• Spoilers

    TVLine a interviewé Richard Flood, qui interprète le Dr Hayes, pour essayer d’avoir des informations sur une éventuelle relation de son personnage avec Meredith Grey.

    Richard Flood sait que lorsque la saison 18 du feuilleton d'ABC débutera ce jeudi, tous les regards seront tournés vers Cormac, le potentiel nouveau amoureux de Meredith. Les téléspectateurs le jaugeront, l'évalueront, le compareront à ceux qui ont tenu ce rôle auparavant, en particulier Derek joué par Patrick Dempsey. "Oh mon Dieu, ce serait dur pour l'ego", a réagi Flood à cette idée. "Mais Grey's Anatomy, Meredith Grey... tout cela est tellement plus grand que moi. J'essaie juste de jouer mon rôle le plus fidèlement possible et j'espère que le public sera heureux de la façon dont l'histoire se déroule."

    En premier lieu : où en sont les choses entre Meredith et Cormac lorsqu’on reviendra au Grey Sloan ?
    Je suppose qu'au début de la saison, il y aura des références à des choses qui se sont passées hors caméra, puis vous verrez où ce qui va se passer à partir de là.

    Ce sera comme si on avait fait un petit saut en avant, et qu’on revient en arrière pour remplir les blancs - c'est ça ?
    Peut-être quelque chose comme ça. Ai-je été assez vague pour vous ? [Rires]

    Plus que ça. Comment décririez-vous les sentiments de Cormac pour Meredith à ce stade ?
    Je pense que ses sentiments sont évidents pour tout le monde. Mais à bien des égards, il est assez irlandais. C'est un personnage réservé qui ne s'épanche pas sur ses sentiments. Mais je pense que ce qu'il ressent est évident, même dans ce qu'il ne dit pas, plus que dans ce qu'il dit.

    Oui, il n'a pas un visage impassible quand il s'agit de Meredith.
    Oui, ses sentiments sont probablement là pour que tout le monde puisse les voir, même s'il ne s'exprime pas avec véhémence. Mais elle est un personnage très contagieux. C’est difficile de ne pas se laisser entraîner par elle.

    Diriez-vous que ses sentiments sont réciproques ?
    Elle a manifestement vécu une saison très difficile l'année dernière, alors elle prend un nouveau départ et se lance à fond dans la prochaine phase de sa vie. Mais les cordes sensibles tirent parfois, et que l'on soit prêt ou non, les choses arrivent.

    Avez-vous eu des conversations avec Ellen Pompeo sur la façon dont, selon vous, Meredith et Cormac vont réagir l'un envers l'autre ?
    Nous avons eu des conversations dans le passé sur la relation lorsque nous avons reçu des scénarios et vu certaines choses, mais nous n'avons pas vraiment eu de conversations cette année sur ce qui va se passer. C'est Grey's Anatomy, donc ce ne sera pas simple.

    Ça ne l'est jamais.
    Avant qu’on commence cette saison, Krista Vernoff m'a expliqué comment elle imaginait l'histoire - pas seulement en ce qui concerne le personnage d'Ellen, mais toute l'intrigue de la saison. Il y aura beaucoup de rebondissements... beaucoup d’embûches en cours de route.

    En parlant de rebondissements... N'hésitez pas à me dire que j'ai vu des choses, mais... ai-je imaginé des étincelles entre Cormac et Jo la saison dernière ?
    [Rires] Je ne sais pas. Je veux dire, les personnages sont tous fougueux, je suppose, donc il semble toujours y avoir des étincelles qui partent dans toutes les directions. Peu importe avec qui vous interagissez, ce sont des personnes, donc il y a des étincelles. Mais je ne sais pas si ce sont des étincelles de romance, d'amitié ou simplement des étincelles de personnes. C'est peut-être juste deux fortes personnalités qui déteignent l'une sur l'autre, mais qui sait ?

    J'ai pris ça comme une manière de tester l'alchimie entre vous et Camilla Luddington.
    Je n'ai pas eu l'impression que c'était un test, j'ai eu l'impression que ça avait du sens par rapport à leur situation, Cormac étant le chef de la chirurgie pédiatrique et ayant la future fille de Jo, Luna, comme patiente. J'ai eu l’impression que c'était une évolution de l'histoire.

    Vous avez mentionné avoir parlé avec Krista de l’intrigue générale de la saison. Comment décririez-vous sa tonalité, surtout après les jours sombres de la saison 17 ?
    La saison dernière a été difficile. On a dû faire face à une période vraiment difficile et à des difficultés logistiques également - évidemment, on a porté des masques et des équipements de protection tout le temps. Je n'ai pas trouvé cela facile en termes de performance, car on était presque tout le temps derrière un mur. Cette saison, on a affaire à un univers alternatif où le COVID a été géré et a maintenant disparu. Je trouve une énorme liberté dans le fait de ne pas avoir à porter de masques dans les scènes. En tant qu'acteur, c’est plus facile d'interagir avec les autres.

    Et au niveau de l'histoire ?
    Au niveau de l'histoire, on a l'impression d'un retour à la normale dans l'univers de Grey's - tous les hauts et les bas, les romances et les amitiés, puis les drames au sein de l'hôpital et tout ce qui concerne les cas médicaux que nous devons traiter. C'est un peu comme si on était de retour à la normale. Il y a tout. Quand Krista me l'a présenté, j'ai été assez surpris par beaucoup de choses, donc ça devrait être une saison amusante. source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :