• Sur le set

    Pour l’émission Good Morning America, Kelly McCreary a fait le tour du plateau de tournage pour expliquer les mesures de sécurité que la production a prises.

    Pour compléter cette description, voilà quelques photos postées par deux de ses partenaires.

    imagebam.com imagebam.com imagebam.com imagebam.com

    "Maintenant, je vais aller faire mon test de dépistage du COVID" annonce McCreary. "On est testé trois fois par semaine."

    Elle se dirige ensuite vers la salle de maquillage et de coiffure. "Je suis aussi en train de filmer ça sur mon iPad parce que nous ne sommes plus vraiment censés apporter des choses extérieures dans la caravane de coiffure et de maquillage, tout ce que nous pourrions laisser derrière nous et que quelqu'un d'autre pourrait devoir prendre pour nous et nous ramener. Je filme donc sur mon iPad parce que c'est aussi mon scénario. On n’a plus du tout de papier, ce qui est excellent pour l'environnement et pour la protection contre le coronavirus, moins de choses à échanger et à se transmettre. Je peux donc rentrer avec mon iPad, parce que je serai assise sur une chaise à lire mon scénario, après avoir salué les gens. Alors, entrons."

    Dans la salle de maquillage : "Parce que je vais enlever mon masque pour me faire maquiller, on ne parle pas dans cet espace. Pour que vous sachiez, on ne laisse pas de particules de COVID dans l'air. Bien sûr, aucun d'entre nous n'a le COVID parce que nous avons tous été très, très prudents. Mais c'est comme ça qu’on agit ici. C'est Ricky derrière moi là, il va me coiffer. Et je veux vous montrer ce qui se passe ici. Il y a donc du plexiglas, qui divise chacune des stations pour que nous puissions maintenir notre distance sociale et ne pas émettre des choses dégueu vers les autres. Et je vais m'asseoir sur la chaise, et je sais qu'elle a été aseptisée avant mon arrivée. Et Ricky va mettre ça, oh là là, des précautions. Précautions sur précautions sur précautions. Je vais retirer mon masque. Comme vous pouvez le voir, Ricky est masqué et son visage est protégé. On essaie que tout le monde soit toujours en sécurité ici. On ne veut pas prendre de risques. On apprécie d’être de retour au travail. Et on aimerais être sûrs de pouvoir passer la saison sans faire de mal à personne et sans rien rapporter dans nos familles."

    De retour dans sa caravane : "Après la coiffure et le maquillage, je suis de retour dans ma caravane. Je suis prête. Et maintenant je vais… en fait j'ai du temps à tuer. Mais je ne sais pas,  je pourrais faire des essayages aujourd’hui. Quoi qu'il en soit, allons voir ce que Maggie porte aujourd’hui. Oooh, regardez, des blouses de chirurgien, le choc des chocs. Les blouses de Maggie ont leur propre combinaison de protection contre les matières dangereuses, de nos jours. On ne nous les donnait pas comme ça avant, dans un sac comme ça, mais c'est la meilleure façon pour le département des costumes de nous donner nos costumes sans même les toucher. Donc, directement du nettoyage à sec dans la caravane, personne n'y touche. Totalement propre. Tout est à moi. C'est nouveau cette saison. Donc, au lieu qu'une équipe de costumiers vienne et prenne mes vêtements sales sur un cintre à la fin de la journée, on les met dans ce bac et je pense qu'ils sortent tout le bac pour ne pas avoir à aller dans le placard ici".

    Dans le foyer des artistes : "Donc ici, je suis dans le foyer des artistes, sur le point d'aller tourner une scène dans peu de temps mais c'est là qu’on traine jusqu'à ce qu'ils soient prêts à nous filmer. Alors c'est comme ça que ça se passe ici ces jours-ci. Les chaises sont séparées dans leurs propres zones. Donc on peut tous respecter la distanciation sociale même si on est à l'intérieur. Et maintenant nous avons tous ces beaux rappels. "Vivre, rire, distance". Que pensez-vous de celui-ci ? "On ne mange pas dans le foyer des artistes. Un petit décor. Un petit décor COVID."

    Conclusion : "Je viens juste de terminer ma journée de tournage. C’était vraiment une super scène. J’ai hâte que vous la voyiez. Evidemment, je ne peux rien vous dire à ce propos. Merci de m’avoir suivie aujourd’hui dans es rues du COVID. Tout est un peu différent, mais tout va bien parce qu’on est capable de faire cette série et qu’on arrive à garder les gens en bonne santé. Et de revenir pour vous le 12 novembre. A bientôt."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :