• Spoilers : Arizona Robbins

    S’il y a bien un personnage qui, depuis le mois de mai dernier, a intrigué, énervé ou angoissé le public, c’est Arizona Robbins. Nous l’avions laissée dans la forêt, en train de cracher du sang et avec l’os de sa cuisse saillant de sa jambe. Pas de quoi être optimiste ! Et après cela, plus aucune nouvelle ! Ni de la créatrice de la série, ni de l’interprète, Jessica Capshaw, dont on ne pourra en tout cas jamais dire qu’elle n’est pas capable de garder un secret. Pendant des mois, elle est restée muette, sans révéler si Arizona allait vivre ou mourir des suites de l’accident d’avion.

    Mais maintenant que le premier épisode a été diffusé et que l’on est fixé sur le sort de la pédiatre, Jessica Capshaw peut briser le silence, ce qu’elle ne s’est pas privée de faire. Voici la première de ses interviews.

    Quelle a été votre première réaction lorsque vous avez appris ce qui allait arriver à Arizona ?
    J’étais enceinte de neuf mois quand on a tourné l’accident d’avion. Après il y a eu la pause et je me suis dit, "Ouf, maintenant je dois juste être la maman de mon bébé". Et juste avant que je n’aie ma fille, Shonda a appelé et m’a dit, "On est en train de se préparer pour la prochaine saison et voila ce à quoi je pense…" Et là, je suis enceinte genre dix mois et je dis, "Euh, que voulez-vous dire ? (rires) Que voulez-vous dire par, elle perd sa jambe ? Quoi ?" Cela m’a complètement choquée. Et après j’ai eu la chance d’intégrer l’information et de réfléchir aux possibilités. Et après, quand nous sommes revenus travailler, je me suis vraiment dit, "C’est dingue. C’est une responsabilité insensée."Il y a tellement de niveaux là dedans, et il y a certainement eu des niveaux qui ne devaient pas arriver ou être en place pour Arizona dans cette histoire particulière. Donc c’était choquant, mais une fois que j’y ai été plongée, j’ai réalisé que il y avait énormément de possibilités.

    Avez-vous au moins été soulagée qu’ils ne vous tuent pas ?
    (rires) J’ai été très heureuse de rester.

    Est-ce que ça a été dur de garder le secret ?
    Oui. Shonda m’avait demandé de ne pas en parler en public. J’ai ri parce qu’une des raisons pour lesquelles je me suis inscrite sur Twitter, c’est que je pouvais écouter les gens qui regardent la série et répondre à leurs questions, et tout à coup, j’étais là sans plus rien à dire. Donc j’ai été vraiment la tweeteuse la plus ennuyeuse qu’il y ait jamais eu. Je me suis ennuyée moi-même (rires). Tiens, il y a quelques jours que je n’ai pas tweeté, peut-être que je pourrais tweeter mon petit-déjeuner ?

    Dans le premier épisode, Arizona a paru blâmer Callie pour son membre perdu. Pourquoi ?
    Vous avez vu dans la promo du prochain épisode, qu’Arizona dit à Callie, "Ne les laisse surtout pas enlever ma jambe". C’est presque un implicite "Je préfèrerais ne pas être là que de perdre ma jambe". Elle ne veut désespérément pas perdre sa jambe. Mais, finalement, elle la perd. Et elle doit blâmer quelqu’un. Dans les prochains épisodes, vous verrez qui a été le responsable, pas nécessairement qui a été à blâmer. Une amputation n’est pas décidée à la légère, donc de toute évidence elle devait être faite. Mais la façon dont la décision a été prise va être quelque chose avec laquelle Arizona doit vraiment régler ses comptes.

    Est-ce que cela a été un défi de tourner vos scènes cette saison ?
    Les gars des effets spéciaux sont géniaux. Je ne sais pas comment ils font. Parce que, évidemment, on filme les scènes avec ma jambe, et après, ils font tout ce processus par lequel ils enlèvent de façon digitale ma propre jambe et ils créent quelque chose, et c’est le moignon que vous avez vu.

    A quel point cela va-t-il être sombre pour Callie et Arizona ?
    Je pense que ça va être aussi sombre que ça peut l’être. Vous savez, la chose à ne pas oublier, c’est que sans obscurité, il n’y a pas de lumière et vice-versa. Vous devez montrer les différences entre les choses. Et pour le moment, c’est vraiment sombre. Arizona est folle de rage. Nous ne cherchons pas à raconter une histoire de défaite, donc ce qui est en haut doit redescendre, mais elle est folle de rage et elle cherche tout le monde et n’importe qui à blâmer, sauf elle. Depuis qu’elle est revenue d’Afrique, tout lui est tombé dessus. Elle a découvert que sa petite amie était enceinte, après elle a assumé le fait d’être mère, après elle a eu un accident de voiture… Tant de choses lui sont arrivées et elle a toujours su être le bon homme dans la tempête. Et je pense que le moment est venu pour elle de dire, "Quoi ? Ça suffit. Je n’ai rien à voir avec ça. C’est tout simplement ce qui m’arrive. Et maintenant je dois comprendre comment survivre à ça." Source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :