• Spoilers

    Chandra Wilson, qui est la vedette de l’épisode, revient sur sa storyline, de l’avenir de son personnage dans la série et du retour de ses anciens partenaires.

    Pourquoi était-ce important d'intégrer une histoire sur les coronavirus dans les maisons de retraite cette saison ?
    Il existe actuellement une myriade de documents sur la façon dont les gens sont affectés de façons différentes. Plus précisément dans l’Etat de Washington, au début de la pandémie, on a beaucoup insisté sur le fait que les maisons de retraite étaient largement touchées. Il était donc logique, pour Grey's Anatomy, puisque l’Etat de Washington est notre demeure, de mettre en avant les maisons de retraite. Faire venir les parents de Bailey à Seattle et les faire vivre dans un EHPAD était une façon d'y parvenir.

    Avez-vous participé à l'élaboration de la storyline de Bailey concernant la maison de retraite ?
    Non, pas du tout. C'est quelque chose qui m'a été donné, et j'ai dit : "On doit raconter cette histoire", parce qu’on parle de l'expérience de nombreuses personnes - mais en réalité, c’est rare que Bailey ait pu au moins être là avec sa mère, alors que, dans la plupart des cas, les gens ne peuvent pas être avec leurs proches quand ils décèdent.

    De quelle façon la mort de sa mère va-t-elle affecter l'avenir de Bailey ?
    Vous avez pu voir dans la scène entre Maggie et Bailey, que celle-ci se sent très coupable parce qu’elle assume la responsabilité d'avoir amené ses parents à Seattle. Bailey a la réputation de tout surmonter, mais je pense que c’est difficile de surmonter et de persévérer en ce moment. Je n'ai pas de perspective pour la saison en ce qui concerne l'impact que cela aura sur Bailey, mais pour l'instant, il s'agit de persévérer. Elle finira par devoir faire face à la situation. En ce qui concerne le timing, il se peut que ce ne soit pas tout de suite. Mais elle finira par être touchée.

    Au début de cette nouvelle saison, les scénaristes savaient que la série devait couvrir la pandémie, puisque vous faites une série médicale, mais étant donné que la pandémie ne ralentit pas, le coronavirus va-t-il être au centre du reste de la saison ? Et est-ce que ça a toujours été prévu comme ça ?
    Je sais qu’on a commencé dans l'environnement du COVID – on allait juste faire un petit saut dans le temps pour être dans la pandémie, et ensuite on allait revenir sur des choses qui avaient manqué à la fin de la saison 16 [parce que la production a été arrêtée]. Dans mon cœur, en tant que Chandra Wilson, j'espérais qu'au moment où ces épisodes seraient diffusés, on en parlerait au passé. Mais on est tellement dans le présent en ce moment, d'une manière effrayante. C'était donc vraiment inattendu pour moi.

    Alors, savez-vous ce qui est prévu pour le reste de la saison ? Ou bien la storyline est-elle en train de changer, en fonction de ce qui se passe avec la pandémie et le vaccin ?
    Je ne sais pas à quel point les circonstances actuelles modifient notre histoire dans sa globalité. Elle a dû rester très fluide cette saison, même si nous sommes autorisés à travailler à un certain stade, en fonction de nos chiffres d’audience au plan national. La pertinence augmente d'épisode en épisode et je trouve que c'est une expérience intéressante pour nos scénaristes en ce moment que de comprendre où va l'histoire parce que je la trouve à peu près aussi fluide que la période l’est en ce moment.

    Vous avez été arrêtés au printemps dernier, lorsque la saison 16 a été interrompue plus tôt que prévu, en raison de la pandémie. Etes-vous habituée à être sur le plateau de tournage maintenant avec tous les protocoles de sécurité ?
    Cela ne semblera jamais normal et c'est une bonne chose car cela ne devrait pas être considéré comme normal. Ça parait obligatoire assurément. C'est ce qu’on doit faire, pour que notre environnement et nous-mêmes soyons suffisamment en sécurité et, par extension, nos familles, pour que le travail soit possible. D'une manière ou d'une autre, on doit tous trouver ce qu’on peut faire pendant cette période, car on ne peut pas rester à la maison indéfiniment. Il s'agit en fait d'honorer l’exigence et d'aller au-delà, afin d’être sûr qu’on est en sécurité et en aussi bonne santé que possible, pour que les gens puissent travailler.

    Vous êtes actrice - pas un vrai médecin - mais comme la série influence des millions de téléspectateurs chaque semaine, ressentez-vous un sentiment accru de responsabilité de continuer à tourner la série, en cette période ?
    C'est notre responsabilité de maintenir la qualité de la série, mais on n’essaie pas de marteler la tête des gens avec des faits et des opinions. On est une série de divertissement en fin de compte. C'est une responsabilité intéressante. La télévision est allumée à l'infini, et il y a des possibilités infinies de regarder les choses, mais je sais que si je dois regarder Zoom une fois de plus, ou quelque chose créé par iPhone, c'est vraiment difficile [rires]. C'est une sorte de bouffée d'air frais que de se dire : "Hé, il y a une série qui a été tournée sur une scène avec des acteurs dans la pièce ! D'un point de vue de l’importance, prenez cela pour ce que c'est, mais je me sens bien de diffuser un nouveau contenu dramatique, et je pense que c'est ce que toutes les séries essaient de faire. La télévision et le cinéma, on est un moyen d'évasion en ce moment. on est ce sur quoi les gens comptent, tout en passant tant de temps à la maison. La plus grande responsabilité est de pouvoir éclairer un chemin pour que les gens se remettent au travail sur le plateau et créent un modèle.

    Un autre moment important de l'épisode, c’est quand Bailey parle à Meredith, qui est inconsciente dans un lit d'hôpital à cause du COVID-19, et que vous apparaissez dans sa séquence de rêve sur la plage. Est-ce que cela signifie que Meredith peut entendre Bailey, ou toute autre personne qui lui parle, même si elle ne réagit pas ?
    Je pense qu’on a laissé cela à l'interprétation personnelle. Certains patients sous sédatifs vous diront qu'ils peuvent tout entendre. Je pense qu’on aimerait tous penser que dans notre monde, Meredith peut nous entendre et qu'elle fait partie de la conversation - il se trouve juste qu'elle est à la plage.

    Quel est l'avenir de Meredith, en ce qui concerne sa santé ?
    Je ne veux pas être évasif, mais seulement à cause de la fluidité de la saison, je pense qu’on pensait aller dans une direction, mais maintenant on va dans une autre, et je ne sais pas laquelle. Je ne suis vraiment pas au courant - et même si je le savais, je ne vous le dirais pas [rires].

    Pour en revenir aux rêves de Meredith sur la plage, quel effet cela vous a fait d'avoir Patrick Dempsey et T.R. Knight de retour sur le plateau ?
    N'était-ce pas amusant ? C'était tellement amusant. C'est tellement agréable d'accueillir les gens dans Grey's, et avec des visages familiers et une équipe familière, ça rend les choses vraiment faciles parce que nous avons tous travaillé ensemble pendant tellement longtemps.

    Aviez-vous gardé le contact depuis qu'ils avaient quitté la série tous les deux ?
    Oh, bien sûr ! Surtout, pendant cette pandémie, j'ai essayé de contacter tout le monde pour m'assurer que les gens allaient bien.

    Krista Vernoff a déclaré qu'elle avait gardé le retour de Patrick Dempsey dans l'ombre - même beaucoup d'acteurs ne le savaient pas. Etiez-vous au courant ?
    Oui. J'ai eu cette chance.

    Comment vous avez fait pour garder ce secret ?
    Je sais juste que quand j'étais sur la plage avec T.R., il y avait quelques personnes autour qui semblaient venir voir quelle série était en train d’être filmée, et peut-être qu'elles ont sorti un téléphone, et il y avait des gens qui surveillaient les téléphones, juste pour s'assurer que personne n'allait pouvoir obtenir le scoop. Et je suis sûr que c'était la même chose quand Patrick était sur la plage.

    Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris que Derek et George allaient revenir ?
    En fin de compte, il s’agit de l’histoire. Si vous présentez à quelqu'un une opportunité d'histoire sympa, il se dit : "Oui, bien sûr, pourquoi pas ? Ça devait être intéressant pour Derek d'être de l'autre côté, avec Meredith, et pour O'Malley, ça devait se passer. C'est juste une histoire vraiment cool.

    Je sais que vous ne me direz pas si d'autres personnages sont prévus pour cette saison parce que vos lèvres sont scellées, mais selon vous, il serait préférable pour Bailey de retrouver quel personnage du passé ?
    Eh bien, voilà le truc : tous ceux qui viennent à la plage sont là pour Meredith, donc on ne peut même pas vraiment se voir dans cet autre royaume, donc les autres personnages n'ont rien à voir avec ça. Mais en tant que fan, j'aimerais que tous mes bébés - ceux qui sont morts et ceux qui sont vivants - me rendent très heureuse ! En tant que fan de la série, cela me rendrait tellement heureuse [rires].

    Vous avez réalisé de nombreux épisodes de Grey's Anatomy. Vous envisagez d’en réaliser d’autres cette saison ?
    Ça aussi, c'est fluide. Avec tous les protocoles en place et avec l'équipement de protection et les zones sur le plateau, je pense que c'est plus facile pour moi d'être Bailey. Je pense qu'ils ont besoin que je sois Bailey pour le moment, et que je me porte bien. Il n'y a pas une saison où je n'attrape pas de rhume, et c'est généralement à peu près au moment où je réalise, et ça ne peut pas se passe cette saison parce que je ne serais pas autorisée à venir travailler. Je me concentre donc sur ma santé et sur mon rôle de Bailey. Quand tout ça sera derrière nous, ils me renverront à la réalisation, et je suis sûre que je ferai quatre épisodes au lieu de deux, pour compenser.

    La série existe depuis si longtemps et de nombreux acteurs l'ont quittée au fil des années, la question inévitable est donc toujours : combien de temps encore ? Combien de temps encore pour vous ?
    C'est la question à un million de dollars. Je dis toujours que jusqu'à ce que les roues se détachent, je serai là [rires]. Je pense qu'il y a eu tellement de versions de la date de fin de la série et de la façon dont elle se terminera qu'il n'y a pas de version pour le moment. Je continue de venir quand ils m'appellent pour me dire que nous faisons une autre saison ! J'adorerais voir la fin de Bailey, j'adorerais voir l'achèvement de cette histoire, pas seulement en tant que personnage, mais avec la série, mais tout est dicté par l'histoire, comme toujours - mais quelle belle histoire que de pouvoir dire que j'ai été un début et une fin, c'est une histoire très sympa. source


  • Commentaires

    1
    MDR
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 14:16

    L'état de sa mère qui sort de nulle part... Par contre, le coup de la même maladie d'Adèle et d'Elis, je trouve ça trop nul. Un simple covid, et c'était bon.

    2
    PEN
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:00
    Il doit avoir quelque chose dans l'eau de Seattle pour qu'il y ait autant de personnes atteintes d'Alzheimer !
      • yfl
        Vendredi 11 Décembre 2020 à 23:48
        Lol oui l'histoire était belle mais elle l'aurait été d'autant plus si elle avait été crédible.

        De plus, ça aurait été bien que la maladie de la mère de Bailey ait été évoquée avant au moins avec Ben pour que cela sorte un peu moins de nul part mais bon ça reste un bon début de saison néanmoins.
      • PEN
        Samedi 12 Décembre 2020 à 15:07

        Complètement d'accord, l'histoire est sortie de nulle part et ça gâche vraiment tout d'avoir ajouté cette maladie à la mère de Bailey. Ça aurait sûrement eu plus d'impact de juste associer son décès au covid...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :