• Spoilers

    Camilla Luddington revient sur le retour de Patrick Dempsey et sur l’avenir de Jo Wilson.

    Krista Vernoff a révélé que la plupart des acteurs et des membres de l’équipe de production, et même des patrons d’ABC, n’étaient pas au courant du retour de Patrick Dempsey dans Grey’s Anatomy. Camilla Luddington ne faisait pas partie de ce groupe. "J'ai appris la nouvelle par Krista", dit-elle. "Je ne savais pas que certains acteurs n’étaient pas au courant. Je croyais qu’on était tous au courant, mais apparemment non." Elle se souvient que le scénario de l’épisode disait à l'origine qu'Ellis Grey rencontrait Meredith sur cette plage, mais quelque chose clochait. "Il y avait quelque chose de bizarre. Et puis, Krista m'a dit que c'était Patrick, et je me suis dit qu'il n'y avait aucune chance que ces deux acteurs aillent à la plage en pleine journée avec une importante équipe technique, et qu'il n’y ait pas de photo qui sorte, ou qu'il n'y ait pas de fuite, ou que quelqu'un ne dise rien. Et ça n’a pas été le cas. J’en suis très heureuse parce que ça aurait gâché cette incroyable surprise que les fans ont eue hier soir".

    Dempsey sera de retour dans le troisième épisode alors que Meredith semble se battre pour sa vie. "Je peux dire qu'elle est malade, en effet", déclare Luddington. "Vous allez le voir dans la série, mais elle est malade et évidemment, c'est une situation dangereuse. C'est ce qui se passe avec les personnes qui sont en première ligne. Ils n'ont pas l’équipement de protection approprié et dans l’épisode, on nettoie des masques et Koracick ne reçoit pas les livraisons dont il a besoin. L'histoire avec Meredith va donc être très intense". "Oh mon dieu, s'il vous plaît, regardez en direct", ajoute-t-elle.

    Meredith, bien sûr, n'est pas le seul personnage qui a beaucoup de choses prévues cette saison. Avant qu’elle ne s’évanouisse et que Derek n'apparaisse, on a vu deux heures de drame. Certains des moments les plus drôles et les plus tristes sont venus de Luddington elle-même, alors que Jo essayait d’atténuer un peu son stress en se remettant en selle avec une "faveur sexuelle" de Jackson. C'était mignon et gênant, mais ça se passait très bien jusqu'à ce que Jo se mette à pleurer en plein baiser avec Jackson. Est-ce que Jo va bien après qu’Alex l’air abandonnée ? "Je crois que ma réponse est non", dit-elle en riant avant de se reprendre. "Je pense vraiment qu'elle va bien. Je pense qu’elle est en train de sortir de ce chagrin. C'est un processus lent. Je crois qu'elle essaie de trouver ce dont elle a besoin. Et elle a vraiment senti que le sexe était ce dont elle avait besoin. Je pense que les gens peuvent s'identifier à ça. J'étais fière d'elle parce qu’elle a simplement défendu sa cause. C'était un geste audacieux, et je l'ai encouragée à dire franchement : "Veux-tu coucher avec moi ? Parce que j'en ai besoin". Je pense qu'elle n'était pas prête et c'est pour ça qu'elle a pleuré, mais je crois qu'elle sort lentement de ce chagrin d'amour.

    Si cette période a été bouleversante pour Jo (Luddington avait espéré qu'elle aurait un jour des enfants avec Alex), un avenir meilleur l'attend. "On n’a jamais vu Jo célibataire", dit Luddington. "En saison 9, quand je suis arrivée, je crois que c'est la dernière fois qu'elle a été célibataire. Même quand elle a rompu avec Alex, elle était toujours amoureuse de lui. En tant qu'actrice, je suis donc très enthousiaste à l'idée de l’incarner dans cette nouvelle vie de célibataire. À quoi ressemble Jo Wilson célibataire ? A quoi ressemble-t-elle lorsqu'elle sort avec quelqu'un ? Je veux le voir et je suis excitée à l’idée de le jouer."

    On a vu le chagrin de Jo se manifester un peu dans le premier épisode, non seulement dans ses tentatives de coucher avec Jackson mais aussi dans une confrontation qu'elle a eue avec Teddy, dont l’infidélité a été dévoilée via un message vocal très embarrassant (qui, selon Luddington, était tout aussi embarrassant pendant la lecture de la scène). "Je trouve que ce que Teddy a fait était vraiment terrible, et je pense que Jo a fait une projection", explique-t-elle à propos de cette scène de confrontation, qui a été la première qu'elle ait tournée cette saison. "C'était un exemple de personnes blessées qui blessent d’autres personnes. C'est difficile, mais je crois que Jo peut aussi comprendre Teddy quand celle-ci lui dit : "As-tu déjà saboté ton propre bonheur ? Jo l'a déjà fait. Donc il y a de la compréhension, et en même temps, je trouve que cela montre l’évolution de Jo".

    D’un point de vue personnel, Luddington est fan du couple Teddy-Koracick. "Je me sens mal pour le personnage de Teddy parce que j'ai l'impression qu'elle est vraiment perdue et qu'elle ne sait vraiment pas ce qu'elle veut", dit-elle. "J'ai l'impression d'être la seule mais j'aime vraiment bien le couple qu’elle forme avec Koracick. J'aime beaucoup ces deux-là ensemble. Mais vous savez, j'ai regardé l'épisode hier soir et je trouve vraiment évident que son cœur est à Owen".

    Au-delà des scandales d’infidélité, des problèmes personnels et des retours surprises, ce premier épisode a passé beaucoup de temps à montrer à quel point la vie était dure pour les médecins au mois d’avril (et l'est encore aujourd'hui). Luddington dit que ça a été "choquant" d'apprendre ce qui se passe vraiment dans les hôpitaux en 2020, à savoir souvent de la solitude, de l’épuisement et une absence totale d'équipement de protection. "Lorsque vous prenez conscience des conditions dans lesquelles ils doivent travailler… Je les trouve géniaux rien que de venir travailler parce qu'ils mettent leur vie en danger, chaque jour", dit-elle. "Et c’était vraiment important de montrer ça cette saison, ce sont les conséquences sur la santé mentale des gens qui doivent faire ce travail, en ne voyant pas leur famille, parce qu'ils doivent se mettre en quarantaine pour ne pas rendre les membres de leur famille malades. Je suis donc très heureuses que nous nous penchions également sur cet aspect de la question cette saison".

    Heureusement, Grey's est un expert de l'équilibre entre le sérieux et l'évasion, et Luddington promet que même Jo, qui a le cœur brisé, commencera à aller de l'avant et on est tous partants pour d'autres scènes torrides - comme celle d'Amelia et de Link sous les draps, dans le deuxième épisode - même si la pandémie continue d'être un point central pour le reste de la saison. "La série a toujours été sexy, et je pense qu’on a besoin de ça", dit Luddington. "Je trouve qu’on doit montrer la partie COVID, la partie santé mentale et la partie humaine. Donc, oui, vous aurez tout ça cette saison". saison


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :