui a découlé depuis était ce à quoi vous vous attendiez à l'époque ?
    Ce qui a motivé cette décision pour moi et la raison pour laquelle j'ai insisté pour qu'on arrête la production, c'est que nous existons depuis tellement longtemps qu'un grand nombre des membres de notre équipe de production font partie de la catégorie à haut risque. Beaucoup d'entre eux ont plus de 60 ou même 70 ans. Il y a eu un jour où une personne m'a dit : "Peut-être que tu devrais aller sur le plateau et faire un discours d'encouragement", et je me suis dit : "Non, je ne veux pas aller sur le plateau". J'ai appelé la chaîne et j'ai dit que si je ne voulais pas aller sur le plateau, ils ne pouvaient pas pas continuer à demander à l'équipe - qui est à haut risque - d'y aller. Comme tout le monde, est-ce que je m'attendais à ce que le monde entier s'arrête ? Non. Tout ce qui se passe est vraiment sans précédent dans notre monde. Je ne m'attendais pas à ça. J'ai juste su à ce moment-là que ce que je lisais à propos de ce qui se passait en Italie signifiait que nous étions en danger ici et j’ai voulu protéger notre équipe de production.

    Vous avez perdu quatre épisodes cette saison. Quelle a été la réaction des acteurs ? Qu'envisagez-vous de faire avec ces quatre épisodes qui n’ont pas été tournés ? Les reporter à la saison prochaine ? Ou bien attendre de voir ce qui se passe dans le monde avant de préparer la suite ?
    On attend de voir ce qui va se passer dans le monde. En mai, je vais réunir les scénaristes pour la saison 17 et, à ce moment-là, j'imagine que la discussion portera sur le fait de reprendre notre histoire là où on l'a laissée en saison 16. Mais je ne pense pas qu’on puisse prendre des scénarios que nous n'avons pas tournés et les tourner. Nous aurons fait une pause et nous aurons de nouvelles idées. Nous nous sommes déjà envoyé des idées par texto. Certaines de ces choses qu’on avait décidées, on est en train de les changer parce qu’on a fait une pause et qu’on a trouvé de meilleures idées. Et certaines choses vont devoir changer parce qu’on prend ce qui allait être un épisode normal et qu’on doit le transformer en un premier episode de saison et cela va nécessiter une certaine réimagination.

    En tant que série médicale, et avec un public mondial – la série est diffusée dans environ 250 pays à travers le monde - avez-vous parlé de la possibilité d'intégrer le coronavirus dans votre scénario ?
    Je n'ai encore parlé de rien à personne car on n’est pas ensemble en ce moment. On est dans ce qui aurait été notre pause. Mais dès que les scénaristes se réuniront début mai, on va commencer à en discuter. Je me suis demandé si nous allions intégrer le coronavirus dans les histoires et si cela ne nous dictait pas le genre d'histoires que nous pourrions raconter. Par exemple, est-ce qu’on limite le nombre de personnes dans une pièce ? Si on écrit une histoire dans laquelle 60 personnes sont assises dans un théâtre, est-ce qu’on n’écrit plus cette histoire ? Ce sont les questions auxquelles je pense parce que je ne crois pas que cette crise sera totalement terminée lorsqu’on reviendra sur le tournage en juillet. Je ne sais pas.

    Avez-vous pensé à ce qu'il faudrait pour que vous vous sentiez tous suffisamment en sécurité – compte tenu de l'équipe dont vous disposez – pour reprendre la production ?
    Le syndicat des scénaristes réfléchit à toutes ces choses. Il y a des discussions sur la question suivante : les tests seront-ils plus largement disponibles d'ici là ? Est-ce que vous testez les gens lorsqu'ils vont travailler ? Prenez-vous la température des gens avant qu'ils n'aillent travailler ? Je vois toujours le bon côté des choses, et je suis idéaliste et je fantasme parce que je suis scénariste, donc je continue à penser que peut-être un vaccin ou un remède miraculeux ou que quelqu'un va découvrir qu’un médicament déjà utilisé peut être efficace contre le coronavirus. J'essaie de ne pas trop y penser parce que personne ne sait rien et que la semaine prochaine, tout pourrait changer.

    Ce 21e épisode a eu la chance de pouvoir servir de fin de saison. Pouvez-vous nous dire ce qui se serait passé dans les quatre épisodes prévus ? Ou est-ce que ce sont des idées auxquelles vous vous accrochez pour l'instant ?
    Je vais m'y accrocher pour l'instant parce que j'imagine qu’on va en utiliser une bonne partie dans la saison 17. Ce n'est pas une chance qu'il y ait une pandémie et que nous ayons dû arrêter notre histoire quatre épisodes avant la fin, mais c'est une chance que là où on a dû arrêter, soit une fin de la saison plutôt parfaite.

    Une chose, en regardant cet episode, que je suis très impatient de savoir : comment Amelia et Link appellent-ils leur fils ? Grey's a une façon d'honorer le passé quand il s'agit des prénoms de bébé...
    La storyline du prénom du bébé était dans l'épisode 22 [qui ne sera pas produit]. Je pense qu'on va la montrer dans le premier episode de la saison 17.

    Des indices sur la signification particulière du nom ? Derek, peut-être...
    Ce n'est pas Derek (rires). Je vous dirai que la réplique sur Derek, dans l’épisode 16.22, c'était que Link avait proposé son prénom pour le bébé et qu'Amelia avait dit : "Je ne veux pas pleurer à chaque fois que je regarde mon bébé, alors non”. Mais le prénom a une signification, oui.

    Owen dit à sa mère qu'il reporte le mariage mais il ne le dit pas à Teddy. Il a évidemment ce message vocal assez affreux dans lequel il entend Teddy coucher avec Tom. Pourquoi n'a-t-il pas rompu ?
    La chose la plus cruelle qu'Owen pouvait faire à ce moment-là est d'appeler sa mère et non Teddy. Ça n’a rien de magnanime. Laisser Teddy souffrir dans ce silence et cette peur... Si tout va bien, vous appellez votre partenaire et vous lui dites, on ne peut pas le faire. Je pense honnêtement qu'Owen souffre trop pour parler à Teddy à ce stade. C'est une storyline importante que nous alllons jouer en saison 17 : est-ce que c'est fini ? Y a-t-il un moyen pour lui de se remettre de ça ? Owen lui-même a été infidèle et il a été pardonné, ce serait donc hypocrite de ne pas envisager la possibilité qu'il y ait un certain pardon ici. Pourtant, ce qu'il a entendu était vraiment accablant et humain. Cette scène du bloc opératoire est ma scène préférée de la saison. C'était vraiment magnifique.

    DeLuca, qui devrait célébrer une grande victoire professionnelle, se rend compte qu'il a un problème après avoir diagnostiqué Richard. Qu'avez-vous hâte d'explorer avec son histoire ?
    Chacun interprète cette dernière scène différemment. Je pense que ce qui arrive à DeLuca dans cette dernière scène, c'est qu'il a été bipolaire pendant si longtemps que les substances chimiques de son cerveau ont changé et qu'il est entré en dépression, et c'est ce que vous voyez. Ce n'est pas qu'il se rende compte de quoi que ce soit, c'est qu'il ne peut pas se relever et qu'il ne sait pas pourquoi. On raconte l'histoire d'une crise de santé mentale avec DeLuca et je pense qu'il souffre de la même maladie que son père. Ce qui est beau à la fin de la saison, c'est que vous voyez qu'une personne qui est aux prises avec une maladie mentale peut encore être un membre incroyablement productif de la société. Il pose un diagnostic pour Richard et sauve la situation - et il se retrouve dans un trou. Vous verrez dans la saison 17 ce que nous allons faire à partir de là.

    Il y a une super scène pendant l'opération de Richard quand DeLuca regarde Meredith et lui fait un signe de tête, qui donne l'impression qu'il pense que peut-être il est maintenant au même niveau professionnel qu’elle, et que peut-être maintenant elle peut le voir de cette façon. Dans le même temps, Meredith dit à Cormac Hayes qu'elle veut qu'il lui demande à nouveau de sortir avec lui. Cet épisode laisse également présager que Hayes et Meredith semblent destinés à être ensemble. Quelle est la grande idée ou le thème que vous cherchez à explorer avec cette sorte de triangle amoureux ?
    C’est une sorte de triangle amoureux ce stade. Il y a tellement d’éléments pour faire une série télévisée : il y a la discussion entre les cénaristes, puis le scénario à écrire. C'est ce que vous pensez qu'il sera versus ce qui est écrit. Et puis, il y a ce que les acteurs en font. Cette histoire a émergé d'une manière à laquelle je ne m'attendais pas, à savoir un triangle amoureux, mais j'ai l'impression que c'en est un en ce moment. C'est parce que DeLuca a été tellement héroïque et dynamique dans sa storyline de maladie mentale que, d'une manière étrange, je m'attendais à ce que cette storyline le mette en lumière comme amoureux de Meredith et, ironiquement, j'ai l'impression que c'est le contraire qui s'est produit. C'était incroyable de voir Giacomo s’approprier cette storyline. L'histoire s'est terminée mieux que ce à quoi je m'attendais, parce que maintenant je ne sais pas avec qui je veux voir Meredith. Il y a une partie de moi qui pense que DeLuca, s'il reçoit le bon type de traitement, pourrait devenir un être humain avec une expérience de vie qui l'aide à se mettre au niveau de Meredith et pourtant il y a cet homme, qui est envoyé par Cristina et on a vu la douleur à laquelle il a survécu et comment, de bien des façons, son expérience de vie reflète celle de Meredith. On ne sait pas vraiment où cela va maintenant. Je suis impatiente de voir comment cela va se dérouler.

    Je serais négligent si je ne posais pas de questions sur ce qui s'est passé plus tôt cette saison : Justin Chambers est parti. Alors qu'Alex a eu un episode important pour marquer son départ, on a eu l'impression que Chambers est parti discrètement et de façon abrupte. Que pouvez-vous nous dire sur ce qui s'est passé et sur la façon dont tout s'est déroulé ?
    Je refuse tout commentaire.

    D'un point de vue planification, combien de temps avez-vous eu pour réaliser que Chambers ne reviendrait pas ? Le dernier épisode de Chambers a été diffusé en novembre...
    Je n'ai pas envie d'en parler.

    Pouvez-vous nous parler de la façon dont l'équipe de Grey’s est parvenue à conclure l'histoire d'Alex, en le réunissant avec Izzie ?
    J'adore cet épisode. Je l'ai trouvé beau, romantique, déchirant, douloureux et la combinaison parfaite de la façon dont tant d'histoires se passent à Shondaland, où on pleure à la fois de joie et de chagrin. C'était parfaitement imparfait et c'était parfaitement compliqué. Cela a permis à Alex d'avoir évolué en tant qu'humain de différentes manières et d'être encore imparfait et de décevoir une femme qu'il a beaucoup aimée. Cela a permis à Jo d'être une personne qui l'a vraiment guéri et de tant de façons qu'il est maintenant capable d'être un merveilleux père pour ses enfants. Et cela a permis aux personnages qui sont encore au Grey Sloan de ne pas avoir à vivre un autre chapitre d’énorme deuil. J'ai trouvé ça magnifique et j'en suis très fière. Ça a été incroyable de pouvoir regarder 16 saisons de matériel. Revenir en arrière sur la ligne de temps d'un personnage, 16 saisons, et voir que ce sont vraiment des choses que nous avons tournées dans la série ? C'est rare à la télévision. En général, si on fait des flashbacks, on utilise des effets spéciaux pour faire vieillir un personnage.

    Pour conclure, je vous pose toujours les deux mêmes questions à la fin de chaque saison. Y aura-t-il des départs au sein du cast avant la saison 17 ?
    Il n'y a pas de départs notables de membres du cast entre les saisons.

    Et y a-t-il des discussions sur le fait que la saison 17 sera la dernière pour Grey's ?
    Concernant la saison 17 qui serait la dernière, je ne crois jamais que c'est la fin jusqu'à ce qu'ils me disent que c'est la fin pour de bon. source

    La fin de la saison 16 n'a pas été ce que l'on attendait, mais comme vous l'avez dit dans votre tweet, elle a été très satisfaisante, et appropriée. Comment prévoyez-vous de reporter la storyline à la saison prochaine, ou y a-t-il un projet de reporter la storyline des quatre derniers épisodes à la saison prochaine ?
    Je n'ai pas encore formulé ce projet. Dans quatre semaines environ, je vais retrouver les scénaristes et nous allons parler de tout cela. Je sais que beaucoup se remuent les méninges comme on a beaucoup de temps à la maison. Beaucoup d'entre nous s'envoient des textos pour se dire : "Oh, et si on faisait ça ? Et si on faisait ça ?" J'ai donc le sentiment que leurs histoires vont changer un peu par rapport à ce que nous avions prévu, et que nous allons réutiliser une partie de ce que nous avions écrit et l'utiliser dans les premiers épisodes de la saison 17.

    L'arrêt de la production a été le deuxième imprévu important de la série, après le départ de Justin Chambers. Que pensez-vous de la réaction des fans à son départ ?
    Eh bien, vous savez, je n'ai pas fait beaucoup de commentaires à ce sujet, mais je viens de faire un Instagram Live où j'ai dit cela, donc, je vais vous le dire aussi. Je crois qu'il y aurait eu un tollé au moins aussi important si nous avions tué ce personnage hors caméra, et voilà quels étaient nos choix. Soit tuer le personnage hors caméra, soite trouver une façon crédible de lui donner un bonheur éternel, et certains fans ont déclaré : "Il aurait pu être à Seattle, sans qu’on le voit, comme April Kepner”, mais alors vous avez une actrice dans la série qui ne peut pas faire tout ce qu’il y a d’amusant, de sexy, d’excitant pour lequel la série est connue, et donc vous pénalisez les acteurs qui restent dans la série en limitant ce que vous pouvez faire avec eux. J'étais donc très fière de cet épisode. Je pense qu'Elisabeth Finch a fait un travail extraordinaire avec une tâche presque impossible. Cet épisode m'a fait pleurer. Il m'a fait rire. J'ai ressenti quelque chose de très profond. J'ai ressenti de la satisfaction, et je dirai que j'ai reçu beaucoup de commentaires de fans qui ressentaient la même chose, mais les gens en colère sont toujours ceux qui font le plus de bruit. Je n'ai pas été surprise par la réaction des fans, mais je sais qu'ils auraient été tout aussi furieux si j'avais tué Alex - alors je me suis dit, c'était notre choix, et je suis vraiment heureuse du choix que nous avons fait.

    Le fait que vous n'ayez pas tué le personnage laisse également la porte ouverte à la possibilité de voir Alex et Izzie dans le futur. Y a-t-il une chance que Justin Chambers ou Katherine Heigl reviennent un jour ?
    Quand j'ai quitté la série en saison 7, les gens m'ont demandé s'il y avait une chance que je revienne un jour, et j'ai été assez intelligente pour dire : "Ne dites jamais jamais." Je suis là, alors qui sait ?

    Jo a pu accepter la décision d'Alex en peu de temps et s'accommoder de tout. Cela a-t-il eu un rapport avec le séjour de son personnage à l'hôpital psychiatrique, en début de saison ?
    Oui. Jo avait vécu une histoire dramatique, émotionnelle et douloureuse, pendant la seconde moitié de la saison 15. Aucun des scénaristes, franchement, aucun d'entre nous ne voulait la voir retourner dans un trou. L'une des choses qu'on a remarquées dans la façon dont le personnage d’Alex a été écarté, c'est que Jo a eu beaucoup de temps pour se poser des questions et craindre le pire. J'ai découvert dans la vie que quand on a beaucoup de temps pour se poser des questions et craindre le pire, alors quand on obtient une réponse, même si c'est une terrible nouvelle, on se sent mieux que de ne pas savoir. Et cela vous aide à aller de l'avant, plus rapidement.

    Je veux juste évoquer la maladie de Richard. Peut-on dire qu'il est hors de danger ? De plus, sa maladie a-t-elle contribué à tout ce qui s’est passé avec sa relation avec Catherine ? Et que pouvons-nous espérer pour ce couple à l'avenir ? Commençons par la maladie - est-il sain et sauf maintenant qu'ils ont détecté ce qu’il avait et qu’ils l’ont soigné ?
    Oui, et je pense que l'une des choses les plus étonnantes dans ce diagnostic est que l'empoisonnement au cobalt est réel et qu'il peut vraiment causer tous ces symptômes. Il peut provoquer des symptômes de type démence. Il peut provoquer des symptômes semblables à ceux de la maladie de Parkinson - tremblements, hallucinations - et ce qui est étonnant, c'est qu'une fois le diagnostic posé et la prothèse sortie de votre corps, vous pouvez vous en remettre totalement. Cela a été une chose étonnante parce que cela nous a permis de donner à Jim Pickens un matériel vraiment riche, sans que nous ayons à estropier son personnage de façon permanente. Je crois que ça a été une expérience incroyable pour les fans, à cause du le tollé que nous avons provoqué avec les symptômes qui donnent l'impression qu'il n’y a pas de remède. Il n'y a pas vraiment de remède pour la maladie de Parkinson. Il n'y a pas de remède pour la maladie d'Alzheimer. Je sais donc que tout le monde était en panique, et on a pu raconter cette histoire vraiment satisfaisante, et on a pu informer les gens que parfois, il y a un autre diagnostic avec ces symptômes, ce qu’on a trouvé fascinant, en tant que scénaristes qui écrivent des histoires sur la médecine, c’est très rare de voir quelque chose d'aussi satisfaisant.

    Est-ce que les symptômes de l'empoisonnement au cobalt ont quelque chose à voir avec l’attitude de Richard envers Catherine ? Que leur réserve-t-on ? Peut-on encore garder espoir pour ce couple ?
    Je pense qu'on peut toujours garder espoir pour n'importe quel couple dans Grey's Anatomy. On ne sait jamais où ça va, et je pense que la façon dont on a conçu cette histotire, c’est que la fracture, la vraie fracture dans la relation de Catherine et Richard était antérieure à l'empoisonnement au cobalt. On adonc imaginé qu'avec la dépression, tout le monde a cru que ça avait un rapport au divorce, et en fait c'était un symptôme de l'empoisonnement au cobalt. Et puis, les tremblements étaient un symptôme de l'empoisonnement au cobalt, et puis les hallucinations, de sorte que lorsque Richard a pardonné à Catherine, il lui a pardonné dans une hallucination. Et quand il a été guéri, il s'est souvenu des événements réels de sa vie, pour lesquels il ne lui a pas encore pardonné. La raison pour laquelle je tiens le plus à ce couple, c’est que Catherine a redécouvert son amour profond pour Richard lorsqu'elle a failli le perdre. Je pense que cela peut lui permettre de s'excuser de la manière dont Richard a besoin de l'entendre.

    En parlant de pardon, dans une façon typique à Grey’s, il n'y a jamais de mariage sans drame, comme on l’a vu avec Teddy et Owen. On a vu leurs problèmes relationnels tout au long de la série, et cette saison, on a eu l'impression qu'ils allaient enfin se retrouver et avoir une fin heureuse. Pourquoi n'ont-ils pas encore trouvé cette fin heureuse, et Owen peut-il pardonner à Teddy ?
    Je pense que ce sont des questions que nous devrons explorer en saison 17. Je dirai que de toutes les storylines qui ont été laissées en suspens, c'est pour celle-là que j’ai été le plus déçue. En fait, il y en a eu deux : je suis déçu de ne pas pouvoir donner à Teddy – on avait un prochain à venir où on avait pu mieux expliquer et mieux comprendre ce qui pousse Teddy à se comporter comme ça, et on n’a pas pu le diffuser. Qui sait, peut-être que cela va changer entre maintenant et le moment où on le tournera pour la saison 17, mais je compatis avec Kim Raver. On l’a laissée dans une phase étrange. C'est fascinant, et pourquoi ? Votre question est importante. Pourquoi ? Pourquoi aurait-elle saboté...pourquoi, quand elle a enfin eu sa fin heureuse, l'a-t-elle sabotée ? Je pense que c'est super-riche d’un point de vue personnel. Et puis, l'autre histoire que j'ai été très déçue de ne pas pouvoir terminer, et je vous dirai que je n'ai raconté cela à personne d'autre, mais on a fait une histoire où il y avait une victime de la traite des êtres humains, il y a deux épisodes, et DeLuca l’a compris mais il était dans un état mental tellement compromis, bipolaire, que personne ne l'a écouté et la fille est partie. On a fait un épisode où elle est revenue, et je suis vraiment triste qu’on ne puisse pas le diffuser cette saison parce qu'il était important d'offrir ce genre d'espoir aux personnes qui vivent cette expérience. Il se peut que je complète encore cette histoire la saison prochaine.

    Je veux parler de DeLuca, qui a vécu cette saison une expérience très mouvementée avec Meredith. Bien qu'ils n'aient pas vraiment réussi à établir une relation personnelle, ils se sont révélées être une excellente équipe médicale. Que pouvez-vous dire de ce couple ? La saison dernière, on a parlé de Meredith qui était prête pour l'amour. Que pouvons-nous dire sur ce couple à l'avenir ? Est-ce que quelqu'un d'autre va mettre un frein à tout cela ? Quelqu'un du nom de Hayes ?
    Il y a de l'espoir pour Meredith et DeLuca, et je pense qu'il y a de l'espoir pour Meredith et Hayes. Je serai fascinée de voir comment cette histoire resort en saison 17 parce qu’elle a été jouée d'une manière que je n'imaginais pas. Vous savez, vous écrivez une chose, et ensuite les acteurs la jouent, et ensuite tout se met en place, et ensuite vous savez quelle est l'histoire. Vous ne savez pas comment ça va se jouer quand vous l'écrivez. C'est incroyable pour moi de voir cette histoire cette saison. J'ai l'impression que Giacomo a été très convaincant, et DeLuca a énormément progressé, et en même temps, Hayes a été vraiment convaincant et il parait être vraiment l’égal de Meredith. À ce stade, je ne sais même pas pour quel couple je suis, et c'est toujours une chose passionnante.

    Un seul couple a peut-être trouvé une fin heureuse, il semble, c'est Amelia et Link. La naissance du bébé a été une belle fin à une saison pleine de hauts et de bas. Est-ce que c'est une chose qui vous a enthousiasmée ? Voir Amelia qui a eu des complications lors de sa première grossesse, et celle-ci s'est bien terminée.
    Oui, j'adore cette histoire et je suis très reconnaissante qu’on ait pu la diffuser cette saison. Ça aurait été vraiment dommage si nous n'avions pas réussi à le faire, cette saison. Donc, ça a été simplement de la chance et je suis reconnaissante que ce soit dans cet épisode. J'adore cette scène où Bailey se met dans le lit avec Amelia, et on rappelle la scène dans laquelle George s'est mis dans le lit avec Bailey et c'est tellement beau. C'est Meg Mooney, qui travaille dans la série depuis 15 ans, qui a proposé cette scène. Ça m'a fait pleurer quand elle l'a présentée, et ça me fait pleurer chaque fois que je la regarde. Comme tout le monde, j'aime vraiment Link et Amelia, et j'étais tellement heureuse. Cette fin pour eux semblait si difficile à avoir cette saison.

    La prochaine saison est-elle considérée comme la dernière puisque c'est la deuxième de la prolongation de deux ans, ou avez-vous des discussions sur d'autres saisons potentielles ?
    Vous savez, ce que je réponds toujours à cette question, c'est ma réponse encore aujourd'hui. Je ne commencerai pas à planifier la fin de Grey's Anatomy tant que Shonda, Ellen et ABC ne se seront pas réunis pour me dire que c'est vraiment la fin cette fois. La vérité, c’est que ces discussions pourraient avoir lieu si on n’était pas confronté à une pandémie mondiale, mais tout le monde est confine chez soi, et je suppose qu’on commencera à parler de ça dans un mois ou deux.

    En parlant de cette pandémie mondiale, il est évident que Grey's est connu pour prendre les choses qui se passent dans le monde et les intégrer dans la série. Y a-t-il des projets de réflexion sur cette pandémie actuelle dans la série pour la saison prochaine ?
    Je n'ai pas encore eu une minute pour m'asseoir avec les scénaristes et en parler. Nous sommes donc tous chez nous, et nous sommes en pause, mais dans environ quatre semaines, nous nous réunirons et nous en parlerons. J'ai du mal à imaginer que nous n'ayons pas à reconnaître cette chose énorme que nous avons tous traversée, dans notre monde ficitif aussi, mais je ne sais pas comment. Je ne sais pas à quoi cela va ressembler.

    Station 19 – on a encore d'autres épisodes à venir avec cette série. Allons-nous voir un des personnages de Grey dans les deux derniers épisodes ?
    Oui. Heureusement, oui, vous allez les voir. Les personnages de Grey’s sont partout dans les deux derniers épisodes de Station 19. Donc, c'est vraiment un plaisir pour les fans aussi. Beaucoup de nos personnages de Grey’s sont dans les épisodes 15 ou 16 de Station 19. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :