• Spoilers

    Eric Dane a fait son retour dans Grey’s Anatomy en même temps que Chyler Leigh. Il a donné deux interviews pour expliquer les conditions de tournage et également pour donner son sentiment sur le couple Mexie.

    Quand et comment avez-vous été approché pour revenir dans Grey's Anatomy ?
    J'étais à Shanghai, en train de tourner un film, une production chinoise pour ce marché, un film historique, et Krista m'a contacté et m'a dit, "Hey, j'aimerais te parler de quelque chose, fais-moi savoir quand tu as du temps". J'ai répondu : "Je suis à Shanghai, en Chine, en ce moment, parlons-en dès mon retour." Je ne me souviens pas de la chronologie ; je sais que j'étais à Shanghai en août. Elle m'a expliqué ce qui se passait dans la storyline, et elle a dit : "On veut amener Mark Sloan sur la plage avec Lexie Grey."

    Quelle a été votre réaction ? Vous avez aimé l'idée ?
    Oui, j'ai trouvé l'idée géniale. J'ai trouvé que c'était logique, compte tenu des circonstances.

    Que voulez-vous dire ?
    Je veux dire que si vous devez faire revenir Mark Sloan, Meredith étant dans le coma, c'est un bon moyen pour elle de le voir. Donc, ce n'était pas difficile à vendre, et c'était logique.

    Parlez-moi du tournage de vos scènes. Vous avez passé du temps avec Ellen, l'équipe. Quel effet cela vous a fait de reprendre le personnage, de revisiter votre passé et de retrouver de vieux amis ?
    C'était comme si je n'étais jamais parti. C'était une super journée à la plage. C'était génial de revoir certains visages familiers et les mêmes membres de l'équipe, et nous n'en avons pas perdu une miette. J'aime ces personnes. J'ai passé une grande partie de ma vie avec ces gens, je ferais n'importe quoi pour eux.

    De quoi avez-vous parlé avec Ellen entre les prises ?
    De masques, du Covid. Je n'ai pas vu Chyler depuis un moment, mais je reste en contact avec Ellen, et simplement, comment vont les enfants ? Les enfants vont bien. On a parlé de la pluie et du beau temps. Il n'y avait pas beaucoup de temps entre les prises à cause des protocoles et de la façon dont on a dû s’organiser. Donc, une fois qu’on a commencé, ça s’est un peu emballé

    Et ça a été facile de rentrer à nouveau dans le personnage ?
    Oui. Ecoutez, j'ai créé Mark Sloan. Ce n'était pas très difficile pour moi de rentrer à nouveau dans le personnage.

    Que pensez-vous du fait que Mark et Lexie aient joué un rôle aussi important en donnant à Meredith une volonté de vivre et une raison de se battre au point qu’elle a peu après commencé à respirer toute seule ?
    Eh bien, Mark Sloan et Lexie Grey sont inscrits dans l'ADN de cette série, et aussi, Lexie et Meredith partagent réellement le même ADN. Donc, je pense qu'il y a un lien entre eux et le fait de rappeler à Meredith que, partis mais pas oubliés, nous sommes toujours là si tu as besoin de nous, et qu'il est trop tôt pour que tu restes sur la plage.

    Et il y a eu quelque chose de réconfortant, j'en suis sûr, dans le fait que vous avez rassuré les fans en leur disant que Mark va bien...
    Bien sûr. Absolument. Vous voyez que tout le monde va bien et est heureux ; cela vous donne envie de revenir.

    ... Et que Mark veille aussi sur sa fille.
    Oui. Qu'elle m'écoute ou non, il y a toujours quelqu'un qui veille sur vous. J'ai perdu mon père très jeune, et j'ai l'impression qu'il veille sur moi dans une certaine mesure.

    Lorsque Meredith a demandé si Mark et Lexie étaient ensemble, vous avez répondu "Sur ta plage, oui". Qu’en pensez-vous ? Est-ce que ça signifie qu'ils sont heureux ensemble dans notre imagination ?
    Je n'ai pas creusé ce sujet trop profondément. J'ai en quelque sorte compris que ce n'était pas dans votre imagination mais de la façon dont vous le voyez dans votre subconscient, où que vous soyez en ce moment, quel que soit l'état dans lequel vous vous trouvez, dans ce coma, ce rêve fiévreux, peu importe, je suppose que c'est l’idée de la perfection pour Meredith. Mark et Lexie sont ensemble pour toujours, et je suis sûr que Mark et Lexie n'en sont pas trop déçus non plus.

    Quelle est votre vision de Mark et Lexie, comment pensez-vous que leur histoire continue dans l'au-delà ?
    Mark aurait trouvé Lexie. Il aurait fini par la trouver.

    Depuis que vous avez quitté Grey's Anatomy, vous avez fait une série qui a eu du succès, The Last Ship, qui a duré cinq saisons, et maintenant vous êtes sur une deuxième série qui plait, Euphoria. Pendant ce temps, Grey's Anatomy est toujours là. Comment expliquez-vous la longévité de cette série qui continue à être forte après 17 saisons ?
    Eh bien, je pense qu'il y a beaucoup de facteurs, mais au fond, c'est simplement une grande série. Les gens s'attachent aux personnages de cette série. Celle-ci semble avoir trouvé une toute nouvelle génération de téléspectateurs. En général, les séries grandissent avec une génération, un public, et finalement, ce public va soit dépasser la série, soit passer à autre chose. Mais avec Grey's, il y a toujours eu une alchimie dans le cast, une dynamique, une alchimie qui fait que les gens continuent à regarder. L'écriture est bonne. Krista, Shonda [Rhimes], Betsy [Beers] et maintenant Debbie Allen produisent la série. Elles sont tellement douées pour comprendre le ton de la série et trouver des personnages dans lesquels les gens vont s'investir, et cela se traduit par la saison 17.

    Y a-t-il quelque chose qui vous manque dans Grey's ?
    Eh bien, j'ai gardé le contact avec de nombreux membres du cast. Une réponse qu’on pourrait vous faire, si ça n’a pas été fait, serait que les gens me manquent, mais je suis toujours ami avec chacun d'entre eux. Donc, il n'y a pas vraiment quelque chose qui puisse me manquer. source

    Deuxième interview

    Qu’est-ce qui vous a été proposé pour vous faire revenir ? Avez-vous vu que Patrick Dempsey était revenu et vous êtes-vous demandé si vous alliez recevoir un appel ?
    Non, je ne l'avais pas vu. J'étais à Shanghai, en Chine, quand Krista Vernoff m'a contacté pour me dire : "J'ai une idée." Elle m'a envoyé un texto. J'ai dit, "Eh bien, je suis à Shanghai, excusez du peu. Et je serais ravi d'entendre ton idée. Donne-moi deux semaines pour faire une quarantaine et je te trouverai." Et elle a dit : "Que dirais-tu de revenir ? Je ne sais pas si tu as vu ce qui se passe, mais Meredith est dans le coma, dans un rêve à cause du Covid. Et elle voit tous ses amis sur une plage." Et j'ai dit, "Eh bien, ça a du sens. Oui, bien sûr, faisons ça."

    Le projet était-il de faire revenir Chyler et vous dans même épisode ?
    Absolument.

    Quel effet cela vous a fait de retrouver Chyler après toutes ces années ?
    C'est comme si je n'étais jamais parti. C'était très confortable et très facile, et tellement agréable de voir de nombreux visages connus dans l'équipe. C'est un rôle qui m'a toujours bien été, comme un bon vieux t-shirt. Et c'était comme si je remettais le t-shirt, que je traînais sur une plage pendant quelques jours et que je retrouvais de vieux amis.

    Avez-vous vraiment tourné avec Chyler ? Elle joue régulièrement dans une série qui est filmée à Vancouver, ce qui l'aurait obligée à se mettre en quarantaine en pleine production de Supergirl pour tourner cet épisode.
    Chyler était à Vancouver. Donc on a dû faire de la magie. Chyler pouvait venir ici, mais elle ne pouvait pas retourner au Canada. Il y a eu un écran vert. Il y a eu beaucoup de tournage avec Ellen et moi. Et des gros plans d’Ellen.

    Avez-vous été déçu que la logistique ne vous ait pas permis de partager physiquement une scène avec Chyler après autant de temps ?
    Oui. Honnêtement, je suis déçu que vous me posiez cette question parce que je voulais faire croire qu’on était vraiment ensemble en personne. Mais ne le prenez pas personnellement. C'est bon, vous faites votre travail. Mais Ellen et moi, on se voit de temps en temps, avec Justin [Chambers] aussi. J'ai passé une grande partie de ma vie avec ces gens-là. Quand on se revoit, ce n'est pas un grand, "Oh mon Dieu, qu'est-ce que tu as fait ?" C'est plutôt qu’on se tient au courant. C'est simplement une adaptation. Ça allait bien à l'époque, c’est toujours le cas.

    De quoi avez-vous parlé avec Ellen entre les prises ?
    Nous avons parlé des enfants, ma fille de 11 ans vient de découvrir Grey's Anatomy et elle me pose beaucoup de questions auxquelles il est difficile de répondre. On a beaucoup parlé de nos enfants qui découvrent cette série, et comment gérer ça. Comment contrôler ce qu'ils peuvent regarder ? Ont-ils l'âge requis ? Est-ce approprié ? Certains de ces sujets soulèvent des questions auxquelles je ne suis pas encore prêt à répondre. Mais ça ne me dérange pas, car mes deux filles veulent maintenant devenir chirurgiennes. Et toutes les poupées avec lesquelles elles jouaient sont ouvertes et mes filles recousent des bananes. C'est amusant.

    L'épisode laisse entendre que Mark et Lexie ont fini ensemble sur cette plage spéciale. Shonda Rhimes a dit dans la saison 9 que tuer Mark était le seul moyen pour Mark et Lexie d'être vraiment ensemble. Suite aux derniers mots de Lexie avant de mourir, pensez-vous que Mark et Lexie étaient faits l’un pour l’autre ?
    Absolument. La réplique de Meredith, c’est, "Donc vous êtes ensemble." Et je dis, "Je suppose que sur ta plage, oui." Mais je pense que Mark aurait trouvé Lexie de toute façon. Que ce soit sur la plage de Meredith ou de Lexie, ou de n'importe qui, je pense que Mark l'aurait trouvée.

    Avez-vous le sentiment d’avoir bouclé la boucle avec ce personnage ? Avez-vous eu l'impression qu'il y avait des questions en suspens auxquelles vous avez pu répondre cette fois-ci ?
    Je pense que la boucle est bouclée. La question que tout le monde s'est posée, c'est, de toute évidence, Mark Sloan a dit au revoir à Lexie et elle a répondu : "On est fait l'un pour l'autre". Et puis Mark est décédé, et on n’a pas su ce que ça signifiait. Maintenant on le sait, Mark et Lexie sont ensemble dans leur univers parallèle.

    En tant qu'acteur, avez-vous l'impression que c'est la conclusion que vous n'avez peut-être pas obtenue la première fois ?
    Oui. J'ai toujours senti qu'il y avait une fin. J'ai toujours fait confiance aux scénaristes et à ce qu'ils faisaient en ce qui concerne l'histoire dans son ensemble et le départ des personnages. Ils ont toujours très bien géré ça. Je pense que les seules personnes qui n'ont pas eu de conclusion, c'est le public. Et j'espère que cet épisode pourra leur apporter ça.

    Même si vous n'avez pas tourné au même endroit, c'est vraiment l'impression que ça donne.
    La distance de trois mille kilomètres qui nous sépare ne va pas affecter l'alchimie qui se produit à l'écran entre nous. Je sais à qui je parle, elle sait à qui elle parle. Et ça se voit.

    Mark a parlé du fait qu’il veillait toujours sur Callie et Arizona et leur fille, Sofia. J'ai eu l'impression de faire partie de quelque chose de spécial, moi aussi.
    Je peux m'identifier à cette histoire. J'ai perdu mon père très jeune et j'ai toujours eu l'impression qu'il veillait sur moi - encore aujourd'hui, dans une certaine mesure. Ces mots ont donc un sens pour moi, et j'y crois.

    Au final, Mark et Lexie aident Meredith à se battre pour rester en vie dans son combat contre le Covid. Qu'est-ce que cela signifie pour vous d'avoir pu non seulement revenir, mais de le faire d'une manière aussi significative ?
    C'est une scène assez poignante. Je pense que n’importe qui qui parle à quelqu'un dans l'au-delà lui donnerait probablement le même conseil. On n'a qu'une seule vie, c’est très important de vivre chaque jour pleinement. Vous gardez les deux pieds dans le présent, vous restez présent. Et vous êtes là pour vos proches.

    Avez-vous des regrets de ne pas avoir pu retrouver Patrick Dempsey pour réunir McSteamy et McDreamy ?
    Non. J'adore Patty. Ce n'était pas l'histoire. Il n’y a pas eu de regrets. Je n'ai jamais eu de regrets sur quoi que ce soit dans la série.

    Vous avez déclaré dans une interview de 2013 que vous seriez resté dans Grey's jusqu'au dernier épisode, mais que vous êtes finalement parti parce que vous ne pouviez pas laisser passer le rôle de The Last Ship. Avec le recul, des regrets d'avoir demandé à partir ?
    Aucun regret. Écoutez, Grey's Anatomy est une série fantastique et elle offre une vie fantastique. En tant qu'acteur, je pense qu'il n'est pas naturel pour un acteur de jouer le même personnage pendant huit ans. C'est tout simplement contre toute logique par rapport à ce que je pense faire dans la vie et à ce que je pense être le but de mon travail. Donc, même si j'ai adoré être dans cette série et même si j'ai adoré travailler avec les personnes avec qui je travaillais, jouer Mark Sloan pendant 17 saisons m'a semblé, je ne sais pas, un peu contraire à ce que je suis censé faire en tant qu'artiste. Et vous arrivez à un point où c'est tout ce que les gens vont voir en vous. Et même avec The Last Ship, je ne jouais pas Mark Sloan, mais je jouais un type qui ressemblait à Mark Sloan et qui avait certaines des mêmes caractéristiques. Et puis j'ai pris une année sabbatique et je me suis dit qu'il fallait que je mélange les choses parce que je ne trouvais pas de réelle joie dans le travail que je faisais. Et puis Euphoria est arrivé, c'était très différent et quelque chose que je n'avais jamais fait. Et ça va me mettre au défi et faire que je reste impliqué. Et personne n'attendra ça de moi, alors faisons-le.

    Donc revenir dans Grey's et passer quelques jours sur la plage et non sur le plateau et en blouse sous le feu de l'ennemi comme au bon vieux temps, ça a dû être un bon dernier souvenir de la série.
    Ça a été quelques jours géniaux sur la plage avec de vieux amis. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :